AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Le mariage de ma meilleure amie [ Dimitry ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
● Nombre de messages : 218
● Date de naissance : 27/10/1987
● Age : 29
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Cartomancien
● Theme Musical : Lex
● Avatar : Harry Shum Jr
● DC : Wilde & Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le mariage de ma meilleure amie [ Dimitry ]   3/3/2017, 19:40

Zachary lui adressa un petit sourire a l'aveu de Dimitri, qui lui disait que même au naturel il continuait à lui faire de l'effet.

- J'espère bien, parce que je porte pas du maquillage tout le temps non plus.


Lui dit-il amusé. La plupart du temps si, en journée, en soirée, en sortie … mais il lui arrivait de ne pas en porter du tout, les jours ou il restait chez lui, ou bien lorsqu'il avait fini sa journée et ne sortirait plus. Bon, d'accord, il portait du maquillage la majeure partie du temps, d'accord. Il abaissa les yeux en voyant ce que Dimitri tenait en main, avant qu'il ne lui tende l'un d'eux. Non mais dites donc il avait vraiment tout pour plaire ! Un petit ami qui lui préparait des boissons, qu'est ce qu'il pouvait demander de plus ? Qu'il soit mignon ? C'était bon. Qu'il soit gentil ? Fait. Qu'il soit surprenant ? La aussi c'était fait. Avec un sourire ravi, il prit le verre qu'il lui tendit.

- Oh, merci beaucoup, voilà qui est très aimable de ta part !


Alors pendant que Dimitri admirait la vue de New York qui s'offrait à eux, il prit une première gorgée de sa boisson, qui lui plut. Autant pour la nourriture il était difficile, mais lorsqu'il s'agissait de boissons, alcoolisées ou non, tout lui allait. Il fallait vraiment que ça soit raté pour qu'il n'aime pas. Il pensa distraitement aux paroles de Dimitri, et, sur la fin, n'était plus très sûr qu'il ne parlait que de la ville.

- Il faut s'en méfier, c'est sûr, et pourtant on a tendance à ne juger que par elles. Qu'il s'agisse d'une ville ou d'une personne. Il faut un peu de temps généralement pour passer au dela des apparences.


Il tourna le regard vers Dimitri en sentant ses yeux se poser sur lui, se sentant observé. Mais pas dans un mauvais sens.  Zak ne bougea pas, et ne dit rien non plus, attendant sagement ce qu'allait faire Dimitri, s'il comptait faire un truc du moins. Sentant sa propre respiration se faire un peu plus lourde sous le regard scrutateur de son compagnon, il le vit relever sa main, avant de sentir le contact de l'un de ses doigts à sa gorge. Contact tellement simple, mais qui le fit légèrement frisonner, avant de sentir sa main caresser sa joue. Des moments de la sorte, il en avait eu plein, comme des moments plus poussés en termes de contacts physiques. Pourtant, celui-ci lui sembla bien plus intense, de par tout ce qu'il pouvait ressentir en ce moment même. Et le petit aveu de Dimitri ne brisa rien, ne gâcha rien de ce moment. L'asiatique se contenta de relever légèrement les sourcils, un peu surpris. Ce pourquoi, après qu'il se soit excusé d'avoir laissé échapper cette réflexion, qu'il ne voulait visiblement pas dire à voix haute, il lui adressa un léger sourire.

- Je n'aime pas vraiment quand tu dis des choses comme ça. A t'entendre, on dirait que tu penses que tu ne vaut pas le coup, que tu ne mérite pas d'être aimé ...


Ce n'était pas une déclaration, notez-le. Certes, il éprouvait un tas de choses pour Dimitri, il avait des sentiments pour lui, il avait un profond attachement, mais de l'amour ? Il ne savait pas. Bien que du temps était passé depuis la mort de son grand amour, que ses blessures avaient un peu guéries, il restait encore un peu frileux à ce sujet. Mais pas fermé. Enfin pour recentrer le débat, il trouvait ça un peu triste, les mots de Dimitri.

- Parce que ce n'est absolument pas le cas. Tu as en plus plein de qualités, plein d'aspects que j'apprécie chez toi. Sans parler du fait que tu es l'un de plus beaux hommes que j'ai croisé récemment, tu es quelqu'un de bon, de généreux. En plus de ça tu as un charme fou. Pas que physique. Il y a quelque chose chez toi qui m'attire... Oh et en plus, tu ne cesse de faire des efforts. La preuve ! Lorsque nous nous sommes rencontrés, ça a été la croix la bannière pour savoir si tu étais gay, alors que ce soir, tu t'es affiché avec moi. Si ce n'est pas quelque chose de génial ça ! Et puis tu fais de très bonnes boissons, que vouloir de plus !

Pour ajouter une petite touche plus légère. Puis, Zachary releva sa main libre pour aller la poser sur le torse de Dimitri, se rapprochant légèrement de lui. Elle était posée sur sa chemise, et non pas sur le torse qu'il voyait, puisque Dimitri s'était mis à son aise à ouvrir les boutons de ce vêtement. Pas déplaisant du tout, loin de la ... Euh, nous disions? Ah, oui.

- Ne te rabaisse pas, vraiment. Tu vaut bien plus que ce que tu peux penser. Et ne t'imagine pas que nous ne sommes pas sur un pied d'égalité, loin de la.


Qu'importe le milieu social de chacun, le métier, les études, les origines … tout. Qu'importe tout ça, puisque pour Zachary, il mettait Dimitri à égalité avec lui. Pas un qui suit l'autre, ou pas un qui s'écrase, ou un qui prends l'ascendant. Non, rien de tel. Il voulait vraiment que ça fonctionne de la sorte, puisque c'était comme ça qu'il ressentait les choses. Zachary releva les yeux vers Dimitri et lui adressa un sourire sincère alors qu'il ajouta d'une voix douce :

- Si tu pouvais te voir comme moi je te vois, ce serait merveilleux.

......................................................................................................................................................

Zachary Wong
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 04/03/1992
● Age : 25
● Originaire de : Manhattan (New York)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Université - Histoire
● Theme Musical : Crystallize
● Avatar : Matthew Daddario
● DC : Non

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le mariage de ma meilleure amie [ Dimitry ]   9/3/2017, 21:04

En effet il en avait eu la preuve, le jour où il était venu le voir à son match de basket, Zachary portait des vêtements simple et surtout il ne s’était pas maquillé. Ca l’avait surprit les premières secondes, mais ensuite il s’était habitué à le voir ainsi et il appréciait même les deux facettes de son physique : maquillé et non maquillé. Pour sa part, il ne s’était jamais intéresser au maquillage, peu importe le style, même du simple fond de teint ! Il laissa ça à Zachary, ça lui allait tellement bien.

Mise à part la beauté de Zachary qui le captait au plus au point, celle de New York était tout aussi fascinante et captivante, le faite qu’ils n’entendent rien de l’extérieur mise à part un léger bruit de fond était impressionnant. Ceux qui avait conçu cet hôtel pouvait se féliciter.

- Tu as raison, moi-même je fais souvent cette erreur, me fier à l’apparence qu’une personne montre et pourtant c’est là qu’on se trompe le plus souvent.

Il ne calcul même plus le nombre de fois que cela lui est arrivé. Lui-même avait été jugé trop vite dans le passé, son apparence ne reflétait pas ce qu’il était au fond. Dans un sens le faite que les gens se trompent à son sujet l’amusait beaucoup, il aimait voir la surprise sur leur visage quand ils découvraient qu’il n’était pas un abruti avec des tatouages, qu’il y avait un cerveau derrière tout ça. Zachary avait réussi à le comprendre rapidement, c’est ce qu’il aimait aussi chez lui, sa capacité à cerné vite les gens.

Dimitri ne pensait pas qu’il ne méritait pas d’être aimé, mais il pensait sincèrement que Zachary serait mieux avec un autre homme, un homme bien sa peau, qui s’assume. Il l’écouta expliquer pourquoi il était avec lui, il ne pouvait pas le contredire, Dimitri était beau gosse ! Riririri. Pour ce qui était des efforts, c’est vrai qu’il en avait fait pas mal ces derniers temps, il avait changé et son entourage le remarquait, il essayait de savoir quoi et surtout pourquoi ou pour qui mais il ne disait rien. Personne n’était au courant pour Zachary, c’était tout nouveau et puis ils en étaient qu’à de simples baisers et caresses donc ils ne pouvaient pas vraiment se qualifié de 100% couple. Malgré tous ces mots lui ont fait plaisir, savoir ce qu’il pense de lui était plutôt rassurant car Dimitri était du genre à douter surtout depuis qu’il était avec un homme, il ne voulait pas faire de gaffe.

L’asiatique fit un pas vers lui alors que sa main se posa sur son torse, même à travers sa chemise il pouvait sentir la chaleur de sa peau, c’était agréable d’être ainsi toucher par quelqu’un qu’on aimait bien.

- Les efforts n’en deviennent plus des efforts à tes côtés, parfois j’ai l’impression que tout est simple avec toi, que je peux être moi-même, ça fait un bien fou.

Être avec lui était tout simplement du bonheur, il se sentait toujours super léger en sa présence et c’était agréable. Il posa sa main sur la sienne et déposa son verre sur le meuble aux multiples tiroirs dont le style moderne va parfaitement avec le reste du décor.

- Je sais que nous sommes sur un pied d’égalité, c’est juste que… Je ne sais pas parfois je me dis que tu aurais pus trouver mieux ailleurs.

Dimitri ne cherchait pas à être réconforter ou rassurer ou même à se dévaloriser, mais il se disait que s’ils devaient être honnête l’un envers l’autre pour que leur couple fonctionne, autant qu’il dise ce qu’il pense.

- J’apprécie beaucoup tous nos moments passés ensemble, j’ai envie qu’il y en est pleins d’autres.

Il ne voulait pas parler de ses états d’âmes, de ses doutes et ses craintes face à tout ça, il ne voulait pas gâcher ce moment. Après tout ils venaient d’assister à un mariage et à présent ils étaient dans une belle chambre d’hôtel rien que tous les deux. Il ne faut pas se voiler la face, Dimitri s’imaginait tout un tas de choses qui pourrait se produire entre eux et pas des plus catholique. Pour commencer, il se pencha vers son partenaire et l’embrassa de manière chaste, juste quelques doux baisers sans la langue et très agréable.

- A mon tour d’aller me rafraîchir…

Il lui sourit et s’éloigne pour ensuite s’enfermer dans la salle de bain. Elle était tout aussi belle que la chambre, aucun détail ne permettait de dire que l’endroit était négligé. Il se rinça à plusieurs reprises le visage en inspirant profondément, l’eau froide lui faisait du bien. Il l’essuya en douceur pour profiter du coton de la serviette parfumée puis se mit à fouiller dans les armoires qu’il y avait. Savon, petit shampoing, gel douche, serviettes hygiénique et même une huile de massage. Tient, ça pourrait leur être utile. Il enleva ses chaussures pour être plus à l’aise et sorti de la salle de bain en agitant un peu l’huile de massage.

- J’ai trouvé ça, ça te dis qu’on l’utilise ? Je pourrais te masser le dos si tu aimes ça.

......................................................................................................................................................

vous savez ce que vous êtes mlle je-ne-sais-pas-qui ? une poule mouillée. vous n’avez pas de cran. Vous avez peur de dire « d’accord, c’est la vie ». Les gens tombent amoureux. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 218
● Date de naissance : 27/10/1987
● Age : 29
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Cartomancien
● Theme Musical : Lex
● Avatar : Harry Shum Jr
● DC : Wilde & Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le mariage de ma meilleure amie [ Dimitry ]   10/3/2017, 10:59

C'était agréable néanmoins de l'entendre dire qu'à ses cotés, Dimitri ne remarquait pas vraiment qu'il faisait des efforts. Que les choses lui semblaient naturelles. Et ça c'était un sacré bon point ! S'il sentait que quelque chose n'allait pas, qu'il se sentait forcé, non pas que ça sentait mauvais mais il aurait simplement fallu rectifier cela. Le sourire de Zachary se fit plus rayonnant quand il lui avoua même qu'avec lui, Dimitri se laissait aller à être enfin lui-même. Effectivement, jouer la comédie pendant plus de vingt ans ça doit épuiser. A ce niveau, Zak ne pouvait pas trouver de point de comparaison avec son propre vécu. Il a toujours été lui, quoi qu'il arrive. Jamais il ne s'était caché, ou menti sur lui. Avec le temps il avait juste gagné l'assurance qu'il avait aujourd'hui. Et très certainement que un jour aussi, Dimitri s'assumera de la sorte. Il lui fallait juste quelqu'un qui lui prouve qu'être soi même, c'est ce qu'il y a de mieux. Bien sûr, il y aurait aussi les amis de Dimitri, mais s'ils ne savaient même pas qu'il était gay, ils ne pouvaient pas capter le malaise. Doucement, Dimitri n'aura plus besoin de la présence obligatoire de Zachary pour être en accord avec lui même. Ce sera naturel. Du moins, l'asiatique l'espérait. Il baissa les yeux sur sa propre main, ou celle de Dimitri s'était déposée ensuite, appréciant la douce chaleur de sa peau qui s'en émanait. Puis, le regarda à nouveau alors que le jeune homme continuait de jouer franc jeu avec lui, chose qu'il appréciait énormément. Même si c'était pour dire des choses qu'il trouvait un peu triste. Peut être qu'il pourrait trouver mieux, mais …

- Mais je n'ai pas envie de chercher ailleurs.


Lui dit-il, comme énonçant une évidence. Ce qui l'était d'ailleurs. Et puis de toute manière, trouver mieux ailleurs signifierait que ce ne soit pas Dimitri. Hors, cela n'avait aucun intérêt. Ce qu'il souhaitait, c'était Dimitri, et rien d'autre. Ça, il se garda de le dire, de peur de faire trop … « déclaration ». Mais la suite des paroles du brun lui fit alors chaud au cœur, lui faisant afficher un air plus doux, tandis que ses yeux pétillaient.

- Dans ce cas faisons tout pour passer encore plein d'autres moments ensemble.

Plein d'autre. Des tas. Autant que possible. Il avait beau lire l'avenir, Zachary n'avait aucune idée de combien de temps leur relation durera, et ne voulait pas le savoir. Ce dont il était sûr, c'est que lui aussi, aimait ces moments passés avec Dimitri, et qu'il en profitait pleinement, à chaque fois. Doucement, Zachary ferma les yeux lorsque Dimitri se pencha vers lui, l'embrassant certes chastement, mais très tendrement. Ça aussi, c'était quelque chose qu'il adorait chez Dimitri. D'apparence, il semblait être un gros dur, mais avec lui, il se montrait comme à présent d'une infinie tendresse. La séance baisers terminés, Zachary rouvrit les yeux, et hocha la tête quand Dimitri annonça aller se rafraîchir à son tour. Qu'il fasse donc, c'était la pour ça ! Quand bien même il aurait eu envie d'une douche ou d'un bain, libre à lui. Alors pendant que Dimitri s'en allait se rafraîchir, Zachary fut occupé à finir son verre. Savourant les dernières gorgées de celui-ci en regardant la vue de New York face à lui. C'est sûr, c'était magnifique, la vue était sublime ! Mais, en toute franchise, il préférait celle depuis son appartement, donnant sur le Brooklyn Bridge. Chacun son truc après tout. Pour ce soir, ce petit changement était néanmoins plaisant. Peut être que de dormir ensemble une première fois dans un endroit neutre était une bonne chose. Bien sûr Zachary n'allait pas forcer les choses, mais il n'était pas un saint pour autant. Verre terminé, il déposa le sien, vide, à coté de celui de Dimitri. Qui sortait de la salle de bains. En entendant Dimitri revenir, le cartomancien se retourna, et aussitôt, son regard fut attiré par ce qu'il agitait dans sa main. Un objet, pas une partie de son corps hein … Il comprit bien vite ce dont il s'agissait, mais fut surpris de la proposition de Dimitri. Très agréablement surpris même ! Comme dit, il n'aimait pas être touché par n'importe qui, mais Dimitri n'était pas n'importe qui.

- Un peu que j'aime ça ! Si c'est bien fait du moins !


Parce que si c'est pour se payer un mal de dos, merci ! Bon ! Et bien, mettons – nous donc à l'aise ! Et Dimitri n'allait pas le masser au travers ses vêtements, pas avec de l'huile en tout cas. Au cas ou vous vous demanderiez, ça va, même si Zachary avait bien sûr pensé à quoi d'autre elle pourrait servir, il y fit abstraction. Alors il remonta ses mains à sa chemise, et se mit à la déboutonner. Bouton par bouton, tranquillement, ouvrant sa chemise sans se presser. Celle-ci ouverte, il la fit glisser le long de ses bras, roulant légèrement des épaules pour la retirer totalement. Puis il alla la déposer avec la veste et cravate qu'il avait retiré plus tôt, et en profita pour enlever ses quelques bijoux. De son accoutrement de cartomancien haut perché, il ne restait plus rien. Il était juste lui. Imitant Dimitri, il retira ses chaussures, tout de même, et restant en pantalon ( ne brusquons pas Dim ), grimpa sur le lit, son petit strip tease terminé.

- Tu m'excuses si je me mets à l'aise. Ce n'est pas tous les jours qu'un beau brun se propose de me masser le dos.

Donc, autant se mettre bien. Grimpant à genoux sur le lit, il finit par s'y allonger de tout son long, dans un mouvement souple, haut du corps en premier et de ce fait, cambra légèrement son dos un instant ce qui fit ressortir ses fesses. Ce n'est pas parce qu'il arrivait à brider ses pensées ( comme ses yeux, certes ) qu'il n'avait pas droit d'essayer de l'allumer... Enfin. Allongé normalement, il croisa ses bras sous sa tête qu'il tourna de coté, vers Dimitri pour le voir.

- Prêt ! Je n'attends plus que tes mains.


Et ce qui allait avec naturellement.

......................................................................................................................................................

Zachary Wong
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 04/03/1992
● Age : 25
● Originaire de : Manhattan (New York)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Université - Histoire
● Theme Musical : Crystallize
● Avatar : Matthew Daddario
● DC : Non

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le mariage de ma meilleure amie [ Dimitry ]   21/3/2017, 15:07

-Tu m’en vois ravi.

Même s’il se doutait un peu que Zachary n’irait pas voir ailleurs, il était content de l’entendre dire, tout le monde avait besoin de temps en temps d’être rassuré sur un sujet qui le turlupinait et là c’était son cas. Il se demandait si Zachary aussi avait des moments de doute et si dans ces cas-là quelqu’un venait le rassurer pour qu’il est l’esprit tranquille. En tout cas ce genre de parole bienveillante n’avait jamais été de la part de ses parents, ils étaient experts dans la conversation monosyllabe alors devoir le réconforter durant ces moments de doute était hors de leur portée.

Le massage fut accueilli avec enthousiasme ce qui faisait plaisir à Dimitri, il se prenait au jeu ce qui était bien et annonçait une fin de soirée des plus agréables. Il ne put s’empêcher de sourire d’avantage et s’avance vers son compagnon. Mh si c’est bien fait ? Il ne savait pas si ça allait être bien fait car il n’avait pas eu beaucoup d’occasion de masser quelqu’un. Il ne comptait pas le dire à Zachary, il risquerait de se crisper dès le début dans l’appréhension d’avoir mal donc il allait se faire. Les seules fois où il avait masser quelqu’un c’était sa sœur au niveau des épaules quand elle portait de gros rouleaux de tissus au début de ses études, elle était tout le temps KO donc elle venait voir son frère pour un petit massage expresse. Elle ne s’était jamais plainte mais peut-être qu’elle l’avait fait par politesse, même si venant de sa sœur ça l’étonnerait, elle lui disait toujours ce qu’elle pensait.

- Ok je vais m’appliquer dans ce cas.

Bien plus que cela d’ailleurs, il ne voulait pas que ce premier massage soit une catastrophe et qu’il ne veuille plus recommencer car avec un peu plus d’application ce moment pouvait être romantique et bien plus à l’avenir. Ici ils allaient se découvrir d’une douce et agréable manière. Dimitri est quelqu’un de très sensible physiquement, les massages, les caresses, les baisers et autres forme de toucher le retournait, il adorait ça et c’était le meilleur moyen de le détendre.

- Ne te gêne surtout pas…

Ce n’était pas lui qui allait l’interdire de se déshabiller, surtout si c’était devant lui et de cette manière si… envoûtante. Le faisait-il exprès ? Quelque chose lui disait que oui et ça lui plaisait qu’il prenne ses aises devant lui. Il ne se gêna pas pour se rincer l’œil.

Il ne releva pas le compliment qui bien sûr lui faisait plaisir. Une fois Zachary déshabiller, Dimitri s’approcha du lit étant donné que l’asiatique y grimpait. Et quelle scène ! Son petit copain l’aguichait littéralement à l’aide de son corps. La façon dont son corps avait de se cambrer, ça sentait l’entraînement, il ne devait pas avoir fait ça qu’une seule fois le coquin ! En tout cas le spectacle en valait le détour, il était incroyablement sexy. Des images pas très catholique lui venait à l’esprit.

- Elles arrivent…

Il se mord la lèvre et souffla un bon coup pour se reprendre. Surtout, ne pas s’emballer. Il grimpa sur le lit, sans autant d’élégance que son partenaire et prit place juste sous ses fesses pour avoir une meilleure position pour le masser. Dimitri n’avait jamais trouvé ça pratique de masser le dos de quelqu’un en étant sur le côté, sauf si cette personne était sur une table et lui debout alors là il n’y avait pas de soucis. Enfin bref il était installé sous ses fesses où il pouvait en profiter pour sentir à quel point elles étaient bien rebondies. Riririri *bave de pervers*

- Ca va être un peu froid.

Il préférait le prévenir pour éviter qu’il sursauter comme un champignon grillant dans une poêle. Il fit coulé l’huile de massage dans le creux de sa main, une odeur de bois de santal s’en dégagea, c’était agréable, ça changeait de l’odeur de vanille qu’on trouvait généralement, vanille ou coco, des saveurs sucrer. Le santal avait quelque chose de relaxant, d’où sa présence ici sans doute. Cette odeur n’est pas aimé de tous, mais lui ça ne le dérangeait pas.
Il frotta ses mains l’une contre l’autre et les posa dans le bas de son dos, il les remonta en faisant une pression le long de sa colonne vertébrale jusqu’à sa nuque, c’est ainsi que commença le massage, il allait lentement et faisait de petites pressions à des endroits stratégique, là où le corps avait tendance à avoir des nœuds.

- J’espère que tu va l’apprécier.

Dimitri s’appliquait, il tenait à ce que tout soit parfait, à ce qu’il en redemande une autre fois car ça lui prouvera qu’il avait aimé ça. Être aussi proche de son corps et pouvoir le toucher ainsi lui donnait des idées qui pourrait le faire rougir s’il en parlait à voix haute, il ne pouvait s’en empêcher, le corps de Zachary était la tentation même. Ses mains passaient sur sa peau douce, il pouvait sentir les muscles sous ses paumes se tendre à chacun de ses passages, il n’y avait aucune imperfection, il était aussi beau de dos que de devant. Il fini par se pencher et déposa quelques doux baisers sur sa nuque avant de se redresser pour se remettre à masser son corps. Dimitri, malgré l’aisance qu’il montrait en cet instant, se contrôlait pour ne pas être trop émoustillé à l’idée d’être sur Zachary. Ce qu’il contrôlait le plus se trouvait un peu plus bas, dans son pantalon, il ne voulait surtout pas que l’asiatique sente quelque chose si ça commençait à se réveiller, il en serait gêner et puis il n’avait pas envie d’être taquiner par son compagnon.

......................................................................................................................................................

vous savez ce que vous êtes mlle je-ne-sais-pas-qui ? une poule mouillée. vous n’avez pas de cran. Vous avez peur de dire « d’accord, c’est la vie ». Les gens tombent amoureux. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 218
● Date de naissance : 27/10/1987
● Age : 29
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Cartomancien
● Theme Musical : Lex
● Avatar : Harry Shum Jr
● DC : Wilde & Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le mariage de ma meilleure amie [ Dimitry ]   28/3/2017, 18:25

Avec une certaine pointe d'excitation ( rien de pervers pour l'instant ), il sentit le matelas s'affaisser, sentant que Dimitri était à son tour monté sur le lit, et, assez rapidement, le senti s'installer au dessus de lui, à califourchon sous ses fesses. Et vous vous en doutez, Zachary ne s'en plaignait pas ! Même si ce n'était que pour un massage, cette situation était plus qu'appréciable. Attendez, il se retrouvait sur un même lit avec Dimitri, bien dévêtu pour sa part … de quoi le ravir et parfaire cette soirée. La tête calée sous ses mains, il la tourna un peu mieux de coté pour pouvoir répondre à Dimitri sans que ça ne ressemble à un truc étouffé :

- Ne t'en fais pas pour ça.


Aucun problème si au début l'huile était un peu plus fraîche. Mais avec le prochain contact des mains de Dimitri sur sa peau, elle se réchauffera bien vite. En tout cas, captant que Dimitri avait ouvert le flacon, il senti la discrète, mais très plaisante odeur qui s'en échappait. Ça sentait très bon en tout cas, la senteur n'était pas écoeurante ou trop sucrée pour lui. Oui, même au niveau des odeurs monsieur est difficile … Attendant sagement, il entendit le bruit de mains se frottant l'une contre l'autre, avant de, enfin, sentir les mains huilées de Dimitri se poser dans son dos, et remonter tout du long jusqu'à sa nuque. Ok, pour l'instant Dimitri n'avait pas fait plus, mais ça avait suffit à ce que Zachary ne se retrouve à taire un premier soupir de bien être. Et le massage commença réellement. Et, franchement, l'asiatique s'était attendu à surtout des caresses appuyées, pas à recevoir un vrai massage. Sa surprise n'en n'était que meilleure.

- Pour l'instant c'est parfait.


Confia t-il. Oh oui que c'était parfait ! Son petit ami qui lui massait le dos avec une telle application, parfait pour le ravir ! Alors les yeux fermés, il se délectait de cet instant privilégié. Les mains du plus jeune parcouraient son dos avec aisance, détendant son dos et caressant sa peau. C'était parfait. Ajouté à ça que Dimitri se tenait juste au dessus de lui, que c'était ses mains qu'il sentait sur lui, et vous avez un Zak aux anges ! Un frisson à la fois vif et doux le parcouru lorsque, au bout d'un moment, il sentit des baisers dans sa nuque. C'était inattendu, mais bienvenu. Cette fois il ne se priva pas pour laisser un soupir de bonheur lui échapper, combiné aux massages qui reprirent sur sa personne. Ah, il n'y a pas à dire, il se sentait comme un pacha ! Quel bonheur ! Avec un petit sourire, les yeux toujours fermés, le cartomancien fit remarquer à haute voix :

- On peut dire que tu sais te servir de tes mains …


Non, cette fois il n'y avait pas spécialement de sous entendu dans cette phrase. La, Zachary complimentait vraiment la technique de massage qu'avait Dimitri. Ce qui l'amenait à penser à sa façon à lui de masser.

- Cependant, si tu espérais que je puisse te rendre la pareille, je crains de te décevoir. A coté de toi, je masse comme un manchot alcoolique.


Effectivement, par définition, un manchot n'avait pas de mains. C'est dire. Bon, peut être que, soit Dimitri n'en n'aurait pas voulu, soit que les « massages » de Zachary ressemblent plus à des caresses qu'autre chose ne l'aurait pas dérangé. Mais l'asiatique n'avait pas honte de le dire, Dimitri massait bien mieux que lui. Pourtant, Zak était plutôt habile de ses doigts, ainsi que son corps en règle générale. Ce qui, poussé par l'ambiance intimiste, l'encouragea à proposer autre chose à Dimitri. D'une voix un peu plus suave, sûrement à cause de la détente qu'il ressentait, il dit, sans pression :

- Néanmoins si tu souhaites que je te fasse un massage d'un autre genre …


Afin que Dimitri comprenne sans le moindre doute de quel genre de massage Zachary voulait parler, ce dernier releva légèrement ses fesses, les ondulant très légèrement et autant que possible que lui permettait leur position, contre Dimitri et plus précisément ce qui se trouvait entre ses jambes.

- Je suis ton homme !


Littéralement. Si Dimitri ne voulait pas ou n'osait pas, aucun problème. Il ne faisait que proposer, bien aimablement. On sait, normalement, le concept massage avec finition c'est que ce soit la même personne qui fasse et le massage et la finition. Mais Zak ne se voyait pas de sortir un truc pareil à Dimitri …

......................................................................................................................................................

Zachary Wong
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 04/03/1992
● Age : 25
● Originaire de : Manhattan (New York)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Université - Histoire
● Theme Musical : Crystallize
● Avatar : Matthew Daddario
● DC : Non

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le mariage de ma meilleure amie [ Dimitry ]   29/3/2017, 15:51

Le corps de Zachary commençait à se ramollir tel de la guimauve sous du chocolat fondu, les mains de Dimitri arrivait à lui faire de l’effet. Pas l’effet dans le sens sexuel mais dans la relaxation, il arrivait à le détendre et ça lui faisait plaisir. Quand les autres lui disait qu’il massait bien, il les croyait, mais que ça vienne de l’asiatique c’était encore mieux. Le petit soupir de plaisir qu’il lâcha lui fit monter son sourire jusqu’aux oreilles. Ainsi sous lui et si détendu il le trouvait adorable et craquant, ça lui donnait envie d’embrasser chaque parcelle de son dos légèrement brillant à cause de l’huile de massage.

-Je suis content que ça te plaise.

Et pas qu’un peu mais il n’allait pas commencer à fanfaronner, c’était quelqu’un de humble qui ne se vantait pas et puis les circonstances n’étaient pas propice, c’était un moment très romantique. Ca ne devait pas être gâché pas des paroles stupides qu’il pourrait lâcher à cause de son stress de mal faire.

-J’ai de la pratique, mes amis ont bien souffert au début quand je ne savais pas encore masser.

Il rit légèrement en repensant à leur visage crispé à chaque fois qu’il lui proposait de masser leur épaule endolori. Heureusement pour lui et pour la santé de ses amis il s’était amélioré. Son rire redoubla d’intensité quand Zachary se qualifia de manchot alcoolique quand il faisait un massage. Il imaginait le pire. Après cette explication très imaginée, il ne pouvait que rester éloigné de ses massages s’il tenait à la vie. Et puis un barman avec le dos cassé ça risquait de poser problème pour porter des caisses de bière ou simplement servir des verres sur des plateaux bras levé.

-Oh pitié ne me fait pas souffrir dans ce cas-là !

Il rit encore un peu avant de s’appliquer à nouveau sur le massage qu’il effectuait à présent au niveau de ses épaules. Il les sentait un peu nouées mais il arrive bien vite à le détendre aussi à ce niveau-là. Aaah il pourrait presque en faire son métier !

-Mh ?

Dimitri avait cru mal comprendre mais la pression du fessier de Zachary sur son entre-jambe lui mit la puce à l’oreille. Rêvait-il ? Son petit copain venait-il réellement de lui proposer de s’occuper de ce qui se passe dans son pantalon ? Son petit sushi lui réservait pleins de surprise ! Ce petit manège contre son bassin ne le laissa pas indifférent, il ne put s’empêcher d’avoir des images pas très catholique lui venir à l’esprit. Il s’enflamma rapidement, pensant à ce qui pourrait se passer s’il disait oui. Il veut dire oui, il en a plus qu’envie mais ce simple et tout petit mot n’arrivait pas à franchir la barrière de ses lèvres. Même si sa bouche était paralysée, en ce qui concernait la partie inférieure de son corps était très éveillée. En effet avec toutes les images d’un Zachary s’occupant de sa jolie personne l’avait excité bien plus qu’il ne l’aurait imaginé. Une bosse s’était formé dans son boxer et le fait qu’il soit si proche de Zachary celui-ci pouvait le sentir. En temps général il se serait immédiatement reculé pour le cacher, mais ici vu qu’il n’arrivait pas à dire « oui » il préférait laisser son corps s’exprimer à sa place. Il se mord la lèvre et relâche doucement ses épaules pour descendre le long de son dos.

-Tu veux que je continus ? S’il y a une zone en particulier que tu aimes être massé, dis-le-moi…

Ces paroles pouvaient avoir un double sens mais ce n’était pas le cas. Mais après, si Zachary lui répondait de la même manière, il ne ferait pas son farouche bien au contraire, ce soir il se sentait joueur et même s’ils ne comptaient pas coucher ensemble, rien n’empêcher qu’ils pouvaient expérimenter d’autres actes tout aussi intime.

......................................................................................................................................................

vous savez ce que vous êtes mlle je-ne-sais-pas-qui ? une poule mouillée. vous n’avez pas de cran. Vous avez peur de dire « d’accord, c’est la vie ». Les gens tombent amoureux. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 218
● Date de naissance : 27/10/1987
● Age : 29
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Cartomancien
● Theme Musical : Lex
● Avatar : Harry Shum Jr
● DC : Wilde & Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le mariage de ma meilleure amie [ Dimitry ]   29/3/2017, 16:55

Zak eu un petit rire étouffé en pensant à tous ces amis que les mains de Dimitri avaient meurtri. Tout ça pour arriver à ce massage si réussi, et rien que pour sa personne ! Enfin... il l'espérait. Moui, pas de raison de douter ! Confiant sur le sujet, il expliquait qu'à coté de lui, ses massages ne valaient pas grand chose, ce qui n'inspirait pas vraiment Dimitri, pas très chaud pour y avoir droit à son tour.

- Loin de moi une telle intention !


Que de le faire souffrir. Il avait d'autres talents que celui-ci, donc ça pourra compenser. Même si Zachary était, vous l'aurez peut être compris, très à l'aise avec tout ce qui est question de sexualité, il savait que les choses étaient un peu plus compliquées pour Dimitri. Alors il espérai que sa petite proposition pourtant lourde de sens, ne le braque pas trop. Il ne pensait pas qu'il allait faire sa vierge effarouchée, mais peut être refuser abruptement. Ce n'était pas un possible refus qu'il craignait, pas du tout. Juste sa réaction. Cependant elle fut bien meilleure qu'il ne l'aurait espéré. Quoique dans son scénario le plus fou, aucun des deux n'avait plus de vêtement... De sentir ses mains encore glisser sur son dos, pour en descendre le rassura sur le sujet. Et doucement, il sourit, intéressé par la proposition de Dimitri, pensant bien rapidement au second sens que ses paroles pouvaient laisser entendre.

- Oh, il y en a que j'aime particulièrement, c'est vrai …


Pas besoin de vous faire un dessin, non ? Enfin quand au double sens. Pour ce qui est de l'actuel massage il appréciait grandement lorsque les mains de Dimitri s'occupaient de ses épaules ou du bas de son dos. Pas qu'il ait un métier bien contraignant physiquement, et de toute manière il ne tenait pas assis pendant une heure entière, mais ça faisait juste du bien.

- Mais je ne veux pas abuser de ta bonté non plus.


Alors, lentement mais sûrement, sans se dégager d'en dessous de Dimitri ou le faire bouger, Zachary s'enfonça un peu plus dans le matelas pour pouvoir se tourner sur lui même. L'huile sur son dos ? On s'en fiche, on espère juste que ça ne tâchera pas trop les draps. Une fois qu'il eu finit de se tortiller sur lui même, il remonta les yeux sur Dimitri.

- Jolie vue.


Se contenta t-il de dire, doucement. C'est vrai que de voir le jeune homme à califourchon sur lui, la chemise d'ouverte, c'était quelque chose qu'il aimerait voir davantage. Avec un petit sourire, il bougea ses mains pour les poser sur les genoux de Dimitri, et lentement les remonter jusqu'à ses hanches. Puis, il agrippa plus solidement celles-ci, et avec ses jambes, fit levier pour pouvoir inverser leurs positions. Passant rapidement un bras dans le dos de Dimitri pour que le changement se passe au mieux, il fit s'allonger le serveur sur le lit. Au dessus de lui et entre les jambes du jeune homme, Zachary garda son regard tendre sur lui, quelques mèches plus longues de ses cheveux de jais tombant devant ses yeux. La encore, la vue était pas mal. De toute manière, dès que Dimitri était dans son champ de vision, ce qu'il voyait ne pouvait qu'être plaisant.

- Je pense que c'est à mon tour d'agir … non ?


Demanda t-il, en appui sur une main, l'autre caressant le flan de Dimitri. S'il ne se sentait pas chaud, il n'avait qu'à dire non. Sinon, et bien, place à l'artiste. Qu'il se rassure, Zak ne pensait pas à aller non plus trop loin. Il voulait vraiment prendre son temps avec Dimitri, et, peut être ce soir, juste découvrir quelques petites choses, apprendre un peu plus à se connaître.

......................................................................................................................................................

Zachary Wong
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 04/03/1992
● Age : 25
● Originaire de : Manhattan (New York)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Université - Histoire
● Theme Musical : Crystallize
● Avatar : Matthew Daddario
● DC : Non

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le mariage de ma meilleure amie [ Dimitry ]   29/3/2017, 17:57

Les choses devenaient de plus en plus intéressante et un peu intimidante pour Dimitri, après tout, ce genre de situation –lui sur un homme- était nouveau. Zachary était le genre de gars à vous mettre à l’aise facilement, il y arrivait avec une telle facilité que c’en était étonnant, Dimitri lui enviait cette légèreté de vie. S’il pouvait en avoir un petit peu ! En tout cas le cartomancien avait comprit son petit jeu de mot qui en était à moitié un et s’était finalement retourné pour lui faire face. Il l’aida en soulevant un peu son bassin pour ne pas qu’il commence à s’agiter comme un asticot. Ils se regardèrent dans les yeux, le cœur de Dimitri manqua de s’arrêter un bref instant tant il le trouvait beau, ses cheveux noirs encerclait parfaitement son visage finement sculpter.

-Je peux en dire de même à ton sujet.

Il était beau, il ne cesserait jamais de se faire cette remarque même s’ils ne devaient plus être ensemble, il le trouverait toujours beau. Il faudrait être aveugle pour ne pas s’en rendre compte et même là, il suffirait que la personne le touche pour se rendre compte que le reste de son corps était tout aussi parfait que son visage.

Lorsque les mains de Zachary se posèrent sur ses hanches, il ne put s’empêcher de faire un petit sourire tout en suivant du regard ses gestes. Il s’attendait de sa part un petit jeu de roulement de hanche pour aguicher le jeune homme, mais au lieu de cela il se retrouva à son tour allongé sur le matelas aussi mou qu’un nuage fraîchement débarqué dans le ciel (Oh que c’est poétique ce que je viens de dire *.*). Il ne sentit pas la légère pellicule d’huile maculé les draps, oh non il était bien trop occupé à se concentrer sur la situation. Il se retrouvait sous son partenaire qui lui était torse nu et plus beau que jamais, quelques-unes de ses mèches flottaient dans le vide et ses yeux noisettes semblaient le dévorer du regard ce qui en était déstabilisant.

Il parle… oh il parle ! Dimitri dis quelque chose ! Il lui demande s’il doit agir… Oh que oui ! Dimitri ne demandait que ça même s’il appréhendait la suite. Il n’allait pas faire sa mauviette. Une parole, un mot, c’est tout ce qu’il attend, c’est ce simple petit mot qui déterminera la suite des événements. Il ne se voyait pas, mais il était persuadé que ses joues étaient rouges, le cacher était inutile mais il ne put s’empêcher de passer sa main sur son visage pour finir dans ses cheveux.

-Je le pense oui.. Si c’est ce que tu veux en tout cas, je ne veux te forcer à rien, puis tu veux peut-être rien faire, après tout c’est moi qui te massais, toi tu n’as rien demandé, si ça tombe tu voulais juste dormir, ou regarder la télé, ou regarder la télé puis dormir… Oh la ferme Dimitri…


Quand il était nerveux il avait tendance à trop parler et souvent il disait n’importe quoi et il lui était difficile de s’arrêter (C’est réellement moi ça xD). Malgré son embarra il ne put s’empêcher d’apprécier les caresses sur son corps fait par l’asiatique. Il leva légèrement les yeux vers son visage et sourit un peu.

-Tu dois me trouver stupide de réagir ainsi, mh ? Pour une chose si naturelle dans un couple…

......................................................................................................................................................

vous savez ce que vous êtes mlle je-ne-sais-pas-qui ? une poule mouillée. vous n’avez pas de cran. Vous avez peur de dire « d’accord, c’est la vie ». Les gens tombent amoureux. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 218
● Date de naissance : 27/10/1987
● Age : 29
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Cartomancien
● Theme Musical : Lex
● Avatar : Harry Shum Jr
● DC : Wilde & Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le mariage de ma meilleure amie [ Dimitry ]   29/3/2017, 19:19

De la ou il était, Zachary ne manqua pas le rougissement des joues de Dimitri, quand à sa proposition et tout ce qu'elle comportait. Loin de trouver ça relou, l'asiatique trouva cela bien mignon, au contraire. Et puis ça lui faisait se rappeler qu'avant lui, Dimitri n'était jamais allé aussi loin avec un homme, d'ou la petite pointe de fierté qu'il ressentait. Souriant doucement, il attendit la réponse de Dimitri, qui eu du mal à venir. Et lorsqu'elle fut la, celle-ci fut assez confuse. Mais il ne lui en voulait pas le moins du monde. Il se retint néanmoins de rire lorsqu'il se ferma sa gueule tout seul. Avec un peu de recul ça devait être drôle à voir, et peut être que, si tout se passe bien, dans le futur ils en riront. Pour l'instant Zachary trouvait cette hésitation tout à fait adorable. Laissant Dimitri se reprendre, ses yeux se plongèrent dans ceux du jeune homme allongé sous lui, un sourire un peu timide sur les lèvres. Puis, les sourcils de Zachary se relevèrent légèrement, un peu surpris par ses propos.

- Te trouver stupide ? Oh non, pas du tout.


Gardant un sourire tendre sur ses lèvres, il remonta sa main occupée à caresser le flan de Dimitri au visage de celui-ci, rabattant gentiment quelques mèches de devant son visage magnifique. Après tout, celui-ci venait de dire à haute voix leur statut de couple, et la chose lui faisait grandement plaisir.

- Au contraire, je trouve ta réaction adorable.


Pas dans le sens ou il était mignon au sens infantile. Au sens, mignon à croquer. Quelque chose comme ça. Il se pencha ensuite vers lui, embrassant tendrement ses lèvres, dans un court mais doux baiser. Histoire de le rassurer, de lui rappeler un terrain plus connu, de lui dire que tout allait bien. Puis il se releva au dessus de lui, mettant fin au baiser, et reprit un peu ses caresses aux cheveux de Dimitri, s'amusant de leur texture et leur épaisseur.

- Tu sais, ce qui est naturel pour un couple ne l'est pas forcément pour un autre. Les choses ont a se faire simplement parce que les deux parties le souhaitent et pour aucune autre raison.


Pour leur cas aussi, Zachary souhaitait que les choses aillent au rythme ou elles devaient aller, et pas que Dimitri se force à se laisser aller maintenant pour une raison ou une autre. Qui sait. Peut être aujourd'hui n'était pas le bon moment, mais demain ou un autre jour … Pour l'instant, Zachary restait au dessus de Dimitri, celui-ci n'ayant que donné une demi réponse pas bien assurée à Zak. Alors pour le faire se décider, il était temps de passer à un cran au dessus. Soit ça passe soit ça casse. Il glissa alors sa main le long du visage de Dimitri, passant ses doigts à sa gorge, descendant à son torse. Il se pencha légèrement en avant, rapprochant sa bouche de l'oreille de l'étudiant.

- C'est toi qui décides. Soit tu ne veux pas, et je comprendrais. Soit …


Il passa sa main, plus audacieusement sur son ventre, se rapprochant dangereusement de sa ceinture, sans toutefois franchir la barrière que Dimitri ne lui avait pas encore autorisé à outrepasser. Il abaissa ensuite sa bouche en dessous de l'oreille du jeune homme, y déposant un baiser à sa peau, avant d'y remonter et lui murmurer :

- Soit c'est à ton tour de profiter de mes mains.


Et d'autre chose. La balle était pleinement dans son camp. Dans un cas comme l'autre, Zachary respectera sa décision, bien que, il devait avouer que l'idée d'être le premier homme à aller voir en dessous de sa ceinture était plaisante.

......................................................................................................................................................

Zachary Wong
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 04/03/1992
● Age : 25
● Originaire de : Manhattan (New York)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Université - Histoire
● Theme Musical : Crystallize
● Avatar : Matthew Daddario
● DC : Non

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le mariage de ma meilleure amie [ Dimitry ]   30/3/2017, 14:34

Sa réaction adorable ? Il espérait que ce n’était pas dans le sens gamin, car c’était un homme, un vrai ! Même si celui-ci se retrouvait complètement perdu face à cette situation. D’un point de vue extérieur cela devait être amusant de voir un géant comme lui avec autant de tatouage se retrouver totalement démuni face à une situation aussi courante que le sexe dans un couple.

Les caresses dans ses cheveux le détendait un petit peu, Zachary savait s’y faire et c’était plutôt agréable, il aimait cette tendresse de sa part. Quand il sortait avec des filles, elles avaient aussi de la tendresse envers lui, leurs caresses sur sa peau, des baisers, des étreintes, mais ce n’était pas la même chose, avec elles il jouait un rôle, il les considérait plus comme des amies que des copines. Mais ici, avec Zachary, c’était bien différent, il était lui-même et chacun de ses gestes étaient vrais et voulu.

-Je sais tu as raison, mais j’ai tendance à comparer tout par ce que je vois ou entend, c’est une sale manie.

Il sourit en se traitant mentalement d’idiot, Zachary avait parfaitement raison, ça ne servait à rien de regarder dans l’assiette du voisin, il n’aimait pas les mêmes choses que lui donc c’était à lui de choisir son propre menu en fonction de ses goûts. Et pour le moment il avait bien envie de dévorer son petit-ami ! Même si pour le moment c’était lui qui avait le dessus. Les doigts de Zachary sur sa peau lui provoquait des frissons et plus il descendait sa main, plus les frissons s’accentuait. Il se mord la lèvre et ferme les yeux lorsqu’il vient lui parler à l’oreille. Ses cheveux noirs lui chatouillaient agréablement le visage, il ne put s’empêcher d’en humer leur odeur. L’asiatique savait se faire désirer et rendre la situation bien excitante.

Dimitri pensait avoir été clair durant son bredouillage d’il y a quelques secondes plus tôt, mais apparemment non. Il ne pouvait s’en prendre qu’à lui, il n’avait qu’à jeter un simple « oui » au lieu d’expliquer la création de l’univers ! Parfois il devait apprendre à se taire, maintenant il devrait revivre une deuxième fois ce passage gênant ou il acceptait d’avoir une gâterie de son copain ! Halala… Il inspira profondément et fini par ouvrir les yeux, il glissa ses bras autour de Zachary et le serra tendrement contre lui, sa chemise serait tâcher d’huile de massage mais il s’en fichait, elle finirait de toute manière à la lessive donc ce n’était pas un problème. Et puis si ça lui permettait de serrer son copain contre lui, il salirait autant de chemise qu’il le faudrait. Sa peau sentait le santal, son odeur emplissait ses narines et lui donnait envie de le goûter, c’est pourquoi il déposa un baiser sur son épaule puis son cou pour finir près de son oreille, juste en dessous, c’était une zone qu’il aimait embrasser chez lui.

-Je veux que tu continus.

Il ne pouvait pas être plus clair que ça, si Zachary lui demandait de se répéter, il ferait un infarctus. Il le relâcha pour lui laisser l’occasion de se reculer ou même de se retirer, car après tout il ne savait pas ce qu’il voulait lui faire, il en avait une idée mais il n’y avait pas qu’une façon de s’occuper de ce qui se passe dans son pantalon ! Il regarda le cartomancien et posa un baiser sur ses lèvres.

......................................................................................................................................................

vous savez ce que vous êtes mlle je-ne-sais-pas-qui ? une poule mouillée. vous n’avez pas de cran. Vous avez peur de dire « d’accord, c’est la vie ». Les gens tombent amoureux. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 218
● Date de naissance : 27/10/1987
● Age : 29
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Cartomancien
● Theme Musical : Lex
● Avatar : Harry Shum Jr
● DC : Wilde & Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le mariage de ma meilleure amie [ Dimitry ]   30/3/2017, 21:36

Il n'y a pas de mal. Beaucoup de gens ont tendance à comparer les choses, c'est un truc quasi normal même. Cependant, pour se miner le moral il n'y a pas mieux. Envier les choses des autres est un piège, d'autant plus que ce qui rends heureux quelqu'un ne nous rends pas forcément heureux nous même. Par chance, Zachary n'avait jamais eu ce genre de comportement. La seule et unique chose qui avait réellement évolué chez lui était de passer de grand timide à … à … bien, voyez le spectacle quoi. Mais comparer, non. Ce n'était pas son délire. Attendant une réponse claire de Dimitri, et pas un « oui peut être sauf si tu veux regarder la télé », oui ou non, il senti les bras de celui-ci l'enserrer contre lui. Et bien voilà, ça c'était une bonne réponse. Pas besoin qu'il ne le lui dise clairement ou bien qu'il lui fasse signer un contrat, juste un petit geste comme celui-ci était suffisant. Il n'était pas télépathe mais ce genre de choses, il les comprenaient facilement. Sa joue contre celle de Dimitri, il souri doucement lorsqu'il sentit sa tête bouger ensuite pour aller embrasser son épaule, remonter le long de son cou ce jusque sous son oreille. Baisers qui firent doucement frissonner l'asiatique, qui se disait que vraiment ce soir, Dimitri était bien motivé. Et quelle surprise d'entendre clairement celui-ci lui faire part de son souhait pour continuer les choses ! Surpris, il ouvrit les yeux et sentant la prise de Dimitri se défaire d'autour de lui, se redressa un peu pour le regarder.

- Avec plaisir.

N'en doutons pas. Il ferma brièvement ses yeux lorsque Dimitri vint l'embrasser. A ce geste, sa main restée sur le ventre de Dimitri se remit à bouger. Doucement, il glissa ses doigts sur la peau du jeune homme, caressant cette zone de son corps, qu'il n'avait jamais touché auparavant. Ou du moins, pas comme ça. Prolongeant le baiser, embrassant les lèvres de Dimitri, Zachary opta pour briser la glace une bonne fois pour toutes, et fit descendre davantage sa main. Sur le bas ventre de Dimitri, jusqu'à rencontrer la barrière de sa ceinture. Il passa ses doigts au dessus, jusqu'à descendre ses doigts et la paume de sa main jusqu'à l'entre jambe gonflé du jeune homme. Ce geste, vous vous en doutez, Zachary l'avait fait bien des fois auparavant. Pourtant, lui même ressenti une brusque montée d'excitation à ce simple touché, encore léger malgré tout vu qu'il y avait encore la barrière des vêtements. Mais ce soir, c'est de Dimitri dont il s'agira. Et en un sens, il y trouvait aussi son compte. Pour laisser le temps à Dimitri de se faire à la chose, étape par étape, il commença à simplement le caresser au dessus de son pantalon. Hum … ça avait l'air bien intéressant la en dessous en tout cas … Il ne cessa d'embrasser Dimitri et de le caresser que un bref instant plus tard, lorsqu'il se décida à passer à la vitesse supérieure. Prenant appui sur ses genoux, il ramena sa main qui jusqu'ici le soutenait sur le corps de Dimitri, caressant sa peau au passage pour aller rejoindre son autre main, qu'il bougea aussi pour aller ouvrir en un premier temps sa ceinture, puis son pantalon.

- Si tu veux bien lever tes hanches …


Que Zachary puisse lui retirer tout ça. Avec l'aide de Dimitri, il fit glisser en un premier temps le pantalon des hanches de celui-ci, le long de ses jambes jusqu'à pouvoir le lui retirer. Certes, la fois ou ils s'étaient retrouvés à la plage, il l'avait vu aussi plus dénudé, mais la donne n'était pas la même du tout. Zachary remonta son regard sur lui, avec un petit air sur le visage indiquant qu'il aimait ce qu'il voyait. Beaucoup. Puis il remonta ses mains le long de ses jambes, le caressant lentement jusqu'à ce que ses doigts ne passent à ses hanches, et n'attrapent le boxer de Dimitri. Lui adressant un petit sourire qui se voulait rassurant, l'asiatique fit descendre le sous vêtement à son tour, pour lui aussi, le retirer. Lorsque ce fut fait, forcément, il remonta son regard vers son entre jambes. Forcément. Et à nouveau, il eu cet air qui disait qu'il aimait ce qu'il voyait. Beaucoup même. Un sourire malicieux aux lèvres, Zachary revint vers Dimitri, se plaçant au dessus de lui, et, proche de ses lèvres lui murmura :

- N'hésite pas à me faire savoir si ça va ou non.


Un geste, un bref mot … Zachary comprendra. A nouveau, il vint l'embrasser, légèrement du bout des lèvres, alors que plus bas, sa main alla enfin à la rencontre de la virilité de Dimitri. Le cartomancien se contenta en un premier lieu de caresses de la paume de sa main. Pas spécialement pour habituer Dimitri ou il ne savait quoi, seulement pour faire monter en lui l'envie et l'excitation. Bien qu'excité, il l'était et pas qu'un peu, Zachary était bien placé pour le savoir la … Relâchant les lèvres de Dimitri, sa bouche descendit plus bas, de sa mâchoire jusqu'à son cou, et sa main occupée à le caresser finit par le prendre en main. Il y appliqua un rythme lent en un premier temps, serrant doucement ses doigts autour de lui, la encore pour faire grimper l'envie. Celle de Dimitri. Lui, on l'a dit, on s'en fichait ce soir, et puis en un sens, ça lui faisait plaisir de faire découvrir les joies des relations gay à Dimitri.

......................................................................................................................................................

Zachary Wong
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 04/03/1992
● Age : 25
● Originaire de : Manhattan (New York)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Université - Histoire
● Theme Musical : Crystallize
● Avatar : Matthew Daddario
● DC : Non

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le mariage de ma meilleure amie [ Dimitry ]   7/6/2017, 16:53

Si Dimitri avait imaginer cette scène une dizaine de fois depuis leur rencontre ? Et bien oui. Il n’allait pas se voiler la face, ce moment d’intimité entre eux était une chose qu’il attendait depuis un moment avec impatience mais aussi avec une certaine crainte car il franchissait un nouveau cap dans sa vie, un cap que tout être humain passait en général plus tôt mais pour lui c’était maintenant, à ses vingt-cinq ans. Il aurait bien voulu tenté l’expérience plus tôt mais il devait avouer que ça ne lui déplaisait pas que tout allait commencer avec Zachary.
Enfin bref il devait arrêter de regarder en arrière pour s’intéresser au présent et à cet instant qui était des plus excitant, des plus envoûtant et délicieusement intime. La main de Zachary se faisait plus audacieuse en s’étant posé sur son entre-jambe et même s’il avait encore son pantalon, il aimait ce qui commençait à se passer. Les légères caresses que sa peau captait le faisait frissonner et augmentait petit à petit le plaisir qui naissait au niveau de son entre-jambe.

Dimitri arrêta le baiser à contre cœur, plus les minutes avançaient dans cette soirée, plus l’envie de découvrir chaque parcelle de son corps le tenait. Aider de l’alcool mais aussi du courage que Zachary lui insufflait, Dimitri avait envie de prendre sa vie en main et de changer sa situation, de l’améliorer et que le cartomancien en face partie.

- Je dois avouer que c’est la première fois qu’on me demande une chose pareille…

Il rit légèrement et soulève légèrement ses hanches après que Zachary lui-même ce soit redresser pour qu’il est de l’espace. D’ailleurs, il prit un bref instant pour admirer la vue qu’il avait. Il se rendait vraiment compte à ce moment-là que ce bel homme se trouvait sur lui, torse nu et pas pour jouer aux cartes. Ce n’était pas un simple ami mais son petit-ami. Wouaw. Qui l’aurait cru ? Certainement pas lui. En bougeant un peu des hanches et des jambes, Zachary put lui enlever son pantalon. Toujours aussi plus blanc que lui, sous les lumières tentées sa peau semblant avoir prit une légère teinte dorée ce qui ne lui donnait pas un air malade. Quant à Zachary, son teint était plus foncé et semblait plus désirable que jamais. Dimitri avait une soudaine envie d’y passer ses mains le long de son corps, de l’embrasser dans le cou pour descendre sur son torse, puis plus bas… Ooouh calme-toi Dim’ tu risques d’avoir un accident et c’est pas le bon moment ! Il souffla doucement et ferma les yeux un bref instant pour ensuite le regarder. Dimitri appréciait ce qu’il voyait et ça le réconfortait que Zachary était du même avis à son égard. Tout allait encore mieux que dans ses rêves les plus fous.

Après le pantalon, Dimitri devait se douter que ce serait au tour du boxer et pourtant il ne s’y était pas préparer et resta surprit jusqu’à la dernière seconde où son boxer glissait le long de son jambe. Là, il était vraiment mis à nu, il ne pouvait plus se cacher et Zachary avait une belle vue sur son membre déjà excité par le peu qui s’était passé. Il savait qu’il n’avait pas à rougir car il n’était pas muni d’un cure-dent, mais Zachary en avait vu bien plus que lui et il se demandait s’il allait le comparer aux autres ? Mais pour ne pas retomber comme un souffler, il préfère se concentrer sur son partenaire qui revient contre lui, Dimitri en profite pour poser une main dans le bas de son dos pour le caresser alors qu’il sourit contre ses lèvres.

- Je serais fou de tout arrêter maintenant et puis j’ai l’impression que c’est un chemin sans retour…

Pour prouver qu’il ne voulait pas arrêter quoique ce soit de se qui se passer entre eux, il pressa d’avantage ses lèvres sur les siennes pour l’embrasser plus langoureusement au début puis avec fougue pour essayer de lui montrer dans quel état dans lequel Zachary le mettait. Il ne s’imaginait pas à quel point son visage, sa présence auprès de lui le tourmentait, l’obsédait et avec ce qui allait se passer entre eux maintenant il savait que ce sentiment serait plus fort et ça le faisait peur. Oui il avait peur de trop s’attacher, d’être trop accroc à cet homme et que ce ne soit pas la même chose pour Zachary qui avait un passé bien plus tumultueux que lui dont il ignore encore beaucoup de chose. Dans leur couple chacun vivrait l’expérience différemment et il craignait d’être le plus touché, affecté par ses sentiments, ses émotions. Il craignait de souffrir, de trop aimer, de trop… vivre ?

- Même si je le voulais je ne pourrais pas te faire arrêter.

Il lui sourit et se mord un bref instant la lèvre pour contenir un plus grand sourire. Rester sans rien faire, Dimitri ne savait pas ce que c’était. Même si pour ce soir il allait prendre soin de lui, le barman voulait aussi agir et même s’il ne serait pas toucher son entre-jambe car il avait encore son pantalon, le reste de son corps lui était accessible. Le contact de sa main avec sa virilité lui fit avoir plus chaud, plus froid, chaud et froid à la fois. Timidité, honte, cachoterie, tout ça avait disparu en cet instant pour laisser place au désir, à la joie, à de l’excitation… Et tout ça fut encore accentuer lorsqu’il passa réellement ses doigts autour de son membre pour exercer de lent et délicieux va-et-vient. Il entrouvrit les lèvres en fermant les yeux et soupira longuement.

- Mh…

Il laissa échapper un autre soupir et ne put s’empêcher de le serrer fort contre lui avant de le relâcher au sinon il ne pourrait pas continuer ses mouvements au niveau de son bas ventre. Longtemps il avait refoulé ce côté-là de sa personnalité, son côté homosexuel lui avait longtemps fait peur et pourtant avec Zachary ça semblait si simple, si naturel. Pourquoi est-ce qu’il n’avait pas pu le rencontrer plus tôt ? Pourquoi avait-il fallait qu’il endure toutes ces merdes avant ? Il chassa mentalement ses idées obscures de son esprit et caressait l’un de ses bras en le serrant de temps à autre quand l’excitation devenait trop forte par moment, il veillait à se contrôler. Il baissa légèrement la tête et déposa un baiser dans ses cheveux en humant leur odeur parfumée. Il sourit à nouveau et murmure.

- Tu… Tu sais y faire, vraiment.

C’était gênant pour lui d’avouer une telle chose tout haut mais il avait envie qu’il sache ce qu’il ressentait, à quel point il était excité ainsi il pouvait voir qu’il faisait bien les choses. Après tout, Dimitri pouvait se montrer peu démonstratif parfois mais, même sans se voir dans un miroir, il se doutait que là malgré tout son visage exprimait ce qu’il ressentait.

......................................................................................................................................................

vous savez ce que vous êtes mlle je-ne-sais-pas-qui ? une poule mouillée. vous n’avez pas de cran. Vous avez peur de dire « d’accord, c’est la vie ». Les gens tombent amoureux. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le mariage de ma meilleure amie [ Dimitry ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Batiments :: Hotel-
Sauter vers: