AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   8/10/2016, 20:23

Le regard de Dimitri, son expression et la façon dont il avait de ne pas le lâcher lui confirmèrent qu'il avait tout autant apprécié ce baiser que lui. En preuve ses mots, approuvant les siens. Lui adressant un nouveau sourire lorsque Dimitri lui confirma ensuite qu'il veillerais à appliquer ses futures envies lui concernant. Qu'il ne se prive surtout pas, surtout s'il lui réservait de si bonnes surprises comme celle-ci. Souriant à l'entente de son rire, Zachary referma les yeux lorsque le jeune homme vint resserrer ses bras autour de lui, le serrant contre son torse. Il ne pu s'empêcher de laisser un petit soupir d'aise lui échapper à ce contact, savourant pleinement cette nouvelle étreinte. Qui, après ce baiser avait un tout autre sens, une autre portée. Lorsque Dimitri désserra son étreinte, Zachary en fit doucement de même, laissant cependant ses mains à son cou, ou, de ses pouces, il caressait doucement sa nuque. Ce fut à son tour de laisser un bref rire de bien heureux à ce petit baiser volé, hochant un peu la tête.

- Très bien, comptes sur moi alors.


Néanmoins, avant qu'il ne lui en fasse part, Zachary fera un petit tri, ou filtrera. Il n'était pas certain que Dimitri soit pour autant prêt à entendre les moindres envies, idées et pensées qu'avait des fois Zak envers lui. Chaque chose en son temps. Ses yeux de plongés dans ceux de l'étudiant, Zachary sentit l'une de ses mains aller se glisser dans ses cheveux, geste qui lui décrocha un nouveau sourire. Saluant silencieusement les nouvelles audaces de Dimitri, c'est, vous vous en douterez sûrement, avec grand plaisir qu'il le laissa ensuite passer ses doigts à son visage, vers sa mâchoire. Ne ratant d'ailleurs pas ce petit mordillement très sensuel qu'il avait eu, sur sa lèvre.

- Pas moi en tout cas, même si en toute franchise, je n'osais l'espérer.


Et pourtant, voilà ou ils en étaient ! Après un petit repas préparé par les soins de Dimitri, ils étaient la sur ce canapé à s'enlacer, à caresser la peau de l'autre, dans des gestes néanmoins chastes. Qu'importe, puisque c'était divinement agréable. Il suivit du regard le geste qu'eut Dim, à le voir relever l'une de ses mains pour aller prendre une de celles du cartomancien, et la placer entre eux, paume ouverte. La aussi, ce fut avec un petit amusement qu'il entendit sa question, sans savoir s'il était sérieux ou non.

- Non. Pas du tout. Parce que c'est d'une part une chose impossible à voir, mais aussi parce que ce jour-la, je me suis efforcé à ne pas regarder trop loin.


Zachary releva son regard vers les yeux de Dimitri, et continua d'une voix toujours aussi douce, ne dégageant pas sa main pour le moins du monde.

- Je sais que pour toi ça n'a pas vraiment d'importance, et je le comprends tout à fait. Mais en ce qui me concerne, j'y crois. Et je ne voulais pas te connaître de cette façon. Il y a un petit coté tricherie, et ça retire tout le plaisir.

C'est ainsi comme ça qu'il avait su que Dimitri avait une sœur, et d'autres éléments le concernant. Pour Isabelle, il aurait sûrement fini par savoir, puisque c'est généralement l'une des questions de base qu'on pose à quelqu'un qu'on connaît à peine, pour mieux le connaître justement. Mais voilà. Laissant sa main dans celle de Dimitri, il la retourna, pour aller glisser ses doigts sur les siens en une légère caresse.

- Et puis, ça serait bien trop triste d'en arriver la, en imaginant que ce fut le cas, non ?

De finir ainsi si proche de Dimitri, juste à cause d'une petite prédilection. De son avis en tout cas, ça aurait été bien triste. De toute façon, en ce qui le concerne, on ne lui avait plus prédit son avenir depuis longtemps. Et surtout pas sur un point sentimental. Alors la voyance n'avait rien à voir avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   8/10/2016, 22:24

Il n'osait l'espérer ? Pas étonnant vu comme Dimitri est complexé avec son homosexualité, lui-même n'espérait pas autant de leur relation. Après l'avoir suivit dans la rue il ne s'attendait pas à ce qu'ils aillent plus loin tous les deux, il ne savait pas ce qu'il cherchait en le suivant, mais il en avait eu envie et il ne le regrettait pas vu ce qu'il se passait ce soir. Cette proximité avec une autre personne ne l'avait jamais autant plu que ce soir. Dans sa tête il ne pouvait s'empêcher de faire la comparaison avec ses relations avec les filles au lycée. Totalement différent. À l'époque il avait l'impression de jouer un rôle, que ce qu'il vivait n'était pas réellement sa vie. Parfois il considérait ça comme son propre Enfer, son purgatoire, sa punition avant l'heure. Ne pas s'accepter était très dur à gérer, c'était invivable car il y a comme ce fardeau sur les épaules qui pèse de plus en plus chaque jour jusqu'à ce qu'on soit cloué au sol et qu'on ne puisse plus se relever. Certains jours Dimitri ressentait ça et il n'avait pas envie de quitter son lit.

- Le destin nous réserve bien des surprises en tout cas.

Le destin ou autre, en tout cas les événements pour eux se déroulait bien, Dimitri n'avait pas à se plaindre.

Dimitri était tenté de fermer les yeux sous les caresses de Zachary sur sa nuque, mais ça paraîtrait trop cucul la praline alors il continua de regarder l'asiatique, son asiatique, son petit nem, son sushi ! riririri

- Tant mieux que tu n'es rien vu et oui ça aurait été dommage et sans surprise. Où serait la spontanéité si on savait déjà tout à l'avance ? On s'ennuierait bien vite.

Quoique, s'ennuyer avec Zachary, était-ce possible ? Vu le personnage il en doutait donc à ce niveau-là il ne s'inquiétait pas. Quelque chose lui disait qu'il allait en voir de toutes les couleurs avec lui et ça lui plaisait, il allait pimenter son quotidien, que ce soit en tant qu'ami ou petit copain. D'ailleurs, qu'étaient-ils à présent ? Ils s'étaient embrasser mais ça ne voulait peut-être pas dire grand-chose pour Zachary ? Il se voyait mal le lui demander (du vécu ma chère, du vécu! xD). Valait mieux qu'il se taise pour l'instant et qu'il vive le moment présent, il verrait comment les choses allaient évolués après cette soirée. En tout cas s'ils étaient en couple ce n'était pas demain la veille qu'il lui ferait une déclaration d'amour et qu'il lui donnerait des surnoms aussi mielleux les uns que les autres. Ca devait être aussi le cas de Zachary, ils étaient adultes et plus des adolescents boutonneux qui disait "je t'aime" comme bonjour, c'était plus sérieux et ne pas prendre à la légère.

- Tu veux encore un peu de vin ?

Il lui arrivait souvent de passer du coq à l'âne, à la fois un défaut et une qualité. Défaut parce qu'il ne savait pas garder un sujet fixe sans partir sur les côtés et une qualité parce qu'au moins il n'était jamais à cours de conversation. En plus d'être beau il avait de la conversation ! Que demander de plus ? Avez-vous vu un homme plus parfait que lui en dehors de Zachary ? Non monsieur !

- De vin ou même d'une pâtisserie ? Il n'est pas encore trop tard je suis sûr que je peux trouver une boulangerie dans le coin, il me semble en avoir vu une dans ta rue.

Que ne ferait-il pas pour faire plaisir à Zachary ! Il voulait que cette soirée soit parfaite et donc il serait prêt à réaliser tout ce dont le cartomancien voudrait du moment que ça restait dans la limite du possible et que ça ne le poussait pas trop loin dans ce qu'il était capable de faire à l'heure actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   8/10/2016, 22:48

Oh oui, heureusement qu'il n'avait rien vu, qu'il avait arrêté avant d'en voir trop et qu'il savait surtout quelles lignes ne pas regarder pour justement éviter de trop en savoir. Ça lui aurait sûrement desservi. Imaginons qu'il n'ait vu que les aspects négatifs, les mauvais cotés de Dimitri et le mauvais que lui réserverait le futur. Dans un tel cas, qui aurait envie de poursuivre quoi que ce soit dans de telles conditions ? En tout début de jeu, pas grand monde. Mais dans le cas présent, Zak n'avait rien vu de tel arriver. Il s'était contenté d'espérer, d'être également acteur de tout ce qui s'était déroulé jusqu'ici, qui les a amené jusqu'à ce canapé.

- Oui, c'est comme par exemple lorsque quelqu'un te raconte la fin d'un film que tu n'as pas vu ou d'un livre que tu es en train de lire : ça te coupe toute envie.


De continuer, d'aller plus loin … Peut être que ce n'était pas toujours le cas, mais il était certain par exemple que, à moins de certaines exceptions, ne pas devenir ami avec un client par exemple. Déja parce qu'il perdrait un client, faut pas être fou, et qu'il ne pourrait plus lui prédire quoi que ce soit avec justesse. Et pour Dimitri, il voulait simplement en apprendre plus sur lui de façon normale. La question de Dimitri sur le vin le surprit sur le moment, avant qu'il ne lâche un petit rire amusé.

- Toi alors !


Il était bon dans son genre ! Mais au moins, ça rassurait un peu Zachary : il n'avait pas perdu ses moyens ou ne se comportait pas non plus comme un ado qui découvrait la vie et ne savait plus quoi faire ensuite. La vie poursuivait son cours, seulement, un peu plus colorée. Et wow ! Le cartomancien adressa un regard à la fois surpris, mais aussi admiratif quand il entendit Dimitri se dire même prêt à aller dans une pâtisserie pour chercher un dessert. Dites donc, vous en connaissez des mecs qui seraient prêt à descendre dans la rue comme ça pour vous trouver quelque chose qui vous plaît ? Surtout qu'en terme de pâtisseries, Zak est moins difficile soit dit en passant. Mais ça, c'était surprenant, et aussi très touchant de sa part. Pas une seule seconde il ne s'imagina que ça puisse être un stratagème pour fuir. Ce serait trop triste. Il déplaça son autre main, pour aller la déposer sur celle de Dimitri qu'il tenait dans son autre.

- Ne t'embête surtout pas à faire ça. Même si c'est une délicate attention de ta part.


Il devait cependant souligner cela.

- Cependant je veux bien encore du vin. Et, si tu en souhaites, j'ai de la glace sous la main. Enfin, pas sous la main au sens littéral vu que la, c'est la tienne que j'ai.


Il aura compris. C'est en voyant du coin de l'oeil Mademoiselle Bastet quitter son coin sieste pour un autre, qu'un petit détail lui revint à l'esprit. Tournant ses yeux maquillés vers Dimitri, sa bouche fit un petit « o » avant qu'il ne lui dise ce dont il se rappela subitement :

- Avec tout ça, j'ai totalement oublié de voir comment allait le chaton que tu as récupéré tout à l'heure !


Humain indigne ! Puis, se rappelant ses propres mots de lorsqu'il avait découvert le petit animal, et le fait qu'ils parlaient de pâtisserie et de glace, ajouta sur le ton de la plaisanterie, bien sûr :

- Notons que ça n'a rien à voir avec cette histoire de dessert …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   10/10/2016, 16:01

- Belle comparaison, c'est tout à fait ça, quand on te spoile sur un film ou un livre on a plus envie de le lire ou alors on le fait mais de mauvaise grâce.

Le nombre de fois où il avait eu affaire à quelqu'un qui lui disait la fin avant même qu'il est eut le temps de le voir par lui-même, il était habitué et n'y faisait même plus attention. Par contre en ce qui concernait l'amour là il voulait que tout soit inattendu, il ne voulait pas savoir à l'avance ce qu'il allait se passer entre lui et en l'occurrence, Zachary. Allaient-ils être amis avec affinité ? Simple amis ? Amoureux ? En couple avec amour +++ ? Ooouh les questions qui fusent dans son esprit ! STOOOOOOUP ! Il allait finir par se cramer les derniers neurones qui lui restaient de la soirée s'il continuait sur cette lancée. Il verrait en temps voulu, rien ne pressait, sa vie n'allait pas se terminer demain. Dimitri le regarda en souriant et passa sa main sur sa barbe de quelques jours. D'ailleurs, il devrait la raser, ça piquait un peu même si ça accentuait son côté viril. Il ne savait pas si ça plairait à Zachary de l'embrasser en se faisant piquer par sa peau. Mais bon, il se voyait mal le lui demander, Zachary était assez franc pour le lui dire si c'était le cas, il lui faisait confiance à ce sujet.

- Mh j'avais compris tu sais.

Dit-il en riant un peu quand il parle de la glace dans son congélateur et non dans sa main. Il la serra doucement avant de la lâcher pour aller chercher la bouteille de vin sur la table. Il en restait un peu moins de la moitié, assez pour leur deux verres. Il remplit leur verre, vidant la bouteille histoire de ne rien laisser et regarda Zachary surprit puis sourit.

- C'est vrai, on l'a complètement oublié, mais vu qu'il ne fait pas de bruit je suppose qu'il dort encore. Reste-là, je vais aller voir.

Il ne releva pas tout de suite l'histoire du chaton et du dessert et se leva de nouveau, à force de faire ça, il allait faire sa gym du jour. En entrant dans la salle de bain, avec douceur pour ne pas l'effrayer, il constata que le chaton dormait. Mais avec la lumière du couloir, il se réveilla, ouvrant péniblement ses yeux endormi et miaula. Il essaya de se lever à plusieurs reprises avant de s'approcher doucement de lui en continuant de miauler. De quoi faire fondre le cœur du brun ! Il le prit délicatement dans ses bras comme si c'était la chose la plus fragile au monde et le serra contre lui. Un rapide petit coup d'œil lui confirma qu'il s'agissait d'un petit gars. Il revient dans le salon où Zachary l'attendait toujours.

- Pour ne pas te retrouver enrouler dans une feuille d'algue, je vais te garder près de moi bonhomme.

Petit clin d'œil à Zachary en référence au fameux dessert de chat. Il reprit sa place à côté de l'asiatique et observa le chaton se lover en boule dans son cou. Non mais là il craquait, il rivalisait avec les baisers de Zachary ! S'il devait choisir entre ces deux-là ça allait être difficile. Il jeta un coup d'œil à Zachary.

- Comment est-ce qu'il va s'appeler ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   10/10/2016, 16:35

Sait-on jamais en tout cas ! Zachary lui sourit doucement en sentant les doigts de Dimitri se serrer doucement autour des siens, avant qu'il n'aille chercher la bouteille pour leur servir à nouveau de quoi boire. Vidant tout simplement celle-ci. Quel invité modèle en tout cas ! Zachary n'avait rien à y redire. Levant les yeux vers lui, il hocha ensuite un peu la tête. Effectivement, il devait sûrement dormir. De base un chat ça dort la moitié de la journée, alors imaginez un chaton, perturbé et abandonné dans un vulgaire carton … Il le laissa ainsi se rendre vers la salle de bains ou était le petit animal, restant pour sa part au salon pendant ce temps. Le temps pour lui de souffler un peu, un air peut être un peu niais le temps de quelques secondes, et se remettre un peu de ses émotions. Quelle soirée en tout cas ! Bien que Zachary ignorait parfaitement ou tout ça allait les mener, pour le moment, il profitait simplement de tout ce qui se déroulait, et avançait sans trop se poser de questions. Les choses se feront d'elles-même.

En voyant Dimitri revenir avec le chaton, Zachary sentit son cœur fondre un peu plus. De voir un si petit truc niché ainsi contre Dimitri …. ah ! Il en aurait des chaleurs ! Il laissa un léger rire lui échapper lorsque Dimitri clama le garder près de lui, afin de lui éviter une fin sordide enroulé dans une feuille d'algue et utilisé comme dessert.

- Tu as raison, protège-le !


Un tout petit peu, quand Dimitri s'était rassit, Zachary en avait profité pour se rapprocher un peu de lui, frôlant son genou du sien. Et ainsi, pouvoir mieux regarder le petit animal qui semblait avoir trouvé sa place contre l'étudiant. Ça va, il avait bon goût le petit ! Un nom ?

- Si tu me demandes vraiment de lui trouver un nom, il se retrouvera avec un du même acabit que mon chat. Quelque chose comme Sir Flocon, Miss boule de neige ou Président je ne sais quoi…. Et puis ça dépends si c'est un mâle ou une femelle aussi.


Ne cherchez pas pourquoi ça l'éclatait lui de nommer les chats ainsi. Ses yeux posés sur le petit animal, il avait relevé une main pour aller caresser doucement la tête du chaton du bout de son index. Comme il était petit ! Cela ne faisait certes pas bien longtemps qu'il avait Mademoiselle Bastet, mais il en aurait presque oublié qu'elle aussi était un jour aussi petite que ça. Oh, parlant d'elle ! L'animal semblait avoir flairé la présence du nouveau venu. Aussi, elle s'était rapprochée du canapé avant de sauter souplement dessus, grimper sur les genoux de Zachary et rapprocher sa tête du chaton pour tenter de sentir son odeur d'un peu plus près. Rabaissant sa main, Zak la plaça près de son propre chat, au cas ou elle n'ait un mouvement brusque. Sait-on jamais.

- Que comptes-tu en faire d'ailleurs ? J'imagine que tu ne va pas le laisser à un refuge non ?


Il comptait le garder ? Ou pas ? En tout cas, pour le moment, Mademoiselle Bastet semblait simplement intriguée par ce petit animal. Bien que Zachary la gardait à l'oeil, ne sachant pas comment elle pourrait réagir, la présence du chaton semblait seulement l'intéresser et pas la déranger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   10/10/2016, 19:29

- Je vais le protéger du grand méchant loup !

Il rit doucement et caresse l'animal du bout des doigts étant donné que sa main était bien plus grande que son corps. Comment un si petit être pouvait faire fondre son cœur à ce point ? Il était tellement craquant ! Aussi craquant que le sourire de Zachary. En pensant à lui il le regarda se rapprocher de lui, il lui sourit et s'assoit contre lui pour franchir les derniers centimètres qui les séparaient l'un de l'autre.

- C'est un petit gars. Mh je trouve que Sir Flocon c'est pas mal, même s'il est gris avec une tête blanche, ça pourrait le faire.

Sir Flocon, c'était plus court que Miss boule de neige, le pauvre chaton ne saurait pas s'il s'appelle Miss, boule ou neige et donc il ne répondrait jamais quand on l'appelle. En plus c'était un mâle donc Miss ne serait pas approprié pour lui. Il pourrait faire ami-ami avec le chat de Zachary si elle l'acceptait, après tout il est chez elle donc ça allait être difficile pour elle de partager son maître, s'il devait rester longtemps ici, il se voyait mal laisser le chaton seul dans son appartement.

Zachary caressait le chaton. Par la même occasion il sentait ses doigts frôler la peau de son cou. Il fini par lui donner l'animal, il lui faisait confiance pour ne pas le manger, le repas devait l'avoir bien remplit, assez en tout cas pour qu'il ne le croque pas. Une fois les mains il prit son verre de vin et but une gorgée.

- Je compte le garder, voir sa bouille me fait craquer je ne pense pas que je serais capable de le laisser à présent.

Il jeta un coup d'œil à Miss Bastet et sourit en voyant qu'elle s'approchait d'eux. Elle avait repéré le chaton dans les bras de Zachary ce qui sembla ne pas lui plaire. Elle souffla sur le bébé avant de partir en courant. Il sourit amusé.

- J'en connais une qui a hâte de voir Sir Flocon s'en aller.

Dimitri se mordit la lèvre, hésitant quelques instants puis passa son bras autour des épaules de Zachary en faisant mine de rien. Il lui sourit et se concentre sur le chat pour ne pas croiser le regard de l'asiatique.

- Il est mignon.

Dimitri caressa l'animal après avoir reposé son verre histoire de ne pas l'arroser, ce serait bête de rendre l'animal soule, il avait tout le temps de l'être en écoutant Dimitri parler tout seul chez lui.

Il essayait de se concentrer sur le chaton mais tout ce qu'il arrivait à faire est de penser à la proximité de leur corps, ils étaient l'un contre l'autre et ce qu'il ressentait était plus agréable. Tel de petits papillons dans le ventre, il se contractait légèrement à chaque regard, chaque sourire du cartomancien. Il lui faisait littéralement tourné la tête. C'est clair : Dimitri était sous son charme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   10/10/2016, 20:27

Ah oui, si c'était un mâle, un nom avec Miss dedans n'irait pas vraiment. Zachary eu l'air ensuite bien ravi de voir que sa proposition de Sir Flocon semblait lui plaire. Après à voir s'il ne trouvait pas une meilleure idée par la suite, mais lui même devait dire que ça lui allait très bien. Et justement, la tête blanche de l'animal comparé au gris de son corps, ça faisait en tout cas pour Zak, penser à un petit flocon. Et puis, c'est mignon, non ? Oh, il lui donnait l'animal ? Mais avec grand plaisir ! Prenant précautionneusement le petit être, Zachary le tint contre lui, alors que sur ses genoux, Mademoiselle Bastet semblait davantage intriguée. Pour le moment rien de notable dans son comportement, laissant à Zak le temps de s'attendrir devant le chaton.

- C'est tout à ton honneur. Et si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à me demander.


Il devait avoir de quoi faire, même pour le dépanner les premiers temps. Cependant, Mademoiselle Bastet, elle, semblait un peu contrariée de la situation. Après avoir senti davantage le chaton, voilà qu'elle faisait sa diva, à lui souffler dessus et de s'en aller. En la voyant faire, Zachary ne pu que rire franchement.

- J'ai bien l'impression ! Comprends-la, elle n'a jamais vu d'autre animal, d'en voir un débarquer ça doit la chambouler, la pauvre petite princesse. Et … c'est décidé, c'est Sir Flocon ?


Demanda Zak, tout de même un peu flatté que sa proposition lui ait réellement plu. Sinon, oui, son chat avait toujours eu pleine attention de la part de tout le monde ici, alors qu'un autre vienne lui voler la vedette ? Mais ou allait le monde ! Les mains autour du chaton, qui ronronnait doucement contre lui, Zachary sentit l'un des bras de Dimitri venir passer autour de ses épaules. Il ne fit pas de remarque, appréciant néanmoins largement le geste, laissant son regard posé sur le chaton, un sourire un peu plus doux à ses lèvres. Puis, releva finalement les yeux vers Dimitri à sa déclaration.

- Tu parles du chaton ou de moi ?

Il semblait évident, vu que Dimitri regardait le chat et à présent, le caressait, qu'il parlait de l'animal, et non de lui. Mais sait-on jamais ! Et ce n'est pas parce que Dimitri l'avait embrassé que Zachary allait arrêter ses petites insinuations. Ou serait le plaisir sinon ? Un instant, son regard dévia sur les lèvres de Dimitri. Encore porté par l'euphorie de la soirée, et la tête un peu dans les nuages, les effluves de ce premier baiser entre eux lui revinrent agréablement. Et, à nouveau, l'envie de sentir ses lèvres contre les siennes se fit ressentir. Cependant, il n'en fit rien. Il avait beau savoir que Dimitri n'était pas non plus un gamin qui découvrait la vie, il savait en revanche que tout cela était nouveau pour lui. Et que peut être, il avait envie et besoin que les choses aillent à un certain rythme. Alors plutôt que de tenter et risquer de perturber l'étudiant, Zachary se contenta pour le moment de rester sage. A défaut de se jeter à corps perdu contre ses lèvres, l'asiatique continuait à tenir le chaton contre lui, et adressa tout simplement un sourire à Dimitri. Mais peut être, avait-il envie de lui poser certaines questions – ou pas. En tout cas, Zak en avait une de précise en tête.

- Dis-moi …. est ce que l'envie de m'embrasser t'a effleuré avant ce soir ?


Lui demanda t-il le plus normalement du monde, ne voulant pas non plus le mettre mal à l'aise. Il était curieux de savoir si l'idée, l'envie de poser ses lèvres sur les siennes lui était venue avant cette soirée, ou si vraiment, ça lui était venu la, et avait simplement cédé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   12/10/2016, 10:40

- Oui je viendrais te voir si j'ai besoin d'aide.

Ou il viendra chez lui, mais bon pas tout de suite, s'il comparait son appartement à celui de Zachary il y avait pas photo donc autant encore attendre. De plus ici c'était beaucoup plus spacieux et fonctionnel, surtout dans la cuisine il y trouvait son bonheur alors pourquoi se contenter d'un balai quand on peut avoir un aspirateur ? Quand on se contente d'une glace à la vanille quand on peut avoir une glace caramel/beurre salé ? Non Dimitri aimait bien mieux être ici !

Le brun observa le petit manège de Mademoiselle Bastet et ne put s'empêcher de rire à la suite de Zachary, rire communicatif soit disant passant.

- Oui ça doit être difficile pour elle. J'allais dire que c'est étonnant qu'elle n'est pas été agressive envers moi mais elle voit tes clients tous les jours et puis je me doute qu'elle a du avoir affaire à tes conquêtes aussi.

Une petite pique lancé au hasard qui fera peut-être écho en lui. L'air innocent il le regarda avant de sourire. C'était aussi un moyen innocent pour en savoir un peu plus sur sa vie sentimentale qui avait été beaucoup plus mouvementé que la sienne. Bien entendu il ne le jugeait pas, homme ou femme si leur plaisir était de ne pas se fixer avec quelqu'un était leur choix, ils n'avaient pas à être jugé pour ça. Pour sa part il n'avait rien contre ce genre de personne même si ce n'était pas son truc.
Il jeta un coup d'œil au chaton sui s'était endormi contre Zachary en ronronnant.

- Ce sera Sir Flocon oui, ça lui va bien je trouve.

Qu'il était mignon et ce prénom lui allait comme un gant. A la question de Zachary, il se mit à rire doucement en serrant légèrement Zachary contre lui à l'aide de son bras. Il caressa le bas de son épaule.

- Mh je dirais les deux, vous êtes pas mal dans votre genre.

Petit moyen d'esquiver de dire clairement "Je te trouve canon mon ptit sushi j'ai juste envie de te croquer !". Pour ce genre de phrase il allait encore attendre quelques temps, Zachary n'allait pas être prêt aussi vite à son humour décalé que lui seul comprend pour la plupart du temps. Son regard était toujours poser sur Zachary alors que ses doigts traçaient des ronds sur son épaule d'une manière distraite, il doutait fort qu'il puisse réellement le sentir sous sa veste de costume étant donné qu'il était toujours en tenu de travail. Tenu qu'il appréciait d'ailleurs, ça, son maquillage et sa coupe lui donnait un air d'androgyne des plus attirants. Il aimait qu'un homme soit viril, mais il appréciait aussi l'autre aspect. D'ailleurs, ainsi vêtu il avait l'aspect androgyne mais une fois déshabiller -comme à la mer- il pouvait voir son côté viril grâce à sa musculature. Deux en un c'était parfait.

La question qui tue. Il regarda ailleurs en se mordant la lèvre pour s'empêcher de sourire amusé puis reporta son attention sur lui. Cette question devait arriver tôt ou tard et puis lui aussi pouvait le lui demander ça. Il se racla la gorge et le regarda.

- Ca m'a déjà effleuré l'esprit… Enfin j'y ai déjà pensé, mais pas tout le temps, je ne suis pas un gros pervers ou un truc comme ça ou un en manque mais ouais j'y ai déjà pensé.

Il rougit un peu, heureusement sa fine barbe de quelques jours cachait un peu la couleur de sa peau. Il passa sa main dessus en la bénissant intérieurement car il se doutait qu'il rougissait, son visage avait été parcouru de picotement et il avait eu soudainement chaud en parlant de ça à cause de la délicatesse de cette question.

- Puis comment ne pas y penser en te regardant ?

Dit-il en riant nerveusement. Il regarda vers le plafond et souffla un petit coup pour se calmer. Il se racla de nouveau la gorge et le regarda.

- Et toi alors tu y as déjà pensé ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   12/10/2016, 11:16

Voila une remarque bien épineuse que venait de lancer Dimitri ! Effectivement, si son chat n'avait pas été agressif envers Dimitri, c'est parce qu'elle avait l'habitude de voir des gens passer ici. Que ce soit vite fait les clients, même s'ils ne dépassaient pas l'entrée et qu'elle n'avait pas le droit d'aller dans sa pièce de travail, ses amis qui venaient de temps en temps ou quelques fois ses parents, mais comme venait de le souligner très justement Dimitri, ses conquêtes également. Normalement, dans ce genre de cas on a tendance à mitonner un peu, à enjoliver les faits, voir à mentir carrément en disant que ce n'était pas le cas, mais …

- Le nier serait ridicule.

En même temps, ce serait stupide de lui mentir. D'autant plus que Zachary n'avait absolument pas honte de son passé, amoureux ou non. Oui il avait en quelques conquêtes, hommes et femmes. Loin de s'être cependant payé la moitié de New York, il avait néanmoins un bon passif derrière lui. Mais comme beaucoup d'autres personnes. Même si Dimitri n'avait fait que mentir, lui aussi avait quelques conquêtes féminines après tout. La différence était simplement que Zachary avait apprécié chacune de ses relations. Ou presque, mais ça, c'était si ça se passait moins bien que prévu. Ainsi donc, Sir Flocon allait à Dimitri. Voila qui ravissait et faisait aussi plaisir à Zachary. Bien que ça pouvait sembler être étrange de donner au nouveau chat de son … flirt ? Ou quoi que ce soit qui les définisse, un nom.

- C'est vrai, ça lui sied à merveille !

C'était à la fois mignon, parce que le mot Flocon est tout de même très doux et mignon, et le Sir rajoutait un petit quelque chose de classe. On vous laisse imaginer à quel point Mademoiselle Bastet, occupée à l'heure actuelle à bouder dans son coin, avait la grosse tête avec son nom. Ah, quel doux frisson traversa Zak lorsque le bras de Dimitri le serra encore un peu plus contre lui ! Que c'était agréable, il avait presque oublier ces fragiles mais néanmoins si authentiques plaisirs à être de la sorte contre quelqu'un qui lui plaisait. Alors, qui de Sir Flocon ou de Zak était mignon ? Hum, ce dernier afficha une tête très faussement contrariée.

- Vous ne vous mouillez pas trop, très cher !


Pendant un dixième de seconde, Zachary avait voulu dire Monsieur … suivit de son nom de famille. Sauf que, le cartomancien n'en savait toujours rien. En fait, pendant que Dimitri accusait sa question sur ses envies de l'embrasser, au final, l'asiatique se fit la remarque que, certes, il ne se connaissaient pas depuis des lustres, avait beau connaître beaucoup de choses de lui, en ignorait encore d'autres. Vous lui direz, comme Dimitri ignorait des passages de la vie de Zachary, c'est normal. Enfin, chaque chose en son temps. Oh, et dites, c'est un petit rougissement qu'il devinait la ? Alors qu'il lui avouait avoir déjà pensé à l'embrasser ? Mais c'était charmant comme tout ! Oh non, loin de lui l'idée de se moquer ! Surtout qu'on ne contrôle pas les rougissements. C'était tellement craquant ! Tout comme sa réponse effectivement.

- Je vois ce que tu veux dire ne t'en fais pas pour ça.


Lui dit-il en le voyant se justifier un peu. Oh ! Un compliment, et donné si directement ? Voila qui surprenait une fois de plus Zachary ! Celui-ci afficha alors un air des plus ravi, un sourire aux lèvres et le regard pétillant. Afin de ne pas embarrasser davantage Dimitri, qui, à son rire et à sa façon de se comporter, était clair avait fait un gros effort pour lui dire une telle chose sans détour, Zak ne fit pas de commentaire. Il se contenta d'apprécier ses mots à leur juste valeur, lui adressant néanmoins un air à la fois doux et flatté. Les deux à la fois, c'est possible oui. Alors, quand à son tour Dimitri lui retourna la question, Zachary lui répondit sans hésitation :

- Oui.


Abaissant un peu ses mains, il déposa le chaton sur ses cuisses, ou il s'y roula en boule, enfouissant sa tête contre un pan de sa veste. Laissant une de ses mains autour de l'animal, Zachary reporta son regard sur Dimitri.

- Plusieurs fois, j'ai bien été tenté, et plus je te voyais, plus l'envie devenait pressante.


Forcément, de voir l'objet de ses tentations sous ses yeux, ça n'aidait pas... Mais il n'en n'avait rien fait, pour bien sûr, aller au rythme de Dimitri, mais aussi pour autre chose.

- En fait, pour être tout à fait franc, lorsque je t'ai vu au bar, sans te connaître, les envies et pensées qui m'animaient étaient de tout simplement t'entraîner dans la réserve pour y faire quelques trucs pas bien catholiques....


Autant lui dire les choses telles qu'elles ! Il rencontrait à peine un bel homme, désolé si ses premières pensées étaient juste de se le faire et puis au revoir merci. Mais ….

- Mais au final, tu m'es apparu comme bien plus intéressant qu'un joli minois. Tu semblais alors plus digne d'intérêt. Alors, j'ai appris à te connaître, et j'apprends toujours à te connaître d'ailleurs. Et en fait, plus je passais du temps avec toi, à se tourner autour l'un de l'autre sans vraiment faire quoi que ce soit, plus tu m'intéressait. Et plus tu m'intéressait, plus j'avais envie de te connaître encore autrement.


Ce qui était toujours le cas d'ailleurs. Et il ne parlait pas que le connaître dans un contexte purement sexuel, mais juste intime. Comme à présent à être calé contre lui dans ses bras, si proche de Dimitri. Puis, il abaissa un peu le regard, décrochant ses yeux du visage de Dimitri.

- Hum, désolé si je te mets mal à l'aise avec mes petits discours. C'est juste que je tiens à ce que tu sache que de mon point de vue, même si je ne saurais comment qualifier ce qui se passe entre nous, tu n'es pas juste une conquête.... Ah, et voilà que je recommence....


Qu'il se taise un peu cinq minutes ! Un peu nerveux, de peur de mettre Dimitri mal à l'aise ou qu'il interprète mal ses propos, de sa main qui n'était pas autour du chaton, il se frottait les doigts les uns aux autres, manie qu'il avait de toujours bouger, qui lorsqu'il était assis, c'était ses mains qui étaient en mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   12/10/2016, 12:10

Dimitri était content que Zachary joue franc-jeu et n'essaie pas de l'embobiner avec un mensonge tel que "Mais non Dimitri tu es le seul homme que j'amène ici, les autres ne compte pas, tu es l'élu de mon cœur, marions-nous !" Non au lieu de ça il se comportait comme un homme et lui disait simplement la vérité. Peu de gens le faisait et pourtant ça ne leur ferait pas de mal un peu de vérité et moins de mensonge. De toute manière, la vérité trouve toujours son chemin, on sait tôt ou tard ce qui est vrai ou non alors autant être franc dés le début. Dimitri n'était pas tout blanc non plus, comme tout le monde il lui arrivait de mentir, mais en général ce n'était pas sur des sujets importants ou sur des trucs où le mensonge se voyait directement. Il n'était pas stupide à ce point. Pas du tout même.

En ce qui concernait Zachary, il n'y avait pas de mensonge entre eux, c'était tout beau, tout nouveau alors pourquoi tout gâcher sur des mensonges ? Ils se connaissaient à peine, ils entamaient quelque chose de nouveau et de très agréable pour tous les deux. En plus ils venaient de baptiser le nouveau protégé de Dimitri n'est-ce donc pas un lien puissant qui uni deux êtres ? Bien plus qu'avoir un enfant !

- Que voulez-vous, j'aime entretenir le mystère.

Sur ce qu'il pensait de la beauté de Zachary et du chaton. Bien entendu il trouvait Sir Flocon adorable, mais il préférait largement la beauté androgyne de Zachary qui lui faisait beaucoup plus d'effet. Mais le lui dire revenait à lui gonfler lui-même ses chevilles et de voir son égo booster à bloque. Il fanfaronnerait sans doute dans tout son loft et prendrait avantage sur lui. Jamais ! riririri

Dimitri ne peut pas dire qu'il avait été surprit par la réponse de Zachary à propos de son envie de l'embrasser. Il n'était pas stupide, il l'avait remarqué, mais l'entendre le dire lui fit soudainement chaud et il ne put s'empêcher de sourire de manière idiot. Bon, il faut se reprendre là. Il cacha un peu son sourire mais ne put s'empêcher de le laisser planer quelques instants encore, c'était dur à contrôler ce genre de chose. Il allait lui répondre à son "oui" mais l'asiatique reprit la parole donc il se tut pour l'écouter sans vraiment faire attention au chaton, il était bien trop captiver par la tournure de la conversation, normal non ? Oh… oh oh oh ! Aller dans la réserve ! Cette révélation fut plutôt un choc pour lui, il ne s'y attendait vraiment pas ! Des choses pas très catholique, il aurait refusé à coup sûr par timidité et peur que ce soit une blague qu'on lui fait, mais que l'idée lui aurait été tentante ! Il était flatté que Zachary est eu ce genre de pensée à son égard dés leur première rencontre, il n'était pas offusquer qu'il voyait en lui qu'un objet sexuel aux premiers abords. Flatté !

Tout en parlant, Dimitri ne put s'empêcher de le regarder dans les yeux, captiver par ses paroles mais aussi par son regard qui semblait légèrement pétiller à ses paroles. Qu'il était beau, il avait juste envie de se jeter sur lui pour l'embrasser et arracher ses vêtements ! Merci le vin pour le courage que tu procure ! Malheureusement une boule se poile se trouvait sur les genoux de l'asiatique donc pour se jeter sur lui ça allait être plus délicat que prévu s'ils ne voulaient pas enterrer le cadavre de l'animal.

Enfin Zachary se tut, pas qu'il était ennuyé au contraire, mais ce qu'il disait le touchait et lui plaisait, il avait envie de répondre à chacune de ses paroles mais ce n'était pas son genre d'interrompre quelqu'un quand il parlait (il est pas moi xD) et il savait que c'était un moment délicat qui demandait à être entendu d'une traite. Il le regarda baisser la tête et agité des doigts. Est-ce qu'il était en train de déceler de la timidité de sa part ? Mais oui ! Comment était-ce possible ? Dimitri était impressionné ! Il s'empara doucement de sa main qu'il agitait et serra doucement ses doigts comme pour le rassurer ou peut-être se rassurer de ce qu'il allait dire.

- Merci de te confier c'est… Je ne sais pas personne ne m'a jamais vraiment dit ça. Ca me touche que tu es voulu voir au-delà des apparences ce que ça donnait, si tu ne l'avais pas fait, si tu ne t'étais pas accroché malgré ma timidité affligeante et mon manque d'audace envers toi, on n'en serait pas là actuellement.

Le voir gêné par la situation lui rappelait un peu son cas, il pouvait entre-apercevoir ce que Zachary voyait quand lui aussi était dans cet état. Il relâcha ensuite sa main et la glissa sous son menton pour relever le visage du cartomancien pour qu'ils puissent se regarder.

- Tu es trop mignon ainsi.

Il se pencha vers lui et déposa un baiser de quelques secondes puis sourit contre ses lèvres, il recule un peu son visage et le regarde à nouveau.

- Ne t'excuse pas de dire ce que tu penses, je le fais depuis le début je te devrais un paquet d'excuse alors ! Je ne sais pas non plus comment qualifier ce qui se passe entre nous mais ça me plais en tout cas, je ne veux pas qu'on arrête-là, on passerait à côté de quelque chose de bien, je le sens.

Dimitri se sentait soudainement poussé des ailes à parler aussi légèrement. Que lui arrivait-il ! Était-ce du à l'alcool ingurgité ou à son attirance envers Zachary ? Il se disait peut-être que s'il ne parlait pas maintenant il finirait par le perdre et ce n'était pas ce qu'il désirait. Loin de là !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   12/10/2016, 12:54

Voila, sa confession était faite, Zachary avait mit des mots sur ces choses qu'il ressentait depuis leur rencontre, et ce à voix haute. Ce qui était moins aisé que de se le dire tout seul, dans sa tête. Il avait beau être assez grande gueule et à l'aise avec les mots, il n'empêchait que de dévoiler une part de ses sentiments, de son ressenti, était un peu plus délicat que le reste. Non pas qu'il y avait une quelconque peur d'abandon ou de perte suite à son propre vécu, mais c'est juste humain que de trouver délicat un tel exercice. Rien de plus. Dès que les doigts de Dimitri s'étaient posés sur les siens pour les enserrer doucement, Zachary cessa d'agiter sa main et se retrouva légèrement rassuré, de par ce geste. Il releva son regard doucement vers le jeune homme, posant un regard doux sur lui à ses mots. Il était soulagé qu'il le prenne bien, et qu'en plus il le remercie. Et cela le toucha un peu plus lorsqu'il lui confia que personne ne lui avait dit des chose de ce genre. Oh, pas même le coup de l'entraîner dans la réserve ? Oui, il plaisantait, Zak avait compris. Son sourire revint alors doucement, assez content de voir que Dimitri avait parfaitement compris son ressenti sur les choses. Et qu'en effet, sans ça, ils ne seraient pas la.

- Tu as sans doute raison.

Lui concéda Zak. Même si ses gestes étaient emprunts d'une légère douceur, ou d'un voile de timidité, Zachary ne pu s'empêcher de ressentir un brusque frisson lorsque Dimitri passa ses doigts sous son menton pour lui faire relever le visage vers lui. Un frisson extrêmement agréable, ne vous y méprenez pas. Le petit trouble qu'il ressenti fut bien vite remplacé par de l'amusement, et de la flatterie, quand Dimitri finit par lui dire qu'il était trop mignon. Merci, c'est tout ce qu'il voulait entendre ! Souriant doucement, il garda cet air ravi, davantage lorsque l'étudiant vint une nouvelle fois poser ses lèvres sur les siennes. Et à nouveau, répandre cette douce chaleur en lui, rien que par ce contact. Ouvrant doucement les yeux, il plongea son regard dans celui de Dimitri, dont il ne parvenait toujours pas à en définir la couleur, et bu à nouveau ses paroles. Oh non, qu'il ne s'excuse pas non plus, c'était une très bonne chose que Dimitri lui dise le fond de ses pensées ! Et, pour la suite, le visage toujours relevé par la main de Dimitri, Zachary lui adressa un sourire un peu plus tendre.

- Je ne veux pas non plus arrêter, rassure-toi Dimitri. Moi aussi je souhaite poursuivre tout ça … alors, pourquoi ne pas continuer, sans nous prendre la tête, et voir ou tout cela nous mène ?


Peut être que qualifier Dimitri de petit ami était un peu prématuré, mais en même temps, il manquerait quelque chose s'il disait de lui être un simple ami. Ah, c'était trop frais pour l'instant ! Dans quelques temps, ils y verront tous les deux plus clair et sauront un peu mieux ou ils en sont la dedans.

- Et, je dois ajouter aussi que si nous en sommes la, ce n'est pas que grâce à moi. Mais aussi à toi, qui petit à petit, se libère et ose faire des choses.


L'exemple le plus parlant étant sûrement ce baiser. Donc ce n'était pas que suite à la persévérance et la patience de Zachary, mais aussi parce que de son coté, Dimitri lui, osait affronter peut être ses craintes, osait prendre des décisions, faisait des gestes qu'il n'aurait peut être pas fait il y a peu, et, tout simplement, s'ouvrait doucement à lui. Étant donné la teneur de la soirée, et les signes qu'il percevait chez Dimitri, Zachary se dit que, à son tour, il pouvait peut être bien laisser court à ses envies. Relevant sa tête, Zachary rapprocha son visage du sien, pour à son tour, poser ses lèvres sur les siennes. Dans un baiser certes, doux, mais ses lèvres se firent plus possessives. Embrassant doucement ses lèvres charnues, il les caressait des siennes alors que sa main libre s'était finalement relevée pour aller se poser à la nuque de Dimitri, caressant ainsi du bout des doigts la peau du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   12/10/2016, 14:49

- Ne pas se prendre la tête, je ne connais pas ces mots mais pourquoi pas je vais essayer ?

Dit-il en souriant amusé. Que ce soit pour sa vie amoureuse, ses études ou même s'amuser, Dimitri arrivait toujours à se poser mille questions au lieu de laisser les choses aller par elle-même. Que voulez-vous, c'est ça les personnes intelligentes, elles veulent tout savoir avant mêle que ça ne se produise, trop pressé ! En ce qui concernait ce qui se passait entre eux, Dimitri était d'accord et ne serait pas faire autrement que de voir où tout ça allait les mener. Il ne voulait pas presser les choses, mais il ne voulait pas non plus être trop lent et faire perdre patience à Zachary. Même si c'était tout nouveau pour lui, il savait au fond ce qu'il voulait et il savait qu'il devrait surpasser sa peur d'être jugé et le regard des autres pour pouvoir avancer. A un moment dans sa vie il faut savoir lâcher prise, vivre pour soi et non pour les autres. Il finirait malheureux s'il continuait à vivre comme il vivait actuellement et ce n'était pas ce qu'il avait envie. Il sentait que tout allait commencer avec Zachary, qu'avec lui il pourrait parler et agir librement. Depuis le début il lui montrait que c'était le cas et il savait que ce serait ainsi tout le temps. Il garda son bras autour de ses épaules et le regarda en souriant.

- Il faut apprendre à avancer, à sortir de la file pour vivre sa propre vie, je pense que je commence seulement à le comprendre.

Il se libérait petit à petit des entraves qu'il s'était lui-même mit et ça faisait du bien, il avait l'impression de voir les choses différemment, de les vivres autrement, de ressentir plus librement des sentiments et sensation qu'il avait longtemps opprimé pour être comme tout le monde. La carapace qu'il s'était depuis longtemps forgé autour de lui mais surtout autour de son cœur était toujours présente, mais il avait l'impression qu'une petite fissure s'était créé et que Zachary avait commencé à s'insinuer en elle pour le toucher, le changer, l'apprécier comme il est et non apprécier ce qu'il montrait aux autres. Il voyait au-delà des apparences, il voyait le véritable Dimitri et l'avait percé à jour dés leur première rencontre, Dimitri n'avait pas eu besoin de lui dire quoique ce soit qu'il savait déjà ce qu'il cachait aux autres depuis des années. Était-ce sans doute à cause de cela qu'il avait plus facile à se livrer à lui ? Peut-être, il ne le saurait jamais et au fond le pourquoi du comment n'était pas important, c'était fait c'est tout ce qui comptait.

- Si on m'avait prédit qu'un beau soir je rencontrerais un gars comme toi…

Il laisse sa phrase en suspend alors que Zachary s'approche pour l'embrasser à son tour. Il sentit dans ce baiser un peu plus d'audace, de possessivité même sans doute à cause de la main sur sa nuque ou simplement plus entreprenant. En tout cas ça lui plaisait, ça lui prouvait qu'il avait tout aussi envie de l'embrasser. A tâtons, il trouva Sir Flocon qu'il prit délicatement pour le poser un peu plus loin. Une fois fait -après l'avoir entendu ronchonner et se rendormir- il attira Zachary contre son corps, le mettant presque assit sur ses jambes, lui laissant le choix de se mettre ou non à califourchon sur lui. Dimitri était lui-même surprit par ce qu'il faisait, mais il était prit d'une si soudaine envie de le sentir contre lui et de prolonger le baiser qu'il n'avait pas put s'en empêcher. Ses bras l'entouraient pour le serrer contre lui alors que le baiser au début doux avait laissé place à un peu plus de fougue. Leurs lèvres se mouvaient entre elles de manière harmonieuse, comme si elles avaient été faite l'une pour l'autre. Chaque baiser avait Zachary éveillait un désir enfoui en Dimitri, pas spécialement pour lui mais pour toute la gente masculine auquel il n'avait jamais succombé. Son corps, sa tête, son cœur même criait victoire d'avoir put passer cette petite étape si infime et pourtant importante. Il n'avait pas envie de relâcher son étreinte avec l'asiatique c'est pourquoi il alternait : respirer, baiser doux, baiser avec la langue (wiwi important xD), respirer, baiser,…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   12/10/2016, 15:34

Zachary approuva la réflexion de Dimitri par un hochement de tête bref.

- Il vaut mieux tard que jamais, certains vivent toute leur vie dans le déni d'eux même.


Et il ne parlait pas que pour les orientations sexuelles, mais pour plein d'autres choses ! Des rêves qu'ils n'oseront jamais transformer en projet, des envies qu'ils ignoreront, des risques non pris pour des questions de confort, se leurrer sur la personne qu'on croit aimer … Certains ne réalisent pas ce genre de choses et se complaisent au final dans leur vie de faux semblants. Si Dimitri pouvait ainsi réaliser que, même si ça allait être difficile de s'assumer, il valait mieux faire ça que de se cacher toute une vie. D'autant plus qu'il sera surpris du nombre de personnes qui se foutront bien de savoir s'il est gay ou non. On fait tellement un foin des gens qui sont contre, qu'au final, on oublie qu'ils sont une minorité. De l'avis de Zachary en tout cas. Et si on lui avait prédit qu'un soir il allait rencontrer un type comme lui ? Qu'aurait il fait ? Aurait-il rit au nez de la personne ? Se serait il mit à y penser, comme on peut des fois penser à un doux rêve ? Ou n'y aurait-il pas prêté la moindre attention, jusqu'au beau soir ou, l'asiatique cartomancien n’apparaisse dans sa vie ?

Tout en embrassant toujours Dimitri, il sentit celui-ci de sa main de libre, aller récupérer sans mal Sir Flocon jusqu'ici posé sur les genoux de Zachary, pour le retirer de lui et le déposer plus loin. Vaguement, l'asiatique se demanda pourquoi il faisait ça, bien que quelque part, merci, il s'en doutait. Sentant les bras de Dimitri l'attirer près de lui, soupirant doucement contre ses lèvres, il fut surpris de l'invitation que lui lançait l'étudiant. Quand est ce qu'il allait cesser de l'étonner ! Étant donné que son corps entier en mourrait d'envie, il ne faut pas se leurrer non plus, il accepta sans trop tarder. Aussi, dans ses bras, Zachary monta souplement, avec l'aisance de leurs amis félins, sur les genoux de Dimitri, à califourchon au dessus de lui. Afin de sentir davantage le jeune homme contre lui, tout en cependant, gardant une certaine maîtrise, un certain contrôle de la situation. A peu près. Ses mains de libres, pendant que les bras de Dimitri étaient autour de son propre corps, il garda l'une d'elles à la nuque de ce dernier tandis que l'autre était posée doucement à sa joue. Contrairement à ce baiser, qui, bien que restant malgré leur posture soit un peu tendancieuse, assez sage dans la pratique, vu qu'ils se contentaient de s'embrasser uniquement. Juste à cela, à profiter l'un de l'autre. Et peut être à découvrir un peu pour Dimitri. Seulement à s'embrasser, profitant de la douceur des lèvres de l'autre, leurs langues se rencontraient, doucement au début avant que la timidité qu'il puisse y avoir s'envole. Le tout, entrecoupé de brèves pauses si l'on peut dire, ou l'un et l'autre profitait pour reprendre leur respiration. Et pendant que leurs bouches faisaient connaissance, les doigts de Zachary parcouraient doucement la peau qu'il avait à disposition. Une main caressait délicatement la nuque de Dimitri, montant légèrement à ses cheveux fraîchement coupés, l'autre se glissait à sa joue, à sa mâchoire, laissant au cartomancien le plaisir de découvrir simplement la peau de Dimitri. Et bien qu'assez proches l'un de l'autre, il résistait tant bien que mal à l'envie de se coller davantage à lui, de passer ses bras autour de son cou et de donner à ce baiser une dimension plus fougueuse. Mais d'un autre coté, c'est avec grand plaisir qu'il se contentait de cela, puisque c'était déjà beaucoup pour Dimitri. Cependant, à force de baisers, d'étreinte et de caresses, Zachary recula légèrement sa tête, pour pouvoir lui parler.

- Hum … il serait peut être préférable de … comment dire, calmer un peu le jeu, tu ne crois pas ?


Lui demanda t-il d'une voix basse, comme s'il lui confiait quelque chose. Ce qui était un peu le cas en un sens, vu ce que sa phrase sous entendait. Il n'était pas un animal sans retenue non plus, mais n'y pouvait rien si se tenir si près de Dimitri, qu'il convoitait depuis des semaines, lui donnait particulièrement chaud. Et vous aurez sûrement compris de quel genre de chaleur il parlait la. Et puis, certes Dimitri n'était pas un gosse ou quoi que ce soit, mais il préférait avant quoi que ce soit, qu'il soit sûr de tout ce qui se passait, et pas qu'il se laisse emporter par la folie du moment pour après le regretter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   14/10/2016, 14:18

Ca plaisait à Dimitri qu'il soit aussi réceptif à ses gestes, il l'incitait à continuer sans s'en rendre compte et lui permettait d'être moins tendu, moins stressé. D'ailleurs, il avait les mains un peu moite à cause de la situation des plus agréables mais qui était tout aussi gênante, il avait peur de laisser parler ses envies, de faire ce qu'il avait toujours voulu faire. Attention, on ne parle pas de la chose pas très catholique qui se passe dans une chambre. Petit cochon. Quand Zachary grima sur lui à califourchon, il failli sursauter. Certes, il avait lancé l'invitation, mais il ne s'attendait pas vraiment à ce que cela se fasse réellement. Il ne se défila pas, bien au contraire il resserra son étreinte autour de lui pour le sentir d'avantage contre son corps. Ses mains profitaient de cette proximité pour admirer les courbes de son corps, analyser la manière dont il était bâtit sans pour autant poser ses mains sur son fessier, il n'en était pas encore là mais presque. Son odorat captait chaque fragrance de son parfum, toutes les subtilités de son composé et aussi l'odeur naturelle de sa peau. Ses baisers quant à eux captaient la douceur de ses lèvres mais aussi leur chaleur. Par ailleurs, il trouvait qu'il avait un goût un peu sucré dû au vin, ce n'était pas désagréable.

Comme toute chose, celle-ci prit fin de manière douce et agréable. Il ne put s'empêcher de sourire à ses mots et de le serrer encore un peu plus avant de le relâcher en soupirant.

- Tu as raison, trop d'émotion pour un premier soir…

Il rit doucement et pose un petit baiser sur ses lèvres légèrement rose à cause de leurs baisers. Il devait se retenir de ne pas recommencer à l'embrasser tant il le trouvait beau ainsi. Il ferma les yeux puis relâcha doucement Zachary et dit à contre cœur :

- Il faut que j'y aille de toute manière.

Il jeta un coup d'œil à l'horloge qui confirma ses dires. Demain Dimitri avait des cours important, son année scolaire se finissait bientôt et il devait se concentrer sur ses études. Zachary était adulte et travaillait, il voyait ses clients chez lui ce qui fait qu'il pouvait se permettre de dormir un peu plus tard le matin. En ce qui concernait Dimitri il avait du chemin a faire pour partir à l'université et puis finir sur cette belle note était parfait. Aucun regret vis-à-vis de sa soirée. Il recula Zachary à ses côtés et se leva.

- En plus je dois trouver quelque chose de convenable pour Sir Flocon, je ne vais pas le faire dormir par terre. C'est Mademoiselle Bastet qui va être contente qu'on s'en va.

L'animal cesserait d'être jaloux pour ce soir et arrêterait de faire la tête à son maître. Il réajusta sa chemise et enfila sa veste en cuir. En ce qui concernait le reste du repas il comptait tout laisser à Zachary, ça lui éviterait de devoir cuisiner et puis au moins il penserait encore à lui en mangeant ! Il prit Sir Flocon dans ses bras qui était réveiller et bien réactif.

- Par contre pour le trajet tu aurais pas quelque chose pour lui tenir chaud ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]   14/10/2016, 14:47

Toujours posté à califourchon au dessus de Dimitri, son visage encore proche du sien, il lui adressa un doux sourire à le voir si proche de lui, l'air si détendu et en confiance. Au moins ils étaient sur la même longueur d'ondes, pour y aller tranquillement. Ce serait dommage de brûler d'un coup toutes les étapes alors que jusqu'ici ils y avaient été à leur rythme. Bon, ça va, ils n'étaient pas des adolescents pressés par les hormones non plus. Sait on tout de même jamais, la folie du moment et tout ça … Ses mains toujours au cou et à la joue de Dimitri, il referma brièvement les yeux à ce plus petit baiser avant de les rouvrir, contemplant encore une fois la couleur si particulière des yeux du jeune homme face à lui. Il en avait vu des yeux, mais des comme les siens, jamais. Avec un peu de peine, il s'écarta un peu de lui quand il annonça le fait qu'il était bientôt l'heure pour lui d'y aller.

- Tu as raison. Et puis, je m'en voudrais si j'empiète sur ton temps de repos.


Quoique, si c'était pour faire certaines choses, pas de soucis ! Mais pas de suite s'il vous plaît. Ne sachant pas ou Dimitri vivait exactement, il supposait que tout de même, s'il ne vivait pas à Brooklyn il avait un petit trajet à effectuer. L'asiatique finit par quitter sa position au dessus des genoux de Dimitri, reprenant place à coté de lui, faisant tout de même attention à ne pas écrabouiller Sir Flocon. Qui allait ainsi occuper le jeune homme encore un peu pour lui trouver un coin ou dormir, c'est vrai. Zak émit un petit rire à l'évocation de Mademoiselle Bastet qui était encore en train de bouder.

- Non mais elle, c'est une gosse pourrie gâtée, c'est tout !

Dit-il en se relevant du canapé à la suite de Dimitri, qui se rhabillait, prêt à partir. Il le regarda faire, ainsi que lorsqu'il récupéra le chaton, un peu plus alerte que tout à l'heure. Il avait en tout cas l'air d'être un chaton en pleine forme ! La bouche du cartomancien se plissa en légère moue alors qu'il réfléchissait à quelque chose pour lui tenir chaud. Voyons... Oh oui bien sûr ! Il laissa un bref instant Dimitri pour retourner à la salle de bains, et récupérer l'écharpe qu'il avait laissé tout à l'heure a Sir Flocon pour qu'il y dorme. Au moins, il connaîtra l'objet. De retour près de l'étudiant, il lui donna le vêtement.

- Et voici. Garde-le, si jamais il l'apprécie et s'en sert pour faire ses griffes, ça peut lui être utile.


Il gratifia Sir Flocon d'une dernière petite caresse sur le haut de sa tête, lui disant au revoir, et qui sait, à une prochaine. Puis, avait raccompagné Dimitri jusqu'à la porte de son appartement. A nouveau, ce petit sentiment de joie passa en lui alors qu'ils s'embrassaient une dernière fois pour se dire au revoir. Le remerciant pour cette superbe soirée en sa compagnie, c'est le cœur léger et la tête un peu ailleurs que Zachary referma la porte de chez lui une fois Dimitri parti. Avec un petit soupir digne d'une midinette, il retourna dans le loft, rangeant sans réellement prêter attention à ce qu'il faisait, et aussi, pour faire la paix avec son chat, lui offrir une friandise pour animal. Je vous jure ces bestioles ! En tout cas, ce soir, Zachary s'endormit avec le sourire aux lèvres, ses rêves peuplés de beau jeune homme brun aux yeux à la couleur indéfinissable.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un poulet curry pour la quatre ! [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: