AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
MessageSujet: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   5/9/2016, 21:26

Les cours se faisaient moins nombreux à l'approche des examens, Dimitri avait plus de temps à se consacrer ce qui n'était pas désagréable. Il aimait ses études, mais l'université était une étape difficile dans une vie et il n'avait pas le temps de se consacrer aux fêtes qui s'organisaient entre étudiants, il était bien trop déborder à rendre ses travaux à la date prévu, à travailler et avoir un minimum de vie sociale en compagnie de ses amis. La fin de l'année annonçait moins d'heures à passer en cours mais plus d'heure à étudier pour les examens. Pour ça il ne s'en faisait pas car il avait une bonne mémoire et une bonne méthode pour retenir la matière. Il la gardait secrète, chacun son truc ! Aujourd'hui il ne comptait pas étudier, il s'était bien avancé et puis il avait quelque chose de bien plus intéressant à faire : préparer un dîner pour un homme qui lui plaisait. Bien sûr il n'avait dit à personne où il allait, ça ne les regardaient pas sauf ses amis, mais heureusement ils n'avaient rien demandé.

Après avoir acheté le nécessaire et prit quelques trucs dans son appartement, Dimitri était en route pour l'appartement de Zachary. Pour l'occasion le jeune homme avait mit une chemise bleu clair avec un pantalon noir plutôt moulant, il le mettait rarement parce qu'il avait l'impression qu'on lui matait les fesses à chaque fois et ça le gênait assez. Faut dire certaines personnes ne sont pas discrète et donc ça le mettait vite mal à l'aise, n'importe qui le serait si on lui reluquait les fesses sans cesse. Il ne lui manquait plus qu'à longer les murs pour être sûr de passer inaperçu. En ce qui concerne ses cheveux sa sœur était venu lui rendre visite au matin et avait accepté de les couper, ils étaient toujours long mais raccourci de plusieurs centimètres. A l'aide de laque elle les fit tenir telle une crème chantilly sur le côté, ce qu'il avait trouvé amusant. Ce qu'il aimait dans la laque c'est que ça donnait un look naturelle, ça ne se voyait pas qu'il y avait quelque chose et c'est ce qu'il appréciait. Avant de partir il avait mit une petite touche de parfum histoire de sentir bon à son passage telle une fleur soufflé par le vent ! Il prit deux métros et marcha jusqu'à l'appartement de Zachary, sa bonne mémoire lui avait rappelé le chemin qu'ils avaient fait à pieds. Un rapide coup d'œil à sa montre lui indiqua qu'il était à l'avance de dix minutes, ouf tant mieux, il détestait être en retard.

Une fois devant l'immeuble, il allait pour entrer quand il vit une vieille boite en carton posé par terre dont de drôle de bruits en sortaient. Il fronça les sourcils et se pencha pour l'ouvrir. A sa plus grande surprise il y avait un chaton tout gris avec une grosse tâche blanche sur le front qui donnait l'impression d'avoir une forme de cœur. Il regarda vite autour de lui pour voir s'il y avait le propriétaire de l'animal mais il semblait que non. Pauvre petit, abandonné de la sorte, c'est cruel de faire ce genre de chose. Il se releva et se mit à réfléchir. Pouvait-il réellement le prendre ? Ca impliquait une grosse responsabilité. Enfin, rien ne l'obligeait à le garder, il pouvait le récupérer et le donner ensuite. Il se voyait mal le laisser là en tout cas. Et Zachary ? Il devait lui faire à dîner et avec ça il lui ramène un animal. Bon, il comprendrait. Il prit le chaton d'une main, celui-ci gigota un moment en beuglant comme un possédé.

- Calmes-toi mon pote je vais rien te faire.

Il le prit contre lui, au niveau de son cœur et entra dans le bâtiment au moment où un résidant sortit de l'immeuble. Il prit l'ascenseur et appuya sur le bouton de l'étage de l'asiatique à l'aide de sa main avec son sac de course tandis que l'autre tenait l'animal qui s'était calmé.

- Pourvu qu'il ne nous ferme pas la porte au nez.

Dit-il en regardant le chaton. Il sort de l'ascenseur et va jusqu'à la porte de Zachary où il toqua. Il était 16h56.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   5/9/2016, 22:01

En se réveillant ce matin, Zachary eu la nette sensation que ça allait être une merveilleuse journée. S'étirant comme un pacha dans son lit après avoir éteint son réveil, c'est très gaiement qu'il sauta hors du lit, et tira les couvertures pour laisser aérer tout ça, le temps qu'il ne s'habille et ne déjeune. Saluant son chat en sortant de sa chambre, il alla directement à la cuisine se faire couler du café, se faire quelques tartines, et mangea le tout en traînant un peu sur les réseaux sociaux. Ou sur le net à regarder quelques conneries, histoire de continuer à se mettre de bonne humeur. Pourquoi une telle joie ? Bien voyons dites tout de suite que d'habitude il est triste comme un rat crevé ! Plus sérieusement, c'est parce que ce soir, il y avait un beau jeune homme avec qui il allait passer sa soirée. Il allait venir ici, lui faire à manger à domicile ! Aaah vraiment... il y en avait qui s'étaient fait sautés pour moins que ça. Sur cette note poétique, il débarrassa tout ça et rangea, avant d'aller à la salle de bains pour se rafraîchir et se préparer pour sa journée. D'abord les vêtements. Après avoir fait son lit, il choisit un pantalon et une veste de costume, le tout d'un tissu léger bien sûr, de couleur bleu roi. Avec ceci, une chemise d'un beau violet foncé. Laissant quelques boutons ouverts il mit quelques bijoux ensuite. Collier et bague, changeant le piercing qu'il avait au cartilage de l'oreille pour un autre plus à son goût pour aujourd'hui. Dans la salle de bains ensuite, il se chargea de faire son habituel trait de crayon noir sous les yeux. Et ajouta un nuage d'ombre à paupière noir également pour rendre le tout plus … noir oui. Après avoir mis ses cheveux en place, c'était parti pour une journée de consultations.

Sa matinée se déroula on ne peut mieux. Pas de client à gros problème ou avec un passé de fou qu'ils traînaient avec eux. Juste quelques gens un peu paumés qui ne savaient pas trop vers ou se diriger dans leur vie, et qui avaient opté pour un cartomancien pour les y aider. Il se fit une joie et un devoir de leur prêter main forte. Moyennant finance bien sûr. A midi, comme quelques fois, il était sorti manger. Travaillant chez lui, il profitait de ces moments pour aller voir autre chose, même si ce n'était que d'aller manger un petit truc au restaurant du coin, ça lui allait très bien pour voir autre chose. Et ne pas s'embêter à faire à manger lui même tant qu'à faire. Sa petite pause de terminée, il était rentré chez lui boire un café, avant de reprendre et accueillir son prochain client. Qui lui fut moins joyeux. Une vie pas facile, un futur tout aussi triste … Croyez-le, Zachary avait tout fait pour lui assurer qu'il verrait la lumière au bout du tunnel. Parce qu'il le voyait dans les cartes, mais parce qu'il le croyait. Lui aussi avait touché le fond. Lui aussi fut à un moment trop proche d'un point de non retour. Il savait tellement bien ce que c'était, que de croire que jamais plus on ne pourra être heureux, que la vie ne vaut pas la peine d'être vécue. Mais il y avait toujours de l'espoir. Alors quand ce client reparti, il lui fallu bien un petit temps pour souffler, se débarrasser de toutes ces émotions négatives et tristes. Avant ensuite de reprendre pour l'après midi.

Son avant dernier client de la journée parti, Zachary était passé à la cuisine pour boire un verre d'eau. C'est qu'il parlait quand même beaucoup au fil de la journée. De temps en temps il jetait un petit coup d'oeil vers l'horloge, guettant et se demandant quand est ce que Dimitri allait arriver. En entendant finalement toquer, il mit son verre de coté et se dirigea vers la porte. Peut être son prochain client qui arrivait. Zak ouvrit la porte, et, découvrit avec plaisir qu'il s'agissait de Dimitri, à qui il adressa un sourire radieux.

- Bonsoir ! C'est parfait tu es à …


L'heure ? Puisque après avoir largement souri à Dimitri, bien autre chose attira son attention. Un truc un peu … vivant. Qui se tenait dans une main du brun, contre lui. Un chaton ? Il cligna quelques fois des yeux, avant de réaliser la vision de rêve qu'il avait sous les yeux. Un beau mec bien foutu venait cuisiner à domicile, et, surprise, tenait un chaton adorable dans ses mains ! Oh seigneur ! Bon, d'abord, petite blague avec un large sourire amusé :

- Et tu as pris le dessert en plus ? Il ne fallait pas t'embêter pour ça ! …. Non, je plaisantes bien sûr !


Ajouta t-il rapidement, se rappelant les blagues faciles. Il était d'origine chinoise, il faisait une blague sur le fait qu'un chaton puisse lui servir de repas … Ceci dit, il se rapprocha de Dimitri, ou plutôt de la petite boule de poils qu'il tenait contre lui. A-do-rable ! Le tout ! A la fois ce petit chaton, mais aussi la vue de celui-ci dans les bras puissants de Dimitri. Pfiou ! Il en avait des chaleurs ! Comment voulez-vous qu'il réussisse à travailler ensuite après avoir vu ça ? Ami des chats, il avait relevé une main pour aller d'un doigt vernis de noir lui aussi, doucement caresser la tête du chaton. Pas trop, pour ne pas trop ennuyer l'animal.

- Et bien ça alors pour une surprise ! Mais d'ou sort cette petite merveille ? Non, désolé Dimitri, cette fois je ne parles pas de toi.


Toujours d'un air très amusé, Zachary se recula ensuite pour laisser à Dimitri le loisir d'entrer chez lui. Avec le chat oui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   6/9/2016, 15:40

Dimitri attendait patiemment devant la porte jusqu'à ce qu'elle fini par s'ouvrir, elle n'avait pas mis bien longtemps. Le sourire que Zachary lui offrit aurait de toute manière valu toutes les attentes du monde. L'animal dans ses bras ne passa pas longtemps inaperçu, il ne fallait pas s'attendre à ce qu'il le fixe toute la soirée sans s'apercevoir de l'intrus qui se trouvait avec eux. Non il savait qu'il devrait s'expliquer sur la venue de ce petit chaton. Bien qu'adorable, il posait un peu problème, pas pour leur soirée, mais pour la suite quand il rentrerait chez lui. Ici il pourrait le mettre dans un panier à linge pour ne pas qu'il court partout ou dans une boite en carton avec tout le nécessaire pour qu'il dorme.

- Bonsoir.

Il jeta un coup d'œil au chaton et lâcha un petit rire bref à sa plaisanterie. Manger cette adorable petite boule de poil ? Jamais ! Il savait que les asiatiques étaient réputés pour manger tout ce qui était vivant, ils ne faisaient pas les difficiles, mais ici ils étaient en AMERIQUE. Non mais ! Dimitri était certain que si une nation pouvait survivre à la fin du monde, les asiatiques en ferait parti car il savait ce qu'ils devaient faire pour rester en vie et comment cuisiner tous les aliments dégueu. Zachary en ferait-il parti ? Il semblait plus doué pour boire et faire des cocktails que la cuisine, mais après il pouvait se tromper, après tout il ne connaissait pas encore tout de lui.

- Tu oserais manger quelque chose avec une bouille aussi mignonne ?

Il fait une moue de chien battu en amenant le chaton près de son visage, il lui offre un baiser en souriant amusé et le remet contre son torse pour éviter d'avoir des poils sur le visage. L'animal était calme et ronronnait contre lui, dû au fait qu'il était lover contre lui mais aussi avec les caresses de Zachary. Le chaton avait de plus en plus de mal à garder les yeux fermer alors il abandonna et les garda fermer en ronronnant toujours autant. Il adorait entendre ce son qu'il trouvait apaisant mais aussi trop mignon. Plus il le gardait dans ses bras, plus il savait qu'il aurait du mal à s'en séparer par la suite, il ne saurait pas !

Il remarqua ses doigts vernis de noir et s'occupa d'avantage d'observer sa tenue des plus élégantes, il était en tenu de travail, ça en jetait plein les yeux, d'ailleurs son maquillage lui semblait plus noir que d'habitude et il aimait assez. Il y avait un fort contraste entre le Zachary de samedi à aujourd'hui, c'était comme deux personnes différentes. Les deux lui plaisaient.

- Quel dommage…

Que ce n'était pas lui qu'il trouvait être une merveille, mais bon il était d'accord pour que le chaton lui vol la vedette, seulement pour cette fois. Il sourit amusé et regarde le chaton puis Dimitri.

- Figure-toi qu'il se trouvait au pied de ton immeuble dans une boite en carton, je me voyais mal monter te faire à manger en sachant qu'il y avait ce petit bout qui doit sans doute mourir de faim.

Il entra après qu'il se soit écarter et jeta un coup d'œil au hall qui faisait aussi office de salle d'attende pour les clients de Zachary. Revoir l'appartement lui rappela leur première ensemble qui était un bon souvenir pour lui, c'était en partie ici qu'avait commencé leur histoire amicale pour devenir ce que c'était aujourd'hui. La dernière fois qu'il était ici il était muni de son sac à dos remplit de ses cours, ici c'était un chaton. Qu'est-ce que ça allait être la prochaine fois ? Ses valises ? Qui sait…

- Si tu as un endroit où je pourrais le mettre le temps que je cuisine, ainsi je ne serais pas dérangé, il dort de toute manière. Ca ne va pas poser de problèmes avec ton chat ?

Il se dirigea dans les quartiers privés du cartomancien et posa le sac de course sur le comptoir pour au moins être décharger de quelque chose car ça commençait à peser lourd, ou alors c'était le fait d'avoir à soulever longtemps le sac ce qui était au léger au début devient lourd. Enfin bref. Il en profita pour poser ses deux mains autour du chaton pour le soutenir. Il semblait minuscule, c'était impressionnant.

- Il doit avoir deux ou trois semaines tout au plus, je me demande où est sa mère, ses petits ont du lui être enlevé car ce n'est pas possible qu'elle est accouché en plein Brooklyn, il y a trop de monde dans les rues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   7/9/2016, 11:13

Oh non, jamais il n'oserait faire un truc pareil ! Déja, manger les animaux domestiques ce n'était pas son délire, alors un chat ? Oh non, pas lui. S'il connaissait les blagues des asiatiques qui mangeaient de tout ( et qui n'étaient au passage pas que des blagues … ) ce n'est pas pour autant que Zachary en faisait partie. Non messieurs dames, lui était un américain, un vrai ! Avec des yeux bridés et un nom chinois, c'est tout. Et d'ailleurs qui oserait abandonner un si adorable petit chaton comme ça ? Balancé dans une boite de carton sordide ? Tout seul ? Abandonné à lui même ?

- Pauvre petite chose !


Ça lui faisait mal au cœur tiens. Pour l'heure, il ne se posa pas du tout la question de quoi faire de l'animal. Si Dimitri souhaitait le garder, s'il pensait le donner à quelqu'un parmi ses connaissances, ou bien s'il allait proposer au cartomancien de le garder. Chaque chose en son temps. Laissant Dimitri entrer, Zak ferma la porte derrière lui, et ensuite, tourna la tête vers le jeune homme, hochant un peu celle-ci.

- Ne t'en fais pas pour Mademoiselle Bastet. Si on évite au moins de lui mettre ce petit bout sous son nez quand on est pas la pour surveiller, ça devrait aller. Tu veux peut être qu'on lui fasse un coin dans la salle de bains en attendant ?


Pour éviter à la fois qu'il se balade partout sans surveillance, et surtout que le chat de Zak ne vienne l'embêter. Suivant Dimitri, il le laissa bien entendu se mettre à son aise, et déposer le sac contenant son essentiel pour cuisiner ce soir, même si leur attention était toute autour du petit chaton. Et voilà que le cœur de Zachary recommençait à fondre ! Non mais regardez à quel point il avait l'air petit et délicat dans les grandes mains de Dimitri ! C'était trop pour lui ! S'il avait passé une mauvaise journée, rien que de voir cela lui aurait définitivement remonté le moral.

- Aucune idée non plus de comment il a pu se retrouver la dedans... Les gens peuvent être cruels avec les animaux. Et qui sait s'il n'y avait pas d'autres chaton avant que tu ne découvre notre petit a..... Ah non reste ici toi !


Toi, c'était le chat de Zachary qui avait grimpé sur un meuble pour tenter de venir voir quel était ce nouvel arrivant sur son territoire. Ne connaissant pas les réactions que pouvait avoir son chat en présence d'autres félins, il préférait rester dans les parages pour la surveiller. Peut être que tout se passerait bien, peut être que non. C'est pour ça que, après avoir prit l'animal, qui à coté du petit chaton lui semblait immense, Zachary l'emmena à l'autre bout du loft, pour la déposer dans son panier, espérant qu'elle lui fiche la paix le temps qu'il ne trouve un petit coin pour le chaton. Rapidement, il alla chercher dans son appartement une boite à chaussure, vide, puis un truc pour rendre la chose plus confortable. Ce fut une écharpe qu'il ne mettait plus. Cela de fait il se rapprocha de Dimitri, lui montrant le panier de fortune.

- Je pense que ça fera l'affaire pour l'instant. C'est pas le grand luxe, mais c'est mieux que ….

La sonnerie de l'interphone le coupa alors. Ah oui, mince, son prochain client ! Il releva un index, comme pour dire à Dimitri d'attendre deux secondes. Ou deux minutes. Le temps pour lui d'aller ouvrir l'immeuble au client, attendre qu'il ne monte à l'étage ensuite. Enfin elle. Lui ouvrir ensuite la porte et l'accueillir chaleureusement avant de l'inviter à se mettre à l'aise dans sa pièce de travail et qu'il arrive dans une minute. D'un pas rapide et léger, il était revenu vers Dimitri !

- Alors, il y a du lait à disposition si le petit se réveille, dans le frigo. J'ai des coupelles qui peuvent faire l'affaire pour lui mettre ça dedans, je pense pas qu'une gamelle de chat adulte soit approprié. Euh ensuite … Ah oui ! Les casseroles, poeles sont toutes ici dans ce placard. La dedans j'ai des épices si tu en as besoin, et pour la plaque de cuisson, tout est tactile....


Il souffla ensuite un petit peu, réalisant que ça faisait très maman qui donne les directives à son gamin avant qu'elle n'aille travailler. Ou la femme qui indique à son mari ou tout se trouve dans la maison, à cause du « si le petit se réveille » … Bref. Il posa ses mains sur ses hanches et posa son regard sur le jeune homme.

- Ça ira pour toi ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   7/9/2016, 19:06

Ce n'était pas une mauvaise idée de séparer les deux chats dés le début, Dimitri se voyait mal courir après eux alors qu'il s'occuperait du repas. Non c'était juste pas possible, c'était le meilleur moyen pour tout faire foiré. De plus il voyait déjà la scène d'ici : Mademoiselle Bastet en train d'égorger froidement le pauvre petit chaton couché sur le dos. Quelle triste scène, il ne laisserait pas faire ! L'isolé était une meilleure solution.

- Dans la salle de bain ? Oui ça me semble bien, s'il pleure je pourrais aller le voir c'est juste à côté.

Étrangement il n'était plus aussi sûr que c'était bien d'un chat qu'il parlait. Ses mots pouvaient porter à confusion et il était sûr que c'était de même pour Zachary. Était-ce un aperçut de leur avenir ensemble ? Tous deux en train d'élever des chatons à défaut de ne pouvoir avoir des enfants ? Quel consolation, être choisi par dépit, même les animaux ne méritent pas ça. En effet les gens se montraient cruels quand ils abandonnaient leur bête, surtout en vacance. Ça devrait être eux qui se font abandonné, ils verraient ce que ça fait !

- Elle a du le sentir.

Mademoiselle Bastet était prête à sauter sur Dimitri pour regarder ce qu'il tenait mais Zachary l'éloigna à temps. Elle voulait sans doute voir qui venait sur son territoire. Etant un chat d'appartement, elle n'a pas du voir d'autres animaux depuis sa naissance ce qui fait qu'elle pourrait mal réagir donc il valait mieux prendre ses précautions. Si ça pouvait la rassurée, il n'allait pas rester ici, Dimitri comptait l'emmener avec lui sauf si Zachary décidait de l'adopter. D'ailleurs il revient avec une petite boite et du tissu dedans pour faire du rembourrage histoire que ce soit plus moelleux pour lui.

- Mh non c'est parfait, c'est juste pour quelques heures et puis ce sera mieux que la boite toute pourri où je l'ai trouvé.

Il avait parlé avant qu'il ne s'éclipse car il venait d'être appelé, un autre client à coup sûr. Il posa le chaton dans la boite et lui caressa le crâne jusqu'à la salle de bain. Il le posa à même le sol au cas où s'il décidait de sortir de sa boite, il ne voudrait pas qu'il tombe et se blesse. Il referma la porte après avoir vérifier qu'il dormait toujours, le laisser enfermé, seul et dans le noir lui faisait un petit quelque chose, mais il dormait et ce n'était que provisoire, si ça tombe, il ne s'en rendrait même pas compte.

Quand Zachary est revenu, il se mit à lui montrer où se trouvait les ustensiles de cuisines mais aussi le nécessaire pour le chaton. Si le petit se réveil... Non mais là ça faisait vraiment penser à un enfant, les gens de l'extérieur s'ils écoutaient pourraient vraiment se poser des questions ! C'était assez marrant même si ça portait à confusion. Tout est tactile, il avait une brève expérience avec ça mais il allait se débrouiller, c'était bien mieux que ce qu'il avait connu en tout cas.

- Ça ira merci, va t'occuper de jeter des paillettes aux yeux de ta cliente.

Il avait put remarquer qu'il s'agissait d'une femme et non d'un homme. Quoique, il s'en doutait un peu, il ne faisait pas une généralité mais il se doutait que la clientèle de Zachary était majoritairement des femmes, elles étaient moins septiques face à ce genre de pratique et se laisse plus facilement aller à ce qu'un cartomancien pourrait leurs raconter. Les mains sur les hanches et le regard river sur le sien, Dimitri n'avait put s'empêcher de sourire en voyant l'air charmeur qu'il avait arborer, sans doute sans faire exprès ou imaginer par le barman. En tout cas il le trouvait mignon et ça lui donnait envie de l'enlacer pour le tirer contre lui.

Après que Zachary est quitté la cuisine, Dimitri se mit à déballer ce qu'il avait amené et piocha aussi dans le frigo de l'asiatique pour du beurre. Il se mit à cuisiner avec sérieux, s'appliquant à ce qu'il faisait pour être sûr de n'oublier aucune étape. Pendant que le poulet se mettait à cuir, il en avait profité pour remplit une petite coupelle de lait pour le chaton. En voyant Mademoiselle Bastet se frotter à ses jambes pour quémander un peu de nourriture, il ne put se résoudre à faire semblant de rien alors il lui servi à son tour du lait. Elle se mit à ronronner et à laper la surface du liquide alors qu'il s'était remit à cuisiner. Plus les minutes passaient, plus la bonne odeur de poulet mais surtout de curry planait dans l'air, donnant faim à quiconque le sentirait. Il avait presque terminé quand il remarqua qu'il était 18h00, il se disait que la séance devait bientôt être terminée. Il mit en route l'eau à chauffer pour qu'après il puisse mettre le riz.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   7/9/2016, 20:10

- Je vais faire ça. Et une fois mon travail terminé, je serais tout à toi.

Pour compléter ses mots, Zachary avait offert une petite révérence à Dimitri, avant de se redresser, lui adresser un sourire enjôleur, faire demi-tour dans un geste fluide, et se diriger vers son bureau. Pour laisser le jeune homme ainsi seul chez lui. Sans la moindre crainte ou appréhension. Et encore ! S'il devait en avoir une, ce serait par rapport à ce chaton et Mademoiselle Bastet. Rien d'autre. C'est l'esprit léger qu'il pu ainsi s'adonner à sa cartomancie.

La jeune femme était une toute nouvelle cliente. Comme bien souvent d'ailleurs. Aimable et polie, ce fut un plaisir de discuter avec elle. Un peu moins de voir toutes ses cartes pourries. Pourries dans le sens ou il ne voyait que du négatif à venir. Une rencontre avec un homme qui allait mal tourner. Elle, amoureuse de cet homme n'y verra que du feu, mais lui, nocif à souhait, allait profiter d'elle. Il ne la frappera pas, non. Il ne voyait pas de violence. Mais une relation malsaine, un type qui profitera de sa gentillesse et de son amour pour lui soutirer de l'argent, jaloux à souhait qui voudra petit à petit l'empêcher de voir ses amis, sa famille même. Et oui, il voyait tout cela dans son tirage de cartes, et tant d'autres choses. Depuis qu'il exerçait, Zachary n'avait jamais menti à ses clients. Il choisissait toujours avec soin ses mots, utilisant des plus doux pour faire passer un message plus triste ou au contraire, se montrer plus enthousiaste quand il y avait des messages d'espoir. Il dû en faire de même avec elle. Choisir avec soin ses mots pour la prévenir d'une telle chose. Mais ce qui était cruel, c'est qu'il savait cela inutile. Qu'elle ne fera pas attention aux avertissements de sa famille, de ses amis. Ni d'un cartomancien. Voila le coté frustrant de son job, voir les gens l'écouter, mais des fois, ne pas mettre en pratique ses conseils. Il ne pouvait pas les y forcer, comprenant tout ça, mais voilà. C'était des fois dur sur ce coté la.

L'heure passant, il avait cherché par la suite des points plus positifs en dehors de cette histoire à lui raconter, pour ne pas finir sur une note trop sinistre, détestant ça. Après quand il n'y en a pas, il n'allait pas les inventer. La séance terminée et payée, ils s'étaient tous deux levés et Zachary, comme à chaque fois, raccompagnait sa cliente vers la sortie.

Hum ! Mais ça sent drôlement bon chez vous !


- Je ne vous le fais pas dire en effet.


A peine sortis de la pièce qu'un délicieux parfum de nourriture, de curry semble t-il, vint à eux. La jeune femme regarda alors Zachary avec un sourire amusé pendant qu'ils se rapprochaient de la porte d'entrée.

Ça doit être plaisant de finir sa journée, et d'avoir directement sa petite amie aux fourneaux qui vous fait de bons petits plats.


- J'imagine oui ! Mais ce n'est pas mon cas.


Ah bon.


Elle n'insista pas cela dit, n'étant pas ses oignons. Littéralement. Mais ce n'était vraiment pas le cas de Zak. Parce que d'une, Dimitri n'était pas son petit ami. Alors une petite amie encore moins. Et c'était bien la première fois qu'il venait ici lui faire à manger. Cependant, il avouait que c'était plutôt un sentiment agréable. De le savoir la, dans sa cuisine. La cliente de partie, Zak ferma la porte derrière elle après l'avoir saluée, et sans plus traîner, alla voir du coté de Dimitri comment ça se passait.

- Je t'ai manqué ?


Demanda l'asiatique d'un ton très joyeux, arrivant d'un pas léger dans la cuisine. Se rapprochant ainsi des fourneaux, sans rien toucher non plus ou mettre son nez partout. En tout cas, ça semblait très appétissant ! Il releva son regard vers Dimitri, d'humeur très joyeuse malgré cette dernière cliente.

- Dans combien de temps est-ce prêt ? Juste pour savoir si j'ai le temps de faire un peu ma compta du jour.


C'est ça aussi de travailler à son compte. Plein de petits à cotés auxquels on ne pense pas d'emblée mais qui sont pourtant nécessaires. Cela dit, c'était juste faire le compte du jour, voir si tout était en ordre, une petite vérification de routine qui ne devrait pas lui prendre bien longtemps.

- Pas de problème avec nos amis les chats sinon?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   8/9/2016, 14:09

Dimitri était en train de surveiller l'eau bouillir quand il entendit vaguement la conversation entre Zachary et sa cliente. Il ne put s'empêcher de sourire quand celle-ci s'imagina une femme aux fournaux et non un homme, Zachary précisa bien vite que ce n'était pas le cas. Il n'était ni son copain, ni une femme, Dimitri n'était qu'un homme qui faisait à manger pour un ami. Il donna quelques coups de cuillère en bois dans le poulet curry et se retourna vers Zachary qui telle une abeille volait un peu partout dans la cuisine pour voir l'avancée de son travail. Cette image de lui avec une paire d'ails l'amusait, ça lui irait plutôt bien, surtout avec son look actuel.

- Tu n'imagine pas à quel point !

Il le laissa faire sa petite inspection en silence pour voir s'il allait dire quelque chose mais ça n'en avait pas l'air. Son air réjouit lui suffit à croire que ce qu'il faisait était satisfaisant à ses yeux, ou alors c'était pour autre chose, mais Dimitri voulait tourner ça à son avantage. A sa question il jeta un coup d'œil à la casserole d'eau qui commençait légèrement à bouillir.

- Tu as 20 minutes devant toi, je n'ai pas encore mis le riz donc tu peux faire ta compta si tu veux.

Il avait oublié qu'être à son compte était plus compliqué que faire son job et rentrer chez soi. Ici il était à la fois le secrétaire, le réceptionniste, le cartomancien et le comptable, c'était un vrai job à plein temps ! Être à son compte n'était pas une chose à prendre à la légère car il y avait beaucoup de choses à faire et même quand on preste nos 8h par jour, il y a encore du boulot après. C'est pourquoi Dimitri allait réfléchir grandement à ce qu'il ferait une fois son diplôme en poche, il verrait s'il travaillerait comme historien à son compte ou dans un musée ou autre encore. Il se retourna vers Zachary et s'appuya sur le plan de travail, loin des casseroles bien sûr, mains posés sur celui-ci alors qu'il regardait l'asiatique.

- Aucun, Mademoiselle Bastet est venu réclamer à manger et le petit dort toujours je suppose.

Pour vérifier ses dires, il alla dans la salle de bain et ouvrit doucement la porte pour ne pas le réveiller. C'était peine perdu car une fois la lumière du salon dans la pièce, il ouvrit ses petits yeux d'endormis, émit un miaulement avant de se rendormir. Il sourit et referma la porte. Pour ne pas le réveiller, il parla tout bas :

- RAS, on sera tranquille pour la soirée je pense.

Ensuite il est revenu dans la cuisine. Il prit une bouteille de vin blanc dans le frigo qu'il avait entreposé une heure auparavant.

- J'espère que tu aimes le vin blanc, ça se marie très bien avec le repas de ce soir. Je l'ouvrirais quand tu auras finis ta compta ainsi on pourra se détendre avant de passer à table.

Dimitri calculait dans sa tête chaque minute pour voir si tout allait bien se faire comme la cuisson du riz qui devait être vérifier régulièrement, en tout cas c'est ce qu'il faisait toujours pas crainte que ça rate, donc il allait enclenché un minuteur en temps voulu à l'aide de son portable.

Pour bien faire, il dressa la table avec ce qu'il avait trouvé ainsi Zachary n'aurait besoin de rien faire. Ce n'était pas pour jouer les "femmes" d'intérieurs, mais juste parce que c'était lui qui avait eu l'idée de ce repas donc il comptait le faire jusqu'au bout. Il avait trouvé des bougies, mais décida qu'il n'était pas nécessaire de les placer sur la table, ça donnerait une touche romantique et donc un air plus sérieux à leur soirée ce qui le rendrait stresser. Là il se disait que c'était juste un dîner entre amis et qu'il n'y avait pas de quoi fouetter un chat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   8/9/2016, 15:10

Vingt minutes ? Parfait ! Il aura largement le temps de faire sa petite compta du jour. Ce n'était qu'une petite vérification, c'est pas comme s'il devait faire les comptes, faire tout ça pour aller voir son banquier et tout. Donc ce sera vite fait. Et avec un prix fixe également, il n'y avait jamais de souci de monnaie manquante ou quelque chose comme ça. Et 70 dollars, s'ils manquaient, ils seraient vite remarqués. Son regard posé sur Dimitri, il eu un sourire amusé, avec le retour de la petite confusion sur « le petit ». Ils savaient tous deux qu'ils parlaient du chaton trouvé par Dimitri plus tôt, mais d'un œil externe, on aurait vite fait de croire qu'il s'agissait la d'un petit couple comme un autre, parlant d'un enfant bien humain. Les pensées de Zachary vaquèrent la dessus un temps, pendant que Dimitri allait vérifier si le chaton allait bien. Dans la cuisine près d'un plan de travail, l'asiatique avait laissé son regard se perdre dans le vide à penser à cela. Ses pensées divagants entre Dimitri, sa façon de tout gérer comme un chef ici, cette confusion amusante, ainsi que des souvenirs du passé qui revinrent à lui. Des promesses faites, brisées par la vie. Il inspira doucement en redressant la tête, affichant en se retournant un air joyeux, reprenant son air naturel.

- Bien. De toute façon nous ne sommes pas loin.


Ils étaient tout près du chaton en cas de besoin. De toute façon, déjà à la base un chat ça dort la plupart du temps, alors imaginez un chaton. Et tiens, voici un bel exemple, avec non loin, Mademoiselle Bastet qui dormait également près des baies vitrées. Dur la vie de chat. Décrochant son regard de l'animal, il fut très intéressé de découvrir que Dimitri avait également pensé au vin. Il entre ouvrit la bouche, surpris, et écarta légèrement les bras de son corps.

- Et bien …. je finis ça pour définitivement être à toi.

Oui, faisons ça ! Terminons vite cette compta pour profiter de la soirée avec Dimitri. Zachary retourna donc sans plus traîner dans son bureau, et se mit à son ordinateur pour une petite vérification de routine. Après cela, il vérifia ses rendez-vous de demain, voir si tout était bon. Cinq bonnes minutes plus tard, il avait terminé. Il avait un peu pressé le pas c'est vrai. Après avoir tout coupé dans son bureau, tout rangé et mis en ordre, Zachary avait quitté la pièce, fermant derrière lui la porte. Toujours dans l'optique que son chat n'entre pas et mette des poils partout, au cas ou un allergique ne vienne une fois. Il retourna auprès de Dimitri, mais autre chose attira son attention ce soir, soit la table, qui avait été mise. Avec un petit sourire, il tourna autour de celle-ci.

- Mais dis donc … la table est dressée, les animaux nourris et choyés, le repas de fait …. c'est que tu es un bon parti en fait Dimitri.


Il le regarda, approbatif, avec une petite moue exprimant parfaitement cela. Il était bon à marier ce petit oui ! Hep hep hep vous ! On ne s'approche pas, Zachary était la avant. Certainement que Dimitri devait s'imaginer à quel point ça pouvait être plaisant tout ça. De n'avoir strictement rien à faire à peine sorti du boulot oui. Et cela même si le boulot en l'occurrence n'était que dans une pièce de ce même loft, en effet.

- Quelles autres surprises me réserves-tu donc encore pour ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   8/9/2016, 20:02

Quand Zachary revient dans la cuisine ouverte, le riz était cuit et mit dans un petit plat ainsi que le curry. Il posa deux cloches dessus pour les garder au chaud car ils n'allaient pas dîner tout de suite. Avant ils allaient se détendre avec un bon verre de vin blanc. Il s'y connaissait en alcool, étant un barman il faisait des cocktails à longueur de soirée mais question vin c'était un navet donc il espérait en avoir prit un bon. Il y avait mit le prix donc il avait intérêt à en valoir le coup. Il sourit amusé à ses mots qui lui faisaient plaisir car ça prouvait que ses actions lui plaisaient. Un bon parti ? Mmh ça allait peut-être jouer en sa faveur dans ce cas, si c'est ce que Zachary aimait. Si il devait cuisiner ainsi pour le voir sourire de la sorte et le pousser à s'imaginer avec lui vu qu'il est un bon parti, il cuisinerait pour lui chaque jour jusqu'à ce qu'ils soient ensemble ! Ensuite une fois acquis il l'obligerait à lui mettre un tablier contenant le corps d'une femme nu pour qu'il cuisine pour Dimitri. Niak niak niak.

- Ne le cri pas tout haut au risque qu'une file se créée derrière ta porte pour me rencontrer.

Il étouffa un petit rire alors qu'il tourna le dos à Zachary pour ouvrir la bouteille. Entre temps il avait prit deux verres à vin qu'il avait trouvé en fouillant les placards du cartomancien. Il fallait bien qu'il se débrouille et sache où se trouve ce dont il a besoin s'il était amené à revenir ici pour faire à manger ou autre. Qui sait de quoi l'avenir était fait, dans leur cas il pouvait être chamboulé à tout moment : Zachary étant un homme sur de lui et attiré par le jeune homme, Dimitri qui n'était pas en accord avec ce qu'il était au fond et était lui aussi attiré par l'asiatique. Il remplit les deux verres à moitié, histoire d'en garder pour la suite et se retourne vers Zachary quand il lui posa sa question.

- Qui sait…

Il ne voulait pas en dire plus pour le moment. En disant ses mots il avait eu un petit sourire mystérieux. Il s'approcha de lui et lui tend un verre de vin. Il ne voulait pas en dire plus et ne pouvait pas car il ne prévoyait pas en avance ce qui allait se passer et puis prévoir et voir que ça ne se passait pas comme on l'avait prévu avait tendance à décevoir. Il le regarda dans les yeux en souriant puis le contourna pour aller dans le salon où il regarda un bref instant le chat de Zachary en train de dormir près de la fenêtre. Elle était si bien qu'il n'avait pas envie de la réveiller en la caressant. Il regarda la vue toujours aussi belle et se retourne à moitié vers Zachary.

- J'aime quand tout est organisé, ça donne une certaine stabilité à ma vie, mais ici j'y vais au feeling et j'avoue que j'aime ça, au moins je ne réfléchis pas au pour et au contre des choses.

Comme s'il devait l'embrasser, il préférait le faire à l'improviste, comme s'il voulait le prendre dans ses bras, lui passer la main dans ses cheveux ou même lui prendre la main, toutes ces choses il ne préférait pas y penser et agir comme ça. Il s'embrouillait dans ses propres pensées donc il décidé de ne pas y penser d'avantage et de se concentrer sur l'homme qui se tenait à ses côtés.

- Je suis content d'être ici ce soir, je dois t'avouer qu'hier je pensais à notre journée à la mer, c'était vraiment bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   8/9/2016, 20:38

Si une telle file devait se faire à sa porte pour rencontrer Dimitri, croyez-le, Zachary saura les recevoir. Il n'était pas du tout un homme mauvais. Ce n'était pas dans sa nature d'être méchant avec les gens, mais quand il s'agissait de drague, pas de quartier ! Quand il avait quelqu'un dans sa ligne de mire, il n'avait soudainement aucun scrupule à éjecter d'autres personnes qui pourraient le gêner dans sa chasse. Et si quelqu'un osait se mettre entre Dimitri et lui, il saura sen occuper, soyez rassuré. Pour l'heure il était surtout curieux de voir tous les autres tours que Dimitri lui réservait. Cette soirée promettait ! Profiter d'un temps avec lui, autour déjà d'un bon verre de vin, et d'un repas fait maison avec lui, il en était ravi. D'autant plus que la façon dont Dimitri lui avait répondu laissait place à beaucoup de possibilités. Chacune plus intéressante que l'autre.

Il prit le verre de vin que Dimitri lui tendit, l'en remerciant, et le suivit du regard quand il passa devant lui pour se rendre vers le salon. Il le laissa faire, puisque pour sa part, il était plus occupé à mater allègrement le jeune homme. En fait il ne s'embêta pas, puisque d'un air nonchalant, laissa directement ses yeux tomber sur les fesses de Dimitri. Hey, c'est que ce pantalon lui faisait un de ces fessiers ! Oh tout le reste aussi était très intéressant n'en doutez pas ! Mais la, d'avoir juste sous les yeux les fesses superbement mises en valeurs de Dimitri, ça ne pouvait que contribuer à lui faire passer une superbe soirée. Merde il se retourne. Pas totalement, mais assez pour capter si jamais Zachary continuait, que ses yeux étaient toujours rivés sur lui. Il les remonta, l'air de rien, vers le visage de Dimitri, l'écoutant alors sagement.

- Je comprends ce que tu veux dire.... c'est bien d'avoir de l'ordre et de la stabilité, mais il faut un peu de place à l'imprévu !


C'est en tout cas comme ça que Zachary aimait vivre sa vie. Avoir une partie bien rangée, comme son boulot, ou du moins ses horaires, son lieu de travail. Ce qui se passait a chaque séance changeait cependant. Et puis le soir, le week-end, advienne que pourra ! Un sourire plus joyeux étira ses lèvres quand Dimitri lui confia être content d'être la, et d'avoir apprécié leur journée à la mer. Comme toujours, à chaque fois que l'étudiant lui disait être bien à ses cotés, c'était toujours rassurant, et encourageant.

- Nous sommes d'accord la dessus. Tant que pour la journée passée à la mer que ce soir … c'est vraiment un plaisir de t'avoir la ce soir.


Souriant, Zachary s'était rapproché de Dimitri, d'un pas souple, félin. Pas pour se placer à ses cotés ou devant lui, mais pour faire lentement le tour du jeune homme, laissant son regard monter et descendre sur lui sans s'en cacher. Son verre toujours à la main, ses yeux redécouvrirent avec plaisir la silhouette du brun, que ce soit ses longues jambes, à nouveau ces fesses qui semblaient bien fermes. Son dos plus large, ses mains masculines, et les traits de son visage si plaisants à la vue. Quelle merveilleuse soirée, vraiment.

- Et je dois dire que tu es très en beauté ce soir, Dimitri. Tu as changé quelque chose à tes cheveux non ?

Se serait-il fait beau pour lui par hasard ? Finissant de faire le tour du jeune homme, il continuait à le couvrir du regard avec un petit sourire en coin, l'air très intéressé par ce qu'il voyait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   8/9/2016, 22:15

Dimitri n'avait pas remarqué le regard insistant que l'asiatique avait eu sur sa personne, il était trop occupé à admirer la vue extérieur. Par contre lui aussi avait put faire son petit coup d'œil hebdomadaire du look de Zachary et ce depuis qu'il avait franchi le seuil de sa porte. Tout d'abord sa tenu de face, ensuite de derrière quand il l'avait guidé jusqu'à la cuisine. Il avait put remarquer comme la couleur de son costume le mettait en valeur, il savait ce qui lui allait et n'hésitait pas à se mettre en avant, il adorait et enviait ce côté-là de Zachary. Ne pouvait-il pas lui passer un peu de son bon goût vestimentaire ? Ça le sortirait un peu de son look tout de noir et ça le rendrait peut-être moins effrayant aux yeux des autres ? Enfin du moment qu'il l'était pour Zachary les autres ça comptaient moins, non ?

- L'imprévu à quelque chose d'effrayant, mais aussi… D'excitant.

Il avait un peu hésité avant de prononcer ce dernier mot qui pouvait paraître audacieux et pourrait porter à confusion. Avec Zachary, chaque parole et geste était différent, ils pouvaient être interprété d'une autre manière. Et dieu sait que chaque parole de Zachary ou Dimitri voulait dire autre chose ! A croire que Zachary le faisait exprès, car pour Dimitri la plupart de ses mots étaient innocent même s'ils étaient à double sens. Ce n'était pas de sa faute s'il était nul en drague en ce qui concernait les hommes ! Il n'avait pas l'habitude après tout et il commençait seulement à entrer dans le monde de la séduction, il avait encore à apprendre et se disait que Zachary serait un excellent professeur. Un amant aussi si le cœur leur en disant, un amant, un copain… Un mari ? Bon, n'allons pas aussi loin il ne fallait pas le faire fuir ce petit nem.

- Le plaisir est pour moi, j'avais aussi envie de te voir ce soir, j'espère que ce que j'ai cuisiné va te plaire, je sais que tu es très pointilleux en ce qui concerne la nourriture.

C'était un détail qui ne lui avait pas échappé et Zachary ne pouvait pas le nier, il était difficile et ça avait été une chance qu'il est trouvé la chose qu'il aimait en un seul coup. Heureusement d'ailleurs car c'était un des seuls plats qu'il réussissait à faire sans cramer quoique ce soit. Il le regarda se placer à ses côtés et remarqua alors son regard chocolat le dévorer de la tête aux pieds. Mh il ne devait pas avoir l'habitude de le voir en chemise de couleur BLEU. Ca avait le mérite d'éclaircir sa tenue pour une fois et ça le rendait sans doute plus aimable aux yeux des gens. Dimitri très en beauté ? Oouh un compliment qui le fait rougir. Ses cheveux ? Mh oui il les avait coupés. Il passa sa main dedans et regarda ailleurs alors qu'il rougissait un peu, mal à l'aise. Les compliments et lui ça fait deux, ça l'avait toujours gêné qu'on remarque qu'il est fait quelque chose de différent.

- Hum oui, c'est ma sœur, comme tu te doute elle était ravie vu leur longueur. Mais j'ai l'impression qu'elle a coupé de trop non ?

Il osa le regarder, peu sur de lui soudainement. Il avait l'impression d'être mit à nu rien qu'à cause de son compliment sur son look mais aussi par la diminution flagrante de ses cheveux. Il ne regrettait pas car ça plaisait à Zachary, il aimait ces petits changements chez lui donc il n'avait pas visé à côté, il n'était pas ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   9/9/2016, 10:11

A nouveau, un petit sourire se fit sur les lèvres de Zachary aux mots de Dimitri, mais ne releva pas. Sûrement que son regard parlait pour lui. Amusé par le double sens certain, il était néanmoins d'accord avec lui la dessus. L'inconnu, pour sa part ne l'effrayait pas plus que ça. Elle l'intriguait au contraire. Et il y avait bien quelque chose d'excitant la dedans. Nous parlons toujours bien d'inconnu, pas de Dimitri. Bien que cela puisse s'appliquer aux deux. Et d'ailleurs pour les quelques fois ou ils s'étaient vus, Dimitri avait déjà capté la relation conflictuelle qui unissait Zachary et la nourriture. Ou ne l'unissait pas avec, pour être plus global.

- C'est vrai, tu as raison. Le poulet en revanche, j'aime assez ça. La volaille en général, que je préfère aux viandes rouges.


Un peu de steak de temps en temps pourquoi pas, mais il n'en n'était pas le grand ami. A choisir, il préférait la volaille, comme du poulet justement ou de la dinde. Pas un grand fan de viande rouge en effet. Et le curry, ça va il aimait aussi ça, mais justement dosé. Comme beaucoup de monde vous lui direz. Les trucs épicés, ça pouvait aller, mais il détestait quand un plat faisait juste vous brûler la langue et gâche le reste de la nourriture.

- Nous seront vite fixés de toute façon.

Avait-il conclu sur une note joyeuse. Ils finiraient bien par passer à table un peu plus tard, et donc, le verdict tombera. Mais ça s'annonçait bien ! Pourquoi ? Parce que ça sentait bon. Quelque chose que Zachary trouve ne pas sentir bon n'a déjà pas beaucoup de chance de trouver grâce à ses yeux.

Mais assez parlé de nourriture, parlons plutôt de Dimitri, qui comme Zachary venait de le lui faire remarquer, était très charmant ce soir. Il le regarda avec amusement passer sa main dans ses cheveux à sa question, de savoir s'il avait fait quelque chose. C'était donc cette chère Isabelle qui s'en était chargée. Définitivement, plus il entendait parler d'elle, plus Zachary se disait que ce serait amusant de la rencontrer. Il avait un bon pressentiment par rapport à la sœur de Dimitri.

- Non non, ne t'en fais surtout pas, ils sont parfaits comme ça !

Comme tout le reste. Avec un sourire, il regarda Dimitri dans les yeux, se perdant un instant dans son merveilleux regard, et, remonta ensuite son regard sur les cheveux de celui-ci. D'un geste élégant, il remonta sa main, pour aller doucement glisser ses doigts vers une mèche de ses cheveux, qu'il fit couler entre ses doigts. Petit bonheur de la vie.

- Rassure-toi, tu n'a rien perdu de ton charme avec ces quelques centimètres de chevelure en moins.


Il rabaissa sa main pour ne pas la laisser plus que de raison vers les cheveux soyeux du jeune homme. A la place, il releva ensuite son autre main, contenant son verre de vin, avec un petit mouvement corporel pour accompagner son geste, dandinant sur place :

- A nous, et à cette nouvelle soirée !


Qu'elle soit aussi bonne et plaisante que les autres passées l'un avec l'autre. Étrangement, Zachary ne se faisait pas beaucoup de souci pour cela. Le seul souci qu'il avait, si on pouvait le qualifier ainsi, venait de lui. De ne pas aller trop vite avec Dimitri, le laisser évoluer à son rythme sans le bousculer non plus. Et puis, il y avait un quelque chose d'excitant – en tout bien tout honneur – de prendre son temps comme ça, d'apprendre à se découvrir l'un l'autre, de peut être se charmer un peu, au lieu de se jeter à corps perdu dans les bras l'un de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   10/9/2016, 19:26

- J'ai visé juste dans ce cas. Heureusement pour moi au sinon j'aurai fais des catastrophes !

Dimitri aimait exagérer ses compétences dans le domaine de la cuisine, il n'était pas le plus grand cuisinier au monde, mais il savait se débrouiller avec une poêle du moment qu'il restait concentrer car il pouvait se montrer étourdi et dieu sait qu'il avait tendance à être distrait surtout quand il y avait quelque chose à la télévision alors là il s'extirpait totalement de la cuisine pour regarder, enfin si c'était quelque chose qui l'intéressait bien sûr, il n'aimait pas tout et n'importe quoi, Dimitri avait du goût c'est pourquoi il se trouvait en la présence de Zachary, ce bel asiatique qui ne cessait de lui sourire de manière des plus plaisantes, qui pourrait lui résister ! (niak niak niak long paragraphe, ça te rappel quelqu'un ? xD)

Il n'était pas viande rouge ? Du moins pas trop ? C'était bon à savoir au moins il ne ferait pas l'erreur de lui service un gros steak saignant sous le nez, il le voyait déjà le lui balancer en pleine tronche en exigeant plus de cuisson pour sa part. Dimitri lui aimait la viande légèrement rose, plus tendre que si elle avait cuit d'avantage. Une viande dont il n'était pas très fan était le porc, trop sec à son goût et la plupart des morceaux sont remplit de gras. ce qu'il détestait, rien qu'en y pensant ça le faisait frémit de dégoût. Pour le repas de ce soir ce n'était que du poulet et ça leur convenait à tous les deux, même s'il n'aimait pas, quelque chose lui disait que Zachary ferait mine d'aimer pour ne pas froisser et récompenser ses efforts. Comme ce serait mignon !

- Si pas, Mademoiselle Bastet serait ravie de lécher nos assiettes, sous ses airs de pantouflarde se cache une vrai gourmande qui foncerait directement sur nos assiettes pour tout dévorer. Tout en gardant la grâce qui la caractérise bien sûr.

Que Zachary remarque les changements physiques opéré chez lui, lui faisait plaisir même s'il en était gêné car il avait l'impression d'être inspecté à la loupe. Il garda son sourire gêner et le regarda du coin de l'œil alors que sa fine main apparu dans son champ de vision. Que faisait-il ? Il ne bougea pas alors qu'il tourna totalement son visage vers le sien, ses doigts étaient dans ses cheveux, il s'amusait avec l'une de ses mèches de cheveux ce qui le fit rougir légèrement. Il maudissait son corps de réagir comme s'il était une femme car pour lui rougir et être gêné, timide était attribuer à la gente féminine.

- Tu… Tu m'en vois rassuré…

Il rit un peu pour cacher son malaise et passe sa main sur sa nuque et le regarda dans les yeux alors qu'ils trinquent.

- À nous.

Quelques jours auparavant ils avaient aussi trinqués à leur propre santé, à leur rencontre. Il but une gorgée de vin blanc, il était plutôt bon, il n'avait pas à se plaindre d'y avoir mit le prix. Il n'était pas amateur de vin mais celui-ci méritait qu'on s'y attarde et qu'on le déguste avec un bon repas. Tiens, il y en avait justement un qui les attendait. Il soupira doucement en gardant son sourire et regarda le jeune homme à ses côtés.

- Avant de partir de chez mes parents, je ne savais même pas ce qu'était une spatule, quand j'ai du commencer à cuisiner pour moi j'ai eu très dur, je foirais tout, dit-il en riant un peu, parfois il m'arrivait de ne rien faire pour être sûr de ne pas faire cramer mon appartement. Y a des jours où je crevais de faim.

Il sourit légèrement, amusé et à la fois triste par son passé tumultueux, ça n'avait pas été facile tous les jours et sa situation actuelle était ce qu'il avait connu de mieux jusqu'à présent. Il se confiait à Zachary sur une partie minime certes, de sa vie. Il parlait peu de ce genre de chose, il ne voulait pas apitoyer les gens sur son sort ou qu'ils voient seulement le côté "pauvre garçon" qu'il avait été. Parfois il se disait que s'il parlait de trop, ça changerait le regard que les autres avaient sur lui. Il se ressaisi et regarda Zachary en lui offrant un sourire de publicité.

- Comme tu vois ce n'est plus le cas. Et toi alors, tu sais cuisiner ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   13/9/2016, 13:18

Zachary étouffa un petit rire aux idées de Dimitri sur Mademoiselle Bastet et sa possible gloutonnerie. Il n'avait pas tort c'est un fait, elle au contraire de son maître mangeait tout. Mais de l'imaginer ainsi venir dévorer le contenu des assiettes l'amusait.

- Si elle mange tout ça à elle seule, je ne suis pas certain qu'elle reste très gracieuse longtemps ! A la fin, elle ne se déplacera plus qu'en roulant et ne passera plus sa litière.


Un chat rendu obèse par une surdose de poulet curry. Si ça n'était pas à faire pleurer dans les chaumières ça ! Il y avait néanmoins plus intéressant que cette histoire de chat, soit, les réactions de Dimitri. Ou la réaction qu'il eu de visible au moment ou Zachary s'était permis de passer ses doigts à une mèche de cheveux. Son petit rougissement était vraiment craquant ! Et il nota ainsi au passage que Dimitri ne l'avait pas repoussé, ou pas fait comprendre qu'il n'aimait pas ça. Non, il avait juste un peu rougi, s'en retrouvant gêné ensuite. Vraiment, il était craquant ce soir. Entre la façon dont il avait de tenir le chaton entre ses mains ou son léger rougissement, Zachary se sentait doucement fondre ce soir. Alors quand il le remerciât, il se retint pour sa part de laisser un soupir rêveur lui échapper. Pour à la place lui sourire doucement, avant qu'ils ne trinquent. Et après une petite gorgée pour goûter le vin, Zachary s'humecta un peu les lèvres, l'air ravi.

- Très bien choisi !

Pour les boissons il était moins difficile qu'en nourriture. Il y avait néanmoins des boissons qu'il aimait moins ou pas du tout. Le vin rouge par exemple, un verre de temps en temps, mais sans en abuser. Il n'en n'était pas un grand fan. Par contre celui-ci était tout à fait à son goût ! C'est néanmoins surpris qu'il l'entendit se mettre à parler de son propre chef de sa vie. De ce qui s'était passé après son départ de chez ses parents. Ainsi, Zachary l'écouta avec attention quand il lui raconta qu'au début il ne savait pas ce qu'était une spatule, qu'il avait dû se démerder tout seul. Zak eu un sourire plus doux quand il lui confia qu'il y avait des fois ou il avait même peur de faire tout cramer, et d'autres, moins joyeux. A cette révélation, il lui adressa un petit sourire compatissant. La compassion et la pitié n'étaient pas la même chose, et ne plaignait pas Dimitri, sa situation et ses problèmes. Il compatissait. Zak avait beau ignorer ce que c'était que de manquer de quelque chose si primaire que la nourriture, il n'empêchait qu'il compatissait. Zachary interpréta la suite comme un besoin de Dimitri de changer de sujet. Ou de personne dont on parlait plutôt. C'était assez évident, mais bien sûr l'asiatique n'en fit aucun commentaire.

- Oui, il faut bien que je mange. En revanche, vu que je n'aime pas grand chose, au final, il y a plein de recettes ou d'aliments que je n'ai jamais touché. Par exemple, demande-moi de couper un oignon et tu me perds.


Vu qu'il détestait les oignons. A petite dose, quand on ne les sentait pas trop, ça va. Mais les grosses tranches qui viennent gâcher le goût d'un plat ? Non. Alors pourquoi s'embêter a apprendre à cuisiner un truc qu'on ne fera de toute façon jamais ? Zak fronça un peu les sourcils en regardant de coté, avant de regarder Dimitri.

- En fait si je m'écouterais, je tournerais toujours avec deux, trois plats différents maximum. Et me gaverait de gâteaux, ou de céréales. Une valeur sûre, crois-moi.


Ça lui faisait des fois ses repas. A midi ou le soir, un bol de céréales, et il était content. Ou des fois, le soir il se faisait juste un thé et une tranche de pain et du beurre. Un homme simple en fait ! Rassurez vous, dans sa liste très select d'aliments qu'il aimait, il y avait tout de même quelques fruits et légumes. Prenant une gorgée de vin, Zachary se déplaça jusqu'à l'un des canapés ou après s'être tourné, s'y posa tranquillement.

- Ta journée a été bonne ?


Changeons un peu de sujet, puisqu'ils y reviendront très certainement au moment de déguster le plat préparé par les petits soins de Dimitri. Alors question logique, vu qu'il s'intéressait à lui et à sa vie que de lui demander comment s'était passée sa journée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   16/9/2016, 16:49

- L'avantage d'être un animal, c'est que plus vous êtes gros, plus vous êtes adorable. Malheureusement ce n'est pas la même chose avec les humains ce qui fait qu'on doit faire attention à sa ligne.

Dit-il en tapotant son ventre qui sous sa chemise est musclé grâce au sport qu'il effectue plusieurs fois par semaine pour rester svelte. Il n'était pas superficiel, loin de là, mais ce n'est pas pour autant qu'il allait se laisser aller, il pensait aussi à sa santé. Ce n'est pas en étant gros et bourré de cholestérol qu'il allait vivre vieux alors autant s'y prendre jeune.

Le vin qu'il avait choisi plaisait à Zachary, ça plus le repas, c'était dans la poche ! Non mais il était content de ne pas s'être gouré dans la boisson parce qu'il ne s'y connaissait pas en ce qui concerne le vin. S'il avait été qu'un simple ami sans ambigüité sur le côté, il lui aurait amené deux bières bien fraîches et c'est bon.

- Les oignons c'est la mort, mais bon la plupart des plats en contient donc parfois pas le choix il faut bien se mouiller. Tu n'y échapperas pas, un jour je te donnerais cette corvée à réaliser.

Il rit légèrement et boit une nouvelle gorgée de son vin avant de rajouter :

- Je te prêterais un pince nez et des lunettes de plongée si tu veux.

Il l'imaginait déjà vêtu de ça avec des gants en caoutchouc pour être sûr que sa peau ne sente pas l'oignon. Lui-même détestait ça car c'était une odeur qui restait accroché à la peau et il détestait ça. L'ail aussi avait cet inconvénient. On lui avait parlé d'une cure d'ail en hiver pour éviter d'être malade, mais quand la personne transpirait, elle sentait l'ail par tous les pores de sa peau, c'était une infection. Berk, rien que d'y penser ça lui donnait envie de bannir l'ail de son alimentation.

- Je sais quoi faire pour te faire plaisir dans ce cas. En dehors de ma sublime présence bien sûr.

Il sourit amusé, ce genre de phrase de sa part pouvait paraître étrange, mais il se sentait bien en sa présence et le vin aidait à lui délier la langue pour être plus naturel avec l'asiatique. Faire des pâtisseries seraient un peu compliqué, mais il ne serait pas contre pour aller à la boulangerie lui prendre ce qu'il aimait. Lui-même était friand de ce genre de chose et s'il s'écoutait il mangerait des pâtisseries bien sucrées chaque matin. Rien qu'à cette pensée il en salivait déjà. Il y avait une autre friandise qui donnait envie à Dimitri mais celle-ci il se la réservait pour plus part, il n'était pas pressé et comptait prendre son temps pour être le plus à l'aise possible avec lui.

- Mh ? Ma journée ? Oui ça été. La routine quoi, aussi plate qu'une salade oubliée au soleil. Enfin, j'ai eu droit à une dispute en direct de mes voisins, ils criaient si fort que je pouvais tout entendre. Sa femme l'a trompé et il l'a enfin découvert, faut dire ça fait un moment que je le savais, c'est une femme bruyante, si tu vois ce que je veux dire.

Dimitri n'était pas du genre à espionner ses voisins mais parfois il n'avait d'autres choix que d'écouter tant ils étaient bruyant. Souvent il apprenait des choses surprenantes comme les infidélités de sa voisine d'à côté, le voisin du dessus qui regardait des films pornos en pleine journée ou encore le couple sur le même palier que le sien devait sans doute être des trafiquants vu les gens louchent qui venaient chez eux chaque jour.

- Et la tienne ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   20/9/2016, 16:24

Nul doute que la grimace que venait de faire Zachary parlait pour lui quand à ce qu'il pensait de son idée de lui faire s'occuper d'un oignon. Il préféra d'ailleurs prendre une nouvelle gorgée de vin blanc pour ne pas penser à cette monstruosité. Non mais oh, il avait très bien réussi à les éviter jusqu'ici, pourquoi ça changerait ? Les plats qui habituellement en contiennent ? Il ne les mettait pas, c'est tout. Alors ses lunettes de plongée et son pince nez hein …

- Ce jour n'est pas prêt d'arriver, crois-moi …


Marmonna t-il, boudant un peu. Pour la forme. Non content de vouloir lui faire toucher ces choses horribles que sont les oignons, il voulait l'affubler de lunettes de plongée et d'un pince nez ? Rendez-lui son glamour ! Sa dignité ! Alors Dimitri, il avait beau être bandant comme pas possible, ce n'est pas en lui faisant les yeux doux qu'il réussira à lui faire faire une telle chose. Pourquoi s'embêter avec ça quand on a d'autres choses qu'on aime ? Comme celles que venait de citer Zachary par exemple, qui se détendit à la remarque suivante de Dimitri. Assez amusé en fait.

- Ta sublime présence me suffit. Toi et un bon verre, je n'ai besoin de rien d'autre.


Avoua t-il d'une voix chantante. On peut dire qu'actuellement, il était aux anges. Après il y avait toujours moyen d'associer un amant et des sucreries. Mais pas de précipitations. Pour le moment, Zachary préférait ne pas trop se projeter dans ce genre de choses avec Dimitri, n'ayant pas la moindre idée sur quoi tout cela allait aboutir. Oh il avait bien envie qu'il y ait quelque chose. Un truc qui puisse durer plus longtemps qu'une nuit, puisque si ce n'était que pour ajouter Dimitri à son tableau de chasse, il aurait pressé un peu plus les choses depuis longtemps. Et se serait sûrement privé de soirées comme celle-ci. Zak eu un léger sourire à la comparaison de Dimitri, entre sa journée et une salade flétrie. Poétique ! Ce fut peut être moins sympathique pour l'étudiant que cette petite aventure par rapport à la dispute de ses voisins, mais elle avait au moins le don de faire doucement rire Zachary.

- Oui hélas je vois ce que tu veux dire ! Et il suffit que les murs ne soient pas bien épais pour que de suite, on se croit être dans la même pièce.


Doux souvenirs du premier appart, ou studio plutôt qu'il avait partagé avec Monica ! Il n'était pas abusivement cher, et ils avaient vite compris pourquoi ! Ils entendaient tout ce que faisaient leurs voisins. Et en retour l'inverse devait être tout aussi vrai. Tout de même, plus Dimitri parlait de ses conditions de vie, plus il se demandait dans quel taudis il pouvait vivre. Pas que dans sa tête, Zachary s'imaginait une pauvre petite pièce pourrie, avec un tas de paille en guise de lit, les murs qui s'effritaient, mais … presque. Il n'en dit rien cependant. A sa question, il releva son regard vers Dimitri, recroisant ses jambes en s'accoudant légèrement contre l'accoudoir du canapé.

- Elle fut bonne. Je dois te dire qu'à moins qu'il n'y ait que des gens à problème qui se ramènent, je n'ai généralement pas de mauvaise journée, et s'il y a du mauvais, il est extérieur au boulot. Mais rien à signaler, tout va bien !


Les quelques messages envoyés entre lui et ses amis étaient bons, tout roulait.

- Enfin, la plupart des messages que j'ai échangé aujourd'hui c'était avec ma meilleure amie. Elle se marie bientôt, alors c'est le stress des préparatifs. Mais au moins elle peut être tranquille, je lui concocte un enterrement de vie de jeune fille au top !


S'il n'avait pas été cartomancien, il se serait reconverti dans le monde de la nuit. Non, rien du genre strip teaseur ou gogo danseur, mais dans la fête. Son diplôme en psychologie ? Oh bah … chacun a son passé ! Mais son amie n'avait pas de souci à se faire pour sa soirée. Revenons plutôt à celle-ci.

- Et si nous goûtions à ton poulet ?


Il se fait faim ici non ? Et avec toutes ces bonnes odeurs, ça ne peut que mettre en appétit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   25/9/2016, 18:11

- Même si je te le demande avec mon plus beau sourire ?

Ce serait une petite victoire pour lui que de le voir accepter couper des oignons parce qu'il le lui demandait. Dimitri savait qu'il avait du charme et que Zachary n'en était pas insensible, c'est pourquoi il pourrait l'utiliser contre lui. Niak niak niak. Le pouvoir de la beauté ! Ne jamais le sous-estimé il est très fort dans la vie et c'est une très grande arme. Surtout auprès des vieux petits pervers de 80 ans…

Sa sublime présence lui suffit, ça et le vin qu'il avait apporté. N'y a-t-il pas de paroles plus romantiques que ça ? Il trouvait ça charmant de sa part et appréciait ! Enfin il y avait aussi le poulet et ils seraient tous les deux comblés. C'est fou ce qu'il était sous le charme de Zachary. Ses yeux, son sourire, sa voix qui se faisait charmeur, il craquait trop là. Et son rire, n'en parlons pas ! C'est comme entendre du maïs éclaté dans une poêle, on ne peut s'empêcher de sourire à l'idée de le déguster. Du pop-corn avec du chocolat fondu dessus, il en bavait rien qu'en y pensant.

- Tu as ce genre de soucis ici ?

Il jette un coup d'œil autour de lui pour regarder l'appartement, il semble bien isolé donc il doutait fort que les voisins puissent entendre ce qu'ils font sauf si vraiment ils gueulaient. Dans quelles circonstances ils pourraient crier ? Vous le saurez dans le prochain épisode ! Il l'admira encore quelques instants alors qu'ils étaient assit l'un à côté de l'autre, plus proche que la première fois qu'ils étaient vu et mit dans ce canapé. Proche mais pas au point de se chevauché l'un et l'autre et d'avoir les bras autour de l'un et l'autre. Même si cette idée ne le laissait pas indifférent et qu'il ne serait pas contre, ce serait un peu précipité et ils ne mangeraient pas le poulet au final.

Dimitri le regarda dans les yeux alors qu'il parlait de son métier, qu'aujourd'hui tout c'était bien passé.

- C'est pas facile de dire que ton boulot est à l'extérieur étant donné que tu le pratique chez toi, mais c'est bien que tu réussis à le faire, tout le monde ne sait pas le faire donc chapeau.

L'avantage de Dimitri c'est que son boulot se trouvait à l'extérieur de son appartement de luxe, donc ce n'était pas bien difficile de le mettre de côté. De plus, ça consistait à vendre des livres ou à servir des verres donc il n'y avait pas de problèmes de couple ou autre à écouter, il parlait bien entendu avec ses clients, mais il ne savait pas totalement leur vie sauf s'ils étaient soûle comme un pot, à tel point qu'ils expliquaient leur vie de A à Z.

- Elle se marie ? Qu'est-ce que ça te fais ? Je ne sais pas pourquoi mais je t'imagine vraiment dans le rôle de organisateur d'enterrement de vie de jeune fille.

Tout de folie ! La soirée risquait d'être tape à l'œil, original et pleines de surprise, sa meilleure amie avait de la chance de l'avoir. Enfin, il l'avait en temps que meilleur ami, lui il l'aurait en temps que petit copain peut-être ? L'idée ne lui déplaisait pas et il ne serait pas contre. Enfin pour l'heure il y avait un bon poulet curry qui les attendaient. Il se leva en faisant attention à son verre et tendit la main vers Zachary en souriant.

- Si monsieur veut bien me suivre.

Après qu'il l'est prise, il l'aida à se relever et alla jusqu'à la cuisine ou la petite table était dresser. Il posa son verre sur celle-ci et prit les deux assiettes pour les remplir de riz mais aussi du poulet curry. Dimitri faisait en sorte que le tout fasse un joli ensemble.

- Monsieur est servit.

Il posa les assiettes à table et s'y installa en souriant. Il ne pouvait s'empêcher de sourire en pensant à la situation, il n'arrivait pas à croire qu'il se trouvait près d'un homme qu'il appréciait beaucoup qui plus est chez lui. C'était quelque chose de banal pour les autres mais d'important pour lui.

- Dis-moi ce que tu en penses, n'hésite pas à dire la vérité si tu n'aimes pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   26/9/2016, 15:55

Zachary secoua la tête négativement a sa question.

- Pas vraiment, l'isolation est assez bonne ici. J'ai juste entendu une fois mes voisins de palier se disputer mais c'est parce qu'ils étaient dans le couloir. Sinon, c'est relativement calme ici et tant mieux.


Il n'entendait pas ce que faisaient ses voisins de leur vie, et eux non plus n'entendaient pas ce que faisait Zachary de la sienne. Croiser un matin l'un de ses voisins alors que celui-ci aurait tout entendu de ses activités nocturnes, très peu pour lui. Par la suite, il remercia Dimitri d'un sourire en hochant doucement la tête. Merci à lui pour ces petits compliments. C'était surtout au début que c'était un peu compliqué, de séparer son job de sa vie privée, surtout quand il le faisait chez lui. Il avait du apprendre à mettre une barrière entre lui et les autres, sans qu'elle soit imperméable pour autant. Si en fac de psycho il avait appris plein de choses, ceci n'en faisait pas partie. Mais au fil des années, il s'y était fait sans problème. Il arrivait néanmoins qu'après une journée ou des mauvais cas s'enchaînant il soit épuisé mentalement. Dans ces cas la il avait besoin de sortir, de voir autre chose et se recharger un peu si on peut dire. Aujourd'hui, tout allait bien. A nouveau, il adressa un sourire on ne peut plus enjoué à Dimitri lorsqu'il le voyait bien en tant qu'organisateur d'enterrement de vie de jeune fille.

- Merci beaucoup ! En tout cas je ferais de mon mieux pour elle. Et sinon je suis très heureux pour elle. Je la connais depuis longtemps, et son fiancé est un chic type, ce qui leur arrive est une super chose.


C'était la pure vérité. Il est tout aussi vrai que, un soir quelque temps après l'annonce de ce mariage, il s'était senti bien mal. A repenser à ces projets avortés, ce mariage dont Monica et lui rêvaient de faire un jour … Comme quoi, dans ces moments la, il se disait qu'il n'était pas totalement passé à autre chose. Penser à elle était une chose, mais d'en être encore autant peiné en était une autre. Mais plus ça passait, plus ça allait mieux. Zachary avait bon espoir de pouvoir un jour totalement tourner la page. Il releva les yeux vers Dimitri, alternant entre son visage et sa main tendue présente pour l'aider à se relever. Il afficha un sourire mutin pour cacher son léger trouble. Un bon trouble, soyez-en sûr.

- Comment refuser ?


Il releva sa main pour aller prendre celle de Dimitri, et se releva à son tour, tentant de passer outre l'agréable chaleur que lui provoqua ce simple contact de sa main dans la sienne. Même s'il fut privé de ce contact trop tôt à son goût. Il le suivit alors, jusqu'à la table joliment dressée, et regarda avec un intérêt certain Dimitri commencer à les servir tous les deux. Ah mais comment il était content ! Sérieusement, de voir Dimitri lui servir à manger après une longue journée de labeur ! Il le remercia lorsqu'il eu terminé de les servir, et prit place également à table face à Dimitri.

- J'éviterais de te faire la blague vue et revue de goûter et faire semblant que ce soit mauvais, pour te dire finalement que c'est bon.


Il sera tout simplement honnête. Alors, il souhaita un bon appétit à Dimitri également, et sans plus tarder, goûta à son plat. Il mâcha silencieusement sa bouchée, le visage impassible le temps de déguster cela, avant d'avaler, et relever la tête vers le jeune homme :

- C'est parfait !


Le sourire radieux allait avec, naturellement. Que Dimitri se rassure, le repas de ce soir était réussi. Comme le reste de cette soirée, qui jusqu'ici se déroulait on ne peut mieux.

- Il t'arrive souvent de cuisiner pour d'autres, comme ce soir ?


Pour des amis par exemple. Il aurait bien pensé pour un autre mec qui lui aurait plu, mais ne savait pas si avant Dimitri aurait eu l'audace de proposer un tel truc. On propose quand même rarement d'aller mitonner de bons petits plats à un parfait inconnu, à une simple connaissance, ou à quelqu'un qui nous déplaît.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   30/9/2016, 22:43

- La voir se marier ne te donne pas envie de faire de même ? De te caser avec une femme ?

Ce n'était pas une question si désintéressé que ça, Dimitri se demandait si l'idée du mariage ne germait pas dans l'esprit de Zachary étant donné qu'il avait le nez en plein dedans grâce à sa meilleure amie. Instinctivement il avait cité la femme et non un homme car pour lui le mariage entre deux femmes ou deux hommes étaient encore délicat même à leur époque. Les esprits obtus ne l'acceptaient pas encore alors évitons de les échauffer pour rien. Deux personnes pouvaient bien vivre ensemble toute leur vie sans avoir eu recours à un mariage pour les unir. De plus en posant cette question il allait pouvoir constater si oui ou non Zachary voulait se caser définitivement, pas que Dimitri recherchait en le jeune homme un époux fidèle et aimant, mais il se voyait bien entamer quelque chose avec lui. Alors oui, peut-être qu'il allait trop vite en besogne, mais Dimitri était du genre à visualiser son avenir sous tous les angles et l'aspect amoureux avait été jusqu'à présent dans le flou étant donné qu'il ne sortait avec personne. Ici il entrevoyait ce que pourrait être son avenir avec quelqu'un à ses côtés.

Une fois assit à table, ils pouvaient enfin déguster leur repas qui semblait alléchant, pas qu'il voulait se jeter des fleurs et le vase avec, mais Dimitri était plutôt fier du résultat. Il le serait encore plus si Zachary l'appréciait bien sûr, c'était ça le plus important. Il le regarda goûter tendit que lui aussi entamait son assiette, il connaissait le goût et l'avait préparer comme d'habitude donc il savait qu'il était au moins mangeable. Il ne put réprimer un sourire ravi en l'entendant dire que c'était parfait.

- Tant mieux, j'avais peur de voir une grimace apparaître sur ton visage.

Il n'aurait pas su quoi dire et surtout quoi d'autre cuisiner sur le moment. Faire à manger pour quelqu'un qui est difficile au niveau de la cuisine n'était pas simple, ça donnait un coup de pression et c'était dans ces moments-là qu'on ratait à coup sûr les plats. Il mangeait, mettant un peu de riz puis du poulet au bout, il aimait faire ça ou alors il prenait une partie mélanger, ça dépendait. Quand Zachary lui posa sa question, il s'interrompit quelques instants en essuyant sa bouche à l'aide d'une serviette en tissu qu'il avait trouvé dans les tiroirs du cartomancien, il avait trouvé ça plus classe de mettre une serviette en tissu plutôt qu'en papier.

- Je cuisine de temps en temps pour des amis mais c'est rare. En ce qui concerne les inconnus, je dois avouer que tu es le premier.

De plus c'est le premier gars qu'il fréquentait donc il n'avait pas d'autre comparaison. Ca pouvait paraître surprenant qu'il cuisine pour un inconnu, mais cette idée lui était venu soudainement et il s'était dit, pourquoi pas ? Il prend son verre et boit une petite gorgée de vin. Il repensa à leur première soirée ensemble.

- Et toi tu invites souvent des inconnus rencontré dans des bars chez toi ? Je suis content que tu l'es fait, mais c'est plutôt dangereux tu ne trouve pas ? J'aurai pus être un psychopathe qui te veux du mal.

En disant ses mots il avait prit un air sérieux, presque légèrement menaçant avant de sourire amusé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   1/10/2016, 15:16

- Pas spécialement, vu que je n'ai ni femme, ni homme sous la main pour qui je ferais un potentiel époux.

S'il avait un petit ami, ou une petite amie, peut être que l'idée de lui même se marier lui viendrait à force d'en entendre parler. Mais la, il était célibataire, et même si Dimitri lui plaisait bien, ce n'était pas pour autant que ça y est, de suite il s'imaginait lui passer la bague au doigt. Il n'avait absolument rien contre l'idée de se marier. Au contraire. Mais avant, il avait simplement besoin de trouver l'essentiel, soit la personne avec qui se lier. Quelqu'un qui réussirait aussi à faire renaître cette envie en lui aussi.

En tout cas, que Dimitri ne s'en fasse pas. C'était très bon ce qu'il leur avait fait, et Zachary ne risquait pas de faire la grimace.

- Rassure-toi, je ne ferais pas ça, puisqu'il n'y a aucune raison à cela. Au contraire, c'est vraiment agréable de ne pas avoir à faire à manger soi même
.

Il devait le lui avouer, c'était super d'avoir quelqu'un qui vous cuisine un bon petit plat. Non pas qu'il avait la flemme de se faire à manger, ça ne lui posait jamais de souci pour se mettre aux fourneaux, mais le plaisir n'était pas le même. Autant dire qu'il appréciait à sa juste valeur cette soirée. A nouveau, Zachary se senti flatté de savoir qu'il était le premier pour qui il mettait ses talents culinaire en pratique. En dehors de son cercle d'ami. Tendant la main pour récupérer son verre, il prit une gorgée avant de le reposer, un léger sourire aux lèvres.

- Parce que tu me vois encore comme un inconnu ?


Lui demanda t-il non sans amusement. Il avait très bien compris ce que Dimitri voulait dire par la. Ah ! La par contre, il venait de lui poser la question piège ! Dans le sens ou, s'il disait oui, ça ne serait pas en sa faveur, mais s'il disait non, ce serait un gros mensonge. Heureusement pour lui, Dimitri avait de suite enchaîné sur autre chose, sur le fait qu'il aurait pu être un psychopathe lui voulant du mal. Si ça pouvait lui éviter de répondre, c'était pas plus mal. Ou du moins ne pas répondre directement, parce que oui, ça lui arrivait. Pas régulièrement, genre à ramener tous les soirs des inconnus, mais ça lui arrivait oui. Ou d'aller chez eux. Mais généralement, c'était pour des activités plus physiques, et pas pour discuter en tout bien tout honneur. A son air faussement menaçant – enfin il l'espérait – Zachary ne pu s'empêcher de sourire d'amusement à son tour.

- Mais il n'en n'est rien non ? Si tu avais de toute façon voulu me faire du mal, tu l'aurais fais la première fois que tu es venu ici, et, je pense que tu n'aurais pas eu trop de mal.


Il était clair que Zachary n'avait rien qui faisait pitié. Du haut de son mètre quatre vingt, il n'avait rien du frêle petit asiatique qu'on pouvait s'imaginer. Non, sous ses fringues excentriques, ses bijoux et paillettes, se cachait un corps bien taillé. Mais voilà, Dimitri le dépassait d'une tête, et lui aussi, était bien foutu, ça, Zak l'avait vu la fois ou il avait joué au basket. Ah, quel merveilleux souvenir …. Enfin, si Dim avait réellement voulu lui faire du mal, il avait sans nul doute un avantage physique sur lui. Plus grand, plus large, peut être aussi plus fort que lui, bien que pour ce dernier point le cartomancien se défendait aussi. Mais le fait de se retrouver à être le plus petit des deux ne le dérangeait pas du tout. Il ne se sentait pas non plus comme la petite chose à défendre, mais ça l'amusait. Puis, Zak prit un air un peu plus innocent, regardant Dimitri légèrement en biais.

- Est ce que par la, ça sous entendrait que tu puisses avoir des pensées déplacées envers ma personne ? Non pas que j'aurais quelque chose contre cela dit.


Avait-il enchaîné, l'air de rien, comme lorsqu'il lâchait un sous entendu. Franchement, il ne demandait pas mieux à ce que Dimitri ait des pensées moins catholiques envers lui !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   5/10/2016, 22:13

Sous la main, en effet ce n'était pas le cas mais Dimitri ne parlait pas dans l'absolu mais en général. Lui-même n'ayant jamais eu d'homme sous la main comme le dirait Zachary, il n'empêche qu'il avait déjà pensé au mariage. Pas parce qu'il aurait trouvé l'amour de sa vie, non, mais parce qu'il essayait de s'imaginer ce que ça donnerait deux hommes qui se mariait, il n'avait toujours aucune idée de l'apparence que cela donnerait. Le jeune homme n'avait jamais participé à des mariages homosexuels et en voyait rarement à la télévision, pour le peu qu'il la regarde. Même s'il trouvait ce concept étrange pour les mariages gays, il trouvait ça plutôt audacieux, il fallait du courage pour franchir cette étape, ce n'était pas rien. Même si beaucoup de gens se mariaient comme ils changeaient de chemise, pour certains c'étaient une affaire très sérieuse à ne pas prendre à la légère. Malheureusement le mariage a perdu de sa beauté au fil des ans car les gens divorcent ou font des réceptions farfelues.

- Ce sera avec plaisir que je viendrais cuisiner plus souvent chez toi dans ce cas.

Si il appréciait ne rien faire, Dimitri lui aimait faire plaisir et puis ça lui permettrait de venir plus souvent. Donc en lui faisant plaisir dans le fond c'était pour lui faire plaisir à LUI. Il servait ses propres intérêts de manière détourné, niak niak niak.

Le regard clair de Dimitri ne put s'empêcher d'admirer de temps en temps ses lèvres charnues qui buvaient actuellement une gorgée de vin. Se rendait-il compte de l'effet qu'il lui faisait rien qu'en lui souriant? Il avait l'impression de fondre comme une guimauve trop près d'un feu ardent ! Il avait eu de la chance de tomber sur lui. Et dire que ce jour-là il ne voulait pas travailler ! Heureusement qu'il avait prit son courage à deux mains et était allé jusqu'au bar au sinon il n'aurait sans doute pas fait cette belle rencontre.

- Non j'ose espérer qu'à présent nous sommes bien plus que des inconnus.

Il lui sourit, plus que des inconnus, bientôt plus que des amis peut-être ? Dimitri arrivait à un tournant dans sa vie où il voulait prendre des risques pour ne pas le regretter plus tard et puis il voulait faire sa vie comme tout le monde même s'il en ressentait une petite crainte.

- Ne te sous-estime pas, si tu connais les mouvements adéquats tu pourrais facilement avoir le dessus si tu le voulais. Bien sûr, la taille et la force font beaucoup, mais il n'y a pas que ça.

Le nombre de fois qu'il avait vu des gens bien plus petits que leur adversaire les mettre KO durant les cours de Muay thaï. Lui-même s'était déjà fait avoir par les apparences c'est pourquoi maintenant il ne jugeait plus ses adversaires sur ce qu'il voyait aux premiers abords. En ce qui concernait avoir le dessus sur Zachary dans certaines circonstances ça ne le dérangerait pas et il était certain que lui non plus. Qui refuserait un bras le corps avec un homme comme Zachary ? Il faudrait être aveugle pour voir à quel point il était beau. De plus il avait put avoir un avant goût du corps de l'asiatique et ce qu'il en avait vu était pas mal, il était bien battit et quand il avait eu son corps contre le sien pour le réchauffer il avait put constater à quel point il était ferme. A la pensée de le revoir torse nu le rendait toute chose, s'il se laissait vaquer à ce genre de pensée vous ne le récupérerez plus !

Des pensées déplacées envers Zachary ? Bien sur, tous les jours depuis qu'il l'avait rencontré ! Des pensées des plus simples au plus complexe et très imagées ! Ririririririri. Il ne put s'empêcher de légèrement rougir à ses allusions et regarda sur le côté. Un grand gaillard comme lui rougir autant devant un homme qui lui plaisait était plus étrange et peu commun ! Il fini par regarder Dimitri. Rester sous le ton de la plaisanterie ou dire la vérité ? Il prit son verre de vin et but une longue gorgée.

- Je ne vais pas nier qu'il m'arrive de penser à toi.

Après il ne précisait pas de quelle manière. Il termina son repas et essuya sa bouche à l'aide de sa serviette en tissu. Ce repas en compagnie de Zachary était très agréable, il appréciait être avec lui et s'il pouvait dîner avec l'asiatique plusieurs fois par semaine il ne dirait pas non. Leur verre étant presque vide, Dimitri prend la bouteille pour remplir leur verre. Il n'avait pas prit de dessert, cette étape de la soirée lui avait échappé. Dommage. Une fois le repas terminé Dimitri proposa d'aller dans le salon où ils seraient plus à l'aise pour discuter et même se rapprocher qui sait. Ils prirent place l'un à côté de l'autre, plus proche que d'habitude, Dimitri était tourner vers Zachary pour pouvoir le regarder quand ils parlaient.

- Je ne vais pas nier que tu me plais beaucoup. Tu sais qu'on a failli ne pas se rencontrer au boulot ? Je ne voulais pas travailler ce soir-là, mais je me suis forcé et nous voilà chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   6/10/2016, 13:24

Plus que des connaissance, c'est certain. Des amis ? Il était pour tant que ça ne ferme pas la porte à d'autres évolutions. Il avait beau parler au pluriel, mais Zachary savait qu'il y en avait une de précise qui lui faisait de plus en plus envie. Et qui grandissait chaque jour. Passivement lorsque Dimitri n'était pas la et qu'il se surprenait à penser à lui, ou plus activement comme ce soir. Mais tout n'était que du positif jusqu'ici !

- Oh c'est certain que la force brute ne fait pas tout, mais quand en face la personne n'a qu'une vague idée des choses à faire pour se défendre …. ça laisse un certain avantage.


Donc, mis à part cogner, Zachary n'avait aucune idée de quoi faire si un type plus fort que lui s'en prenait à sa personne. En dehors de quelques bagarres d'ivrognes ou des bagarres de bar auxquelles il avait pu prendre part, il ne s'était jamais vraiment retrouvé dans une situation critique, et espérait ne jamais l'être. Être un homme diminuait les risques, et le fait de ne pas être une frêle brindille aidait aussi. Et, qui sait, peut être que les gens en face se disaient que tous les asiatiques étaient des Bruce Lee en puissance. Et bien pas lui ! Ce n'était pas vraiment son truc. C'est tout. Attendant patiemment la réponse de Dimitri, sur ses intentions sur sa personne, autant dire que celle-ci le frustra à mort ! N'en montrant rien, il lui adressa un petit sourire en hochant vivement la tête.

- Hum, c'est bon à savoir !


Rah ! Mais approfondis ! Pitié ! D'accord, il pensait des fois à lui. Mais en quel sens ? Quelles étaient les pensées qui lui passaient par la tête quand il se mettait à penser à lui ? Il voulait savoir ! Ah il ne pouvait pas dire l'inverse, ça le perturbait la ! Ou plutôt l'intriguait énormément. Mais il resta sage, préférant remercier Dimitri pour s'occuper de remplir à nouveau leurs verres, tandis que leurs assiettes se vidaient petit à petit. Pour au final, qu'il n'y ait plus rien et leurs estomacs pleins. La à nouveau, il le remercia encore une fois pour le repas, et c'est avec plaisir qu'il le suivit jusqu'au salon. La vaisselle pouvait bien attendre, ou même un café. Il avait plus intéressant sous la main. Pas au sens littéral, mais il nota qu'ils se tenaient un peu plus près l'un de l'autre qu'à l'accoutumée. Vous vous en doutez, ce n'était pas lui qui allait s'en plaindre. D'autant plus qu'il lui avait semblé assez loin à table … Le corps un peu tourné vers Dimitri, Zachary le regardait d'un air malicieux quand il se mit à lui dire sans se cacher qu'il lui plaisait beaucoup. Un asiatique heureux, un ! Ah bon, ils avaient failli ne pas se rencontrer ? C'est à dire ? A son explication, il eu un petit sourire, hochant doucement la tête.

- Effectivement, il faut croire que cette rencontre ne tenait à pas beaucoup, dans les deux cas.


Dimitri puisqu'il lui avait avoué ne pas avoir voulu venir ce soir la, et Zachary qui n'avait que décidé de se rendre dans le bar ou il bossait qu'avec un très mature « plouf plouf ». Vraiment, ça ne tenait à rien de faire de bonnes rencontres. Tant des fois on se dit que ça devait être la vie qui avait voulu les mettre ensemble, autant la, ça résultait réellement d'un très heureux hasard.

- Et tu as vraiment pris une bonne décision en venant ce soir-la. Sinon, jamais je n'aurais eu le plaisir de faire ta connaissance.


Et de le draguer aussi un peu le soir même. En même temps il ne s'attendait pas à ce que ça aille aussi loin, que Dimitri ne le suive dans la rue après. Mais d'un autre coté, il aurait sûrement agi de la même façon s'il avait prévu une suite. Son regard était posé sur le visage de Dimitri. Le problème, c'était qu'il y avait tellement d'aspects de son visage qui étaient beaux qu'il ne savait plus ou en donner de la tête ! A défaut, il fardait ses yeux plongés dans les siens. Ce qui n'empêchait pas non plus que les lèvres charnues de Dimitri lui faisait de l'oeil. Des fois, il se demandait comment il arrivait à résister. Qu'est ce qui l'empêchait d'aller vers lui, se rapprocher et poser ses lèvres sur les siennes ? Rien. Pourtant, il continuait à prendre sur lui, sachant que les choses étaient encore toutes nouvelles pour Dimitri, qui de ce qu'il savait, découvrait un peu tout ça, la drague entre hommes. Autant y aller à son rythme. Cependant, dans un geste fluide, Zachary avait déplacé l'une de ses mains au vernis noir et ou une bague était glissée à l'un de ses doigts, pour aller délicatement la déposer sur l'une des mains de Dimitri.

- Je voulais aussi te dire … merci. Merci de me faire confiance et oser ainsi t'ouvrir à moi. Ça me fait vraiment plaisir que tu puisse me parler librement.

Il le gratifia d'un sourire plus doux alors qu'il continuait de le regarder dans les yeux. Il ignorait si ça demandait toujours beaucoup d'efforts pour Dimitri de lui parler de choses comme le fait qu'il lui plaisait beaucoup, mais il lui semblait que les mots venaient avec plus de facilité. Et ils n'avaient pas assez bu pour que l'alcool soit à prendre en compte. Puisque Zachary parlait aussi plus globalement du fait que Dimitri semblait plus ouvert à lui. Contrairement à la soirée de leur rencontre ou il lui paraissait plus fermé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   7/10/2016, 17:55

- C'est certain, je vais t'aider à te défendre, après nos séances tu sauras quoi faire lors d'une confrontation.

C'était un peu son devoir en tant qu'ami de l'aider à se défendre en cas de conflit, il avait des connaissances en la matière alors autant que ça serve à quelqu'un et vu que Zachary n'y connaissait rien, c'était tout bénéf'. Et puis certaines techniques demandaient un rapprochement ce qui ne lui serait pas désagréable, il ne serait pas contre être à nouveau contre Zachary. Dimitri n'avait jamais ressentit à ce point l'envie d'être aussi proche physiquement de quelqu'un et ce n'était pas pour lui déplaire, il aimait cette attirance physique qu'il ressentait en voyant l'asiatique, l'effet que cela procurait à sa peau de le toucher, l'effet de son sourire, de son rire et de sa voix à son ouïe quand il l'entendait. Il savait qu'il commençait doucement à craquer, à fondre tel les glaciers au réchauffement climatique. Il se sentait changer, évoluer, son esprit s'ouvrait d'avantage à cette part caché de lui. Il changeait et il aimait ça. Ils se connaissaient à peine, mais ils étaient à leur troisième rendez-vous et comme dans les films il savait ce que cela signifiait. (Je l'ai appris à mes dépends avec mon copain XD).

- Et tu as bien fait de choisir l'endroit où je travail. D'ailleurs tu repasses quand tu veux, tu as bien vu que servir et discuter en même temps n'était pas un problème. Après on dira que les hommes ne savent pas faire deux choses à la fois !

Enfin, peut-être que les homosexuels n'étaient pas reprit dans ce préjugé ? Après tout ils aimaient aussi les hommes et certains avaient une apparence très féminine donc peut-être qu'ils n'étaient pas concerné dans cette phrase qu'une femme frustré avait du inventer ? Dimitri n'était pas féminin dans son physique ni dans sa voix ou dans ses manières et pourtant il était capable de faire plusieurs choses à la fois même si parfois il y avait quelques débordements. Personne n'est parfait après tout.

Ils se regardaient dans les yeux, pas de façon à se défier, mais plutôt à se dévorer du regard, à se contempler, à connaître les traits l'un de l'autre, c'était innocent et mignon. Une chose nouvelle pour Dimitri que d'admirer un homme d'aussi près avec qui il se voyait bien. Sans qu'il ne s'y attende et le surprenant de la manière la plus agréable du monde, Zachary déposa sa main sur la sienne avec toute la douceur du monde. Ce contact, doux et à la fois chaud -du à la température de sa peau- le fit légèrement frissonner. Il ne put s'empêcher de sourire en voyant ce contact si banal aux yeux des autres mais qui pour lui représentait beaucoup. Il releva les yeux vers lui alors qu'il avait reprit la parole. Il le remerciait ? Ca lui faisait tout drôle, il ne savait pas que ça plairait à quelqu'un d'écouter son ressentit sur sa situation, Dimitri était du genre à se dire que tout ce qu'il dit pouvait paraître ennuyeux et sans grand intérêt pour les autres. Il retourna sa main pour avoir sa paume contre la sienne et serra ses doigts avec les siens.

- Ca me paraît facile avec toi, maintenant en tout cas, certes, je ne vais pas te déballer ma vie comme un journal intime, mais j'ai envie que tu saches, toi particulièrement, ce que j'ai dans la tête.

Dimitri ne voulait pas rompre se contact si fragile entre eux. Il relâcha sa main et commença à caresser le dos de sa main avec délicatesse sans le quitter du regard alors qu'ils continuaient à parler. Plus les minutes passaient, plus les caresses continuaient, ils entrelaçaient leurs doigts, se tenait la main, leur corps se rapprochait aussi et les verres se vidaient. Plus belle soirée que ça il n'y avait pas ! Enfin si, les autres jours promettaient d'être aussi agréables. Les verres vident, Dimitri les posa sur la table basse. Ce qu'il y a de bien avec les nouvelles rencontrent c'est qu'il y avait une grande place l'improvisation, rien n'était prévu, tout allait au feeling alors aider par l'alcool, par Zachary ou par sa propre volonté, Dimitri avait envie d'une chose qui le trottait à l'esprit depuis un moment. Il s'approcha encore de son corps et posa ses mains sur les hanches de Zachary pour le rapprocher un peu de lui.

- C'est peut-être un peu tôt, ou pas du tout en fait, mais voilà il y a une chose que j'ai envie de faire depuis tout à l'heure.

Son regard se posa sur ses belles lèvres claires. Il eut une brève hésitation avant d'approcher son visage du sien, jonglant entre son regard et ses lèvres avant de fermer les yeux pour l'embrasser. Comme il s'y attendait ses lèvres étaient chaudes et légèrement humide mais ce qui le surprit le plus était la douceur de celle-ci. Cette douceur… Ca lui donnait envie de prolonger le baiser et de ne plus quitter cette bouche. Timidement, il glissa sa main sur la nuque du brun tendit que l'autre se logea dans le milieu de son dos pour le rapprocher un peu. Ca pouvait paraître audacieux venant de Dimitri, mais il sentait pousser des ailes et ayant eu des copines, il savait comment embrasser tout de même !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   7/10/2016, 19:05

Il en était encore plus flatté d'entendre que de se confier à lui était facile. Et, Zachary espérait que ce ne soit pas pour ses simples capacités d'écoute, tous ces trucs de psychologie et autre, mais bien parce que Dimitri était à l'aise en sa présence. Il lui adressa un sourire ravi quand Dimitri lui confia ainsi vouloir qu'il sache ce qu'il avait dans la tête. Son intention n'était plus que louable, ainsi, ce sera bien plus aisé pour toute évolution. Sans ça, peut être que Dimitri n'aurait jamais osé lui caresser la main comme il le faisait en ce moment. Zachary n'en fit pas de remarque pour ne pas le mettre à l'aise, mais il n'empêchait que ce contact était des plus agréable et plaisant.

- J'en suis encore plus ravi, et que, quoi que tu aies envie de me raconter, je t'écouterais avec plaisir.


Lui dit-il simplement. Il n'était absolument pas obligé à lui raconter quoi que ce soit, et mis à part en cas de circonstances le voulant, Zak ne l'obligera jamais à lui parler ou à révéler des choses. Chaque personne évoluait à son rythme, et il devait y avoir des choses que Dimitri ne voulait pas lui dire, et c'était normal. La soirée ainsi se déroula dans cette ambiance à la fois inédite entre eux, plus intime, mais très agréable et confortable. A parler de sujets légers, comme par exemple le chaton qui dormait paisiblement dans la salle de bains, ou bien le vin qui se vidait petit à petit. Tout ce qui se passait alors était très chaste, très doux, mais pourtant, Zachary ne pouvait que qualifier d'intense tout ce qu'il ressentait.

Bien que depuis la fin du repas, les rapprochements étaient plus fréquents entre eux ainsi que quelques contacts physiques, Zachary fut néanmoins surpris de sentir les mains de Dimitri se poser à ses hanches. Se laissant bien volontiers rapproché de lui, il lui sembla que son propre cœur venait de battre légèrement plus vite. Et les paroles de Dimitri l'intriguèrent au plus haut point. Qu'est ce qui était trop tôt ou ne l'était pas ? Et quelle était cette chose qu'il avait envie de faire depuis tout à l'heure ? Zachary le regarda, dans une question muette, sans le repousser d'aucune façon, l'encourageant à aller plus loin dans ses explications. Ou démonstration.

Puis, l'air lui manqua subitement alors qu'il vit le visage de Dimitri se rapprocher du sien, ses yeux alterner entre les siens et ses lèvres. Et dans une tendresse infinie, Zachary senti les lèvres si désirées de Dimitri se poser sur les siennes. Ses yeux se fermèrent alors qu'une chaleur diffuse, intense et douce à la fois parcouru son être entier. Sur le moment, plus rien d'autre ne compta pour lui. Rien d'autre que Dimitri, ses lèvres embrassant les siennes, ses mains qu'il sentait glisser sur lui, à sa nuque et dans son dos, sous lesquelles le corps de Zachary se rapprocha volontiers du sien. Se sentant léger comme jamais, il releva ses bras pour aller les nouer autour du cou de Dimitri, l'emprisonnant doucement dans ses bras, peu désireux de le sentir s'en aller. Répondant à ce surprenant baiser, Zachary y mit à la fois autant de tendresse que possible, mesurant au mieux les émotions qui tentaient de transparaître dans ses gestes. Le cœur battant plus fort, une sensation agréable dans le ventre et une sensation de légèreté, ce baiser était de son avis, parfait. Doucement, délicatement, ce baiser prit fin. Seulement à cet instant, Zachary remarqua qu'il en avait oublié de respirer. Aussi, peu désireux de s'en aller pour autant, il garda ses bras autour du cou de Dimitri, alors qu'il posait doucement son front contre celui de Dimitri, profitant qu'il ait encore sa tête penchée en avant pour ce faire.

- C'était parfait …


Lui murmura doucement Zachary. Doucement, il redressa un peu la tête et ouvrit les yeux pour regarder Dimitri, les yeux légèrement brillants d'émotions qu'il n'aurait su nommer. Un très doux sourire se fit sur ses lèvres, ainsi que l'expression de son visage se fit plus doux. Loin de ses airs de fanfaron ou de joyeux luron qu'il avait d'habitude. Pourtant, c'était toujours lui, sauf que c'était un visage qu'il montrait moins. Qu'il livrait moins.

- A l'avenir, ne te gêne plus jamais si tu as une envie quelconque me concernant.


Sauf si elle était négative bien sûr. Mais ce baiser, geste pourtant tellement simple avait réveillé tellement de choses en Zak. Des choses auxquelles il pensera peut être plus tard, d'autres qu'il se contentait de ressentir. Mais tout était parfait...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   8/10/2016, 17:11

Il sentit bien rapidement que Zachary était réceptif à ses gestes, c'était une bonne chose au moins il ne se ramassait pas un râteau. Il se doutait un peu que l'asiatique répondrait à son baiser, il sentait cette attirance qu'il y avait entre eux et savait que Zachary le ressentait aussi. Ils ne seraient pas chez lui au sinon, pas après ce petit dîner un peu romantique en tout cas. Les bras de Zachary trouvèrent rapidement le chemin de son cou, les rapprochant encore un peu plus ce qui n'était pas pour lui déplaire. Il ne put réprimer un petit sourire alors qu'ils s'embrassaient toujours de manière douce et innocente tel deux collégiens découvrant les subtilités de la tendresse qu'un baiser pouvait procurer. Les sensations que ce baiser procurait chez Dimitri étaient totalement différence de ce qu'il avait connu jusqu'à présent. Son ventre se contractait légèrement sous le plaisir de la situation, ses mains devenaient légèrement moite à cause de la timidité qui l'emparait, ses poils s'hérissait sous les frissons des mains de Zachary sur sa peau mais surtout de ses lèvres contre les siennes, douce et chaude.

Tout comme Zachary, Dimitri avait été tellement enivré par le baiser qu'il en avait oublié de respirer. Jamais un baiser ne lui avait fait tourner la tête de la sorte. Il garda les yeux fermé quand Zachary posa son front contre le sien et sourit toujours de manière niaise avant de rire doucement.

- Parfait oui…

Que pouvait-il dire d'autre ? Lui-même avait plus qu'apprécier ce baiser, il avait été tout bonnement parfait et il ne regrettait pas d'avoir sauter le pas pour laisser cours à son envie. Il fini par le regarder dans les yeux et se laissa se perdre quelques instants dans son regard chocolat qui semblait plus pétillant que d'ordinaire, Dimitri devait sans doute avoir la même expression, ils étaient encore tous les deux sous le coup de l'émotion.

- J'y veillerais…

Dimitri ne put s'empêcher de rire à nouveau en le serrant bien fort contre lui avant de desserrer son étreinte pour le laisser respirer. Pour autant il laisse ses bras autour de lui, il n'avait pas envie de le quitter. Les lumières étaient légèrement tamisés, ils avaient bien mangé et but, il faisait chaud et ils étaient ensemble sur ce canapé en train de s'enlacer. Quoi demander de plus ? Ah oui, il savait. Il se pencha un peu vers lui et lui vola un petit baiser.

- Et toi n'hésite pas à me faire part de tes envies, je suis ouvert à tes suggestions.

Ou volonté, les deux lui allait aussi. Il leva une de ses mains pour la passer dans les cheveux de Zachary avant de glisser sur sa mâchoire carré, il avait envie de faire ça depuis leur rencontre. Il se mord un peu la lèvre inférieure alors qu'il caressait avec son pouce sa peau qu'il trouvait agréablement douce.

- Qui aurait cru que la soirée prendrait cette tournure des plus inattendus.

Le barman savait bien sûr comment elle allait commencer en venant le voir mais pas comment elle allait terminer et il devait avouer que ça lui plaisait un peu de suspens, ne pas savoir à l'avance ce qui va se passer. Dimitri était du genre à prévoir tout à l'avance pour savoir à quoi s'attendre, mais avec Zachary pas une seule fois il avait su prédire ce qui allait se passer car ses émotions lui jouaient des tours, elles faussaient ses "prédictions". Tiens en pensant aux prédictions… Il passa sa main sur son cou et la descend pour s'emparer d'une de ses mains qu'il retourne paume en l'air.

- Tu l'avais vu dans les lignes de ma main qu'il y aurait quelque chose entre nous ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: