AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A Sexy, stranger date. [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
● Nombre de messages : 1074
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: A Sexy, stranger date. [ Terminé ]   27/6/2017, 12:45

Castiel prit une gorgée de sa boisson, la trouva alors à son goût, pendant qu'il regardait tranquillement ou presque, James en faire de même avec sa propre boisson. Il eu un air ravi, quand James lui fit savoir qu'il aimait son cocktail. C'est chouette qu'il ait bien conseillé le psy alors !

C'est super si tu aimes. Et ma vodka ? Elle est très bien, je n'ai rien à en redire.

S'ils avaient cherché une bouteille de derrière les cageots, bien moisie, la … Enfin. Son verre dans sa main, il sentait l'agitation qui émanait de James. Il le voyait bien chercher un contact, essayer de se rapprocher de lui, sans oser ou pouvoir le faire. Ne vous en faites pas, ce n'était pas visible à ce point. A force de voir ce genre de choses, on finit par plus facilement les repérer aussi. Castiel le vit aussi se replacer. Peut être pour être moins tenté, ou pour se reprendre ? Le russe ne dit rien, observant la scène avec un net intérêt. Plus d'intérêt en tout cas qu'à présent James face au menu. Castiel ne savait pas ce qu'il regardait dessus, mais une chose est sûre, rien ne semblait vraiment intéressant pour le psy. Pour Castiel aussi, rien sur cette feuille n'avait d'intérêt.

Ce qui en avait nettement plus, était l'homme qui la tenait. Castiel n'eut pas à réfléchir vraiment. Dans ce genre de situation, il laissait les choses se faire et marchait à l'instinct et à l'envie. Et la, il y avait quelque chose dont il avait très envie. Alors, à son tour, il s'était légèrement rapproché de James sur le sofa, sans s'en cacher, après avoir reposé son verre sur la table. Sa main de libre, il la remonta doucement au visage de James, glissant ses doigts à son menton, puis à sa mâchoire du coté opposé à lui, pour doucement, lui faire tourner la tête. Face à lui. Dans le même mouvement, il avait aussi rapproché le haut de son corps vers James, et avec une lenteur calculée, avait rapproché son visage du sien, et à son tour, posa ses lèvres sur les siennes. Un baiser. Un simple baiser, une caresse des lèvres sur les siennes, embrassant cette bouche pleine et bien dessinée. Castiel avait laissé ses doigts à la mâchoire de James, sans y exercer la moindre pression. Au contraire même, il bougea légèrement ses doigts en une légère caresse sur sa peau.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 213
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A Sexy, stranger date. [ Terminé ]   27/6/2017, 15:39

Lorsqu'il sentit les doigts de Castiel, sous son menton, il déposa le menu sur la table, il n'avait envie de rien sur ce menu, ça ne donne rien de continuer à le regarder. Il répondit à la pression des doigts et tourna la tête vers son ami, il venait à peine de se rapprocher, le tout était fait si doucement que James sentait qu'il pouvait se reculer si l'envie lui en prenait. Mais il en avait pas envie en ce moment, ses lèvres venait de rencontrer les lèvres douces de l'autre homme et l'effet qui se produisit dans son cerveau venait d'effacer toute bienséance imposer par sa mère. Elle lui avait toujours dit '' Si ton frère doit bien se comporter avec les filles, c'est la même chose pour toi et les hommes, respecte-les''. Mais bon, le fait que Castiel fait le premier pas, c'est de le respecter lui répondre.

C'est ce que le doc fit, ses mains bougèrent elle-même à la taille et au bras de l'homme et il répondit avec un peu plus de vigueur, il avait même fermer les yeux, il voulait vraiment en profiter. Leur place était protéger, en fait ce n'était qu'un demi cercle mais placer de façon à ce que personne ne voit rien autour, toutes les places étaient faites ainsi, était ce prévu, il s'en doute, mais lui allait en profiter. Sans lâcher le baiser, il se replaça pour être plus face à Castiel et ainsi plus confortable, il n'avait pas l'intention d'arrêter de l'embrasser en ce moment.

Le souffle commença à lui manquer et il du se reculer un peu, vraiment qu'un peu, fini de mettre de la distance. Son corps réclamait de l'affection, sa tête en réclamait et il pouvait l'avoir en ce moment. Il avait qu'en même un peu peur, il cherchait jamais les coups d'un soir, jamais il n'avait pas fait et en ce moment il ne comprenait rien de ce qui se passait. Faut y penser, James n'avait eu que 3 relations qui c'était toutes terminer à cause de son emploie ou de sa famille qu'il allait voir assez souvent ou de son frère qui habitait chez lui n'importe quand. Toutes terminer parce que James est occupé, il fallait s'intégrer et maintenant, il ne savait pas ce qu'il allait arriver, il voulait se dire tant pis fonce, mais sa petite voix en arrière, très loin au fond lui disait, non, car il nageait dans l'inconnu.

C'est vrai, il est psychologue, mais ça ne veut pas dire qu'il n'a pas de problème. Sans vraiment s'en rendre compte, il se pencha une nouvelle fois sur Castiel, sa main qui tenait le bras de l'homme remonta jusqu'au visage et ce fut son tour de lui prendre la mâchoire pour approfondir le baiser. Il se prit même a sourire une fois que ses lèvres eurent toucher les siennes. Ce soir, il se sentait très bien, tout à fait à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1074
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: A Sexy, stranger date. [ Terminé ]   27/6/2017, 22:36

Quel plaisir de sentir James répondre à son baiser. De le sentir participer, partant. Pas que Castiel en doutait, vu comment les choses se passaient. Mais ça restait plaisant d'avoir confirmation que la personne qu'on convoite va dans votre sens. Comme quoi, après des années à changer régulièrement d'amant, c'était toujours quelque chose dont il ne se lassait pas. Lorsque James se remit un peu mieux face à lui, Castiel entreprit d'approfondir davantage ce baiser, sentant tout le désir qu'il éprouvait pour lui affluer dans son corps. Oh oui, il avait terriblement envie de cet homme et ce, depuis le premier jour. Et la, après des matinées à le croiser en coup de vent, après des bribes de paroles, des mois à ne plus le voir … enfin, il l'avait dans ses bras ! Ce baiser prit doucement fin, permettant aux deux hommes de reprendre un peu leur souffle. Pas que non, Castiel soit en apnée, mais dans ces moments-la, c'est si bon qu'on en oublie de respirer. C'est con un être humain parfois. Surtout quand ça oublie tout le reste, pour ne penser qu'à l'homme qu'il avait en face de lui.

Cette fois, ce fut James qui revint vers lui pour continuer de l'embrasser. Doucement, il senti la main de James remonter de son bras jusqu'à sa mâchoire. Castiel frissonna doucement à ce contact, fermant les yeux sous ce simple plaisir ressenti.Il aimait réellement ça. Ce contact avec James, ces baisers. Des fois, la personne a beau être attirante, il n'y a pas ce truc lors des contacts physique. Pourtant, Dieu sait que Castiel est très, très facile à allumer ! Pour James, il sentait bien les chose ce soir. Oui, ça se passera bien. Alors, doucement, Cas mit fin au baiser. Tout en restant proche de James, il murmura, presque contre ses lèvres :

Dis … est ce que tu tiens tant que ça à rester ici, ou bien …


Castiel avait glissé sa main, de la mâchoire de James jusqu'à son cou, caressant sa peau de ses doigts.

On passe à autre chose de plus intéressant ?


Demanda t-il d'un air plus séducteur, la voix légèrement plus grave. James aura sûrement compris ce que Castel sous entendait par la. Il ne lui proposait pas d'aller se faire la tournée des bars, ça non ! En revanche, la tournée de leurs corps respectifs, ça, oui. Ou ? A voir. Soit les toilettes du bar si ça devenait trop urgent. Soit dans le premier hôtel qui leur tombera sous la main. Et heureusement à New York, ce ne sont pas les hôtels qui manquent. De toute manière, pour ça, pas la peine de regarder le nombre d'étoiles et si le petit déjeuner était inclus dans le prix. Et oui, Castiel est du genre direct. Quoiqu'il l'a été des fois bien plus que ça. Avec James, il avait plus attendu que souvent il ne l'a fait.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 213
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A Sexy, stranger date. [ Terminé ]   28/6/2017, 02:14

Comme dit plutôt James n'était pas du style a ce jeter dans les bras du premiers venu, c'était déroutant qu'il était prêt à le faire aujourd'hui. Quand son ami lui offrit de quitter l'endroit pour faire autre chose de plus intéressant il comprit aussitôt ce qu'il avait en tête, ils avaient échanger quoi trois ou quatre baiser et il voulait déjà aller au lit, James avait soudainement vraiment chaud. Il n'était pas puceau ou même gêner d'être au lit avec un autre, mais il n'avait jamais été au lit aussi vite avec un autre. Il ne voudrait pas y aller si le courant ne passerait pas et ce soir il passait vraiment plus que ce qu'il aurait pus le croire.

Il prit son verre et le vida d'un seul coup, il faisait ainsi passer sa nervosité. Oui, elle venait de monter d'un cran. En même temps, ne se sentait pas capable de parler en ce moment, le fait qu'il ai bu aussi vite son verre, allait surement lui faire comprendre qu'ils pouvaient quitter cet endroit. Il ne savait pas ce qu'il faisait, mais il allait le faire, demain il se poserait des questions, oui, demain.

James se leva et se dirigea vers le comptoir, il demanda a la dame de payer leur boissons, elle lui donna la facture et il paya avec sa carte. Cette fois c'était à son tour, certes le montant ne serait pas le même qu'au restaurant, mais il se rattraperait. Il revint vers Castiel et lui sourit gêner. Là il ne paraissait pas que nerveux, mais presser. Il lui manquait vraiment un morceaux parfois.

- Désolé.


Il tendit tout de même la main vers son ami. Il ne savait vraiment pas où aller. Un hôtel, il faudrait payer et dans ce coin les chambres sont énorme et pourquoi payer une chambre quand ils ont un toit. Peut-être que Castiel ne veut pas que James aille chez lui, c'est sûr il ne se connaissait pas après tout. Il pourrait aller chez lui, mais faudrait qu'il envoie le code à son frère, un seul mot et son frère quittait le logement en moins d'une minutes. Après tout, il allait faire ça. Le doc prit son téléphone et envoya '' fenêtre 30''. Il avait exactement trente minutes pour être partie, cela faisait partie des règles de James lorsque son frère avait demander asile, s'il recevait le mot fenêtre seul avec un chiffre, il se devait de quitter jusqu'au lendemain.

Ils étaient sortie du bar, à marcher sur le trottoir, il lui prit la main, il connaissait le chemin vers son auto, il ne se laissait plus guider comme plutôt.

- Nous.. pouvons aller chez moi, le logement sera vider.

Il avait dit cette phrase d'une petite voix, il se raclait maintenant la gorge. On dirait une fille à sa première fois, il fallait qu'il se reprenne.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1074
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: A Sexy, stranger date. [ Terminé ]   29/6/2017, 19:52

Lorsque James s'était séparé de lui, Castiel s'était demandé si le psy n'allait pas refuser sa proposition. Le fait qu'il eut vidé son verre si vite le laissa dubitatif, pas certain de la suite. Comme s'il se donnait du courage. Non mais s'il était pas d'accord il n'avait qu'à le dire hein, il n'y avait pas mort d'homme ! Ce n'était pas comme si Castiel aurait lâché l'affaire. Mais en le voyant se lever et aller vers le comptoir et visiblement payer les consommations, le brun songea alors qu'il pouvait plus pencher pour l'option disant qu'il acceptait sa proposition. Pendant qu'il le voyait payer un peu plus loin, Castiel jeta un bref coup d'oeil à son portable. Voir s'il avait des messages. Précisions, des messages importants, soit de l'un de ses gamins. Les autres attendront. Il faisait toujours ça avant de partir possiblement passer la nuit chez quelqu'un. Même si Roy était avec sa sœur, que les autres étaient grands, ça restait un réflexe. Cependant, tout allait bien. Et la soirée de Castiel pouvait continuer. James revenant vers lui, il rangea son portable et lui prit la main qu'il lui tendit alors qu'il s'excusait. Un simple sourire de la part de Cas pour lui signifier que ce n'était rien. Il le vit aussi sortir son portable et écrire quelque chose, mais ne demanda pas quoi. C'est une fois dehors qu'il comprit ce qu'il avait dû taper plus tôt.

Alors allons chez toi.

Confirma Castiel d'une voix plus douce, trouvant adorable le trac qu'avait James. Relax, il n'allait pas le manger ! Enfin, pas vraiment. C'est vrai que l'option aller chez Cas n'était pas envisageable. Raison une : il y avait son fils. Raison deux : vu le luxe de son appart, c'était un coup à ce que des coups d'un soir tentent d'en obtenir plus … Il était pas con à ce point non plus ! Gardant sa main dans celle de James, ils marchèrent en direction des voitures, pendant que le pouce de Castiel caressait la main de James.

Arrivé au niveaux de la première voiture, ils décidèrent rapidement de comment se rendre chez James. Chacun dans sa voiture. Ok, c'était peut être pas hyper romantique, mais demain matin Castiel allait devoir partir. Pas comme un voleur non plus, mais il devait aller bosser. A voir s'il passait la nuit chez lui ou pas, ce sera à voir selon le déroulement des choses. Le russe vola un dernier baiser à James avant de lui dire qu'il allait le suivre. Il alla jusqu'à sa voiture pour ce faire et Castiel laissa alors James le guider jusqu'à chez lui, le suivant au volant de sa voiture. Pour ceux que ça intéresse, c'est une Chevrolet camaro SS noir mat. La petite voiture familiale qu'on aime bien oui ! Hey, il avait du fric ce serait con de ne pas se faire plaisir.

Ils finirent par arriver chez James, voitures toutes deux garrés. Après être montés jusqu'à l'étage ou il vivait, profitant de la montée en ascenseur pour lui prendre la main, Castiel attendit que James eut ouvert la porte de son appart pour le suivre chez lui. Il ne lança qu'un rapide coup d'oeil aux lieux. Il n'était pas la pour juger la déco de toute manière. Il n'y avait qu'une pièce qui l'intéressait. Bien que toutes les autres feraient l'affaire. Puis, Castiel tourna la tête vers James. Il ne fit rien, mais le regarda, le défiant sans un mot de faire le premier pas.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
 
A Sexy, stranger date. [ Terminé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Attractions :: Restaurants-
Sauter vers: