AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
MessageSujet: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   19/10/2016, 10:29

Enfin une journée de travail qui se termine !! Une journée de travail vraiment difficile dont je me serais bien passée. Ce n'est jamais facile de prendre les bonnes décisions pour les familles dont je m'occupe, et bien souvent elles ont du mal à les accepter, et je peux les comprendre, mais je fais toujours en sorte de trouver la meilleure solution pour l'enfant, ou les enfants concernés, même si ça ne plaît pas toujours aux parents !! Combien de portes claquées par une mère qui semble totalement désemparée par ce qui se passe ? Combien de dossiers jetés en l'air par des parents déçus par ma décision ? Combien de regards menaçants en quittant mon bureau ? Et j'en passe. Je ne fais pas un métier facile mais je le fais avec mon cœur, et je me mets toujours à la place des enfants, jamais du côté des parents. Par chance il arrive que je tombe sur des parents raisonnables, qui comprennent ce qui les attend s'ils continuent comme ça et qui finissent par faire des efforts. Ces cas là sont mes plus belles réussites, mais ce sont malheureusement les cas les plus rares.

Donc aujourd'hui, j'ai eu à traiter une affaire vraiment difficile. Enfin ça fait des mois que je suis cette famille et il n'y a jamais eu aucun progrès, aucun effort et j'ai dû rendre ma décision ce jour même. Les trois enfants, âgés de 7, 4 et 2 ans, vont être placés dans une famille d'accueil à la fin du mois. En attendant ils vont devoir aller dans un foyer. Lorsqu'il y a des enfants d'une même famille aussi jeunes je me débrouille toujours pour leur trouver une famille pouvant les accueillir ensemble. Il est tellement difficile déjà de les arracher à leurs parents, les séparer serait la pire des choses. Enfin, je sais que cette décision n'a pas plu mais je n'avais pas le choix. Lorsque les parents ont quitté mon bureau le père s'est approché de moi en me disant vous allez le regretter !!. Je suis habituée à ce genre de menaces et par chance, jusque là, ça s'est toujours arrêté là !! La fin de la journée s'est passée sans embûche, mais je garde toujours une certaine amertume lorsque de telles décisions sont prises. Les enfants ont été amenés au foyer par le responsable de celui ci mais je mets toujours un point d'honneur à leur rendre visite le premier soir de leur placement, pour bien leur faire comprendre que je ne les abandonne pas.

Je quitte donc mon bureau dans cet esprit là. Me rendre au foyer pour les voir, et leur parler, les rassurer si besoin, car souvent ils ne comprennent pas de suite ce qui leur arrive quand les parents sont encore au milieu !! Je me rends donc vers ma voiture et là grande surprise...un pneu à plat...bon ça peut arriver, j'ai pu rouler sur un clou et le pneu s'est dégonflé toute la journée...mais quand je fais le tour de la voiture pour poser mes affaires et aller prendre ce qu'il faut dans le coffre pour changer cette roue, en espérant qu'une âme charitable passera par là pour m'aider à le faire, je me rends compte qu'un deuxième est à plat !! Et là en m'approchant de la roue je vois une belle entaille...je n'ai pas pris un clou mais on m'a crevé volontairement ces deux roues !! Je fais alors le tour complet de mon véhicule pour vérifier, mais heureusement les autres sont intacts..je suis alors prise de panique, réalisant que cette fois ci les menaces que j'ai subies ont été exécutées...je n'en ai bien sûr aucune preuve mais ça ne me rassure pas du tout...et bien sûr, dans une telle situation je suis incapable de réfléchir...que dois je faire ? Qui dois je appeler ? Dois je prévenir John ? La police ? Tout est confus dans mon esprit...ce ne sont que des pneus mais je me dis qu'ils pourraient très bien ne pas s'arrêter là..et ça me perturbe encore plus..dans ma panique je m'appuie sur le capot de ma voiture et m'effondre...moi qui suis habituellement quelqu'un de fort je me mets à pleurer en pleine rue...!!
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 159
● Date de naissance : 26/08/1986
● Age : 31
● Originaire de : Otjiwarongo
● A NY Depuis : Aout 2016
● Emploi/Etudes : Écrivain
● Theme Musical : Like a Hobo
● Avatar : Chris Pine
● DC : Wilde & DIckinson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/chrispine.jamestkirk/
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   19/10/2016, 18:01

Dans sa vie d'écrivain, il arrivait que Jason ne sorte pas de chez lui pendant des jours. Que tout ce qu'il fasse, c'était écrire et écrire, encore et encore. Très peu dormir, peu manger, ou mal, boire surtout du café. Et au final être totalement décalé, perdant un peu ses repères. Ça lui arrivait souvent, dans des grands moments d'inspiration. Et, dans ces moments la, sa famille, ses proches, savaient qu'il était assez expéditif au téléphone. Et que ce n'était pas lui qui appelait les autres alors qu'en temps normal, il le faisait. Malgré le fait qu'il dormait peu, mangeait aussi n'importe comment, il ne ressentait pas immédiatement les effets de la fatigue. Beaucoup trop porté par la force de son inspiration pour arrêter, Jason se contentait d'écrire, se reposant très peu. Et lorsqu'il dormait vaguement, c'était pour penser à ses écrits. Et, dans ces cas la, il était aussi pas plus mal qu'il ne connaisse quasi personne ici, à New York, qui puisse se permettre de débarquer à l'improviste chez lui. Disons que dans ces cas la, avec des vêtements qu'il portait depuis plusieurs jours malgré quelques douches, une barbe de plusieurs jours, des cheveux qui partaient en vrac et n'ayant pas le temps pour vous, ce n'est pas ce qui est des plus accueillant.

Autant ça lui arrivait régulièrement, autant à un moment donné, ça s'arrêtait aussi net. La fatigue l'emportait finalement. Il s'était levé, puis, jeté sur son lit sans prendre la peine de se déshabiller ou se glisser sous les draps, et avait dormi de tout son soûl. Pour se réveiller de bien longues heures plus tard. Un peu dans le cirage, il avait émergé difficilement. D'un coup d'oeil, il avisa le réveil sur sa table de chevet. 15Heures. Il avait dormi ainsi quasi vingt heures. Mais ça ne suffisait pas pour se remettre. La fatigue, ça allait mieux. Maintenant, le reste. Péniblement, il s'était relevé, et traîné à la salle de bains, pour, une fois ses vêtements de retirés, se glisser sous une bonne douche, pour en ressortir une fois parfaitement propre. Sec, il avisa son reflet dans la glace, avant de se décider à se raser également de près. Ça va bien de se laisser aller dans ces moments de folie, mais reprenons-nous un peu. Une fois donc propre, rasé, coiffé normalement, il était retourné dans sa chambre pour s'habiller, avant d'aller examiner un peu les dégâts dans le séjour. Entre les tasses vides sur la table basse, des trucs qui traînaient partout ou de la vaisselle pas faite … Pfff, dans ces cas-la, il se demandait comment avaient fait ses ex pour supporter ces périodes-la. Lui même se serait foutu des claques. Mais bon, quand faut y aller ….

Un temps bien trop long à son goût plus tard et son appartement avait retrouvé forme humaine. Il avait changé ses draps, rangé tout, nettoyé, bref, c'était de nouveau viable. Maintenant, restait un autre souci : que manger ? Après un coup d'oeil à son frigo, il fut dépité de voir à quel point il était vide. Et de ce qui restait, il n'allait pas pouvoir faire grand chose de bien bon. Malgré qu'il avait compris qu'ici aux USA, la tendance était plus à se faire livrer à manger ou manger dehors, il ne se sentait pas pour l'un ou l'autre. Alors, il était sorti pour se rendre dans l'épicerie la plus proche, et prendre de quoi se faire à manger ce soir, et du rab pour les jours suivants. Cependant, alors qu'il rentrait chez lui, sac de courses dans une main, un élément incongru le sorti de ses pensées. Il y avait la, contre une voiture, une femme qui se tenait contre le capot d'une voiture, peut être la sienne, et qui, visiblement, était en train de pleurer. Bien qu'il n'était pas non plus un samaritain au cœur pur ou il ne savait quoi, ce n'était pas son genre de passer son chemin devant une femme qui pleure. Peut être qu'elle l'enverrait bouler de toute façon. Se rapprochant d'elle, Jason sembla alors reconnaître celle qui était en pleurs.

- Sophia ? Qu'est ce qui ne va pas ?


Sophia Torres, c'était la femme qui bossait non loin de chez lui en tant qu'assistante sociale. Après le jour ou ils s'étaient rencontrés, de temps en temps, ils se croisaient et échangeaient deux trois mots. Des banalités, des politesses, des fois un peu plus ou moins, sur comment va sa famille par exemple. Mais jamais jusqu'ici, il ne l'avait vu ainsi, en pleurs dans la rue ! Se rapprochant d'elle, son regard fut attiré par autre chose.

- Mais … on t'a crevé les pneus ?


Il ne rêvait pas, ce qu'il voyait la, c'était une belle entaille et un pneu à plat ! Enfin, deux de ce qu'il voyait, et peut être était ce le cas de l'autre coté aussi. Ou bien, ce n'était pas du tout sa voiture à elle, et Sophia, en grande sensible, pleurait peut être sur le triste sort de ces pneus.... Ouais, non, moins plausibles. Pfiouh il devait vraiment manger lui !

......................................................................................................................................................

Jason T. Wright

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   24/10/2016, 13:01

Je suis totalement désemparée à cause de ces deux pneus crevés, surtout en voyant que ce n'est pas sur un clou que j'ai roulé, mais bien un acte de malveillance !! Mes soupçons se portent aussitôt sur la famille que j'ai eue à traiter le matin même, bien que je n'ai aucune preuve, et je ne sais vraiment pas quoi faire. Si j'appelle la police pour porter plainte contre eux et que ce ne sont pas eux les coupables que risquent ils ? Et si ce sont vraiment eux ne risquent ils pas se rebeller encore plus après avoir été interpelés par les forces de l'ordre ? Et si je ne dis rien du tout n'est ce pas leur laisser également la porte ouverte à d'autres actes de malveillance dans le but de me faire encore plus peur ? Je n'ai encore jamais été confrontée à une telle situation et je suis incapable de réfléchir de façon logique. Peut être que je devrais tout simplement appeler John et que lui saurait quoi faire...ou alors si ça se trouve même ce n'est aucune menace, juste des gamins qui ont eu envie de s'amuser en crevant les pneus d'un beau cabriolet juste par vengeance de ne pouvoir s'en payer un !! Enfin ma seule réaction pour le moment est de me laisser tomber sur le capot de ma voiture et de m'effondrer en larmes...lorsque j'entends quelqu'un prononcer mon prénom en s'approchant de moi...je relève les yeux et...

Jason.... dis je entre deux sanglots !! Incapable pour le moment de prononcer une vraie phrase...surtout lorsqu'il remarque lui aussi les deux roues à plat...il tombe bien lui, peut être pourra t'il m'aider à prendre la bonne décision...Jason est quelqu'un de réfléchi et même si nous ne nous connaissons pas beaucoup je n'aurai aucun mal à lui parler de mon rendez-vous de ce matin, et du rapprochement que je fais avec cette "méchanceté" que je prends directement pour une menace...dans un premier temps je tente de calmer mes pleurs, en essuyant mes yeux, pour le regarder enfin et lui répondre...

Je ne sais pas quoi faire Jason...qui dois je appeler ? La police, le garage, l'assurance, John ? Je ne sais pas qui a fait ça, enfin si j'ai quelques doutes mais aucune certitude...que dois je faire ?

Comme je sens que les larmes ne vont pas tarder à ressurgir je me redresse et vais me blottir contre lui, comme je le ferais avec un ami ou quelqu'un de proche alors qu'il n'est encore qu'une connaissance que je croise de temps en temps dans la rue où il vit et où moi je bosse...mais je ne pense pas qu'il trouve mon geste déplacé, j'ai juste besoin de réconfort
Spoiler:
 
et pour le moment il est la seule personne à pouvoir m'en donner !!
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 159
● Date de naissance : 26/08/1986
● Age : 31
● Originaire de : Otjiwarongo
● A NY Depuis : Aout 2016
● Emploi/Etudes : Écrivain
● Theme Musical : Like a Hobo
● Avatar : Chris Pine
● DC : Wilde & DIckinson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/chrispine.jamestkirk/
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   24/10/2016, 15:59

L'air soucieux, il vit Sophia relever les yeux vers lui, l'air vraiment mal, disant son prénom d'une voix on ne peut plus tremblotante, sanglotant. Pendant un instant, Jason se demanda s'il y avait autre chose que ces pneus crevés. Parce que, certes, ça doit être une expérience très spéciale et pas bien agréable que d'avoir les pneus de sa voiture crevés, mais de la à se mettre dans de tels états ? Peut être qu'elle avait juste passé une très sale journée, avec une famille difficile ou des supérieurs impossible à gérer, et ce n'était que la goutte d'eau de trop. Il fut réellement désolé pour la jeune femme quand elle lui confia ne pas savoir quoi faire. Pas savoir qui appeler, avoir ses doutes aussi sur qui avait pu... Ah bon ? Mais qui lui en voudrait ? Il ne savait pas. Alors qu'il voulu relever sa main libre sur l'épaule de la jeune femme, celle-ci fut plus rapide et vint tout simplement se blottir contre lui. Ah. Bon, pourquoi pas. Certes, ils n'étaient que des connaissances, mais si ça pouvait un peu la réconforter ou la rassurer de se tenir contre lui, il n'allait pas la repousser. Ce n'était pas son genre. De sa main qui n'était pas occupée à tenir son sac de courses, il la posa dans le dos de la jeune femme, caressant doucement celui-ci dans un geste se voulant réconfortant.

- C'est rien, c'est rien. … En un premier temps, essaye de te calmer, d'accord ?


Lui dit-il doucement. Bien, il ne s'attendait pas à ce qu'en faisant des petites emplettes pour combler son estomac ayant subi une diète forcée, il ne tombe sur une Sophia en pleine crise de panique suite à des pneus crevés ! D'ailleurs, heureusement qu'il avait pu dormir avant de la croiser, sinon, il est fort probable qu'il ne l'aurait même pas calculée. Sinon, ce n'était pas en se câlinant ainsi qu'ils allaient arranger quoi que ce soit à la situation de Sophia. Voyons voir, qu'est ce qui était le plus logique à faire selon lui dans un tel cas ? Hum, ça coule de source.

- Le plus important à faire, c'est d'aller au commissariat le plus près pour que tu puisse porter plainte. Je ne pense pas que ça ait de l'importance que tu sache précisément qui a fait ça.


Puisqu'elle lui avait dit avoir des soupçons sur qui avait pu lui crever les pneus. Et les soupçons, Jason ne pensait pas que la police y trouverait grand intérêt. Les preuves, y'a que ça de vrai. Après une dernière caresse dans son dos, Jason finit par se détacher un peu d'elle. Pas pour la rejeter ou autre chose, mais pour pouvoir essayer de voir son visage et lui adresser un petit sourire.

- Après, je pense que les policiers sauront quoi faire. D'accord ?


Ils devaient avoir l'habitude des pneus crevés, des actes de vandalisme. Ils devaient savoir quoi faire ensuite, aussi que Sophia appelle aussi l'assurance... le garage peut être aussi oui. Il ne savait pas, n'ayant jamais eu affaire à ce genre de situation. Et pour ce qui est de John, son compagnon s'il se souvenait bien, elle pourra toujours trouver le temps de l'appeler au commissariat. A moins qu'il ne bosse pour une compagnie d'assurance ou pour la police, dans l'urgence il n'y a rien qu'il pouvait faire.

......................................................................................................................................................

Jason T. Wright

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   3/11/2016, 10:37

Ça ne m'est encore jamais arrivé de me retrouver dans une pareille situation, pourtant des cas difficiles j'en traite tous les jours. Peut être que je regarde trop de films et du coup j'imagine déjà tout ce qu'on pourrait me faire par la suite, en supposant que ce "crevage" de pneus soit une première menace...il serait facile de trouver mon adresse et de venir me menacer chez moi, pire encore de s'en prendre à ma famille...ma première pensée va bien sûr vers Sara...c'est bien ce qui fait que j'ai du mal à me calmer, malgré les recommandations de ce pauvre Jason qui n'a rien demandé et qui essaie de me réconforter !! Je reste dans ses bras alors qu'il ajoute que dans un premier temps je devrais me rendre au commissariat le plus proche pour déposer plainte...il a sans doute raison, mais je pense que, même si John ne pourra rien faire de plus, il doit malgré tout être au courant de ce fâcheux évènement..je tente de me calmer, et lorsqu'il relâche son étreinte et se recule légèrement j'esquisse un petit sourire, tout en essuyant mes yeux...

Oui tu as raison...la police est la première étape...hum, tu pourrais m'y accompagner ?

Je lui en demande quand même beaucoup, après tout nous ne sommes que de simples connaissances, et il a sûrement mieux à faire que d'accompagner une presque inconnue au commissariat pour signaler un petit acte de vandalisme..

Enfin tu n'es pas obligé d'accepter...tu as sûrement mieux à faire en plus..

C'est seulement maintenant que je remarque le sachet qu'il tient dans sa main...

Ho tu vois je te dérange en plein dans tes courses...si tu dois rentrer je comprendrai et ne t'en voudrai pas..je vais quand même appeler John sur le trajet, pour le prévenir...en plus c'est lui qui s'occupe de tout ce qui est assurance..

Et puis il y a un petit commissariat dans le quartier, je n'ai pas besoin d'aller bien loin, et je peux m'y rendre à pieds !! Heureusement d'ailleurs, parce que impossible de rouler avec deux pneus à plat et même si je sais changer une roue je n'ai qu'une roue de secours donc...
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 159
● Date de naissance : 26/08/1986
● Age : 31
● Originaire de : Otjiwarongo
● A NY Depuis : Aout 2016
● Emploi/Etudes : Écrivain
● Theme Musical : Like a Hobo
● Avatar : Chris Pine
● DC : Wilde & DIckinson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/chrispine.jamestkirk/
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   3/11/2016, 14:03

Accompagner Sophia au poste de police le plus proche ? Hum, voyons voir … oui, c'est quelque chose qu'il pourrait faire sans problème. Il avait bien dormi et était douché, présentable, avait mangé un petit truc au réveil même si son estomac réclamait toujours un truc plus consistant qu'une simple barre de céréales. Enfin, il pouvait encore attendre un peu avant de manger. Il ne l'avait pas fait correctement ces derniers jours, alors quelques heures de plus ou de moins, ça n'allait pas changer quoi que ce soit. Et sans vouloir faire son preux chevalier servant, sérieusement, ça ne se faisait pas de laisser comme ça quelqu'un dans la merde. A son niveau il ne pouvait pas faire grand chose c'est sûr, mais l'accompagner était un bon début.

- Je peux faire ça oui …


Mais Sophia sembla avoir noté son sac de course. A son tour Jason rabaissa les yeux brièvement sur ce dernier avant de regarder de nouveau Sophia qui comprenait s'ils devait rentrer et ne pouvait pas l'accompagner. Vu qu'en effet, il avait toujours ses courses avec lui, mais qu'elle se rassure.

- Non ne t'en fais surtout pas, je rentrais justement. Et il n'y avait plus rien de prévu aujourd'hui.


Mis à part se faire un repas de roi, manger à sa faim, traîner un peu avant de se recoucher. Il avait assez eu à faire avec son retour à la vie normale pour aujourd'hui. Même si forcément, traîner la bas n'était pas la chose la plus joyeuse au monde, ça n'allait sûrement pas le tuer que de l'accompagner. Lui adressant un sourire compatissant, il ajouta :

- Donc je peux venir avec toi sans problème. En revanche, il faut que je fasse un bref crochet par chez moi. J'ai des choses la dedans que je ne peux pas laisser comme ça. Et me pointer au poste avec …. bof.


Il fallait seulement qu'il passe en coup de vent chez lui déposer son sac et mettre les deux trois trucs périssables qu'il avait au frigo. Le temps d'y aller, que ça se passe et que son compagnon la rejoigne, il pouvait s'en passer du temps, et il n'aimait pas jeter la nourriture.

- On fait ça ? Je passe chez moi vite fait vu que j'habite juste à coté, et on va au poste de police tous les deux ?


De toute façon, il en aurait pour cinq minutes, montre en main le temps d'arriver chez lui et déposer la nourriture avant de redescendre à nouveau. Comme ça au moins, Sophia n'aurait pas à y aller seule. Elle et Jason ne se connaissaient peut être pas vraiment, mis à part quelques paroles échangées de ci de la, mais il imaginait que dans ces situations, c'était un peu plus rassurant d'être accompagné.

......................................................................................................................................................

Jason T. Wright

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   18/11/2016, 09:55

Tout en lui demandant s'il veut bien m'accompagner au commissariat pour déposer plainte je réalise que c'est la deuxième fois que nous nous rencontrons dans un contexte "catastrophe" !! Enfin la première n'était rien à côté de celle ci puisqu'on s'était juste bousculés et tous mes dossiers avaient atterri sur le trottoir. Mais à cette allure il allait finir par croire que je suis un chat noir et que je n'attire que les problèmes, alors que ce n'est heureusement pas le cas. N'empêche que cette idée me fait sourire et je n'ai pas d'autre choix que lui expliquer ce qui cause mon sourire alors que je suis tout de même perturbée par cet acte de malveillance.

C'est très gentil à toi Jason...tu vas me prendre pour une folle de me voir pleurer et sourire en même temps, mais je repense à notre première rencontre..décidément il ne m'arrive que des catastrophes quand on se croise tous les deux..tu devrais me fuir je crois !! J'arrive tout de même à plaisanter malgré la situation !! C'est plutôt bon signe..

Enfin comme je m'inquiète tout de même de lui gâcher sa journée, s'il avait prévu quelque chose à faire, il me rassure sur ce point, enfin qu'à moitié...

Rien d'autre de prévu ok, mais tu préfèrerais sans doute rentrer chez toi, tranquillement, qu'accompagner une femme en détresse au commissariat...enfin en détresse est quand même exagéré, je te rassure... je tente même un petit sourire...au moins je suis calmée, je ne pleure plus...

Ho oui bien sûr, c'est normal..c'est déjà bien gentil de venir avec moi... je ne vais pas en plus l'obliger à me suivre avec son sac de courses jusque là bas. De toute façon ma voiture ne bougera pas, et il habite juste à côté, donc il a largement le temps de passer par chez lui.

Oui Jason, faisons comme ça...et puis du temps que tu passes par chez toi moi je vais en profiter pour appeler John quand même. Et Hunter aussi pour qu'il aille chercher Sara à l'école...j'ai peur de ne pas arriver à l'heure.... Je le regarde en souriant et ajoute...je t'attends là ?

Je ne vais pas le suivre chez lui non plus...et puis ça sera sans doute mieux que je sois seule pour appeler les deux hommes de ma vie, celui du passé toujours présent, et celui du présent qui me rend toujours dingue avec ses crises de jalousie...bref, je le laisse donc s'éloigner pendant que je sors mon portable...priorité à Hunter et Sara...par chance il répond dès la deuxième sonnerie...

Hunter, salut, tu vas bien ? Je ne te dérange pas ? Pourrais tu aller chercher Sara à l'école s'il te plaît ? Je ne te le demande jamais en semaine, d'habitude j'ai sa nounou, mais ce soir je devais y aller moi et j'ai un empêchement...non rien de grave t'en fais pas...je viendrai la chercher chez toi...merci Hunter, bisous.. même s'il est mon ex je n'aime pas lui mentir...enfin je ne lui mens pas vraiment, après tout on ne m'a crevé que les pneus, moi je n'ai rien, mais je me sens tout de même menacée !! Enfin je n'allais pas parler de ça au téléphone...

Bref, maintenant John...John, mon cœur, je...il faudrait que tu appelles l'assurance s'il te plaît...on m'a crevé les deux pneus avant...je vais aller au commissariat...oui je vais bien, mais il faut que j'aille porter plainte..tu pourrais appeler le garage aussi s'il te plaît ? Je suis garée devant l'agence...écoute je n'ai pas trop le temps là, on en reparle plus tard ok ? Hunter va chercher Sara...John, John, s'il te plaît, ne commence pas...à toute à l'heure, bisous...je t'aime.. même au téléphone il faut qu'il se montre jaloux dès qu'il m'entend prononcer le prénom de Hunter !! J'aurais pu lui demander à lui d'aller chercher Sara, mais elle a un père et lui est ravi de s'en occuper dès qu'il le peut !! Enfin il ne me reste plus qu'à attendre Jason pour nous rendre ensemble au commissariat, ce que je me suis bien gardée de dire à John bien sûr !!
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 159
● Date de naissance : 26/08/1986
● Age : 31
● Originaire de : Otjiwarongo
● A NY Depuis : Aout 2016
● Emploi/Etudes : Écrivain
● Theme Musical : Like a Hobo
● Avatar : Chris Pine
● DC : Wilde & DIckinson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/chrispine.jamestkirk/
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   21/11/2016, 12:53

Sophia n'avait pas tort : entre leur première rencontre et maintenant aujourd'hui, c'était un coup à e qu'il se dise qu'elle porte la poisse et qu'il ferait mieux de fuir ! Qu'elle se mette à pleurer et à sourire, ce n'était pas bien grave. Ses nerfs étaient juste mis à rude épreuve c'est tout. Mais il n'allait pas la fuir pour autant. Ce ne serait pas digne de lui, pas digne d'un gentlemen. Et même, indigne d'un être humain. Sans être du genre la main sur le cœur, aider son prochain lorsqu'il était dans le besoin, c'était quelque chose qui lui semblait normal. Sur ce point la, il n'avait pas de problème avec tous les préceptes bouddhistes qu'il étudiait. Bon. C'est sûr et certain qu'il y avait des choses plus sympa dans la vie que d'aller accompagner une connaissance au commissariat du quartier.

- Vraiment ne t'en fais pas pour moi. Et si ça peut te rassurer, je suis resté un peu trop longtemps cloîtré chez moi. Voir autre chose, même un commissariat, ne peut pas me faire de mal.


Sinon, pour ce soir il avait juste prévu de se faire à manger, manger, prévenir ses proches que non, il n'était pas mort, et sûrement retourner dormir. Rien de fou. Alors certes il sentait que son estomac le rappelait à l'ordre, mais il pouvait vraiment faire ça, de gaieté de cœur. Il hocha doucement la tête lorsque Sophia confirma à voix haute les choses. Pendant que lui allait chez lui déposer ses courses, elle appellerait … ah oui. John c'était le prénom de son compagnon, et Hunter, le père de sa gamine.

- Oui, attends-moi la, j'en ai pas pour longtemps.


Avec un petit sourire en sa direction, Jason fit demi-tour pour continuer son chemin précédemment abandonné, et terminer son chemin jusqu'à chez lui. Ne vivant vraiment pas loin, il n'en n'eut pas pour longtemps avant de rentrer chez lui. Arrivé devant la devanture de son immeuble, il eu vite fait d'entrer, et de monter les étages, grimpant les escaliers deux par deux. A moins d'être complètement torché, ou bien fatigué au point de s'écrouler, jamais il ne prenait l'ascenseur. Dans les immeubles de plus de quarante étages en revanche … Enfin, arrivé rapidement chez lui, il entra dans son appartement. Rapidement, il sorti ses courses de son sac pour en mettre la plupart au frigo, laissant de coté ce qui n'avait pas besoin d'y être rangé. Par contre, par mesure de sécurité et ne sachant pas combien de temps ça prendrait, il emporta avec lui une pomme et de quoi grignoter. De base il mangeait beaucoup, alors quand il ne l'avait pas fait correctement depuis des jours … Tout ceci de fait, Jason pu repartir de chez lui. Il referma la porte derrière lui et redescendit les marches aussi rapidement qu'il les avait montées tout à l'heure, et sorti de l'immeuble, pour rejoindre Sophia. Sur le bref chemin, il avait sorti d'une main sa pomme qu'il croqua à pleines dents, et de l'autre son portable. Rapidement, il arriva auprès de Sophia avec ses pneus crevés, lui adressant un petit sourire une fois sa bouchée avalée.

- Je suis en train de voir ou est le commissariat le plus proche. C'est que je ne connais pas encore bien le coin.


Pour illustrer ses dires il avait désigné du regard son portable, ou il regardait ou ils pouvaient se rendre. Il eu vite fait de trouver ou aller, dans le quartier. Comme dit, il était la depuis certes un petit moment maintenant, mais ce n'était pas trop les lieux comme les commissariats qu'il repérait en premier.

- Ok, c'est bon. On peut y aller.

Sans plus tarder, pendant que Jason rangeait son portable, ils prirent la direction du commissariat, pour que la jeune femme puisse porter plainte. En espérant qu'il n'y ait pas foule non plus.

- Alors, ils ont dit quoi, John et Hunter ?


Par rapport a la crevaison des pneus, tout ça. Ça devait sûrement surprendre, voir faire un choc non ? En tout cas sa question terminée, il reprit une morse généreuse dans sa pomme, tout en marchant aux cotés de la jeune femme.

......................................................................................................................................................

Jason T. Wright

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   2/12/2016, 10:38

Cloîtré chez toi ? Comment ça se fait ? Tu n'as pas eu d'ennuis au moins ? Mon naturel inquiet ne peut s'empêcher se refaire surface, même lorsque moi même je ne suis pas bien. Je suis là à pleurnicher comme une gamine pour deux pneus crevés, en fin de compte ce n'est pas si grave que ça, alors que lui, si ça se trouve, a eu de réels problèmes qui l'ont obligé à rester enfermé chez lui !! D'ailleurs c'est vrai qu'il a un air différent de la première fois où nous nous sommes rencontrés. Je ne réalise que maintenant qu'il a une apparence beaucoup plus négligée, ce qui d'ailleurs ne lui va pas mal du tout. Il semble même un peu amaigri, ce qui me pousse même à lui demander..

Tu n'as pas été malade quand même ? Tu as mon numéro hein, si tu as le moindre souci tu sais que tu peux m'appeler...surtout que la journée je suis dans le même quartier que toi donc... voilà que les rôles s'inversent, le temps que je m'inquiète de sa situation !!

Enfin le temps qu'il rentre chez lui déposer ses affaires, moi j'en profite pour prévenir mes deux hommes, si je puis dire ainsi. Hunter pour qu'il aille chercher notre fille à l'école, et John pour le côté pratique, garage et assurance !! Les deux bien sûr s'inquiètent à leur façon, mais pour le moment je ne peux rien leur dire de plus. John a même tenté par téléphone de me faire une crise de jalousie, les choses ne changent pas !! Depuis ma "bêtise" avec Zach, les choses ne font qu'empirer avec John, et j'ai souvent l'impression d'être "absente" pendant ces disputes... je n'ai pas encore trouvé le bon moment pour lui parler et je fais de mon mieux pour faire semblant avec lui, mais je n'aime pas ça. J'ai tout de même beaucoup d'estime pour lui et j'ai le sentiment d'abuser de sa gentillesse et de son amour, mais comment faire...enfin pour le moment j'ai d'autres chats à fouetter, et d'ailleurs Jason refait son apparition, son portable à la main, en m'indiquant qu'il cherchait le commissariat le plus près..

Ho tu n'avais pas à te donner ce mal, je le savais déjà, mais tu es tout simplement parfait...alors allons y...et vraiment merci de m'accompagner... surtout que nous nous connaissons à peine...

Ho Hunter va chercher Sara à l'école...il est inquiet bien sûr mais je lui en dirai plus une fois qu'on sortira du commissariat...quand à John...j'ai eu droit à une nouvelle crise de jalousie, même par téléphone, mais il s'occupe d'appeler le garage et l'assurance...je pense qu'il sera là quand nous sortirons du commissariat... et il risquera de mal le prendre de me voir avec un homme qu'il ne connaît pas !!

Quelques minutes plus tard nous nous retrouvons tous les deux dans un bureau. Après avoir donné nos identités je leur explique les "faits"...je leur raconte mon rendez-vous du matin et les menaces reçues, même si je ne peux accuser personne...ils prennent note de tout ce que je leur dis, mais me font bien comprendre que malheureusement ils ne peuvent rien faire, n'ayant finalement aucune preuve; un dossier est ouvert en mon nom et ils terminent en me disant que si, dans les jours à venir, je constate d'autres "soucis" je devrais le leur signaler...j'espérais au moins qu'ils iraient interroger les commerces du coin pour savoir si quelqu'un avait vu quelque chose, mais selon eux le "problème" n'est pas assez important. Enfin ils ne le disent pas clairement, mais nous le font bien comprendre..une bonne demie heure plus tard nous nous retrouvons devant le commissariat et j'ai l'impression que mon dépôt de plainte ne servira pas à grand chose.. j'en fais d'ailleurs part à l'écrivain...

C'est une impression ou ma plainte est déjà rangée dans un tiroir ? Je devrais peut être moi même aller interroger les commerces du coin ? Peut être que l'un d'eux aura vu quelque chose non ?
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 159
● Date de naissance : 26/08/1986
● Age : 31
● Originaire de : Otjiwarongo
● A NY Depuis : Aout 2016
● Emploi/Etudes : Écrivain
● Theme Musical : Like a Hobo
● Avatar : Chris Pine
● DC : Wilde & DIckinson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/chrispine.jamestkirk/
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   2/12/2016, 12:42

Ah oui, c'est vrai que généralement lorsqu'on dit qu'on a été cloîtré chez soi, bien souvent les gens pensaient et à raison, que ça signifiait que les gens avaient eu des soucis. Maladie, soucis avec des proches, au bout, petite dépression, autre chose … Les questionnements de Sophia étaient largement justifiés. Jason ne pu cependant trouver ça qu'adorable qu'au milieu de ses soucis à elle avec ses pneus crevés, elle arrive tout de même à s'inquiéter pour lui et à lui assurer qu'elle était dans le même quartier que lui en journée, et de ce fait, pouvait l'appeler.

- Merci beaucoup c'est vraiment gentil à toi. Et ne t'en fais surtout pas tout va très bien ! Vraiment je t'assure, ne t'en fais pas pour moi.

A présent oui. Si elle l'avait vu la veille … la elle se serait un peu inquiétée. A le voir avec une dégaine de clochard, pas rasé, pas soigné, pas nourri et n'ayant pas dormi correctement depuis des jours … Une fois, son ex, Béatrice, avait prit des photos de lui dans ces jours la pour qu'il réalise un peu l'ampleur du truc. Mais même s'il avait tenté de faire des efforts à ce niveau la, bien vite, l'inspiration en fut plus forte que sa volonté. Alors même si pour se soulager, il avait cherché des tas de défauts à son ex une fois leur relation terminée, il ne pouvait pas dire qu'elle ne l'avait pas soutenu dans ces moments-la. Mais bon. C'était du passé. Son ex, pas ses élans d'inspiration monstrueux.

A présent, une fois ses affaires montées chez lui, il avait retrouvé Sophia pour se rendre au commissariat. Sur le chemin, voilà qu'elle le remerciait pour simplement l'accompagner, ce à quoi il se contenta d'un petit sourire en sa direction.

- Inutile de me remercier voyons.


Aider son prochain lorsqu'il est dans le besoin ça lui semblait bien normal. Surtout qu'il s'agissait d'être juste la comme un petit soutien moral, rien de plus. Il n'allait pas se transformer en un Robin et elle en Batgirl pour qu'ils aillent chopper les mécréants qui avaient fait ça ! Hunter allait donc chercher leur fille à l'école. Bien, la petite était au moins avec son père, comme ça elle pourrait le voir un peu. C'est ça de gagné. Et John … ah oui il était jaloux à ce point la le type ?

- Et c'est son droit d'être la, comme le mien ! Je ne suis qu'un simple citoyen, venu au poste de police, rien de plus.


Avait répondu Jason d'un air malicieux. Sophia avait eu son lot d'aventures et de complications pour la journée. Il ne voulait surtout pas être source de conflits entre elle et son compagnon, surtout pour une raison aussi triviale. C'en serait ridicule. Cela dit, s'il le cherchait après, pour une raison ou une autre, il le trouvera.

Au commissariat, il laissa Sophia parler pendant la majeure partie du temps, se contentant vraiment de l'accompagner alors qu'elle racontait ses ennuis eux employés qui malgré tout, étaient un peu pieds et poings liés dans cette affaire. Aucune preuve contre les gens qui avaient fait ça, ça allait être compliqué. Jason ne dit rien, ceci n'étant pas ses affaires. Ils sortirent un peu plus tard, une fois cela terminé. Pas de John à l'horizon semble t-il. Bien sûr Jason ignorait à quoi il ressemblait, mais il l'aurait vu si un type fou furieux de jalousie se rapprochait d'eux.

- C'était surtout que c'est la procédure qui veut ça, porter plainte au commissariat pour que tout soit au clair avec l'assurance également et tout …


Tenta t-il de la rassurer quand au fait que sa plainte pouvait déjà être classée. Triste à dire, mais des pneus crevés, ce n'est pas vraiment le genre de cas qui va faire résonner l'alarme dans la ville. Son idée d'interroger les commerçants n'était pas bien bête d'ailleurs. Il y songea un bref instant avant de hocher la tête.

- Pourquoi pas oui, avec un peu de chance comme tu dis quelqu'un aura vu quelque chose, et avec plus de chance, accepterait même de témoigner en ta faveur.


Ce serait le top. Pour des pneus crevés, ils ne risquaient pas grand chose et puis ils pouvaient toujours témoigner anonymement. Et c'était donc reparti pour le chemin inverse, la ou la voiture de Sophia était.

- Concernant les menaces que tu as eu, tu devrais peut être déposer une main courante. Ça n'enverra peut être pas les flics à ta porte, mais au moins, ils sauront qu'il y a quelque chose, même si rien ne relie directement les menaces et les pneus. Sinon … pas de John en vue finalement ?

......................................................................................................................................................

Jason T. Wright

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   13/12/2016, 13:59

Gentil ? Ce n'est pas gentil c'est sincère. Je ne sais pas si tu as eu l'occasion de rencontrer d'autres personnes depuis que tu es arrivé ici, mais franchement tu peux compter sur moi. Même si t'as juste envie d'aller boire un verre, ou manger un morceau avec une amie faut pas hésiter hein..enfin amie est un bien grand mot, nous ne sommes encore qu'au stade de connaissance, mais je le pense vraiment...et puis en terme de gentillesse je crois que tu n'es pas mal non plus... terminè je ma phrase en souriant...quel homme accompagnerait une simple connaissance au commissariat pour une simple histoire de pneus crevés ? Finalement je donne peut être trop d'importance à cet incident !! Enfin j'ai quand même reçu ces menaces un peu plus tôt dans la journée, c'est ce qui m'inquiète le plus !!

Quand il revient un petit moment plus tard, après que j'aie eu le temps d'appeler John et Hunter, je ne peux m'empêcher de le remercier pour son aide...psychologiquement elle m'est vraiment précieuse !! John, à sa place, aurait sûrement aggravé les choses par son inquiétude et en aurait fait des tonnes !! Hunter se serait aussi inquiété pour rien et ça ne m'aurait pas vraiment aidée, alors que Jason reste neutre et très calme, ce dont j'ai le plus besoin je pense.

Je suis bien obligée de te remercier...tu as laissé tomber tes occupations pour moi, je trouve ça adorable, même si tu prétends n'avoir rien à faire de spécial !! Il t'arrive souvent de voler au secours des femmes en détresse ? Je pense sincèrement que sa gentillesse est innée chez lui et que ça ne doit pas être rare qu'il offre son aide au premier venu..

Je lui explique ensuite que j'ai pu appeler les deux hommes de ma vie, c'est assez bizarre de dire ça comme ça, mais c'est à peu près la réalité, même si l'un des deux fait plus partie de mon passé..John bien sûr n'a pas hésité à me faire une scène de jalousie en apprenant que j'avais prévenu Hunter pour Sara !! Par chance j'ai réussi à le calmer rapidement en lui demandant d'appeler l'assurance et le garage mais je crains le pire s'il nous rejoint au commissariat et se rend compte que je n'y suis pas allée seule !!

Ho il n'est pas jaloux parce que tu m'accompagnes au commissariat...je ne lui ai pas dit...il ne supporte tout simplement pas quelque contact que ce soit avec mon ex..

Et ça je crois que ça sera impossible de le changer !! Au contraire c'est de pire en pire...enfin pour le moment j'ai d'autres chats à fouetter et une fois que c'est mon tour j'explique la situation au policier qui nous reçoit et prend note de mon dépôt de plainte. Lorsque nous ressortons j'ai bien conscience que ma plainte ne sert à rien du tout et qu'ils ne feront aucune recherche. Le policier en question n'a même pas réagi lorsque je lui ai parlé des menaces reçues le matin même..d'ailleurs j'émets une idée à ce cher écrivain qui m'accompagne et ce dernier approuve ladite idée...aller interroger moi même les commerces du coin au cas où l'un d'eux aurait vu quelque chose..

Tu y crois vraiment ? Si quelqu'un avait vu quelque chose, en me voyant ensuite près de ma voiture il serait venu me voir de lui même non ? Enfin je ne sais pas trop...quand à la main courante le policier aurait dû me le proposer non ? Je lui en ai quand même parlé des menaces...je pense que je vais faire attention dans les jours à venir et si je trouve encore un truc bizarre j'y retournerai...et non, pas de John en vue..

Du coup je ne sais plus si c'est vraiment utile d'aller interroger les commerces du coin..
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 159
● Date de naissance : 26/08/1986
● Age : 31
● Originaire de : Otjiwarongo
● A NY Depuis : Aout 2016
● Emploi/Etudes : Écrivain
● Theme Musical : Like a Hobo
● Avatar : Chris Pine
● DC : Wilde & DIckinson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/chrispine.jamestkirk/
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   13/12/2016, 14:51

- Pas vraiment non. Homme ou femme, on a tous des jours ou on est moins vaillant et forts. Alors si je peux donner un petit coup de main, c'est sans hésiter. Euh … je veux dire, je ne suis pas un saint ou autre chose, loin de la ! Mais ma façon de vivre, de penser, mon éducation et simplement mon bon sens ne me feront jamais passer à coté de quelqu'un que je pourrais aider sans que je ne m'arrête.

Voila, il agissait simplement en tant qu'humain, rien d'autre. Parce qu'il savait aussi que lorsqu'on va mal, trouver quelqu'un sur qui s'appuyer un peu était d'un grand réconfort. Lui aussi avait eu des jours ou il était moins en forme que d'autre. Ou on croit que tout va mal. Il savait que ça faisait du bien d'avoir un coup de main. Pour résumer plus simplement, sans être le chevalier sur son cheval blanc prêt à voler au secours de la veuve et de l'orphelin, Jason n'était pas un type mauvais.

Si son mec était du genre très vite jaloux, alors oui, ne pas lui dire était une idée. Peut être pas la meilleure, mais une idée quand même. Sans connaître John, il pouvait cependant comprendre que ça ne lui plaisait pas trop qu'elle soit en contact avec son ex. En même temps, avec une fille en commun, en bas âge, difficile de faire autrement. Une fois sortis du poste, s'en suit la question de quoi faire à présent, ce à quoi réfléchissaient Sophia et Jason. Aller voir les commerçants ? C'était une idée, mais même si quelqu'un avait vu quelque chose, est ce que ça servirait ? Compliqué tout ça …

- Pas forcément. Les gens ne sont pas tous des bons samaritains prêt à aider les autres dans le besoin. Des fois il faut aller réclamer, pour ne pas dire souvent. Et puis pour la main courante, tu as dû tomber sur un flic qui n'en n'avait rien à faire, que veux-tu que je te dise …. A la limite, si tu ne l'as pas déjà fait, appelle ton supérieur, fait suivre cette histoire. A mon avis tu n'es pas la première assistante sociale à qui il arrive des soucis dans ce genre la.

Il y avait quelque chose à faire, c'était obligé. Certainement pas aller de suite trouver l'identité de la personne ayant crevé ses pneus, mais quelque chose. Après, peut être pas dans l'immédiat. Peut être fallait il juste laisser le temps a l'assurance et à la plainte déposée d'agir … Jason ne saurait le dire. Et s'il n'y avait pas de John en vue, peut être était il encore bloqué au garage ou l'assurance, Jason ne savait plus trop ou. D'un coté c'était bien, parce que s'il était si jaloux que ça, il n'avait aucune, mais aucune envie d'être mêlé à ça ! Quitte à subir la jalousie d'un mec autant que ce soit pour une bonne raison, pas comme la ou vraiment, il faisait ça juste pour lui donner un coup de main. Et de l'autre c'était moins bien, puisqu'il pensait que Sophia préfèrerait la compagnie de John, plutôt que la sienne, simple connaissance. Enfin, c'est ainsi.

- Bon. A présent, j'imagine qu'il n'y a pas non plus grand chose à faire. Tu t'es chargée de signaler ça au commissariat, ton compagnon du reste …


N'étant pas non plus un professionnel dans ce genre de situation, il ignorait ce qu'elle pouvait faire ensuite. Après, il ne se voyait pas la laisser ainsi et la planter en pleine rue en s'en allant comme une fleur.

- Hum … Est ce que tu veux que je te ramène chez toi si John est coincé de son coté ? Enfin, chez toi, ou auprès de lui, ça m'est égal.


Ça, il pouvait faire. Vu que Sophia était coincée, elle pouvait toujours prendre un taxi c'est certain. Mais de grimper à l'arrière de la moto de Jason était gratuit du coup et plus rapide. Mis à part lui proposer ce petit service il ne savait pas trop ce qu'il pouvait faire dans l'immédiat.

......................................................................................................................................................

Jason T. Wright

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   14/12/2016, 10:02

Et c'est tout en ton honneur Jason, tu es vraiment quelqu'un de bien, j'en suis persuadée. Tu as ce côté humain qu'on ne retrouve pas chez tout le monde et je ne regrette absolument pas cette première bousculade qui nous a faits nous rencontrer. Le hasard fait parfois bien les choses.

J'ai l'impression qu'il n'est pas très à l'aise en recevant des compliments, et pourtant tout ce que je lui dis est vrai. Il est humain, sociable, serviable, et je ne le connais pas assez pour détailler toutes ces qualités, mais celles ci sont déjà pas mal du tout !! Il est rare de nos jours de rencontrer des personnes qui se soucient des autres, et encore plus quand il s'agit d'étrangers. Et je dois reconnaître que j'apprécie ces qualités qui font aussi partie de mon quotidien. Je ne pourrais pas exercer mon métier si je n'avais un minimum d'humanité et de sensibilité, même si les décisions que je prends ne sont pas toujours les plus faciles. Je n'oublie jamais l'intérêt de l'enfant dans chaque dossier que j'ai à traiter. Et parfois, et même souvent, ça n'enchante pas la famille, comme celle de ce matin !!

Après avoir déposé plainte nous nous retrouvons à nouveau dans la rue tous les deux et j'ai le sentiment que ce que je viens de faire n'a servi à rien, si ce n'est administrativement, car j'avais besoin de cette déclaration pour la donner à l'assurance. J'émets d'abord l'hypothèse d'aller interroger les commerces du coin puis me ravise presque aussitôt en étant persuadée que ça ne servirait à rien non plus. En même temps ce n'est pas mon boulot non plus. Ho mais je pense encore à un truc qui ne fait que confirmer ce que dit Jason au niveau du flic qui nous a reçu: son manque de professionnalisme..

Oui bonne idée, je vais prévenir mon supérieur. Mais je pense encore à autre chose. Il y a bien des caméras de sécurité dans la rue. Comment peut on faire pour demander à voir la vidéo ? Peut être qu'on verrait qui a fait ça et je pourrais reconnaître si ce sont bien mes clients de ce matin..Il doit falloir que j'appelle mon avocat non ?

Peut être que je regarde aussi trop de films, mais les idées fusent dans mon esprit. Ce n'est pas tant pour mes pneus crevés, ça ce n'est pas vraiment grave, il me suffit de les changer et on n'en parle plus. Mais ce sont plus ces menaces qui me tracassent. Je ne suis pas seule dans la vie et je ne peux m'empêcher de penser à Sara. Enfin encore une fois peut être que je réfléchis trop et qu'il n'y aura aucune suite..je regarde Jason en grimaçant à sa dernière réplique..

Il suffit d'attendre maintenant c'est ça ? Que l'assurance fasse son boulot...je me sens impuissante mais en effet je ne sais pas ce que je peux faire de plus..

J'écoute ensuite sa proposition que je trouve une fois de plus très gentille. J'essaie de réfléchir rapidement. Dans tous les cas je ne peux pas repartir avec ma voiture car je n'ai qu'une roue de secours. Attendre ici ne m'avancerait pas à grand chose non plus. John ne m'a pas rappelée pour me dire ce qu'il en est de l'assurance et du garage. Pas sûre que ça lui plaise de me voir arriver avec un inconnu mais après tout il n'a pas besoin de le savoir, je peux juste lui dire que je rentre en taxi. Mais en même temps je n'ai pas envie d'ennuyer davantage ce cher Jason..

Heu...je ne sais pas...je ne voudrais pas te déranger.. non mais Sophia s'il te l'a proposé c'est que ça ne le dérange pas.. je souris timidement et ajoute...bon pourquoi pas...oui je veux bien...j'envoie juste un message à John pour le prévenir que...je rentre en taxi !! Je me mords la lèvre inférieure, culpabilisant d'être obligée de lui mentir pour être tranquille et n'éveiller aucun soupçon !! Je sors aussitôt mon portable et tapote mon message avant de le ranger dans mon sac. Alors où est ta voiture ?
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 159
● Date de naissance : 26/08/1986
● Age : 31
● Originaire de : Otjiwarongo
● A NY Depuis : Aout 2016
● Emploi/Etudes : Écrivain
● Theme Musical : Like a Hobo
● Avatar : Chris Pine
● DC : Wilde & DIckinson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/chrispine.jamestkirk/
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   14/12/2016, 11:24

- Tu sais, je doute qu'ils vont aller chercher les vidéos de caméra de surveillance pour deux pneus crevés comme ça. Engager un avocat juste pour ça serait un peu gros de mon avis mais si tu as moyen d'y parvenir via ton agence, pourquoi pas oui.

Peut être qu'elle avait des droits via sa profession, ou juste, Jason se rappela qu'elle lui avait dit que son compagnon était bien loti. Alors après tout pourquoi pas. Si en effet, c'était bien les clients qu'elle avait vu ce matin, dans un tel cas ça lui sera utile. Et dans le cas contraire aussi de toute façon.

Effectivement, Jason ne voyait pas trop ce qu'elle pouvait faire de suite, de plus. Il haussa les épaules, l'air désolé. Hélas, on n'étaient pas dans une série ou un film, ou tout se règle dans l'immédiat et tout est bien qui fini bien. Dans la vraie vie, il faut passer parfois par des chemins administratifs, plus longs et lents. Restait à savoir maintenant que faire, si Sophia avait besoin ou non d'un coup de main.

- Voyons si je te le propose.


C'est que ça ne lui posait pas de problème. Oh, certes, il avait un petit creux, mais il était grand aussi ! Il pouvait bien tenir aisément le temps de la conduire. Et si au passage ça pouvait lui apprendre à arrêter de s'oublier de la sorte pendant ses moments d'inspiration intense ! Sophia fini par accepter sa proposition. Il hocha alors la tête quand Sophia lui dit qu'elle allait prévenir John qu'elle allait rentrer … en taxi ?

- Euh c'est que ...

Merde trop tard. Elle avait tapé son message et envoyé à John, pour le prévenir. En lui mentant. Bon. Il ne voulait pas se mêler de ce qui ne le regardait pas, mais elle était pas très saine leur liaison pour qu'elle lui mente et lui cache des choses. Bonjour la confiance ! Pas étonnant qu'après il lui fasse des crises de jalousie. Encore une fois, il ne voulait pas s'en mêler. Alors quand Sophia lui demanda ou était sa voiture, il eu d'abord un petit soupir avant de lui répondre.

- Je n'ai pas de voiture en fait, mais une moto. Si ça ne te dérange pas.


De mettre un casque, de ne pas arriver en une voiture qui aurait pu passer pour un taxi classique … Quand il était arrivé ici, peu de temps après il avait eu besoin d'un moyen de transport. C'est bien joli les taxi et le métro, mais ça va cinq minutes. Préférant de base les motos aux voitures, son choix s'était porté sur un véhicule à deux roues, et avait choisi son modèle très rapidement. Une Harley-Davidson, une 750 si ça vous intéresse.

- Elle est dans le garage de mon immeuble, donc à quelques pas d'ici. On y va ?


Si ça tenait toujours bien entendu.

......................................................................................................................................................

Jason T. Wright

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   18/12/2016, 13:53

Je leur ai quand même parlé de menaces...ça ne compte pas ça ? Tu trouves que je donne trop d'importance à ces menaces et que je n'ai aucune raison de m'inquiéter ? C'est possible que je n'ai plus les idées très claires à cause de ça...un avis extérieur serait le bienvenu... et c'est sans doute ça, ce ne sont que deux pneus crevés et j'y vois peut être beaucoup plus que ça moi !! J'ai le sentiment d'être vraiment trop sensible moi en ce moment !! J'ai peut être besoin de vacances...et si je partais quelques jours seule avec Sara ? Je vais voir avec Hunter s'il compte la prendre quelques jours pendant les fêtes, et selon sa réponse je m'échapperai avec la puce pour un petit séjour rien qu'entre filles !! Zach' me l'a clairement fait comprendre, il faut que je pense un peu à moi !! Et que je fuis un peu tout ce qui se passe dans ma vie en ce moment, que je parte loin de tout ça !!

En attendant, le très gentil Jason me propose de me ramener chez moi..de toute façon je crois que je n'ai rien de mieux à faire pour le moment. Attendre que John arrive me rendrait encore plus folle..seulement, alors que j'accepte sa proposition, je préviens John que je préfère rentrer, en lui mentant, évoquant un taxi...je m'en veux de lui mentir de cette façon, mais c'est pour éviter qu'il ne me fasse une nouvelle scène, surtout qu'il ne connaît pas l'existence de l'écrivain et qu'il serait capable de se faire des films alors qu'il n'y a pas lieu d'être !!

Seulement une fois mon message envoyé, peut être trop rapidement, je découvre que Jason n'a pas de voiture, mais une moto...pas que ça me dérange, je n'ai pas spécialement peur en moto mais comment faire avaler à John que c'est un taxi moto !! Je ne ferais que m'enfoncer davantage..comme quoi il n'est jamais bon de mentir même si c'est pour éviter des ennuis..je suis prise alors d'un rire incontrôlable que j'explique rapidement à mon "sauveur"..

Oups, je ne suis plus très crédible du coup pour le taxi... et comme si j'ai besoin de me justifier j'ajoute...je me sens tellement nulle d'être obligée de lui mentir...c'est tellement pathétique...après tout je ne fais rien de mal, mais avant qu'il le comprenne !! C'est là toute l'histoire de ma vie..je ne fais rien de mal et j'ai droit à des crises de jalousie injustifiées, jusqu'au jour où j'en aurai plus qu'assez et qu'une bêtise finira par se produire !!

Bon ben ok, c'est parti pour un tour en moto alors...ça fait une éternité que je ne suis pas montée sur un engin à deux roues...ça va me rappeler ma jeunesse.. je vérifie une nouvelle fois que ma voiture est bien verrouillée, et je glisse ma main dans le bras de mon nouvel ami pour le suivre jusqu'à son garage..je n'aurais qu'à dire à John que je t'ai rencontré avant que j'appelle le taxi, et je te le présenterai... pas sûre que ça le rassure en voyant que Jason est encore un très bel homme et plus jeune que lui !! Enfin on verra bien, puis peut être que Jason n'aura tout simplement pas envie de le rencontrer...
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 159
● Date de naissance : 26/08/1986
● Age : 31
● Originaire de : Otjiwarongo
● A NY Depuis : Aout 2016
● Emploi/Etudes : Écrivain
● Theme Musical : Like a Hobo
● Avatar : Chris Pine
● DC : Wilde & DIckinson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/chrispine.jamestkirk/
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   18/12/2016, 22:58

Pendant un bref instant Jason se demanda si le rire de Sophia était un rire sincère, genre qu'est ce qu'on se marre, ou bien si c'était juste ses nerfs mis à rude épreuve aujourd'hui qui lui faisait péter une pile. Au moins elle se marrait hein … C'est bon pour le moral de toute façon. Il secoua la tête à la négative, parce que non, elle n'était pas crédible pour un sou pour cette histoire de taxi. Un taxi moto, ce serait du jamais vu tiens.

- Je ne trouve pas ça tant pathétique que ça que tu en vienne à lui mentir … mais juste un peu triste quoi. Enfin ça ne me regarde pas non plus, on ne se connaît pas assez et j'ignore encore plein de choses sur vous pour dire quoi que ce soit.


Mais il n'empêchait qu'il trouvait ça triste qu'elle en vienne à mentir. En même temps, ça faisait un cercle vicieux : il se passait un truc, elle lui mentait pour atténuer les choses et calmer sa jalousie, il le découvrait ou se faisait des films, puis elle trouvait autre chose, et ainsi de suite. Surtout que la, oui, elle ne faisait rien de mal. Ils se connaissaient à peine ! Ils se croisaient de temps à autre, avait une fois mangé ensemble et discuté, mais c'est tout. Sophia était casée, et même si son couple battait de l'aile, jamais Jason ne tentera quoi que ce soit. En tout cas elle accepta le tour en moto, avec une petite phrase qui fit rire franchement Jason.

- Ta jeunesse ? Oh voyons à t'entendre tu es déjà une petite mamie alors que quoi … tu es plus jeune que moi non ? Tu n'as pas trente ans, si ?


Et si tel était le cas, elle ne les faisait pas. Après il avait compris un peu ce qu'elle voulait dire en parlant de jeunesse. Il paraît que d'avoir des gamins ça vous fait soudainement grandir. Il paraît. Une fois qu'elle eu vérifié que sa pauvre voiture était fermée, il la vit passer sa main à son bras, la laissant volontiers faire avec un sourire pendant qu'ils marchaient jusqu'au garage ou était sa moto, parlant de quoi faire par rapport à John.

- Oui voilà. Je sortais de chez moi puisque je vis pas loin de la ou tu bosses, t'ai vue avec tes pneus crevés, tu m'a raconté toute ton histoire et t'ai proposé de te déposer quelque part. Fin de l'histoire.


Et s'il cherchait la petite bête, qu'il fasse gaffe ! Parce que … parce que … Jason courait vite ! Bref. Entrés dans l'immeuble ou vivait Jason, il se dirigea vers l'ascenseur pour l'appeler. Alors certes, il prenait rarement ce truc la, mais se disait que Sophia n'avait pas envie de se taper des escaliers après tout ça.

- Je monte juste vite fait récupérer les casques, et on redescends. Le garage est dans le sous sol de l'immeuble. Ah du coup, tu peux me dire déjà ou je t'emmène que je vois le trajet à faire.


Ce qui sera un peu chaud avec les casques sur la tête, en chemin. Arrivés à l'étage ou il vivait, les portes s'ouvrirent et ils sortirent de la, Jason avançant vers sa porte qu'il ouvrit alors, dépassant Sophia pour ce faire. Il ouvrit la porte, et la laissa telle quelle le temps de choper les casques et qu'il sache ou aller, laissant le choix à Sophia soit d'entrer, soit de l'attendre sur le palier. Dans tous les cas, c'était vite fait.

......................................................................................................................................................

Jason T. Wright

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   19/12/2016, 10:34

Je n'en peux plus de cette vie, si tu savais...je fais tout pour être la petite femme parfaite pour lui, pour lui plaire, pour lui montrer que je l'aime lui et pas un autre, et ça ne suffit jamais, il a toujours ses doutes et ses craintes incessantes !! Du coup, parfois je me dis qu'un petit mensonge vaut mieux que me prendre la tête encore et encore avec lui, alors qu'il n'a aucune raison de se méfier de moi et des hommes qui m'entourent..enfin je te rassure il n'y en a pas tant que ça non plus...mais sa jalousie en devient maladive...si j'ai le malheur de sourire à un homme que je connais, ou de lui parler alors que John est dans la même pièce que moi, il va se faire tout un film et s'imaginer tout et n'importe quoi..il m'étouffe de plus en plus..tu dois me trouver maso de rester avec un homme qui me rend la vie aussi difficile mais je l'aime...

Ce pauvre Jason ne m'a rien demandé, et voilà que je lui étale ma vie en quelques secondes !! Tout ça pour justifier mon mensonge avec lequel je me suis mise toute seule dans la "merde" !! Puisque John va vite se rendre compte que je ne suis pas rentrée en taxi, et il me connaît assez pour savoir que je ne suis pas rentrée en moto avec le premier venu, donc il va encore se faire des films en se demandant qui est Jason pour moi, depuis quand je le connais, et pourquoi je ne lui en ai jamais parlé !! Je ne sais pas encore comment John va l'accueillir et pourtant j'accepte qu'il me raccompagne...

Je souris lorsque Jason réagit à ma dernière remarque, au sujet de ma jeunesse !!

Bien vu Sherlock, je n'ai que 27 ans...et non je ne suis pas une petite mamie, mais il y a bien 10 ans que je ne suis pas montée sur une moto..à cette époque j'étais encore jeune et innocente, et je croyais avoir la vie devant moi pour faire des tas de folie..aujourd'hui je me rends compte que la vie passe trop vite..je vois ma fille grandir de jour en jour et la vie n'est plus la même..je ne regrette rien hein..c'est la vie..et quoique tu en dises je ne suis plus une petite jeunette qui ne peut penser qu'à elle !! Et oui aujourd'hui j'ai des responsabilités et ma jeunesse me semble bien loin derrière moi !! En tout cas mon adolescence..

Alors que nous nous dirigeons à présent vers l'immeuble où vit l'écrivain je lui explique comment je devrais m'en sortir avec John à son sujet...un mensonge de plus en fin de compte !! Quoique le mensonge ne concerne finalement que le taxi qui n'a jamais existé !!

Je suis vraiment désolée de te mêler à cette histoire..tu sais, tu peux encore changer d'avis si tu veux, et je peux réellement appeler un taxi... je n'ai vraiment pas envie qu'il ait des ennuis à cause de moi? Je lui en cause déjà suffisamment comme ça alors que nous ne nous connaissons à peine...pourtant je continue de le suivre pour monter chez lui où il doit récupérer clés et casques !! Dans l'ascenseur je lui indique mon adresse à sa demande...j'ignore s'il connaît mon quartier mais c'est bien indiqué sur le trajet de toute façon..je le laisse donc entrer chez lui pour qu'il prenne donc les deux casques, en faisant moi même quelques pas à l'intérieur...mon regard fait vite le tour de cet intérieur finalement assez masculin, mais je ne m'attarde pas sur les détails...

C'est sympa chez toi...mais ça sent un peu le renfermé non ? Enfin, excuse moi, ça ne me regarde pas... il est déjà bien gentil de faire tout ce qu'il fait pour moi, je ne vais pas en plus me permettre de critiquer son intérieur !!
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 159
● Date de naissance : 26/08/1986
● Age : 31
● Originaire de : Otjiwarongo
● A NY Depuis : Aout 2016
● Emploi/Etudes : Écrivain
● Theme Musical : Like a Hobo
● Avatar : Chris Pine
● DC : Wilde & DIckinson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/chrispine.jamestkirk/
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   19/12/2016, 11:58

A ses explications sur sa situation, il ne pu que se sentir davantage peiné pour elle. Ce John semblait être vraiment un gros jaloux, peut être pas bien sûr de lui, pas très confiant. Ça devait être pénible d'avoir un conjoint aussi possessif et .. chiant. Et non, il ne la trouvait pas pour autant maso, comme elle le disait, elle l'aimait. Mais malgré tout, l'amour ne fait pas tout dans un couple selon lui. C'était la base, certes, mais il y avait d'autres choses essentielles, comme la confiance, ce dont semblait manquer ce John. Peut être a t-il été trompé dans sa vie, ce qui pourrait expliquer ça ? Expliquer mais pas justifier pour autant. Et donc elle n'avait que 27 ans. Plus jeune que lui ainsi. Et il avait aussi bien vu concernant le fait que d'avoir un enfant l'avait faite grandir, et qu'elle voyait la vie différemment. Il comprenait l'idée générale, bien sûr, mais ne la saisissait pas entièrement, n'ayant jamais connu ça.

- Je suppose que je comprendrais tout ça le jour ou moi même j'aurais des enfants.


Avoir des enfants, fonder une famille, c'était quelque chose dont il avait envie. Si ça ne se faisait pas ce ne serait pas un drame non plus, mais disons que l'idée était présente dans sa tête. Le seul problème, était de trouver quelqu'un qui lui convienne avec son mode de vie. A tout le temps bouger, déménager, beaucoup ne supportent pas ça. Il en avait souvent fait l'expérience dans sa vie. Mais qui sait. Un jour peut être. Il adressa un sourire aimable à Sophia, qui s'excusa de l'avoir entraîné dans son histoire compliquée avec John.

- Ne t'en fais donc pas. Je t'ai proposé quelque chose et je ne reviens pas sur ce que je dis ou fait. Et puis si jamais, pour je ne sais quelle raison John se mets à criser … ma moto va vite !


Malgré tout, ça ne restait pas ses affaires et n'avait pas envie d'y être mêlé. Pas plus que ça du moins. Une fois que Sophia lui eut dit ou la déposer, il en profita d'être chez lui pour jeter un coup d'oeil à son portable pour voir le trajet à faire, quelle route prendre pour ne pas se paumer. Oui, ça devrait le faire. Alors qu'il récupérait les casques, les clés de sa moto …. il entendit Sophia parler, quand à son appart, mais plus sur un truc spécifique, soit une odeur de renfermé. Arf …

- T'en fais pas. Mais c'est normal. Enfin, si je peux appeler ça normal bien sûr... C'est que j'ai passé plusieurs jours enfermé ici à juste écrire. Mais quand je dis juste écrire … C'est vraiment que ça. C'est à peine si j'ai mangé ou dormi pendant cette semaine, assez juste pour ne pas me rendre malade en fait … Si tu étais passé à l'improviste hier par exemple … La tu aurais eu peur !


Plaisanta t-il un peu sur la fin, quoique, ça n'était pas si faux que ça. Si elle était venue, elle l'aurait vu les fringues en vrac, ses cheveux faisant leur vie sur sa tête sans qu'il s'en occupe, sa barbe mal rasée, un air fatigué sur sa tête et complètement largué, avec en fond un joyeux bordel chez lui ! Même s'il n'avait pas prit le temps d'aérer, au moins la, il était propre et habillé correctement, et son appart rangé et clean. Dur la vie d'artiste. Les casques récupérés, il invita Sophia à sortir afin qu'il ferme la porte derrière eux, puis se dirigèrent de nouveau vers l'ascenseur pour cette fois aller en sous-sol.

- Tiens, si tu as besoin d'aide pour le fermer dis-le moi je te filerais un coup de main. Avec les cheveux aussi ça peut gêner des fois.


Lui dit-il en lui tendant son second casque.

......................................................................................................................................................

Jason T. Wright

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   19/12/2016, 12:28

Ho mais je suis sûre que même si tu te sens encore jeune, et tu as bien raison d'ailleurs, tu ne vis plus de la même façon que lorsque tu étais ado...c'est surtout ça que je voulais dire en parlant de ma jeunesse..avoir des enfants nous fait grandir, c'est évident, mais pas seulement...l'innocence de nos 16 ans s'est bien envolée avec toutes nos illusions non ? Je le regarde dans les yeux avant d'ajouter presque déçue..en fait t'as raison, je parle comme une vieille...mais quelle horreur !! Et j'éclate de rire à nouveau !! Cet homme que je connais à peine me fait vraiment du bien, par sa gentillesse, sa générosité, mais à sa façon de voir les choses également. Tout semble si simple avec lui !! Alors que la vie est loin de l'être...

Comme je m'excuse de le mêler à mon histoire avec mes mensonges il me rassure en disant que ça ne change rien à sa proposition de me raccompagner, et me fait même rire en précisant que sa moto roule vite, au cas où mon cher compagnon voudrait s'en prendre à lui. Moi qui pleurais lorsqu'il m'a trouvée près de ma voiture, me voilà à présent en train de rire de presque chaque situation !! Comme quoi je confirme encore une fois que la présence de cet homme me fait le plus grand bien. Je n'ai du coup pas envie de penser à ce qui m'attend à la maison. Bref, je le remercie simplement d'un sourire et le suis donc jusque chez lui pour récupérer donc les deux casques..et quand je lui dis que je trouve que ça sent le renfermé, il m'en explique la raison..

Ho vraiment ? Je ne me suis pas trompée non plus lorsque je t'ai trouvé amaigri...on n'est pas obligés de partir de suite hein...tu as peut être envie de manger un morceau avant..tu veux que je te cuisine quelque chose ? A condition qu'il ait quelque chose à cuisiner bien sûr !! Le cas échéant je peux toujours descendre à la supérette du coin et prendre ce qu'il faut pour lui préparer un repas digne de ce nom..ça ne me prendrait pas forcément beaucoup de temps...et c'est de bon cœur que je le lui propose, si pour une fois je pouvais me rendre utile !! Ça t'arrive souvent de te négliger de cette façon ? Si tu n'as pas envie de perdre du temps pour te faire à manger dans ces moments là, appelle moi pour que je te monte quelque chose, n'oublie pas que je travaille juste à côté..et tu ne le sais pas encore mais je suis une excellente cuisinière...

J'attends sa réponse mais il m'invite déjà à quitter son appartement pour descendre à son garage ...lorsque nous y parvenons il me tend un casque en me proposant son aide pour le fermer..je l'enfile sur ma tête, en lissant bien mes cheveux sous celui ci et relève le menton vers lui..

Hmm je veux bien de ton aide s'il te plaît..je n'ai jamais été douée avec ces choses là !!
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 159
● Date de naissance : 26/08/1986
● Age : 31
● Originaire de : Otjiwarongo
● A NY Depuis : Aout 2016
● Emploi/Etudes : Écrivain
● Theme Musical : Like a Hobo
● Avatar : Chris Pine
● DC : Wilde & DIckinson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/chrispine.jamestkirk/
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   19/12/2016, 12:58

Pour sûr il était encore jeune ! Mais elle avait raison, lui non plus ne vivait pas vraiment de la même façon qu'en étant ado … Quoique, il y a certains points qui se discutent encore. Comme son amour inconditionné pour la photographie et l'écriture, ce goût du voyage qui ne s'était jamais tari, son besoin d'action et d'aventure dans sa vie, cette soif de découverte … Sur certains points il s'était assagi et avait trouvé une certaine sérénité, c'est vrai. Mais sur d'autres … ça se discutait. Sophia, elle, avait semble t-il définitivement grandi ! Mais il espérait qu'elle n'avait pas pour autant vieillit, et qu'elle avait su garder quelque part en elle, une âme d'enfant, prompte à s'émerveiller encore devant la vie, à apprécier les choses simples.

Elle ne s'était pas trompée lorsqu'elle l'avait trouvé amaigri par rapport à d'habitude en effet. Cinq jours de quasi jeûne, ça se sent de suite. Heureusement, ça n'était pas la famine extrême non plus et en un rien de temps il sera requinqué et tout ça ne sera plus qu'un souvenir.

- Ne t'en fais pas pour moi, j'avais mangé un truc tout à l'heure. J'ai tenu plusieurs jours sans beaucoup manger je peux bien attendre quelques heures en plus à présent. Et, oui, quand même, ça m'arrive souvent ce genre de choses. Ça dépends de comment vient l'inspiration, et depuis que je suis à New York, elle ne cesse de venir. Merci beaucoup pour ta proposition, vraiment ça me fait plaisir. Mais crois-moi, jamais je n'y penserais ! Dans ces moments-la, manger devient une vraie perte de temps, autant que dormir, alors ce serait bien dommage de gâcher un repas de la sorte.


Lui qui aimait tellement manger ! Et puis, soyons francs, dans ces jours-la, il n'était pas vraiment aussi gentil et aimable que d'habitude. Il détestait qu'on lui parle, qu'on le dérange, et la faute au manque de nourriture et de sommeil, devenait irritable. Ajoutez au tableau donc l'apparence négligée, et de quoi la faire fuir. Même ses proches lui fichaient la paix dans ces périodes. Et c'est toujours la, ou Jason se demande comment ses ex ont fait pour le supporter … Lui même se serait fichu des claques, c'est dire. Une fois au garage, fut l'heure de mettre les casques. Ayant proposé son aide à Sophia pour mettre le sien ou le fermer, il la laissa en un premier temps le mettre, glissant ses cheveux en les lissant avant de relever le menton pour accepter son aide. Il releva les mains pour l'aider ainsi à fermer le casque, sans coincer ses cheveux dedans au passage.

- Pas de problème … et voilà qui est fait ! Bien, ma moto est juste la.


Garée à sa place de parking, parmi les autres voitures des résidents, se trouvait donc la Harley de Jason, une 750 comme dit. Pas ces énormes engins habituels des Harley-Davidson, bien qu'elles étaient de son avis trop classe. Au moins il n'avait pas à s'embêter. Juste à retirer le cadenas et le mettre dans le coffre de l'engin.

- Je la démarre et la dégage de la pour que tu puisse monter à ton aise après. Attention …


Qu'elle ne reste pas dans le sillage. Il y avait la place pour monter, lui même enjamba sans problème la moto, c'était par rapport aux autres voitures qu'il était prudent. Jason mit le contact et l'avança juste un peu, pour la sortir de sa place de parking, et tourna la tête vers Sophia, une main tendue vers elle pour l'inviter à prendre place derrière lui, et même l'aider à monter si jamais.

- Si mademoiselle veut bien se donner la peine, nous y allons.

Il parlait un peu plus fort, pour se faire entendre, à cause d'une part son casque, et de l'autre le bruit du moteur qui résonnait dans le garage.

......................................................................................................................................................

Jason T. Wright

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   19/12/2016, 13:59

Jason ferait il partie de ces personnes qui aiment rendre service mais qui ne sont pas à l'aise lorsque le cas contraire se présente ? Il excelle dans le domaine quand il s'agit d'aider son prochain, il vient de me le prouver aujourd'hui encore, mais sait il accepter également qu'on lui vienne en aide si besoin ? Je lui propose d'abord de lui faire quelque chose à manger avant de partir, ce qu'il refuse, mais aussi de m'appeler les prochaines fois pour que je lui monte de quoi se nourrir un minimum, et bien sûr nouveau refus, prétextant que dans ses moments de grande inspiration il n'a même pas envie de manger et qu'en gros ça serait gâcher mes petits plats que je pourrais lui apporter !! Je finis d'ailleurs par lui poser la question...

Est ce qu'il t'arrive de dire oui quand quelqu'un te propose son aide ? Tu vas m'obliger à surveiller tes allées et venues dans le quartier et quand je ne te verrai pas de quelques jours je saurai qu'il est temps de venir sonner à ta porte avec quelques petits plats...surtout maintenant que je sais exactement où tu habites..

Je n'aimerais pas non plus me montrer trop intrusive dans sa vie mais c'est juste histoire de lui faire comprendre que lui aussi peut avoir besoin des autres, et qu'il n'y a aucune honte à accepter l'aide et le soutien d'autrui !!

Enfin nous voilà à présent dans au sous sol, où il m'amène jusque devant sa moto...je découvre une magnifique Harley...ces motos m'ont toujours fascinée, mais sans vouloir le vexer, elle n'a rien d'une moto d'adolescent, mais bien d'homme !! Ce que je lui dis aussitôt, alors qu'il attache mon casque..

Elle est magnifique..hum excuse moi de te dire ça mais ce n'est pas une moto de ptit jeune ça... lui dis je avec un clin d’œil sans être sûre qu'il le verra à cause du casque !! Enfin je m'écarte pour le laisser démarrer son engin comme il vient de me le demander...wow ce bruit de moteur typique des Harley !! Je le laisse ensuite sortir la moto de sa place de parking et le rejoins ensuite en enjambant le bolide pour me placer juste derrière lui...je me rappelle lorsque plus jeune je montais derrière mon petit ami, avant de connaître Hunter..ma mère ne supportait pas ça, mais comme tout ado qui se respecte je ne lui obéissais pas à 100%...j'avais alors l'impression d'être plus libre que jamais. Le petit copain en question était prudent et on roulait pendant des heures, collés l'un à l'autre..plus rien autour de nous n'existait alors !! Vais je retrouver cette même sensation derrière le beau Jason ? Même si le trajet ne durera pas des heures..

Je suis prête cher ami...encore assez souple pour lever la jambe monter toute seule... lui dis je en rigolant avant de m'accrocher à sa taille, aussi naturellement que possible..
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 159
● Date de naissance : 26/08/1986
● Age : 31
● Originaire de : Otjiwarongo
● A NY Depuis : Aout 2016
● Emploi/Etudes : Écrivain
● Theme Musical : Like a Hobo
● Avatar : Chris Pine
● DC : Wilde & DIckinson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/chrispine.jamestkirk/
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   19/12/2016, 15:03

S'il lui arrivait de dire oui quand on lui proposait de l'aide ? Non. Il avait beaucoup de mal avec ça, à ce que quelqu'un puisse l'aider, lui propose un service ou quelque chose. Ça lui arrivait cependant, mais ça le mettait assez mal à l'aise, sans qu'il ne se l'explique. Cependant lorsque Sophia lui dit, pour plaisanter sûrement et il l'espérait, qu'elle allait finir par surveiller ses allées et venues dans le quartier pour aller sonner à sa porte, ça avait un petit coté stalker … Si vous voulez tout savoir, ça, c'était la frayeur ultime de Jason : avoir un fou furieux qui l'épie ….

- Si tu fais ça, sache alors que je te présente toutes mes excuses d'avance pour le comportement que je pourrais avoir alors.


Elle était prévenue ! Libre à elle devenir passer, sonner à sa porte pour dire bonjour, il était toujours partant pour recevoir de la visite. Mais si elle venait sonner, et insistait alors qu'il était dans l'une de ses passes d'inspiration intense il était fort probable qu'il soit moins aimable qu'aujourd'hui. Bien moins aimable. Elle était prévenue, advienne que pourra !

Dans le parking, il eu un bref rire, amusé par sa remarque quand au fait que ce n'était pas une moto de p'tit jeune qu'il avait la.

- Oh non ! On est bien d'accord la dessus !

D'une part parce qu'un p'tit jeune n'avait pas le droit de conduire une moto si puissante, et de deux, parce qu'il n'aurait pas les fonds nécessaire pour ça. Sauf les gosses de riche, mais ça … C'était un autre monde pour lui malgré tout. Une fois la moto sortie de sa place, il avait invité Sophia à monter à son tour à l'arrière mais celle-ci clama y arriver toute seule comme une grande, étant encore assez souple pour ça. Il n'en doutait pas ! Des fois il y avait des gens juste pas doués. Mais Sophia monta sans peine derrière lui, et il sentit ses bras à sa taille. Une fois que tout était bon, il démarra réellement et commença en un premier temps par sortir du garage souterrain de son immeuble, pour rejoindre une petite rue ou le parking donnait et rejoindre la grande route, le trafic New Yorkais, Sophia derrière lui accrochée à sa taille.

Le trajet se déroula sans heurts, malgré la densité de voitures présentes sur la route. Sur sa moto, il se déplaçait plus aisément dans le trafic. Lorsqu'il roulait ainsi, en ville, avec en plus quelqu'un à l'arrière, il était toujours prudent et ne faisait pas le taré. Il se gardait ça pour lorsqu'il roulait sur des routes exprès pour ça, pour des circuits de moto cross. Pas en plein New York. Il n'était pas débile au point de mettre sa vie et celle des autres en danger délibérément. Petit à petit, ils s'éloignèrent du cœur même de New York, de Manhattan ou vivait Jason, pour retrouver un autre quartier dont le nom lui échappait ne connaissant pas encore très bien la ville. Mais c'était beau comme quoi. Plus résidentiel, moins d'immeubles et plus de maisons. Un beau quartier plus calme. Il finit par trouver l'adresse que lui avait indiqué Sophia, et doucement, ralenti l'allure pour aller s'arrêter devant le portail d'ou elle vivait. Il y jeta un bref coup d'oeil, et effectivement, ce John semblait avoir les moyens. Bien, il n'était pas la pour visiter de toute. Est ce qu'il était déja rentré au fait ?

- Et voilà ! C'est bien ici au moins ?


Lui demanda t-il après avoir coupé le moteur, pour qu'elle puisse l'entendre malgré leurs casques sur la tête.

......................................................................................................................................................

Jason T. Wright

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   19/12/2016, 15:33

Sa réponse me surprend au plus haut point. Il me préviendrait presque de me méfier de lui et de la réaction qu'il pourrait avoir si je me pointais chez lui avec de quoi le nourrir si je ne le voyais plus naviguer dans le quartier pendant quelques jours..bizarrement je ressens le besoin de me justifier aussitôt...

Ho je te rassure tout de suite...d'une part je ne suis pas du style à surveiller les allées et venues de qui que ce soit..d'autre part je suis plus souvent concentrée sur mes dossiers et les personnes présentes dans mon bureau que sur ce qui se passe dans la rue...et enfin je ne suis pas du genre non plus à aller taper chez les gens si je n'y ai pas été invitée...à moins d'être très proche de la personne en question, et d'avoir besoin de la voir, ou que cette dernière n'aille pas bien...donc en gros, si tu ne m'appelles pas au secours je ne viendrai pas te déranger...mais saches que tu peux le faire, et je me ferai un plaisir de te rendre service moi aussi...après tout c'est donnant donnant non ? Et toi tu es déjà à 2-0...n'empêche que je serai bien curieuse de savoir quel accueil tu me réserverais... enfin qu'il me l'explique, pas que je le vois à l'acte !! En tout cas tu sais où est mon bureau toi aussi, donc vraiment, si un jour tu as besoin de quoique ce soit, n'hésites pas à me rendre visite hein ? Cette fois je suis sérieuse, sincèrement !! Même si j'ai le sentiment qu'il n'en fera jamais rien..

Depuis qu'il m'a traitée de mamie, enfin au contraire depuis qu'il m'a dit que je ne suis pas une mamie je m'amuse à revenir sur l'âge et notre adolescence passée, en affirmant que sa moto n'est pas celle d'un ado justement, ce qu'il confirme à son tour !! Une moto que j'enjambe à mon tour pour monter derrière lui, une fois qu'il l'a démarrée..la sensation est toute fois différente que dans mes souvenirs...peut être le style de moto, la puissance de cette dernière, ma jeunesse qui n'est définitivement plus...ou le "cavalier" tout simplement qui se trouve ne pas être mon petit ami, mais un homme serviable que j'apprends à connaître un peu plus à chacune de nos rencontres...sensation donc différente, mais pas du tout désagréable, et je réalise que je pourrais également rester des heures derrière lui, à rouler jusque je ne sais où...sauf qu'aujourd'hui la destination est bien précise, et qu'il ne faut pas très longtemps pour que nous arrivions chez moi. Un quartier loin de la ville, où il fait bon vivre..une villa toute aussi agréable et confortable mais qui n'est pas la mienne...ici c'est chez John, et même si j'y ai mis ma touche personnelle depuis que je vis ici je n'en suis pas la propriétaire...je n'aurai jamais les moyens de me payer un tel endroit. Et même si je m'y trouve très bien, je vivrais tout aussi bien dans un endroit plus simple et modeste..je me rappelle alors le petit appartement que je partageais avec Hunter à l'époque...c'était petit, vieillot, mais qu'est ce qu'on était bien chez nous...enfin, lorsque Jason éteint le moteur en me demandant si nous sommes bien arrivés je lui réponds par l’affirmative..la voiture de John est d'ailleurs garée dans notre allée, et je trouve étonnant qu'il ne soit pas déjà sorti pour savoir qui se trouve devant notre portail..je retire alors mon casque, et descends de la magnifique Harley..

Tu veux venir boire un verre et faire la connaissance de mon cher compagnon ? Ou tu préfères fuir avant qu'il ne te jette son regard noir ? J'avoue que présenté comme ça, ça ne doit pas donner très envie de venir rencontrer ce cher John !! Je tente alors de le rassurer malgré tout...enfin je te rassure quand même, il ne va pas t'accueillir avec le fusil..c'est moi qui aurai à supporter sa jalousie par la suite...mais de toute façon je pense qu'il nous a déjà observés de loin, donc la crise je l'aurai dans tous les cas..donc si une petite bière te tente...
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 159
● Date de naissance : 26/08/1986
● Age : 31
● Originaire de : Otjiwarongo
● A NY Depuis : Aout 2016
● Emploi/Etudes : Écrivain
● Theme Musical : Like a Hobo
● Avatar : Chris Pine
● DC : Wilde & DIckinson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/chrispine.jamestkirk/
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   19/12/2016, 16:18

Sophia descendant de la Harley derrière lui, Jason resta pour l'instant dessus, ses mains à peine retirées des poignées, la regardant retirer le casque qu'il lui avait prêté pour la balade. Et il faut dire que sa première pensée lorsqu'elle lui proposa un verre et faire la connaissance de John, ce fut de refuser et de ne surtout pas davantage se mêler de leur vie. Non pas qu'il avait peur de John ( ce mot ne faisant pas partie de son vocabulaire ce serait impossible ) mais il n'avait vraiment pas envie de créer des problèmes inutiles en se pointant comme ça chez eux, sans que Sophia ne lui ait parlé de lui.

- Il y a pas à dire, tu sais vendre les choses toi !

Ça donnait rudement envie d'accepter sa proposition dites ! Sans John, il aurait peut être accepté, mais la … Méditant sur quoi faire assez rapidement, il se dit lorsque Sophia tenta de se rattraper ou de le rassurer que de partir n'était peut être pas une bonne idée. Si effectivement il les avait vu de loin et que le gars qui avait raccompagné sa compagne en moto se barrait ça n'allait pas aider Sophia. Des fois, de juste rencontrer la personne aidait et rassurait les esprits, si tant est que ça fonctionne avec lui. Si ça pouvait ainsi atténuer sa jalousie ou éviter à Sophia de s'en prendre encore une couche, ce serait cool.

- Bon … je suppose que je peux bien accepter une petite bière dans ce cas. Et dire bonjour à ton compagnon au passage également.


Aller on se motive et on oublie tout instinct de survie ! Sans allumer le contact, il poussa de ses jambes la moto pour la garer à une place ou elle ne gênerait personne, et descendit de la à son tour. La béquille de mise, ne sachant pas s'il allait rester longtemps ou comment était le quartier, il préféra mettre le cadenas à sa roue. On est jamais trop prudent. Jason retira ensuite son propre casque, ébouriffant ses cheveux au passage, et adressa un sourire qui se voulait rassurant et confiant à Sophia.

- Ok, je te suis ! Prêt à rencontrer John le terrible! …. je plaisante au cas ou il y a des caméras et micros dans le coin …. Vous avez ça ici ?

Demanda t-il en regardant les environs, le coin du portail, le haut des arbres... C'était bien un truc de riches de mettre des caméras partout alors dans le doute que John les espionne avec il préférait préciser. Ah, joie ! Non mais sérieusement il se demandait maintenant comment était son compagnon, physiquement, et comment il se tenait, comment il allait les accueillir. Sophia et lui même. S'il allait sentir la jalousie émaner ou pas du tout … A voir. Et comme dit, au pire, il courait vite.

......................................................................................................................................................

Jason T. Wright

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   20/12/2016, 10:42

Je dois reconnaître que ma première manière de lui proposer de venir faire la connaissance de John n'a rien de très engageant. Voir un homme pour la première fois, qu'on ne connaît pas donc, vous jeter un regard noir pour la simple et bonne raison que vous avez raccompagné sa compagne chez lui n'a rien de très attirant !! Je rigole légèrement avant de lui répondre..

Oui j'avoue que je ne suis pas très bonne vendeuse...je n'ai pas raté ma vocation au moins !!

Mais j'ai tout de même réussi à le convaincre en lui expliquant que de toute façon, qu'il le rencontre ou non, j'aurai dans tous les cas droit à une sale crise de jalousie dont il ne se lasse jamais !! J'espère juste qu'il saura se tenir devant Jason et attendre que ce dernier ne reparte pour exceller dans son domaine !! A ce moment là je saurai rebondir par rapport à ma voiture et mes pneus crevés !!

Bon tant mieux...je ne veux pas t'inquiéter davantage mais j'espère qu'il saura tout de même se montrer aimable face à toi !! Il risque en fait d'être assez méfiant au début mais s'il se rend compte qu'il n'y a aucun danger ça devrait le faire... je ne suis moi même pas très à l'aise finalement !! Par rapport à Jason surtout, pas pour moi, moi j'ai l'habitude maintenant !!

Ho attends je vais t'ouvrir le portail et tu vas la garer dans l'allée c'est plus prudent...enfin ce quartier est assez calme, mais on ne sait jamais.. ça m'embêterait qu'en plus on lui abîme ou vole sa magnifique Harley !!

Comme il retire ensuite son casque à son tour en ébouriffant ses cheveux je ne peux m'empêcher de sourire avant d'ajouter...t'en fais pas, tu es parfait... et je ris à nouveau lorsque je le vois s'inquiéter à savoir s'il y a des caméras dans le coin ou pas...il y en a oui, mais pas chez moi je te rassure...John le terrible n'aura rien entendu de tout ça...à moins qu'il n'ait sorti ses jumelles et s'amuse à lire sur les lèvres...et il en serait capable crois moi !! Je pouffe de rire une nouvelle fois, et me dirige enfin vers l'entrée de notre maison, invitant Jason à me suivre...on voit alors la porte s'ouvrir et John se placer sur le seuil...je n'aime pas trop son air mais je m'avance un peu plus rapidement jusqu'à lui pour l'embrasser et le devance pour prendre la parole...

John mon cœur...du coup tu es rentré plus tôt ? Hum finalement je n'ai pas pris de taxi...Jason, que voilà, passait à côté de moi au moment où j'allais en appeler un et a gentiment proposé de me raccompagner en moto...hum je te présente Jason donc, un ami écrivain... je m'écarte légèrement...Jason, voilà John... sans en dire davantage...puis me tournant à nouveau vers John..je l'ai invité à prendre une bière pour le remercier...ça ne te dérange pas ? Je ne lui laisse pas vraiment le choix en fait. Je vois bien que ça ne l'enchante pas vraiment mais je le vois tendre la main vers mon "sauveur"...ouf rassurée !!

Enchanté Jason...alors comme ça vous êtes écrivain ? Et vous avez rencontré ma sublime femme comment ? Cette petite cachotière ne m'a jamais parlé de vous !! sublime femme ? Dois je te rappeler que nous ne sommes pas mariés ? Bref ça aurait pu être pire...il me serre par la taille et s'écarte pour laisser entrer Jason..!!
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des menaces, il ne manquait plus que ça ! - Abandonné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: