AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Comment oses-tu ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Comment oses-tu ! [Terminé]   27/3/2017, 20:07

La vie de Dorian poursuivait son cours. Entre ses études, son couple et ses aventures de petit ( grand en devenir ) tyran, il n'avait pas de quoi s'ennuyer. Passé en seconde année de ses études de stylisme, il continuait son parcours pour comme toujours, y être le meilleur. Avec l'arrivée d'un nouvel élève, qui avant étudiait à Los Angeles, les choses devinrent plus compliquées étant donné le très bon niveau de celui-ci. Néanmoins la compétition n'était pas aussi « saine » qu'elle ne l'était avec son meilleur ami Nate, puisque Dorian et l'autre ne s'entendaient pas des masses. Sans être des ennemis jurés ou autre, le courant ne passait juste pas. Enfin, au pire, il avait une sale gueule et n'arrivait pas à la cheville de Dorian à ce niveau, donc il était tranquille. Avec Alby, leur couple tenait. On ne sait comment, mais il tenait ! Parce que des péripéties ils en ont eu, des prises de tête, toujours, mais il faut croire que l'amour restait le plus fort. Ouais, comme toujours, c'est beau. Il s'amusait également des péripéties amoureuses des membres de sa famille. Non, pas maman. Son frère cadet Alexis qui découvrait les joies du coté homosexuel de la vie, avec celui qui était son meilleur ami jusqu'ici. Ça c'était bien marrant à suivre ! Moins tumultueux que la vie privée de son père.

D'ailleurs, l'allemand avait juste abandonné à suivre cet aspect la de la vie de Castiel depuis bien longtemps. Au début, c'était amusant, nouveau, mais au bout d'un moment, ça devenait chaud à suivre. Du peu que son père lui disait ou que Dorian comprenait de son coté, donc c'est dire la partie immergée de l'iceberg qu'il ignorait. Cependant, de temps à autre, il lui arrivait bien malgré lui d'entendre trop de choses. Et non, pas son père s'appliquer à lui faire un autre petit frère.

C'était il y a quelques heures en fait. Castiel et Dorian mangeaient en ville, avant que l'un ne rejoigne son cours et l'autre retourne à sa galerie. C'est au café que les choses prirent un aspect … chelou. Le téléphone de Castiel sonna, chose qui arrivait souvent donc Dorian ne s'en préoccupa pas plus que ça. Même lorsqu'il comprit qu'il s'agissait de Serena. Avec le temps, non pas qu'ils étaient devenus amis. Oh non loin de la ! Disons simplement que son animosité envers elle s'était un peu calmée. Le fait qu'on lui foute la paix avec elle et qu'on essaye pas de les rabibocher y faisait. Et puis même, à son anniversaire, il eu la surprise de recevoir une carte de sa part. Très polie et correcte, même s'il ne le dit pas à voix haute, ce fut un bon point pour elle. La ou donc les choses basculèrent, c'est alors qu'il était perdu dans ses intéressantes pensées, qu'il reprit la conversation de son père au téléphone.

Oui c'est sûr qu'un tel mariage ça va changer ! … Roy ? Oui, bien sûr ! … Ah oui tiens c'est pas bête ! Et puis tu sais qu'il t'aime beaucoup donc ça irait. Alex et Kendall aussi, mais je pense pas que leurs compagnons t'aient déjà vue. …. Dorian ? … Oh oui ne t'en fais pas une occasion pour lui de briller hein, tu le connais ! …. Ouais ça marche, on se capte vite. Bye bye !


Dorian cligna quelque fois des yeux. De … attendez de … de quoi ? Mariage ? Hein ???? De quoi est ce que fuck il était en train de causer ! Mais avant que Dorian ne pu ouvrir la bouche, Castiel capta l'heure sur son portable et se releva d'un bond.

Oh merde l'heure ! Il faut que j'y aille moi !


- Attends hé ! De quoi tu causais à l'instant au téléphone ?


Ça ? …. Oh … disons que c'est une petite surprise.


Castiel lui fit un clin d'oeil complice avant de déposer de quoi payer le repas sur la table, saluer un blond ( plus si décoloré que ça ) qui avait tout simplement planté. Et cet état dura le temps de ses heures de cours. Il n'avait pas rêvé hein ? Il avait bien entendu son père, au téléphone avec Serena parler d'un mariage ? Est ce que … ça voulait dire que tout ça était plus sérieux entre eux que ce qu'il croyait ? C'est que Dorian pensait que son père et elle étaient juste sex friends, et basta ! Se pourrait-il que d'amis, ils soient passés à plus ? Que pire que ça, ils songeraient même mariage ? Que donc … que donc Serena deviendrait sa belle-mère ? … Non, ça ne pouvait pas se passer ainsi ! Pas tant que Dorian avait son mot à dire ! Et oui, il l'avait son mot à dire !

Alors une fois ses cours terminé, il rentra chez lui en quatrième vitesse. En toute hâte, il était rentré chez lui pour aller fouiller dans ses affaires et retrouver la carte que lui avait envoyé Serena. Non, pas pour faire un rituel vaudou pour la tuer … Mais pour chercher dessus l'adresse de la jeune femme. Et une fois qu'il l'eu récupérée et noté, il reparti en trombe, croisant Alby dans le hall d'entrée qui venait d'arriver. Juste le temps de l'embrasser et de lui dire qu'il avait un truc très urgent à empêcher d'arriver qu'il était à nouveau reparti. La justice n'attends pas. Une fois arrivé à destination, voiture de garée, l'allemand en sorti et se dirigea vers la porte d'entrée de l'immeuble ou vivait la garce. Tel un ninja, il se glissa pour passer la porte d'entrée, à la suite de résidents venant d'entrer. Puis il monta étage par étage, cherchant ou vivait Serena. Et quand il l'eut trouvée, ni une ni deux que Dorian sonna. Droit comme un i, le visage sérieux et les yeux lançant des éclairs il attendait qu'elle n'ouvre, entendant des pas dans l'appartement. Si elle n'avait pas été la, il aurait attendu sagement à cet endroit même. Se balader dans le coin ? Un coup à se paumer. Et quand enfin elle ouvrit, l'étudiant en stylisme prit une brève inspiration avant de lui dire :

- Salut. Je sais ce que tu trafiques avec mon père j'ai entendu votre conversation tout à l'heure.


Avant qu'elle ne dise que non, ils n'y avait rien eu ou il ne savait quoi. Puis il plissa un peu plus les yeux avant de lâcher :

- Comment oses-tu ! C'est pas parce que ça y est tu m'a envoyé une petite carte à mon anniversaire que ça te donne le droit d'épouser mon père !


Non mais ! Déja on ne l'achète pas  - chut – et pas avec si peu ! Enfin, si on l'achetait.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   27/3/2017, 21:32

Ma douche ! Mon appart ! Mon dieu c’était bon de rentrer chez soi ! Surtout si votre mère ne profite pour faire tout votre ménage pour le jour de votre retour. Du coup l’appart sentait propre et était tout brillant. Je récupérais Sam demain, mon père m’avais assuré que c’était pour que je rentre bien. Pourtant à entendre ma mère ça avait été le coup de foudre entre mon st Bernard et mon papa. Rigolant à cette pensée je m’étais glissée dans ma douche, ma valise simplement ouverte sur le lit histoire de prendre ma trousse de toilette. Du coup je savourais une bonne douche. Bon pas que je n’avais pas pris de douches durant mon voyage avec Jason, mais cii c’était ma douche ou je retrouvais mes repères. Et une eau brulante à souhait !

Je venais à peine de m’enrouler dans une serviette une fois sortie de la cabine qu’on sonna à ma porte. Ah ça devais être Jason. Bon il avait passé une semaine avec moi, partagé la même salle de bain, m’avais vu en bikini aux sources chaudes du coup pas gênée de me trouver en serviette je me dirigeais vers ma porte. Comme une étourdie j’avais réussis à oublier mon guide dans son sac, et vu que j’avais passé mon voyage à l’annoter j’avais envoyé un message s’il pouvait me le ramener. Du coup c’est aussi souriant que j’ouvris la porte serrant ma serviette de bain autour de moi.

Qu’elle ne fut pas ma surprise de trouver Dorian devant ma porte. Le copain de mon meilleur pote qui me considérait comme l’ennemi numéro à abattre. Enfin de ce que Dorian m’avait dit ça allait un peu mieux depuis que je faisais profil bas, essayant de l’éviter au plus possible, envoyant juste une carte pour son annif. Hy Albert m’avais rabattu les oreilles avec l’anniversaire de son Dorian du coup je m’étais dit que ça pouvait bien être une chance d’enterre la hache de guerre et de hisser le drapeau blanc. Du coup quand même assez surprise je n’eus pas l’occasion de le saluer qu’il me devança.

Je fronçais les sourcils. Notre conversation avec Castiel ? What ? Avec Cast on s’était dit qu’on irais une fois diner après mon voyage histoire que je lui montre des photos et lui raconte un peu. On pouvait plus aller diner entre potes ou quoi ? Et puis si quelqu’un trafiquait quelque choses c’était moi toute seule… j’avais en effet eu l’idée de demander à Castiel d’exposer les photos de Jason, du moins certains clichés assez bien réussis. Enfin je coptais aussi demander à Jason avant. J’avais eu l’idée en parlant avec Castiel au téléphone mais n’avais encore rien dit, à aucun des deux hommes ; Attendant que Jason passe justement pour lui proposer l’idée. Mais du coup je me dis que ce n’était pas de ça que Dorian me parlais… Ouvrant la bouche pour répliquer il me coupa encore une fois l’herbe sous les pieds.

Comment j’osais quoi ? Lui ouvris ma porte à moitié à poil ? Ah bah ça aller savoir comment j’osais ! J’écarquillais les yeux en entendant la dernière partie. Mariage ?

« Mais où t’as été péché une idée pareille ? »

Incrédule, je devais avoir l’aire maligne tenant ma serviette d’une main, la porte de l’autre, et le regardant avec la bouche à moitié entrouverte. Assez incertaine de comment je devais le prendre j’ouvrais juste la porte un peu plus le regardant légèrement perplexe et perturbée :

« Et si tu rentrais pour m’expliquer pourquoi pour l’amour des cookies j’épouserais ton père ? Enfin, après m’avoir laissé m’habiller ? »


Mariage ? Moi et Cast ? Une seconde j’hésitais à appeler Albert en cachette pour le prévenir que son copain était en plein trip mais en secouant la tête pour me remettre je fermais juste la porte derrière Dorian, le laissant entrer avant de filer vite fais dans la salle de bain. Bon ok c’était pas poli de ne pas proposer à un invité de s’asseoir, d’un autre côté Dorian n’était pas exactement ce qu’on pouvait définir comme un invité !

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   27/3/2017, 21:57

Oh bien sûr Dorian avait noté la tenue dans laquelle Serena se trouvait lorsqu'elle lui avait ouvert. Ou plutôt la tenue dans laquelle elle ne se trouvait pas.

* Vile catin ! Tu t'attendais à voir le père arriver et lui faire un numéro de charme c'est ça ? Raté ! C'est une part de l'héritage qui arrive pour protéger ses biens ! …. Euh stop je me fais penser à quelqu'un d'autre la.*


Pour dire que c'était raté ! A moins qu'elle n'attendait même pas Castiel ? Et qu'elle était prête à ouvrir la porte à d'autres en si petite tenue ? Ah ! Mais ah ! Fille de petite vertu ! Et en plus elle jouait à celle qui ne savait pas ! Ah que ça pouvait l'agacer un truc pareil ! Dorian ferma très brièvement les yeux en prenant une discrète inspiration. Se calmer parce qu'il était en face d'une potentielle belle-mère ? Non, pas du tout. Préserver ses yeux ? Non plus. Juste qu'elle ose faire celle qui ne comprends pas l'agaçait pas mal. A moins qu'elle ne comprenne pas tout la pauvre petite.... Moui, c'était possible ça aussi. Enfin quand même un truc pareil, elle devait être au courant. Il la vit un peu plus ouvrir la porte, tenant sa serviette contre elle et l'air toujours aussi ahuri. Juste, si c'est pour essayer de le séduire, c'était raté. Parce que d'une, il était un homme casé, et de deux, il avait une fois fait la connerie de coucher avec sa belle-mère, sans le savoir. Alors ça va hein … Il releva un sourcil à son « pour l'amour des cookies », préférant oublier cette phrase aussi stupide qu'infantile, finissant par hocher la tête à sa proposition.

- Vas-y, j'attendrais dans ce cas.


Il entra ainsi dans l'appartement de Serena, et laissa celle-ci aller à la salle de bains pour s'habiller.... non sans un bref coup d'oeil discret en sa direction. Puis pendant que Serena allait finir de se vêtir, il avança un peu dans l'appartement pour aller dans ce qui ressemblait à un salon. Les bras croisés il observait la décoration autour de lui, les meubles, l'agencement des lieux. Puis laissa un soupir hautain lui échapper.

* Pas étonnant qu'elle veuille épouser mon père, t'as vu le taudis dans lequel elle vit ?*


En toute objectivité, son appartement était très bien, mais il s'agissait la de Dorian alors … De toute manière il n'était pas la pour parler des goûts discutables de Serena. Mais bien de ce truc de mariage. Aller demander directement à Castiel était une idée ridicule. C'était un coup à ce qu'il lui réponde une connerie. Pour ne pas changer, vous savez. Alors autant régler ça avec le cœur du problème même ! Qui revenait au bout d'un petit moment, cette fois habillée. Dorian tourna son corps vers elle, et se fit une fleur en n'analysant pas la tenue de Serena.

- Entre toi et moi, avoue que mon père est un bon parti, pas vrai ?


Autant lorsqu'il racontait des trucs il avait tendance à tourner autour du pot trois ans, autant dans des cas d'urgence, on y allait franchement, sans détour. Dorian décroisa les bras, et fit un pas en direction de Serena.

- Encore dans la trentaine, bien entretenu, des gosses parfaits, une bonne position sociale, et puis question finance, n'en parlons pas ….


Hey, qui ne voudrait pas épouser un mec comme ça ? Bon après faut voir le cadeau c'est sûr mais dit comme ça, Castiel avait tout du bachelor parfait ! De l'argent, une belle gueule, l'assurance qu'il vous fera des enfants parfaits, que voulez-vous de plus ! Ne lui dites pas qu'elle était contre l'idée d'épouser Castiel ! Il n'y croirait pas.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   27/3/2017, 22:57

Non mais hein ? J’essayais de rassembler mes esprits alors que je m’habillais rapidement, ne cherchant pas à faire compliquer, je n’allais pas non plus sortir une de mes robes de cocktails à Dorian. Bon faudra de un qu’il m’explique de quel mariage il me parle. Enfin non pas qu’il m’explique, j’avais bien compris qu’il pensait que j’allais épouser son père. Mais pourquoi est-ce que pour l’amour de dieu il pensait ça ? Naturellement mon esprit se concentrât sur le comportement de Castiel les dernières fois qu’on s’était vus. Oui on avait toujours passé de bon moment, échangeant des points de vue intéressants sur l’art, rigolant de divers trucs, parlant de trucs plus sérieux, couchant une ou deux fois ensemble. Mais rien d’anormal… Enfin rien qui m’indique qu’il comptait me demander en mariage.

Je m’arrêtais à un moment de bouger, alors que j’étais en train de fermer la fermeture éclair de mon gilet. Putain, et si jamais Cast voulais me demander ne mariage et que j’en savais rien ? Mais pourquoi d’un coup voudrait-il se marier ? On n’avait jamais parlé d’avoir une relation sérieuse, encore moins de se marier… Il voulait peut-être un truc plus sérieux. Me mordant la lèvre nerveusement je repensais à Alec. Ouai non, rien contre Castiel, mais je n’avais pas trop envie de me marier… Secouant la tête je finis de remonter la tirette avant de revenir dans le salon. Autant essayer d’en savoir plus auprès de Dorian.

Dorian qui me coupa encore l’herbe sous les pieds. Il est doué pour ça. Je me disais parfois que pour le super don d’Albert de me faire sourire, fallait bien une force obscure pour contre balancé : Dorian. Haussant les sourcils je le regardais sceptique : son père, un bon partis ? ca dépendait… De si on était un home ou une femme. Aux dernières nouvelles mon ami avait des penchants 60/40 plus favorables aux hommes.

« Dorian je… »

… Ne crois pas que tu aies tout bien compris. Allez essayer de finir votre phrase avec un mec comme lui ! Je haussais un sourcil. Des gosses parfaits? Croisant les bras je me permis de le regarder avec un air de : tu te fous de moi ?

« Ok arrêtes ! Je. Ne. Vais. Pas. Epouser. Ton. Père. »

Mains levées vers lui, détachant tous les mots à un a un, je maintiens son regard histoire de bien lui faire passer le message. Je ne le prenais pas pour un débile, pas en ce moment ... enfin un peu peut-être, mais c'était vraiment pour lui faire comprendre le bazar.

« Déjà de un je ne suis pas matérialiste, je n’ai pas besoin de son fric et je n’en veux pas. De deux pourquoi épouser un mec qui est en partie homosexuel alors que je viens de rencontrer quelqu’un d’hétérosexuel qui me plaît plus que ton père ! »

Je le regardais un sourcil haussé, attendant qu’il comprenne que mes questions rhétoriques devaient servir à lui faire entendre raison. Bon ok, j’aurais peut-être pas du évoquer Alec, mais bon. Pas que je l’apprécie pas, bien au contraire. Mais on avait eu à peine quoi ? Une sortie et un rendez-vous raté qu’il fallait absolument que je rattrape. Mon père s’était fracturé la main le soir ou je devais rejoindre Alec au restaurant, du coup j’ai dû le décommander. Et avant mon voyage pas moyen de se voir pour un resto. Le seul jour ou on s’est vu un peu c’était quand il était passé à mon appart m’amener un dossier pour le musé et qu’il avait croisé Jason, pour ensuite partir avec ce dernier. J’avais pas trop le temps non plus ce jour-là du coup ce n’était pas plus mal. Oui il se pourrais que j'en ai parlé un tout petit, petit peut à Albert... Un chouia... Enfin bref pour en revenir à Castiel, oui en effet pourquoi vouloir épouser un type que je ne pourrais jamais entièrement satisfaire et qui plus est n’est pas Alec ?!

Soufflant un coup je fis un signe vers le canapé :

« Etant donné que j’ai aucune intention de devenir ta belle-mère, un thé ça te dis pour que tu me dises pourquoi t’as cru que j’allais épouser ton père ? »

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   28/3/2017, 00:10

Dorian fronça légèrement les sourcils quand Serena lui dit, mot à mot, ne pas vouloir épouser son père. Enfin, pas qu'elle ne voulait pas, mais qu'elle ne prévoyait pas ça. Pas au programme. Bon. Visiblement cette histoire de mariage n'était pas arrivé jusqu'à ses oreilles, chose qui laissait davantage Dorian dans le flou artistique en ce moment même. A moins que son père ne se soit trouvé une tarée comme lui, qui est prête à le faire tourner en bourrique ? Genre elle nie jusqu'au bout puis un jour, surprise ! Elle débarque en robe de mariée aux cotés de son père. Oh la vilaine envie de vomir … Celle-ci passée, il reposa les yeux sur Serena qui lui expliqua le pourquoi du comment elle ne comptait pas épouser Castiel. Oh, pas matérialiste, genre ! On l'est tous ! Peut être y a t-il deux ou trois clampins qui aiment vivre littéralement d'amour et d'eau fraîche dans une vieille cabane, mais on aime tous avoir notre confort matériel. La suite de son explication le … perdit un peu. Pas qu'elle parle d'un autre mec, mais qu'elle parle d'orientation sexuelle.

- Je ne vois pas ce que les goûts de chacun ont à voir avec cette histoire, mais soit.


Et son père n'était pas « en partie homosexuel ».... il est pansexuel. Pour ta gouverne. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, en gros, Castiel se fichait bien que vous soyez un homme, une femme, les deux à la fois ou pas du tout, un être humain ou un alien si c'était possible. Le genre n'avait aucune importance. Enfin il ne voyait pas trop pourquoi elle soulignait les préférences des mecs de sa vie de la sorte. Un truc d'hétéro sûrement. Fin bon, il avait d'autres choses à faire que d'apprendre aux miséreux. Il y avait un sauvetage d'héritage à faire ! Même si en fait, il semblerait qu'il n'y ait pas tant à faire, puisque Serena parlait d'un autre type qui lui plaisait davantage que Castiel.

- Pff … j'y comprends plus rien …


Laissa t-il échapper dans un soupire. Pourtant non il n'était pas débile : il avait bien entendu Castiel parler au téléphone avec Serena, puis causer d'un mariage ! Fallait pas être une lumière pour faire le rapprochement. Un bref instant il se dit qu'il avait peut être foiré un éventuel plan demande de mariage de son père, mais non, vu la façon dont il en parlait, ça semblait être déjà décidé et discuté. Argh ! Avant qu'il ne se prenne davantage la tête tout seul, Serena le surprit grandement en lui proposant un truc … auquel sûrement personne au monde ne s'y attendait. Personne pas même Dorian. Sûrement que Castiel et Alby ne les croiront pas, mais Serena venait simplement de lui proposer un thé et de discuter sur le pourquoi du comment il avait pu croire ( et croyait encore quelque part ) qu'elle allait épouser son paternel. Se remettant rapidement de la surprise, Dorian finit par se décider tout aussi vite et approuva l'idée.

- Je veux bien oui. Mais un café plutôt.


Chieur jusqu'au bout. Et il en avait un peu besoin pour se remettre les idées en place. Alors il attendit une nouvelle fois que Serena ait fini ce qu'elle ait à faire. Soit faire un truc à boire. Thé pour elle peut être, et café pour Dorian. Pendant ce temps, le blond se repassait pour la énième fois la scène de midi dans sa tête, cherchant un truc qu'il aurait pu rater. Mais non. Il n'avait même pas besoin de faire preuve de mauvaise foi aujourd'hui pour dire qu'il n'avait rien eu d'autre qui aurait pu le faire douter de … tout ça. Alors, quand Serena fut de retour, il entreprit de lui expliquer pourquoi il était arrivé tonitruant, clamant qu'elle n'avait aucun droit d'épouser son père. A peu de choses près, c'était ça.

- C'est qu'à midi, j'ai mangé avec mon père et sur la fin, vous avez discuté au téléphone. Je n'y ai pas prêté plus attention que ça, mais au bout d'un moment, la conversation que j'ai entendu, excuse-moi mais ça parlait mariage. De rencontrer les compagnons de ma sœur et mon frère, que Roy serait partant et des choses comme ça …


Que lui-même ne ratait pas une occasion de briller. A comprendre se pavaner, et qui sait, conseiller les futurs mariés ou ou ne sait quoi.

- Même toi en entendant cette conversation, tu en serais venue à la même conclusion.


Oui, même toi petit être inférieur, tu aurais compris les choses ainsi. Ne nie pas, ne te donne pas cette peine. Elle est mignonne.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   28/3/2017, 11:45

Je roulais des yeux. Je ne jugeais absolument pas les penchants sexuels de qui que ce soit. Mais sur le plan relationnel j’étais un petit peu égoïste et égocentrique : j’aimais avoir un homme qui m’apprécie mo et que moi, hors Castiel était du genre à valoriser tout le monde. Ce qui était à son bonheur, sérieusement. Mais incompatible avec mon idée de l’homme parfait. Moi une garce ? Nan, juste que je savais ce que je voulais. Je haussais un sourcil. Lui ne comprenait rien ? Et moi alors ! Je proposais du coup un thé à Dorian. Ma demande pouvais surprendre, mais sa réaction aussi : il accepta. Souriant doucement je hochais la tête et me dirigeais vers la partie cuisine de mon 1 pièce.

Café et thé fait j’amenais les deux tasses fumantes et les posais sur la table basse. Le breuvage noir fumant devant Dorian, un thé d’une jolie tinte verte devant moi. Vive la menthe !

« Tu veux du sucre ou du lait ? »

Je m’installais alors qu’il commençait à expliquer. Je fronçais les sourcils. Oui en effet Cast et moi on avait papoté au téléphone, confirmant une sortie. Mais rien de plus. L’appel avait à peine duré quelques minutes. Et on n’avait certainement pas parlé mariage. Fronçant les sourcils je soufflais sur mon thé.

« Tu es sur qu’il n’a pas eu un autre appel ? Notre appel à durer quoi ? Deux minutes ? Et on à peine échangé quelques mots… Et on a à aucun moment utilisé le mot mariage… »

Je hochais la tête quand il me sortit que moi aussi j’aurais sauté sur ce genre de conclusions. Ouai … peut être… En fait je comprenais parfaitement pourquoi Dorian réagissais de la sorte. Mais quand même… Du coup je m’imaginais un instant épouser Castiel. Un petit rire s’échappa de ma bouche. Ouai non ça aurais été comique. Surtout pour Dorian, et Albert aussi. Tu m’étonnes que le gamin ait flippé en pensant à ça ! Je le regardais un peu amusée, loin d’être mesquine ou de me moquer de lui, et demandais d’une voix douce et amusée :

« Je serais si horrible que ça en tant que belle-mère, cendrillon ? »

Je venais de faire de l’humour avec Dorian. Le pire sans aucun arrière pensé. Enfin malgré que je sois contente de pouvoir un peu communiquer avec lui je perdis mon sourire et rajoutais juste :

« Oublies ça. »


Ouai non je n’avais pas envie de me faire descendre aujourd’hui. Soufflant encore une fois sur ma boisson je bus une gorgée. J’avais passé le cap de me demander ce que j’avais fait mal pour qu’il me déteste comme ça. Mais j’avais commencé à me poser des questions sur le pourquoi il était devenu aussi exécrable. Sa mère d’après Castiel. Je ne me suis jamais permise de poser plus de questions ; ce n’était pas mon fils, pas mes affaires et c’était la vie privée de Castiel. En tout cas je n’avais vraiment pas envie de goûter une des répliques exécrables de Dorian. Du coup je ne souriais plus vraiment. On n’allait pas le provoquer non plus !

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   28/3/2017, 12:18

- Rien ça ira.

Pas de lait ou de sucre pour lui. Alors une fois installés, Dorian pu lui expliquer pourquoi il pensait que Castiel allait l'épouser, chose qui semblait être fausse plus il avançait. A nouveau, il secoua la tête, pour confirmer que non, il n'a pas eu d'autre appel.

- Alors c'est très bizarre. Ou alors il a eu un autre appel dans la foulée, sans qu'il n'ai décroché son portable de son oreille ou appuyé quelque part.


Parce que même si un peu perdu dans ses pensées, il avait bien vu son père tenir son portable à l'oreille tout du long et n'avait pas fait le geste de raccrocher. Même s'il avait voulu le faire en douce ça se serait vu. Mais Serena lui confirmait que jamais le mot mariage n'a été évoqué. Alors que Dorian l'avait bien entendu, ainsi que la conversation qui allait avec. Quelque chose n'allait pas, c'était clair ! Mais quoi ? Portant la tasse chaude à ses lèvres, il releva ses yeux clairs sur Serena qui … fit de l'humour ? Et de … Cendrillon ? Le blond haussa un sourcil, l'air condescendant alors qu'il finissait de boire sa gorgée de café, Serena se rétractant, peut être ayant capté sa connerie.

- Ouais, on va dire ça. Ce n'est pas parce qu'on boit un truc ensemble qu'on est amis à ce point.


Dit-il, néanmoins, sans moquerie dans la voix. Cendrillon …

- D'autant plus qu'il y a confusion sur les rôles.


Potentielle belle-mère ou non, ça aurait été Serena, la Cendrillon pouilleuse que le Prince charmant sauve de sa misère ! Il espérait juste qu'Alby ne sache pas comment elle venait de l'appeler. C'était un coup à ce que, avec la maniaquerie de la propreté de Dorian, ça en devienne son nouveau surnom.

- Enfin pour répondre à ta question, c'est simplement que je ne vois pas vraiment mon père se remarier un jour. Ou alors, un soir complètement bourré à Las Vegas.


Encore. Contrairement à Alexis qui pensait qu'un jour, si leur père retrouverait l'amour il se remariera sans doute, Dorian le voyait mal se poser. Après, Alex connaissait mieux leur père que lui, c'est certain. Mais …. Castiel et Serena ? Non, vraiment non. Dans sa tête, ça n'était pas possible, donc, ça ne l'était pas tout court.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   28/3/2017, 12:46

On cogitait encore sur l’appel. C’est vrai que c’était bizarre mais sérieusement, on n’avait pas parlé de mariage. J’eu le malheur de faire de l’humour. Et naturellement malgré que je me sois rétracté il arrivait à rebondir dessus et dénigrer le truc. Roulant des yeux je m’enfonçais plus confortablement dans mon fauteuil. Enfin dénigrer était un bien grand mot. Il n’avait pas eu un ton moqueur ou condescend. Je ne répliquais pas, c’est vrai au final qu’on n’était pas potes, mais bon. Je restais une personne fort enthousiaste et lui resterais… Lui ? Pour ne pas utiliser des adjectifs trop négatifs. Je haussais un sourcil alors qu’il disait qu’il y avait confusion sur les rôles. Vraiment ? Je ne ferais pas des remarques sur le fait qu’il soit maniaque alors. Bon on ne va pas dire à Dorian qu’Albert me parle de lui parfois ! Je me contentais de sourire doucement en reprenant une gorgée de thé.

Je secouais ma tête en souriant, quand il me disait qu’il ne voyait pas son père se remarier.

« Si jamais ça peut te rassurer aussi, jamais je ne me marierais à Vegas. faudra trouver quelqu'un d'autre pour ton scénario. »

Alors que mon téléphone vibra je le vérifiais : Jason saurais pas passer ce soir. Je répondis que ce n’était pas grave qu’on s’arrangera pour faire l’échange un autre jour. Du coup j’eu une idée. Allant dans la liste des appels passé je fini par trouvais ce que je cherchais et montrais l’écran à Dorian, affichant l’appel passé à son père plus tôt.

« Tiens regarde l’appel a duré une minute et trois seconde. Et tout ce dont on à parler c’est si j’avais bien atterrit aujourd’hui, si tout s’était passé sans encombre et si ça tenais encore bien pour demain. J’avais pas trop le temps de parler à ce moment-là et avais juste besoin d’une confirmation. Dans pas vraiment eu le temps de planifier un quel conque mariage. »

Je haussais les épaules avant de reprendre mon téléphone mais demandais quand même :

« Tu crois vraiment que Castiel ne se remariera jamais, ou tu n’as juste pas envie que ça arrive ? »

Ma voix était calme et douce. Pas hésitante. Mais bon autant ne pas brusquer l’être compliqué qu’étais Dorian. C’était un peu triste quand même si jamais Castiel ne se remariais pas. Enfin je savais que Castiel voyait les choses un peu différentes mais bon si jamais on trouve la bonne personne pourquoi ne pas vouloir l’épouser ? Enfin ce choix restait à mon amant et je n’allais certainement pas m’en mêler, mais j’avoue être curieuse vis-à-vis de l’avis de Dorian. Est-ce qu’il croyait vraiment que Castiel ne voudrais plus se marier ou est ce qu’il ne voulait pas partager son père ? Pas que je l’accusais, mais j’étais curieuse. Si j’avais appris une chose, c’est que la famille Wilde était assez soudée.

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   28/3/2017, 13:22

- Je ne pense pas que se marier étant complètement ivre à Vegas est quelque chose que l'on souhaite un jour. Enfin, normalement.

Parce qu'aussi raisonnable qu'était son père, il avait bien fini marié avec cette Evelyn la bas ! Il ne disait pas, ce n'est pas parce qu'on y fait la fête qu'on finit forcément avec la bague au doigt. Lui même, s'il devait s'y retrouvé, bien allumé avec Alby, il ne céderait pas pour autant. Pendant que Serena était sur son téléphone, Dorian prit une autre gorgée de café, avant que la jeune femme ne lui montre son écran, affichant la durée de l'appel avec son père un peu plus tôt. Effectivement, c'était très court, et s'ils avaient parlé à la fois d'un retour de Serena ( pourquoi s'est elle donné la peine de revenir?) et de ce truc de mariage … Dorian fronça un peu les sourcils, hochant la tête. Il y avait un truc pas net dans cette histoire sérieux.

- C'est sûr qu'il peut s'en passer et s'en dire des choses en une minute mais à ce point …


Il en doutait quand même ! Serena posa par la suite une bonne question mais à laquelle il était aisé de répondre.

- Non, je crois vraiment qu'il ne va pas se remarier. Du moins, pas avant un long moment. De ce que je sais, son mode de vie le satisfait pleinement, alors à moins de tomber follement amoureux de quelqu'un, de trouver la perle rare de chez rare, je ne pense pas qu'il se remariera un jour.


Contrairement à ce que son attitude pouvait laisser comprendre, Dorian se fichait dans le fond que son père se remarie un jour ou non. S'il le faisait, cool pour lui, et sinon, cool pour lui aussi. Par contre si sa très chère maman un beau jour devait se marier … Ce serait une autre histoire la. N'en parlons pas. N'en parlons jamais.

- On en avait causé un jour avec mon frère, lui par contre, pense que ce n'est pas impossible. Avec le temps on verra bien qui a raison.


A voir. Déja avant ça, voir si leur paternel finit un jour par se poser avec quelqu'un, ce qui était encore autre chose ! Mais penser à ça ne résolvait quand même pas le souci de pourquoi Dorian était présent ici. Tapotant ses doigts contre la tasse, il réfléchit rapidement à tout ça avant de reposer l'objet sur la table basse et sortir à son tour son portable. Bon, y'en avait marre ! S'il y avait un truc parmi toute une liste que Dorian n'aimait pas, c'était ne pas savoir quelque chose. Alors ne pas avoir le fin mot de l'histoire le gonflait.

- Je ne sais pas si j'aurais une réponse claire mais la meilleure solution est de demander au principal concerné.


Alors il appela Castiel, et, vu qu'il avait entraîné Serena dans cette histoire, pour s'éviter de lui raconter ce que son père dirait, mit sur haut parleur lorsque son père décrocha.

Menthe à l'eau ?


- On t'a déjà dit que c'était nul ça …


Oui, mais vous, vous n'êtes pas drôles mon p'tit.


- Certes … euh bref, je voulais clarifier un truc. Ce midi, tu as bien eu Serena au téléphone ? C'est ça ?


En effet.

- Et … de quoi vous avez parlé ?


De choses et d'autres, pourquoi petit curieux ?


- Est ce que vous avez parlé … mariage ?


Pourquoi tu me demandes ça ?

- Rah ! Je t'ai entendu parler d'un mariage ! Que Connor et Kyle devaient rencontrer la personne en question, que ça me plairait au final, des trucs comme ça ! Et tu n'as pas pris d'autre appel alors … euh …


Si Dorian avait stoppé son récit c'était parce qu'à l'autre bout du fil, son père était juste en train de se marrer. Pas le rire à la Dorian ou il se foutait du monde, non non, le rire à la Castiel, le rire du mec qui kiffait sa life. Puis il se calma un peu, et finit par reparler.

Oh bon sang elle est bonne celle-la ! T'y a vraiment cru ?


- Pardon ?


Tu n'a jamais fait la blague qui consiste à faire croire à quelqu'un que tu as une conversation au téléphone avec quelqu'un alors que la personne au bout du fil à déjà raccroché il y a un moment ?


Est ce que Serena voyait le désespoir sur le visage de Dorian ? Qui s'inscrivait en toutes lettres ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   28/3/2017, 14:47

Ouai non moi non plus je ne pense pas qu’on veuille se marier a Vegas. Enfin ne faisons pas une remarque sur Evelyn, le courant semble plus ou moins bien passer. Enfin plus ou moins bien… pour une discussion entre Dorian et moi. Bon au moins après avoir vu mon historique d’appel il semblait croire à ma version. Je posais ensuite la question sur le mariage. Je souriais doucement en hochant la tête. Je comprenais son point de vue. C’était son père il le connaissait certainement bien.

« Qui vivra verra ! »

Je repris une gorgée de mon thé alors que lui tapotait sur sa tasse. Je haussais un sourcil alors qu’il parlait de Castiel. Je me demandais d’ailleurs pourquoi il n’avait pas demandé à son père en premier. Avant d’avoir pu demander il me devança et pris son téléphone pour appeler son père. Je me retins de faire le moindre bruit alors que Dorian enclenchait le hautparleur.

Menthe à l’eau ? Heureusement que j’avais l’habitude de Castiel au téléphone. Souriant silencieusement je laisser Dorian mener la conversation. Je confirme, Dorian n’était pas drôle. Enfin pas avec moi. Moi j’aurais répondu un truc du genre : « Menthe à l’eau ? – Matelot ? ». Hy ça le faisait. Je haussais un sourcil en entendant Castiel répondre à Dorian. Je ne savais pas que mes conversations étaient classée top secret. Je fronçais les sourcils encore une fois. Pourquoi demander ? Peut-être parce que j’ai failli finit embrochée dans mon salon ?!

C’est quand j’entendis Castiel rire que j’échangeais un regard avec Dorian. Ok j’avoue que je me demandais si mon amant était mentalement stable. Mais what the fuck… ? Une blague au téléphone ? Non sérieux ? Mais il avait quel âge ? Enfin bon ok j’aurais ris aussi si j’avais été au courant mais la … J’échangeais encore un regard avec Dorian, qui lui semblait absolument anéantit. Décidant d’intervenir je me penchais en avant vers le téléphone.

« Castiel ? Tu sais, si tu ne veux plus me voir suffit de le dire, pas besoin d’envoyer ton fils au bord de la névrose pour m’éliminer ! »

Je souriais à moitié en regardant le téléphone. Enchainant je ne laissais pas Castiel s’exclamer.

« Au fait, devines quoi ! Ton fils est en train de boire un café sur mon canapé ! »

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   28/3/2017, 17:40

En tout cas, voilà pourquoi Castiel ne se remariera pas : il n'en n'avait juste pas l'âge mental pour ! Ah sérieusement, dans ce genre de situation, Dorian se demandait comment Alexis faisait pour avoir supporter leur père pendant toutes ces années, sans devenir débile ! … Quoique, le gars faisait genre, mais il était aussi bien atteint. Non mais vraiment ! Serena, alors que Dorian se demandait s'il n'était pas plus sage de se déshériter tout seul, intervint avec une réplique qui sûrement, avait fait sourire Castiel. Quoique, d'abord ce fut la surprise qu'il nota chez lui.

Serena ?


Celle-la il ne l'avait visiblement pas vu venir. Et non, Dorian n'était pas au bord de la névrose la. Il l'était quand Alby oubliait de faire la vaisselle derrière lui, quand il croisait quelqu'un qui clamait que le vert et le rouge ça va top trop bien ensemble, quand il se résignait petit à petit à ne peut être jamais avoir de barbe … Mais pas quand son père risque d'épouser Serena. Non, il y a des limites à tout, ou un ordre de priorité. Et quand Serena ajouta que Dorian se trouvait chez elle à boire un café sur son canapé, Dorian n'eut pas de mal à imaginer la tête surprise de Castiel.

Vraiment ? Attends, tu veux dire que Dorian est venu jusque chez toi en croyant ça ?


On vous passe le nouveau petit rire que laissa échapper Castiel, entrecoupé de "oh le glandu!". Oh, sûr qu'il allait s'empresser de la raconter à Kenny et Alex celle-la … Et peut être même à Alby, avant que Dorian ne déforme les faits. Ce qu'il n'aurait pas fait. Jamais. Du tout. Voyons. A la place il roula des yeux avant de répondre à son tour :

- Comme tu peux le constater....


Et bien si j'avais su qu'il suffisait de ça pour briser la glace, j'aurais tenté plus tôt ! Non vraiment je ne m'attendais pas à ce que tu y crois au point d'aller chez elle ! Même si c'était juste une blague, tes félicitations sont touchantes.


- Je ne suis pas venu pour des « félicitations ».


Hey, tu n'a pas le monopole de l'ironie ! Serena, si jamais Dorian te casse les pieds, n'hésite pas à le mettre dehors hein ?


Sympa le paternel. Sérieusement, il avait des fois peur pour la santé mentale de ce dernier. Qui a son âge fait encore des blagues comme ça ? Quand la plupart, pour ne pas dire, tous ses potes, ou bien ceux de Kendall ou Alexis disaient qu'ils avaient de la chance d'avoir un père comme Castiel, ça se voit qu'ils ne vivaient pas avec ! Et même, Dorian ne vivait plus avec lui, c'est dire !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   28/3/2017, 22:41

Je souriais amusée en direction du téléphone, alors que Castiel demanda surpris si c’était bien moi. Eh oui ! Mon sourire s’élargit encore plus quand il me demanda si Dorian était vraiment venu jusqu’à chez moi.

« Oauip. »

Dorian répondit avec moins d’entrain. En même temps il était venu jusqu’à chez moi pour me menacer. Je haussais un sourcil et risquais un regard vers Dorian alors que Castiel parlait de rompre la glace. Bon en effet elle était peut-être un peu rompue, mais on était toujours sur la banquise. Dommage qu’il n’y ait pas de bébé phoque sur notre banquise, ça aurait égayé les choses ! Et des sources thermale parce ces trucs là c’était juste excellent ! Mais c’était Dorian, fallait pas lui en demander trop.

« Tout dépend de ce que tu appelles des félicitations ! »

J’avais répliqué sur un ton plus joyeux que Dorian. Mon but n’était pas de le critiquer, encore moins de le vendre à son père. Je rigolais doucement quand Castiel répliqua lui aussi.

« J’avais plus tôt pensé à l’arsenic, mais le mettre dehors serais en effet une solution moins problématique… »

Petit sourire amusé en direction du téléphone avant de me redresser et de m’installer confortablement dans le fauteuil à nouveau, reprenant une gorgée de mon thé. Oh allé, même Dorian devais bien voir que c’était de l’humour ! Promis c’était rien de personnel, pas de rancune ni de colère refoulée ! Enfin pour l’instant je laissais Dorian se remettre de ses émotions, souriant pour moi-même. Castiel savais quand même bien où frapper pour réussir son coup. En tout cas Albert en entendrais parler ! Ah ça ! En attendant c’était aussi une belle anecdote à raconter : ‘tu sais quoi, j’ai failli me marier la semaine dernière, sans même être invitée, t’imagines !’ Je voyais très bien le truc !

D’un autre côté j’étais aussi en partie contente que Dorian est réagi de la sorte. Pas trop d’insultes ce soir, on pourrait limite dire que la soirée c’est très bien déroulée. Ca me faisais plaisir, surtout pour Albert et Castiel. En sois pas sur que j'apprécie Dorian, mais si déjà on arrêtais de s’entre tuer l'un l'autre chaque fois qu'on se vois ce serait pas mal non?

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   29/3/2017, 13:50

Tout dépendait en effet. Si on pouvait qualifier de se pointer, indigné au plus haut point, comme des félicitations, alors soit. Tout est une question de point de vue dans la vie. De toute manière, Castiel se doutait bien qu'un truc pareil n'était pas pour réjouir Dorian. Loin de la. C'est bien pour ça que cet éternel gamin avait fait une blague pareille. Après, ça allait, Dorian n'était malgré tout pas vexé. Il connaissait son père cela dit. Mais malgré ça il ne pouvait s'empêcher de se sentir désespéré pour lui. Enfin, si c'est ainsi que le russe profitait de sa vie, soit ! Dorian fronça un peu les sourcils quand Serena évoqua l'idée de l'arsenic, guettant brièvement son café. Hum, merde … Elle avait pas un chien à qui il aurait pu lui faire goûter ça ? Juste pour voir si au bout d'un moment il se retrouve les quatre fers en l'air. Mais pas d'animal à l'horizon et de toute manière, Dorian en avait déjà bu.

- Bien aimable.


Peine perdue je dirais plus. La mauvaise herbe, c'est résistant.


- Hé !


Krkrkr quoi. Aller je vous laisse, y'en a qui doivent gagner leur croûte.


- Ok, ça marche. Bosse bien alors.


Castiel salua également Serena avant que la conversation ne se termine. Une fois qu'il eu raccroché, le portable en main, Dorian laissa pencher sa tête en avant avec un soupir. Pas un soupir forcément désespéré … non, quoique, ça ressemblait bien à un soupir du gars au bout de sa vie.

- Qu'est ce que je vais bien pouvoir faire de lui !


On se le demande ! Puis des fois, en voyant ça et son propre humour ( de merde lui aussi ) il se faisait des fois peur tout seul. Tant que ça ne devenait pas aussi grave, ça irait. Il se demandait dans ces cas la si Castiel avait pensé à cette connerie depuis longtemps ou si ça lui est venu comme ça. L'un dans l'autre, il ne savait pas lequel était le pire. Mais en toute franchise, il préférait mille fois avoir un père comme Castiel qu'un type coincé, sans humour, étroit d'esprit. En tout cas il releva la tête vers Serena, et énonça clairement :

- En tout cas on sait pourquoi mon père ne se remariera sûrement pas : il est toujours un môme !


A se demander comment il avait fait pour se marier à deux reprises et avoir quatre gamins. Non ! Merci, pas de dessin ou d'explication ça ira !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   31/3/2017, 08:59

Je laissais le fils et le père s’amuser ensemble buvant encore de mon thé. Sans aucun poison je vous rassure. Je saluais Castiel avant qu’il ne raccroche. Non mais quel gamin. D’un autre côté s’était remarquable qu’il ait autant d’humour. Il avait tout l’humour que Dorian n’avait pas. Je m’amusais de voir Dorian soupirer et se poser des questions existentielles. Il pourrait essayer de le faire adopter ? « Nous donnons en adoption un papa gâteux, drôle et assez bel homme ! ». Ca ferais un carton j’en suis sure ! Tien ça me faisait pensser…

« Tu pourrais le vendre aux enchères, t’en tirera un bon prix ! »


Je regardais Dorian en souriant. Hy s’il ne voulait pas des gens qui font de l’humour il pouvait partir. J’éclatais de rire quand il me cita une raison pour la qu’elle son père ne se mariera jamais. Je n’étais pas entièrement d’accord mais sa réflexion me faisait rire.

« C’est peut-être tout le contraire, il se remariera car il fera rire la personne ! »

Allons-y enfonçons le clou un tout petit peu. C’est vrai que c’était agréable d’avoir des gens qui vous faisaient rire dans la vie. Je parie que si Dorian avait été un peu moins… Comment dire ? Rigide ? Froid ? On se serrait tapé un bon fous rire concernant cette blague. Enfin pour ça Dorian ne devait pas être Dorian et ça, ça impliquait qu’il ne soit pas Dorian mais une autre personne. Oh lala je poussais loin la réflexion à ce stade. D’ailleurs une question me titillait :

« T’as jamais fait de blagues ? Juste pour passer le temps, rire un peu ? Passer du bon temps ? »

J’étais vraiment curieuse. Ayant ramené mes jambes contre moi je le regardais curieuse. Non mais sérieux j’étais curieuse. J’imaginais un petit Dorian à l’école ne jamais rire quand un clown faisait un show, ou qu’un magicien montrait un tour ou que des potes faisaient des farces. Je l’imaginais toujours stoïque, dédaigneux etc… Mon dieu Albert ne devait pas rire tous les jours avec lui… Ou alors doubler d’efforts pour que justement, Dorian rigole un peu.

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   31/3/2017, 11:01

- Aux enchères ? Plutôt à un vide grenier !

Pour les petites gens et tout … Parce que ceux qui voudraient acheter son paternel n'avaient probablement pas les moyens d'aller dans une salle de vente aux enchères vous voyez. Oui, c'est beau tout l'amour dans cette famille ! On en redemande ! S'apprêtant à boire une autre gorgée de café, il releva les yeux vers Serena lorsqu'elle évoqua l'idée que Castiel se remarie avec une personne qu'il fera rire.

- Et bien dans ce cas, s'il y a un dieu quelque part, je prie volontiers pour ne jamais voir ça !


Deux personnes avec le même humour que son père ! Non mais c'était la fin du monde ça messieurs dames ! Enfin, Dorian se plaignait un peu de l'humour de débile de son père, mais à force, il savait bien que c'était parce que depuis la mort de ses parents, il avait décidé de ne plus jamais se prendre la tête pour quoi que ce soit et profiter de la vie. Deux mariages dont un bourré, quatre enfants dont trois non désirés et des blagues vaseuses plus tard, avait il réussi ? Bien il l'espérait pour lui ! Buvant finalement sa gorgée de café, Dorian haussa un sourcil à la question de Serena. Voyons, pour passer du bon temps, facilement, c'était simple, il se trouvait le premier pouilleux qui passait et le pourrissait comme il faut et c'était réglé ! Simple comme bonjour. Mais pour ce qui est des blagues :

- Oh si, bien sûr que j'en ai fait et que j'en fais. Seulement … la plupart des gens n'apprécient pas mes blagues à leur juste valeur.


Ah et non ! Taisez-vous dans le fond avec vos moqueries du genre « ah! Bien le fils de son père au final ! » Ce n'était pas du tout ça. Dorian n'ira jamais se créer un personnage dans un jeu de rôle juste pour aller tuer celui de son frère et le dépouiller. Il n'ira jamais faire croire à quelqu'un qu'il allait épouser une personne qu'elle n'apprécie que moyennement. Il n'ira jamais faire cette blague à la con au téléphone du « c'est qui ? / Sarah / Sarah ? / ça raccroche ! » …. Bon, cette fois la si ça peut le défendre c'était une soirée ou son père était allumé …. Mais bref ! C'était pas le même humour ! Dorian c'était plus genre … embrasser celui qui était normalement son pote devant un parterre de gens débiles déguisés en personnages de mangas et jeux vidéos, et puis surtout l'humour noir, assez glauque, qui souvent faisait grimacer ce pauvre Alby.

- Des fois, ça ne lui ferait pas de mal, à mon père je précise, qu'il se trouve quelqu'un qui lui rende ses vannes moisies. Il a bien son meilleur ami qui certes a un bon humour aussi, mais ce n'est pas son genre de faire ça.

Le parrain d'Alexis si ça vous intéresse. Forcément il fallait être un peu fêlé du casque pour être ami avec quelqu'un de leur famille ( pardon aux compagnons de cette même famille ) mais Cameron n'était pas assez débile ou ce n'était juste pas son délire de faire ça. Lui il riait à ses blagues, ça passait bien, mais il n'irait pas lui faire croire par exemple que lui et sa fille vivent un amour secret depuis son arrivée à New York.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   16/4/2017, 17:33

Je rigolais à la tête de Dorian alors qu’il énonçait ses plans de prier pour ne pas voir. Je lui demandais alors s’il faisait des blagues parfois. Je haussais un sourcil par-dessus ma tasse de thé. Non vraiment ? Bon je gardais mon sarcasme pour moi. A la place je passais à un sourire amusé.

« Et après tu te plains de ton père ? »

C’était toujours bizarre de me retrouver dans mon salon avec Dorian en train de presque avoir une conversation légère teinté d’humour. Non sérieux pincez moi ! J’ai dû m’évanouir sous ma douche avec les vapeurs de chaleurs c’était presque impossible sinon. Si ça se met Jason m’avait trouvé et m’amenait en ce moment à l’hôpital. Ou non… Vu le temps qui s’était écoulé depuis ma douche je devais déjà être là. Si ça se met dans quelques minutes je vais me réveiller dans une chambre d’hôpital et pourrais tout raconter à Albert. On se taperait tellement un fous-rire : Dorian gobant que son père voulait m’épouser ! Trop beau pour être vrai… Quoi que… Je revins de mes trips imaginaires à l’hôpital au présent quand Dorian repris la parole. Je rigolais doucement.

« Ouai ça ne lui ferais pas de mal de temps en temps d’avoir un retour des choses ! »


Je repris une gorgée de ma boisson avant de relever la tête, souriant largement à Dorian.

« Tel père tel fils non ? Tu penses qu’une de tes vannes pourraient être à la hauteur de la sienne ? Sinon on pourrait essayer de trouver un truc à notre tour ? »

Ennemi dans la vraie vie, amis dans la lutte contre le crime… Mais qu’est-ce que je venais de proposer à Dorian ? Enfin de toute façon je me doutais qu’il n’allait pas accepter du coup je laissais tomber l’idée me préparant à une bonne remarque bien rabaissant de sa majesté des Pots-pourris. Dommage, moi qui avait été emballée à l’idée de faire tourner Castiel en bourrique… L’étincelle venait de s’éteindre.

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   16/4/2017, 19:56

- Non, mais les blagues de mon père sont juste nulles, c'est tout.

Mauvaise foi le retour. Et ne lui parlez pas de tel père tel fils, que même si l'humour différait, qu'ils aimaient à faire des blagues. Celles de Castiel étaient bon enfant, pendant que celles de Dorian mélangeaient cannibalisme et inceste. Dit comme ça, ça n'a pas l'air, mais c'est très drôle vraiment ! Enfin. Comme si ça ne suffisait pas assez aujourd'hui dans la liste des miracles du jour, il fallait qu'ils soient tous deux d'accord sur un point : un petit retour à l'envoyeur serait pas mal de temps en temps pour le père de Dorian. Est ce que ça les abaissait cependant à leur niveau ? Non. Après tout, sir Dorian ne s'abaissait pas à celui des autres, il relevait les gueux à son niveau. Pas qu'il disait par la que sa famille était un ramassis de putois. Loin de lui une telle idée. Alors qu'il buvait une gorgée de sa boisson, il fronça légèrement les sourcils quand Serena finit par lui sortir le : tel père tel fils ! Du calme ma p'tite dame ! Il écouta néanmoins ce que lui dit Serena. Silencieux, le visage neutre, Dorian jaugea l'idée de la blondinette. S'associer à elle pour rendre la monnaie de la pièce à Castiel ? Est ce que le préjudice subi valait-il une telle association ? Aux yeux de Dorian, la réponse était oui. Il serait bien capable de rendre la pareille à son père tout seul, mais s'associer à Serena lui offrait quelque chose de plus : l'effet de surprise. Jamais de la vie son père, ni Dorian il y a 5 minutes, ne penserait que ce soit possible. Serena ? Dorian ? Faire une blague à Castiel ? Rien que ça, c'était une blague ! Alors avec un tel effet de surprise, nul doute que, quoi qu'ils fassent, ce sera réussit. Mais tant qu'à faire, faisons les choses bien.

- Hum … on pourrait trouver quelque chose oui …


Mais quoi ? Est ce que les blagues à la Dorian iraient ? Parce que tout de même, il restait son père. L'allemand ne pouvait pas se permettre n'importe quoi. Des fois il n'y avait pas à chercher bien loin pour trouver un truc afin de piéger le paternel.

- J'imagine qu'on pourrait … tout simplement lui renvoyer l'ascenseur ?


Il reposa sa tasse, vide, sur la table basse et s'avança un peu sur le fauteuil pour expliquer ce qu'il pensait à Serena, l'air sérieux, mais avec un léger sourire en coin.

- Il a voulu me faire croire que vous alliez vous marier ? Très bien. Faisons-lui croire alors que l'idée, si même au début ne m'a pas enchanté, qu'après réflexion, m'a emballé. Nous a emballé ! Ouais c'est ça … Faisons comme si toi tu rêvais de ce mariage, que je ne souhaite que toi comme belle-mère, et que, soyons fous, en l'espace de cinq minutes on est devenu comme cul et chemise !


En fait les idées lui venaient en parlant, partant de la blague de base qui consistait à faire croire à Castiel qu'en vrai, ce mariage les ravissait. Hey, ça passerait !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   17/4/2017, 21:47

Je tombais des nues. Attendez, rembobinage… il avait vraiment approuvé mon idée. Le grand, le prétentieux, le grincheux Dorian Wilde avait approuvé une de MES idées ? J’étais sur le point de me pencher en avant pour sentir s’il n’avait pas de température mais au final je m’abstins. Hy s’il était malade autant en profiter au max non ? Je le laissais chercher alors que j’étais encore interdite. Faudrait peut-être quand même que j’appelle Albert nan ? Le fait qu’il reprenne la parole de manière claire me dit d’attendre.

Il m’expliqua alors avec un sourire, un vrai de vrai hein ! Pas un truc hautain. D’ailleurs ce vrai sourire lui allait mieux. Voilà qui expliquait un peu pourquoi Albert était tombé amoureux. Je l’écoutais attentivement alors qu’il expliquait son idée. Je l’écoutais les yeux écarquillés et quand il eut finit restais interdite une seconde avant d’éclater de rire.

« Pardon mais... hahaha ! J’imagine la scène ! »


J’étais vraiment prise dans un fous-rire la en fait. Je pris deux minutes avant de me calmer et d’expliquer la raison de mon hilarité à Dorian.

« Désolé mais j’imaginais la mâchoire de Castiel se décoller en nous trouvant dans son salon en train de parler de robes de marié et de coiffures ! »

J’avais en effet imaginé la réaction de Castiel. Ou plus exactement sa mâchoire. Version dessin animé vous voyez, quand la bouche tombe jusqu’au sol. Je voyais aussi bien le salon noyé dans des tonnes de paquets, bouts de tissus, un mannequin avec des bandes de tissus en pendant, différents modèles de chaussures et bien sur des dessins un peu partout de diverses robes. Des frous-frous partout. Fin le truc bien connu dans les films américain mais qui au final n’était pas si américain que ça. Fin je n’avais encore jamais vu rien de tel. Je souris amusée et le regardais en souriant :

« Si ça te vas… Par contre faudra définir le « cul et chemise » histoire que l’un de nous n’aura pas l’envie de vomir au final à force ! »

J’avais parlé sur le ton de la plaisanterie, mais ce ne serait pas plus mal de définir notre degré de … d’amicalité ! Histoire de pas le froisser hein le petit ! Je me relevais pour aller me refaire un thé et tendis la main vers la tasse de Dorian :

« Tu reveux un café ? »

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   19/4/2017, 11:01

Une fois son plan expliqué à Serena, celle-ci sembla comme absente une petite seconde. Pas de problème, Dorian comprenait que certains avaient besoin de plus de temps pour comprendre certaines choses. Puis, relevant un sourcil en la regardant, celle-ci se mit à rire. Le blond attendit qu'elle ne daigne bien lui expliquer pourquoi elle se marrait. En rapport avec leur conversation sans nul doute. C'était le cas. A son tour, il eu un souffle amusé lorsqu'il su pourquoi elle riait. Ah non, ne pensez pas qu'il allait se mettre à exploser d'un rire franc devant Serena, alors que celle-ci … Bien, on l'avait un peu perdue. La encore, il attendit qu'elle ne se calme un peu, l'esprit plus tranquille que tout à l'heure en arrivant en trombe. Et de savoir pourquoi à nouveau Serena rigolait le fit doucement sourire. Un vrai sourire à nouveau, pas l'un de ses sales petits sourires hautains qui voulait dire que vous êtes une merde.

- Je n'ai pas trop de mal à m'imaginer sa tête pour le coup non plus !


Il voyait bien son paternel arriver, Dorian et Serena tranquillement posés au salon chez lui, parlant de tout ce qu'il fallait faire pour un mariage réussi. Oh, avec des magasines aussi, pourquoi pas ! Et en fond une émission de télé réalité ou quelque chose en rapport avec un mariage ! …. Hum … S'ils faisaient ça comme ça, il allait devoir passer un coup de fil à Alexis, qui vivait encore chez leur père, pour le mettre dans la confidence. Pas qu'il arrive aussi en mode what the fuck. Pas non plus qu'il participe au truc, mais que … enfin, il réglera ça avec lui une prochaine fois, avant qu'ils ne mettent leur plan à exécution. Et Serena tentait une fois de plus la plaisanterie avec lui ? Bien dites donc mes amis, que de surprises aujourd'hui ! Cependant il était peut être nécessaire en effet, de régler ces petits détails. Pas que Serena aille trop loin et ne déplaise à Dorian....

- Sans non plus pousser le truc à l'extrême, faire au moins comme si on était devenus en quelque sorte, liés par cette idée de mariage, qu'elle nous motive et fait qu'on s'entende sans trop de soucis. …. Enfin, on se fait plaisir la dessus quoi ! Je sais que c'est pour une blague alors il n'y a pas de soucis pour moi.

Tant qu'elle ne va pas à le prendre dans ses bras à l'appeler mon beau fils, et des trucs comme ça, tout lui ira. Ah il est prêt à beaucoup quand même pour réussir ce coup ! Il secoua légèrement la tête à la négative lorsque Serena lui proposa une autre tasse de café.

- Non merci, ça ira. Plus rien pour moi.


Trop de café, c'est pas bon pour la santé, et en plus, ça rends les dents jaunes. Alors il laissa Serena aller se refaire son thé ou il ne savait quoi, méditant sur toute cette histoire tranquillement, se disant que ce soir, Alby en croira pas ses oreilles. A moins que le brun n'ait tenté le vaudou, à aucun moment il ne pouvait s'attendre que son blond ne rentre en mode : hé, Serena et moi on va faire une blague à mon père ! …. Un coup à ce qu'il ne le croit pas, pense qu'il l'a trompé à la place ou une connerie du genre, et appelle en douce Serena pour vérifier …. Quand celle-ci revint, Dorian reprit la parole.

- L'idée qu'il nous trouve chez lui, à parler et organiser limite tout ça, me plaît bien. J'ai le double des clés encore, donc ce ne sera pas un problème pour y aller et tout préparer pour notre piège. Je mettrais aussi au courant mon frère du plan, histoire qu'il ne nous foire pas le tout et …. il ne nous restera plus qu'à.


A y aller un soir tranquillement, se poser avant que Castiel revienne du boulot, et tout mettre en place. Ouais … ça va être bien ça ...

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   25/4/2017, 14:26

Et dire que se payer la tête de Castiel était la solution pour nouer avec Dorian. Je posais quand même la question de la proximité. Je n’étais pas folle de profiter de cette situation pur coller Dorian. Il faudrait bien une semaine de douches à l’eau de Javel pour enlever son parfum hautain de ma peau. Je n’étais pas maso non plus. Je hochais doucement la tête. Un petit sourire amusé sur les lèvres en imaginant la scène. J’allais me refaire à boire et lui proposais encore une tasse qu’il refuse. Je pris donc quelques minutes pour refaire bouillir de l’eau avant de revenir m’installer avec Dorian dans le salon.

Je me demandais s’il faudrait inclure Albert. Juste pour le fun le voir débarquer avec Castiel. Sa tête serait … exceptionnelle. Faudrait d’ailleurs que je le vois un de ces jours pour lui passer des muffins ! Dorian reprit la parole avant que j’ai pu lui exposer mon idée.

Je hochais la tête quand il parla de double des clefs. J’avais déjà été dans l’appart de Castiel naturellement. Mais je n’avais pas encore vu son autre fils. La rencontre avec Dorian avait été un concours de circonstance en dehors de la volonté de mon ancien amant.

« Au fait tu veux qu’on inclus Albert dans la blague ? Imagine que lui débarque en même temps que Cast. Il croira avoir des hallucinations le pauvre ! »

Mais sinon l’idée me plaisait assez bien en fait de faire cette blague. J’avais hâte d’y être.

« Tu as une idée de quand le faire ? Et je te préviens tout de suite hors de question de me refourguer une robe hideuse, avec des grosses manches ou encore volumineuse au possible. Je n’ai pas vraiment envie de ressembler à une meringue le jour de mon mariage ! »

Le dernière partie sur la robe était dite sur le ton de l’humour. Loin de moi l’idée de critiquer son sens de la mode. Mais j’avoue qu’une robe trop large, volumineuse ou autre me tentait moyennement. J’étais plus discrétion et dentelle.

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   25/4/2017, 17:43

Grande question que voilà que de savoir s'il fallait inclure ou non Alby dans le délire … Dorian ne releva pas spécialement que Serena l'appelle Albert soit dit au passant. Parce que la plupart des gens l'appelaient Alby. Aussi ne disaient son prénom que Castiel ( pour le faire chier justement ), Serena donc … puis quelques gens sûrement … et aussi Dorian lorsqu'il se prenait le délire de dire le prénom complet de son compagnon. Soit suivit d'une gueulante, ou juste pour l'emmerder, ou pour son propre délire. Au choix. Ceci étant dit, il prit une inspiration en même temps qu'il réfléchissait, avant de répondre.

- Non, je ne pense pas que ce soit judicieux. Avoir plus de monde complice de la blague ne serait pas mauvais dans le fond, mais ça décrédibiliserait le délire puisque mon père est au courant que vous vous entendez bien.


Un bref instant, Dorian s'imagina la scène, tous trois chez Castiel dans son salon, à parler de mariage … Ouais, non, encore un coup à ce que le gars se mette en tête qu'eux deux ne se marient … Ou que pire, ça lui donne d'autres idées de déguisement au lit ... Donc bon, on va éviter hein ! Et puis pour être franc :

- J'ai du mal à me l'imaginer crédible dans cette histoire aussi. C'est pas vraiment un bon menteur ou un bon comédien.


Sauf quand ça n'arrangeait pas Dorian. Fin bon, passons. C'était déjà un truc assez énorme en soit que Serena et Dorian ne se lient pour faire une blague à Castiel, si on rameute tout New York, on avait pas fini ! .... Oui, d'accord, c'était aussi surtout pour s'éviter une nouvelle lubie loufoque d'Alby! La de suite, le blond ne saurait dire quand le faire. Peut être pas dans trois ans histoire de battre le fer tant qu'il est encore chaud, mais justement, pas non plus se précipiter. Et de ? Dorian écouta les conditions de Serena quand à ce mariage imaginaire, tout en haussant petit à petit un sourcil, fronçant l'autre, dans une expression mi hautaine, mi outrée. Cette fois ci, rien contre Serena, ou presque. Oh oui il avait capté la blague, mais bon, on ne plaisante pas sur des sujets pareils ! Une fois ses doléances terminées, Dorian prit la parole d'un ton légèrement vexé.

- Non mais pour qui me prends-tu ? Je ne suis pas non plus fou au point de vouloir t'affubler de choses grotesques ! Les robes de carnaval en guise de robes de mariées, c'est passé de mode !


Pas qu'il doutait qu'elle le sache, vu ses conditions, mais pour signaler à la demoiselle qu'il était au courant. Après un bref coup d'oeil à la jeune femme, il ajouta plus calmement :

- D'autant plus que je te verrais bien mieux dans une robe style bohème … Pas un truc va-nu-pieds ou clocharde, je parle de quelque chose de plus … comment dire … léger ? Bref je me comprends. Rien à voir avec donc un truc meringué qui prends toute la place. Et puis on a pas besoin de robe de toute manière.


Des magasines, des tissus a la limite, bref, quelques accessoires pour rendre le truc crédible suffiront.

- Et on pourrait faire ça … je ne sais pas … peut être la semaine prochaine ?


Se caser ça un soir ou l'un et l'autre pouvaient aller chez Castiel avant que celui-ci n'arrive et tout.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   25/4/2017, 22:50

Je le regardais perdue. Plus de monde complice ? Whaaaat ? Ah oui non ok il l’avait compris dans ce sens-là. J’imaginais plus faire la blague à Albert en plus de la faire à Castiel. Mais ce n’était pas grave, je ne pris même pas la peine de le contredire, après tout c’était Dorian. Ca servait quasi à rien. Je rigolai alors qu’il disait qu’Albert n’était pas un bon menteur. Ouai il avait du mal parfois. Mais j’aimais bien cet aspect de sa personnalité. On voyait ses émotions, il ne faisait pas semblant. C’était agréable.

Une vanne plus tard sur ma futur robe de marié et il semblerait que… Nous soyons sur la même longueur d’onde ? Je l’écoutais tout en sirotant mon thé et en souriant. Je rigolais alors qu’il finit avec la dernière réplique. J’aurais presque dit qu’il essayait de se convaincre lui-même. Mon dieu le jour ou Castiel se marie j’engage quelqu’un pour filmer les réactions de Dorian de A à Z : de l’annonce, au préparatif à la cérémonie. Je hochais la tête quand il me répondit concernant une date.

« Jeudi soir ça m’irait… Je finis à 14h donc y aura largement le temps. »

Buvant encore de mon thé je m’amusais intérieurement de la situation. Dorian et moi-même… Complice de crime ! Le miracle de Noël avant l’heure ! A propos heure, je regardais vite fait ma montre : putain il était déjà 20heure !

« Heu… pas que je veuille te foutre dehors… enfin pas que je veuille encore rester des heures à papoter avec toi, déjà de quoi on parlerait ? Mais il est 20 heures et j’ai encore une tonne de trucs à faire avant de reprendre le boulot demain ! Notamment préparer une visite guidée pour des ados sur le thème de la renaissance… Si au moins ils n’étaient pas tous ingrats ce serait déjà plus sympa ! »

Je roulais des yeux. Certains visiteurs étaient plus pénibles que d’autres. Enfin, ainsi va le monde.

« Tu veux que je te fie mon numéro ? Comme ça on s’arrange pour la semaine prochaine ! »

Il pouvait refuser et me contacter via Albert au pire. Sait-on jamais si mon numéro n’était pas assez bien pour finir dans ses contacts.

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Comment oses-tu ! [Terminé]   26/4/2017, 10:19

Jeudi soir ? Oui, ça ira. Par contre si elle terminait à 14 heures …

- Je fini mes cours a 15h30 en ce qui me concerne. Mais vu que mon père ne rentre jamais de la galerie avant 18 heures … on a pas mal de marge !


Beaucoup même. Un peu trop. Raison pour laquelle il serait plus judicieux de lui proposer de se donner rendez-vous vers les 17 heures chez Castiel. Pas avant. Et puis comme ça, il pourra rassembler quelques trucs pour la blague avant, piquer des trucs à l'école …. Ouais, il allait faire un truc aux petits oignons … Oh, et pas de souci, Dorian ne prenait pas mal le fait qu'elle ait des choses de prévues, mais un peu moins bien qu'elle s'emballe à lui raconter sa vie. Doucement donzelle, on a pas gardé les cochons ensemble !

- Aucun problème, ce n'est pas comme si je n'avais rien de prévu en rentrant non plus.


Entre ses cours à réviser, encore et toujours, raconter cette histoire de dingue à Alby … ah parlant de ça, il ajouta u peu pensif :

- Ne t'étonne pas si Alby t'envoie un message pour savoir si j'étais bien chez toi …


Le genre de truc qu'il ne croira jamais. Ou peut être que si, mais craignant que ce soit une mauvaise blague de Dorian, préférait être sûr. Au cas ou, sur un malentendu … Hey, pour une fois sur un malentendu ça passera ! Et le numéro de Serena sera sûrement utile. Un peu nécessaire, et il ne se voyait pas le demander à Alby.

- Oui, passe-le moi, comme ça se sera plus simple.


Aussi, une fois le numéro de Serena enregistré ( ça va, dans les S, elle était du coup dans le bas de la liste donc, c'est plus reposant mentalement ), Dorian s'était alors relevé.

- Bon ! Et bien sur ce, je m'en vais. On se tient au courant pour tout ce truc, et de mon coté je vais récupérer quelques trucs pour crédibiliser le tout.


Magasines, tissus …. Ce genre de conneries. C'est ainsi que Dorian et Serena se quittèrent, suite à cette blague bien pourrie, qui s'était transformé en quelque chose d'inattendu. Jamais ce matin Dorian n'aurait pensé finir par s'associer avec une nana qu'il ne portait pas dans son cœur, et pourtant ! Comme quoi, trouver des blagues farfelues ça devenait un sport de famille …. Ah non ne t'emballe pas non plus Serena, tu ne fais pas partie de la famille pour autant ! … Non mais.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
 
Comment oses-tu ! [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Districts :: Residences :: Brooklyn :: Serena Johanson-
Sauter vers: