AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On ne peut pas avoir tout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: On ne peut pas avoir tout   6/9/2016, 22:41


   
Henry Buckley

   

   
LA BASE

Nom : Ahn
   Prénom : Henry
   Age :  22 ans
   Nationalité : Coréenne
   Emploi/Etude : Libraire
   Avatar : Im Jae Bum



   
DESCRIPTION PHYSIQUE


Henry un jeune homme au visage enfantin presque ni grand, ni petit . Mesurant 1m79 avec un poids de 66 kg, il est quelqu'un de fin et musclé au niveau des abdominaux et aux bras, il a de la force au niveau des poignets . Il aime souvent changer de couleur de cheveux et aussi de coupe de cheveux. Bien qu'au départ Henry pèse moins de 66 kg, ce n'est qu'à douze ans qu'il a décidé de faire taire les moqueries qu'il a reçu ainsi que les indélicatesses de la part de ses camarades de classe au collège. Henry a les yeux noirs et le teint pâle, abordant un sourire illuminant son visage qui immédiatement réduire ses yeux . Il n'a aucune cicatrice et s'il en avait une il la cacherait pour être franc. Également percé au niveau des oreilles et aussi de la lèvre inférieure.

Niveau vestimentaire Henry, n'aime pas les vêtements qui colle au corps, mais pas non plus des vêtements larges. Non il porte de simples vêtements enfin des vêtements de marque, mais il lui arrive d'acheter des vêtements en centre commercial ainsi que les chaussures. Quand notre cher Henry est de sortie officielle ou bien en rendez-vous d'affaires ou pour du travail ou autre chose de sérieux, il met ses chances dans les vêtements, la paire de chaussures. Pour lui dans ses moments là être bien habillés est primordiale.



   
CARACTÈRE / PERSONNALITÉ

   


Henry est quelqu'un d'attentionné et très protecteur, il était très proche de ses parents et il est encore plus seulement sur le fait de rendre visite à ses parents. Il va leur rendre visite pour les anniversaires de l'un et l'autre et aussi lors de son anniversaire à lui. Également il est quelqu'un qui aime rire et qui fait rire aussi les autres. Il aime se réfugier dans ses livres et aussi la musique quand il a besoin d'être seul. Il n'aime pas que le sujet de ses parents biologique soit un sujet de conversation en sa présence, ni même quand il n'est pas présent par respect pour ses parents. Il a tendance à être impulsif quand une personne lui demande plusieurs fois quelque chose. Il est n'est pas un nounours tout doux et mignon, non il a son moment de colère et aussi de nervosité, mais c'est rare et peu souvent. Il lui est arrivé une fois d'en venir aux mains avec une autre personne, mais le pire à être évité.

Henry est quelqu'un qui ne passe pas inaperçu là où il se trouve. Déjà avec son nom de famille qu'il porte il est connu, car les personnes parlent du magnifique travail de ses parents. Donc Henry a une magnifique réputation . Aussi avec les filles et les garçons, car oui Henry est bisexuel il a la tchatche facilement et il réussit à engager la conversation sans problème et ensuite c'est une autre danse qu'il entame.



   
HISTOIRE


Séoul le quatorze février mille neuf cent quatre-vingt-quatorze, je viens de naître en ce jour de la saint valentin à six heures du matin, plus précisément. Cela dit pour mes parents c'est l'un des plus merveilleux cadeaux de saint valentin qu'ils ont eus de leur vie. Je porte comme prénom Henry oui cela n'est pas rare, mais il existe bien des personnes qui s'appellent Henry et j'en suis l'une d'elles. Mon nom de famille est tout simplement Ahn, ma mère et moi restons une semaine à la maternité à fin que j'ai un poids stable, après cela mon père vient nous chercher son travail, il a eu la possibilité de quitter plus tôt, mais je ne sais pas ce que font mes parents comme travail, mais je n'allais pas tarder à découvrir le métier de mes parents en grandissant.Une fois installé dans ma chambre pour bébé pour le moment, je laisse du répit pour ma mère, car je suis un bébé sage et cela est rare lorsque j'atteins mais un an ma mère reprenait le travail et je suis gardé par le personnel de maison, une femme douce et d'ailleurs je laisse mes larmes couler quand je remarque que ce n'est pas ma mère qui reste avec moi, mais je lui laisse une chance de faire ses preuves et tout se passe bien. Je suis quand même placé au jardin d'enfants durant trois ans, après cela je vais en maternelle, bien que cela ne soit pas obligatoire, ma mère et mon père veuillent quand même que je sois placé à l'école maternelle, cela ne me pose aucun souci, car je vais apprendre l'anglais et je serais capable pour plus tard de parler dans une autre langue.Donc après mes années de maternelle j'entrais en école primaire qui était obligatoire et j'avais également des cours d'anglais dès mon plus jeune âge en primaire, d'ailleurs je réussissais à merveille à parler anglais, mais je ne laissais pas les autres matières de côté non, je travaillais sur les autres aussi avec l'aide du personnel de maison, plus précisément la femme qui m'avait gardé plus jeune, c'est à la primaire que je compris le travail de mes parents et je commençais à avoir cette solitude au fond de moi, mais je l'étouffais avec mes études, la lecture et aussi un peu de sport; mais faire du foot avec mon mec je ne connaissais pas comparer à mes camarades.Au cours de la fin de l'année scolaire de primaire, je rencontre une fille, mais je suis très pudique et je ne désire pas vraiment à aller plus loin avec elle, donc nous restons ensemble pendant trois semaines seulement, oui car je ne compris pas pourquoi elle voulait absolument aller plus loin. Pendant mes vacances je pensais voir mes parents, mais toujours pareil, en réalité durant l'année de collège ce fut exactement pareil que mes années de primaires et maternelle, je voyais peu souvent mes parents, comme je grandissais sans qu'ils soient présents, je fis de nombreuses bêtises et aussi ma mère dut être convoquée dans le bureau de la psychologue du collège en avant-dernière année. Le verdict tomba et le psychologue dit à ma mère « henry souffre de votre absence, c'est pour cela qu'il fait tant de problèmes au collège et en dehors du collège. Il a séché presque une année malgré de bons résultats», je pensai après cela que ma mère poserait des vacances, mais elle repart pour une intervention. D'ailleurs, mon père veut que je reprenne sa place plus tard, car en plus d'être chirurgien également il est le directeur de l'hôpital où il travaille avec ma mère. Entré au lycée, mon père m'inscrit pour un diplôme de médecine la première fois je refusai et je refusai également de reprendre sa place à l'hôpital, quand bien même j'avais fait de nombreux stages dans l'hôpital.Lors d'une dispute entre nous trois mes parents quittèrent la maison et sur le chemin du travail un accident survenu, je le découvris à la télévision en rentrant des cours, je posai rapidement mon sac et sortis rapidement en courant vers le lieu, poussant les autres sur le passage, je vis ma mère qui était encore consciente et j'essayai de la sauver comme je pus tout comme mon père, mais mon père me dissuada d'arrêter que cela ne servait à rien. Je gardai mes parents dans mes bras et demandai une couverture, mais personne ne réagit. Je perdis donc mes parents dans mes bras, et je me lâchai. Tout le monde me regardait et les policiers les reculèrent pour laisser place aux ambulances pour les deux corps, je suivis en grimpant dans celui de ma mère de camion et arriver je laissai les corps partir à l'endroit que je détestais plus que possible, après cela je reçus les affaires de mes parents. Je détachai mon collier en mettant les alliances de mes parents et après je me promis de reprendre l'hôpital. J'obtins mon diplôme en travaillant en cours par correspondance, l'enterrement de mes parents je l'organisai sans y participer, non j'envoyai mon maître d'hôtel à la place, ce qui choqua la famille, mais je préférais travailler et regarder ce que mes parents avaient laissé derrière eux, je croulais sous leurs affaires oubliant que j'avais seulement dix-sept ans et que je devais sortir dehors, avoir une copine, mais non je préférais pour le moment vérifier que le travail de ma mère était faits par du personnel compétent et j'envoyais certaines personnes dans d'autres hôpitaux pour ne pas sombre.Pendant un temps j'eus un temps de répit et je m'autorisai des jours de sorties, je m'amusai tranquillement et je profitai d'une soirée dans un bar, d'ailleurs je rencontrai un homme qui était très intéressant et je réalisai qu'il était homosexuel quand il déposa ses lèvres sur le coin de mes lèvres, sur le coup je fus choqué , mais je pensai souvent à lui et je décidai de l'appeler pour le revoir au même endroit, je lui expliquai une fois au bar la raison pour laquelle je voulais le voir et directement après ce fut un long baiser normal. Je lui expliquai que c'est la première fois avec un homme et que j'étais assez pudique. D'ailleurs il m'aida à ne plus être pudique pendant de nombreux mois et je fis ma première fois avec un homme. Après cela j'atteins mes vingt ans et j’arrêtai mes études pour être le directeur de l'hôpital. Lors d'une visite de routine à l'hôpital j’entrai dans la chambre d'un patient et je reconnus l'homme et je vis un autre homme tenir sa main, je demandai son nom et identité et il se présenta comme son mari, je me retins et je fis un rapide constat de l'état et programmai une opération dans trois jours et quitta la pièce, une fois la porte fermer toute l'histoire était finie. Après plusieurs mois d'activité à Séoul, j'ai décidé de tout quitter pour New York sous mes vingt-deux ans, j'ai une bonne carrière derrière moi, mais je veux faire une pause bien mériter.



   
VOUS

Prenom : Eiji
   Age :  25 ans
   Niveau de RPG : 7
   Multicompte : non
   Où avez-vous connu le forum : Beyond the city
   Code : Liny


   
Fiche Créée par KIARIE de BLACK EDEN


Dernière édition par Henry Buckley le 10/9/2016, 23:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1009
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: On ne peut pas avoir tout   7/9/2016, 01:33

Bonjour et bienvenue à toi.
Avant que tu n'ailles plus loin dans ta fiche, il y a plusieurs points qui ne vont pas, et qu'il va falloir revoir avant toute chose. Pour que ce soit plus simple, on va faire point par point x)

- Nationalité : Coréenne-Californienne
Californien n'est pas une nationalité. La Californie étant un état ça ne fonctionne pas comme ça. C'est comme en France dire qu'on est de nationalité Lorraine par exemple. Ici c'est du coup Coréenne – Américaine, s'il a la double nationalité.

- La partie de la mort des parents de ton personnage.
Inconcevable ! Certes, ils ne sont pas bien sympathiques ces Nord Coréens, mais aller jusqu'en Corée du Sud pour exécuter comme ça, tranquillement une évadée ? Je dirais bien, si à la limite c'était une personnalité importante en Corée du Nord, mais non. Sauf s'ils veulent déclencher une guerre, les forces armées de la Corée du Nord n'ont même pas intérêt à franchir la frontière bien gardée ( et vice versa). A partir de la, imaginer ensuite une exécution dans un appartement de Séoul tient du fantasme.

- Le passage à l'hôpital et l'adoption
En tout cas, elle a eu l'air d'être passé comme une lettre à la poste cette exécution... L'autre chose qui me perturbe c'est la rapidité de l'adoption. Ses parents meurent ? Hop, quelques jours de repos, et de suite dans un avion hors du pays ! Ouste ! …. ça prends du temps pour adopter. Les parents ont à venir voir l'enfant, dans le pays même s'ils sont d'un autre pays. La le gamin, à peine orphelin, emballé, c'est pesé. A revoir.

- L'arrivée dans la famille adoptante.
Tu dis qu'a peine il les voit, il sourit. Bien pour lui de vite se faire au changement, parce que personnellement, à neuf ans et après avoir vu mes parents se faire zigouiller sous mes yeux, cette famille qui sort de je ne sais ou je leur aurais craché à la figure hein.
« ensuite la fille me fait limite un plan de drague, mais elle me plaît pas » pardon mais à neuf ans quoi xD
« je décide de faire les murs à ma manière. Après tout ça je décide de commencer le travail et je fais les murs et je réussis et ensuite je monte mes meubles seuls et je les place »
A neuf ans ? Comme ça le gosse il fait tout seul ses murs, monte ses meubles et fait l'aménagement ? Non mais le gamin je l'embauche direct ! J'ai justement une pièce à refaire ça tombe bien.

- La partie scolarité.
Plein d'informations, mais au final, c'est brouillon. Il prends des coups mais ses parents ne remarquent pas ? Et quand les frangins se battent non plus ? Et comment est ce qu'Henry a pu aider son frère avec ses amis ?
« Je réussis mes diplômes avec brillance ». Genre, monsieur propre sa magie c'est sa puissance ? Pas très français tout ça. Enfin, tu dis qu'il a vingt ans et … quoi ? Vingt ans ? Mais il y a deux lignes il avait neuf ans ! Ou est passé ce petit Damidot en herbe à retaper sa chambre tout seul ? Il s'est passé quoi pendant ces onze années ? Que le temps passe vite! Et sinon, tu dis donc a vingt ans il a son diplôme de dernière année. Certes, mais, normalement, on termine la Terminale vers 17/18 ans.... pareil aux USA, ou ailleurs même. Je dirais bien qu'il a pu rater un an ou deux suite à la mort de ses parents, son adoption, mais vu comme il a l'air de plutôt bien accuser le coup ça ne tient pas.

Donc, voilà en gros ce qui ne va pas. Tu peux bien entendu garder la base de ton histoire, un gamin coréen qui a perdu ses parents, puis s'est fait adopter par une famille américaine, mais tout le reste est à changer, améliorer, modifier....
Si tu as des questions, n'hésite pas !

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: On ne peut pas avoir tout   7/9/2016, 21:33

Je vais changer mon histoire
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1009
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: On ne peut pas avoir tout   8/9/2016, 17:29

Bon bon bon ...

Pour le physique il y a des trucs qui ne vont pas de ci de la. Dire par exemple qu'il fait « seulement 1m79 » par exemple. Pour un homme, certes ce n'est pas une taille de géant mais tout à fait normale, d'autant plus s'il est asiatique.
« Il fait toujours attention à sa personnalité niveau des cheveux » dire que les cheveux ont une personnalité est un peu incorrect. Sinon d'abord tu dis qu'il se regarde toujours trois fois avant de sortir, qu'il fait attention à son image mais juste après tu dis aussi qu'il lui arrive de ne pas être bien habillé et avoir les cheveux en pétard. Il faudrait savoir s'il est vraiment toujours attentif à son image, ou bien pas vraiment. Et quand tu dis que les autres le pensent narcissique pour juste après dire qu'il est des fois habillé et coiffé n'importe comment n'a pas trop de sens non plus.

Dans le paragraphe personnalité, tu nous dit ensuite qu'Henry aide ses parents à l'hôpital, alors que ses parents sont chirurgiens. Alors je veux bien que souvent le piston fonctionne, mais je ne vois pas comment c'est seulement possible qu'un gamin sans diplôme, fils de ou non, ne puisse faire quoi que ce soit.
Au final tu nous dit que ton personnage est gentil, mais finalement pas, qu'il ne se bat pas, mais ça lui arrive, qu'il ne se mets pas en colère non plus mais qu'il lui arrive de piquer de grosses colères, que c'est quelqu'un de froid, mais finalement non... Soit ton personnage a un sérieux problème niveau mental, soit ton texte est juste incohérent.

L'histoire maintenant.

"Je porte comme prénom Henry oui cela n'est pas rare, mais il existe bien des personnes qui s'appellent Henry "
Précise quand même encore une fois qu'on parle bien de la Corée hein ....
« je remarque que ce n'est pas ma mère qui reste avec moi, mais je lui laisse une chance de faire ses preuves et tout se passe bien. »
A un an ? Trop aimable quand même ce gosse.
« ma mère et mon père veuillent quand même que je sois placé à l'école maternelle, cela ne me pose aucun souci »
Vraiment une crème ce gamin, de ne voir aucun inconvénient à aller en maternelle.
« Au cours de la fin de l'année scolaire de primaire, je rencontre une fille, mais je suis très pudique et je ne désire pas vraiment à aller plus loin avec elle, donc nous restons ensemble pendant trois semaines seulement, oui car je ne compris pas pourquoi elle voulait absolument aller plus loin. » Attends attends … aller plus loin comme dans aller plus loin ? Genre la bête à deux dos ? A la primaire ? Précoces.
« henry souffre de votre absence, c'est pour cela qu'il fait tant de problèmes au collège et en dehors du collège. Il a séché presque une année malgré de bons résultats»
Je veux bien qu'il y ait des petits génies, mais sécher une année entière mais garder de bons résultats, ça ne tient pas. Ne serait ce que pour être présent aux examens, les devoirs surprises, le travail noté à la maison à la base.
« Entré au lycée, mon père m'inscrit pour un diplôme de médecine la première fois je refusai et je refusai également de reprendre sa place à l'hôpital, quand bien même j'avais fait de nombreux stages dans l'hôpital. »
C'est un peu tôt pour inscrire quelqu'un dans une fac de médecine, juste à l'entrée du lycée. Il faut déjà qu'il obtienne son diplôme. Et puis il a fait quand ses stages ? Pendant qu'il séchait les cours ?
« je le découvris à la télévision en rentrant des cours »« je vis ma mère qui était encore consciente et j'essayai de la sauver comme je pus » « demandai une couverture, mais personne ne réagit. » « les policiers les reculèrent pour laisser place aux ambulances »
…. Il n'y a que moi que le mélodramatique poussé à l'extrême perturbe ? Déja comment d'un coté l'accident a pu être relayé aux infos, et au final il n'y ait même pas une ambulance, pour que ce soit Henry qui tente de la sauver ? Et comment il a su que c'était ses parents qui étaient dans l'accident ? Passage à revoir entièrement.
« je croulais sous leurs affaires oubliant que j'avais seulement dix-sept ans et que je devais sortir dehors, avoir une copine, mais non je préférais pour le moment vérifier que le travail de ma mère était faits par du personnel compétent »
Euh comment dire ça …. Non ? A dix sept ans, sorti fraîchement du lycée, non ? Il n'a pas pu passer d'un coup d'un seul les au moins dix années nécessaires pour le métier de chirurgien ( si ce n'est plus) et tranquillement, reprendre comme ça les rênes de l'hôpital. D'autant plus que jusqu'ici tu nous dit qu'ils étaient chirurgiens. Pas qu'ils possédaient l'hôpital non ? Donc ça ne tient pas debout.
« directement après ce fut un long baiser normal »
Et c'est quoi un baiser anormal au juste ? x)
« Après cela j'atteins mes vingt ans et j’arrêtai mes études pour être le directeur de l'hôpital. »
Ah bah oui … logique …. moi aussi à vingt ans j'en ai eu marre des études et j'ai tout plaqué pour devenir président C'est relou les études hein ?
Autre précision, le mariage homosexuel n'est pas reconnu en Corée du Sud. C'est sûr que ça n'empêche pas des couples de se marier, mais ça n'a pas la moindre valeur aux yeux de la loi.

Voila donc pour mes nouveaux commentaires la dessus. Pour les points les plus flagrants. Je comprends que tu veuilles lui faire une histoire de dingue, une vie de fou, mais c'est tout à fait possible sans non plus tourner comme ça au ridicule ! Parce que oui, désolé mais cette surdose de drame, de situations improbables, je n'ai pas d'autre mot pour la qualifier.

Il y a aussi beaucoup trop de phrases trop longues ( exemple : « Donc après mes années de maternelle j'entrais en école primaire qui était obligatoire et j'avais également des cours d'anglais dès mon plus jeune âge en primaire, d'ailleurs je réussissais à merveille à parler anglais, mais je ne laissais pas les autres matières de côté non, je travaillais sur les autres aussi avec l'aide du personnel de maison, plus précisément la femme qui m'avait gardé plus jeune, c'est à la primaire que je compris le travail de mes parents et je commençais à avoir cette solitude au fond de moi, mais je l'étouffais avec mes études, la lecture et aussi un peu de sport; mais faire du foot avec mon mec je ne connaissais pas comparer à mes camarades.  » En lisant cette phrase à voix haute, quand est ce qu'on reprends son souffle?  )
De même, sépare ton histoire en quelques paragraphes, ce sera bien plus agréable à la lecture qu'un texte brut.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: On ne peut pas avoir tout   10/9/2016, 23:17

J'ai pas fini, mais je modifie tout
Revenir en haut Aller en bas
 
On ne peut pas avoir tout
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Présentation & Gestion perso suppr-
Sauter vers: