AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hello Darkness my old friend ~ James [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 201
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Hello Darkness my old friend ~ James [TERMINE]   30/6/2017, 10:25

Je me levais doucement ne grinçant des dents. Heureusement que j’avais pris une semaine pour congé maladie. Alors que j’arrivais à m’asseoir sur mon lit je pris un moment pour frotter mes côtes et essayer d’atténuer les douleurs multiples. C’était de ma faute, je l’avais cherché. Et je l’avais mérité. Ça avait été nécessaire. Je me levais difficilement avant de me trainer dans ma salle de bain pour prendre une douche. Je m’arrêtais un instant devant mon miroir, regardant le résultat. Le résultat de mes erreurs. Le résultat de ce que j’avais forcé mon père à faire pour rectifier le tir. Je baissais le regard honteux avant de faire couler l’eau glaciale sur mon corps.

Un œil au beurre noir, la lèvre fendue, le torse parsemé de ligne bleuâtre, là où la règle avait touché ma peau avec violence, le dos strié de lignes rouges qui avaient arrêtée de saignées depuis hier soir mais qui restait présente et encore vivace, souvenir de la ceinture de mon père. Mon coup était carrément violet, on voyait la marque distincte de la main du père Christophe, prêtre de notre petite communauté ici à New York, et celle de ma mère. Ils avaient dû me maintenir sous l’eau bénite pour purifier mon corps.  Je passais doucement mon gant de toilette sur ma peau, évitant de frotter trop fort ou trop vite. Ma peau… même si tout mon corps ne comportait pas des marques, ma peau était sensible. Eau brulante, eau glacée, eau brulante, eau glacée, eau mélangé à du vinaigre et du sel, eau glacée, eau brulante, eau glacée. Les souvenirs s’enchainaient mais ne me faisaient plus rien. Mes genoux avaient la marque du bois sur lequel j’avais dû m’agenouiller, mes épaules étaient endolories à force d’être attachée à une poutre dans mon dos. Ce n’est qu’une fois que j’avais arrêté de hurlé, que j’avais arrêté de réagir qu’ils m’avaient laissé. Ma mère m’avait suppliée de ne plus jamais perdre le contrôle, de rester de marbre, me disant que la prochaine fois le rituel ne marcherais peut-être même plus. J’avais baissé la tête et répondu avec un notre père. Elle m’avait serrée dans ses bras. Le père m’avait donné sa bénédiction d’aller en paix. J’étais reconnaissant au fond qu’ils ne me chassent pas, qu’ils essayent de me sauver.

Je sortis finalement de la douche, en profitant pour mettre de la pommade que ma tante m’avait amenée ainsi que des bandages la veille. Elle était infirmière et du coup en avait profité pour acheter les médicaments nécessaires à l’hôpital. J’en avais finis avec mes genoux, une pommade contre les entorses et douleurs musculaires, quand on sonna à ma porte. J’avais déjà remis mon pantalon, j’étais juste torse nu. Enfilant un simple gilet dont j’essayais de ramener la capuche autour de mon coup pour essayer de cacher les bleu, fermant la fermeture éclair jusqu’au bout, j'avais quasiment oublié que ça ne servait à rien vu le coquard que j'avais. Je me dirigeais vers la porte pour voir qui c’était alors qu’on sonnait pour la seconde fois. Fronçant les sourcils j’entrebâillais la porte pour voir mon ami James.

« Hy… Salut ? »

Je ne savais pas si je voulais qu’il voie dans quel état j’étais. J’avais peur d’être dangereux pour lui. Mes parents me l’avaient bien fait comprendre, j’étais dangereux. Très dangereux. Du coup j’hésitais à lui fermer la porte au nez histoire de le préserver, de ne pas le mêler à l’histoire. Il avait rencontré Castiel en plus, inutile de l’empêcher d’être heureux, ça je m’en voudrais toute ma vie. Mais vu que c’était mon meilleur ami je ne pus juste pas fermer la porte de la sorte. Du coup je le regardais juste, espérant qu’il ne risque rien à cause de ça.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA



Dernière édition par Luke Riley le 6/7/2017, 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 268
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hello Darkness my old friend ~ James [TERMINE]   30/6/2017, 15:35

Pourquoi il ne répondait pas ? Pourquoi, il ignorait ses appels ou ses messages, qu'est-ce qui se passait. James n'aimais pas ça, Luke et lui avaient l'habitude d'un message par jour, surtout lui, il aimait en envoyer pour se dire ''tout va bien puisque je peux lui parler'' mais cela faisait plusieurs jours qu'il n'avais rien. Il appelais et rien, personne ne répondait, le doc, était déjà aller plusieurs chez lui cogner, personne ne répondait, Il avait fait tous les endroit qu'il fréquentait, on ne l'avait pas vu depuis plusieurs jours comme lui. Oui, il commençait à paniquer, son ami lui disait toujours lorsqu'il s'absentait justement pour éviter une situation comme celle-là.

James savait qu'essayer de trouver le numéro des parents de Luke ne servirait à rien, étant croyait jamais il lui aurait dit, à lui un autre homme où se trouvait leur fils. Pour une énième fois le doc se rendit au logement de son meilleur ami et se mit a sonner, une fois puis deux et il cogna plusieurs coup d'affiler, il venait d'atteindre le maximum possible en terme de non panique.

Il allait une fois de plus rebrousser chemin, quand la porte s'ouvrit, il vit Luke la mine maladive, mais en vie. À cet instant il eu envie de se jeter dans les bras de son ami, mais quelque chose dans sa posture le retient. Il avait cette capuche qui essayait de marquer cet oeil noir et James comprit, il avait bien fait de s’inquiéter. Sans ne dire un mot, il entra dans le logement, poussa fermement, mais avec douceur son ami et referma derrière eux.

Il ne posera aucune question, pas ce soir, pas comme ça. Il prit la main de son ami et le conduit à sa chambre. Il était le seul à pouvoir aller où il voulait dans se logement, il avait prouver maintes fois que jamais il n'abuserait de Luke. C'est pour cette raison que James se mit face à son ami et avec lenteur, il abaissa la capuce, il vit l'oeil noir, les marques sur son coup Une boule se forma dans sa gorge prêt a pleurer, mais se ravisa, il fallait qu'un des deux sois plus fort en ce moment.

Doucement pour ne pas effrayer son ami, James avança ses main vers le bas du chandail, il allait le soulever, il l'avertir d'un murmure, il voulait voir les dégâts et ce soir, pas demain ou dans plusieurs jours quand tout sera fini. De plus, si c'est ce qu'il croyait, il fallait soigner le tout et son ami ne pourra pas tout désinfecter de lui-même.

-Regarde-moi si tu as peur, mais je dois voir et soigner le tout.

James commença doucement a lever le chandail tout en fixant Luke dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 201
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hello Darkness my old friend ~ James [TERMINE]   1/7/2017, 11:47

Je regardais James de manière incertaine mais le laissa me pousser de côté avec facilité. Je le laissais faire, reculant simplement en baissant les yeux. Je ne savais pas où me mettre. Ni comment. Je le suivais docilement jusqu’à ma chambre, mes membres brulant de douleur à chaque mouvement. Je restais planté là alors qu’il baissait la capuche. Je croisais son regard pendant une fraction mais baissais rapidement le mien. Je ne savais pas quoi dire. Je savais ce qu’il voyait mais je ne savais pas quoi dire. Est-ce qu’il y avait seulement quelque chose à dire ?

Je frissonnais et me refermais un peu plus sur moi-même quand James me prévint qu’il allait soulever mon chandail. Je flanchais légèrement mais le laissais faire. Avoir le regard de mon ami sur moi, me fis prendre conscience à quel point j’avais merdé. Moi j’avais enduré les coups, les marques ne signifiante rien pour moi dans ce sens-là, mais James... Le fait de savoir que quelqu’un pouvait voir à quel point j’avais été impur, indigne… Alors qu’il soulevait mon vêtement je le regardais dans les yeux, déglutissant avec difficulté. Alors que je le sentais lever le t-shirt, je ne pus m’empêcher de commencer à parler.

« J’ai merdé ! Sur toute la ligne. J’ai pas… je n’ai pas fait attention, j’ai anéantis tout le travail du père Mathieu, il a fallu recommencer. Recommencer tout. Je n’ai pas... Je n’ai pas été à la hauteur… Mes parents, ils… ils avaient sacrifié beaucoup pour moi et moi je… J’ai été inconscient et je les ai obligés à recommencer. C’est de ma faute. C’est de ma faute. »

Je ne pleurais pas mais ma voix était rauque. Rauque et rêche dans ma gorge. J’aidais James à enlever le vêtement, levant les bras mais ne pus m’empêcher une grimace de douleur à ce geste. Mes épaules ! Je n’avais pas la force d’essayer de cacher. Et au final, qu’il les voie ces marques. Qu’il se rende compte du monstre que j’étais, qu’il le sache. C’était ma croix et je la porterais avec dignité. Je la porterais jusqu’au bout. Et je n’oublierais plus jamais son fardeau et les responsabilités qu’elle impliquait. Mes épaules devaient être violette vu comment on m’avait attaché par moment et pourtant ces marques disparaîtront. Elles disparaîtront, mais la croix restera.

« Je suis un monstre. »

C’était une affirmation. Pas une question, pas une crainte, pas un doute. J’en étais sûr. J’étais un monstre et pourtant, je pouvais me contrôler. Je relevais le regard vers James avant de sourire légèrement.

« Mais ça va mieux maintenant. Je ne perdrais plus le contrôle. »


Les yeux vides je répétais cette phrase dans ma tête. Père Christophe l’ayant répété encore et encore et encore et je pouvais le faire. Contrôler la bête. Je n’allais pas forcer mes parents à recommencer. Je n’allais pas les inquiétés encore une fois. Je serais fort. Je serais le fils qu’ils avaient voulu, le fils que le seigneur leur avait envoyé avant que le démon ne me prenne mon âme. Je n’avais rien demandé et pourtant il était venu. Mais je le combattais et ma fois envers notre seigneur allait m’y aider. J’en étais sûr. Père Christophe et père Mathieu en étaient certains.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 268
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hello Darkness my old friend ~ James [TERMINE]   1/7/2017, 16:46

Les yeux de James ne lâchèrent pas une seule seconde ceux de son ami, il ne voulait pas regarder les marques avant d'avoir enlever le chandail qui recouvrait le haut de son corps. Il put remarquer déjà son oeil noir et enflé, les marques sur son coup. Il ne laissa rien paraître sur son visage, mais la boule qui lui tordait l'estomac était la pire de tous, comment devait- on réagir lorsque votre meilleur ami se faisait battre par ses parents et des prêtres ? Tout le travail qu'ils avaient accomplit ensemble fut détruit, il l'avait pré-sentit qu'il lui arrivait malheur, mais il ne s'attendait pas à ça.

Lorsque Luke leva ses bras pour que le chandail passe, il entendit un gémissement de douleur, il s'excusa aussitôt d'un simple murmure, sa voix ne pouvait être plus fort, elle était bloquer au fond de sa gorge. James écouta son ami dire qu'il avait merdé, qu'il n'avait pas été à la hauteur, qu'il avait gâché tout ce que c'est parents avait sacrifié, ce fut la chose la plus dur à entendre, il se revoyait au début de leur relation à devoir lui redire que c'était eux les fautifs. Mais encore une fois il ne dit rien, il ne pouvait pas, pas en cet instant, il avait mal, il était en colère et avait peur que tout ce qu'il dirait pourrait mal sortir.

James fit le tour de son ami et vit son dos, ce dos qui avait mis des mois a guérir suintait le sang et un liquide jaunâtre, il commençait a s'infecter, il se permit de passer ses mains sur son visage et de tirer légèrement sur ses cheveux, il essaya de reprendre le contrôle de son propres corps, pour Luke il devait rester tranquille.

Il fit assoir Luke sur son lit et alla a la salle de bain, il savait pour les avoir mis là, que tout ce qu'il aurait besoin en ce moment pour soigner les plaies de son amis se retrouvait sous l'évier. Il l'entendit dire qu'il était un monstre, qu'il ne perdrait plus le contrôle et ce fut les mots de trop. Les larmes ce mirent a couler sur le visage de James, il resta tout de même silencieux et après plusieurs minutes a rester dos à son ami il retourna vers lui toujours silencieux.

Il appliqua de l'alcool sur les plaies du dos, il y allait doucement, cet homme avait déjà assez souffert. Une plaie à la fois, chaque fois son tampon se retrouvait rouge, ses larmes coulait encore de temps en temps, mais il les ravalaient à chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 201
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hello Darkness my old friend ~ James [TERMINE]   2/7/2017, 11:58

Je me sentais mal pour mon ami. En plus de décevoir mes parent, de détruire le travail et le sacrifice du père Mathieu voilà que je faisais du mal à mon ami. Je voyais bien que ça ne lui plaisait pas de me voir comme ça. Mais j’avais merdé. J’avais autorisé la bête à sortir sans m’en rendre compte. J’avais été inconscient. Je n’avais pas fait attention comme j’aurais dû. Et maintenant tout le monde soufrais de mon erreur, de ma faiblesse. J’aurais dû être le seul à souffrir. Ces marques je les mérites. Je les mérites amplement.

Mon amis partit à la salle de bain et je l’attendis revenir, honteux de moi-même. J’étais un monstre. Je l’avais dit et je le pensais. Je m’assis, suivant les mouvements de James. Je crois qu’il avait pleuré, mais je n’avais qu’osé jeter un regard vite fais en biais, trop honteux pour soutenir son regard. Je le laissais s’asseoir dans mon dos, tournant ce dernier légèrement vers lui pour lui simplifier la tâche. Lorsque le premier coton toucha ma peau je voulu siffler de douleur mais serrais juste les poings, grimaçant de douleur. Je savais qu’il faisait de son mieux, alors je ne dis rien, ne laissais rien paraitre. Je n’allais pas lui dire qu’il me faisait mal alors qu’il avait la gentillesse de me soigner. Au bout d’un moment, mon dos picotait agréablement après le passage douloureux de l’alcool, je m’étais perdu dans mes pensées et décidais de les partager avec mon ami.

« Je ne voulais pas ça. Je n’avais pas compris… J’avais juste été à une fête avec Virgile. Je ne savais pas ce qu’il y avait de mal en sois à danser un rock avec une fille ou encore sourire souvent… Oui je m’étais posé des questions durant la soirée, je voyais bien que j’étais moins calme mais ... De là à… Enfin je n’ai rien vu venir. Heureusement que mes parents ont remarqués que j’étais plus enjouée que d’habitude vendredi et plus souriant aussi. Ils m’ont évité de devoir sévir plus fort. Au moins ils ont pu me sauver avant qu’il ne soit trop tard. »


Je plaçais mes bras autrement alors qu’il avait fini de désinfecter et qu’il me passa des bandages autour du torse pour couvrir le dos. Je le laissais faire ayant une parfaite confiance en lui. Mais alors qu’il passait les bandes je continuais de parler.

« Je ne veux plus avoir à subir ça… J’aimerais être normal… Comme tout le monde… J’aimerais vraiment pourvoir vivre mais je sais que je ne peux pas. Je ne veux pas blesser les gens autour de moi. Je ne veux pas vous faire du mal. Et Virgile … je… »

Je ne savais plus pour Virgile. Je ne savais plus. Ange, démon ? Bon, mauvais ? J’étais perdu. Mes parents avaient toujours veillés sur moi, la communauté m’avait aidé à aller mieux, père Christophe et père Mathieu avaient fait l’impossible : me guérir au maximum. Je me tournais vers James perdu, milles et une théories s’emballaient dans ma tête. Mes parents auraient tort ? Virgile n’y était peut-être pour rien ? C’était peut-être le démon qui était attiré par Virgile, ce qui expliquerait sa mauvaise influence ? Ou alors un ange qui aurait raté sa mission ? je ne savais plus… je ne savais plus… Je m’étais tourné vers James et le regardais dans les yeux ce coup-ci, voyant qu’il avait pleuré. Je déglutis et rajoutais simplement.

« Je sais plus qui je suis… »

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 268
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hello Darkness my old friend ~ James [TERMINE]   3/7/2017, 19:01

Tout en mettant des pansements sur ses plaie dans son dos, je l'écoutais déblatérer que danser et sourire était mal, qu'être enjoué n'était pas bien que ce fut le démon qui était une nouvelle fois sortie. J'avais beau vouloir lui dire que tout était faux, qu'il avait le droit de rire et danser avec qui il le voulait, ce sont ses parents et sa religion qui venait de lui mettre c'est idées stupide dans la tête et qui j'étais pour tout contredire, un ami qui avait connut il y a de ça un an ou deux.

Lorsque je commença a faire ses épaules, celle la plus proche de moi en premier, il me dit vouloir être normal, je me frottais durement les yeux avec ma main libre. Ce gars est le plus normal que je connaisses comment des parents peuvent dire qu'il ne l'est pas et ce parce qu'il aime les hommes. Il ne voulait pas nous blesser, mais je ne l'étais pas, j'étais furax après ceux qui avait détruit mon meilleur ami et triste, car son corps était marquer à vie. C'est lorsque que je le fis tourner doucement vers moi pour avoir un meilleur accès à son autre épaule qu'il me regarda dans les yeux, ma respiration s'arrêta dans ma gorge, mes poumons ne bougeait plus. Je ne voyais que de la douleur dans ses yeux et un petit garçon totalement perdu sans plus aucun point de repère sur cette terre si méchante et dure.

Je lui pris les mains et les regarda, au moins une partie de lui qui n'avait rien.

- Tu.. Rien de ce qui est arriver n'est de ta faute. Tu n'est pas différent ou anormal. Luke.. Il n'y a aucun démon en toi, juste un homme qui en aime d'autre et qui a vécu des choses qui ne devrait pas se vivre.

Je le regardais dans les yeux et passa ma main sur son visage, sur ses joues que je caressais doucement.

- Je suis comme toi. Est-ce que tu vois mes parents dire que j'ai un démon en moi. Le prête de mon village ne m'a jamais battu, car j'ai dit aimer les hommes. Moi.. Je t'aime comme tu es et ça devrait être ainsi pour tous.

Je ne savais pas vraiment quoi faire d'autre en ce moment et donc je me penchait sur lui et embrassa ses lèvres, pas un baiser que je donnerais a mes amants, mais celui que je donnerais à mon frère. Puis je le lâchais et me mit a finir de soigner ses blessures sans rien ajouter, je lui laissais du temps pour me parler d'avantage s'il en avait besoin. Au fond de moi, j'avais tellement envie d'appeler la police et de porter plainte, mais j'avais peur de détruire un peu plus mon ami. J'attendrais avant d'énoncer cette hypothèse à ses oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 201
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hello Darkness my old friend ~ James [TERMINE]   4/7/2017, 10:40

Je serrais doucement la main de mon ami alors qu’on se regarda. Pourquoi il restait avec une personne comme moi ? Je regardais mon ami qui m’assura ne pas avoir à vivre ça. Ne pas être normal. James n’était pas un menteur, il était un homme bon mais alors je doutais à ses mots. Je commençais à douter légèrement. Je ne remettais pas en cause les actions de mes parents, ils avaient eu peur, ils voulaient m’aider. Cette litanie tournait en boucle dans ma tête. Mais cependant James me fis douter sur un autre point : il ne risquait peut-être rien avec moi. Peut-être que s’éloigner du seul vrai ami que j’avais n’était pas une solution. Il était là pour moi après tout. Il m’aidait et il me faisait du bien. Il était mon ami et on ne détourne pas de ces gens-là.

Je fronçais les sourcils à ses mots ses parents ne l’avaient jamais battu parce qu’il était gay. Mais quand j’étais petit mes parents n’auraient pas su savoir… Sauf si d’une quelconque manière déjà petit j’avais eu des signes avant-coureurs ? Ce qui aurait été bizarre. J’étais perdu dans mes pensées quand je sentis des lèvres se poser sur les miennes. J’écarquillais les yeux mais au final le contact fut bref et sans aucune… étincelle. Je compris que c’était un simple baisé parce qu’il était mal et qu’il voulait me montrer qu’il était là pour moi. Et j’appréciais ce geste pour sa signification. Je regardais mon ami alors qu’il s’appliquait à nettoyer mes plaies et passer de la pommade sur mes côtes endolories. C’était vraiment un ami fantastique. Je souris doucement le laissant finir.


Une vingtaine de minutes plus tard je me trouvais debout dans ma cuisine à faire chauffer de l’eau pour des tisanes. James avait fini de me bander et je lui avais proposé d’aller se laver les mains pleines de crème avant de boire une tisane. Mes blessures étaient conséquentes mais j’arrivais à bouger. Je versais l’eau bouillante dans les tasses et attendais que les sachets infusent. Je relevais les yeux sur James, un léger sourire sur les lèvres.

« Merci d’être là… »

Je ne savais pas vraiment quoi dire d’autre. J’étais plus que reconnaissant que mon ami ne m’avait pas laissé tomber. Mais je ne voulais plus penser à mes parents, je ne voulais plus réfléchir à ce genre de choses, pas aujourd’hui. Du coup pour changer de sujet :

« Et comment vas Castiel ? Ça s’est bien passé le rendez-vous ? »


Avec mon silence radio j’avais en effet réussis à zapper le rendez-vous de mon meilleure pote. Je sentis la culpabilité venir. Lui qui avait été si stressé.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 268
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hello Darkness my old friend ~ James [TERMINE]   5/7/2017, 18:06

J'avais fini avec le corps de Luke, j'avais remarquer les bleu sur ses côtes, il fallait qu'il voit un médecin, il fallait voir si rien n'était grave, peut-être disait-il être bien, mais je ne croyais rien de ça, il avait tendance à être orgueilleux face à moi. J'allais à la salle de bains me laver les mains et me passer de l'eau sur le visage, celui-ci était rouge de mes larmes et de ma frustrations.

C'est avec la serviette dans les mains que je suivit le bruit qui me menait à la cuisine, il était là a préparer du thé, il ne devrait même pas être debout. je déposait un peu plus brusquement que je l'aurais voulut ma serviette sur l'îlot et rejoignit mon ami. Les mains délicatement déposer sur le haut de son dos, je le poussais vers un des chaises, lui il allait rester bien sagement assit.

Je fouillais les armoires, le thé c'est bon, mais la j'avais besoin de quelque chose de plus fort et bien entendu je cherchais pour rien. Luke ne buvait pas. Je finis par revenir au tasse de thé, mit un peu de sucre dans celui de Luke et le lui donna, le mien, je le rempli de sucre et de lait, je voulais ressentir quelque chose et non pas goûter l'eau.

Je prit place assit à ses côtés, je manquais de recracher ma gorgée lorsqu'il me demanda comment avait été ma soirée avec Castiel. Il voulait changer de sujet, je soupirais et le regarda.

- Change moi cet air, sinon je ne dis rien. Tu n'as rien manquer alors enlève cette culpabilité. Ce soir tu n'as pas le droit d'être coupable.

C'est pour ça qu'on dit qu'il faut garder une distance avec nos patients, sinon on en vient a prendre ça vraiment personnel, à être blesser par ce qui leur arrive et leur parler vraiment d'une dure façon sans le vouloir. Je pris une grande, très grande inspiration et expirait tout autant, ma voix baisser et adoucit, je me dis que je pouvais lui changer les idées un peu.

- Je te raconte et après on parle.

Oui, il n'avait aucun échappatoire ce soir. J'allais lui laisser le temps, mais demain maximum, on allait parler tous les deux. Je bus une fois de plus, le liquide était presque froid, mais j'avais soif tout d'un coup.

- Castiel est.. drôle, un couple au restaurant n'aimait pas nous voir ensemble et il les a charrier toute la soirée, sans en mettre trop. On a eu les desserts gratuit d’ailleurs. Nous avons eu des contacts physique, main, jambes, toute la soirée. Ont s'est embrasser plusieurs fois aussi. Nous sommes aller dans un bar, vraiment tranquille, mais nous y sommes pas rester longtemps. Il est venu à la maison, on a...

Il osait pas dire le reste de sa phrase, ce fut une des raisons de pourquoi son ami s'était fait battre, aimer un autre homme et en plus ça le gênait de dire qu'ils avaient eu une nuit de sexe torrides à Luke.

- On a passer la nuit ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 201
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hello Darkness my old friend ~ James [TERMINE]   5/7/2017, 20:51

Je le laissais me guider vers la chaise, voyant bien au visage de James qu’il n’était pas d’humeur à discuter. En même temps mon corps non plus ne l’était pas. Je m’en voulais de le mettre à mal. Je m’en voulais de l’avoir entrainé là-dedans. Mais d’un autre côté j’étais reconnaissant. Tellement reconnaissant qu’il soit là pour moi. Qu’il prenne le temps pour moi et qu’il reste mon ami. C’était agréable. Alors au lieu de me lamenter je souris doucement à James essayant d’arriver sur un sujet plus joyeux alors qu’il préparait le thé. Il connaissait mes goûts.

Je baissais un peu la tête alors qu’il me sermonnait avec mon air honteux. En sois je ne lui en voulais pas pour ses mots. Je connaissais trop bien James pour lui en vouloir. Du coup je soupirais, hochais la tête et me redressais lui souriant, laissant la culpabilité de côté et laissant la curiosité prendre le dessus. C’était marrant cet air autoritaire que pouvait prendre James. Je hochais simplement la tête buvant une seconde gorgée de ma boisson. On parlera après. Ok. Mais après seulement…

Je vis James changer de tout au tout alors qu’il commença à parler de Castiel. Je voyais bien que ce gars faisait du bien et de l’effet à mon ami. Je souris doucement en entendant cette anecdote avec le couple. Je souris encore plus grandement quand il me dit qu’ils s’étaient embrassés. J’allais boire une gorgée alors qu’il me sortait qu’il avait couché avec Castiel. Je bus ma gorgée essayant de ne rien laisser paraitre mais je ne pus m’empêcher de rougir. Vu ma famille et ma croyance autant dire que ce n’était pas une surprise que j’étais vierge et totalement dans le flou quand à cette partie-là des relations. De plus je n’avais jamais eu de relations alors … Mais du coup je souris quand même doucement à James.

« Et il s’est bien comporté ? »

Je n’allais pas non plus lui demander comment avait été Castiel. Mais au moins lui demander s’il avait été correct, même si je n’en doutais pas. N’empêche une petite pointe de tristesse me pris. Je souris amèrement alors que je sentais que mes larmes montaient doucement.

« J’aimerais que ce soit aussi simple : rencontrer un gars, arriver à lui parler, l’inviter, se faire inviter, discuter, rire, se rapprocher… J’aimerais que tout soit plus simple… »

Je détournais le regard, serrant ma tasse un peu plus fort. Je ne voulais pas pleurer mais malgré moi les larmes coulèrent. Ce weekend avait été horrible. Très horrible.

« Je ne veux pas revivre ça James… c’était horrible… ils étaient horribles… les coups, les baptêmes, les … Et puis ces mots… ces mots qui me hantes encore et encore… Ca veux pas partir … Ca voudra jamais partir ! »

Je lâchais finalement ma tasse posant mes coudes sur le comptoir et soutenant ma tête, tirant un peu mes cheveux alors que des sanglots silencieux me secouaient. J’entendais leurs voix. Celles de mes parents et du prêtre. Répéter encore et encore leurs laïus.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 268
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hello Darkness my old friend ~ James [TERMINE]   5/7/2017, 23:32

Je vis Luke rougir lorsque j’insinuai notre nuit à moi et Castiel, je ne lui avais donner aucun détail le connaissant, je ne voulais pas l'effrayer. Puis je partie à rire légèrement, mon coeur n'était pas a rire, mais sa questions avait détendu l'atmosphère, s'il s'était bien comporté, parfois son ami se prenait pour un grand frère un peu trop protecteur.

- Oui ne t’inquiète pas. Castiel a été parfait.

Je le vis après cela serrer des points, il sortie une longue plainte, qu'il aimerait que le tout soit simple, je passais ma mains sur son dos faisant attention à ne pas trop le toucher, je ne pouvais même plus le toucher toute les marques des derniers jours étaient encore trop fraiches.

- Tu sais, rien n'est simple. Même pour moi, mais il faut essayer. Tu vas t'en prendre des râteaux, tu vas être déçu très souvent, mais c'est comme ça que tu te forges et que tu apprends à aimer les autres. Faut juste TE faire confiance et pas écouter les imbéciles.


Bon le derniers mots était sortie de lui même, la colère associé à ce mot aussi. Je me calma une nouvelle fois et écouta attentivement mon ami. Sa voix commençait à trembler et défaillir, lui-même s'était mis a trembler. Je le vis pleurer, me demande de ne plus revivre ce qu'il lui ont fait, il se prit la tête entre les mains prêts à s'arracher les cheveux. Je le laissais là, vous me diriez que je ne suis pas un bon ami, mais cette fois j'allais lui dire ce que je pensais et ce qu'il allait devoir faire.

- Tu le sais, je serais là pour toi à chaque seconde de ton existence, je ne te jugerais jamais et je réparerais toutes tes conneries et tes bobos. Mais cette fois tu vas devoir faire ce que je te dis, même si ça va a l'encontre de ton dieu.


Je ne savais rien de la religion, mes parents étaient religieux, mais jamais ils nous avaient forcer moi et mon frère à les suivre. Donc, je ne savais pas vraiment les règles de dieu.

- Ce que tes parents et les prêtes ont fait, je suis certains que ton dieu ne l'a jamais dicter nulle part.


Je sortis le téléphone que j'étais aller chercher et le mis devant lui.

- Appel la police et porte plainte, après ont ira a l'hôpital te faire examiner. Si tu n'appelles pas, ils pourront recommencer sur toi ou même sur d'autres, sauve ta peau et celle des autres Luke.


J'espérais que Luke m'écoutent, que pour une fois il fasse fit de sa culpabilité envers les autres et qu'il pense à lui un peu.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 201
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hello Darkness my old friend ~ James [TERMINE]   6/7/2017, 09:52

J’étais heureux pour mon ami. Sincèrement. Et si en plus Castiel s’occupait bien de lui. J’étais vraiment content, mais je l’enviais aussi. Et je m’exprimais sur cette envie de rencontrer des gens sans toujours devoir se dire que je risquais d’être un potentiel danger ou autre pour quelqu’un. Je relevais la tête vers mon ami, souriant à ses mots. Il me réconfortait et ça marchait. Je n’étais pas le seul à avoir une vie difficile on va dire. Et il y avait d’autres situations compliquées pour d’autres gens. Au moins ça me réconfortait. Je n’étais pas le seul à batailler en quelques sortes.


Et pourtant ça me rendais malade littéralement. Je ne voulais plus avoir à me détester moi-même, je ne voulais plus avoir à entendre de mes parents que j’étais un monstre. Et je ne voulais plus jamais revivre cette douleur. Et ces mots qui s’encraient dans ma tête comme une vérité vraie. La paix, le calme, c’est tout ce que je voulais. Encore une fois je relevais le regard vers James, essuyant mes larmes. Faire ce qu’il me disait ? Connaissant mon ami je me doutais que ça allait aller à l’encontre de ma famille surtout. Ce n’était pas un reproche mais j’avais peur.

Je hochais la tête négativement. Non Dieu ne l’avait marqué nulle part. Mais il mettait en garde contre les démons, la tentation… la violence aussi… peut-être que mon démon avait contaminé mes parents au final ? Ou… Oh je ne savais plus. Ce qui était vrai, ce qui était faux… je ne savais même plus en quoi je croyais. Tant de choses se contredisaient. Je sursautais lorsque James parla de porter plainte en posant un téléphone devant moi. Je ne pouvais pas… Je secouais la tête, prêt à me relever pour m’éloigner mais mon corps m’en empêcha.


« Je ne peux pas James. Je ne peux simplement pas ! C’est mes parents ils ne feraient jamais de mal à quelqu’un d’autre. Je le sais... C’est juste moi qui… »



Je ne finis pas ma phrase. Regardant mon ami implorant. C’était trop récent. Beaucoup trop récent pour que je porte plainte, trop brusque aussi. Je baissais les yeux et serrais les poings.


« Je ne suis pas prêt à porter plainte contre eux… je ne peux pas… Je… Je vais venir avec toi à l’hôpital si tu veux. Je veux même bien… Voir un psychiatre ou un psychologue ou n’importe qui... Ça m’aidera peut-être… mais pas porter plainte je t’en prie… pas maintenant, pas comme ça… Je t’en prie ! »

Ma dernière phrase était une imploration, ma voix se brisant à la fin. Je ne pouvais juste pas… Pas après le weekend. Ce n’était pas le bon moment je n’étais pas prêt… Mais j’étais d’accord pour voir quelqu’un… peut-être que ça me mettra un peu les idées en places… voir un psychologue. Mais pas la police. Je ne pouvais juste pas…

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 268
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hello Darkness my old friend ~ James [TERMINE]   6/7/2017, 20:30

Les coudes appuyer sur l'ilot central, je me penchais vers le bas je voulais crier ma rage, la rage que cette fois je ressentais avec mon ami. Je ne fis que soupirer fortement et je fermais les yeux, je faisais tout pour reprendre constance, je ne devais surtout pas lui faire peur en ce moment. Je comprenais que porter plainte contre ses parents était surement la chose la plus difficile à faire et je n'insistais pas plus, au moins il acceptait de venir avec moi à l'hôpital.

Je déposait ma main sur le téléphone et je le vis se raidir, je lui fit signe de ce calmer, je n'allais rien faire dans son dos, seulement pour aller a l'hôpital, il fallait que je sache qui était de service ce soir, je ne voulais personne de trop brusque, seulement ceux en qui je pouvais avoir confiance. Je parlais quelques seconde avec un ami d'un autre département et il me promis de m'attendre et de nous aider, il allait soigner Luke et le transférer en psychologie, la procédure a suivre après avoir subit ce genre de traitement. On dérogerais au système en n’appelant pas la police, mais seulement pour l'instant, un jour va le falloir.

Je raccrochais et alla chercher la veste de mon ami ainsi que ses souliers, avec des côtes comme les siennes il ne fallait pas en faire trop ou même se pencher. Je pris ensuite son bras et l'aida a sortir de son appartement, pour refermer derrière nous. Ma main serrait surement plus fort que ce que je le voudrais, mais j'avais eu si peur de le perdre que là de le sortir dans son état, ma peur refaisais surface, je le sais maintenant je n'allais plus le lâcher d'une seconde.

Le placer dans l'auto fut une toute autre choses, je le voyais a son visage, il avait mal dans cette position et les bosses sur la routes ne devaient pas aider non plus. J'essayais des éviter le plus possible, de rouler un peu plus rapidement pour rendre le chemin le moins long possible, mais bon je ne voulais pas non plus avoir un accident.

Arriver enfin à l'hôpital, je me stationnais à ma place et sortie de l'auto.

- Reste là je reviens.


Oui, j'étais revenu assez rapidement et avec une chaise roulante, pas questions de le faire marcher. J'avais vraiment peur d'avoir aggravé ses blessures avec tout ce temps perdu à essayer de le soigner avec des choses de maisons. Je l'aida à prendre place dans la chaise et commença a rouler vers l'urgence, mon ami était en service de nuit et donc il pouvait m'aider sans attendre.

- On va que te soigner, pour l'instant. Tu discute pas stp, je reste avec toi tout le temps, promis ce n'est que te soigner.

Je savais qu'il n'aimait pas les hôpitaux et j'essayais de le rassurer, je savais que mon collègue était assez doux et habituer avec les personnes dans le même état d'esprit que Luke, j'étais assez rassuré pour la suite des choses.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 201
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hello Darkness my old friend ~ James [TERMINE]   6/7/2017, 21:55

Je laissais James prendre les commandes, même si au début je cru qu’il allait appeler la police à ma place. Il appela un ami à l’hôpital et je compris qu’il arrangeait un truc privé pour moi ? J’eu un petit sourire reconnaissant et le laissais me guider hors de mon appartement. Heureusement qu’on avait l’ascenseur. Par contre je devais avouer que le trajet en voiture fut assez rude, même si je voyais que James faisait attention. J’essayais de ne pas le montrer cependant. James faisait déjà assez pour moi.

Et puis pour l’instant on oubliait le fait qu’il voulut porter plainte. Je baissais la tête fermant les yeux en repensant à cet épisode. Je ne pouvais juste pas… ils voulaient m’aider, ça partait d’une bonne intention. Je ne pouvais juste pas porter plainte comme ça de la sorte. Jamais. Je devais discuter avec eux. Mais une fois que moi-même j’aurais les idées plus claires. Je devais d’abord me calmer, réfléchir à tout ça. Mais pour ça je devais d’abord être moins mal en point. Enfin pour ça on avançait déjà pas mal parce que James venait de se garer.

Je l’attendis me disant qu’il allait certainement chercher un collègue ou quoi. Ce fut la chaise roulante. Enfin au moins ce n’était pas toute une équipe avec un brancard. Je hochais simplement la tête alors qu’il me disait qu’on allait simplement me soigner. Je savais que je pouvais lui faire confiance. Du coup je me laissais faire. Les premiers soins de James furent perçus avec des compliments. Des premiers gestes justes qui avaient fait assez de bien aux plaies. Ça aurait pu être mieux mais au fond c’était déjà beaucoup. Je voyais bien que le collègue de James échangeait quelque fois des regards avec mon ami et je compris qu’il se posait es questions, mais il n’en exprima aucune à voix haute et j’en étais reconnaissant.

Plus tard cette soirée-là James me ramena chez moi. Je saluais mon ami lui promettant de lui donner des nouvelles régulièrement. Par contre je décidais qu’il serait bien le seul. Je lui confiais que je comptais me refermer un peu les prochains jours histoire de mettre les idées au clair. Je ne voulais plus jamais me faire traiter de la sorte mais je ne savais toujours pas si ce n’était pas conviction de me sauver ou pour autre chose… porter plainte ou pas... Et puis s’ils avaient raisons ? Je laissais James m’accompagner jusqu’à mon appart et puis remerciais mon ami, le serrant comme je pouvais contre moi. Il avait été génial et je ne cessais de lui répéter. Je ne voulais pas qu’il se sente mal. Pas à cause de moi.


Du coup c’est la tête lourde que je me couchais. Tant de pensées tournaient et j’étais si perdu. Et pourtant j’avais l’impression d’être libéré de quelque chose. Voir James m’avait fait un bien fou. Un très grand bien.Et c'est à moitié apaisé que je m'endormis, dans un sommeil lourd et sans rêves.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
 
Hello Darkness my old friend ~ James [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Districts :: Residences :: Upper West Side :: Luke Riley-
Sauter vers: