AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Luke, je suis ton fils [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 22
● Date de naissance : 11/04/2000
● Age : 17
● Originaire de : Chicago
● A NY Depuis : juillet 2008
● Emploi/Etudes : Lycéen
● Theme Musical : a venir
● Avatar : Dean Geyer
● DC : Rain, Alby & Kyle

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Luke, je suis ton fils [Terminé]   17/5/2017, 18:34

Je me tenais là, devant cette grande et sans doute belle galerie d’art. je ne serais pas le dire vu que je n’y connaissait strictement rien et qu’à l’évidence, vu la vitrine, c’était vraiment pas mon délire. Mais bref, j’y étais. D’ici quelque instant, j’allais entrer dans ce bâtiment, trouvé le directeur et changer ma vie à jamais. Oui, il ne me restait plus qu’a traversé se trottoir et ça sera fait. Juste encore un peu de courage après avoir mis tout ça au point …

Il y a trois semaines, alors que ma mère était morte depuis une, j’étais retourné avec mon éducateur à mon appartement pour faire le tri dans ce que je voulais garder. Vivant pour le moment dans un foyer je n’avais pas le droit de prendre grand-chose mais au moins le basic et quelques souvenirs. C’était en fouillant dans les affaires de ma mère que j’étais tombé dessus. Une boite. Une boite qui contenait quelque vieilles photos de sa famille, de moi. Un peu d’argent aussi, pas plus d’une centaine de dollars mais c’était toujours ça de pris. Il y avait aussi nos carnet de santé et dans le mien un papier que je n’avais jamais vu. Mon acte de naissance …

Attrapant fébrilement la poignée, j’avais poussé la porte avant de pénétrer dans la galerie.  A peine entrer dans les lieux, forcement que mon attention avait été attiré par tout ce qui se trouvait autour. Ces tableaux, ces sculptures et autres truc que je ne saurais identifier. Bah putain … c’est moche l’art ! Mais bref, je n’étais de toute façon pas là pour acheter un de ses trucs. On s’en sera douté vu ma dégaine avec mon jeans baggy, mon t-shirt 2Pac et ma sweat veste à capuche par-dessus le tout orné de la bretelle de mon sac à dos.

J’avais accosté une dame, cliente ou employé je n’en savais rien pour savoir si le patron était là. Regarde un peu dédaigneux de celle-ci avant qu’elle ne m’indique du bout du doigt le fond de la salle sans demandé son reste. Bon, ça devait être une cliente. Comme quoi malgré ses horreurs il en avait. J’avançais donc dans la galerie, à garder distraitement les trucs qui ornaient les murs toujours sans plus de passion. Puis je m’étais arrêté net, d’un coup, en le voyant. L’homme que je cherchais, le directeur de ce lieu, il était là devant moi a quelque pas. A nouveau je m’étais bloqué, planté la a l’observé alors que lui-même était plongé dans des papiers qu’il tenait dans ses mains. Aller, on prend une grande inspiration, on avance un pas devant l’autre et on se lance.

- Yo. Vous êtes bien Castiel Wilde c’est ça ?

Pas que j’avais vraiment un doute dessus. Entre maintenant et la photo trouvé dans les affaires de ma mère il n’y avait pas grande différence mais c’était plus pour la forme qu’autre chose.

- J’ai quelque chose pour vous.

Je lui avais tendu la feuille que je tenais dans les mains depuis mon arrivé, mon extrait de naissance, lui laissant quelques seconde pour en prendre connaissance.

- C’est moi Shawn et d’après ce papier vous êtes mon père.

Encore une fois j’avais laissé planer quelques secondes, aussi bien pour lui laisser le temps de capter la chose que de moi garder mon calme apparent.

- Vous en faites pas, je ne suis pas à la recherche d’un père. Donnez-moi juste dix milles dollars et je disparais de votre vie.

Aller, aboule le fric le vieux que je puisse me barrer bien loin d’ici.

......................................................................................................................................................


SHAWN WHELAN


Dernière édition par Shawn Whelan le 28/6/2017, 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 995
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Luke, je suis ton fils [Terminé]   17/5/2017, 19:22

Castiel n'était pas le genre d'homme à se prendre la tête. Il ne le faisait que lorsque ça valait le coup, et, ces derniers temps il y avait bel et bien quelque chose qui en valait la peine. Soit, un nouvel enfant à venir. Ah bah oui ! Depuis le temps qu'il s'amusait à dire à ses gamins qu'il s'efforçait à leur faire un nouveau petit frère, ça lui est tombé dessus ! Quoique pour l'instant il ne savait pas encore si c'était un garçon ou une fille. La mère de l'enfant ? Une hôtesse de l'air russe avec laquelle il couchait lorsqu'elle faisait une halte à New York. Sauf que voilà …. Mais contrairement à la découverte tardive de Kendall et Dorian, il avait bien pris ça. C'est pas la même chose que d'avoir un gamin caché et un qu'on vous annonce de suite ! D'ailleurs la nouvelle avait été globalement bien prise par sa famille. Après la surprise bien sûr. Après les félicitations et tout ça, Dorian avait demandé comment ça allait se passer, avec le gosse et la mère. Alexis avait demandé s'ils avaient déjà des idées de prénom ( Castiellette qu'il avait répondu, ou Castiel Jr ), Roy trouvait ça classe d'être à son tour grand frère aussi. Par la suite cependant, il n'avait pas compris comment ni pourquoi Kyle semblait contrarié par rapport à cette histoire …. Alexis l'éclaira sur le sujet peu de temps après. Aussitôt, Castiel avait rassuré Kyle : avant de clamser, il dépensera tout son fric ! Comme ça pas d'héritage ! Rassuré ? Mais oui rassuré.

Alors c'est donc avec un peu plus de joie qu'il préparait doucement la venue de cet enfant, l'organisation avec la mère de celui-ci. Après il y avait encore quelques mois avant la naissance de celui-ci, ou celle-ci, mais laissez-le tout simplement apprécier. Pour l'instant, il continuait à faire fructifier cet héritage qu'il ne laissera pas à ses enfants ! Dans sa galerie, Castiel se rendait tranquillement dans son bureau, lisant des papiers sur le chemin, concernant la vente d'une toile à boucler cet après midi. Un joli petit pactole, bien que ce ne soit pas non plus la plus grande des ventes que la galerie ait jamais faite. Mais tout à fait correcte, selon ses critères. En entendant une voix l'interpeller, Castiel releva les yeux, pour tomber sur un jeune homme. Qui de toute évidence, s'était perdu, vu le contraste entre sa dégaine et les lieux. Mais bon, vu que ce n'était pas le genre de la maison de juger sur les apparences, quoi qu'on en dise, Castiel daigna lui accorder son attention.

Moi même. Et que puis-je faire pour vous jeune homme ?


Dites lui tout. Castiel rabaissa les papiers qu'il tenait en main pour voir que le jeune homme lui tendait une feuille, pour lui visiblement. Un étudiant en art qui cherchait un stage, ou quelque chose comme ça ? Voyons voir ça … ah non, ça, c'est un acte de naissance. D'un certain Shawn Whelan. Les yeux de Castiel parcoururent ensuite vite fait les autres informations présentes. Le nom d'une mère inconnue au bataillon et d'un père … a moins qu'il y ait d'autres parents assez étranges pour appeler leur gamin Castiel Lysander Wilde … Celui-ci releva les yeux vers celui qui s'appelait Shawn lorsqu'il lui confirma que, selon ce papier il était bien son père. Bon. Il l'avouait, ça faisait un moment qu'on ne lui avait plus fait cette vanne ! Celle d'envoyer un gamin faire genre qu'il était son fils pour récupérer du flouze, une femme enceinte qui clamait que Castiel était le père …. Faut vous renouveler les gars ! De toute manière il n'y avait eu qu'une seule femme qui était vraiment enceinte de lui à ce moment même. Ah tiens ! Voila ce qu'il disait ! Juste la pour le fric ! Devant ce comportement si gonflé, Castiel ne pu qu'esquisser un sourire, étouffant un rire malgré lui.

Bien essayé ! Le coup du « vous êtes mon père ! Donnez moi de l'argent ! Payez moi mes études ! Et je sais pas quelle autre connerie ! » merci mais ça ne prends plus. Les actes de naissance bidon, c'est facile à s'en procurer.


Alors qu'est ce qui lui disait que ça, c'était un vrai ? Alors Castiel lui tendit à nouveau le papier, pour le lui rendre. Techniquement, pour lui dix mille dollars ce n'était rien du tout. Une broutille. Mais c'était évident qu'il n'allait pas donner de l'argent à un illustre inconnu, qui osait se pointer dans sa galerie en clamant être son fils ! Il serait ruiné s'il le faisait.

Désolé, mais ça, ce n'est pas une preuve de quoi que ce soit.


Ajouta Castiel, calmement. Non, pas stressé pour un sou. Son infarctus il le fera s'il s'avère qu'un de ces gamins est bien de lui. En attendant, il était plutôt tranquille. Et puis même dans l'optique que c'était bien son certificat de naissance, sa mère s'était peut être tout simplement trompée de père. Une vie décadente, un homme différent chaque soir … On a vite fait de se gourer !

Je peux faire autre chose ?


Ou bien il y a aussi une photo trafiquée de sa mère et de lui même plus jeune ? Hey, tant qu'à faire, faisons la totale !

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 22
● Date de naissance : 11/04/2000
● Age : 17
● Originaire de : Chicago
● A NY Depuis : juillet 2008
● Emploi/Etudes : Lycéen
● Theme Musical : a venir
● Avatar : Dean Geyer
● DC : Rain, Alby & Kyle

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Luke, je suis ton fils [Terminé]   18/5/2017, 14:43

Et … merde. Ça, c’était bien une réaction à laquelle je ne m’étais pas attendu. Bon qu’il puisse dire non ok mais là le mec ne sourcillait même pas d’un brin. Du coup je me retrouvais devant lui, un peu couillon, à ne pas savoir quoi faire si ce n’est récupérer mon acte de naissance qui me tendait. Donc comme ça on lui faisait souvent le coup du gamin caché ? Mais c’était quoi ce type en fait ? Il faut avouer que je ne m’étais pas spécialement renseigné sur le bonhomme. En plus de l’article trouvé dans les affaires de ma mère, j’avais juste trouvé deux trois truc sur internet à propos de sa galerie et du fait qu’elle pesait pas mal, d’où l’idée de la demande d’argent. Mais en effet, il n’avait pas tort, mon certificat n’était pas une preuve de quoi que ce soit. Même si elle m’avait menti sur le fait qu’elle savait apparemment ou trouvé mon père, je voyais mal pourquoi ma mère aurait noté un nom au pif et que comme de par hasard, celui-ci correspondrait à quelqu’un. Mais la sur le coup, je ne savais quoi dire alors je m’étais contenté d’un petit non de la tête avant de tourner doucement les talons.

J’avais avancé de quelque pas lent dans la galerie, a me traité d’idiot en même temps à n’avoir pas plus préparé le truc, pas plus réfléchi, que je me sentais pris de colère aussi bien contre lui que contre ma mère voir peut être, surement, aussi contre moi. D’un coup alors je fis volt face, me retournant vers l’homme sans pour autant revenir vers lui.

- Vous savez quoi, j’m’en fou de ce que vous pouvez penser ! Mais je voudrais juste savoir vous étiez à Londres en 99 ? Une Alma ça vous dit surement rien mais est-ce qu’une jeune fille aux cheveux roux rencontrer lors d’un festival de culture irlandaise ça vous parle ?!

Sans le vouloir, ou plutôt sans m’en rendre compte, j’avais levé le ton au fur et à mesure de mes questions. Finissant par un souffle tremblant d’énervement, je m’étais tue quelques seconde avant de finalement lâché un soupir d’agacement.

- Et puis en fait j’m’en fou. Maintenant au moins je sais pourquoi ma mère m’a menti sur vous …

Si ça se trouve elle était venu le voir à notre arrivé à New York et sans doute lui avait-il sorti le même refrain avec son sourire et rire a la con et regard dédaigneux. Au final c’était surement pour me protéger qu’elle ne m’avait pas parlé de tout ça et à présent je m’en serais bien mieux porter. Sans demandé mon reste, je tournai à nouveau les talons pour me diriger vers la sortie.

......................................................................................................................................................


SHAWN WHELAN
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 995
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Luke, je suis ton fils [Terminé]   18/5/2017, 16:56

Étrange garçon tout de même …. Voila qu'il venait la bouche en cœur – ou presque – tenter de lui soutirer du fric, et au premier refus, hop, on repart la queue entre les jambes. On dirait bien que ça sentait le bobard cette histoire. Castiel haussa un sourcil avant de rabaisser son regard à ses papiers, avant de voir du coin de l'oeil Shawn se retourner et continuer sa scène. Non mais il ne peux pas passer à autre chose ? Et il s'en fichait de ce qu'il pouvait penser ? Merveilleux ! Grandiose ! Il fallait que ça se sache ça ! Ralala … Castiel n'avait pas répondu à ses questions. A la place il avait légèrement froncé les sourcils, appréciant moyennement qu'un môme sorti d'on ne sait ou se permette de hausser la voix ainsi. Et puis surtout dans une galerie d'Art. Il n'avait pas capté qu'ici c'était assez calme ou bien ?

Baisse d'un ton tu veux, ce n'est pas un supermarché ici.


Quoique, les gens venaient aussi des fois pour acheter des toiles et autres ... à méditer. Bon et il faudrait savoir à la fin ! Soit il en avait un peu quelque chose à faire ou pas du tout ! Et ses histoires de famille ça ne le regardait pas. Du moins jusqu'à preuve du contraire. Oh, Castiel était tenté de laisser partir ce drôle d'énergumène et passer à quelque chose d'autre de plus important, soit son travail. C'était tentant. Il hésita deux secondes avant de rouler des yeux de façon dramatique, de soupirer, et de rattraper le jeune homme.

Attends un peu gamin. Si tu veux faire des sorties dramatiques tu es au mauvais endroit.


Quoique, s'il voulait vraiment la sortie dramatique maximale il pouvait toujours appeler la sécurité. Une fois l'attention de Shawn captée, il continua.

Oui, j'étais à Londres en 99. Oui je me souviens de ce festival sur l'Irlande et tout ça, mais pas spécialement d'une fille en particulier.


S'il devait se souvenir de toutes les personnes qu'il s'était tapé … Alors un prénom en plus, laissez tomber ! Mais le fait que Shawn ait parlé de tout ça l'avait légèrement interpellé. Oui, tout ceci était vrai. Castiel était bien à Londres en 99, année de naissance d'Alexis. Ce festival dont le jeune homme parlait, Cas en avait de vagues souvenir. D'y avoir rencontré quelqu'un pour la nuit aussi, mais la encore c'était flou. Pour le reste pas de doute. De la à ce que Castiel ne croit pour autant que ce gamin serait alors le sien, conçu ce jour-la ? On n'y est pas encore ! Loin même.

Une chose plus une autre, disons que je t'accorde le bénéfice du doute quand à une possible filiation. Alors pour être fixé, le plus efficace et la seule chose que je t'accorde c'est un test de paternité. Comme ça, plus de doute quand à la question. C'est à prendre ou à laisser.

Parce que même si Castiel avait possiblement couché avec sa mère, si ça se trouve, ce n'était quand même pas lui son père. Tous les gosses aux yeux bleus ne sont pas forcément ses gamins ! Vous imaginez un peu le bordel sinon ? Alors voilà. Certes il avançait de bons arguments, mais ça ne suffira pas pour le convaincre. S'il n'était pas son fils, merci au revoir, mais s'il l'était …. Nous verrons bien.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 22
● Date de naissance : 11/04/2000
● Age : 17
● Originaire de : Chicago
● A NY Depuis : juillet 2008
● Emploi/Etudes : Lycéen
● Theme Musical : a venir
● Avatar : Dean Geyer
● DC : Rain, Alby & Kyle

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Luke, je suis ton fils [Terminé]   18/5/2017, 18:59

Rattrapé par le vieux, je m’étais tourné face à lui assez vivement tout en faisant un pas de recule. Pas que j’avais peur ou quoi, juste que je ne voulais pas être trop proche de lui. Puis qu’est ce qu’il voulait encore ? Je ne vois pas en quoi ma sortie était dramatique, j’me barrais c’est tout. Vraiment, je n’aimais pas ce type, mais j’étais malgré tout curieux de savoir ce qu’il me voulait encore. Peut-être que ce que je lui avais dit l’avais interpelé. Il semblerait. J’avais tout de même un peu serré des dents et du point quand il expliqua se souvenir du festival mais pas de ma mère. Genre le mec avait fait la tournée des hôtels sur deux jours. Mais bref, quoi qu’il en soit, il semblait vouloir en apprendre davantage. Au moins de savoir si j’étais belle et bien son gosse et ce par le biais d’un teste adn. A nouveau, je n’étais pas super à l’aise. Moins visible que précédemment mais tout de même. Après tout j’en avais aucune idée moi non plus si c’était bien mon père. C’était juste ce que ma mère avait écrit sur ce papier. De ce que j’en savais, elle était vierge en rencontrant Castiel et n’avait connu personne après avant de « rentrer dans le métier ». Mais vu qu’elle m’avait menti sur lui, peut être aussi sur le reste … J’étais un peu confus.

- Heu, oué ok … mais faut faire quoi ? Et on le saura quand ?

Parce que les prises de sang je n’étais pas fan. S’il fallait par-là ok mais bon … et surtout, combien de temps ça mettait ses machins ? Parce que bon ce n’est pas que j’en ai besoin vite de mon fric mais quand même, c’est assez pressant !

- Et si je suis bien votre fils vous me donnerez le fric pour que j’vous lâche ?

Vu qu’on y pense, autant poser la question. De toute il avait pas vraiment le choix non ? Avec la belle vie qu’il semblait avoir construit, il allait quand même pas prendre le risque de tout foutre en l’air en avouant ou laissant filtré l’info que dans sa jeunesse il avait engrossé une pauvre fille et qu’à cause de lui sa vie était devenu un enfer.

......................................................................................................................................................


SHAWN WHELAN
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 995
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Luke, je suis ton fils [Terminé]   18/5/2017, 19:19

Shawn acceptait au moins le test adn. Un de plus pour Cas … Triste à dire tout de même non ? Le plus triste ? Le labo ou il envoyait les test gardait les résultats de Castiel pour ne plus avoir à lui demander à l'avenir ! Limite à présent il avait une carte de fidélité …. Tiens, sur le coup il avait une impression de déjà vue. Non sérieusement, sans rire. Ça lui rappelait la fois ou Kendall lui posait ces mêmes questions. Gardant son calme, Castiel préféra répondre au jeune homme.

Il n'y a pas grand chose à faire. Tu pourra passer à un laboratoire, et dire que tu viens pour un test de paternité, en me citant. Attends, je te note l'adresse.


Calant ses papiers sous le bras, il chercha dans une poche interne de la veste de son costume une de ses cartes de visite, et un stylo. Au dos de celle-ci il nota l'adresse du labo en question, continuant de répondre en même temps à Shawn.

Ce n'est rien de compliqué. On te prendra juste un peu de salive, et dans la semaine nous serons fixés. Tiens, voilà ou aller.


Il lui tendit la carte avec au dos l'adresse ou se rendre. Dans la semaine à partir du jour ou Shawn ira bien sûr. Donc s'il y allait de suite ce sera encore plus rapide. Castiel se nota dans un coin de sa tête qu'il devra appeler pour les prévenir … Pfff, drôle de journée ! Mais la nouvelle question du gamin eu le mérite de faire rire franchement Castiel.

Alors toi tu ne perds pas le nord ! S'il s'avère que tu es bien mon fils, il y a certaines choses qu'il va falloir que je fasse en priorité, mais te lâcher dans la nature n'en fait pas partie. Trouver ta mère pour lui parler par exemple...


Et la, on prie : faites que ce ne soit pas une Elise numéro 2 ! Par pitié ! Une seule lui suffisait ! Même si ça s'était un peu calmé entre temps c'est vrai. Mais si Shawn était bien son fils, aller parler à sa mère serait l'un des premiers trucs à faire. Il s'était déjà fait les dents sur Meredith et Elise, et on sait que ce ne sont pas des filles de cœur, alors dire deux mots à une potentielle troisième ne lui faisait pas peur. Et ensuite … bien ensuite ils verront.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 22
● Date de naissance : 11/04/2000
● Age : 17
● Originaire de : Chicago
● A NY Depuis : juillet 2008
● Emploi/Etudes : Lycéen
● Theme Musical : a venir
● Avatar : Dean Geyer
● DC : Rain, Alby & Kyle

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Luke, je suis ton fils [Terminé]   26/5/2017, 23:50

Rien de spécial à faire a par se pointer à un laboratoire. Ça va, jusqu’ici ça n’avait pas l’air bien compliqué. Silencieux, je regardais le vieux fouillé dans sa veste pour en sortir une carte et me noter l’adresse de son labo dessus sans me poser de question quant au fait qu’il semblait la connaitre par cœur. Et juste de la salive ? Boh ça va alors, c’est carrément simple en fait !

- Ok j’irais vite, qu'on soit fixé.

Histoire que tout ça soit vite réglé et que je puisse reprendre ma vie loin de ce type. D’ailleurs qu’est ce qui le faisait rire comme ça ? J’étais très sérieux moi. C’était ça le deal de base : il me fil du fric et je disparais. Apparemment ce n’était pas son plan à lui. Petit air interloqué a son histoire de ne pas vouloir me lâcher dans la nature si j’étais belle et bien son fils.

- Oh, hé, j’vous ai dit que je n’étais pas à la recherche d’un père …

Si j’avais parlé en même temps que lui a ce sujet, la fin de ma phrase c’était fait plus sourde a sa dernière phrase. Trouver ma mère pour lui parler. Là sans le vouloir, sans y pensé, mon air c’était fait plus grave, plus toucher, même si je tentais de refréner cela.

- ça va pas être possible … Elle est morte le mois dernier.

Donc oui parler, à moins qu’il est des pouvoir surnaturel, ça allait être compliqué. Enfin, vu qu’il allait surement poser des questions, autant lui emboiter le pas en donnant quelque information en plus.

- Elle a fait une overdose, elle était accro aux opiacés.

Pas spécifiquement à l’héroïne, pour ma mère c’était plus ma morphine ou codéine et ses dérivés. Des trucs plus « soft » mais qui reste tout de même mortel en cas de trop grosse prise. Elle avait commencé à en prendre par le biais d’une de ses amis, prostitué aussi, après c’être fait frappé méchamment par un client. C’était « juste pour calmer la douleur » puis a force c’était devenu une habitude …

......................................................................................................................................................


SHAWN WHELAN
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 995
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Luke, je suis ton fils [Terminé]   28/5/2017, 22:51

Oui oui, il était au courant il n'était pas à la recherche d'un père. Et bien ça tombe bien, parce que Castiel n'était pas à la recherche d'un fils ! Ça va, il avait déjà quatre gamins plus un qui était en préparation si l'on peut dire, ça suffit. Bien sûr il pouvait dire ce qu'il voulait, s'il avait d'autres enfants quelque part planqués dans la nature, que pouvait-il y faire ? Le russe regarda alors le jeune garçon changer d'air, semble-t-il. Pas touche à maman, c'est ça ? Ah non, à coté de la plaque. Castiel afficha un air surpris, mais également désolé pour le jeune homme.

Oh … excuse-moi alors, je suis vraiment désolé.


Pas d'en avoir parlé, puisqu'il ne pouvait pas le savoir, mais d'avoir ravivé le souvenir plus que récent alors. Et désolé pour la mort de sa mère. Hé quoi ? Ce n'était pas parce que Shawn est et reste un inconnu qu'il ne peut pas être désolé pour lui. L'empathie ça vous parle ? Et puis pour l'avoir vécu, perdre un parent jeune c'est vraiment difficile. Et encore, Cas avait perdu les deux d'un coup. Si en plus, de ce qu'il semblait comprendre, Shawn n'avait pas de figure paternelle, c'était tout aussi chaud. Ce qui l'était encore plus, c'était la façon dont elle était morte. D'une overdose, en effet, ce n'était pas bien joyeux …. Castiel hocha lentement la tête, s'imaginant un peu le tableau. Une mère toxico, pas de père …

J'imagine que ça n'a pas dû être facile.


Pas que la mort de sa mère, mais … avant. Après peut être qu'il se trompait, mais la réclamation de fric de la part de Shawn l'aiguillait plus sur une vie difficile. Mais alors qui s'occupait de lui ? Le gamin la, il était pas majeur, il fallait bien qu'il ait un tuteur. Pour Castiel ce fut sa marraine ( qui aura vous l'accordez, magnifiquement réussi son job … ) par exemple. Et si ce n'est pas quelqu'un de la famille pour une raison ou une autre, il y aura normalement quelqu'un. On ne laisse pas un gosse comme ça livré à lui même. Pas ici du moins. Bon peut importe. Ce n'était malgré tout ( peut être ) pas les soucis de Castiel. Adressant un air se voulant plus rassurant à Shawn, il conclut :

En tout cas, passe simplement au labo, laissons-les faire leur travail, et selon les résultats … nous verrons quoi faire.

Ou plutôt il verra quoi faire. C'est lui l'adulte ici quand même. S'il n'était pas son fils, pour sûr il n'allait rien lui filer comme fric, mais peut être pas forcément l'éjecter d'ici à coups de pied au derrière. Et s'il l'était … Oh, vraiment, il n'avait même pas envie d'y penser. Castiel fera comme souvent, c'est à dire, voir le moment venu. A quoi bon se prendre la tête pour seulement des hypothèses ? Ça n'avance à rien.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 22
● Date de naissance : 11/04/2000
● Age : 17
● Originaire de : Chicago
● A NY Depuis : juillet 2008
● Emploi/Etudes : Lycéen
● Theme Musical : a venir
● Avatar : Dean Geyer
● DC : Rain, Alby & Kyle

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Luke, je suis ton fils [Terminé]   28/6/2017, 14:35

Détournant légèrement le regard, un bref haussement d’épaule, je m’appliquais à afficher un air indifférent même si bien évidement ce n’était pas le cas.

- Pas grave …

Il ne pouvait pas savoir de toute manière, pour sa mort comme pour ses problèmes. Ce n’était pas non plus comme s’il avait dit un sale truc sur elle donc pas de souci pour moi, je gérais de parler de ma mère, d’autant plus avec l’enjeu qui se jouait à présent. L’argent bien évidement. Regardant brièvement Castiel, j’avais de nouveau haussé quelque peu les épaules l’air blasé quant au fait que ça n’avait pas dû être facile.

- ça va, y’a pire …

Genre Riley un de mes potes qui vivait avec son père, vétéran de guerre à qui on avait amputé les deux jambes. Depuis le mec passé sa vie dans son fauteuil devant la tv a regardé des émissions à la con tout en se bourrant la gueule du matin au soir. Alors l’un dans l’autre, je m’en étais très bien sorti je trouve.

- Oué c’est bon j’vais y aller !

J’avais répondu un peu sèchement, agacé qu’il ne me rabâche encore ça. J’avais compris les premiers fois, tout comme j’avais compris que c’était le seul moyen d’avoir mon fric alors forcément que j’allais y aller. Petit soupire pour me reprendre, me calmer.

- Bon j’vous appel d’ici une semaine pour savoir ce qu’il en est … ciao.

Et sans en demander d’avantage, je fini par reprendre ma route, poursuivant mon chemin jusqu’à la porte d’entrée de la galerie pour quitter cette endroit et partir directement à son labo.

......................................................................................................................................................


SHAWN WHELAN
Revenir en haut Aller en bas
 
Luke, je suis ton fils [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Batiments :: Wilde Gallery-
Sauter vers: