AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bienvenue du coté obscur [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   1/10/2016, 15:21

Voici à présent un mois qu'Alby et Dorian avaient emménagé ensemble. Comme ils l'avaient prévu, ça n'était pas rose tous les jours, rythmé entre des prises de tête et des moments d'amour intense, enfin rien qui ne changeait de d'habitude de toute façon. En un mois ils avaient eu le temps de prendre leurs marque, s'habituer à leur nouveau chez eux et pour Dorian, le plus difficile dans l'histoire c'était … non, pas de vivre avec les passions geek d'Alby. Ce n'était pas ses consoles ou son pc qui le dérangeait, ou ses quelques figurines qui à force de négociations ou compromis avaient réussi à se faire une petite place chez eux. Sa chère maman ? Hum … c'est vrai que Dorian avait l'impression que Karen ne pensait pas son gamin capable de survivre de lui même, mais pour l'heure, ça passait. Des soucis venant de lui même ? Non, on parle bien d'Alby, et la, il s'agit du coté bordélique de celui-ci. Mettez un mec comme Alby qui s'en fout de vivre un peu dans sa propre crasse et un type comme l'allemand qui a horreur de voir le moindre truc traîner, et ça devient vite compliqué. Pour l'un comme pour l'autre c'est sûr, mais la, c'était à ce jour ce qui gonflait le plus Dorian. Jusqu'ici les principales prises de tête c'était pour un verre qu'Alby avait osé oublier sur le bar ou un truc qui traînait. C'est dingue aussi de se dire qu'ils mettaient la même ferveur à se disputer pour ça ( du moins Dorian ) que des fois ou Alby pouvait penser qu'il avait pu le tromper. Limite si Dorian ne s'attendait pas à ce qu'un jour, ils ne se quittent une nouvelle fois en mode « ton bordel dans l'évier est inacceptable, je te quitte ! » Quoique, ne parlons pas de malheur, ils explosaient tous leurs records.

Pour tout le reste cependant, ça allait. Ni l'un ni l'autre n'étaient des chef cuisto étoilés, mais se débrouillaient très bien pour se nourrir d'eux même. Que ce soit en passant un coup de fil ( oui, c'est compliqué ça ) afin de commander à manger ou le faire eux même, ça allait. Les nuits de Dorian allaient mieux aussi. Jusqu'ici il avait toujours une nuit ou deux de répit à ne pas avoir un asticot qui gesticule durant son sommeil, mais plus la. Les premières semaines furent un peu compliquées pour lui à trouver ses marques, mais passé ce délai, ça allait ensuite mieux. Se réveillant toujours quand Alby bougeait trop, la base, il dormait à présent bien. Les cernes, c'est pas la nouvelle tendance.

Il n'avait pas de quoi se plaindre des voisins non plus. Ils se saluaient lorsqu'ils se croisaient dans les couloirs sans non plus partir dans de grandes discussions. Il y avait juste un jour ou une voisine près des boites aux lettres lui avait un peu plus parlé, ou tenu la crampe, à lui poser quelques questions « c'est donc vous le couple qui s'est installé ? / ça fait longtemps que vous êtes ensembles ? / vous êtes étudiants non ? / ce sont vos parents qui payent le loyer ? / Jagger, c'est lui ou vous ? …. » les premières questions Dorian y avait répondu poliment mais par après les avait rapidement écourtées. Pour ne pas dire qu'il l'avait envoyée chier. Il voulait bien être poli pour ne pas avoir de souci, mais on est pas dans une sitcom ma fille ! Mis à part ça, pas de problème avec eux. Mais bien sûr, malgré tous les petits trucs qui pouvaient encore coincer, les débuts étaient plus que bon. Et rien ne valait le bonheur de pouvoir voir chaque jour Alby. Encore aujourd'hui, Dorian était heureux de se réveiller à ses cotés tous les matins, de le retrouver chaque soir et de s'endormir près de lui. L'entendre lui raconter ses journées ou des trucs sur ses jeux vidéos. Se retrouver à manger tous deux, ou d'avoir des fois de la visite, mais d'être chaque jour avec Alby, c'est tout ce dont il avait besoin. Ça, et une barbe. Il était juste heureux c'est tout. Et jamais les pouilleux qui osaient se retrouver sur son chemin n'avaient été aussi copieusement pourris.

Ce soir, cependant, ils n'allaient pas rester chez eux. Après une partie de jambes en l'air dans la joie et la bonne humeur, Dorian avait entendu son portable sonner. Se dépêtrant dans les draps pour aller chercher son pantalon abandonné, il avait récupéré son portable et décroché, pour tomber sur son frère cadet. Celui-ci lui avait annoncé qu'il était admis à l'université de Columbia ( et Kyle aussi, mais Dorian s'en foutait sur le coup ) et que ce soir, ils allaient tous au restaurant pour fêter ça. Oh forcément, il y en avait un qui était content ! Dorian pour une soirée dans un cadre chic et huppé digne de son rang, ou Alby pour la méga bouffe qui s'annonçait ? Alby, forcément. Des fois, Dorian n'était pas certain que son propre mec le regardait avec autant d'amour qu'il ne pouvait regarder ses céréales le matin... Après un petit échange au téléphone, les frères Wilde raccrochèrent pour se préparer chacun de leur coté. Quoique, de ce qu'il avait compris Alex était prêt il n'y avait que son pote qui faisait sa tata à pas savoir quoi mettre. Ah ces meufs …. Bon a la douche, aux soins du visage et cheveux, et à l'habillage ! Oui il s'entendait parler, et c'était l'une de ses plus grandes joies dans la vie. Mais vous le saviez déjà. S'extirpant du lit défait, Dorian alla sauter à la douche pour commencer à se préparer. Voyant qu'Alby prenait son temps il avait commencé un peu à le presser, mais quand le brun lui avait répondu qu'il prenait de tout de façon moins de temps, Dorian avait failli lui répondre que c'était pas vraiment logique, vu que lui-même n'avait pas à se raser … avant de finalement juste râler. Un jour ou l'autre, il fallait se faire une raison. Une fois sa douche prise, ses cheveux lavés, visage propre et aussi lisse qu'une peau de bébé, sa tignasse décolorée savamment coiffée, fut le moment de choisir quoi mettre ce soir. Trop de choix ! Mais il se décida bien rapidement, pour tel pantalon, telle chemise et tel veston, plus les petits à cotés. Et lorsqu'il fut temps d'y aller, après avoir néanmoins vérifié qu'Alby était nickel, une tape à ses fesses et ils pouvaient y aller.

Ils s'étaient tous donné rendez-vous devant le restaurant, attendant que les principaux concernés n'arrivent. Et lorsque ce fut le cas, Kendall et lui se firent une joie d'aller sauter sur Alexis. Le petit bébé devenait grand ! Bientôt il allait peut être se dépuceler ! En parlant de pucelles, le regard du blond fut attiré par la façon dont Kyle était habillé ce soir. De mémoire, même si jamais il n'avait rien eu à redire sur ses goûts vestimentaires, Dorian n'avait pas souvenir qu'il pouvait se permettre de telles fringues. C'est plus tard dans la soirée, qu'il observa discrètement la chemise que Kyle portait, et en vint à la conclusion logique que c'était un cadeau d'Alexis. A moins que les parents de Cendrillon avaient le même couturier faisant le même point de couture mais il en doutait …. Il n'en dit rien cependant. Après tout la place était à la fête. Et qui dit fête dit alcool. Et si Dorian pensait qu'en un premier temps ce soir il n'y aurait pas de problème avec Alby, il revint vite à la réalité en même temps que des toilettes. Ce pour trouver son compagnon en train de chouiner comme quoi il avait pas les bonnes céréales ou que la chambre lui manquait … ou il ne savait pas trop quoi d'autre comme conneries. Le fait est que pour lui faire cesser ses gérémiades il fut convenu que tous deux allaient dormir chez son père ce soir. Ça ne dérangeait ni Castiel ni Dorian c'est sûr, mais à choisir autant dormir la quand Alby n'est pas bourré ! Ah merci Connor, vraiment ! Oui toi, avec ton air vil, te cache pas derrière tes bouclettes ! Dorian était sûr qu'il avait fait ça juste pour se marrer …. C'est pas lui qui se le traînait après.

Le chemin du retour fut long. Très long. Déja Dorian avait peur qu'Alby ne vomisse dans la voiture et ne la dégueulasse. Ensuite forcément, qui dit Alby bourré, dit Alby qui raconte des conneries monstres. Des fois sur le net il voyait des trucs disant qu'un adulte bourré et un bébé, c'est la même chose. Entre des paroles sans le moindre sens, incapable de marcher seul, le souci du vomi … c'était bien vrai. Alors pendant qu'Alby parlait, Dorian se demanda vaguement s'il était aussi débile lorsqu'il était bourré. Le souvenir d'une vidéo de lui même, le soir de son anniversaire lui confirma que oui. Enfin, lui, il restait baisable et c'était tout ce qui comptait. Pas mécontent d'enfin arriver chez son père, c'est un Alby plutôt content qui sorti de la voiture, et qui rejoint avec lui l'appartement. Castiel ayant déjà couché Roy, il vint leur ouvrir, demandant à Dorian s'il avait besoin d'aide pour le canaliser. C'était surtout parce que, pour le citer, « tous les gamins sont couchés ». Après avoir un peu ricané, Dorian le rassura et alla rattraper Alby avant qu'il n'aille se faire un nouveau dessert dans la cuisine, et le traîna à sa suite jusqu'à l'étage. Le retenant néanmoins lorsqu'il sembla vouloir aller dans la chambre d'Alexis. Non mais c'était quoi son délire à vouloir aller dans sa piaule lorsqu'il était bourré ? Bref... ça lui fit un peu étrange de revenir dans son ancienne chambre. Il devait l'avouer. Mais pas le temps de se payer une petite séance nostalgie. Se démerdant comme il pu, il fit retirer à Alby ses vêtements, avant de le foutre dans les draps, et en fit de même pour lui. Quelque chose lui disait qu'il allait passer une courte nuit ….

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   7/10/2016, 11:48

Un mois. Un mois putain ! Et on était toujours l’un comme l’autre en vie. Un miracle. D’ailleurs il faudra rappeler à Tyler qu’il doit vingt dollars à Dean pour avoir parié qu’on se serait séparé ou au moins bien méchamment disputé. Les disputes, ce n’était pas ça qui avait manqué, loin de là. Mais bon ce n’était pas au point de s’entre tuer non plus. Oh pour sûr que ce n’était surement pas l’envie qui devait manquer a Dorian, tout ça pour deux ou trois malheureux truc laissé un peu trainé mais on en était pas arrivé là. N’empêche qu’il faisait flippé le gars quand il s’énervé pour ses conneries ménagère. Une fois après avoir bouffé quelques twix (tout le paquet) et laissé les emballages sur la table basse le temps de l’épisode que je matais, j’ai bien cru qu’il allait me les faire bouffer. Moi à côté de lui j’étais un ange de patience, toujours calme, avenant, disponible. La perle que j’ai toujours été quoi. Mais si, mais si. Il n’y a qu’à voir avec les voisins, je les connaissais tous plus ou moins. Leur nom, a quel appartement ils vivaient, leur composition familial. Oui bon ça aussi parce que ma mère m’avait poussé à aller me présenter. Avec des gâteaux, fait par ses soins … Mais ils étaient sympa et j’avais moi-même l’impression d’être bien apprécié ! Dorian par contre … Pas qu’il était mal vu ou quoi, mais on m’avait fait plusieurs fois la réflexion que c’était « marrant » de me voir si abordable quand ils peinaient à obtenir plus d’un bonjour de Dorian et encore moins un sourire. Une voisine m’avait même dit qu’il avait été plutôt désagréable avec elle. Connaissant Dorian, elle devait mesurer ses mots face à moi … Alors fallait surtout pas qu’il le sache mais généralement je m’excusais pour lui, prétextant qu’il avait beaucoup de boulot a son école ce qui le rendait nerveux et du coup pas toujours bien jovial mais qu’en temps normal c’était quelqu’un de très sympathique et ouvert. Non mais sérieux faut vraiment pas qu’il sache tout ça …

Non sinon une de mes grandes fierté depuis notre emménagement c’était Ariel, Cendrillon, Raiponce et Prince, nos crevettes ! Des Red Cherry, des petites crevettes toutes rouge. Ah je leur avais fait un bel aquarium avec des graviers noir et pleins de plantes vertes, on les voyait trop bien ! En plus les filles commencent à avoir des œufs, on va bientôt avoir plein de bébés crevettes ! Un rêve qui se réalise quelque part ! Ça en tout cas c’est bien le truc dont je prenais grand soin, limite à interdire a Dorian d’y toucher si ce n’est pour les nourrir. Non mais attendez, c’est un coup à ce qu’il aille nettoyer l’aquarium avec de la javel ce malade ! Il aura qu’à faire ça avec la litière de notre futur chat.

Mais à côté de tout ça, j’étais vraiment heureux. De vivre avec Dorian, vraiment, rien que nous deux, c’était génial ! Bien évidement certaines choses d’avant me manquaient un peu. Le fait de moins voir ma mère était parfois un peu difficile. Pas parce que j’étais un gros bébé a sa maman comme dirait l’autre imberbe mais parce que je m’inquiétais de la savoir seule. La vie chez Castiel aussi me manquait un peu. Ne plus avoir toute cette agitation le matin ou le soir. Ah c’est sûr qu’entre nos engueulades ou nos parties de jambes en l’air il y avait aussi de l’animation chez nous mais ce n’était pas pareil.

Et nous voilà donc un mois après ! Chez nous ! Notre chez nous ! Ou je m’étirais dans notre lit, frais comme un gardon, la sensation d’avoir hyper bien dormir. Tournant la tête vers lui, étrangement réveillé avant lui, chose qui arrivait très rarement, je souriais en profitant de cette vision. C’est qu’il a presque l’air gentil quand il dort. Puis mon regard c’était un peu porté autour de nous, comme chiffonné par quelque chose, et … Mais qu’est-ce qu’on foutait dans cette chambre ? … Fronçant les sourcils, l’air un peu perdu, je continuais de regarder la pièce en restant allongé, me demandant comme on avait pu arriver là. Etrange tout de même de n’en avoir aucun souvenir. Oh putain … C’était un rêve ? Jamais on avait vécu ensemble avec Dorian ? Notre appart ? Notre vie là-bas ? Nos crevettes ? J’avais imaginé tout ça ? Me redressant assit dans le lit, d’un bond, tel un ressort, je continuais à détailler la pièce l’air un peu plus paniqué. Non, attendez deux secondes, ça colle pas. Il y a plus toutes les affaires a Dorian, ni les quelques miennes. Mais le doute subsistait et ma crainte avec.

- Dorian ? Dorian ! Pourquoi on est chez ton père ?!

Tout en lui demandant ça j’avais porté ma main à son épaule, le secouant quelque peu. Alternant mon regard entre lui et la pièce, toujours un peu paniqué a l’idée que tout ça puisse avoir été un rêve. Et puis vraiment, qu’est-ce qu’on foutait là sans que je me souvienne du pourquoi ?!

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   7/10/2016, 12:17

Dorian dormait paisiblement, du sommeil du juste. Parce qu'il était bon et juste. Et surtout, parce que le gros avantage lorsque Alby était bourré, ou plutôt la compensation pour sa lourdeur, c'était que dans ces cas la, quand il dormait, c'était pas à moitié ! Pas genre vas y que je me crois sur un ring de boxe au milieu de la nuit …. Autant dire que cette nuit fut des plus reposantes. Du moment au moins ou Alby s'était endormi il entendait. Après avoir encore un peu rêvassé à se dire que ça lui faisait drôle de revenir ici pour une nuit, au bout d'un mois, il avait finalement trouvé le sommeil sans mal. En revanche, le réveil fut bien moins doux que sa nuit. Paisiblement allongé dans les draps, il eu la sensation ensuite d'être secoué légèrement, mais trop pour quelqu'un qui s'éveille à peine. Le tout en entendant la voix de sa moitié. Un peu paniqué de ce qu'il entendait, et lui demandant pourquoi ils se trouvaient chez son père. Réflexe premier, se dégager de la main d'Alby qui le secouait comme un prunier – tout à fait – en grognant. Comme pour rechercher le sommeil qu'on lui avait cruellement arraché, il enfoui un peu plus sa tête dans le coussin, ne daignant pas ouvrir les yeux.

- Parce qu'on a dormi la ….

A question con … Sachant bien sûr que ça ne suffira pas à Alby, et connaissant aussi son amnésie totale lors de ses cuites, une plus ample explication allait être de mise. Enfin, pas de quoi paniquer non plus hein ? Ce n'était pas comme s'ils s'étaient réveillés dans un coin lugubre, dans un vieil hôpital, menottés à un brancard avec des tarés en blouse ensanglantée prêt à leur faire faire des expériences chelou. Voyez, ça peut toujours être pire. Soupirant, Dorian tourna un peu la tête vers Alby, ouvrant un œil pour le regarder.

- Tu te souviens pas, hier soir ? Le restaurant pour fêter l'admission d'Alex à Columbia … y'avait son pote, Kendall et même Connor.


C'était assez rare que le bouclé du cul se le bouge pour le noter. Ça, il aurait dû s'en souvenir non ? Pas que de ça, mais la soirée en son ensemble. Non ? Ou il n'avait même plus le moindre souvenir de ça ? Bon... Il espérait qu'après être un peu mieux réveillé, Alby allait se souvenir un peu de quelque chose. Ce serait trop con de l'embarquer dans des endroits chics, de l'emmener bien manger pour qu'au final un petit verre d'alcool lui fasse tout oublier. Une prochaine fois, quand cet idiot de bouclettes sera de la partie, Dorian redoublera de vigilance...

- Cet idiot t'as fais boire un peu trop et le temps que j'aille aux toilettes, t'étais déjà bourré. T'as passé le reste de la soirée à te plaindre que t'avais pas les bonnes céréales, que j'avais pas pris les bonnes, que cette chambre ici te manquait …. Alors pour te faire passer ton caprice, on est venu ici.


Ayant finalement ouvert ses deux yeux, Dorian le regardait tranquillement, la tête toujours posée sur le coussin. Ne comprenant toujours pas son petit stress du matin, mais il ne cherchait pas vraiment. Encore et toujours, c'était Alby ! Et ça, c'était une explication suffisante en soi.

- C'est bon tu remets ?

T'es calmé ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   18/10/2016, 04:42

Oui qu’on avait dormi là, ça semblait évident. Ce que je me demandais c’était bien pourquoi et pourquoi je ne m’en rappelais pas. Le regard légèrement froncé à scruter le moindre recoin de la pièce dans l’espoir d’y trouver un indice, j’attendais que Dorian ne se décide à me donner quelques informations en plus. Et dans sa grande bonté, celui-ci ne se fit pas trop attendre. Baissant mon regard sur Dorian, je l’écoutais me rappeler la soirée. Restau ? Admission à Columbia ? Ah si, ça me disait bien quelque chose ! Le fait qu’Alex nous avait appeler avant alors qu’on venait juste de finir une belle petite partie de jambes en l’air. Et qu’on avait donc rejoins tout ce beau monde au restaurant ou j’avais très bien mangé d’ailleurs.

- Heuu … si, ça revient …

Doucement mais surement quoi. Et donc mon amnésie du jour était dû au fait que Connor m’avait fait boire suffisamment (oui je sais …) pour que j’en sois bourré ? Ma première pensée fut de me plaindre qu’il m’ait laissé seul. Il cherche aussi quoi ! Mais ce n’était peut-être pas la peine vu qu’à mon avis et vu ce qu’il disait il avait dû amèrement le payer. La deuxième pensée fut pour mes céréales qu’en effet il avait mal choisit ! Mais là aussi je risquais de me prendre un coup.

- Mon caprice tout de suite …

Pff ! Genre j’étais si chiant que ça quand j’étais bourré ! Et non, aucune mauvaise foi ! Mais bon je suis sûr qu’avec un peu de bonne volonté il aurait pu me ramener sans soucis chez nous. Mais bon, une fois toutes les informations en main, j’avais à nouveau relevé les yeux vers la chambre, a balaye lentement celle-ci du regard tout en hochant la tête pour Dorian, oui je remettais.

- ça fait bizarre non ? …

De revenir ici, de s’y réveiller un mois après. Avec tout le temps qu’on y avait passé, tout ce qu’on y avait vécu, se retrouver là, sans se souvenir d’y être arrivé en plus, ça donnait un petit coup de nostalgie. Puis ce petit moment de commémoration de passé, je m’étais rallongé rapidement pour aller me lover un peu brutalement contre Dorian en passant mes bras autour de lui.

- Tain j’ai flippé ! En me réveillant sans savoir ce qu’on foutait là, j’ai cru qu’on n’avait jamais déménagé !

Pas de bel appartement ! Pas de vie a deux ! Pas de crevettes ! Pas d’engueulade à propos de la maniaquerie de Dorian ! Parce que oui je n’étais pas bordélique, c’était lui qui était trop maniaque ! Desserrant un peu mes bras d’autour de Dorian, ne serait-ce que pour l’enlacer un peu plus délicatement, j’avais redressé ma tête pour aller embrasser son épaule avant de redresser mon visage au-dessus de lui, a le regarder avec un doux sourire tout en jetant de petit coup d’œil autour de nous.

- Mais c’est vrai que, ça me fait plaisir qu’on soit là.

La nostalgie encore une fois, tous les souvenirs qu’on avait ici. Le fait que j’allais pouvoir piquer les céréales de Roy !!!

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   18/10/2016, 19:57

Miracle, il lui revenait au moins des restes de la veille ! Dorian ne demandait bien sûr pas le miracle ultime à ce qu'il se souvienne de sa cuite, mais au moins ce qui s'était passé avant. Si tel était le cas, tant mieux. Et au pire … tant pis hein ! Oublié c'est oublié. Cela aurait été juste dommage pour cette bonne petite soirée.

- Oui c'est vrai, « caprices » n'est pas le terme adapté.... Geremiades plutôt.


Regard blasé à l'attention d'Alby. On sait, des caprices des gérémiades, dans le fond ça revient au même : un type chiant qui braille, qui râle, qui gesticule dans tous les sens …. Pff ! Une vraie plaie ce mec lorsqu'il était bourré vraiment. Mais au final tout était bien qui finissait bien. Ils avaient pu se coucher, même si ce n'était pas chez eux, étaient en un seul morceau, et Alby n'avait pas dégueulassé sa voiture ou créé un nouveau drame en étant bourré. Restant allongé pendant qu'Alby n'observe les lieux ( ça y est, Alzheimer commence et ne se souvient plus de la pièce ? ) il était content qu'il ait pu remettre son cerveau en place. Ou plus précisément, sur les événements récents. N'en demandons pas trop. Le blond plissa un peu la bouche à la question d'Alby, regardant un peu les lieux, ou du moins ce qu'il en voyait ainsi couché.

- Hum … pas vraiment.


Bizarre n'était pas le terme qu'il utiliserait. Pour être franc il ne saurait comment qualifier son ressenti. Parce qu'il était évident que beaucoup de choses s'étaient passées dans cette pièce. Des bonnes, des très bonnes, comme de bien mauvaises. Mais malgré tout, le fait qu'il se réveillait chez son père n'était pas désagréable. En revanche, ça lui fera bizarre si un jour, il est amené à dormir une fois chez sa mère. Ça lui avait déjà fait cet étrange effet les deux, trois nuits qu'il avait passé l'an dernier, alors après encore tout ça … Heureusement, le retour, bien qu'il ne soit jamais réellement parti, de crevettator le sorti de ses pensées. Râlant un peu pour la forme lorsqu'Alby vint se caler contre lui, ses bras autour de son corps, il baissa son regard sur lui avant de simplement ricaner à ses mots.

- Sérieux que t'es bête des fois ! Je veux bien qu'on puisse des fois faire des rêve ultra réaliste, mais à ce point-la ?


Pour preuve, lui même quelques fois, il avait des rêves bien réalistes. Comme cette douce nuit ou, après s'être copieusement envoyés en l'air avec Alby, il avait fait ce rêve dont il lui avait parlé au réveil. Celui ou il devenait le maître du monde, le dictateur suprême et instaurait le bon goût partout dans le monde. Le rêve avec des gosses et tout ça ? … Ouais, lui aussi était bien réel dans son genre, mais vous voyez, il avait préféré dominer le monde et être vénéré. Avec plaisir il sentit les bras d'Alby se désserrer d'autour de lui et avoir droit à un câlin un peu plus doux. Lui adressant un petit sourire à ses mots, il approuva du regard, avant de relever un peu sa tête pour l'embrasser brièvement.

- Oui, ça nous change un peu. Et puis, ce soir on sera encore plus content de rentrer chez nous.


Sûr qu'Alby aurait pissé de joie s'ils avaient dormi chez môman. Un petit toquement à la porte lui fit tourner la tête.

- Ouais ?


Je peux entrer ?


- Oui oui, viens.


Dit-il en ayant reconnu la voix de Roy, de l'autre coté de la porte. En le voyant ouvrir la porte, puis se rapprocher, il trouva ça un peu étrange. Certes, ça leur était déjà arrivé de voir le gamin venir chez eux le matin, quand ils étaient la tous les deux ou juste Dorian, mais la plupart du temps il était surtout chez Alex. Oh, Dorian trouva aisément l'explication à cela, alors que Roy grimpait sur le lit.

- Alors t'es venu voir ton frère préféré hein ? T'en as marre d'Alex ?


Non non, j'y étais avant.


…. Voila voilà, comment se faire calmer par un môme de sept ans alors que celui-ci vient sur votre lit, vous faire un bisou de bonjour, à vous et à votre mec. Accusant le coup, il n'en montra rien alors que Roy continua sur une note plus intéressante, d'un ton parfaitement naturel. Comme s'il leur racontait son rêve de cette nuit. Quoiqu'il y aurait mit plus d'entrain.

Mais lui et Kyle sont occupés à se faire des câlins alors ….


- Oh bah oui c'est …. nul ?


Wait. What ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   28/10/2016, 23:10

Petit nianiania a son histoire de caprices et jérémiades parce que c’était n’importe quoi d’abord. Ok il semblait que bourré j’étais assez chiant mais, à force, il avait l’habitude non ? Donc ça ne devait pas être si terrible. Oui justification un peu bancal mais qui me convient parfaitement. En tout cas, contrairement à Dorian ça me faisait un peu étrange d’être ici. Pas dans un mauvais sens ou quoi. Plus le coup de la nostalgie. C’est qu’on en avait vécu des choses ici et pas des moindres. J’ai quand même été dépuceler dans ce lit oh !

Mais bon, après une agression affective contre Dorian pour lui faire connaitre ma crainte du réveil puis avoir relâcher un peu mon étreinte pour l’enlacer plus tendrement, j’affichais une petite moue a son histoire d’être bête et quant au fait de faire des rêves ultra réaliste.

- Bah ça m’arrive très souvent et au point d’avoir besoin de temps pour capter la réalité.

Mes nuits agitées n’étaient-elles pas la preuve que je vivais mes rêves à fond ? Entre mes rêves ou je rentrais dans mes jeux vidéo pour buter tout le monde, ceux où je me faisais disséqué vivant par des aliens ou encore mes rêves érotique qui imposaient parfois au réveil de devoir changer les draps. Donc si, j’aurais tout à fait été capable de rêver d’un emménagement avec Dorian vu depuis combien de temps avant qu’on passe à l’acte j’attendais la chose. Mais bref, oui, j’étais tout de même heureux qu’on soit là, et en effet, surement très heureux ce soir de retrouver notre chez nous bien réel. Et mes crevettes aussi. Les pauvres, elles ont du s’inquiéter de pas nous voir renter hier …

Un baisé a la volé a Dorian et j’avais redressé ma tête en entendant frapper à la porte, reconnaissant bien vite la voix de Roy. Tien ça aussi c’était un petit appel à la nostalgie. Avoir de nouveau ce visiteur matinal que nous n’avions pas eu depuis un mois. Alors qu’il entrait, je me détachais un peu de Dorian, me plaçant plus tranquillement à côté de lui, toujours allongé avec le buste redressé par mon avant bras.

- Salut le super héros !

Avais-je lancé alors que Roy grimpait sur le lit, avant que Dorian ne lui demande s’il était venu voir son frère préféré à défaut d’Alexis dont il aurait marre. Autant dire que la réponse du gamin était magique, me faisait échapper un petit grognement amusé tout en me retenant de me marrer plus franchement. Avançant un peu pour embrasser Roy quand celui-ci venait d’en faire de même, je m’étais ensuite reposé tranquillement dans le lit, le regardant et écoutant nous raconter qu’Alexis était occupé à câliner Kyle. Sans plus de réaction sur le coup, j’hochais doucement la tête en mode « ah oui ? cool » avant de finalement me figé légèrement tout en fronçant un peu les sourcils.

- Des câlins ? Tu veux dire qu’ils se bagarraient pour rigoler ou un truc comme ça ?

Parce que des câlins « câlins » ça semblait un peu bizarre. Si Kyle était tout ce qu’il y a de plus gay, que cela ne dérangeait absolument pas Alexis, aux dernières nouvelles lui était bien hétéro et rien d’autre. Sinon c’est qu’il cachait vraiment bien son jeu mais là encore, pourquoi ? Vu la famille, ce n’était pas comme si c’était un truc a caché qui ne serait pas accepté. Non sans doute que Roy avait mal interprété.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   29/10/2016, 15:29

Il semblait qu'Alby n'ait aussi eu du mal avec ce que venait de dire Roy. Non, le truc sur les câlins, pas sur l'histoire du frère préféré. Même s'il était évident qu'il devait être aussi choqué que lui d'un tel affront. Si Dorian avait de suite pensé à câlins comme au sens propre, Alby devait avoir raison. Roy avait peut être mal vu ou capté. Il avait beau souvent l'emmerder avec une possible attirance pour les mecs, Dorian savait qu'Alexis n'était pas intéressé en fait. D'après ce qu'il savait du moins... ça ne l'empêchait jamais de l'ennuyer des fois avec ça. Fronçant un peu les sourcils, il vit Roy regarder Alby, avant de secouer la tête à la négative.

Non non, s'ils jouaient à la bagarre, je les aurais rejoint.


- C'est bien la une pensée d'américain.


Hein ?


- Rien rien.


S'amusa Dorian en décoiffant sa tignasse blonde affectueusement. Un jour il comprendra ! Mais plus sérieusement, parce que oui, nous avons la sur les bras autre chose, qui était assez …. enfin, Roy venait quand même de voir un truc qui pourrait signifier qu'Alexis et son pote, n'étaient pas que des amis. Ça aussi c'était un truc de famille. Décidé à en savoir plus sur ce que Roy semblait avoir vu, Dorian reprit.

- Mais alors ils faisaient quoi les deux ?


Bin des câlins.


Dorian regarda brièvement Alby, craignant que par câlins il veuille dire galipettes. On parle toujours d'Alexis hein ? Le seul encore hétéro ici ? Peut être pas. Roy était dans cet âge la ou les câlins, les bisous et les filles c'est berk berk, c'est nul et tout. Sûrement aurait-il dit quelque chose la dessus, mais sait-on jamais.

- Mais quoi comme câlins ?


Hum …. euh..... attends !


Roy s'était un peu avancé sur le lit, allant se placer entre Dorian et Alby, pour aller tout simplement se lover contre ce dernier, se glissant dans ses bras, et passant l'un de ses plus petits bras autour d'Alby. La première pensée de Dorian fut de se dire qu'il était mignon ce gosse. Avant que son cadet ne tourne son regard bleu vers lui et ne lui dise :

Comme ça.


Ah. Ah ! Comme ça ! Dans sa tête, Dorian imagina Alexis à la place d'Alby, et Kyle à la place de Roy. Ouais, effectivement, ça c'était pas un câlin très très viril que voilà ! Si Dorian doutait de ce qu'avait vu Roy ? Non, pas un seul instant. Et qu'il ne mente ? Non plus. Ce n'était pas le genre du petit. Oh putain. Gardant un air aussi impassible que possible, Dorian se contenta de hocher lentement la tête pendant que Roy quittait sa place pour descendre du lit, et dire qu'il allait voir son paternel. Le gosse de sorti et la porte de fermée, Dorian laissa une brève seconde de silence avant de se tourner vers Alby et dire en posant sa main sur son bras :

- Putain Alby ! T'as entendu ça ? Alex et Kyle !


Mais un truc de dingue ! D'autres questions se bousculaient ensuite dans sa tête. Ils étaient vraiment ensemble ? Ce n'était que le début ? Si non, ça durait depuis combien de temps ? Ils avaient déjà baisé ? Et surtout : pourquoi ce con n'en n'avait rien dit ? Ce n'est pas comme si en apprenant ça il risquait quoi que ce soit au sein de cette famille, à l'esprit aussi ouvert que les cuisses de Dorian.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   29/10/2016, 16:23

J’avais eu un sourire amusé à la réflexion de Roy, comme quoi s’ils étaient en train de se bagarrer il les auraient rejoints. Mais donc il semblerait que ce n’était pas ça. Si pour ma part j’étais très loin de me dire qu’il y avait pu avoir un réel câlin entre Alexis et Kyle, pas un câlin comme on l’entendait entre adulte, j’étais tout de même un peu intrigué par cette histoire et écoutais avec attention aussi bien les questions de Dorian que les réponses de Roy. Qui étaient tout de même assez vague dans un premier temps avant que celui-ci décide de carrément nous faire une démonstration. Hé … pourquoi c’était moi le cobaye ? Quand bien même c’était Roy, que je considérais comme mon propre petit frère, je ne pouvais m’empêché de trouver étrange l’idée qu’un gamin de 7 ans vienne me montrer comment son frère « câliner » son pote. Il faut dire que les seuls câlinage entre pote que je connaissais étaient ceux de Dorian et moi. Mais bon, bonne pâte je me laissais faire, notant tout de même qu’en effet c’était un peu étrange comme pose entre simple pote. Quand Roy c’était tourné vers Dorian, j’avais moi aussi relevé mon regard vers le blond, un air un peu septique à ne pas trop savoir quoi en penser.

Tout comme Dorian, je ne montrais pas spécialement de révélation face à cette explication en image, laissant Roy s’extirpé d’entre nous deux pour finalement quitter le lit et dire qu’il allait voir leur père. Le suivant du regard jusqu’à ce qu’il ne quitte la pièce, j’avais ensuite posé mes yeux sur Dorian, légèrement surpris de son entrain soudain. Levant légèrement les sourcils j’avais affiché un sourire amusé.

- Attends, t’emballe pas ça veut rien dire. Il a peut être mal vu ou mal interprété.

Je sais bien que l’un des grands kiff de la vie de Dorian c’était de faire chier Alexis sur une potentiel homosexualité inavoué mais de la a pensé que ce soit vraiment le cas ?

- Depuis le temps qu’ils sont pote s’il y avait un truc entre eux on le saurait quand même. Puis pourquoi ils le cacheraient ?

Surtout que Kyle ce n’était pas vraiment le pote lambda qu’on avait aperçu une ou deux fois. C’était souvent depuis qu’ils avaient sympathisé qu’il venait scouaté après les cours. S’il c’était passé des trucs on l’aurait vu, entendu. Oui pour moi faire autant de bruit qu’on pouvait en faire avec Dorian était une chose tout à fait normal et commune à tout le monde.

- A par ce que vient de dire Roy, est ce que t’as la moindre raison de penser qu’il puisse y avoir un truc entre eux ?

Parce que moi, je ne voyais pas. Je m’étais bien fait la réflexion une fois que je trouvais Kyle très tactile envers Alexis mais au final sa semblait juste être dans sa nature. Et pour Alexis, déjà à l’époque où on était ensemble au lycée je le voyais toujours coursé par plein de fille. Et même après ça, une fois qu’on avait sympathisé quand je m’étais mis avec Dorian, ça arrivait qu’au détour d’une partie de jeu vidéo on parle un peu des nouveautés de la vie ou parfois Alexis me disait fréquenter une nouvelle fille même si jamais rien de bien sérieux. Tien c’est vrai qu’à la réflexion, je n’avais pas connaissance ces derniers mois qu’il est rencontré quelqu’un. Mais bon, ça ne voulait rien dire.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   29/10/2016, 16:52

- Bah vas y dis tout de suite que mon frère est con.

Dit-il, sans méchanceté cependant. Il était certain que les dires d'un gosse de sept ans sont à prendre avec des pincettes bien souvent, mais de la à ce qu'il voit mal les choses ? Nan. Pour lui, il n'y avait pas de doute à avoir, ce matin Alexis et Kyle s'étaient fait un petit câlin. Pourquoi, si c'était le premier ou non, ça, il l'ignorait. Mais Alby posa une bonne question cela dit.

- Ouais, c'est ce que je me demandais aussi. S'il y avait quelque chose entre eux, il n'y a aucun intérêt à cacher la chose.


Alexis devait savoir que ça ne ferait ni chaud ni froid à Castiel qu'il sorte avec un mec, ou fricote seulement. Il savait que tout ce qu'il demandait depuis le passage Caroline et leur époque glorieuse à eux deux, qu'ils aient quelqu'un de correct avec eux. Homme ou femme, c'était qu'un détail. Donc oui, Dorian ne voyait pas pourquoi il cacherait ça. Même s'il n'étalait pas sa vie privée, il ne la cachait pas pour autant. Se laissant un peu retomber dans le lit, il regarda Alby pendant que dans sa tête, réfléchissait à s'il y avait d'autres raisons qui puissent prouver qu'il y ait quelque chose entre eux. Jusqu'ici, il n'avait rien vu ou rien entendu, jamais Alexis ne lui avait parlé d'un truc s'y rapprochant, de près ou de loin. Il médita un petit instant en regardant le brun, avant de finalement prendre la parole.

- Outre le fait que j'ai toujours dit qu'Alexis était dans le placard, mais genre bien loin au point d'en avoir trouvé Narnia, il y a eu un truc hier soir....


L'allemand se redressa un peu dans le lit, appuyé sur l'un de ses avant bras pour pouvoir faire face à Alby.

- Tu sais, on fait des fois appel à un couturier pour des costumes et autre ? Et bien, hier, j'ai capté que Kyle portait l'une de ses créations. Et c'est sûr, ça vient d'Alexis. Ce serait un trop gros hasard que ses parents lui aient offert un tel truc, sans compter le fait que je doute fort qu'ils en aient les moyens.

Libre à Alby de se lancer dans une question demandant à Dorian s'il était sûr de ce qu'il avançait, mais n'oublions pas qu'on parle la à la fois de richesse et de fringues. Des domaines ou il était quand même assez connaisseur.

- Je sais qu'Alex est du genre sympa avec ses amis, mais de la à leur offrir des fringues de luxe ? Pour un petit dîner ? Je ne crois pas ….


Si ça c'était pas une bonne preuve ça ? Ça ne valait pas le fait d'avoir vu les deux guignols s'enlacer ou faire autre chose, mais ça valait son pesant d'or. Les lèvres plissées, il fouilla dans sa mémoire à la recherche de petits indices qui pourraient aller avec cette nouvelle histoire étrange. Mais il ne trouvait pas. Jamais Alexis n'avait posé de question, parlé de trucs qui pourrait laisser sous entendre un autre … Enfin, à présent, il allait l'avoir à l'oeil le gamin.

- Je cherche, mais j'ai pas d'autres preuves …. et toi, Alex, il t'a jamais rien dit ?

Vu que des fois ils jouaient ensemble sur les jeux, ou même avant lorsque Dorian vivait encore ici.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   29/10/2016, 19:09

Petit lever d’yeux au ciel, tout de suite les grands mots ! Bien évidemment que non je ne disais pas que Roy était con, juste que c’était un gamin de sept ans, étonnamment bien préservé du monde des adultes vu son cadre de vie. Bah hé fallait être honnête un moment ! Rien que Dorian et moi on n’était pas les exemples les plus sains à suivre.

Au moins on était d’accord sur le fait que si la chose était exacte, ça serait étrange qu’ils le cachent. C’était nouveau ? Ils ne voulaient pas précipité les choses ? Bon en même temps dans ce cas c’était peut-être un peu étrange d’avoir amené Kyle à un repas comme celui d’hier, family powa surtout, si c’était au final pour vivre une relation cacher. Mais encore une fois j’étais mal placé pour parler vu que moi, Dorian m’avait ramené à son tout premier repas de famille, en me présentant comme son mec, alors que je ne l’étais même pas !

- Hum, je vois pas …

Toujours allongé mais le haut du corps redressé en appuis sur mon avant-bras, j’avais un peu bougé celui-ci pour m’appuyer sur mon coude et venir soutenir ma tête avec ma main, regardant par la suite Dorian qui c’était rallongé. Le regard un peu perdu, réfléchissant moi aussi, j’avais relevé les yeux vers Dorian à son histoire de Narnia, ou plutôt du truc d’hier. Oui je savais qu’ils faisaient appel à un couturier par moment. Perso les seuls fringues que je me faisais sur mesure c’était de impression de t-shirt dans une boutique geek a Soho mais chacun son délire. Et donc ? Kyle portait une chemise de leur gus ? Et c’était une preuve irréfutable ? Loin de moi l’idée de mettre la parole de Dorian en doute, je ne m’y connaissais pas assez sur ces choses-là contrairement à lui.

- ça pouvait être d’une pierre deux coup pour le félicité de Columbia et pour qu’il est un truc pour la soirée ? Tu lui as bien filé pour je sais pas combien de fringues toi.

Ok c’était des vieilles fringues, qui devait donc pas avoir plus de six mois, max un an. Mais connaissant Dorian j’étais pas des trucs à cinquante dollars pièce. Alors si lui-même filait des fringues de marque au simple pote de son frère, Alexis ne pouvait-il pas lui offrir une chemise juste comme ça ? Pour faire plaisir ? Et si moi j’avais des preuves ? Qu’Alexis m’ait dit quelque chose ? Petit plissement d’yeux en réfléchissant à la chose.

- Hmmm … Non je ne vois pas. Juste que je me disais que ça faisait longtemps qu’il parlait plus de fille. Pas que c’était un truc systématique mais généralement quand on parlait du lycée ça lui arrivait de me dire quand il avait une fille en vue. Là c’est vrai que ça fait un long moment que … rien.

Bon perso je ne prenais pas ça comme une preuve des plus tangibles. Il avait peut-être personne en vue, que des filles qui ne l’inspirait pas plus que ça ou aucune de sérieuse depuis un moment. Mais c’était vrai que ça faisait un moment.

- Ton père sait peut-être des trucs ?

Comment je n’en sais rien mais j’avais toujours l’impression que Castiel était au courant de tout ce qu’il se passait ici. Si sa se trouve lui était au courant pour Alexis et Kyle. Si sa se trouve ils étaient ensemble depuis un mois, depuis qu’on était parti et personne avait jugé bon de nous mettre au courant. Bande d’enfoiré !

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   31/10/2016, 00:24

Oui, c'est sûr que ça pouvait juste être un cadeau comme ça. Ils savaient que Kyle était un ami proche d'Alexis, alors qu'il puisse lui faire des cadeaux, fêtant l'admission à la fac et pour la soirée, c'était plausible, ce en quoi Dorian hocha lentement la tête. Et aussi qu'il avait lui même filé des fringues à Kyle oui.

- Ce n'était que des vieilleries de toute façon …


A pas moins de soixante dollars pièce, mais tout est relatif n'est ce pas ?

- Autant tu as peut être raison que ça puisse être un simple cadeau entre pote, autant tu sais ce qu'on est prêt à faire dans la famille pour pouvoir coucher avec son pote.


Dorian lui adressa un petit regard entendu. Inutile d'en rajouter ou de lui expliquer – normalement – Alby aura compris de lui même. Si Dorian avait pu se balader dans une convention de lobotomisés, mettre sa fierté de coté et … oui bon, tenter de violer la frêle crevette qu'il était jadis. Mais ça prouvait qu'il était capable de tout pour se faire quelqu'un ! Et il y avait fort à parier qu'Alexis était aussi ainsi. Et que les fringues n'étaient qu'une façon de l'avoir dans son lit. Si ça n'était pas tout simplement un cadeau entre amants secrets. Alors ? Est ce qu'Alby avait lui de son coté des preuves ? A première vue non. La seule chose qui lui revint, c'était qu'Alex ne lui avait pas parlé de fille depuis un moment. Un long moment. Dorian soupira doucement en pensant à ses mots et aux nouvelles informations de la soirée.

- Peut être parce qu'il avait en vue un mec depuis un moment …. Bien que je ne vois pas pourquoi il aurait eu peur d'en parler.


La pudeur, notion absente du vocabulaire de Dorian.

- Ou peut être que c'était juste un passage à vide, sans raison particulière... Mais j'y crois moins.


Autre notion inconnue à Dorian ou presque, l'appétit sexuel qui pourrait s'amenuiser. Que ça lui arrive à lui était improbable, mais aux autres à la limite, pourquoi pas. Donc, ça pourrait être une raison pour laquelle Alex n'en n'avait plus parlé. A force de se taper toutes les filles potables du lycée, ne reste que les moches. Les yeux posés sur Alby, Dorian opina du chef à son idée.

- Ouais, je lui demanderais. Cette histoire m'intrigue trop pour que je la laisse sans explication.


Détective Wilde, à votre service ! Sérieusement, ça l'intriguait vraiment ça. Est ce que son petit frère s'était finalement laissé tenté aux joies des plaisirs entre hommes ? Est ce que c'était du sérieux avec Kyle ou bien n'était ce qu'un mec parmi tant d'autres ? Oh tout ça s'annonçait fortement intéressant ! Comptez sur lui pour avoir le fin mot de l'histoire. Mais, faute de preuves et d'autres éléments en sa possession, en parler davantage ne ferait rien avancer. C'est pourquoi, il préféra changer de sujet, d'une certaine façon.

- Mais assez parlé des autres !


D'un vif mouvement, Dorian s'était un peu redressé dans un temps, avant d'aller, sous la couette, grimper au dessus d'Alby pour se placer à califourchon au dessus de lui, leurs visages proches l'un de l'autre. Avec un petit sourire en coin sur ses lèvres, il observa celles d'Alby avant de le regarder à nouveau dans les yeux.

- Tu vois, j'ai bien en tête de profiter de notre présence ici pour … hum, comment dire … faire un petit pèlerinage ?


Ça leur réussissait ça les pèlerinages jusqu'ici en plus. Certes ils n'en n'avaient vraiment fait qu'un, mais quelle réussite ! Nous ne reparleront plus de la façon dont ils en étaient partis, mais, Alby aura compris la ou Dorian voulait en venir, soit la ou il voulait toujours en venir quoi qu'il arrive : la baise. La base de sa vie, avec la magnificence de sa personne de toute façon. Il pencha sa tête vers le brun pour aller l'embrasser d'une façon assez explicite quand à ce qu'il avait en tête, pendant qu'il abaissait son bassin contre celui d'Alby, venant frotter doucement leurs membres au travers de leurs sous vêtements. En appui sur une main, il fit glisser l'autre dans les cheveux bruns de son compagnon, jouant de sa langue contre la sienne. Ce n'est pas tous les jours qu'on retourne dans son ancienne chambre, ça se fête !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   31/10/2016, 01:52

J’avais eu un petit souffle amusé à la remarque de Dorian comme quoi dans la famille on est prêt tout pour coucher avec un pote, secouant un peu la tête toujours amusé par ses dires. Oh oui merci je savais parfaitement se dont Dorian lui était capable, j’avais été au première loge pour ça. Après cela voulait-il forcément dire qu’Alexis était du même genre ? Est-ce que le fait que Kyle soit invité hier au repas, avec une chemise à la clé, était la version Caslexis du plan que Dorian avait mis sur pied à l’époque en faisant invité mes parents a un vernissage ? Si c’était le cas au moins ça aurait le mérite qu’en effet, Castiel aurait des infos sur le sujet. Après du coup est ce qu’il allait les partager avec nous ? Entre moi qui était bien souvent incapable de garder un secret par manque de naturel face à la personne concerné et Dorian qui se fera sans doute une joie d’aller nargué Alexis comme quoi tout ce temps il avait raison à son sujet …

Quoi qu’il en soit pour le moment il n’y avait pas trop de moyen de savoir ce qu’il en était. Enfin si. Dans un coin de ma tête je me disais que la meilleure des façons d’en avoir le cœur net était de se lever et d’aller voir par nous-même mais je me gardais bien de le dire à Dorian. Parce que s’il se passait bien quelque chose dans la chambre d’à côté, ce n’était pas cool de faire irruption comme ça mais sans doute que cette notion échapperait a Dorian. Du coup, motus. Je m’étais donc contenté d’hoché la tête quant au fait que Dorian ira demander à son père plus tard, un peu rassurer qu’il n’aille pas le faire maintenant parce qu’en effet … assez parlé.

C’est avec un large sourire que je m’étais rallongé sur le lit alors que Dorian lui s’y élever pour grimper au-dessus de moi. Mon réveil un peu en panique datait de peu mais le reste du temps passé, a me remémorer nos bons souvenir ici m’avais aussi rappelé … nos bons souvenir ici ! Mes mains posé sur les cuisses de Dorian, a lui caresser doucement, je regardais celui-ci avec un petit sourire intéressé.

- Ah oui ? …

Là aussi mon ton était des plus intéressé, curieux de voir quel pèlerinage voulait effectuer Dorian même si j’en avais une large idée. Les lèvres de Dorian contre les miennes, je répondais a son baisé alors que mes mains avaient glissé de ses cuisses a ses hanches, venant fermé mes doigts autour pour accompagner son bassin qui venait se presser au mieux. Venant moi-même soulever un peu mon bassin pour le coller au sien et ainsi mieux sentir sa virilité contre la mienne. Etouffant un soupire contre ses lèvres, je venais moi aussi rejoindre sa langue, jouant avec celle-ci alors qu’une de mes mains avait quitté ses hanches pour remonter sur son dos, a passer ma main sous son t-shirt tout en longeant sa colonne. Redescendant ma main et déchantant mon autre de sa hanche, j’avais été empoigné son t-shirt pour le faire remonter le long de son corps, jusqu’à arriver à sa tête et faire détacher nos lèvres pour lui retirer. Passant mes bras autour de Dorian, je m’étais redressé en prenant appuis sur mes abdos (si, si, mauvaise langue) de façon à être assit, toujours avec Dorian sur moi et a présent dans mes bras. Montant une de mes mains à son cou en passant mon pouce sur sa mâchoire, j’étais reparti capturer ses lèvres dans un baisé plein d’entrain alors que mon autre main avait glissé dans son short, allant allègrement peloté ses fesses tout en passant par moment mes doigts sur son intimité mais juste de quoi le narguer.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   31/10/2016, 11:53

Les lèvres d'Alby contre les siennes et ses mains sur sa peau, Dorian se retrouvait à étouffer de légers soupirs de plaisirs à ces simples contacts, frissonnant légèrement d'envie à sentir ses doigts longer sa colonne, dans son dos. Sa main toujours dans ses mèches brunes, lorsqu'Alby décida de lui retirer son tshirt, il dû retirer ses doigts de ses cheveux, quittant également les lèvres d'Alby pour retirer ce vêtement gênant. Celui-ci d'enlevé, il suivit le mouvement lorsqu'Alby se redressa sous lui – et nous parlons bien de son corps dans son entièreté, pas d'un point précis – assis au dessus de lui. Les bras d'Alby autour de lui, il passa les siens autour de ses épaules, glissant une main entre ses omoplates et l'autre à sa nuque. Brièvement, il eu le temps de poser son regard sur lui, avant qu'à nouveau leurs lèvres ne soient réunies dans un nouveau baiser passionné. Rapidement, ce fut l'autre main d'Alby qui alla glisser dans son short qui retint son attention. Soupirant doucement contre ses lèvres, il la sentit venir lui tripoter les fesses, tout en allant le narguer en passant sur son intimité sans pour autant faire quoi que ce soit d'autre, ou rien faire de plus. Ce pourquoi le blond se mit à remuer un peu les fesses, se cambrant légèrement, invitation implicite à faire plus que le tripoter de la sorte. Et s'il se sépara de ses lèvres, ce fut pour aller bifurquer à son oreille et y murmurer :

- Aller … on a pas toute la journée non plus …


Argument comme un autre … Ce n'était certainement pas la première fois qu'ils se retrouvaient à s'envoyer en l'air ( ou en l'occurrence juste se tripoter ) au réveil alors qu'ils avaient cours ensuite, mais ça n'avait jamais empêché Dorian d'être en retard. Et puis quoi encore ! Cela étant dit, c'est vrai qu'ils n'avaient pas toute la journée pour tourner autour du pot et d'autre choses, de faire languir l'allemand comme aimait tant le faire ce fourbe d'Alby, bref, de faire durer les choses. Ou du moins les préliminaires. On verra pour la suite. Laissant sa main à la nuque d'Alby, il glissa son autre main pour la remonter sur son épaule en un premier temps, avant de la passer sur son torse et la descendre entre eux pour aller à son tour la glisser dans le short d'Alby, et passer sa main sur son membre.

- T'es excité, je suis excité … on ne pourrait pas tout simplement passer directement à la partie ou tu me prends sauvagement ?

Bon deal pas vrai ? Non mais ça va quoi, on a le droit de tester … Sait on jamais, peut être qu'à force, il allait vraiment lui donner de suite ce qu'il voulait et ce sans traîner. Pour encourager la bête, il empoigna son membre entre ses doigts pour commencer un va et viens sur lui, assez lent pour, il l'espère, lui donne envie de plus, tout en allant happer le contour de son oreille entre ses lèvres et jouer avec. Le tout, en continuant d'onduler un peu ses hanches, les reins creusés, dans l'attente de plus.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   31/10/2016, 13:32

Tout en embrassant Dorian, j’affichais un petit sourire satisfait contre ses lèvres à le sentir remuer ses fesses, à le sentir se cambrer de la sorte. Toujours plaisant que de le sentir en demande et toujours plaisant que de le faire languir un peu. Nos lèvres séparé, je gardais mon sourire, les yeux fermé en tournant un peu la tête de coté en sentant Dorian aller vers mon oreille.

- Ah bon ? …

Lui avais-je demandé d’un ton un peu taquin. Oui je savais bien qu’on n’avait pas toute la journée. Moi-même j’avais mais cours et comptais bien y assister sans être en retard mais il n’empêche que c’était plus fort que moi, j’aimais trop faire languir Dorian quand je le pouvais. Aussi bien pour le faire chier que pour l’exciter davantage et moi-même pas la même occasion. D’autant plus que pour ce dernier point, je pouvais toujours compté sur l’assistance de Dorian, comme là à sentir sa main aller glisser dans mon short, échappant alors un large soupir de plaisir au contact de sa main sur mon membre.

- Humm, c’est vrai qu’avec des arguments pareils …

Excitation commun, idée de le prendre sauvagement sans prélude … ça semblait en effet bien tentant. A nouveau j’avais eu un soupir assez parlant en sentant la main de Dorian s’activer lentement mais surement sur mon membre, a sentir aussi ses lèvres avec mon oreille, chose qui me fit frissonner comme toujours. Profitant encore un petit instant de tout ça, j’avais fini par faire un petit mouvement de tête pour dégagé mon oreille des lèvres de Dorian avant de reculer un peu ma tête pour pouvoir le regarder, un petit sourire un poil vicieux sur les lèvres et un regard qui lui l’étais carrément.

- Bon alors t’attends quoi ? … A quatre pattes !

Et tout en finissant ma phrase, j’y avais été d’une claque bien franche sur les fesses à Dorian. Mais avant que celui-ci ne puisse s’exécuté, j’avais en fait remonté mes mains sur son torse pour le poussé en arrière. Repliant mes jambes et me dressant entre ses cuisses, j’avais été empoigné son short pour lui retirer d’un coup sec et assuré. Dorian entièrement nu, j’avais à nouveau donné une tape sur sa hanche pour l’incité à présent à se mettre à quatre pattes comme demandé alors que pour ma part je retirais mon t-shirt. Dorian offert devant moi, j’admirais un instant la vue avec un sourire carrément pervers avant d’aller poser mes mains a ses hanches et venir presser mon bassin encore couvert de mon short contre ses fesses. Serrant mes mains autour de ses hanches, je m’étais baissé dans son dos pour venir embrasser le creux de ses reins tout en détachant une de mes mains pour la faire glisser dans son dos, lentement mais en la pressant bien contre sa peau et ceux jusqu’à arriver entre ses omoplates. Là, j’avais pressé assez brusquement ma main contre lui dans le seul but de lui faire perdre l’équilibre de ses avant-bras et que le haut de son corps ne chut contre le lit. Me redressant quelque peu, il était vraiment excitant de voir Dorian dans une tel position. Mais avant que celui-ci ne râle plus que de raison ou pire, ne bouge, tout en gardant ma main appuyée contre son dos et mon autre solidement accroché à sa hanche, je m’étais empressé d’abaisser à nouveau ma tête mais celle fois pour aller gagner les fesses de Dorian, allant d’abord lui croqué un bout avant de finalement, et but de toute cette manœuvre, aller passer ma langue contre son intimité. Et comme bien souvent, pour ce qui en était de cette pratique, j’y allais d’entrée de jeu par des coups de langue insistant, pressant et agitant ma langue contre lui. La glissant ou la tournant contre son intimité. Envieux de le faire languir mais aussi de lui faire du bien.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   31/10/2016, 13:55

Avec des arguments pareils il y en aurait plus d'un qui se serait empressé de lui sauter dessus oui ! Si ça pouvait monter au cerveau d'Alby et son sang descendre plus bas, ce serait préférable. Le sentant bouger contre lui, se reculer, Dorian en avait fait de même en relâchant son oreille, pour croiser son regard. Avec un sourire en coin sur ses lèvres en voyant le retour de la tête de pervers de service, qui généralement n'annonçait que du bon pour lui ! Avant de laisser échapper un bref rire à son ordre.

- Si c'est si gentiment demandé !

Qui était il pour refuser ? Avant qu'il n'ait pu faire quoi que ce soit, Alby avait déjà pris les devants. Rapidement, il se sentit poussé en arrière, se retrouvant sur le lit, et le brun se relevant entre ses cuisses. Tout aussi rapidement, celui-ci entreprit de lui retirer son short, le mettant à nu devant lui. Et bien, il semblait bien motivé soudainement ! Ce qui n'était pas pour lui déplaire il faut le dire. Excité de voir son regard de pervers posé sur lui, il ne tarda pas à se mettre à quatre pattes suite à la tape d'Alby à sa hanche. Derrière lui, il entendait le son d'un vêtement que l'on retire, mais fut bien déçu de constater en le sentant se presser contre ses fesses, qu'il ne s'agissait pas de son short. Bien dommage … Cambrant un peu ses reins en sentant ses lèvres s'y poser, il frissonna doucement au passage de sa main dans son dos, avant de laisser un bref soupir lui échapper pendant qu'Alby lui fit perdre l'équilibre et ne le laisse dans cette position, les fesses relevées vers lui. Bien que comme à chaque fois que le brun y allait de ses cotés dominants, ça l'excitait, ça ne l'empêchait pas de se demander quand il allait finir par le prendre. Pas de suite on dirait, puisque, maintenu dans cette pose, il eu un bref frisson et exclamation de surprise en sentant ses dents à sa fesse, suivit d'un soupir plus alangui en sentant sa langue contre son intimité. Les yeux clos et malgré bien sûr l'envie de plus, c'est néanmoins avec grand plaisir qu'il se laissa faire sous les mains et la langue d'Alby. Tout était bon à prendre malgré tout.

Trop occupé par ce qui se passait la, et à l'arrière aussi, il n'entendit pas et ne vit encore moins la porte de la chambre brièvement s'ouvrir, et se refermer aussi vite et silencieusement. Aucune idée qu'ils venaient de perdre du fric ! Hé quoi, famille ou non, mater, ça reste payant. Quoiqu'on peut appliquer un tarif familial. Mais, bien sûr, très loin de penser à ça, Dorian était surtout en train de soupirer sous les coups de langue d'Alby derrière lui, son corps tendu par l'envie. Excité, et désireux de bien plus, il laissa un de ses bras contre le lit, pendant qu'il relevait l'autre, rapprochant sa main de son propre membre. Laissant échapper un soupir plus franc à son propre contact, mêlé à la langue d'Alby, il ne tarda pas à se prendre en main pour se branler lentement, mais fermement.

- Ah … vas-y prends-moi maintenant …


S'il n'y avait pas sa tête si proche pour ne pas dire contre, Dorian aurait sûrement un peu bougé ses fesses pour lui donner envie de les prendre.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   31/10/2016, 15:06

Concentré sur ce que je faisais, le fais que la porte est pu s’ouvrir l’espace d’un instant m’avais totalement échappé. Là j’étais plutôt attentif à Dorian, a ses soupires, a son corps qui se tendait, à ma propre excitation qui grimpait. Pressant un peu plus ma langue contre Dorian tout en agitant vigoureusement celle-ci, le fait qu’il bougeait quelque peu son corps ne m’avait pas échappé, me doutant bien du pourquoi. Et encore à me réclamer de le prendre ? Détachant ma bouche de son intimité, j’avais échappé un soupir faussement exaspéré.

- Ingrat va …

On s’évertue à lui faire du bien et monsieur n’est jamais satisfait. Y allant d’un dernier coup de dent sur la même fesse que précédemment, je m’étais ensuite redressé derrière lui. Baissant mon short le long de mes cuisses sans m’embêter davantage, j’avais saisi mon sexe pour aller le faire tapé contre l’intimité de Dorian avant de finalement me presser contre. Sans le prendre, forcement. Non d’abord j’avais été trouvé son bras libre, celui qui ne lui servait pas à ce branlé pour, délicatement quand même, lui faire replié dans le dos tout en tenant fermement son poignet. Il voulait quelque chose de sauvage ? Voyons voir ce que ça donne quand il n’a aucune prise.

Mon autre main relâchant un instant la hanche de Dorian, j’avais été à nouveau saisir mon membre pour me placer contre l’intimité de Dorian, ne le pénétrant qu’un peu, le temps de retourner placer ma main à sa hanche et, dans un même mouvement, tirer à la fois sur son bras, sur sa hanche tout en avançant mon bassin pour le prendre d’un coup sec et profond, m’arrachant un râle de plaisir au passage. Et sans plus attendre j’avais enchainé, reculant mon bassin avant de nouveau le faire revenir rapidement et fortement buter contre les fesses de Dorian tout en tirant sur son bras et sa hanche pour accentuer tout ça.

- ça te fais pas mal ? …

Avais-je tout de même demandé dans un souffle entre coupé d’un léger râle de plaisir sans pour autant m’arrêter tant que Dorian ne me le disait pas. Moi personnellement j’aimais beaucoup. Aussi bien d’avoir un contrôle total sur lui que les sensations que cela procurait. Mais même si c’était bon, qu’en général Dorian aimait bien les jeux un poil violent, pas pour autant que j’avais envie de lui déboiter l’épaule.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   31/10/2016, 17:19

Ingrat, lui ? Oh non, loin de la ! Justement, si Alby faisait ça mal il ne lui en demanderait pas plus. Il fallait voir les choses comme ça, et pas forcément que Dorian n'était jamais satisfait. Du moins, pas que. Enfin, sentant les dents d'Alby se planter une dernière fois à sa fesse, à son grand plaisir, il compris qu'il s'était mis à genoux derrière lui et avait sûrement baissé son short. Contre le lit, il eu un bref sourire à sentir autre chose venir taper contre son intimité, sachant tout de même bien quoi, tout en continuant de se branler. Et son impatience monta d'un cran lorsqu'il senti son membre venir se presser contre lui, sans plus pour l'instant. Terriblement envieux, il sentit ensuite la main d'Alby venir se poser à son bras qui jusqu'ici le soutenait encore, et le laissa le lui replier dans son dos. Se retrouvant ainsi, en appui seulement sur le haut de son corps et sa tête, une main d'Alby à sa hanche et l'autre maintenant son poignet dans son dos, les fesses relevées et le membre de son amant contre lui. Et putain, qu'il en voulait plus …

Et le plus mit bien trop de temps à venir à son goût, sentant le membre d'Alby le pénétrer. Mais si peu … Soupirant d'impatience tout en passant sa main sur sa virilité, il sentit la main du brun se reposer à sa hanche, et d'un coup sec, se senti à la fois tiré en arrière sans douceur et être pénétré. Enfin ! Autant dire que l'exclamation de plaisir fut à la hauteur de toute son attente ! Bien qu'il aura patienté moins que d'autres fois, mais c'était déjà trop pour lui. Soupirant de plaisir, à sa grande joie, il senti les coups de reins d'Alby en lui, se faisant rapides et forts comme il l'appréciait. Lâchant un large soupir de plaisir à tout cela, il ferma les yeux tout en se laissant attirer en arrière au rythme de ses va et viens, n'ayant que son autre main de libre, occupée à se branler. Alors au milieu de tout ça, il fut un peu surpris de la question que lui posa Alby. Question légitime cela dit.

- Un peu …


Tout de même, Alby lui tirai bien joyeusement le bras en arrière, dans un angle prompt à lui péter l'épaule, le tout en tirant donc dessus pour faire bouger son corps. Bien que loin d'être en sucre, il n'était pas moins insensible à la douleur. Cependant, bien vite, il ajouta :

- Mais continue. Je t'ai pas dit d'arrêter...


Parce que même si en effet, ça avait tendance à lui faire un peu mal, c'est bien la ce qui lui plaisait. Le fait qu'Alby ait le total contrôle des choses et de lui, et qu'en plus il n'ait d'autres sensations en plus de son membre en lui. C'est connu de toute façon : mordez-le, manquez de lui démonter une épaule et c'est bon, un Dorian dans la poche. Limité dans ses mouvements, il voulu bouger un peu ses hanches pour l'encourager, mais comment Alby le tenait, c'était un peu compliqué. Aussi se contenta t-il de remuer à peine tout en creusant un peu plus son dos, totalement abandonné à lui.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   31/10/2016, 18:45

Entre le moment où j’avais posé ma question et celui ou Dorian y avait répondu, j’avais eu le temps d’y aller de quelques coups de rein bien enjoué, a tiré comme je le faisais sur son bras sans m’en soucier. Pas que je tirais dessus comme un dingue a vraiment risquer de lui déboiter l’épaule, pas que je sache en tout cas, mais de façon assez sèche quand même. Alors quand Dorian m’avait finalement répondu que si, ça lui faisait un peu mal, sans même y réfléchir, j’avais alors par la suite été un peu moins brusque dans mes gestes, prenant pour le coup meilleur prise sur sa hanche. Mais c’était tout aussi vite que Dorian avait repris, me disant malgré tout de continuer.

- C’était pas la question.

Savoir si je devais m’arrêter ou non. Ce n’était surtout pas à lui de décider, de me dire de continuer ou non. Pas quand on était dans une ambiance pareille. Bien sûr que si à la base je lui avais demandé, si j’avais relâché un peu la pression exercé quand il m’avait répondu, ce n’était pas pour rien. Dans l’optique ou c’était moi qui menait le jeu, je n’aimais pas que Dorian me dise quoi faire sauf sous forme de supplique quand il en voulait plus. Pour cette raison que rapidement j’avais recommencé à tirer un peu plus sur son bras en même temps que sur sa hanche pour l’attirer contre moi en même temps je venais presser mon bassin contre lui, toujours en des mouvements rapide et brusque. Mais dans tout ça je notais tout de même les légers mouvements de Dorian et aussi la façon qu’il avait de creuser son dos, de façon si plaisante et excitante.

Continuant mes va et vient assez brutaux en et contre Dorian, tenant toujours son bras dans son dos, j’avais tout de même légèrement relâché la pression dessus, comme je l’avais fait au début pour ne pas non plus lui faire vraiment mal, tirant du coup davantage sur sa hanche et redoublant d’effort dans mes propres vas et vient. Et durant ce, mon regard était porté sur lui, sur son dos plongeant, sur ses fesses relevé, bombé. Une vision qui vraiment était des plus excitantes il n’y avait pas à dire. Si excitante que par moment, bien malgré moi je me retrouvais à tirer avec plus d’ardeur que je ne le voulais sur son bras, a le tirer davantage dans son dos. Si je savais que de temps à autre Dorian pouvait être excité par des sensations de léger douleur, pas pour autant qu’il était totalement masochiste à vouloir se faire démonter autre chose que le cul.

Pour cela qu’après avoir un peu plus détendu ma prise sur son bras tout en y allant en contraste d’une série de coup de reins un peu plus frénétique, j’avais fini par presser mon bassin à ses fesses, restant ainsi alors que je me penchais au-dessus de Dorian. Relâchant sa hanche, j’avais glissé mon bras au travers de son torse, remontant sa main sur le haut de son corps avant de le presser contre moi pour le redresser debout sur ses genoux. Dorian contre moi, tenant toujours le bras dans son dos bien que plus souplement et sans plus tiré outre mesure sur celui-ci, j’avais remonté mon autre main sous sa gorge, lui faisant penché la tête en arrière pour aller mordre son oreille en même temps que je recommençais à bouger mon bassin contre lui mais d’une façon tellement plus lente en lui. A sortir lentement de lui pour revenir tout aussi lentement mais en me pressant bien à lui, sachant pertinemment qu’il devait détester ça, ce rythme. Moi ? Oh c’est sûr que j’avais envie d’accélérer, de reprendre le même rythme que précédemment. Mais je pouvais bien prendre cinq minutes pour le torturer.

- Dis-moi un truc excitant … Qui me ferait reprendre …

J’étais toute ouïe. Et en attentant, j’avais délaissé l’oreille de Dorian pour aller à son épaule, laissant sentir mes dents le long de celle-ci sans pour autant lui infliger ou plutôt offrir la moindre morsure.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   31/10/2016, 19:34

Rassuré qu'Alby n'ait pas en tête d'arrêter à sa réponse, comme quoi ça pouvait effectivement lui faire un peu mal, il se laissa aller à de plus larges soupirs sous ses coups de reins. Et a la façon dont il tirait son corps en arrière de par sa hanche et son bras calé en arrière. Le tout formant un ensemble qui plaisait énormément à Dorian. C'était brutal, un peu violent, et tellement riche en sensations. Ah c'était parfait ! Très vaguement, il avait noté que la pression qu'il sentait à son bras et son épaule s'était un peu tarie. Pour petit à petit la retrouver un peu plus forte par moments au fur et à mesure des mouvements de leurs corps. Et comme dit, ça avait tendance à lui faire mal. Mais la douleur éprouvée était totalement supportable. Alby ne tirait pas non plus comme un forcené dans le but de bel et bien lui démonter l'épaule, alors, en bon maso, c'était … Argh ! Non, quoique, il n'avait rien dit ! Peut être trop porté par la situation, Alby venait en effet de tirer un peu trop franchement dans son dos son bras, lui faisant davantage mal de son bras jusqu'à son cou. Laissant échapper une brève grimace de douleur, ce n'est pas pour autant qu'il se plaint de quoi que ce soit, ou pire, ne lui dise d'arrêter. Bon en fait, tant qu'il ne lui pète pas vraiment l'épaule il pouvait tirer autant qu'il le voulait. Taré jusqu'au bout.

Peu après, il senti au grand soulagement de son bras, la pression d'Alby se faire moindre dessus. Pour au contraire aller plus franchement venir en lui, faisant largement soupirer de plaisir le blond, cessant de se toucher durant cette série de coups de reins. Reprenant brièvement son souffle et ses esprits, il frissonna au passage de la main d'Alby sur son corps, avant d'obéir sagement à sa pression. Se mettant à genoux devant Alby, il garda son dos cambré pour lui laisser plus libre accès à ses fesses. Il laissa un soupir plus discret lui échapper en sentant cette même main aller sous sa gorge lui faire redresser la tête. Les yeux fermés, il soupira à nouveau aux dents d'Alby à son oreille. Pas pour ses va et viens, puisque monsieur avait visiblement adopté un rythme de petit vieux. S'il ne dit rien en un premier temps, se retenant pour réclamer un vrai rythme plus qu'autre chose, il laissa ses soupirs exaspérés parler pour lui. Et à l'entendre parler, bordel qu'il avait raison d'être exaspéré !

- Putain t'étais si bien parti, il fallait que tu te mettes à tes conneries …


Râla Dorian, la voix à mi chemin entre l'énervement d'une telle trêve et de l'excitation profonde. Son corps ne pu s'empêcher de frissonner d'envie en sentant les dents venir narguer à nouveau sa peau. Sans le mordre, bien sûr. Ah ce serait trop facile sinon bien sûr ! Mais comme ça l'énervait et le frustrait ! Il était ainsi à sa totale merci, incapable de se défaire de sa prise, et par la même, pas possible pour lui de juste se servir. L'idée et le fait qu'il n'avait pas le moindre contrôle l'excitait énormément, en revanche, de ne rien avoir, l'agaçait. Comme à chaque fois. Pestant, il se mordit la lèvre inférieure – jamais mieux servi que par soi même dans cette maison ! - avant de finalement se laisser aller à râler d'une voix plus forte.

- Arrête de faire ta princesse et domine moi bordel !


Et si Alby ne le tenait pas ainsi, c'est certain qu'il l'aurait dégagé pour lui grimper dessus. Dans le cas présent, ce n'était pas bien possible, alors il n'y avait plus qu'à espérer que sa plainte ne suffise. Et sinon, il était très sûrement parti pour à nouveau subir une autre de ses idées lumineuses qui consistait à le faire encore patienter en attendant que Dorian ne lui dise vraiment un truc excitant. Si le blond arrêtait cinq minutes de râler comme un sale gosse, il n'aurait pourtant aucun mal à trouver quoi dire.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   31/10/2016, 21:15

Si je m’attendais au râle d’exaspération de Dorian ? Oh, si peu ! Une habitude ça messieurs dames ! Mais pour autant ça ne répondait pas du tout à mes attentes. C’est qu’il était bien insoumis la dit donc. Pourtant il le savait que râler ainsi ne servait à rien, que d’aucune façon je répondais à ses attentes quand il était ainsi. Mais justement, histoire de le rappeler un peu à l’ordre, et parce qu’il m’agaçait moi aussi, j’avais d’une part un peu plus pressé ma main contre sa gorge, lui faisait davantage redressé la tête en arrière et d’autre part un peu plus tiré sur son bras, le pliant davantage dans son dos tout en ramenant mes lèvres à son oreille.

- Et tu m’explique comment je fais ça ? Si t’es pas foutu de fermer ta gueule 30 secondes sans me donner un ordre ou me gueuler dessus ?! Le temps que tu passes à me faire chier avec tes remarques à la con, tu les passerais à répondre simplement à ce que je te demande j’y serais déjà à te bourrer le cul !

Non mais il était drôle lui, « domine moi bordel ! ». Ah bah c’est sûr que ça donne envie, que ça motive. J’étais peut être chiant avec mes trucs de vouloir le faire languir mais lui aussi dans son genre il savait bien comment péter une ambiance. Un peu chiant par moment d’avoir l’impression de pouvoir jouer seulement si les règles lui convenait. Et tout en m’énervant à mon tour sur Dorian j’avais encore un peu plus serré l’emprise de mes mains sur lui, aussi bien à sa gorge qu’à son bras avant de tout bonnement le relâché d’un coup en le repoussant en avant alors que moi-même je me laissais tombé en arrière.

- Vas ! Démerde-toi comme t’as envie !

Pour ma part j’étais allongé sur le lit, les bras au-dessus de la tête et l’air toujours agacé. Une érection toujours en béton mais agacé quand même. Que Dorian se serve comme il en avait l’habitude quand les choses n’allait pas comme il le voulait.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   31/10/2016, 21:45

Hum, non, on dirait que c'était raté. Râler n'avait non seulement servi à rien, mais en plus, Dorian pouvait nettement sentir l'agacement pointer chez Alby. Ouais bah c'était de sa faute, il n'avait qu'à le baiser comme on le lui demandait, et pas commencer à faire chier son monde ! P'tit con va. Il ne sait plus les valeurs des choses lui ! Il croyait vraiment que tout New York avait eu le privilège de tenir comme ça Dorian Wilde ou quoi ? Pfff ! Alors pendant qu'Alby râlait derrière lui, Dorian serra les dents en pestant à ses mots. Quel emmerdeur. Le temps passé à le faire chier et à râler parce que Dorian ne suivait pas le mouvement, il y serait déjà à le défoncer oui. Du coup, sa façon de venir lui serrer un peu plus les mains sur lui de sa gorge et à son bras, lui paru moins agréable que tout à l'heure. Plus vraiment sûr que le but escompté ne soit de l'exciter en fait. Ne disant rien, il le laissa le relâcher et repousser en avant, le sentant se laisser tomber derrière lui. Son bras de récupéré, il fit un peu rouler son épaule pour se soulager de la tension subie jusqu'ici. Il roula des yeux à entendre derrière lui, Alby le sommer de se démerder comme bon lui semblait.

- Je vais me gêner.


Bon. Au moins, ils auront fait un réel rappel du bon vieux temps en un moment record. A la fois s'envoyer en l'air, au bon souvenir de toutes les fois ici, et aussi se prendre la tête, en l'honneur de toutes ces fois ou justement ils s'étaient engueulés, pris la tête, et même séparés ici. Chassant au loin ce dernier point, très loin de sa tête, Dorian ne tarda pas à bouger. Pour rester au dessus d'Alby, mais lui faire face cette fois, ses jambes de part et d'autres celles du brun. Alors pendant que celui-ci boudait, le blond finit par saisir le membre d'Alby pour tout simplement s'empaler sur lui. Y allant d'entrée de jeu d'un rythme soutenu. C'est que, malgré la prise de tête de ce p'tit con trop gâté, tout son corps en réclamait davantage, en souhaitait beaucoup plus. Ne se satisfaire que de si peu était improbable pour lui. Donc, en un premier temps, reprendre un rythme satisfaisant fut la priorité. Ensuite … autre chose.

Au dessus de lui, Dorian jeta un regard à Alby. Moins agacé que tout à l'heure, même si, pas vraiment satisfait de comment allaient les choses. Se prendre la tête, oui. Pendant qu'ils baisaient, non. C'était chiant et ça gâchait le plaisir. Alors, fermant les yeux, il laissa un soupir lui échapper. A la fois de plaisir et de résignation. Rouvrant les yeux, il se baissa vers lui, continuant de mouvoir ses hanches au dessus de lui. En appui d'une main à coté de sa tête, il amena sa bouche vers l'oreille d'Alby, et y murmura :

- Si tu avais été un peu plus patient, je t'aurais dit qu'il y avait un nouveau costume, rien que pour tes beaux yeux, qui t'attendait …


Disons plutôt, si Alby avait insisté à ce que Dorian ne lui dise un truc excitant, il aurait dit cela. Et, ce n'était pas des bobards soit dit au passage. A quoi bon mentir ? De toute façon, un truc pareil, c'était certain qu'Alby n'oublierait pas, ce qui ferait qu'au final, Dorian se serait retrouvé à acheter un costume. L'un dans l'autre, autant être franc. Après avoir passé sa langue sur les contours de son oreille, il ajouta de l'une de ses plus belles voix d'allumeur :

- C'est quelque chose dont tu avais parlé il y a un moment.


Voila le seul truc qu'il dira en plus, pour prouver qu'il ne mentait pas. Après, ça gâcherait toute la surprise, et même si c'est sûr que ça ne péterais pas l'entrain d'Alby, tant qu'à faire, surprenons le un peu. Disons que c'était juste le trailer, pour le calmer un peu.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   1/11/2016, 22:48

Si Dorian m’avait bien coupé dans mon délire, il n’empêche que j’avais toujours envie d’où le fait que je lui disais malgré tout te se démerder. Si j’avais vraiment voulu boudé, je me serais casser à la salle de bain ou quoi et fin de l’histoire. Sans doute poursuivit et pesté par Dorian mais ça c’est une autre histoire. Donc non, là je voulais quand même continuer, sachant parfaitement que même énervé lui aussi Dorian ne s’arrêterait pas à ça mais tout en ayant décidé de ne plus vraiment participer pour revendiquer mon mécontentement.

Comme attendu, Dorian était revenu vers moi, s’installant au-dessus à califourchon avant de se saisir de mon sexe pour venir s’emboiter dessus. Pour ma part je restais inerte, a le regarder comme si j’en étais désintéressé avec toujours mes bras au-dessus de ma tête, bien décidé à ne pas faire un geste vers lui. Bien malgré moi un soupir de satisfaction m’avait tout de même échappé au moment où Dorian m’avait repris en lui, tentant d’étouffer les suivant en gardant les lèvres scellé quand il s’était mis à se mouvoir, allant et venant rapidement au-dessus de moi. Pour autant je ne m’interdisais pas de me servir de mes yeux, et si je ne m’attardais pas sur son visage, je me laissais aller a regardé son corps bouger au-dessus de moi, ou plus bas, à regarder apparaitre et disparaitre mon membre en lui.

Mon regard avait quand même fini par remonter sur le sien, au moment où je l’avais vu se pencher vers moi. Quoi il voulait tenter de corriger le tir ? Répondre enfin à mon attente en me disant un truc excitant ? Rien à foutre ! Le mal était fait, je n’étais plus dedans alors quoi qu’il me dise ça ne me fera aucun effet. C’est donc fort de ses convictions qu’à peine le mot « costume » de prononcé, j’avais vivement relevé mes bras pour aller poser mes mains entre les hanches et le fesses de Dorian, y serrant mes doigts pour l’agripper.

- Ah Oui ?! …

Non mais forcément s’il y avait un costume dans l’histoire ça changeait totalement la donne ! Ne cherchant plus du tout a refreiner mes gestes et ressentie, j’avais laissé un frisson me traversé au moment où Dorian avait passé sa langue à mon oreille, retrouvant en même temps un regain d’excitation de par sa façon de parler et tout autant par ce qu’il était en train de me dire.

- En flic ? En infirmière ? En prof ? En secrétaire ?

Non mais en fait ce n’était pas tellement un indice ça. Je lui en sortais tellement des idées de costumes qui pourraient m’exciter que de me parler d’un précisément dont j’aurais parlé il y a un moment, c’était un peu vague. Quoi qu’il en soit, dans l’immédiat, cette petite nouvelle m’avait bien relancé. Outre mes mains qui étaient solidement accroché à Dorian, à accompagner ses va et viens, mon propre bassin lui aussi venait accompagner tout ça, se soulevant et rabaissant comme je le pouvais pour venir à la rencontre des fesses de Dorian pour intensifier tout ça.

- Tu le mettras ce soir ?

Tant qu’à faire de me mettre au parfum, il fallait bien que ce soit pour mettre la chose en application imminente. Me dire un truc pareil pour au final rien en faire avant un moment ça serait carrément cruel !

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   1/11/2016, 23:26

C'est fou comme le simple fait d'avoir dit le mot costume pouvait soudainement relancer la machine. Que c'était étrange ! Comment Dorian ne s'y était absolument pas attendu ! Comme si ce n'était pas du tout l'effet escompté ! Contre son oreille, le blond eu un petit sourire victorieux, alors qu'il avait enfin la sensation de retrouver Alby, en tant que réel participant à tout cela. Et pas juste comme homme objet, bon à n'être que dur. Ce n'était pas vraiment son trip dans l'absolu. Pas sur la longue et pas quand Alby faisait la tête ainsi. Donc, le petit frisson qu'il perçu chez lui ainsi que ses mains sur sa peau lui firent bien plaisir. A nouveau, il laissa un sourire se faire sur ses lèvres, un peu plus amusé cette fois ci, sous toutes les propositions qu'Alby venait de débiter.

- Tu es bien trop curieux.


Et s'il en disait plus, ça flinguait toute la surprise ! En même temps, vu toutes les idées qu'Alby avait pour le déguiser … Des fois, Dorian se disait que ça devait être une façon comme une autre de faire le deuil d'une hétérosexualité, qui, il y tenait, n'avait pas vraiment existé chez Alby. A défaut de pouvoir voir ces déguisements sur une fille, c'était sur lui, par défaut, que ça tombait. Bien dommage, pourtant, le costume de pompier, Dorian trouvait ça plutôt sexy. A porter qu'à retirer, mais quand votre mec préfère vous voir dans un costume de Sailor Moon, que peut-on bien faire ? Résister ? Genre Dorian pouvait lui dire vraiment non. Enfin, pour l'instant il était assez content que cette petite information ait suffit à faire en sorte qu'Alby participe à nouveau dans leurs ébats. Sentant le bassin de ce dernier bouger pour accompagner les mouvements de ses hanches, Dorian laissa de nouveaux soupirs lui échapper en sentant son membre bouger plus intensément en lui. Hum, merde. Il aurait dû aussi se douter que de parler costume, ça n'allait pas suffire à Alby la simple information et salut on baise. Non, il fallait en plus qu'il continue d'en causer, pour en plus, demander à la mettre ce soir. Pfff ! Se redressant un peu au dessus de lui, il continuait de monter et d'abaisser ses hanches, soupirant en rythme.

- Hum … je comptais garder ça pour une occasion quelconque …


Un examen réussi, Alby qui aurait fait le ménage, une fête, Alby qui aurait fait le ménage, un anniversaire peut être, Alby qui aurait fait le ménage, les crevettes qui auraient eu leurs première portée de crevettes, Alby qui aurait fait le ménage ….. Il est bien passé le message pas du tout subliminal ? Puis il rouvrit les yeux pour porter son regard sur Alby.

- Fais-moi déjà jouir, et on verra.

Au pire, s'il devait sacrifier un costume ce soir même, ce n'était pas les idées qui manquaient pour la suite et pour d'autres occasion. Mettant un peu plus d'ampleur à la tâche, au mouvement de ses hanches au dessus de lui, Dorian garda appui sur une main pendant qu'il releva l'autre, la ramenant vers lui, et fit glisser ses doigts sur sa propre cuisse, remontant du genou jusqu'à sa hanche pour aller rejoindre son membre, qu'il caressa avec intensité. Et lorsqu'il s'était assez donné envie ainsi, s'était finalement pris en main pour recommencer à se branler. Le tout, accompagné de ses soupirs et gémissements de plaisir.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   11/11/2016, 06:16


- Aller ! …

Avais-je râlé un peu à ne pas vouloir répondre à ma question malgré un petit sourire sur les lèvres. Continuant malgré tout de m’activé autant que possible a bougé en Dorian, tout en m’enjaillant dans ma tête à me l’imaginer avec plusieurs sorte de costumes différents. Pas à dire, je suis sûr qu’un costume de chat lui irait super bien ! Suivant son regard quand il c’était redressé au-dessus de moi, mes mains avaient un peu glissé, délaissant ses fesses pour juste se tenir à ses hanches, toujours à accompagner ses mouvements et toujours avec un petit sourire du quel s’échappé quelques soupires de plaisir et aussi d’amusement suite à sa réponse.

- Première fois qu’on retourne à notre appart après en avoir découché, c’est une occasion quelconque non ? …

Notre pauvre petit apparemment, abandonné, délaissé. Il fallait bien lui montrer qu’on était toujours là non ? Et quel meilleur moyen pour ça qu’une merveilleuse partie de jambes en l’air accompagner d’un costume ? Pour sûr qu’avec ça même les voisins seront au courant qu’on n’a pas encore déménager.

Mais bon, en effet, avant de se voir déjà ce soir, vivons le moment présent. Un léger râle de plaisir suite aux mouvements plus ample de Dorian, je m’attelais moi aussi à bouger un peu plus en dessus de lui, a d’avantage agrippé ses hanches pour mieux pouvoir le faire venir butter contre moi alors que mon regard était descendu en un éclair sur sa main que j’avais vu bougé. Des gestes et une façon de faire que je connaissais bien et que j’aimais beaucoup regarder, soit Dorian qui faisait glissé sa main sur sa cuisse jusqu’à trouver sa virilité pour se branler. Et quand bien même j’adorais ce spectacle, prenant d’ailleurs le temps de l’admirer un petit moment, j’avais fini par détacher une de mes mains pour aller me saisir de son bras qui lui servait d’appuis afin de tirer dessus et le faire tomber sur moi. Gagnant les lèvres de Dorian, je l’embrassais avec envie et ardeur alors que mes bras se fermaient autour de lui avant de nous faire rouler sur le côté jusqu’à me retrouver à nouveau au-dessus de lui. Prolongeant encore ce baisé, je déplaçais mes bras, allant en poser un a côté de la tête de Dorian pour appui pendant que mon autre était allé à sa cuisse, plaçant ma main sous son genou pour lui faire relever sa jambe et son bassin alors que dans le même temps que m’appliquais à aller et venir rapidement en lui. Cherchant à reprendre le rythme et la façon de faire un peu plus brute de tout à l’heure, d’avant notre petite engueulade, et sans vouloir chercher a le contrarier cette fois. Au contraire j’avais même fini par délaisser ses lèvres pour glisser les miennes dans son cou, le parsèment de baisé jusqu’arrivé à son épaule pour là, le mordre en plantant et serrant mes dents contre sa chair et y allant en même temps d’un coup de reins plus intense.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Bienvenue du coté obscur [Terminé]   11/11/2016, 12:42

Mouais mouais, quelle bonne excuse … Découcher n'était pas vraiment l'une des occasions que Dorian s'imaginait pour qu'Alby ne mérite ( parce que tout se fait au mérite mes chers ) affubler sa digne personne d'un nouveau costume à la con. Il verra de toute façon ce soir. Selon l'envie, selon l'humeur, selon sa journée, selon si Alby l'aura ou pas harcelé pour qu'il porte ça. De toute façon il était trop préoccupé à offrir à Alby une petite séance de matage gratuite, en allant se branler sous ses yeux. Roulant des hanches pour continuer à faire bouger son membre en lui, il soupirait de plaisir quand à ce qu'il ressentait aussi bien à l'avant qu'à l'arrière. S'engueuler avec Alby, se prendre la tête, ça faisait partie de leur quotidien, c'est un fait. Néanmoins quand il réussissaient à se prendre la tête pendant qu'ils s'envoyaient en l'air …. bah ça le soulait. Il était ainsi évident que la situation présente lui convenait davantage.

Rouvrant les yeux qu'il n'avait pas souvenir avoir fermés, il avait senti Alby bouger sous lui et sa main se poser à son bras. Avant que bien vite, il ne soit tiré en avant et tout aussi rapidement, retrouver les lèvres d'Alby, qui l'embrassait avec visiblement, toute sa fougue retrouvée. Un nouveau soupir fut étouffé entre leurs bouches pendant qu'Alby les fit rouler, inversant leurs positions, Dorian se retrouvant allongé sous lui, ses cuisses autour de ses hanches. Gardant une main à sa propre virilité ou il reprit bien vite ses va et viens, l'autre, il l'avait relevée pour passer son bras autour des épaules d'Alby, remontant un peu cependant pour aller toucher la pointe de ses cheveux sombres. Il le laissa, docilement, lui relever l'une de ses jambes et par la même son bassin, leur offrant ainsi à tous deux sans nul doute de meilleures sensations. C'était le cas pour Dorian. Contre lui, une fois que sa bouche eu quitté la sienne, ses soupirs et gémissements se firent plus audibles dans la chambre, se laissant aller au plaisir que lui donnait Alby. Un léger sourire flotta sur ses lèvres à le sentir embrasser son cou, plusieurs fois jusqu'à descendre sur son épaule. Si malgré les va et viens d'Alby assez rythmés, le geste lui paru très tendre, la suite, à son grand plaisir, le fut moins. Puisqu'au soudain coup de rein plus brutal d'Alby ainsi que ses dents plantées dans son épaule, il rouvrit les yeux en laissant échapper un cri, ou plaisir et surprise se mêlaient.

- Recommence !


Réussit-il à dire après avoir brièvement inspiré. Le plaisir en lui avait sévèrement monté d'un cran et Dorian sentait que tout son corps en appelait à plus. Moins ne le contenterait pas. Il lui fallait encore ressentir cela, des coups de reins plus vifs en lui et les dents d'Alby lui envoyant des décharges de plaisir dans tout son être. C'est tout ce qu'il voulait, c'est tout ce dont il avait besoin. Crispant ses doigts à l'épaule d'Alby, il tourna la tête pour aller donner un vicieux coup de langue à l'oreille d'Alby avant de lui dire :

- Je le mettrais ce costume …. mais recommence et t'arrête pas !


Si avec ça il n'avait pas gain de cause …. A part se transformer en pizza géante il ne savait pas ce dont il aurait besoin.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue du coté obscur [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Districts :: Residences :: Upper East Side :: Castiel & Famille Wilde-
Sauter vers: