AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Panic Room [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Panic Room [ Terminé ]   21/12/2016, 23:20

Le lycée vivait une bien drôle de période. Du moins pour les élèves en dernière année, connaissant de près ou de loin Alexis Wilde et Kyle Warren. Les deux jeunes hommes s'étant rapidement liés d'amitié en début d'année sont vite devenus d'excellents amis, tant qu'il était rare de voir l'un sans que l'autre ne soit pas dans les parages. Si bien que leurs amis les plus proches, avant que d'autres même des professeurs, les appellent le petit couple, le couple Warren-Wilde. Mais voilà, depuis une semaine, papa et maman étaient sur le point de divorcer.

Cela faisait une semaine à présent que Kyle et Alexis se faisaient la gueule. Oh bien sûr, ils s'étaient déjà embrouillés auparavant. Bien sûr à force de tout le temps traîner ensemble il leur est arrivé de se prendre la tête par moments. Mais à chaque fois ça n'avait pas trop duré, ou même lorsque ça semblait plus méchant, au final, ça finissait bien. Cette fois ci les choses étaient différentes. Cette fois ils ne se contentaient pas juste de se bouder l'un l'autre. Mais les quelques fois ou ils se croisaient dans les couloirs, ils semblaient au bord du meurtre. Et ça n'arrangeait pas vraiment leurs amis, qui pour le repas de midi, s'étaient séparés en deux groupes pour manger avec l'un ou l'autre. Lorsqu'ils étaient séparés, ça allait encore. Tant que l'autre n'était pas dans le coin et qu'on ne disait pas son nom du moins. Même Alexis, qui jusqu'ici était quand même le plus aimable du groupe, à faire des efforts et prendre sur lui, n'en n'avait soudainement plus rien à foutre de tout ça.

Au diable les autres ! Cette fois il en avait sa claque ! Sa claque d'être pris pour un gentil petit garçon qui ne va jamais rien dire quand quelque chose ne lui plaisait pas, et ainsi, s'était dit qu'il allait se mettre à tout simplement ouvrir sa gueule quand ça ne lui plaira pas. Ainsi, après la dispute de lundi dernier ou il avait appris que Kyle s'était retrouvé à sucer un autre gars, il aurait bien appliqué ça, soit aller voir Dorian et l'engueuler pour avoir dit à Kyle pour ces filles et le bal de promo. Mais il aurait fallu ensuite justifier pourquoi il s'énervait comme ça pour une telle raison … A la place il avait cogné de toutes ses forces dans un sac de frappe, et depuis, fais la gueule. Il ne se montrait pas désagréable envers les autres, mais Alexis était nettement moins sympathique ces derniers temps, moins doux, moins gentil. Et pour tout vous dire, il s'en foutait. Trop énervé, il n'avait pas vraiment prit le temps de réfléchir à tout ça calmement, à se poser les bonnes questions : pourquoi ça l'avait tellement déçu que Kyle fasse des trucs avec un autre ? Après tout, ils n'étaient pas ensemble, il faisait ce qu'il voulait. Trop buté, il vouait son temps libre à être de mauvaise humeur, et si quelqu'un avait le malheur de lui dire quelque chose, l'influence d'un certain blond s'en faisait sentir et il envoyait bouler sèchement les gens. Chez lui, bien entendu ce n'était pas un changement radical. Il faisait moins la tête, mais c'était pas non plus la fête. Castiel avait bien essayé d'aller lui parler, mais sans grand résultat. Qu'on lui foute la paix une bonne fois pour toutes, c'est tout ce qu'Alexis demandait. Qu'on ne lui parle plus de Kyle, qu'on ne cherche pas à l'aider …

Alors ce fut limite de mauvaise grâce qu'il avait accepté de donner un coup de main à Cassy dans son projet de sciences. Sa réaction première avait été de lui demander à ce que ce soit Julian qui lui file un coup de main, ou même quelqu'un d'autre, mais non. Julian était moins bon en physique, et les autres occupés avec leur propre projet. Il avait accepté alors plus pour avoir la paix qu'autre chose, et son amie lui avait donné rendez-vous le soir même dans une salle de permanence. Si ça pouvait lui faire plaisir … C'est la raison pour laquelle Alexis se trouvait la, dans cette salle de perm vide pour le moment, à regarder par la fenêtre en laissant ses pensées aller et venir. Pensées dans lesquelles, Kyle était toujours depuis leur dispute. Oh, bien entendu, ça l'ennuyait dans le fond qu'ils se fassent ainsi la tête, mais cette fois, il ne fera pas le premier pas. Ce que lui avait avoué Kyle lui avait fait … mal. Et, se doutant que Kyle ne verrait pas non plus ses torts, n'irait pas le voir non plus. Rapidement, il était arrivé à la conclusion qu'ils étaient dans une impasse. Les bras croisés, Alexis se ressassait ce qu'il se disait depuis des jours. Que malgré toute la colère et l'envie de le buter qui surgissait lorsqu'il le croisait ou pensait à lui – tiens, ça revient – quelque part, il ne pouvait s'empêcher d'être peiné. De la colère, de la déception, de la peine, mais aussi un flou magistral sur au comment du pourquoi de ces sentiments. S'il avait prit le temps de se poser les questions qu'il fallait, il y verrait peut être plus clair. Bien que pour être franc, il savait. Pas la raison exacte, mais que, s'il y réfléchissait, il aurait la réponse de suite. Mais peut être que Kyle avait raison, et qu'il n'était pas aussi courageux qu'il ne voulait bien le croire, parce qu'il n'avait aucune envie en même temps d'en avoir la raison, ne trouvant pas le courage de voir les choses en face. Il est plus simple de rejeter la faute sur l'autre.

Bon … elle faisait quoi la Cassy ? Ça fait long maintenant …. pas qu'il ait quelque chose d'autre à foutre non plus. Choisir sa prétendante pour le bal ? Ah … mouais. Parlant de ça, et bien le bal était soudainement devenu une moindre priorité pour ne pas dire qu'il s'en fichait un peu, préférant se concentrer sur le match de basket de fin d'année. Ouais, c'était mieux.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Panic Room [ Terminé ]   4/1/2017, 15:21

A qu’il m’énervait ! Mais d’une force ! Rien que de le croiser dans le couloir ça me foutait en rogne ! D’où il se permettait de m’ignorer ? Ou de me regarder de travers ? C’était lui qui était en tors d’abord ! Lui qui c’était mis à m’engueuler alors que je n’avais rien fait ! Bon ok, aller sucer Drew n’était pas la chose la plus intelligente à faire, mais et après ? Qu’est-ce que ça pouvait lui foutre ? On n’était pas ensemble que je sache ? La blague ! D’autant plus que d’après les infos de Dorian, qu’il n’avait d’ailleurs pas démenti, lui-même était bien en train de se chercher quelqu’un pour me remplacer ! Enfin me remplacer … Pas vraiment vu qu’il se cherchait une copine et que comme dit on n’était pas ensemble mais bon pour la partie activité pratique quoi. Et au final je serais mis de côté. Oué, moi je restais sur mon idée que ce qu’il le faisait chier c’est que je l’avais fait en premier. Le pire c’est que ce n’était même pas dans cette optique. De trouver quelqu’un pour le remplacer. C’est juste … Apprendre par Dorian qu’Alex envisageait des meufs avec qui sortir, ça m’avait foutu un sacré coup. Avec Drew, je n’avais même pas réfléchi. Que je lui fasse ce que j’ai fait était venu comme ça, sans y penser, sans penser aux conséquences. Mais peut être que quelque part j’avais fait ça contre Alexis. Parce que je m’étais senti trahi par ses intentions, des quel il n’avait pas daigné me tenir informer … Raaah ! Il m’énerve !

Et c’était comme ça depuis une semaine. Depuis qu’Alexis m’avait engueulé pour Drew. Depuis qu’il refusait de venir vers moi pour s’excuser, parce que oui ! C’était à lui de s’excuser ! Et j’étais d’une humeur massacrante. Bon j’essayais quand même de me contenir avec les autres. De passer pour le gentil, victime de la colère irrationnelle d’Alexis.

Pourquoi on était si en rogne l’un contre l’autre ? Ah ça c’était la grande question que tout le monde se posait. Oh bien des fois ça m’avais manqué de cracher de morceau. Pour bien faire chier Alexis. Après tout, moi je m’en foutais. Révéler que depuis des mois on s’envoyait en l’air avec Alexis ça changeait quoi pour moi ? Par contre lui … Mais non. J’avais beau être super en colère contre lui, je voulais ne pas lui donner une raison de prendre le beau rôle en passant moi pour le méchant. Et même sans ça … Je ne pouvais pas lui faire ça …

Le plus chiant dans cette histoire c’était de ne plus pouvoir lui parler. Ne plus pouvoir lui raconter mes petits malheurs. Ne plus pouvoir lui raconter des trucs drôles que j’entendais ou qui me passait en tête. C’était souvent que je pensais a un truc en me disant qu’il fallait que je le raconte a Alexis puis … et puis rien. Chose qui avait tendance a encore plus m’énerver. Qu’il ne vienne toujours pas vers moi. Et hors de question que moi j’aille vers lui. Ça serait avoué que j’ai eu tords, qu’il me manque, et ça, hors de question. Je n’étais pas en tors, et j’avais d’autres amis. Na.

Et dans ces amis fidèles il y avait bien entendu Maya. Qui ce soir voulait que je l’aide à ranger des costumes du club de théâtre qui était entreposé dans une salle de perm. En temps normal ça m’aurait surement fait chier comme activité mais c’était ça ou rentrer chez moi. Seul. A attendre ma mère pendant des heures … Alors bon gré mal gré, j’avais accepté de l’aider. Marchant a ses coté dans le couloir en parlant de tout et de rien. C’est arrivé devant la salle que tout en parlant, Maya avait ouvert la porte en me laissant passer devant elle. Tout en discutant, le regard tourné vers elle, j’étais entré dans la pièce et … Et j’avais juste eu le temps de voir Maya fermer la porte derrière moi. Dubitatif, je regardais cette porte fermé avant d’aller prendre la poignée en main au moment où j’entendis un « clique ». Deux trois tour de poignée, celle-ci était belle et bien fermé.

- Mais qu’est-ce que tu fou Maya ? Ouvre !


Mais elle est con ou quoi ? Par reflexe je m’étais retourné vers la salle, comme pour avoir une explication quant au geste de Maya et, … Oh ! Putain ! Après un petit arrêt sur image sur la personne d’Alexis, le regardant avec stupeur, je m’étais empressé de me retourner vers la porte, a m’énervé sur la poignée, a tenté d’ouvrir celle-ci coute que coute.

- Putain Maya laisse-moi sortir ! C’est quoi ce plan de merde !!

- Désolé mais non. Vous faites chier tout le monde à vous faire la gueule sans qu’on sache pourquoi alors maintenant vous aller vous causer, régler vos problèmes et seulement après ça vous pourrez sortir.

- Non mais vous débloquez totalement moi ! Laisse-moi sortir putain !

- Je repasse d’ici une heure voir ou vous en êtes. A plus tard !

C’était une blague. Ça ne pouvait pas être autre chose. Et pourtant il me semblait bien entendre le petit claquement des bottines à talons de Maya s’éloigner dans le couloir à travers la porte. Les yeux grands ouverts, stupéfait, je cherchais encore à ouvrir cette putain de porte, en vain, finissant pas évacuer ma frustration par un coup de pied dans celle-ci. Défaisant mon sac de mon épaule, j’avais rageusement jeté celui-ci sur une table avant d’en tirer la chaise pour m’asseoir lourdement sur celle-ci, le regard rivé devant moi et les bras croisé sur le torse.

- T’es content de toi j’espère …

Remarque plus grogné qu’autre chose. Parce que oui, tout ça c’était forcément la faute d’Alexis. De qui d’autre ? Moi ? La blague !

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Panic Room [ Terminé ]   4/1/2017, 19:05

C'est le bruit de pas derrière lui qui le fit se retourner. Pensant qu'il s'agissait de Cassy, il avait posé son regard à l'entrée de la salle, mais quelle ne fut pas sa ( mauvaise ) surprise en voyant qu'il s'agissait de Kyle, et, semble t-il, Maya. Qui venait de tout simplement refermer la porte entre elle et Kyle. Clignant une fois des yeux, il entendit un petit clic sonore, qui lui donna des sueurs froides, comprenant rapidement l'embrouille. Au contraire de Kyle qui, après avoir réclamé ouverture des portes, s'était enfin retourné, l'avait vu, avait buggé, et s'était de nouveau rué sur la porte pour essayer d'ouvrir celle-la. Sait on jamais, si à force de s'y acharner elle allait peut être s'ouvrir. En tout cas il ne fallait pas compter sur Maya. Ni qui que ce soit d'autre, au vu du plan foireux qu'elle leur exposa.

* …. et merde. *


Une fois seulement que la teigne cessa de s'exciter sur la porte, Alexis le regarda, non sans avoir roulé des yeux, se poser à une chaise. Et bien, il capitule vite celui-la, pas très américain tout ça. Dit le gars qui n'avait pas bronché depuis tout à l'heure, oui. Pour sa part, il resta debout adossé aux fenêtres les bras croisés sur son torse, pendant que Kyle ouvrait les hostilités. Voyant ça comme une opportunité de le faire chier, offerte sur un plateau, Alexis haussa les sourcils d'un air dédaigneux en le toisant légèrement du regard.

- Non, au contraire, je suis plutôt mécontent. Si tu t'étais mis un peu au sport comme je te le proposais depuis longtemps, tu aurais peut être pu défoncer le verrou.


Notez toute l'ironie et la moquerie dans sa voix. Non pas qu'Alexis pourrait défoncer lui même la porte en forçant cela dit. C'était solide ces trucs. Bon. Bon bon bon … il semblerait qu'ils étaient donc coincés pendant une heure au moins, tous les deux ici. Il était tentant de juste l'ignorer pendant tout ce temps, mais rester la à ne rien faire, enfermé dans une pièce, sans la moindre distraction, c'était tout ce qu'il fallait pour rendre fou Alexis. L'ennui, terrible ennemi. En temps normal, avec Kyle, ça ne l'aurait jamais dérangé de rester cloîtré la. Mais il était évident que les temps n'étaient plus normaux depuis une semaine. Et il n'avait pas envie de rester plus d'une heure ici. D'un autre coté, il n'avait pas vraiment envie de faire la paix avec lui. Situation merdique ….

- Pfff … ils sont bien gentils, mais ils ne peuvent pas nous laisser tranquillement nous faire la gueule sans venir s'en mêler ?


Bien qu'il eu parlé à voix haute, il ne s'adressait pas forcément à Kyle, pensant plus à voix haute qu'autre chose. Il avait bien entendu Maya dire que, du fait qu'ils se fassent la tête ça faisait chier le monde. A cela, il se sentit un peu coupable. Qu'il en veuille à Kyle, c'était une chose, mais ils n'avaient pas à emmerder leurs amis avec. Lui en tout cas, ne sachant pas comment Kyle se comportait de son coté. Il avait conscience de ne pas être au top de la sympathie, lui qui habituellement, normalement, était quelqu'un de cool et gentil.

* Enfin j'estime avoir le droit de péter aussi ma pile de temps en temps, justifiée ou non ! *


D'abord ! Parce que vraiment, le plan de leurs amis, ces traîtres, le faisait bien chier. De peut être finir par parler à Kyle, ça voulait dire parler de choses dont d'une part, il n'avait pas envie de parler, et de l'autre, des choses qu'il ne saisissait pas. Ne comprenait pas vraiment. Et puis même, rien que de se trouver la dans la même pièce que lui l'énervait. Alors imaginez s'ils venaient à parler, mais genre vraiment parler, dans quel état il sera. Forcément, à chaque fois il repensait à leur dernière conversation, ou plutôt dispute, ou cet imbécile heureux lui avait dit qu'il était allé tailler une pipe à un abruti pour des bonbons. Dans l'idée c'était ça ne dites pas le contraire. Pas que lui n'ait pas le moindre tort, mais de son point de vue, la traîtrise venait de Kyle. Pourquoi qualifier ça de traîtrise alors qu'ils ne sortaient même pas ensemble ou quoi que ce soit ? … Rah, voyez, c'est pour ce genre de choses que Alex n'avait pas envie de parler ! Occupons nous d'abord de quoi faire pour sortir de cette pièce. Sans regarder Kyle, il porta son regard sur la porte de la salle de permanence, alors qu'il demandait d'une voix se voulant calme. Se voulait on dit bien.

- On fait quoi …. on fait genre à son retour tout roule, ou bien elle ne sera pas dupe ?


Maya la fouine oui. Des fois, vu la façon dont elle connaissait Kyle, qu'elle s'intéressait à sa vie, qu'elle mettait son nez partout, qu'elle remarquait beaucoup de choses, des fois, Alexis craignait un peu qu'elle ne soupçonne des trucs, sur ce qui pouvait se passer entre Kyle et lui. Après se disant qu'elle n'avait aucune preuve, il passait outre.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Panic Room [ Terminé ]   6/1/2017, 16:00

A la remarque d’Alexis, j’avais tourné ma tête vers lui, lui lançant un regard noir.

- Bah va y, défonce la, la porte gros malin !

Au lieu de me lancer son petit pic a la con. S’il était si balèze que ça, qu’il nous sorte de cette merde. Qu’il s’en sorte même seul en me renfermant je m’en foutais du moment que je n’avais pas à supporter sa présence. Retournant ma tête pour de nouveau ignorer Alexis, je serrais un peu plus mes bras contre mon torse. A mais vraiment la Maya je la retenais sur ce coup là ! Une nouvelle personne à qui faire la gueule tien ! Et le Alex qui se mettait à faire la causette tout seul. Roulement d’yeux vers le ciel tien. Bon après, je ne lui donnais pas tort. Qu’ils nous foutent la paix sérieux. Je veux bien que devoir faire des repas séparément, des pauses et tout, ce n’était pas génial mais bon. Ils n’avaient qu’à le laisser tomber et resté avec moi et puis voilà ! Problème réglé ! Bah oui, après tout c’était lui qui était en tort ! Lui qui m’avait fait la gueule pour rien, continuait de la faire sans tenté la moindre approche pour s’excuser et tout. Coupable ! Et en plus de ça il était débile !

- Bah oui bien sûr ! Elle va revenir, on va se faire un gros câlin genre tout va bien et ça va passer sans souci !

Il ne connaissait pas encore la bête ou quoi ? Même en essayant de donner le change, peu de chance que son plan foireux ne passe. C’était un coup a resté une heure de plus dans cette pièce, si ce n’était pas la nuit. Mais bon, quitte à être enfermé ici une heure avec lui, autant essayé d’avoir quelques réponses. C’est pour cette raison que je m’étais relevé de ma chaise, décroisant les bras le temps de se faire, pour me tourner vers Alexis en appuyant mes fesses contre la table et recroisant mes bras devant moi.

- Mais elle a raison ! Si on discutait ? Si tu m’expliquais en quoi sur quel principe tu estimes avoir le droit de me faire la gueule ? En quoi ta crise de l’autre jour était justifiée ? D’où t’as le droit de me péter une pile parce que j’ai sucé quelqu’un d’autre ?

Parce que c’était ça le souci non ? Que j’ai sucé Drew. En quoi ça regardait Alex ? Pourquoi ça l’avait énervé comme ça ? On ne sort pas ensemble ? On a jamais établi d’exclusivité entre nous ? Lui-même pensait apparemment à la suite de sa vie sentimental alors pourquoi ? Pourquoi une telle crise ? Pourquoi on en était arrivé à ce point ? C’était là les questions que moi je me posais depuis ses sept jours et qui me brulait les lèvres à chaque fois que je croisais Alexis de près ou de loin. L’envie de lui bondir dessus pour avoir enfin une explication a tout ça. Mais jamais le bon moment, trop de monde, puis surtout pas l’envie de faire le premier pas alors que c’était lui qui avait fait de la merde. A mon sens oui. Et donc quitte à devoir être enfermé ici pendant une heure en tête a tête avec lui, autant que cela serve à quelque chose.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Panic Room [ Terminé ]   8/1/2017, 20:27

Comme si ça ne suffisait pas au niveau agacement, voilà qu'en plus Kyle lui répondait en le prenant en plus ouvertement pour un con. Les sourcils froncés, il râla légèrement.

- C'est bon pas la peine de prendre ce ton-la, je sais bien que c'est voué à l'échec.


Que de vouloir duper Maya. Et même, imaginons que coup de chance ultime ça ne fonctionne, le lendemain lorsque leurs amis les verront toujours se faire la gueule, ils auront vite fait de comprendre les choses. Peut être qu'ils abandonneront, peut être que non. Peut être que certains laisseront couler et peut être d'autres chercheront à savoir ou était le souci pour tout arranger. Secouant la tête, l'air agacé, il entendit Kyle bouger de sa chaise, et tourna la tête pour le voir se relever, lui aussi dans une position défensive, les bras croisés sur son torse. Les sourcils légèrement froncés, la mine fermée, toujours énervé envers Kyle, Alexis gardait son regard braqué sur lui. Bien, on dirait que Kyle avait décidé d'ouvrir les hostilités... Soit.

Et la, Kyle posa LA grande question. Celle qu'Alexis, non pas ne trouvait pas de réponse, mais qu'il évitait soigneusement de se poser depuis une semaine. Non pas parce qu'il craignait de ne pas avoir de réponse à y trouver, mais, pour tout vous dire … parce qu'il craignait ladite réponse. Peut être bien que les accusations de Kyle l'autre jour étaient à moitié justifiées, en tout cas, celles disant qu'il était lâche. Voyez, une simple petite question, et le voilà pétrifié. Pourquoi il avait pété sa pile. Et il ne voulait pas répondre à ça. Il ne voulait pas y penser. Et pour lui, aujourd'hui, ça lui demandait un énorme effort que de repousser davantage cette question dans un coin de son esprit, et ne pas y penser réellement. Mais vite … une réponse, un truc à dire, n'importe quoi …

- Parce qu'on parle de Drew ! J'ai jamais pu encadrer ce type tu le sais bien ! J'ai toujours dit que la seule chose qu'il voulait c'était te sauter.


Hum … pas mal, puisqu'il y avait du vrai la dedans. Enfin tout était vrai, mais ça amènerait à d'autres questions. Du genre qu'est ce qu'il avait contre lui alors qu'il ne lui avait jamais adressé la parole, en quoi ça le regardait qui Kyle pouvait bien sucer … qu'est ce que ça pouvait lui faire aussi que Drew veuille se taper Kyle ou non. Et pour lui même, pourquoi est ce que l'autre jour il s'était prit la tête la dessus, le dimanche avant de tout savoir ? C'est pour ça qu'il enchaîna très rapidement :

- Et toi d'ailleurs, en quoi ça avait à voir le fait que je cherche quelqu'un pour le bal de promo ? T'avais que ça à me foutre dans les dents pour un semblant d'égalité c'est ça ?


Voila, parfait, ça c'est bien ! Ça c'est mature que de retourner la conversation vers Kyle ! En même temps, ça aussi c'était un truc qu'il n'avait vraiment, mais vraiment pas compris. Qu'est ce que cette histoire de recherche de cavalière avait à voir avec ce qu'avait foutu Kyle avec l'autre ?

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Panic Room [ Terminé ]   9/1/2017, 17:25

Aller, va y mon Bambi, donne-moi une belle explication a toute cette histoire. J’avais hâte de savoir ! Non parce que vraiment sa crise, je ne l’avais pas comprise et ne la comprenais toujours pas. Le regard fixé sur Alex, les bras toujours croisé sur mon torse, j’attendais ses explications. Et quelles explications putain ! Dans le genre j’esquive totalement le fond du sujet c’était pas mal ! Ou plutôt, si c’était vraiment ça son excuse, c’était encore plus ridicule que je ne pouvais l’imaginer.

Décroisant mes bras, je les avais ouverts en tendant mes mains de part et d’autre et ouvrant la bouche, prêt à lui demander ou était le rapport et surtout qu’est-ce que ça pouvait lui foutre que Drew veuille me sauter ? Mais pas le temps de placer un mot vu que directement Alexis avait enchainé en me questionnant à son tour. A mais non mon petit gars, tu ne vas pas t’en sortir comme ça !

- Alors là non ! Premièrement qu’est-ce que ça peut te foutre que Drew veuille me sauter ? T’as placé un véto sur ma personne ? Je ne suis pas au courant ! Puis je ne vois pas ce que tu lui reproche à Drew ! Tu ne le connais même pas ! Et pour le bal de promo le rapport c’est que tu me prends la tête parce que je suis allé voir ailleurs alors que tu étais en train de planifier exactement la même chose ! Pourquoi est-ce que quand c’est moi on a l’impression que c’est le plus grand acte de trahison de tous les temps alors que toi c’est normal ?!

Faudra qu’il me l’explique celle-là aussi, j’avais hâte ! Pourquoi lui avait droit de me pourrir comme pas possible parce que j’avais vu Drew alors que lui, apparemment, avait droit de se chercher quelqu’un sans que j’ai le droit de rien dire ? Moi je restais sur mon idée que ce qu’il le faisait chier c’était que j’ai fait ce pas en premier et puis c’est tout !

J’avais refermé mes bras, les recroisant sur mon torse, à nouveau en position de défense. Je m’efforçais de rester calme, pas pour Alexis mais pour moi. Même si à l’intérieur je bouillonnais, avait envie de l’engueuler et l’insulter de tous les noms, je voulais tout de même comprendre cette histoire, avoir les réponses que j’attendais.

- La différence c’est que moi je t’ai rien caché. T’as toujours su ce qu’il en était de Drew et moi, je t’ai dit que j’allais le voir, je t’ai dit ce qu’il c’était passé et en retour t’as juste pété une pile. Toi t’as eu des millions d’occasion de me parler de tes projets. Quand on en parle avec Maya, quand je t’ai dit avoir refusé d’aider à l’organisation de la déco du bal, … plein de fois. Et t’as jamais rien dit. Et là tu me fais la gueule parce que j’ai soit disant fait des trucs dans ton dos ?

Toute cette série de questions avaient été posé très calmement. Un ton certes assez sec, mais calmement. Le tout en fixant alors bien dans les yeux. Je voulais des réponses, je voulais qu’il m’explique, et en même temps … Je trouvais mes questions, ses reproches, la discussion de façon général, très étrange sans savoir dire en quoi …

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Panic Room [ Terminé ]   9/1/2017, 18:02

Il ne le connaissait pas, et alors ? Alexis haussa les sourcils et ses épaules l'air de dire « en quoi est ce un problème ? » Ne pas connaître une personne et ne pas la saquer, il y a peu, il ne comprenait pas trop comment ça puisse être possible. Puis, Drew est apparu et tout fut très clair. Le « voir ailleurs » fit un peu tiquer Alexis, mêlé à cette dispute incongrue. Chassant ses pensées parasites ainsi que d'autres, il souffla, largement exaspéré par les accusations sans fondement que lui lançait Kyle à la tronche, sur une pauvre recherche de cavalière alors que lui, était allé pomper un autre gars joyeusement. Il avait pas mal à la gueule lui !

- Mais parce que ça n'a rien à voir arrête de tout mélanger pour une fois, merde ! Moi je te parle du fait que tu sois allé voir un autre gars et toi, le fait que je cherche une simple cavalière pour le bal de promo ! Pas une meuf ! Et si je ne t'en ai jamais parlé c'est parce que jusqu'ici, ça n'a abouti à rien !


Pas comme s'il avait eu un jour de sérieuses candidates au titre vous voyez. Bien sûr il avait pensé à quelques filles, et quelques filles lui avaient proposé de s'y rendre ensemble, mais encore aujourd'hui c'était le néant total. Alors ouais, il avait beau faire son petit casting, calmement, mais concrètement il n'y avait rien que Kyle ne puisse lui reprocher ! Lui s'était pas retrouvé la tête entre les cuisses de ses prétendantes !

- Donc confonds pas des trucs qui se sont bien passés que quelque chose qui ne s'est jamais passé.


Alexis pensait vraiment que c'était tout ce à quoi Kyle se raccrochait pour avoir quelque chose à lui répondre, et pas être le seul accusé de quoi que ce soit. Alors non, de son avis ils n'étaient absolument pas à égalité, faut pas pousser non plus mec ! Parce que la par contre, il le soulait à mettre tout le temps ça sur la table ! Il avait pas fini un peu ses conneries la ? Ah, il l'énervait ! C'était dit, en plus de Kyle, il allait faire la gueule à Maya. Et Cassy. Non, tout le monde comme ça pas de jaloux ! Puis il décroisa les bras et se décolla de la fenêtre, avant de, lentement, commencer à marcher vers Kyle, profitant des quelques petits centimètres qui les séparait en taille pour le toiser du regard. Calmement, bien que l'énervement était palpable, que ce soit dans sa voix ou les traits de son visage, il lui demanda alors qu'il se rapprochait de lui.

- C'est vrai, je le reconnais, je ne t'ai pas parlé de ce que je planifiais, puisque de toute manière il n'y avait rien à raconter. Mais, explique-moi pourquoi, toi, Monsieur Kyle si sûr de soi, Monsieur grand seigneur qui ne me cache rien … Comment est ce que ça se fait que tu ais mis un temps pas possible à m'avouer ce que t'avais trafiqué avec lui ? Alors que habituellement pour le moindre petit truc qui t'arrive, je suis au courant dans l'heure si c'est pas la minute ? Tu fais genre tu m'a raconté tout ce que tu as foutu avec lui de toi même, mais au moment ou tu m'a tout dit, et cette matinée même, tu ne semblait pas aussi assuré que maintenant.


Alexis s'était arrêté à néanmoins une distance respectable de Kyle, mais assez proche pour pouvoir mieux tenter de le fusiller du regard. Sait-on jamais. Les yeux braqués vers ceux de Kyle, il se refusait à regarder autre chose. Surtout pas cette foutu bouche qui était allée traîner chez cet enfoiré. Mais aller, qu'il lui explique pourquoi il a mis un temps fou à lui en parler.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Panic Room [ Terminé ]   9/1/2017, 18:43

- Oh parce que dans tes prévisions, quand tu auras trouvé la parfaite cavalière digne de toi pour aller au bal de promo, tu vas juste aller la chercher chez elle, la conduire à la soirée, prendre une petite photo, un verre de jus de fruit, puis gentiment la raccompagner sans rien de plus ?

Non mais laissez-moi rire ! Le bal de promo, outre le coté récréatif, fin d’étude, youhou on fait la fête, ça sert surtout à baiser ! Alors quoi qu’il en dise, non ! S’il cherchait une personne précise, répondant à des critères précis, ce n’était pas juste pour se faire une petite danse et bonne soirée, rentre chez toi chérie !

Puis Alexis se mit à faire quelque chose d’étrange. A quitter sa position pour s’avancer vers moi. De l’agacement, mon expression s’était fait un peu plus surprise, un peu moins rassuré aussi. A légèrement décroisé mes bras pour les placer sans y réfléchir d’une façon défensive. Bon on en était peut-être pas au point que, à bout, énervé au possible, Alexis décide d’en venir aux mains et me casser la gueule mais sait-on jamais.

Au final il semblait que ma vie n’était pas en danger, juste mon opinion sur tout ça. A tant vouloir mettre Alexis en cause depuis le début de cette histoire, j’oubliais, ou faisait abstraction, du fait que oui, j’avais a la base quand même tout fait pour éviter de parler de ça a Alexis. Au final j’avais eu raison ! Et j’aurais dû m’y tenir. Mais vu que ça n’avait pas été le cas, vu ou on en était aujourd’hui, je devais en effet apporter quelques explications sur ça. Pourquoi j’avais passé la journée à ne pas vouloir parler de ce qu’il c’était passé avec Drew, a Alex ? Pourquoi avait-il fallu que je me sente vraiment pris au piège, à ne plus pouvoir évité ce passage en ayant plus que pour option tout lui dire ou lui mentir ? C’était finalement avec une voix légèrement hésitante, le regard un peu fuyant que je tentais de répondre à ses questions.

- Mais parce que … tu l’as dit. Tu peux pas voir Drew … La dernière fois que je t’ai parlé de lui, tu m’as fait la gueule …

Et c’était vrai ! De base j’évitais de parler de Drew à Alexis vu dans quel état ça l’avait foutu la dernière fois. Bon ok le samedi soir je m’étais bien fait plaisir à lui dire que j’allais le voir, qu’il avait un truc pour moi et tout mais ça c’était seulement parce que j’étais énervé qu’il ne m’ai pas parler du bal de promo et du fait qu’il cherche une fille a sauter. Si, le bal de promo ça sert à ça !

Baissant un peu plus la tête, mon regard avec, j’avais doucement baissé mes bras, en gardant un en travers de mon ventre et allant poser mon autre main sur le rebord du bureau.

- J’étais énervé contre toi … d’apprendre par Dorian que tu te cherchais quelqu’un alors que comme tu dis, moi je te raconte tout dans la minute … J’ai voulu … me venger …

Voilà. Tout simplement. J’étais en colère contre Alexis, contre le fait qu’il voulait se trouver quelqu’un pour aller au bal et donc dans la logique avec qui être. Ce que ça voulait dire, que forcement nous on arrêterait, et qu’il n’ait pas pris la peine de m’en parler …

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Panic Room [ Terminé ]   9/1/2017, 19:18

- Ooh … tu essayais de me ménager … ou juste de sauver ton cul.

Passant d'un ton plus mielleux à un ton plus sec, Alexis pesta à son explication en carton. Toujours en gardant son regard braqué sur lui. Oh oui il se souvenait de la fois ou il lui avait fait la gueule d'avoir parlé de lui, mais à raison ! Puisque Kyle s'était mis à en faire l'éloge, à dire combien il était trop cool et tout ça, trop plein de point communs de la mort … Puis les torts étaient un peu plus partagés ce jour la. Autre chose lui revint en tête aussi, en rapport avec cette histoire bien sûr :

- Et ça ne t'a pas empêché de m'en parler de long en large et en travers le jour d'avant à me dire que tu allais le voir, et à me faire mariner dans mon coin.


Tout le reste du week-end à se faire des films comme un idiot ! Il s'était imaginé bien entendu que cet abruti en avait profité pour sauter Kyle une bonne fois pour toutes et, malheureusement, n'était pas si loin de la vérité. Et lorsqu'il l'eut su, ça lui avait bien fait du mal. Mais ça, il le niait encore, pour l'instant en revanche il n'avait aucun mal à avouer que ça l'énervait ! Et finalement, l'explication de la part de Kyle, sur … non, pas juste d'avoir mis tant de temps à en parler pour lui, mais sur … tout ça. Même si Kyle avait baissé les yeux, Alexis avait toujours les siens vers son visage alors qu'il lui parlait enfin ouvertement. Mais cette réponse ne le réjouit pas du tout. Bien que toujours en colère, ça ne changera pas, en un sens, sa réponse le mit mal à l'aise. Le peina peut être aussi un peu. Il ne saurait dire exactement tout ce que ça lui faisait, c'était trop … flou. Il s'était finalement un peu reculé et avait relevé ses mains pour applaudir lentement, à quelques reprises, sans aucune joie, avant de déclarer d'un ton plat :

- Bravo Kyle alors. Tu as réussi ta petite vengeance. Bravo. J'espère que tu te sens mieux à présent.


Toutes les félicitations de la maison. Il n'aurait pas cru Kyle capable de faire un truc si … nul. A d'autres peut être mais pas à lui en tout cas. Quelle belle erreur tiens. Lui par contre, il en avait marre, de parler, de raconter ces trucs qui ne menaient à rien d'autre qu'à se faire du mal l'un à l'autre. Il avait envie de se barrer de cette pièce à la con, et laisser Kyle seul avec ses idées à la con tout autant, mais souci … la porte. Mis à part en se pétant une épaule, il doutait pouvoir la défoncer, et malgré les heures passées sur les jeux, il ne savait pas crocheter un verrou.... Prochain objectif sur sa liste ça. Faute de pouvoir partir, il fit quelques pas en arrière pour aller s'asseoir sur une table, les coudes sur les genoux et les pieds pendant dans le vide.

- C'est bon, j'en ai assez entendu.


Déclara t-il en joignant les mains, le regard un peu baissé.

- Maya n'aura pas à nous enfermer une heure de plus. Je ne pesterais plus envers toi et arrêterais de me conduire comme je l'ai fait ces derniers jours mais … j'en ai ma claque de tout ça. J'ai eu ma dose, j'en ai marre maintenant.

Marre de ces conneries à plus savoir sur quel pied danser avec Kyle, de se prendre la tête avec ces prises de tête trop étranges. Marre d'être effrayé de chercher des réponses soi même, marre d'être énervé contre celui qui pourtant est son meilleur ami, marre d'être déçu …. De tout ça. Il voulait juste passer à autre chose, que ça cesse. Il n'était cependant pas prêt à agir comme si de rien n'était, loin de la. Ça lui faisait encore et toujours … non, ne pas y penser.

- Mais si tu as d'autres choses à me reprocher, ou des petites vengeance à planifier, profites, c'est maintenant ou jamais.


Il ne savait pas quoi … un cadeau qu'il ne lui aurait pas offert ? D'avoir un jour vite fait couché avec une autre meuf ? Hum …. d'autres trucs ?

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Panic Room [ Terminé ]   9/1/2017, 21:20

Quelque part, j’étais toujours énervé contre Alexis. Plus vraiment par rapport au fait qu’il m’ait gueulé dessus, fait la gueule et tout ça. Non à présent c’était plus que j’avais l’impression qu’il ne comprenait pas. Pourquoi j’avais eu le besoin de me venger, ce que je lui reprochais, ce que ça voulait dire. Mais en même temps je me sentais trop mal pour lui préciser ça, lui demander encore des explications. Alors quand c’était reculé en applaudissant lourdement, j’avais juste relevé un peu mon regard vers lui sans rien exprimer en particulier. Sans rien dire non plus. Non je n’étais pas plus content que ça d’avoir réussi mon coup, et je ne me sentais certainement pas mieux, bien au contraire.

Du coin de l’œil, je regardais Alexis continué de s’écarter de moi pour aller rejoindre une table et s’asseoir dessus. A nouveau j’avais détourné mon regard, fixant le sol, avant de relever quand il s’était remis à parler. Et autant dire que ses paroles me firent un petit pincement au cœur. Non, en fait c’était un grand pic planté dedans. Que voulait-il dire par il en avait sa claque ? Sa dose ? Et qu’il en avait marre ? Ok il ne pestera plus sur moi et tout mais … quoi alors ? C’est que soudainement, il me faisait peur.

- Ecoute je suis désolé d’accord ? Non j’ai rien d’autre à te reprocher et je n’ai pas d’autre sale coup à te faire !

Tout en disant ça je m’étais redresser de contre le bureau ou je me trouvais, avançant à mon tour vers Alexis pour me poster devant lui, cette fois si soutenir son regard sans le fuir.

- J’ai merdé, je suis d’accord mais … Je veux qu’on arrête de se faire la gueule. Je veux pas que tu me zappe, que tu me parle plus, … Je ne veux pas que les choses change entre nous …

Cette dernière doléance avait été dites d’une façon peut être plus hésitante, mais plus sincère aussi quelque part. Je ne voulais pas que les choses avec Alex changent pour une connerie pareille. Je ne voulais pas perdre notre amitié, notre relation. Tout ce qui faisait qu’Alexis était spécial à mes yeux. J’avais pourtant très désagréablement l’impression que c’était ce qu’il se passait.

Relevant un peu mes mains, c’était là aussi avec une certaine hésitation, que j’avais fini par aller les poser sur cette d’Alexis, relevant de nouveau pour regard pour fixer le sien.

- Je suis sincèrement désolé et je ne veux pas qu’un truc aussi con foute en l’air notre amitié alors, pardon moi ! Et demande-moi ce que tu veux ! Que je vois plus Drew ou ce que tu veux ! Mais me fait pas gueule ou je sais pas quoi … S’il te plait …

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Panic Room [ Terminé ]   9/1/2017, 21:56

Vivement, Alexis releva les yeux vers Kyle sans pour autant bouger de sa table ou il était assis, en l'entendant à son tour parler. Bien, il était au moins content qu'il n'ait pas d'autre sale coup en prévision pour sa poire. Si tant est que ce soit vrai. Mais il ne dit rien, laissant Kyle s'exprimer alors qu'il venait se placer devant lui, à le regarder dans les yeux. Tiens, il semblait un peu plus sûr de lui à présent. Pas qu'il en soit à un point ou il transpirait la confiance en soi, mais c'était mieux que tout à l'heure malgré tout. Et dans tout ça, l'entendre répéter ses excuses lui fit un peu de bien. Un peu. Pas à un point ou c'était assez pour redonner le moral à Alexis, mais c'était la. Et … non, Alexis n'avait pas en tête de zapper Kyle. En fait, il ne savait pas ce qu'il avait en tête ! Il ignorait quoi faire, tout ce qu'il savait c'était qu'il ne voulait plus se prendre la tête avec lui, avec tout ça. Avec lui même. Cependant, bien qu'il ne dit toujours rien, Alexis avait le sentiment que les choses avaient changé entre eux. Peut être .. peut être même avant cette récente histoire. Quand, et jusqu'à quel point ? Il ne le savait pas. Peut être depuis le jour ou ils ont commencé à coucher ensemble, peut être beaucoup plus tard, peut être avant … Aucune idée. Il ne saurait l'expliquer de suite, mais c'était ce qu'il ressentait.

Lorsqu'il sentit un contact sur ses mains, il abaissa rapidement les yeux, comme pour avoir confirmation visuelle du geste qu'il sentait, des mains de Kyle posées sur les siennes. Geste anodin en temps normal, mais qui aujourd'hui fut à ses yeux réconfortant. Alexis remonta ensuite son regard, croisant celui de Kyle, sans chercher à se défaire de lui. Et à nouveau, ce petit soulagement, bien que moindre, à l'entendre réitérer ses excuses. Et il allait cette fois même plus loin pour pouvoir se faire pardonner, puisqu'il semblait même être prêt à ne plus voir Drew s'il le lui demandait. Tout ça pour que lui ne lui fasse plus la gueule. Il était prêt à ne plus du tout revoir un type qui pourtant semblait si parfait, juste pour qu'Alexis arrête de lui faire la tête ? Il garda le silence, prenant sérieusement ses mots en considération. Non, il ne pensait pas à lui demander une telle chose ( bien que …. ) mais ce que voulaient dire ses mots. Ou du moins, ce qu'il en comprenait. Après un bref silence, à toujours regarder Kyle dans les yeux, Alexis ouvrit la bouche, cherchant ses mots, avant qu'ils ne viennent à lui.

- Je … n'aurais peut être pas dû non plus garder certaines choses pour moi. Désolé.


Finit-il un peu moins assuré, mais néanmoins, sincère. Est ce que Kyle serait allé voir Drew si Alexis lui avait parlé de sa recherche de cavalière ? Ou ça n'aurait rien changé ? Et s'il n'en n'avait jamais cherché, ça aurait eu un effet quelconque sur les événements ou bien … En tout cas, malgré le fait que ça lui fasse toujours aussi mal, il prit sur lui. Parce que de faire la tête à Kyle éternellement, de vouloir être blessant envers lui n'était pas la solution. N'en voyant pas d'autre à l'heure actuelle pour débloquer les choses, il reprit, calmement.

- Laisse-moi juste un peu de temps. Pas beaucoup, juste le temps pour moi de digérer … ça …


Cette prise de tête qui n'avait rien d'une dispute entre amis, les questions qu'il repoussait au loin dans sa tête, celles qu'il cherchait à comprendre sans y parvenir … Alexis regarda ensuite les mains de Kyle, posées sur les siennes, avant d'en dégager doucement une, pour à son tour, non sans une pointe d'hésitation, la poser par dessus les doigts de Kyle et relever les yeux alors qu'il lui promit plus doucement :

- Et puis, on pourra doucement reprendre notre amitié la ou on l'a mise en pause.


La question étant : à quel moment exactement ?

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Panic Room [ Terminé ]   12/1/2017, 07:22

Après mes excuses et déclarations, sincères dans les deux cas, m’étais tout de même venu un petit pic de stresse. Le temps qu’Alexis n’enregistre ce que je venais de lui dire, y réfléchisse, et enfin ne prenne la parole, n’avait semblé être un lapse de temps interminable. Aussi, quand il prit enfin la parole, avec en plus une petite hésitation au début, ce pic de stresse s’était quelque peu accentué a cette instant, faisant battre mon cœur plus fort, sous le coup de l’appréhension. Mais ce fut finalement un léger sourire mais des plus soulagé qui s’affichait sur mon visage. Il n’avait rien dit de spécial mais rien que le fait qu’il ne me renvoi pas balader était réconfortante. Ses excuses aussi même si pour le moment ce n’était plus ce que je cherchais.

- C’est pas grave …

Avais-je soufflé timidement. La suite était un peu moins plaisante, ce qui me fit un fit perdre mon sourire, du moins le coté soulagé. Néanmoins et ne sachant pas vraiment quoi répondre, j’avais juste acquis d’un léger mouvement de tête. Lui laisser du temps. Oui je pouvais le comprendre. Enfin … Non pas vraiment. J’avais toujours du mal à comprendre ce qu’il c’était passé entre nous. Si j’avouais enfin que d’apprendre qu’Alexis se cherchait quelqu’un m’avais énervé au point de me tourner vers Drew, j’avais toujours du mal à comprendre pourquoi ça l’avais énervé autant. Pourquoi on en était arrivé à s’engueuler ainsi et ne plus se parler de toute la semaine. Surement plus si Maya ne nous avait pas enfermé ici … Mais je n’allais pas pour autant gâcher ce moment de réconciliation avec des questions dont, à l’évidence, Alexis lui-même n’avait pas les réponses.

Bien que mon assurance c’était de nouveau envolé, je tentais de soutenir autant que possible le regard d’Alexis, du moins jusqu’à ce que celui-ci même me baisse les yeux vers nos mains. Faisant alors de même, j’eu d’abord une légère crainte à sentir la main d’Alexis quitter la mienne, mais aussi tôt après, de nouveau ce sentiment de soulagement en sentant et voyant sa main se poser sur la mienne. De nouveau mon léger sourire c’était fait sur mes lèvres alors que je relevais les yeux vers lui à mon tour. Soulager, toucher de ce geste, peut être aussi tout simplement heureux d’avoir de nouveau un contact avec lui, un contacte qui venait de lui. Mais encore une fois, aussitôt qu’Alexis avait ouvert la bouche et commencé à parler, mes craintes me regagnaient. Je ne saurais pas l’expliquer mais, … le contexte, la façon qu’Alexis avait de dire ça, de reprendre notre amitié là où on l’avait laissé, ça avait quelque chose d’étrange. C’était peut-être mes propres pensé qui était étrange car, quand Alexis eu dit ça, je m’étais moi-même demandé ou on l’avait laissé, sans penser tout simplement au jour de notre dispute mais a tenté de remonter plus loin, sans comprendre pourquoi.

- Heu, oui. D’accord …

Là encore, c’était une réponse fait d’une voix timide, perturbé aussi bien par la situation, ce qu’on se disait. Ce que je pensais et ressentais …

- Juste …


Hésitant un peu dans mes mots comme dans mes gestes, j’avais fini par détacher mes mains de celles d’Alexis pour relever mes bras et aller les passer autour de son cou tout en venant me serrer contre lui. Juste ça, simplement. Un câlin. Un câlin ou je me blottissais contre Alexis, callant rapidement mais délicatement ma tête dans son cou, a légèrement respiré son odeur qui, je m’en rendais compte, m’avait manqué. J’étais resté ainsi quelques secondes, a profité de ce moment, mais m’en était pourtant vite défait. De peur d’être repoussé, que celui puisse être bizarre ou gênant. Me détachant d’Alexis, à regret, je me replaçais devant celui-ci avec un petit sourire un peu gêner.

- Désolé. C’est que … ça me manquait.

De ne plus avoir eu de contact avec lui depuis si longtemps. Ça n’avait rien de sexuel ou quoi. De base j’étais quelqu’un de tactile, peut être encore plus avec lui. A y être tout le temps collé, a lui choper le bras, le pousser, le tirer vers moi. Sans m’en rendre compte ça m’avait beaucoup manqué. Peut être encore plus sur l’instant présent où j’avais l’impression que cela n’allait pas être possible durant un moment.

- Mais par contre … Je sais pas depuis combien de temps on est là mais ça doit pas faire une heure. On .. fait quoi ?

En attendant d’être libéré ? Avec Alexis qui voulait du temps pour réfléchir on allait peut être pas se lancer dans une grande conversation de notre semaine pour rattraper le temps perdu. Puis pas sûr que ça arrange grand-chose que de se rappeler combien on avait envie de s’entre tuer. Si ça se trouve Maya était juste derrière la porte, a écouté depuis le début. Petite torpeur en réfléchissant à ce qu’on s’était dit, ce qui pourrait être mal interprété ou trop bien interprété justement …

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Panic Room [ Terminé ]   12/1/2017, 11:57

Malgré que Kyle fut prêt à visiblement tout et n'importe quoi pour qu'Alexis ne lui fasse pas la gueule, il était quand même un peu content qu'il semble comprendre le besoin qu'il avait de prendre juste un petit peu de temps. Désolé, peut être que certains y arrivaient, mais en son cas, il avait du mal à passer d'une envie de meurtre à une super entente de ouf avec quelqu'un. Même avec Kyle. D'ailleurs peut être que ça lui ferait pas de mal de prendre quelques jours lui aussi un peu au calme pour … il ne savait pas, digérer le tout peut être ? Ou bien il n'en n'avait pas besoin. Il le laissa faire quand il retira ses mains des siennes, se demandant ce qu'il comptait faire et, le vit et senti venir lui faire un câlin. Ah … oui, en effet, peut être que pour Kyle il n'y avait pas besoin de temps. Il ne repoussa pas Kyle ou ne l'empêcha pas de faire quoi que ce soit. Il avait même relevé une main, dans l'optique d'aller le prendre dans ses bras aussi mais se ravisa. Bien que cette étreinte à sentir la tête de Kyle calée dans son cou, ses cheveux doucement lui caresser la joue, ses bras autour de lui … a défaut de lui rendre son étreinte, il ferma les yeux quelques secondes. Avant de les rouvrir un peu plus tard, peut être un petit peu plus calmé de par ce contact. Il regarda Kyle bouger, se défaire assez vite, et secoua doucement la tête, ravalant un sourire à son petit aveu.

- Il n'y a pas de mal …


S'il s'était contenté d'un câlin comme ça avec Drew, il n'y aurait pas eu tout ce bordel ! … Bon, et puis, il avouait que, peut être que ça lui avait manqué aussi. Pas de façon consciente parce que trop occupé à pester contre lui à la moindre occasion, à le maudire dans sa tête et on en passe, mais oui. D'avoir de nouveau senti un court contact avec Kyle était comme un retour à la normale, ou dans sa vie de tous les jours, ou quoi qu'il fasse, Kyle n'était jamais loin. Bon. Finalement, peut être que Maya et la clique ne mourront pas de ses mains, puisqu'il se sentait nettement moins tendu et énervé qu'en arrivant dans cette salle. En vouloir à quelqu'un jadis si proche ne lui réussissait pas. Et, voilà une bien bonne question que posait Kyle. Qu'est ce qu'ils allaient bien pouvoir faire ?

- Hum … en temps normal disons, je t'aurais proposé de baiser...


Dit-il pour plaisanter, petite tentative pour détendre un peu cette atmosphère étrange. Tous les deux seuls dans une salle de permanence, on sait ce que ça a déjà donné.

- Ou sinon on appelle Maya pour qu'elle vienne nous sortir de la.


Tous les deux, qu'elle entende qu'il n'y ait pas eu un mort au passage, qu'ils allaient bien et étaient prêt à sortir de la. Si le portable passait du moins et que Maya répondait, cette garce. Et dans le cas échéant, Alex ne saurait pas trop quoi faire. Discuter, mais de quoi ? Que dire ?

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Panic Room [ Terminé ]   12/1/2017, 13:22

A la base, ma question était sans arrière-pensée, je me demandais vraiment ce qu’on pouvait faire. Non mais c’est vrai ! Bon … peut être que, ça m’a vaguement traversé l’esprit aussi. Mais d’entendre Alexis le dire explicitement m’avais vraiment surpris. Peut-être cela c’était fait remarquer durant une fraction de seconde. Non mais il y a une minute il me dit qu’il a besoin de temps pour digéré tout ça mais tout de suite après me propose de baisé pour passer le temps ! Excusez-moi mais ça a de quoi perturbé un peu.

Bon après s’il n’y avait que ça à faire pour passer le temps hein … Non ? Autre chose ? Appeler Maya ? Elle était assez évidente ma tête du mec qui réalise la vie ? Mais putain oui ! Depuis le début qu’on était là j’aurais dû y penser ! Appeler Maya pour lui ordonner de venir nous ouvrir, ou à défaut l’insulter de tous les noms. Ou appeler quelqu’un d’autre, n’importe qui ! Mais non. A aucun moment je n’avais pensé à mon portable. Un comble quand on sait le statut vital qu’il a pour moi.

- Ah, bah oui !

Révélation ! Je commençais donc à aller glisser ma main dans ma poche pour en sortir mon portable, commençant à déverrouiller celui-ci avant de quelque peu me ralentir dans ma lancé. Juste une seconde de réflexion … Alexis avait dit baiser OU appeler Maya. Est-ce que ça voulait dire que j’avais un choix à faire ? Attendait-il de moi que je fasse un choix plutôt que l’autre ? Question qui m’amenait étrangement à m’en poser une autre, qui m’avait fait relever les yeux vers Alexis, un peu hésitant.

- Heu, … est ce que …

Non. Non non non et clairement non. Vu les circonstances, l’apaisement naissant entre nous, quelque chose me disait que ce n’était pas du tout une question à poser. Un coup à ce que si je me trompe, ça annule tout ce qu’on venait de se dire. C’est pour ce que sans finir ma phrase j’avais rabaissé mon regard sur mon portable, allant bien vite chercher Maya dans mon journal d’appel. Forcément à ne plus parler à Alex, elle avait pris la place en tête. Dès l’appel de lancer, je l’avais mis en hautparleur, qu’Alexis puisse entendre Maya quand elle répondrait … si elle daignait répondre.

- Aaah ! Hé bah j’ai eu peur a pas avoir d’appel plus tôt, ne serait-ce que pour m’insulter. J’ai bien cru qu’Alex t’avais tué !

- Oh j’ai plein d’insulte en réserve pour toi ! Mais plus tard … C’est bon on a parlé, on .. va mieux. Donc peux-tu venir nous ouvrir s’il te plait ?

- Hmmm, j’ai un doute. Vu la semaine de merde que vous avez passé l’un contre l’autre, ça m’étonne que ce soit si vite réglé. Mais en même temps on parle de vous ! Donc c’est pas forcement si étonnant. Alexis tu confirme que tout est réglé ?

A la dernière question de Maya j’avais émis un petit râlement tout en roulant des yeux. Mais elle était chiante ! Qu’elle vienne nous ouvrir et puis c’est tout ! Puis je n’ai pas dit que tout était réglé mais qu’on allait mieux. Subtile nuance quand même.

- Bon j’arrive je suis à la bibliothèque. Ou on me demande de couper mon téléphone d’ailleurs. J’arrive à toute !

Et pouf, plus de Maya. Lâchant un petit soupir de soulagement, j’avais remis mon téléphone en veille et l’avait rangé dans ma poche avant de relevé les yeux vers Alexis. Bon. Comblons les cinq minute qu’il faut a Maya pour arriver jusqu’à nous.

- Bon, bah ça aura pas été totalement idiot leur plan à la con …

Même si ça n’avait pas tout résolu, ça nous avait au moins sortie de notre mutisme interposé. Et si de ce que j’avais compris c’était pas demain qu’on allait se retrouver comme avant, comme si de rien n’était, sans doute au moins pourrons nous nous retrouver ensemble avec les autres sans les faire chier avec nos problèmes. Espérons juste que eux aussi soit patient avant que les choses reviennent à la normal. Surtout Maya, oui.

- Demain, on mangera tous ensemble ?

Vrai question. Comme dit, j’avais du mal à comprendre exactement ce qu’Alexis voulait dire par avoir besoin de temps. Est-ce que ça voulait juste dire qu’on pouvait se croiser dans le couloir ou en cours sans se lancer des regards noirs ? Est-ce qu’on pouvait reprendre notre vie sociale de groupe normalement même si entre nous ça serait un peu différent ?

Puis le clic de la serrure c’était fait discrètement entendre, me faisant vivement tourner la tête vers la porte pour voir celle-ci s’ouvrir et Maya apparaitre.

- Libérééééé ! Délivréééé ! On ne s’engueulera plus jamaaaais !!! … Oh aller, faites pas la gueule. Il était bon au final notre plan de réconciliation !

C’est pas faux. Mais je lui faisais quand même encore un peu la gueule. Ne serait-ce que pour ce soir. Alors après un regard à Alexis, j’étais allé récupérer mon sac, le passant sur mon épaule avant de me diriger vers la porte et me mettre devant Maya.

- J’ai envie de te frapper.

- Je le comprends. Mais tu sais que si tu fais ça je te le rendrais. Et on sait tous les deux que j’ai un meilleur revers que toi.

Et c’était vrai. Pas vraiment une question de force mais les rares fois ou avec Maya on s’était énervé l’un contre l’autre à s’en taper sur la gueule, à coup de claque hein, et bah je ne sais pas comment elle se démerdait mais sans toucher mon nez elle arrivait à m’en faire saigner. Sauvage ! Enfin c’était donc pour cette raison que je m’abstenais.

- Bon, on peut partir maintenant ?

- Bien évidement. Du moment que demain et les jours suivant vous ne vous faites plus la gueule. Si c’est le cas notre plan B est de tout simplement vous boycotté tous les deux des moments en commun.

- Oui. C’est bon on t’as dit.

Suite à cette énième confirmation, Maya c’était donc décalé de la porte, tendant le bras d’un geste dramatique pour nous indiquer la sortie. Que je m’empressais de passer.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Panic Room [ Terminé ]   12/1/2017, 13:52

Pendant que Kyle sortait son portable de sa poche, Alexis le regarda faire, toujours posé sur sa table, et nota le petit moment de flottement que traversa Kyle. Oui, c'est bien un portable. Quoi … il avait reçu un message de l'autre débile ? Il regarda son visage, un sourcil froncé, relevant un peu le menton à son début de question, bien vite avorté, se contentant d'un « hum ? ». Mais quoi que Kyle ait voulu dire, Alexis n'en su rien, puisqu'il retourna à son portable chéri pour aller appeler Maya, penchant un peu la tête vers le portable quand il l'appela. Et, heureusement, elle répondit. Roulant des yeux à cette histoire de tuer Kyle, il devait avouer que l'idée lui était venue, ainsi que quelques façons de faire assez colorées disons. Mais quelle chieuse tout de même ! Elle et tous les autres, c'est sûr mais vu que c'était elle qui avait fermé la porte, c'était elle qui s'en prenait plein la poire pour tout le monde.

- Si on te dis que ça va, c'est que ça va. Alors viens maintenant. S'il te plaît.


Il ne pouvait pas confirmer que tout était réglé, pas vraiment, mais que les choses ont été mises au clair. Du moins, la plupart. Mais dans les grandes lignes ils avaient pu enfin parler, se prendre le chou une dernière fois avant de pouvoir reprendre leur vie d'avant. Quoique ça comme dit, pas de suite de suite. Peut être qu'il faudra juste ce soir à Alex, ou un jour de plus, mais pas bien longtemps avant de pouvoir de nouveau agir normalement. La au moins, tout s'était calmé. Maya ayant raccroché, il avait également relevé les yeux vers Kyle, approuvant vaguement ses dires.

- C'était quand même un peu risqué leur truc ….


Dans le doute ou ça ne fasse qu'empirer les choses. Dans le fond il n'y avait malgré tout aucun risque qu'Alexis ne lève réellement la main sur Kyle. Casser la gueule à quelqu'un, il en était capable, mais pas Kyle. Pas à quelqu'un qui à la base est son ami, pas pour une embrouille. Dans le pire des cas, ça aurait peut être définitivement pété leur amitié, mais il faut croire que … quoi que ce soit qui les liait, c'était juste plus fort que la rancune. Pour la peine, vu que tout s'était quand même bien passé et qu'ils sortiront de la calmés, ça avait été utile. Se relevant de la table, posant les pieds à terre, il pesa la question de Kyle pour le lendemain. Avant d'approuver.

- On pourra oui.


Il aura beau avoir besoin d'un peu de temps par rapport à Kyle, il n'empêchait que oui, il pouvait faire ça. Faire un petit effort pour que ça aille mieux entre eux, oui, c'était faisable. De toute façon, il verra comment ça évoluera avec Kyle. Et tout le reste … Et enfin, le bruit d'une porte qu'on ouvre, faisant tourner les yeux d'Alex vers celle-ci, avant de les plisser de mécontentement en voyant Maya arriver en chantonnant gaiement. Il se contenta d'une large inspiration énervée pour lui faire savoir qu'il n'avait malgré tout pas spécialement approuvé leur plan de merde à les enfermer comme des lapins dans une cage. A son tour, il alla récupérer son sac avant de rejoindre Kyle près de la porte, ou se tenait Maya qui …. bien qui réussit mine de rien à le faire doucement ricaner lorsqu'elle répondit à Kyle avoir un meilleur revers que lui. Alex ? Non ça va comme dit, il ne frappera jamais un ami, encore moins une fille ( même si c'était amplement mérité ). A la place, Julian se prendra tout dans la gueule à un prochain entraînement, qu'il ait fait quelque chose ou non dans cette histoire. Vraiment, le plan B aurait été de leur faire la gueule à tous les deux ? Bon … de toute manière les choses étaient à présent calmées et ils ne se feront plus la gueule à présent. Pas besoin de ça. A son tour, il suivit Kyle en sortant de la salle, tournant néanmoins la tête vers Maya :

- Je vous retiens, vous et vos plans foireux …


Il fit le petit geste avec son index et son majeur pour dire « je t'ai à l'oeil », mais dans le fond, bien, bien moins énervé envers elle et les autres qu'il n'a pu l'être contre Kyle. Sur le coup par contre, oui il était soulé encore, mais demain était un autre jour, pas vrai ? Sorti de la, il rattrapa sans mal Kyle sur le chemin de la sortie.

- Bon … je te dis à demain alors ?


Demanda t-il plus doucement. Il ne se voyait pas lui proposer de le raccompagner chez lui ou de traîner ensemble … La, de suite, la seule chose dont Alexis avait besoin c'était de calme. De se poser seul sans personne autour, de juste … mettre les choses au clair avec lui même.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
 
Panic Room [ Terminé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Etablissements Scolaires :: High School :: Salles de Cours-
Sauter vers: