AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You want to be my friend … right? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: You want to be my friend … right? [Terminé]   26/6/2017, 21:51

You want to be my friend … right?
We sometimes think we want to disappear, but all we really want is to be found.
Luke✧Virgile


Il y a quelques jours de ça, Virgile avait rencontré un mec à la plage, Luke. Ils avaient vite fait parlé, et le soir par hasard, Luke était venu boire un verre au bar ou bossait Virgile. Pas de quoi se taper le cul par terre, c'est vrai. La soirée avait avancé, et finalement, Luke était parti. Sauf que, sa patronne lui avait fait parvenir un mot de la part de ce dernier, qui lui laissait son numéro de téléphone, si jamais il voulait aller boire un verre. Sa première pensée ?

* C'est moi ou ça fait vachement plan drague ? …. Il essaye de me draguer ? …. Naaaaan ! *


Bien qu'un très léger doute subsistait, ce fut sa première réaction. Bien que pour le moment il penchait plus pour un verre entre deux connaissances, en tout bien tout honneur, quand on laisse un mot pareil, ça fait bien dragouille, non ? Vous ne trouvez pas ? Après son service, une fois rentré, Virgile avait sorti le mot qu'il avait gardé sur lui et l'avait relu. Luke semblait être un type correct, bien qu'un peu coincé et zarbi à sa façon, Virgile le trouvait plutôt cool. Et il avouait qu'à part Tony, il avait pas de masse de potes ! Bien des connaissances, des gens avec qui il se shootait dans la joie et la bonne humeur ( paye ton samedi soir ! Au moins le monopoly était super fun ! ) il n'avait pas spécialement de vrai ami. Pas depuis Evelyn en tout cas. Alors peut être que ce serait bien d'élargir son cercle d'amis ? Et qui sait, peut être que Luke n'était pas un toxico ? Ça le changerait. Quoique, son ex ne l'était pas non plus, mais bon...

Donc, il lui avait simplement répondu : « Salut, c'est Virgile. Tu sais tu aurais pu me demander en face, je ne t'aurais pas mordu ! Et pourquoi pas aller se boire un verre un de ces jour, ça peut être cool. Mes jours de libre sont le dimanche et le jeudi au cas ou ». Il n'eut une réponse que le lendemain matin. Réponse qu'il ne vit pas de suite, puisqu'il avait dormi suite à son boulot de la nuit. Quoi ? Mais non, le bar, pas autre chose ! Et puis, de fil en aiguille, ils avaient rapidement décidé quand et ou se voir.

Le café qu'avait proposé Luke était totalement inconnu pour Virgile, plus habitué des bars et des clubs. De temps en temps, oui, il s'y rendait, mais moins régulièrement. Cet après midi, pour l'occasion, Virgile s'était habillé normalement. En bas, un slim noir. Et ouais les meufs, admirez ces jambes de rêve ! Des converses, un t-shirt blanc et une chemise bleu/gris ouverte par dessus, aux manches un peu retroussées. Il faisait quand même bon après tout. Il était arrivé un peu avant l'heure prévue, et regarda autour de lui. Pas de Luke aux alentours, sauf s'il était caché derrière un poteau … Bon. Virgile en profita pour se fumer une clope et envoyer un message à Luke, pour lui dire qu'il venait d'arriver et l'attendait devant.

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You want to be my friend … right? [Terminé]   26/6/2017, 22:44

Je pouvais toujours annuler. En dernière minutes. Des accidents à vélos ça arrive, ou encore un empêchement, un arrêt cardiaque dans la famille, un météorite qui se crashe, une jambe cassée dans les escaliers… tant de possibilités pour éviter d’y aller. Tant de mensonges aussi. Je n’aimais pas mentir. Mais … Mentir pour éviter de se retrouver à blesser son entourage revenait à faire la bonne chose, le bien ? Mais d’un autre côté James avait encouragé mon choix concernant Virgile. Je fermais fortement les yeux, me prenant la tête entre les deux mains. J’ouvrais la bouche pour respirer alors que le jet d’eau brulante coulait sur mon corps. Cela faisait 20 minutes que j’étais sou l’eau de ma douche, la température plus élevée qu’à la normale. C’était en partie comme ça qu’on m’avait appris, qu’on m’avait recadré. J’entendais encore la voix du prêtre à mes oreilles me parler calmement en latin, récitant le nôtre père. Des années que je n’avais pas eu le besoin de revivre ces souvenirs. Et pourquoi ? Pour des rêves ! Pour un inconnu rencontré un jour qui depuis me hante. Encore ce matin je m’étais réveillé en sueur.

J’avais l’impression de perdre pied. J’avais eu une peur bleu de l’adolescence, quand mes parents étaient venus me voir avec le curé pour m’expliquer la sexualité et à quel point je devais m’abstenir et y faire attention. N’étant pas populaire à l’école cela m’aida beaucoup. Mais je pensais, ayant réussi à contrôler mes crises d’hormones, que j’avais fait le plus dur. Comme je me trompais. Alors qu’encore une fois je me remémorais mon rêve ou j’embrassais un beau blond, je fis la première chose qui me vit à l’esprit : me cogner la tête contre le mur. Je poussais un juron de douleur avant d’éteindre l’eau et tituber jusqu’au miroir. Putain je m’étais fait saigner !

Alors que je désinfectais et posais un pansement je réussis à me calmer. J’en avais parlé avec James. Il m’encourageait dans cette initiative. Je savais que je n devais pas me mettre dans un état pareil. Au fond je n’avais pas si peur de ça de Virgile. Je ne regrettais pas tant que ça non plus cette invitation. Mais au final le stress prenait le dessus. Le stress était une émotion que j’avais appris à gérer, que je devrais gérer. Et pourtant je me retrouvais déboussolé dans mon appartement à me torturer l’esprit sur ce que je risquais. Au fond il n’y avait pas de raisons de s’emporter juste que … Bordel j’étais nerveux. Et si jamais il se passait quelque chose entre nous ? Bon ok je savais que je n’allais pas coucher avec lui, je ne pouvais juste pas coucher comme ça mais imaginons qu’il tente une approche ou qu’il essaye de m’embrasser… Je savais que j’étais stupide de me tuer avec ces angoisses, sachant pertinemment que j’étais responsable, il avait bien fallu que je lui laisse mon numéro.

Je fermais les yeux après avoir appliqué un pansement correctement. La plie n’était pas profonde, au fond trois petites bandelettes blanches maintenaient un fin bout de coton dessus. Le temps que je m’habille et je pouvais mettre un pansement normal dessus sans crainte, demain je n’en aurais même plus besoin. Les yeux fermé je m’adossais à mon lavabo, inspirant par la bouche. Au final j’avais le choix : annuler et m’enterrer dans mon appart, ou accepter et aller le voir et assumer mon choix et essayer … D’apprendre à gérer cette nouvelle situation du mieux que je pouvais. Je redressais la tête et me regardais moi-même dans la glace. Je fis un demi-sourire à mon reflet optant pour la deuxième option. Autant j’éprouvais un désir qui pouvait être néfaste, pour Virgile, autant son regard et son sourire me manquait. Je voulais apprendre à le connaître. Je finis par me préparer, tremblant encore un peu des mains, avant de finalement quitter mon appartement un peu plus tard que prévu.

Alors que j’allais arriver, il me suffisait de tourner au coin suivant je reçu un message. Accélérant mon pas j’arrivais finalement devant Virgile. Les mains dans les poches, en sachant pas trop quoi en faire, je me stoppais devant lui. Je portais un simple haut noir, boutonné sur le haut, sur un jeans simple avec des chaussures tout aussi banales. Je fis un léger sourire timide.

« Salut. Désolé pour l’attente, j’étais juste dans la rue d’à côté en fait c’est pour ça que j’ai pas répondu. Tu vas bien ? »


Bon jusque-là ça allait. Les politesses bien apprises s’appliquaient. Je fis un mouvement pour entrer et fus suivis par Virgile. C’était un café que je connaissais assez bien quand même. Pareil que le bar j’étais un client régulier et connaissais le staff pour le coup. Je fis un geste de la main à la serveuse qui me souris en me reconnaissant et haussa un sourcil en voyant que j’étais accompagné. Je me dirigeais vers une table, près des fenêtres.

« Ca e vas ? Sinon on peut se mettre autre part ! »

Je laissais Virgile en décider avant que nous nous installions.

« Tu sais déjà ce que tu veux ? »


C’était officiel j’étais nulle pour faire la conversation. D’un autre côté peut-être qu’il s’ennuiera et partira ? Ça m’évitera d’autres crises de paniques ! Les mains jointes sur la table je le regardais en rougissant doucement, une de mes jambes traversée de légers spasmes du au stress.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You want to be my friend … right? [Terminé]   26/6/2017, 23:03

Virgile n'eut pas à attendre bien longtemps en fait. Il eu tiré quelque fois sur sa cloper qu'il vit Luke apparaître … avec un truc sur la tronche, un pansement. Qu'est ce qu'il avait foutu ? Il lui demandera plus tard. Virgile lui fit un signe de tête pour le saluer, tirant une dernière fois sur sa clope avant de la jeter.

- Ça va, tranquille, merci. La forme?


Et oui, ça allait, toujours pas mort sur son parquet ! Signe que tout va bien ! A part ça il commençait à ressentir doucement un petit manque, mais pas de panique il avait prévu de quoi faire ce soir. Calmement chez lui. Les deux hommes entrèrent alors dans la café, Luke entrant en premier, suivit par Virgile. Les mains dans les poches, il salua la serveuse, mais ne saisit pas ce petit haussement de sourcil de sa part. Il ne chercha pas plus loin. De toute manière, il suivait Luke jusqu'à la table qu'il avait choisi, près des fenêtres, ou il lui demanda si ça lui allait.

- Jusqu'à preuve du contraire, je ne suis pas un vampire, donc la lumière du jour ne peut pas me brûler. Alors c'est nickel.


Ils purent s'installer à leur aise, la ou Luke le lui avait proposé. Virgile prit tranquillement place face à lui, se mettant à son aise sur la chaise. S'il savait ce qu'il voulait ?

- Je vais voir ce qu'ils ont comme café qui peut être sympa, je pense.


Dit-il en jetant un rapide coup d'oeil à la carte, posée sur la table. Bah tiens, déjà un coup d'oeil de donné qu'il su quoi prendre. Un café rallongé, avec un peu de lait, ce sera parfait. Des fois il le buvait avec lait, des fois sans. Ça dépendait de son envie du moment. Il reporta son regard sur Luke qui … rougissait légèrement ? Ou c'était la lumière ? Peut être qu'il avait juste mis trop de maquillage aussi... Quoi? Virgile posa son bras sur la table, face à lui, et son coude également dessus, avant de poser son propre visage en coupe dans sa main. D'un petit geste du menton, il désigna la tête de Luke.

- Qu'est ce que tu t'es fait au front ? Le Fight Club c'est ça ?


Ajouta t-il, sur le ton de la blague. On sait, première règle, ne pas en parler ! Blague à part, quand il l'avait vu arriver c'était limite la première chose qu'il avait remarqué, et la qu'il l'avait face à lui, difficile de faire abstraction.

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You want to be my friend … right? [Terminé]   26/6/2017, 23:43

J’avais hoché la tête répondant que oui, j’avais la forme, avant de l’entrainer dans le café. Sol bénit où je me sentais dans mon élément, à l’aise. Je ne réagis pas trop à sa remarque de vampire, souriant un petit peu. En fait j’avais envie de rire. Répliquer un truc sur l’enfer de Dante. Mais je ne pouvais pas. La crise d’angoisse de tantôt était encore présente dans mon esprit, et sur mon front que pour tenter le diable. Littéralement dans mon cas. Il ne sembla pas hésiter longtemps quant à sa boisson. Je ne demandais pas ce qu’il avait choisi. C’était impoli de presser les gens de la sorte. Même dans des cas extrêmes comme celui-ci.

J’avais l’impression d’être le stress incarné, crispé, rougissant, des spasmes dans la jambe, l’estomac dans les genoux. Et lui calme, sa tête reposant nonchalamment sur sa main. Me regardant. Regard que je réussis à lui rendre. Avant qu’il ne me demande ce qui m’était arrivé. En sois ce n’était pas si grave de s’être pris un mur. C’était plus le pourquoi qui était embarrassant. Et je n’aimais pas les choses embarrassantes. Je baissais le regard commençant à répondre…

« Ah non non, je ne suis pas dans ce genre de compétitions, je… »

Je fus coupé par la serveuse, Julie, qui venait de se planter devant nous avec un grand sourire. Relevant les yeux vers elle je me redressais légèrement, laissant un mon avant-bras gauche sur la table, posant ma main droit sur le coude de ce premier.

‘Salut Luke, comme d’habitude une tisane au fruits et un gâteau aux pommes ?’


Je souriais un peu en retour avant de hocher la tête avant de me tourner vers Virgile pour le laisser commander. Avant que Julie ne reparte je lui dit qu’elle pouvait tout mettre sur une note. Je me retournais ensuite vers le barman avant de reprendre.

« Oui du coup non, je ne participe pas à des Fight Club, je me suis simplement cogné contre le mur dans ma douche. Demain ce sera guérit. »

J’avais réussi à parler sans trembler, c’était déjà beaucoup. Je fis un petit geste de la main en mode : voilà, avant de la reposer sur mon coude, dessinant des cercles avec mon pouce en exerçant une légère pression. Une des tactiques que j’avais apprises pour gérer le stress. Mon bras droit me servant en quelques sorte de barrage, de bouclier était là pour me rassurer, mon bras gauche tendus me forçais à ne pas me renfermer, ne pas paraitre hostile.

« Et du coup… A part Barman, tu as quoi dans la vie ? »

Autant qu’on apprenne un peu à ce connaître. C’était le but de la rencontre non ? Discuter un peu, en apprendre un peu plus, se rapprocher éventuellement… Au moins je n'avais pas de mur carrelé contre lequel je pouvais me refaire mal.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You want to be my friend … right? [Terminé]   27/6/2017, 12:24

Notre ami Virgile ne su pas tout de suite pourquoi Luke était blessé au front. Cette triste et poignante histoire ( sûrement ) devra encore un peu attendre. Pourquoi ? Parce que ce petit récit fut interrompu par l'arrivée impromptue de la serveuse, qui les gratifia d'un sourire rayonnant. C'est beau on dirait un slam. Bref. Il semblait alors évident que Luke était un habitué des lieux. Ou bien que la encore, la serveuse soit une pote à lui. Parce que mis à part ses amis et les personnes qu'il connaissait, Virgile ne se permettait pas de dire salut aux clients et ne connaissait encore moins leur prénom. Au moins, c'était pratique, elle savait déjà ce qu'il voulait. Elle devait surtout passer à cause de Virgile du coup ? Mwéhéhé ….

- Pour moi un café rallongé, avec du lait. Et un donut s'il vous plaît.


Petit estomac d'anorexique a faim ! En vrai vous aurez compris que Virgile n'était pas du tout anorexique, mais vu le peu qu'il mangeait … La serveuse reparti et Luke put continuer son histoire. Histoire qui fit doucement rire Virgile.

- Effectivement, ce n'est pas aussi rock n'roll comme histoire …


A moins que ce ne soit qu'une excuse et qu'en vrai il était bien membre du Fight Club ! … Oui, pardon, il avait revu ce film il n'y a pas longtemps à une soirée.

- C'est vrai aussi que c'est chez soi qu'on se blesse le plus. C'est con quand on y pense.


Mais logique, vu que chez nous, on se sent bien et du coup on fait moins attention à tout. Ça reste quand même vachement con de son avis ! Tant que Luke ne se paye pas une commotion cérébrale, c'est l'essentiel aussi. Et qu'il n'ait pas pété un truc dans sa salle de bains au passage. Ah ! Question qui tue ! Que faisait il dans la vie à part barman ?

* Je me shoote ! Je me pique, je fume, je sniff. La plupart du temps je suis défoncé, et tout mon blé part la dedans ! Et toi c'est quoi ton kiff dans la vie ?*


Le genre de phrase qu'on ne peut pas sortir comme ça … Sauf pour blaguer. Mais il ne plaisantait pas vraiment la dessus. Luke n'avait pas à savoir les travers de Virgile. Sérieusement, à part ça, que faisait-il de sa vie, si ce n'est méditer sur la raison de son existence ?

- Rien de dingue j'en ai peur. Je traîne avec mon meilleur ami, je regarde des films, je sors de temps en temps comme l'autre matin à la plage. Il m'arrive de lire aussi. Pas de quoi casser trois pattes à un canard.


Il n'inventait pas, et faisait vraiment tout ça. Quand il n'était pas défoncé ou bien même quand il l'était aussi. L'autre jour il avait regardé un film d'animation pour les gamins sans être shooté … Et bien sûr que s'il l'avait été, il n'aurait pas vu la différence.

- Et toi alors ? A part être un habitué des bar et cafés, qu'est ce que tu aimes faire ?


Avait-il demandé avec un air amusé, joignant ses mains sous son menton pour l'y poser, le regardant dans les yeux.

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You want to be my friend … right? [Terminé]   27/6/2017, 18:50

Je haussais les épaules. Non mon histoire n’était pas Rock’n Roll. Mais je laissais trop de côté. Beaucoup trop. Mais au moins je ne mentais pas. Le mensonge était trop souvent le premier pas vers la déchéance. Et c’était un chemin que je ne voulais pas prendre. Et que je ne prendrais pas. Je hochais la tête à sa remarque.

«C’est vrai. Il y a des statistiques qui montrent qu’on a plus de chances de se tuer en glissant dans sa douche que de se faire assassiner par quelqu’un d’autre. J’y ai échappé aujourd’hui. »

Ma phrase n’était pas dite sur le ton de l’humour, j’étais sincèrement sérieux. Quand on y pense j’y avais échappée belle. Je demandais alors plus d’informations sur lui. J’étais curieux et je me disais que plus je connaitrais sur lui, mieux je pourrais gérer la situation, prévoir les réactions. M’adapter. Tiens il regardait des films, un bon sujet de conversation. Je me demande ce qu’il lisait ? Peut-être de la philosophie ?

« Je suis philosophe à mes heures perdues, je remets pas mal en cause la bible d’ailleurs. Je vais à la messe le dimanche, je ne fais pas de sport par contre mais j’aime me déplacer en vélo du coup ça compense. Et sinon je suis employé dans le amc loews lincoln square 13. Je suppose que tu connais ? »

Qui ne connais pas le fameux cinéma d’ailleurs. Plus d’une première y avait été célébrée, les signatures de célébrités dans le livre d’or s’accumulent.

« Du coup tu aimes quoi comme films ? Y a Wonder Woman qui fait un carton pour l’instant…»

Je me demandais s’il était fan de ce genre de films. Vu le genre qu’il se donnait je me disais que ce genre de films humoristique avec du baston devrait bien lui plaire. On pourrait avoir ça en commun. J’avouais que je préférais les films Marvel pour le principe qu’ils se suivent, qu’ils sont tous quelque sorte en lien. Que toutes ces actions menaient à un tout. Cet ensemble manquait un peu au DC qui pourtant on des bon personnages. Et des méchants qui se valent comme le Joker par exemple. Mais bon tout cela se laissait discuter. Je me demandais ce que je ferais si je voyais qu’on n’avait rien en commun. Aucun sujet de discussion, aucune affinité au final. Je me demandais si pour le coup on arriverait à s’ouvrir l’un à l’autre et se montrer chacun son monde à l’autre. Pour être que ça nous ouvrirais d’autres horizons… Mais peut-être aussi qu’on n’y arriverait simplement pas et que tout ceci n’aboutirais à rien… Dans ce cas je pense que je me remettrais au destin et je laisserais Virgile protéger ma famille sans essayer de me rapprocher de lui. Mais malgré ma volonté je sentis quand même mon estomac se torde, de manière plus négative, à l’idée de m’éloigner de lui.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You want to be my friend … right? [Terminé]   27/6/2017, 19:12

Il le croyait bien pour ces statistiques tiens. Combien de fois Virgile avait aussi failli se casser la figure, en glissant dans la douche, sur le carrelage ou autre … Par contre non, il n'avait jamais été victime d'une tentative d'assassinat ! Le menton posé sur ses doigts liés, il l'écouta, amusé de savoir qu'il remettait la bible en cause, malgré le fait qu'il aille à la messe le dimanche. Tiens, le mouton noir de la famille ? Oui, on pouvait remettre en question la bible, mais rester croyant, Virgile était au courant, bien que lui réfutait tout. Pas de sport pour Luke. Parfait, il n'ira pas l'emmerder à vouloir aller en salle de sport, c'était pas son délire. Le cinéma dont il parlait n'était pas inconnu à Virgile.

- Oui, je connais mais je n'y vais pas tous les quatre matins non plus.


D'une part il n'allait pas non plus au cinéma tous les jours, et de l'autre, ce ciné était vachement cher. Il préférait les cinéma de quartier, plus accessibles. Alors quel genre de film il aimait ….

- C'est un film que j'aimerais bien voir. Une femme en tête d'affiche c'est assez rare pour le souligner et l'encourager.


Virgile, ce fervent défenseur de la parité homme / femme ! Sans rire, c'était le cas.

- Je ne sais pas si j'ai un genre de film préféré par contre. Je peux aimer des films historique, comme des films d'action, des dessins animés même – j'ai pas honte – ou des films d'auteur, des films de super héro ou de science fiction … Non en fait je suis bon public je pense.


Dans la liste il y avait tout de même des films qu'il n'avait pas aimé. Il avait aussi des acteurs et actrices préférés, des réalisateurs préférés aussi, aimait quelques séries à l'occasion. Ah vraiment, il lui fallait de nouveau une télé ! Ça n'allait plus. La serveuse revint vers eux, avec un sourire et un air aimable, pour leur apporter leur commande à chacun. Virgile la remercia, ne se formalisant pas qu'elle semble intéressée par le fait que leur petit habitué, de ce qu'il avait compris, soit accompagné aujourd'hui. On a pas le droit de se faire des potes ? Bref. Après une petite gorgée de café, Virgile reprit la conversation.

- Bon et sinon, tu me disais que tu remettais la bible en question avant. C'est à dire ? … Ah aussi, n'aie pas peur de parler un peu en détails. Malgré que je n'y crois pas et réfute tout, j'ai eu droit à une éducation catholique en bonne et due forme. Enfin on a essayé.


De l'éduquer dans ce sens la, avait-il précisé avec un petit sourire effronté. Allez à Phoenix, retournez dans son école élémentaire, son ancien collège et lycée, et demandez aux profs s'ils se souvenaient d'un certain Dickinson. Sûrement que vous verrez un voile de terreur passer devant leurs yeux... Pour dire que Virgile connaissait la bible. Pas non plus tout en détail et des versets par cœur, depuis, il avait un peu oublié. Alors Luke pouvait discuter sans crainte de ne pas être compris dans ses références.

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You want to be my friend … right? [Terminé]   27/6/2017, 20:37

J’espérais que je ne l’avais pas mis mal à l’aise. C’est vrai que les places étaient assez chères, alors que moi je profitais de séances gratuites par moment. Du coup je notais l’information comme quoi le film le tentait, je me dis que je pourrais l’inviter un de ces jours : une séance gratuite tente tout le monde. Peut-être même à la fin de cette entrevue ? Maintenant peut-être que ça n’avait aussi rien à voir avec l’argent et qu’il avait juste son cinéma favori. Je l’écoutais attentivement quand il parla du genre de film qu’il aimait. Je haussais un sourcil surpris mais me détendis un peu. Il avait des goûts assez vastes, de quoi s’entendre !

« Tu n’as pas à avoir honte. Je ne vois pas en quoi c’est mal d’en regarder. En tout cas ça te permet de voir pleins de choses différentes pour le coup. »

C’est vrai que du coup ça ouvrais pas mal de portes. J’essayais de ne pas m’emballer mais c’est agréable de savoir qu’on pouvait discuter de choses qu’on aimait tous les deux tout comme les films historiques ou encore philosophique. Des documentaires aussi éventuellement. Je me reculais alors que Julie posais nos commandes. Elle me coula un regard plus long qu’à la normal, certainement qu’elle s’attendait à ce que je lui présente mon amis vu que j’étais un habitué solitaire, mais je n’en fis rien la remerciant simplement avec un sourire aimable. Elle comprit et s’en allais. Je crois que je devenais un peu possessif. Mais en même temps je ne savais pas comment lui présenter Virgile, étant moi-même encore un peu perdu.

Je bus une gorgée de ma tisane alors qu’il me demandait en quoi je remettais la bible en question. Je clignais des yeux. Pas que je remette en question son éducation, ni son savoir encore moins son intelligence mais c’était rare les gens qui voulaient vous entendre parler de la bible. Je souris timidement.

« C’est rare que les gens demande à parler de ça. Mais pour le coup je crois aux anges, à Lucifer et en Dieu. EN une puissance qui nous guide ; A un paradis, à un enfer. Tout ça j’y crois. Ce que j’ai plus de mal c’est l’humain. Je ne pense pas que dieu l’a forgé, je pense que l’humain c’est développé selon la science grâce à l’évolution, la transformation des singes. Mais je crois bien que Dieu nous a guidés. Nous a permis de créer du feu pour nous protéger. J’ai l’image un peu naïve qu’il aurait été curieux de voir ce que donnerait ce singe une fois qu’il aurait grandi et qu’il aurait évolué. Je me dis qu’aujourd’hui il devrait être bien étonné et attristé. Par contre je suis pour le fait de respecter les commandements par exemple. Je ne suis pas du genre radical à tuer pour ce que je crois, bien au contraire. »

Je fis une légère pause, prenant une autre gorgée de ma tisane avant de le regarder essayant de savoir ce qu’il en pensait.

« Et du coup tu as eu une éducation catholique ? Il y a quelque chose qui t’as déplu pour que tu te détourne ? »

J’étais curieux de savoir. D’un autre côté c’était assez chouette qu’il s’y connaisse en religion pour avoir ce genre de discussions. Pas que je veille le convertir mais c’était bien pour échanger des arguments.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You want to be my friend … right? [Terminé]   27/6/2017, 21:03

Alors que Luke commençait à parler, Virgile sirota tranquillement son café, l'écoutant. Sûrement que c'est rare les gens qui discutent de ça, mais il avait comme l'impression que c'était le point de départ de leur rencontre. C'est pas à cause de sa croix qu'il l'avait abordé ? Virgile ne jugea en tout cas pas. Libre à Luke de croire aux anges, en Lucifer et en Dieu. Aux démons sûrement aussi. Le paradis, l'enfer, tout le bordel en tout cas. C'était plus intéressant sa façon de penser, de se dire que les humains n'ont pas été forgés par Dieu, mais simplement guidés par lui, puisqu'on sait grâce à la science que l'homme vient de loin. Virgile hocha la tête, silencieux. Ah, donc lui les commandements, Luke était aussi quelqu'un pour suivre les commandements, avec certaines nuances cela dit.

- Je vois je vois ...

Il comprenait globalement sa façon de penser sur la chose, sur le sujet, assez intéressante à écouter malgré tout. Il ne remit pas en question non plus ses croyances. Dans sa tête au p'tit Virgile, chacun est libre de penser ce qu'il veut et de croire en ce qu'il veut. La tolérance mes amis, c'est la base ! Jamais alors que lui refusait tout ça, ne se permettra de critiquer ce qu'un autre pensait. Il savait ce que ça faisait que d'être à cette place, et ce n'était pas spécialement agréable. Et oh putain, la question à un million les gens ! Il y avait tellement à dire pour sa part ! Et sûrement que ça devait se voir sur son visage qu'il cherchait par ou commencer.

- Pour m'en détourner, je crois que j'aurais d'abord dû y adhérer d'une façon ou d'une autre. On va dire que déjà à la base c'était mal parti pour moi.


Non pas que Virgile avait honte de sa vie, son passé, ça non. Cependant, comme pour la drogue, on ne raconte pas à quelqu'un qu'on connaît à peine que l'on a passé les premières années de sa vie dans un orphelinat horrible, et qu'après des « parents » qui ne vous ont jamais témoigné de l'amour ont tenté de vous faire croire qu'il y avait un être bienveillant au dessus de nos têtes. Ouais ouais, à d'autres.

- Mais je crois que le truc qui m'a toujours donné la gerbe … Que ce soit dans l'éducation catholique ou de façon générale même c'est cette sale manie qu'on a à forcer les gens à rentrer dans des moules, pour être propres et lisses, parfait pour notre petite société. T'es pas bien taillé ? Hop tu dégage !

Au bûcher !

- Je déteste aussi ce que les hommes font de ça. De la bible. Ils ont tendance à oublier que c'est des hommes qui l'ont écrit, et que ce n'est pas une lettre de la-haut. Genre ceux qui la citent pour justifier leur homophobie débile.

Ça voyez-vous … Ok pour la tolérance, mais zéro tolérance face à l'intolérance. Qu'est ce qu'il y peut le mec qui préfère les hommes ? Ça va l'aider de lui balancer des versets en pleine gueule ? Non messieurs, pas vraiment ! Ces idiots-la, eux l'énervait assez. Ils faisaient partie de ces moralisateurs qui se permettaient de dire aux autres ce qui est bien pour eux alors qu'ils feraient mieux de s'occuper de leur cul.

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You want to be my friend … right? [Terminé]   27/6/2017, 22:11

Je le regardais attendant une réponse, tout en prenant une part de mon gâteau aux pommes. J’étais compliqué niveau nourriture, presque autant que niveau boissons, mais je savais que ce gâteau se valait. Je l’écoutais cependant attentivement tout en mâchant. Il n’avait donc jamais adhérer à l’idée de la religion. Je me tendis légèrement faisant une grimace quand il parlait de ces gens ne laissant pas la place à la tolérance.

Je comprenais mieux qu’il ne le croyait pour le moule. Heureusement ma paroisse était différente. Ils m’avaient laissé une chance. Ils m’avaient accepté, ils m’avaient aidé pour que j’aille mieux. Ils avaient accepté ma différence, notamment en goût d’hommes. Ils avaient compris que le démon avait laissé une empreinté trop profonde et que ce n’était pas la peine d’essayer de changer cette partie-là. Ils avaient déjà changé beaucoup, mis des chaines, bouclé la bête. Il valait mieux ne pas pousser. Le curé lui-même avait accepté cette idée. Je leur devais beaucoup ! Mes yeux s’illuminères par contre quand il évoqua la tendance aux hommes à radicaliser la bible.

« Exactement !!! »

Je le regardais les mains légèrement écartées.

« C’est exactement ça ! Je suis entièrement d’accord. C’est horrible de voir ce que les gens ont fait au nom de la bible, ou de n’importe quel autre texte religieux. Les sorcières au moyen âge, les djihadistes aujourd’hui. C’est horrible de voir ce que l’homme fait à ses congénère au nom de Dieu ; je veux dire, je ne sais même pas moi-même si ce qu’il y a à une personnalité propre de la sorte. Mais c’est horrible de voir à quel point les hommes ont détournée des paroles pleines de bon sens, pleines de compassion et de tolérance et de paix en quelque chose d’aussi horrible. »


Je le regardais, me rendant compte que je m’étais penché en avant, me reculant légèrement.

« Pardon je m’emballe. »

Je passais une main dans ma nuque baissant le regard et rougissant légèrement. Je relevais les yeux et reprenais plus légèrement, d’une voix incertaines.

« Du coup tu … Tu n’es pas contre les gays ? »

C’est vrai que j’aurais pu demander ça plus tôt mais j’avais eu d’autres chats à fouetter. Comme à savoir la signification de sa croix.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You want to be my friend … right? [Terminé]   27/6/2017, 22:28

Wow ! Heureusement qu'il n'était pas en train de manger quelque chose ou de boire un truc, parce que l'enjouement soudain dont fit preuve Luke surprit franchement Virgile ! Le mec est très calme, posé, peut être un peu timide, mais tu dis le mot magique et Boom ! Passée la surprise, c'est avec amusement et intérêt qu'il suivit ce que dit Luke, étant on ne peut plus d'accord avec lui ! De tout temps, quoi qu'on en dise, les hommes ont toujours justifié leurs actes horribles par la religion. Et aimez-vous les uns les autres, bordel ? Oui, en tout cas, ils étaient d'accord à ce sujet, ça ne faisait aucun doute. Le petit speech de Luke terminé, celui-ci sembla comme se souvenir ou il était, ce qu'il faisait et surtout son comportement soudain. Ce n'est qu'en le voyant se reculer que Virgile se rendit compte qu'il avait avancé vers l'avant, sous le coup de l'enjouement. Il leva la main aux excuses de Luke, pour lui signifier que ce n'était rien, avec un petit sourire en coin.

- Ouais non y'a pas de mal ! Ton entrain soudain m'a un peu … surpris ! Mais y'a pas de problème. D'autant plus que sur ce point-la, on est visiblement d'accord.


La, Virgile se risqua à un morceau de donut, ne se formalisant pas sur le comportement de Luke, qui se frottait la nuque et devenait un peu plus rouge. Peut être qu'il était un ancien timide maladif tiens. Ah, ça va. Cette fois ce que dit Luke ne surprit pas Virgile au point ou il aurait pu s'étouffer. A la place, il avala sa bouchée, avant de répondre sur le ton de l'évidence même :

- Bah non.

Il haussa ensuite les épaules, l'air de dire : c'est évident non ? Pour confirmer en tout cas que non, il n'est pas contre les gay.

- C'est surtout que qu'est ce que j'en ai à foutre que quelqu'un aime les hommes ou les femmes ? On se lève pas un matin en se disant « tiens, et si je me compliquais la vie et devenait gay ? » Je pense que chacun est assez grand pour savoir ce qui est bon pour lui sans que quelqu'un se permette de les juger.


C'est fou cette manie qu'ont les gens de se mêler de ce qui ne les regarde pas quand même. Alors non, Virgile n'était pas contre les gay. Il ne l'a jamais été et ne le sera jamais, ça non. Puis il déplaça sa main vers sa tasse de café, et la porta à ses lèvres. Mais avant, il demanda très tranquillement à Luke :

- T'es gay c'est ça ?


Ensuite il bu une gorgée de café, le regardant paisiblement. La façon qu'il eu de revenir et de demander s'il n'avait rien contre les gay, lui avait fait un peu pencher vers cette option-la. Il se trompait aussi peut être, jamais il n'a décrété avoir un sixième sens quelconque ou des abillités spéciales. Sauf quand il est défoncé … A ce moment-la, le mec c'est limite Harry Potter !

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You want to be my friend … right? [Terminé]   27/6/2017, 22:56

Je rougis encore un peu alors qu’il me disait que je l’avais surpris. Pour une fois que c’était moi qui l’avait surpris et non l’inverse. Pour une fois. Je hochais cependant la tête confirmant que oui on était d’accord. Je me tâtais alors à lui demander s’il avait quelque chose contre les gays. Je fus soulagé lorsqu’il répondit calmement que non. Je ne voyais pas pourquoi il mentirait. Il semblait du genre à avoir son avis, tout en se fichant de l’avis des autres dans le sens où il le respectait sans nécessairement adhérer. J’aimais le fait qu’on soit pareil sur ce coup-là.

Son petit speech me le confirma encore. Je me détendis alors que je repris une bouchée de mon gâteau aux pommes. J’étais vraiment soulagé. Alors que je bus une gorgée de ma tisane, il me demanda si j’étais gay. Je restais calme et reposais ma tasse. Alors que lui buvais une gorgée de son café. Je hochais simplement, je n’avais pas honte d’être gay. Bon je n’étais pas non plus du genre à le crier haut et fort mais je voyais mal l’intérêt de répondre non à une question directe. Ce qui en plus reviendrait à mentir. Ce qui fit ce pendant que je bégaye en enchainant n’avais rien à voir avec moi qui assume non ma sexualité.

« C’est … C’est en quelques sorte pour ça que je t’ai laissé mon numéro… Tu… Enfin je m’étais dit qu’on pourrait apprendre à se connaître et éventuellement se revoir. »


Ayant baissé la tête, jouant avec l’assiette ou mon morceau entamé gisait je relevais les yeux vers lui, timidement, rougissant à nouveau. Je déglutis ne sachant pas vraiment si je devais rajouter la phrase suivante mais me jetais à l’eau, me disant que je n’avais rien à perdre.

« Tu… Tu me plais et du coup… J’avais envie d’apprendre à te connaître. Mais tu…. Tu peux totalement me dire que tu n’es pas intéressé et on en reste là. Je ne chercherais jamais à te forcer ou quoi. »


Quelqu’un d’autre aurait fait une blague certainement comme quoi il n’aurait pas été un psychopathe qui le suivrait. Moi pas, je disais simplement les choses telles que je les pensais. N’empêche j’attendais avec une certaine appréhension ce qu’il allait répondre, j’avais rebaissé la tête, jouant avec ma tasse ce coup-ci. Jetant un petit regard par-dessus mes cils j’attendais qu’il me réponde, m’attendant à un rejet. Un ange pareil… Ne devais pas trainer avec un démon comme moi. Et pourtant j’avais tenté ma chance…

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You want to be my friend … right? [Terminé]   27/6/2017, 23:11

Okay donc Luke était bien gay, Virgile avait bien deviné. Hey il s'améliorait le gars ! Comme il le lui avait dit, ça lui était égal que quelqu'un le soit. Donc ça ne changeait rien pour lui. C'est du moins ce qu'il pensait jusqu'ici, petit naïf qu'il était ! Parce que dès les premiers mots, Virgile cessa tout ce qu'il fit. Ce … c'est pour ça qu'il lui avait laissé son numéro ?

* Oh bordel c'était bien un plan drague... *


La première impression était la bonne ! Merde ! C'était bien la raison pour laquelle ils étaient la. Pour apprendre à se connaître.

- Ah.


Ah ! Virgile posa enfin sa tasse sur la table, ne sachant pas trop quoi dire de plus, surtout si Luke avait encore quelque chose à ajouter. Il regarda son visage pendant que Luke jouait avec son morceau de tarte, et croisa son regard quand il releva les yeux vers lui. Et bien …

* Ah oui donc c'est carrément un plan drague ! Je lui plais ? Mon vieux faut qu'on te présente un ophtalmo ! Ou un psy ! Au choix ! *


Magnifique opinion de lui-même, comme toujours. Bon, dans le fond, ne nous mentons pas, ça lui faisait plaisir de savoir qu'il plaisait à quelqu'un, homme ou femme ! C'est simplement que c'était surprenant. De toute manière Luke ne le forçait en rien, ne le pressant pas. Bah heureusement ! Bon bon bon … que dire que dire … Luke s'était montré sincère envers lui. Le moins qu'il puisse faire était de lui rendre la pareille.

- J'avoue que je ne m'y attendais pas du tout … Pour être totalement franc avec toi j'ai des doutes me concernant à ce niveau. Enfin je sais pas trop …


Il avait essayé avec des mecs il y a quelques années. C'était pas fou, mais pas non plus à vomir. Il avait décrété que ça ne devait juste pas être son truc, c'est tout. Pourtant il y a quelque temps, il y avait bien eu cet ancien patron avec lequel il s'était passé quelques petits trucs … Entre quelques baisers volés et une pipe par exemple. A ce moment-la, il avait commencé à douter un peu. Mais c'était de l'histoire ancienne ça et maintenant Virgile n'était pas plus avancé que ça ! Il lui adressa un léger air désolé.

- Alors franchement je sais pas quoi te répondre à ce sujet, la de suite …


Notons qu'il ne le repoussait pas du tout. Il ne lui disait certes pas oui y'a moyen d'approfondir ça, mais il ne disait pas non. En fait il ne savait pas. Ce fut son tour de se frotter, mais le bras pour sa part. Ce n'était pas un signe de stress quelconque, mais juste un de manque, peut être nourri aussi par cet aveu, auquel il avait pourtant songé.

- Désolé, ça n'aide pas trop du coup !

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You want to be my friend … right? [Terminé]   28/6/2017, 09:17

Je voyais bien que Virgile ne réagissait plus. Au moins il ne s’enfuyait pas de suite. Je ne savais pas trop comment prendre ce « Ah ». J’avais sauté les pieds joints dans l’eau froide en quelques sortes. Bien sûr j’espérais déboucher sur éventuellement un autre rendez-vous. Et je savais que je ne ferais pas scène s’il disait non. Mais je savais aussi que ça me rendrait triste. Je n’étais pas du genre à inviter n’importe qui trois fois par jour. Vraiment pas.

Ce n’était pas agréable de se mettre nu de la sorte, mais on m’avait appris. Et je remettais mes leçons en exécution. Essayer de gérer les tremblements, frottant cet endroit sensible sur la paume. Par contre je savais que je ne pouvais juste pas rester assis là la tête haute. Je l’avais donc en l’occurrence baissée attendant ma sentence. Lorsqu’il reprit la parole cependant il avait toute mon attention.

Il n’en avait pas l’habitude ? Pour le coup je le regardais perdu. Sérieux jamais personne ne l’invitait ? En plus d’avoir perdu la foi ils avaient perdu leur sens de la vue. Ou alors il parlait simplement qu’un gay l’invite… Ça c’était déjà autre chose. Je fronçais légèrement les sourcils. Des doutes ? Des doutes au niveau de sa sexualité ? Ce fut à mon tour de lâcher un petit « Ah » à mis lèvres. Je ne savais pas si je devais pour le coup prendre ça comme un refus ou comme un encouragement ou comme une éventualité. Je voyais bien que son air était désolé, au moins il ne jouait pas. Je tentais un demi-sourire. Je hochais doucement la tête alors qu’il s’excusait.

« Tu n’as pas à t’excuser, tu n’as rien fait de mal. »


Ce qui était vrai au fond. Il avait le droit d’être perdu. Il avait le droit de ne pas avoir de réponse tranchée. J’espérais juste ne pas l’avoir brusqué. Le fait qu’il pourrait jouer avec moi ne m’effleura même pas l’esprit. Du coup on se retrouvait quand même dans un silence un peu pesant et avec un malaise certain. Je me sentais un peu coupable d’avoir lâché ça comme ça, mais au moins on était tous les deux fixés. Du coup je me risquais quand même à demander :

« Je suppose qu'il serrais mal venu de te proposer mon aide pour y voir plus clair...Tu… Tu préfères que je m’en aille ? »

Je ne savais pas comment réagir autrement. Je n’allais pas lui demander si du coup ça le tentait de me revoir, même amicalement. Et je n’allais sous aucun prétexte lui demander s’il voulait tenter le coup et voir ce que ça donnera. Au moins les cartes étaient sur tables ? Du moins une partie…

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You want to be my friend … right? [Terminé]   28/6/2017, 11:57

Il savait ne rien avoir fait de mal, mais c'était néanmoins chiant pour l'un et pour l'autre de ne pas avoir de réponse. A savoir qui était le plus embêté tiens ...
Mouais en effet ce serait très chelou comme truc ... accepter l'aide de Luke pour y voir plus clair. Ce serait juste bizarre et d'emblée il pouvait dire que ça ne fonctionnera pas. Ce ne serait pas naturel. Par contre de la a ce qu'il s'en aille ...

- Non attends.

Sans réfléchir, Virgile avait tendu la main vers Luke. Il avait alors posé celle-ci sur son avant bras, calmement. Le geste était simplement pour qu'il ne s'en aille pas, qu'il ne fuit pas et Virgile ne pensa pas à plus loin. De toute façon ce n'était qu'une main posée sur un bras, il n'était pas en train de lui en rouler une.

- Ce serait sacrément gonflé de ma part de me servir de toi pour éclaircir ce doute que j'ai sur moi même. Ça se fait pas.

C'est vrai que ca le gonflait de ne pas savoir ou il en était a ce niveau. Une petite voix dans sa tête lui disait que s'il y avait un doute qui subsistait alors peut être bien qu'il était bi. Qu'il le soit ne serait pas un problème non plus mais il voulait juste être fixé. Peut être qu'il n'avait juste pas rencontré de type à son goût c'est tout ... L'idée d'utiliser Luke était ... dérangeante. Virgile releva les yeux vers Luke et continua franchement.

- C'est sûr que la de suite je ne peux pas répondre à tes attentes. Par contre, si tu es d'accord, peut être qu'on peut simplement continuer à se voir? Pour l'instant?

Et voir ou ça déboule. Y aller petit a petit, sans forcer les choses. Et pour Virgile savoir si il y a moyen que Luke puisse lui plaire un jour avant que ce dernier ne découvre quelle épave était le drogué. Il retira d'ailleurs sa main de son bras, reprenant une position normale face à lui. Ajouter une petite précision ne lui sembla pas être du luxe.

- Et si tu as peur que pour une raison ou une autre je me force, sois tranquille ce n'est pas le cas. C'est pas mon genre.

Il pouvait faire ça dans sa vie professionnelle sans problème mais pas de ça dans sa vie privée. Alors pourquoi proposer à Luke de se voir malgré tout ? Franchement ? Aucune idée ! Ok le mec malgré ses bizzareries était sympa mais de la a possiblement ... bon... Peut être qu'une fois sa dose prise et les idées un peu plus claires et l'esprit reposé il saura. Peut être. A défaut ça lui faisait voir du monde et sortir un peu...

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You want to be my friend … right? [Terminé]   28/6/2017, 13:05

Le fait qu’il me prenne le bras si soudainement me fis relever mes yeux vers les siens. Jolis océans bleu. Mon rythme cardiaque s’accélérait alors que je sentais la chaleur de sa main passer sur mon bras. Je ne réagissais pas à sa remarque ne sachant quoi dire, et continuais juste de le fixer sans bouger. Je n’allais pas non plus dire : « en effet Virgile ce serait mal de ta part… ». Ce n'était pas mon genre de sermonner les gens, encore moins de me la jouer moralisateur.

Cependant il ne voulait pas que je parte. Et c’était ça qui me fit réaliser toute la justesse de l’expression « des papillons dans le ventre ». Qui conque l’avait inventé avait réussis à mettre des mots justes sur une sensation, sur un sentiment assez intense et perturbant. Je clignais des yeux à sa proposition. Il voulait toujours qu’on se voit ? Sérieusement ? Alors qu’il retirait son bras je hochais doucement la tête.

« Oui bien sûr, ça pourrait être sympa. »


Je hochais encore une fois la tête faisant un geste de la main alors qu’il m’assura qu’il ne se forçait à rien. Qu’il ne s’en fasse, il m’avait bien fait comprendre que ce n’était pas son genre. J’arrivais déjà un peu mieux à le cerner ce qui me détendit aussi un peu. Je voyais mieux qui il était et ça me plaisait. En sois même si on n’aboutissait à rien aujourd’hui cette rencontre avait été plus que bénéfique. J’avais réussis à m’affirmer, en douceur. J’avais appris à le connaître mieux. Et il ne m’avait pas repoussé. Pour le coup je me dit qu'il y avait peut-être des chances que ça aboutisse à quelque chose. Quelque chose de bien? Pendant un moment je me surpris à me demander comment je pourrais lui dire que je n'étais pas quelqu'un de bien. Que je n'étais pas comme les autres, que je pouvais être dangereux.

« Et du coup tu aimais des films d’auteurs, tu aimes lire ? Tu as des exemples de titre ? »


J’avais décidé d’enchainer timidement sur une conversation plus neutre avant de reprendre une gorgée de ma tisane. Tant qu’à faire autant finir nos commandes dans une ambiance plus calme et sur quelque chose d’autre que : je voudrais qu’on soit plus que justes amis.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You want to be my friend … right? [Terminé]   28/6/2017, 13:37

Bien. Faisons ça alors, apprenons à nous connaître petit à petit, et voir ou tout peut débouler. Et s'il s'inquiétait qu'il puisse y avoir un malaise par rapport à sa révélation, qu'il soit rassuré, il n'en sera rien. Virgile n'était pas du genre à rester focalisé sur un truc. Il lui plaisait ? Il voulait plus ? Soit, c'est dit, c'est clair, mais jamais le blond ne calculera ses gestes en fonction de ça. La preuve lorsqu'il eu posé sa main sur le bras de Luke. Alors, potes en devenir pour le moment ? Ok ? Bien !

- Ah oui, toi tu changes de sujet calmement.

Remarqua t-il amusé. Cool Raoul ! C'est certain qu'ils n'allaient pas rester sur le sujet toute la journée non plus, et que le plus gros avait été dit et clarifié, mais c'était drôle de le voir passer à autre chose comme ça. Son changement fut amusant, mais en même temps, clair et facile.

- Et oui, j'aime bien lire. Je suis pas le genre lecteur boulimique non plus, mais de temps en temps, je crache pas dessus. Par contre, pour tout ce qui est lecture je suis un peu vieux jeu : je préfère les classiques de la littérature, et aussi des fois d'autres choses encore différentes.


Il aimait beaucoup les Pensées de Pascal, bien que son œuvre défende la religion, c'est aussi l'idée de vanité de l'existence qui avait interpellé Virgile. Même ses lectures sont d'un joyeux c'est dingue ! Pendant le temps qu'ils restèrent encore dans ce café, ils discutèrent encore un peu de tout et de rien. Encore un peu de lecture et de films, une discussion légère, mais intéressante. Luke n'était pas un type chiant et ça, c'était une super bonne base ! Donc ce … non, pas rencard, n'abusons pas, cette entrevue fut plutôt cool. Après avoir terminé leurs commandes, ils se saluèrent et se quittèrent en bonne et due forme, repartant chacun de leur coté.

Sur le chemin du retour et jusqu'à être arrivé chez lui, Virgile repensa à tout ça. Ce doute qu'il avait en lui que d'être possiblement attiré par des hommes, comme il l'était pour les femmes. Pour ça, il se dit que dans les temps à venir, ce serait bien au moins de faire des test. Des petites choses, comme regarder si tel mec ou tel mec lui inspirait un truc ou non, tout bêtement … Boh ! De toute manière il n'allait pas se prendre la tête avec ça, ce n'est pas son style. Puisque pour l'instant, c'était l'heure de sa dose !

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
 
You want to be my friend … right? [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Streets :: Starbuck-
Sauter vers: