AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un pas vers l'inconnu [ Luke ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   7/7/2017, 17:21

A step to the unknow
Just once I want to be hard to leave. I want someone staying up all night thinking only of me.
Luke✧Virgile


VIrgile se rendait ce soir à son premier rendez-vous. Avec un mec. Ah non parce que des rendez-vous, sans être un Casanova de folie il en avait quand même eu quelques un ! Ne sous estimez pas trop le ptit toxico du quartier vous ! Et ce soir donc, il se rendait à un rencard, avec Luke. Quand il avait accepté, il n'était pas stressé par rapport à ça. Ok, essayons, voyons ce que ça peut donner ! Dans le fond, il n'avait rien à perdre du tout. Et puis lui, il était ouvert à de nouvelles choses. Bien qu'ayant testé le coté pratique de la chose, c'était une autre histoire que tout ça. A présent non pas qu'il commençait à stresser, pas son genre, mais … ça faisait quand même étrange. Il dû d'ailleurs couper court à ses pensées, parce qu'il commençait à se demander comment ça allait se passer, comment l'un et l'autre allaient se comporter. Si Luke allait essayer de le draguer, et si au final, lui aussi. Parce que c'est bien cool d'accepter un date, mais on ne le fait pas si la personne ne nous plaît pas un minimum. Ça reste un peu la base ! Du coup ça voulait dire que quelque part Luke lui plaisait ? Inconsciemment ? Peut être … Virgile n'était pas très sûr des choses, et aussi, ce rendez-vous sera assez bénéfique et lui permettra à lui aussi d'être au clair par rapport à tout. A eux. A lui. Oui, c'était sûr, ce soir normalement, il sera plus avancé la dessus. Et ce n'était pas cool pour ce pauvre Luke qui lui mijotait dans son coin depuis leur rencontre. Une réponse claire et précise serait bien un jour !

Pour l'instant il n'avait pas encore pensé à une chose : son addiction. Imaginons un instant que les choses aillent un jour plus loin avec Luke. A un moment ou un autre, d'une façon ou d'une autre, il finira par savoir pour sa dépendance. Ça, ce sera déjà un coup dur pour lui. Jusqu'ici jamais Virgile avait vu une de ses ex sauter au plafond en apprenant ça. Il n'avait jamais eu droit à un « ah ouais c'est cool ça ! Moi mon truc c'est le point de croix ! ». Déjà il y avait ça. Et ensuite, si du coté de Virgile, les choses allaient encore plus loin, imaginons qu'il développe des sentiments plus profonds pour lui … alors un jour, par peur de le blesser, il fera sûrement ce qu'il fait dans ces moment-la. Mais pour l'instant tout n'était que supposition.

Pour ce rendez-vous, il avait voulu faire les choses tout de même bien, sans en faire trop. Après une douche, un rasage de près, il s'était occupé de ses cheveux. Puis … les vêtements ! Qu'est ce qu'il allait bien pouvoir mettre lui maintenant ? Il hésita devant ses vêtements, avant de choisir un slim beige ( trop sexy t'as vu ) un haut noir en V ( oulala! ) et une veste de la même couleur que son pantalon ( ma chérie tu es magnifaïke! ). Voila, prêt à faire chavirer les cœurs ! Pas la peine de se faire trop chic, ils n'allaient pas à un restaurant de luxe non plus. Et ensuite il n'avait pas de vêtement chic. Ça calme déjà. Une fois qu'il eut prit ses effets personnels, il sorti de chez lui, et se rendit jusqu'au restau de ce soir, qu'avait choisi Luke. Pour ça Virgile lui avait laissé carte blanche. Libre à lui de choisir le resto de son choix. Après le trajet en métro et avoir marché un peu, il arriva au point de rendez-vous ou Luke l'attendait déjà. Bien … c'est l'heure mes amis. D'un pas tranquille, il se rapprocha de lui avant de lui adresser un sourire.

- Salut. Prêt à y aller ?

Prêt pour la soirée la plus folle de sa vie ? … on déconne ! Pas même Virgile ne savait à quoi s'attendre.

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   7/7/2017, 21:12

J’étais nerveux. Un peu. Je voulais une bonne soirée. Je voulais une soirée simple. Je n’avais pas mis les petits plats dans les grands. Un simple steak house. Simple mais efficace. Et puis je n’avais pas envie de me mettre la pression ave une ambiance trop… Trop. Du coup pareil au niveau des vêtements. Un simple jeans, une chemise bordeaux et un veston noir refermé sur le devant. Pas plus, mais histoire de dire que. J’essayais même d’arranger mes cheveux. Je ne les plaquais pas mais les disciplinait d’un côté. Rasé de près, je souris même à mon reflet, enfin je tentais. Le col de ma chemise masquait un peu les marques qui restaient sur mon cou. Et pour le reste les marques n’étaient pas visible maos restait encore douloureuse. Moins qu’avant mais quand même. Mais c’était un passé. Un passé que je voulais abandonner.

Depuis le weekend où je m’étais fait battre je n’avais plus parlé à mes parents. Et l’aide reçue par James et le fait que Virgile débarque à mon appart m’avait aidé. J’avais décidé de ne pas porter plaine au final mais j’avais envie de parler à quelqu’un. Quelqu’un de qualifié, du coup j’avais commencé à chercher un psy. Pas tous les jours mais de temps en temps je cherchais une info ci et là. J’avais encore du mal à me dire que j’allais déballer tout à un inconnu mais au final… Je crois que j’en avais besoin. En plus j’avais vérifié mais je pouvais lui demander le secret professionnel et éviter que mes parents n’encourent une peine. Ce qui était parfait !

Mais du coup je voulais avancer. Et je voulais avancer en essayant avec Virgile. Aller à un rencard, flirter… j’avais tenté tout seul devant mon miroir, ou encore la nuit essayant d’imaginer des scénarios. Mais je devais bien dire que je n’avais pas le profil du mec charmeur qui prenait les devants et complimentait toute la soirée de manière séductrice. Je me trouvais ridicule. Du coup je misais sur le naturel. Moi et personne d’autre. Et ça impliquait ma timidité, mes croyances, mon insécurité, mon non-humour, mes goûts et mon instabilité du moment. Mes cicatrices passées aussi. Enfin je n’allais pas tout balancer comme ça à Virgile mais c’était, c’était le package. Et point final.

Je me rendis finalement au restaurant après avoir vérifié que j’avais tout. Arrivant quelques minutes à l’avance j’attendis à l’avant de la bâtisse, essayant de voir si je reconnaissais Virgile parmi les passants. Je vis un groupe de jeunes plus loin regarder dans ma direction et rigoler entre eux, il me sembla même voir un billet passer d’une main à l’autre. C’est clair que je devais avoir fière allure : attendre nerveusement devant un restaurant, habillé de manière soignée sans être trop… Ils devaient certainement parier sur qui j’avais invité et si elle, parce que oui la majorité des gens assumaient un couple mixte, allait venir ou non. Je décidais de les laisser où ils étaient et de ne pas me laisser rendre fous par ça.

Je vis Virgile de loin avancer vers moi quelques minutes plus tard. Je rougis doucement en notant que je n’étais pas le seul à avoir fait attention à quoi mettre. Ça lui allait bien. Vraiment. Du coup je déglutissais, souriant alors qu’il se rapprochait. C’était un rencard… J’avais un rencard… par saint André. Je hochais la tête à son arrivée souriant en retour.

« Salut ! Quand il s’agit d’un bon bout de viande toujours. Et toi ? »

Juste pour être sûr. Je vis du coin de l’œil les jeunes regarder éberluer et un billet repasser dans l’autre direction. Du coup je marchais juste vers la porte, tenant celle-ci à Virgile, sans pour autant le faire passer pour efféminer. Ça aussi c’était un truc qui me faisait peur, faire un geste, que je connaissais de mes parents, mais qui indiquerait d’une manière ou d’une autre que Virgile était « la femme » du couple. Mais je laissais ces tracas de côté, il n’y aurait peut-être jamais de « couple ». Je dis mon nom à la femme de la réception et elle nous guida vers une table pour deux. Je laissais Virgile s’asseoir et en fit de même alors qu’on nous tendit deux menus. Je remerciais l’hôtesse et me tournait vers Virgile alors qu’elle demandait pour les boissons.

« Une bouteille d’eau éventuellement ? Et … »


A lui de voir s’il voulait du vin ou autre avec sa nourriture. Je lui souris timidement une fois que la serveuse était partie.

« Ca a été ces derniers jours ? Tu t’es rétabli rapidement ? »

On s’était vu il y a moins d’une semaine. Et il avait été dans un sale état. Bien sûr j’avais écrit le jour d’après histoire de savoir s’il allait mieux mais bon, histoire d’engager la conversation autant… Et puis ce n’était pas trop intrusif comme sujet, ni lourd … Et je stressais. Il ne fallait pas m’en vouloir.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   10/7/2017, 17:04

Cool si tous les deux étaient au moins motivés à casser la croûte ! Virgile avait hoché la tête confirmant que lui aussi était tout à fait partant pour ça. Et pour la suite ? Bah, ouais. Sinon il ne serait pas venu ici, à la base. Il était pas assez crevard pour aller manger avec un gars dans l'optique de le planter ! Allons-y dans ce cas. Luke tenant la porte ouverte, Virgile entra à sa suite, avant que Luke ne le nom de la réservation. Riley ? C'est noté. Excusez l'autre jour quand Luke l'avait invité chez lui, il n'avait pas trop eu le temps de voir le nom sur la sonnerie, encore moins d'y penser. Info de notée, il suivit l'hôtesse et Luke, avant d'arriver à leur table et s'asseoir tous les deux face à face. Petit remerciement pour la femme qui leur donnait les menus, demandant par la même s'ils voulaient déjà boire quelque chose.

- De l'eau c'est très bien.


Pas besoin d'alcool pour le repas. Serveuse partie ils se retrouvèrent tous les deux face à face. Luke entama la discussion avec un sujet léger pour commencer. Normal. D'abord voir un peu si ça peut coller entre eux avant de demander cash : « tu baises ? ».

- Oui oui, j'ai encore un peu traîné des pieds le lendemain encore mais après ça allait comme tu peux le voir.


Il préféra ne pas demander des nouvelles des blessures de Luke. Ce soir ça devait être une bonne soirée, et remettre sur le tapis quelque chose de si douloureux et compliqué à en parler n'était pas une bonne idée. Alors il préféra passer le sujet sous silence, et garder son attitude cool et décontractée. Comme s'il était à l'aise avec cette situation. Ce n'était pas mentir, il n'était pas stressé ou autre chose. Juste curieux de voir comment ça allait évoluer. Il posa un coude sur la table et plaça son menton et sa mâchoire en coupe dans sa main. Il fit un petit geste du menton pour désigner Luke, avant de demander de but en blanc.

- Alors ? Avant ce soir t'en a eu beaucoup des rencards ?


La question, non pas qu'elle le turlupinait, mais il se la posait quand même. Luke, jusqu'ici, Virgile pensait qu'il était un méga timide. Puis, voyant qu'il avait malgré tout fait plein de choses pour se rapprocher de lui, il s'était dit qu'il était juste coincé. Les rougissements et tout … Mais après, il ne savait pas. Du coup dans un coin de sa tête il s'était demandé depuis combien de temps Luke n'avait pas tiré son coup pour être tendu comme un string. Et ensuite, Virgile avait essayé de s'imaginer combien de rendez-vous et plus bien sûr, il avait pu avoir.

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   10/7/2017, 19:38

Je fus étonné qu’il ne prenne que de l’eau pendant le repas. Pas que je considère Virgile comme un alcoolique mais j’étais dit qu’un verre de vin ou une bière lui feraient peut-être envie. J’espérais qu’il ne se retienne pas pour moi. Enfin d’un autre côté il n’était pas du genre à faire ça. Il était plus tôt cash et sincère alors je le voyais mal se retenir de consommer un truc qu’il aimait pour moi. Une fois la serveuse partie je demandais comment il avait été. Je souris en entendant qu’il ait été mieux assez rapidement après et répondit d’un ton léger.

« Ah ça va alors ! »


Je jetais ensuite un coup d’œil à la carte. Un steak au poivre me tentait bien. Bien piquant. J’aimais bien manger piquant, même si j’étais compliqué. C’était un truc que j’adorais. Chili, peppéroni, curry, wazabi, toutes sortes de sauces piquantes terminant en ‘i’, ou pas. Je relevais les yeux vers Virgile, alors qu’il me posa une question et me retrouvais à admirer lui et son allure décontractée. Je fis un petit sourire gêné. Haussant les épaules je croisais mes bras sur la table me penchant légèrement vers lui.

« Pas vraiment. Je n’étais pas… A l’école j’étais toujours celui qui était différent du coup ça n’a pas vraiment aidé à développer une confiance en moi quelconque du coup je n’ai jamais osé. Jusqu’à toi. Et toi ? »

Je n’avais pas rougis. A quoi bon. Je n’avais jamais eu de vrai rencard. Jamais de faux rencard non plus d’ailleurs. Je me disais que Virgile devrait en avoir eu plus que moi, ce qui n’était pas compliqué en même temps. Mais bon j’étais curieux d’entendre ses histoires. Ça m’en dira peut-être un peu plus sur lui ? Qui sait. Je me reculais un peu alors que la serveuse revint quelques instants plus tard avec une bouteille d’eau et remplis nos verres. Je la remerciais alors qu’elle nous demanda si on avait décidé.

« Un steak au poivre medium avec des frittes comme accompagnement, s’il vous plait. »

Je me tournais alors vers Virgile pour qu’il commande alors que la serveuse s’en allait une fois les informations échangées. Je me retournais vers Virgile, retournant dans ma position initiale, bras croisé penché vers lui.

« Je me rend compte qu’au fond je sais très peu sur toi. Ta famille fait quoi ? Tu as des frères, des sœurs ? »

Je le regardais curieux. C’est vrai qu’on avait discuté un peu sur la plage ou encore dans ce café. Je savais qu’il avait eu une éducation religieuse et je savais un peu ses goûts. Et pourtant, il n’avait jamais parlé de sa famille ou de sa vie en tant que tel. Du coup j’étais curieux d’en savoir un peu plus, de définir le personnage un peu plus.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   10/7/2017, 20:18

Alors non, Luke n'avait pas vraiment eu de rencard auparavant. Virgile hocha légèrement la tête, suivant son histoire et comprenant. Effectivement si de base on est pas sûr de soi et qu'on ose pas, c'est compliqué de se dégoter des rencards … Attendez deux secondes …

- Donc si je comprends bien, je suis ton premier rencard ? Merci la pression !


Il avait agrémenté sa phrase par un bref rire, preuve qu'il plaisantait. Non la pression dans sa vie privée, connaît pas. C'était des fois assez tendu au boulot pour s'en rajouter à coté. Euh … Mais ça l'amena à une autre question, que cette fois il ne posa pas à voix haute : il était vierge ? Non, pas le signe astro ! Ouais ça il n'était pas pressé de savoir. Peut être pas de suite. Et lui :

- Ouais un peu. Enfin c'est pas trop mon truc les rencards en bonne et due forme je dois dire.


Dit-il en feuilletant son menu. Il en avait eu, mais proportionnellement au nombres de personnes avec lesquelles il avait conclu, ça faisait peu. La serveuse de retour avec la bouteille d'eau, et prit leurs commandes. Il laissa Luke commander son steak le premier, avant de demander :

- Et pour moi les brochettes de bœuf, avec des frites s'il vous plait.


Frites party ! Les commandes prises et menu ramassés, ils furent de nouveau seul, face à face. Et ça continuait bien ! Lui qui avait volontairement évité un sujet délicat, voici que Luke mettait les pieds dans les plats le concernant. Mais impossible de lui en lui vouloir ou de se retrouver vexer. A la place, il fit un peu la moue, haussant les épaules.

- J'ai pas vraiment de … « famille » au sens ou on l'entends classiquement. C'est un peu compliqué.


Virgile se pinça les lèvres, se demandant s'il allait lui raconter ce qu'il en était pour lui, avant de se dire que de toute, c'est comme ça, et c'est tout. Il n'avait jamais caché à qui que ce soit son histoire quand on la lui demandait. Et puis il n'en n'avait pas honte. Il croisa ses bras sur la table, et parla en tout franchise :

- En fait j'ai été adopté quand j'étais gamin par des cons. Avec deux autres gosses, qui sont du coup devenu mon frère et ma sœur. A part mon frère une fois de temps en temps, je ne vois plus ma famille. Sympa non ? Et ce n'est la qu'un petit résumé !


Ça met l'ambiance en tout cas de parler de la famille de Virgile en pleine soirée ! Mais comme dit, c'est pas comme si Virgile en avait honte, ou bien se mettait en colère. Il était tout aussi calme qu'avant. S'énerver pour ces idiots ? Puis quoi encore !

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   10/7/2017, 21:27

Je rougis doucement et souris alors qu’il parla de la pression qu’occasionnait mon premier rencard. En souriant bien sûr du coup je compris bien que ce n’était pas sérieux mais quand même. Il était beau en souriant. Je haussais un sourcils alors qu’il me disait qu’il n’était pas le type à avoir des rencards en bonne due et forme. Je me demandais pourquoi. Enfin je n’étais pas non plus de la dernière pluie, je me doutais bien que tout n’était pas rose et petits cœurs. DU coup il était plus tôt coureur de jupons ? Enfin je n’allais pas demander ça à voix haute. Merci bien j’avais un minimum de tact.

On passa les commandes avant que je ne demande un peu plus sa famille. Je perdis mon sourie quand il me répondit que sa situation était compliquée. Je n’osais pas enchainer, restant un peu sur ma question. Je ne savais pas quoi dire alors que je le voyais pincer des lèvres. Je bougeais un peu sur ma chaise, légèrement mal à l’aise. J’avais baissé les yeux mais finit par les relever vers mon vis-à-vis. Je fus étonné d’abord qu’il se livre spontanément mais j’écoutais chaque parole avec attention.

Je mis mois même le reste des pièces en plus ensemble. Ça devait être sa famille adoptive qui lui avait donné des « cours de religions ». Il en avait déjà parlé. Je tiquais quand il dit que c’était des cons. Je me demandais si la religion y avait joué. Et pourtant quand on avait parlé de philosophie et de religions. Du coup je me dis qu’il avait quand même une bonne tolérance malgré que le fait que sa famille soit des « cons ».

« C’est eux qui t’ont éduqué de manière religieuse c’est ça ? »

J’avais parlé d’une voix douce. J’étais curieux, trop peut-être. Et pourtant j’avais envie d’en savoir un peu plus et puis il avait déjà parlé de ça donc…

« Désolé d’avoir mis les pieds dans les plats de cette manière. »

Je déglutis et détournais légèrement le regard, regardant les tables environnantes en me frottant le bras. Je vis plus loin une famille avec des enfants. Un groupe d’amis aussi. D’autres couples. Je retournais la tête vers Virgile, Virgile que je voyais bien calme, du coup j’essayais de sourire un peu et d’enchainer.

« Enfin sinon… Niveau question indiscrètes… Tu… Tu attends quoi d’une relation ? Si ... Si jamais… Enfin je ne parle pas nécessairement de nous… je... je suis curieux, désolé. »

Je baissais les yeux rougissant encore une fois. J’étais curieux en effet. Je me demandais ce que lui s’imaginait dans une relation. Je me dis que je devais avoir pathétique. Enfin au moins ça ne pouvait pas être pire que la question précédente.

« Enfin je me disais que vu qu’on était dans les questions embarrassantes autant les poser toutes d’un coup non ? Tu n’es pas obligé de répondre bien sûr ! »

Je tentais un sourire, essayant de détendre l’atmosphère un peu. Couvrir une question embarrassante par une autre. Depuis que je n’étais pas fort humour et remarques cinglantes c’était un peu ma tactique. Et puis bon, il pouvait se lâcher aussi.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   11/7/2017, 12:10

Virgile hocha la tête à la supposition de Luke, qui était tout à fait juste.

- Essayé du moins. Et avant ça, à l'orphelinat, c'était la même.

A l'orphelinat les harpies avaient commencé à lui inculquer ces notions, et ses parents adoptifs avaient continué. Et Virgile tenait à insister sur le fait qu'ils avaient essayé ! Comme ils avaient aussi essayé de le faire rentrer dans le moule de la société, essayé de faire en sorte qu'il se tienne à carreaux, qu'il ne fasse pas de vagues non plus. Voyez ce qu'il était aujourd'hui ! Pas un type méchant, mais un camé de première, conscient de sa propre vanité... A nouveau il haussa les épaules aux excuses de Luke. Excuses acceptées, mais il n'avait en même temps pas réellement besoin de les lui présenter.

- T'inquiète, tu ne pouvais pas savoir. Et puis, ça va, t'en fais pas. C'est ma vie, mon passé, le cacher ou m'en énerver n'y changera rien.


Du moment qu'il ne voyait plus leur têtes de cake périmés en tout cas ! Donc ça va, c'est cool. Forcément ce n'était pas avec une joie folle qu'il en parlait, mais n'avait pas de problème pour le faire non plus. Tout allait bien. Et on dirait bien que Luke prenait la confiance à lui poser encore une question un peu indiscrète ! Mais légitime, vu ce pourquoi ils étaient la. Qu'est ce qu'il attendait … Virgile resta silencieux, très calme, à réfléchir à sa question, pendant que Luke rougissait à nouveau. Qu'est ce qu'il attendait d'une relation. Est ce qu'il attendait quelque chose de ses relations précédentes ? Non, rien de spécial. Un peu de compagnie peut être ? Le plaisir basique d'avoir quelqu'un à ses cotés ? Il ne savait pas. Il releva les yeux vers Luke, qui essaya d'amortir un peu le tout, adoucir sa question précédente, ajoutant qu'il n'était pas obligé de répondre. Normal, ils n'étaient pas au poste de police. Virgile soupira doucement, avant de dire toujours sincèrement :

- Je ne sais pas. En fait … bon, ma vie sentimentale est un peu compliquée et pour faire simple, je ne sais pas quoi attendre d'une relation.

La seule personne qu'il ait réellement aimé, c'était sa sœur. Adoptive on précise encore et toujours. Et parce qu'il l'aimait et ne voulait pas la blesser d'une façon ou d'une autre, il avait coupé les ponts aussi nettement que possible. Et à chaque fois aussi qu'il commençait à apprécier trop une personne, à se sentir trop proche, à se soucier du bien être de cette personne, de peur de leur faire du mal, ne pouvant rien leur apporter de bon, il préférait tout arrêter. Alors impossible de savoir pour lui ce qu'une relation pouvait lui apporter, n'ayant jamais été bien loin dans les siennes. Sa dernière ex, celle qui l'avait fait entrer en cure de désintox, il n'en n'était pas amoureux, donc bon … Virgile soupira un coup avant de regarder Luke.

- Et toi en fait ? Pas forcément par rapport à moi même si dans le cas présent …. voilà ! Mais globalement ? Qu'est ce que tu attends de ça ?


Quoi ? Virgile essayait de tricher et de piquer ses réponses ? Pfff ! Pas du tout ! Non, il voulait juste … s'inspirer ! Voila, c'est ça.

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   11/7/2017, 13:30

Je notais qu’il avait été à l’orphelinat. Je décidais de ne plus aborder le sujet de famille/orphelinat ce soir. Trop mal à l’aise d’avoir ainsi posé la question sur sa famille. Mais je retrouvais bien Virgile quand il me dit que ce n’était pas si grave, que s’énerver n’y changera rien de plus. Et c’était vrai en quelques sortes. J’eu un petit sourire, si plus de gens suivaient sa philosophie il y aurait surement moins de dépressions. D’un autre côté si quelque chose vous prend la tête c’est que vous y accorder une certaine importance et dans certains cas c’est bien d’voir des choses importantes dans sa vie.

Je posais ensuite la question de savoir ce qu’il attendait d’une relation. Rougissant je me perdis dans mes babillages incessants alors que lui me regardais juste. Calme. Moi j’étais surtout curieux. Savoir ce qu’il voudrait. Je ne savais rien à ce niveau-là. Est ce qu’il voulait quelque chose de définitif, de longue durée, quelques chose juste pour ‘passer le temps’ se ‘tenir compagnie’ ou encore juste une relation de passage. Peut-être qu’il y était aussi indifférent ? Avec ou sans copain ça ne changera pas sa vie ? Je le regardais dans les yeux alors qu’il me répondit sincèrement qu’il ne savait pas.

Je hochais simplement la tête quand il me dit que sa vie sentimentale était compliquée. Pas besoin de remettre les pieds une deuxième fois dans le plat. Enfin je me disais que même s’il ne savait pas il n’était pas là par obligation et qu’il devait du coup quand même être un tant soit peu intéresser… Non ? Je relevais le regard alors qu’il soupirait avant qu’il ne me retourne la question. Ce fut à mon tour de le regarder un court moment histoire de savoir quoi répondre avant de me lancer.

« Je n’ai jamais eu de relation du coup… voilà. »

Je fis un geste avec les mains, un sourire incertain sur les lèvres. Avant de continuer calmement.

« Mais je crois que ce que j’attends le plus d’une relation c’est … La compréhension. Enfin je ne sais pas comment dire mais… je suis une personne qui donne beaucoup et je ne supporterais pas si j’avais un partenaire qui ne saurait pas comprendre ou valoriser ça. »

Je fronçais les sourcils ne trouvant pas de suite les bons mots, du coup je me retrouvais à ouvrir la bouche sans rien dire avant de la refermer, réfléchissant à comment exprimer ma pensée.

« Je n’attends pas un truc compliqué ou à l’eau de rose. Tu n’as pas à me pourchasser dans un aéroport par exemple – j’eu un petit rire – mais je… J’aimerais vraiment que la relation, en général, soit basée sur la compréhension de l’autre. Comprendre, accepter… Et éviter de le mettre dans un moule correspondant à une quelconque image qu’on a d’un potentiel idéal parfait. Je déteste l’idée de ‘l’homme idéal’. Aucun homme n’est parfait alors pourquoi se construire une image idéale si après tout ce qu’on a c’est d’être déçus. »


Je le regardais ne sachant pas vraiment si ça répondait à sa question. Ou si c’était une réponse qu’il imaginait mais au final c’était ma réponse. Je n’avais jamais eu de mec idéal. Bon ok j’avais flashé sur Chris Evans mais de là à me focaliser sur lui et imposer en quelque sorte cet idéal à une futur potentielle relation, non. Virgile était qui il était et pareil pour tout autre homme. Pourquoi chercher à changer les gens alors qu’ils tel que Dieu et le destin les a faits ?

Mon monologue interne fut interrompu par la serveuse qui amena nos assiettes. Je me reculais lui laissant la place. Je la remerciais en souriant avant de me laisser submerger par l’odeur que dégageait la viande de nos assiettes. Pas que ça valle la nourriture chinoise, mais là ça sentais divinement bon. Du coup j’adressais un sourire à Virgile.

« Eh bien, bon appétit ! »

Je pris une bouchée de salade décorative avant de demander quand même.

« Tu as encore des questions embarrassantes ? Vu que je suis en train de rougir depuis tantôt autant toutes les posées maintenant… Ça m’évitera de rougir plus tard une seconde fois ! »

Je le regardais un petit sourire mi amusé mi incertain sur les lèvres. Bon ce n’était pas une blague à proprement parlé mais j’avais essayé de faire de l’humour. Au moins l’entrainement devant le miroir avait servi un minimum. Enfin si ça le faisait rire… Sinon je passais pour un idiot.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   11/7/2017, 20:48

La compréhension ? Aaaah ouais pas bête ! Non non, Virgile n'était pas en train de copier dans sa tête ! C'est vrai que maintenant que Luke le disait, ça semblait logique en fait. C'est sûr qu'on va pas chercher à se mettre en couple avec quelqu'un qui ne nous comprends pas. Quoique ça peut toujours exister. La suite aussi, il comprit ce que Luke lui disait. On dirait qu'il avait songé à ça plus que Virgile ne l'avait fait dans sa vie. A moins qu'il n'y avait jamais songé, mais le faisait la maintenant, en direct, et avait simplement les réponses en lui depuis le début. Et bien aussi s'il ne cherchait pas de truc à l'eau de rose ! Parce que concernant Virgile il était mal barré ! Pas qu'il avait un truc contre, mais … c'était pas son truc. Il esquissa un sourire amusé en voyant bien malgré lui dans sa tête la scène, ou il irait le suivre dans un aéroport, pour l'empêcher de partir et lui confesser un amour passionné devant les autres passagers attendris par cette scène. Pitié, pas pour lui ! Comprendre et accepter donc. Ok alors Luke, si tu veux comprendre et accepter le bordel qu'il y a dans la tête et le corps de Virgile, libre à toi ! Il ne répondit rien à sa réponse, se contentant de hocher légèrement la tête, comprenant ou il voulait en venir, ce qu'il voulait dire. Il ne cherchait pas un idéal. Juste quelqu'un avec qui débuter une relation, basée sur la compréhension. C'est un début. De toute façon si Luke cherchait le mec parfait, non content de ne jamais le trouver, c'est sûrement pas Virgile qui s'en rapprochait. Sauf si son genre c'était des types déglingués comme lui. La, on pourrait s'entendre.

La serveuse revint ensuite, apportant leurs plats. Ça semblait bon tout ça dites … Même quelqu'un qui n'avait pas un appétit de folie comme lui trouvait pourtant le tout appétissant. Encore plus lorsque son assiette de brochettes fut déposée devant lui. Les frites aussi sentaient bon tiens !

- Bon app à toi aussi.


Il commença à manger, sans plus tarder, goûtant une frite pour commencer. Pas mal ! Alors il en grignota quelques unes pendant que Luke lui demanda s'il avait encore des questions embarrassantes en stock. Un peu mon n'veu ! Il lui proposait ainsi donc sans plus de cérémonie, de les lui poser s'il le voulait maintenant, histoire de lui éviter de rougir à tout va ensuite. Ya pas de honte pour le rougissement voyons !

- Maintenant que tu le dis, oui, j'en ai encore une.

Et dans le genre embarrassante elle était pas mal celle-la ! Virgile s'était un peu penché vers lui, le regardant sans détour, mais lui parla d'une voix un peu plus basse :

- Si d'après tout ce que tu m'a raconté, j'en déduis que t'es vierge, je me trompe ?


Peut être était ce un peu moins violent que lui balancer à la gueule un : alors on est puceau ? Ah on a prévenu, c'est pas du tout intrusif comme question ! Et il n'y avait pas de moquerie dans sa voix ou son regard. La il était juste curieux de le savoir.

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   11/7/2017, 21:27

Je regardais Virgile, un sourcil levé, alors que ma fourchette, un bout de steak planté dessus, attendait patiemment posée contre mon assiette. Une ? Une seule ? Pourquoi pas. Heureusement que j’avais déjà rougis de base parce que ça question m’aurait fait devenir tomate directement. Ici au moins j’avais déjà les joues rouges donc pas de panique qu’elles le deviennent encore plus. Le pire c’est qu’il s’était penché par-dessus la table et que du coup je me retrouvais plus proche de lui. Et sa voix était assez agréable en fait. Ma décision fut vite prise. Je ne baisais pas le regard, hochant juste la tête une fois avant de prendre ma fourchette et goûter à ce bout de steak.

Une pensée horrible me traversa l’esprit alors que j’étais en train de savourer mon bout de viande. Je relevais le regard assez rapidement et presque en panique. Avalant difficilement, je n’avais pas fini de marcher correctement. Mais la question devait être posée.

« Est-ce que … Ça t’ennuie ? »

Après tout peut-être qu'il préférais les personnes un peu plus expérimentées. J’étais vraiment mal si jamais il préférait une personne avec un peu plus d’expérience. Du coup en parlant d’expérience je me demandais combien lui il en avait.

« Tu as eu beaucoup de partenaires ? »


Je n’avais pas utilisé le mot copain. Vu qu’il avait dit avoir eu des relations assez compliquée je n’allais pas impliquer un mot comme « copain » dans ma question. Du coup partenaire impliquait un peu plus étant plus vague mais ça pouvait… Mieux satisfaire ma curiosité ? Je devenais vraiment curieux quand à ce qu’il avait vécu. Pas au point de vouloir savoir avec qui mais bien quoi. Enfin je n’allais pas lui demander directement quoi, mais au moins déjà savoir s’il y avait quoi que ce soit. Et puis je ne voulais pas non plus être un petit chiot qu’on tire derrière soi et qu’on doive éduquer. Je savais bien que j’étais naïf et assez vierge dans ce domaine mais je sais aussi que je me sentirais mal si ça devenait une raison de se foutre de ma gueule ou encore que ça créait un malaise entre Virgile et moi.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   11/7/2017, 22:23

Virgile nota que Luke n'avait pas dit oui ou non, mais de la façon dont il avait posé sa question, il se doutait alors de la réponse.

- Non, pourquoi ça devrait m'ennuyer ?


Drôle de question. Luke avait eu sa vie, et elle était comme ça. A la limite, il trouvait ça quand même étrange, mais pas ennuyant ou embêtant pour autant. Et puis ça allait avec l'image du bonhomme. Ça aurait été étrange en fait que Luke se soit tapé une flopée de mecs. Après qui sait... Grande question que posa ensuite Luke ! Ah ça y est les gens on y est aux questions qui tournent autour de la ceinture ! En même temps à un moment ou un autre, si ça devait continuer entre eux, ils allaient les poser ! Autant que ce soit fait de suite.

- Hum … je sais pas ce qu'on peut qualifier de « beaucoup ». Et je les ais encore moins comptés. On va dire que j'ai ma petite expérience, sans forcément m'être tapé tout New York.


Et même s'il appréciait la chose, il n'en n'était pas un obsédé, n'ayant besoin que de ça. Il ne sortait pas dans ce but non plus, et quand ça arrivait, c'était par des rencontres au hasard. Sans forcer les choses. Alors au final, il s'était fait sa petite expérience tranquillement, sans pression. C'est qu'il ne devait pas être si dégueulasse que ça le type ! Mais Luke pensait peut être que Virgile parlait de femmes uniquement. Et bien non !

- Ah et sinon j'ai déjà couché avec des mecs.


Phrase dite avec tout le calme du monde, avant de manger un bout de brochette. Non mais au cas ou ça intéressait Luke pour la suite quoi ! Que même si lui n'avait pas spécialement d'expérience, Virgile en avait pas mal avec les femmes, mais aussi un peu avec des mecs. Disons qu'il savait comment ça se passait quoi. Bouchée d'avalée, il précisa ensuite :

- Mais c'était y'a un moment maintenant... bon, j'ai aussi fait y'a pas si longtemps quelques trucs avec un autre gars, mais sans aller jusqu'au bout. Du coup, l'autre jour à repenser à tout ça, je me suis dit qu'à l'évidence, j'étais bi.


S'il était hétéro, il n'aurait jamais fait ne serait ce qu'un dixième ! Bon sinon, ça c'est plutôt une bonne nouvelle pour Luke, non ? Comme quoi il y a moyen avec Virgile. Alors ce n'est pas pour autant qu'il se soit fait de suite à l'idée d'être bi qu'il était à l'aise avec, ou savoir comment gérer ça. Si tant est qu'il y ait quelque chose à gérer …

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   11/7/2017, 23:15

J’étais rassuré sur le fait que ça ne l’ennuyait pas. Je haussais simplement les épaules et baissais le regard un peu gêné à sa question. Pas qu’elle me gêne sa question mais ma propre question était gênante. En effet pourquoi ça l’ennuierais ? Peut-être parce que j’avais un petit souci de manque de confiance en moi et que je me disais sans arrêt qu’il trouverait peut-être mieux ailleurs. Mais du coup ça me rassurais qu’il ne s’en formalise pas autant. Pas du tout même d’après son expression.

Autre question gênante mais réponse tout aussi intéressante pour moi. Il en avait beaucoup d’expérience ? Je le regardais un sourcil haussé alors qu’il répondit vaguement. Je ne commentais pas. Je crois que je n’aurais rien pu dire d’autre que « ah » de toute façon. Il avait sa vie après tout. Je me demandais juste qu’il allait me comparer. Je devais avoir l’air nul comparé à ses autres partenaires après tout… Non ? Je relevais la tête, bouche remplie par la délicieuse nourriture de ce restaurant, alors qu’il précisa qu’il parlait de garçons aussi. Je devais avouer que du coup j’écoutais avec plus d’attention alors que nous savourions tous les deux notre repas.

Je le laissais approfondir sa réponse alors que je prenais une petite gorgée d’eau. Je notais au passage que mes joues semblaient moins chaudes. Peut-être que parler plus longtemps d’un sujet gênant le rendait moins gênant. Je le regardais à nouveau sceptique avant de sourire doucement répondant d’une voix douce.

« Et bien alors heureusement pour moi Sherlock. »


Il me faisait rire. Enfin sourire plus tôt. Il s’était rendu seulement il y a quelques jours qu’il était bi. Alors qu’il avait déjà essayé avant. Je me demandais ce qu’il l’avait fait pencher pour essayer. La curiosité peut-être ? Je le voyais bien tenter des choses avec un mec juste pour voir ce que ça fait. Je le voyais mal paniquer en ressentant quelque chose. Plus se dire : ah oui d’accord, c’est ça qu’on ressent. Je souris à l’image, ne me focalisant pas vraiment sur son côté sexuel. On était dans un restaurant et la conversation était déjà bien assez gênante sans que mon esprit ne doive en rajouter une couche. Mais par contre une des informations que m’avait données Virgile resta suspendue.

« Tu n’as jamais été jus… »



Je fus coupé dans ma phrase alors qu’une serveuse venait d’apparaitre de nul part et venait demander avec une voix enthousiaste si tout allait bien, s’il nous fallait des frites ou autre. Je revins un peu à la réalité en me rendant compte qu’on parlait de ce genre de sujet dans un restaurant bondé. Ou tout le monde pouvait nous entendre à tout moment. Enfin je déniais poliment l’offre de la serveuse, ayant encore plus qu’assez dans mon assiette. J’en revenais toujours pas d’avoir été tellement absorbé par notre discussion que je n’avais plus rien noté autour de nous. Une fois la serveuse repartie je repris, rougissant à nouveau légèrement.

« Tu… Tu n’as jamais été jusqu’au … Bout avec un homme ? »

Question vachement indiscrète mais bon, tant qu’on était dans le sujet.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   11/7/2017, 23:35

Tu m'étonnes tiens, que ce soit une bonne nouvelle pour Luke ! C'est sûr que s'ils s'étaient quittés en sortant et que Virgile avait lâché un : bon bah chuis hétéro, salut ! … bof. La, il était certain que c'était possible. Possible, puisque ça ne veut pas dire que ça y est tous les types qui passeront vont trouver grâce à ses yeux ! Mais c'était cool surtout de voir Luke se lâcher un peu. Le voir sourire, c'était cool. Ça faisait plaisir, et fit sourire aussi Virgile. Comme quoi, même avec un sujet aussi intime et gênant ( pour les gens basiques ) Luke s'en sortait bien. Il avait encore les joues un peu colorées, mais ne ressemblait pas à un homard non plus.

Mais quand Luke voulu lui poser une question, il fut interrompu par l'arrivée surprise d'une serveuse, venue demander si tout allait bien et s'ils avaient besoin d'autre chose. Euh, que tu nous laisse causer ? Pour avoir été et être aussi un peu à sa place, Virgile savait que c'était le boulot qui voulait ça, mais ce que c'était chiant … Si un client a besoin d'un truc, il fait signe au serveur et basta. Déclinant tout besoin de quoi que ce soit, Luke en fit de même aussi. Ils avaient une conversation en cours que diable ! Quand la serveuse s'en alla, Virgile regarda à nouveau Luke, attendant qu'il termine la question posée tout à l'heure. Il n'avait jamais été quoi ? Jusqu'au bout avec un homme ? Hum. Il se racla légèrement la gorge, un sourire en coin et les sourcils légèrement froncés, un air qui voulait dire « bah c'est évident non? »

- Bah si.


Il l'avait dit non, qu'il avait couché avec des mecs. Ou bien ils n'avaient peut être pas la même définition de coucher et aller jusqu'au bout ? Ah peut être que Luke doutait qu'il y ait eu pénétration quoi. Que peut être Virgile avait juste fait quelques trucs à rester au stade des préliminaires. Non non. Quitte à faire un truc autant essayer jusqu'au bout.

- Dans les deux sens si ça t'intéresse.


Et on sait que ça l'intéresse hein ! Bah comme ça, il avait pu vraiment essayer les deux ! Concernant le rôle du passif, sans que ça ait été nul ou mauvais, disons que ça ne lui avait pas laissé un souvenir impérissable. En actif ça allait mieux mais la encore, sans être fou. Comme l'avait dit Tony, peut être que les types étaient mauvais tout simplement. Ou pas à son goût.

-Mais ça n'avait pas été un truc de dingue pour autant. C'était pas non plus à chier, mais … c'était surtout histoire d'essayer à l'époque.


Et il y a pas si longtemps, il y a eu ce patron avec lequel il s'était rapproché. Ce type avec lequel il s'était passé des trucs, mais, commençant à s'y attacher, et avec la mort de son amie, il avait tout quitté.

- C'est drôle comme j'ai l'impression que sur certains sujets, on est complètement opposés.


Fit-il en continuant de manger. Il y avait leur expérience avec le sexe. Virgile qui avait une sexualité active, et Luke non existante. Luke était croyant, Virgile absolument pas. Luke ne buvait pas d'alcool de ce qu'il avait vu, et Virgile... voilà. C'était un simple constat soit dit au passage. Pas une critique, un truc qui sous entendrait qu'ils n'ont aucun avenir ensemble, ça non. On en est pas la de toute manière.

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   12/7/2017, 12:39

Je le regardais perdu, avant de me dire qu’ne fait il parlait peut-être de la relation précédemment quand il avait dit ne pas avoir été jusqu’au bout… Bon ben au moins je savais ce genre d’informations sur Virgile. Et apparemment il voulait que j’en sache plus car il continua en indiquant les deux sens. Je le regardais simplement hochant la tête. Alors qu’au fond de moi je me demandais bien ce qu’il voulait di… Oh. Les deux sens. Oh, ok compris. J’essayais de manger calmement mais il continua à déballer sur sa vie sexuelle, avec ses autres partenaires masculins.

Lui qui avait évoqué le coup de pression quand à être mon premier rencard là c’est moi qui avais un coup de pression. Et si j’étais ‘nul à chier’ comme il disait ? Ou que ce n’était rien d’exceptionnel avec moi ? Ou que je n’étais pas à la hauteur, pas assez bien ? Je sentais mon cœur s’accélérer alors que mon estomac se tordait. Je regardais mon assiette un moment, n’ayant plus vraiment faim avant de me ressaisir et prendre une fritte en bouche. Je décidais de ne pas me rendre fous tout de suite. Pour l’instant autant rester calme et voir ce qui arrivera. Oui, il valait mieux.

Je relevais la tête, jusqu’ici je n’avais pas répondit, hochant simplement la tête indiquant que je l’écoutais, mais ne trouvant pas quoi rétorquer. Je méditais un moment sur ses mots avant de hocher la tête à nouveau, souriant doucement.

« Pas faux… Mais il y a aussi pas mal de points communs. Le fait qu’on philosophe un peu tous les deux. Qu’on remette en question notre éducation, même si c’est de manière différente. On a aussi tous les deux nos cicatrices. Mais le mieux c’est quand même les goûts cinématographiques. Je ne crois pas que j’aurais supporté aller à un rencard avec un gars qui n’est pas aussi bon publique que toi. »

Je finis m comparaison sur une touche plus légère, heureusement. Des cicatrices on en avait en effet tous les deux, et une famille un peu… différente. Mais ce n’était pas nécessaire d’en parler ce soir. J’avais juste voulu pointer le fait que nous nous comprenions l’un l’autre garce à certaines expériences communes. Et puis pour le cinéma, comme il était bon public et comme j’avais adoré regarder le film avec lui, j’étais vraiment content de voir qu’on s’entendait à ce niveau-là. Ça pourrait faire de bons moments.

« Ce serait sympa de se refaire une soirée film, si jamais ça te tente ? »

Après tout c’était mon ressentit à moi. Peut-être que pour lui ce n’était rien d’extraordinaire ? Juste une soirée comme tant d’autre. J’espérais que non. Enfin après, qui sait, peut-être qu’il avait apprécié autant que moi. Même si bon j’avoue que ce n’avais pas dû être parfait, ni pour lui ni pour moi rien que parce que lui était malade alors que moi je crevais de mal ce jour-là. Mais il avait su me calmer, me faire oublier ce weekend pourris. Et puis le réveil n’avait pas été désagréable non plus. Je souris doucement en repensant à cette sensation alors que je continuais de manger mon assiette bientôt terminée d’ailleurs. En espérant que Virgile ne veille pas couper court la soirée?

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   12/7/2017, 12:59

Heureusement oui, ils avaient quand même des points commun malgré leurs divergences. C'est vrai qu'ils discutaient beaucoup tous les deux, pouvaient semble t-il parler de religion, de leur éducation en toute liberté malgré leurs points de vue différents. Aussi il eu un petit sourire en coin à ce sujet. Sur les cicatrices aussi. Tout le monde en a. Mais celles de Virgile étaient plus lourdes à porter et plus lourdes de conséquences aussi. Pour le moment même s'il n'avait qu'écorché la surface, il se doutait que Luke devait avoir un lourd passé derrière lui. Il n'y avait qu'à se souvenir des douleurs, des blessures physiques qu'il avait l'autre jour … Espérons qu'ils ne se lient pas l'un à l'autre en se basant sur leurs meurtrissures ! C'est un air plus enjoué qu'il eu quand Luke parla de leurs goûts en matière de films, qui se ressemblaient ainsi beaucoup.

- C'est vrai ! C'est un point important.


Dit-il sur un ton léger, terminant doucement son assiette. De ce fait, la proposition de Luke fut d'emblée acceptée.

- Oui, ça serait cool. Et tant qu'à faire, essayons de trouver un film que l'un ou l'autre n'a pas vu, ce serait cool.


Même s'ils devaient se regarder un film qu'ils connaissaient tous les deux ça ne serait pas grave du tout. L'autre fois c'était plutôt cool, malgré le fait que lui était malade, et Luke pas au top de sa forme non plus. Refaire ça en étant tous les deux en bon état, ce serait bien. L'assiette de Virgile était dorénavant vidée. Ce fut bon en tout cas, et bien suffisant. Il prit une gorgée d'eau pour faire passer tout ça avant de demander à Luke :

- Tu prends un dessert ou quelque chose toi ? Non mais parce que j'en prends jamais donc ne t'oblige pas à ne pas en prendre à cause de moi si tu en veux.


Appétit d'oiseau bonjour. Le plat qu'il venait de manger l'avait rempli pour la soirée, manger un dessert par dessus serait du gavage. De la gourmandise ? Non, il n'était pas particulièrement gourmand, donc s'en passait. Mais que Luke ne se prive pas non plus.

- Après ça … tu veux faire quoi ? On va se boire un truc ? On va chez l'un ou l'autre ?


Sans proposition indécente la en dessous. Parce que quand même, la soirée ne venait que de débuter, ils n'allaient quand même pas mettre un terme à leur rencard si vite. Non ?

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   12/7/2017, 13:55

Je fus heureux que nous trouvions quand même des points communs. Et que la conversation se terminait sur une note plus tôt heureuse. Je souris à Virgile, avalant une des dernières bouchées de ma viande, alors qu’il me proposait un film qu’on n’avait jamais vu. Ca pourrais être sympa oui en effet ! Par contre compliqué vu que j’avais vu pas mal de film depuis que je bossais au cinéma. Mais j’étais sûr qu’on trouvera un film à voir. Et j’étais plus tôt enchanté de savoir qu’il voudrait bien se refaire une soirée. Je me demandais juste si ça sera toujours le cas si jamais cette soirée ne se passe pas… Enfin voilà.

J’étais en train de mâcher ma dernière bouchée quand Virgile me demanda si je voulais un dessert. Je suspendis mon geste un moment avant de porter ma serviette à ma bouche et avaler tout e secouant la tête négativement. Souriant je répondis :

« Je crois que si j’avale encore une chose la tout de suite j’explose. »

Je me laissais aller un peu en arrière dans le dossier de la chaise. Et bien ce fut bon en tout cas, bon et copieux. Je le regardais réfléchissant un instant à la question. Se boire un truc semblait bien. Pas que je ne veuille pas de lui chez moi mais tant qu’à faire autant garder un peu l’ambiance de rendez-vous.

« Aller boire un truc me tente. Je connais un bar sympa pas loin. »

Oui moi avec mes adresses. J’avais mes habitudes. Ce bar était un café/bistrot la journée et servait une ambiance plus décontractée le soir. Prenant sa question comme invitation je me permis de demander l’addition à la serveuse quand elle vint chercher les assiettes. Une fois payé, j’insistais pour inviter vu que j’avais initié l’idée de la soirée, on ressortit de l’établissement. L’air avait légèrement refroidit mais rien d’inquiétant, même limite agréable après la chaleur du restaurant. Les mains dans les poches je guidais Virgile dans la rue. Le bar était à deux rue d’ici, vraiment pas loin. Je papotais sur un des films qui était en salle pour l’instant, une affiche publicitaire m’y avait fait penser. Tout le monde pensait que ça allait être un carton mais au final il n’avait pas grand-chose à offrir. Un peu plus loin alors que nous passion dans la rue suivante un attroupement de gens dans le parc qui longeait la rue m’interpela. De la musique s’élevait dans les airs aussi. Regardant de plus près on pouvait discerner sur la grille menant au parc qu’il y avait apparemment des concerts acoustiques gratuit durant trois soirs cette semaine, ce soir en étant un.

Haussant un sourcil je me tournais vers Virgile :

« Ça t’intéresse d’aller voir ? »

Après tout ça pouvait être intéressant, et j’étais curieux je devais l’avouer. En plus si je ne me trompe c’était la mélodie de « rowling in the deep » d’Adèle. Pas mal comme reprise acoustique joué au piano, violoncelle et un deuxième violon celle ou violon tout court. Maintenant si ça ne tentais pas Virgile rien n’obligeait d’y aller.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   15/7/2017, 21:29

Pas de dessert pour l'un ou pour l'autre. Cool. C'était toujours plus sympa pour Virgile que personne n'en prenne que de regarder les autres s'éclater la panse. Bien que dans le fond ça ne le dérangeait pas, c'était juste long. Ils se mirent rapidement d'accord pour la suite de la soirée, soit aller dans un bar qu'appréciait Luke, non loin d'ici. Tiens il pourra voir s'il ne buvait vraiment jamais d'alcool. Pas que ça changera la face du monde c'est certain. Ça le surprit un peu que Luke tienne à l'inviter cependant. Qu'on l'invite comme ça entre potes ou autre, soit, mais être invité par un mec pour un rencard, c'était nouveau. Pas déplaisant dans le fond non plus. En tout cas cette première partie de soirée s'était de son avis bien passée. Jusqu'ici il n'y avait rien eu de dingue entre eux, mais rien ne pressait en même temps.

Ils ressortirent du restaurant, profitant de la fraîcheur de la nuit. Après la chaleur des journées ça faisait du bien. Il se laissa guider par Luke jusqu'au bar dont il lui avait parlé avant, discutant d'un film dont Luke venait de voir une affiche. A voir pour lui, même si ça ne lui disait pas grand chose. Pour sûr, Virgile avait aussi entendu la musique, vu l'attroupement aller vers la ou la musique se faisait entendre. Il tourna les yeux vers Luke qui lui demandait s'il voulait aller voir, et autant dire que sa réponse ne se fit pas attendre.

- Non, carrément pas !


Fit-il dans un souffle amusé.

- De base j'aime pas la chanson d'origine, et puis c'est carrément pas mon genre de musique.

La chanteuse tout court lui sortait par tous les trous avec ses trucs mièvres « ouiii on est plus ensemble mais je t'appelle quand mêêêême ! / m'en fous je trouverais quelqu'un de mieux que toaaaaaa » … Et ce genre de musique, c'était pas ce qu'il préférait. Lui était plus genre rock, metal, grunge, ces trucs la quoi. Pas qu'il en soit raide dingue, mais c'était sa préférence musicale.

- Fin', si tu veux qu'on y aille, ça va pas me tuer que d'écouter ça cinq minutes.


Il haussa les épaules à la fin de sa phrase, relativisant. Il avait un peu oublié qu'ils étaient la à un rencard, et que c'était pas que des trucs qui lui plaisait à lui qu'ils devaient faire. Aux deux serait mieux, mais au pire … Si Luke avait envie d'écouter ce truc, il n'était pas à cinq minutes non plus.

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   15/7/2017, 21:55

Je le regardais surpris, souriant doucement alors qu’il m’avait répondu négativement mais de manière amusée. Je secouais la tête en riant alors qu’il me disait qu’n pouvais y aller si je voulais.

« Non t’en fait pas, il y a d’autres jours ou c’est ouvert, je reviendrais peut-être. »

Je n’allais pas lui imposer un truc qu’il n’aimait pas juste parce que ça m’intriguait. Il avait bien le droit d’avoir ses goûts. Du coup je repris la route me tournant légèrement vers lui. Il avait réussis à me détendre un peu du coup j’essayais de faire un peu d’humour.

« Donc ce n’est pas avec cette musique là que je pourrais te séduire. Il te faudrait quoi du coup ? »


Je souris doucement. J’étais encore incertain de mes gestes par moments. Et pourtant il avait réussis à me faire sentir à l’aise et me faire avoir conscience en moi. Qui aurait crus il y a quelques semaines de ça que je changerais grâce à lui. Changerais de cette manière. Mais au final j’appréciais. Il avait su me donner la gifle que j’avais besoin pour essayer aussi sereinement que possible d’avancer. On finit par arriver au bar et je passais devant, la disposition des lieux rendant compliqué le fait de le laisser passer devant.  Je rentrais à mon tour dans l’ambiance assez moderne de l’établissement. Des néons bleus et verts servant à diffuser la majorité de la lumière donnaient une ambiance assez électrique à la salle. Les meubles étaient en plastique, métal pierre, et les banquettes et chaises recouvertes d’un cuir noir rembourré. Je nous dirigeais vers une des alcôves vides et vérifiais que ça allait à Virgile avant de m’installer. Le serveur, je ne savais pas son prénom mais je savais qu’il était employé fixe, nous vis de loin et me fis un signe qu’il arriverait. D’habitude je parlais avec le patron, le connaissant bien vu qu’on avait été à l’école ensemble. J’avais été un petit rejeton mais lui n’avait jamais rien fait. En même temps de deux ans mon ainé on se connaissait que du fait d’avoir été entre les mêmes murs. Enfin il ne devait pas bosser ce soir, ce qui n’était pas grave, j’avais une meilleure compagnie à entretenir.

Du coup je plaçais mes avants bras sur la table, joignant les mains et souriant doucement.

« Et sinon, y a d’autres trucs que tu n’aimes pas ? »


Bah tant qu’à faire autant être au courant non ? Ca évitera peut-être des faux pas… Enfin pas que je pense que Virgile le prenne mal si jamais je lui propose un truc qu’il n’aimerait pas. Mais tant qu’à faire autant savoir les trucs qu’il aime et éventuellement trouver des points communs à ce niveau-là.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   15/7/2017, 22:20

C'est bien soulagé qu'ils continuèrent leur route jusqu'au bar, ravi pour sa part de ne pas être resté écouter la musique. On l'a échappée belle ! En plus que, une fois arrivés dans ledit bar, il semblait vachement cool. En tout cas il aimait bien la déco. Ça joue beaucoup. Il suivit à nouveau Luke pour aller se poser à une table, hochant la tête positivement avant qu'ils ne s'y posent tous deux. Assis, il retira sa veste de ses épaules pour ne garder que son haut à manches courtes. Et grande question que posa Luke ! Il cligna quelque fois des yeux avant de répondre.

- Beaucoup de choses. Tellement que je ne sais même pas par ou commencer...


Il fut arrêté par l'arrivée du serveur, qui les salua poliemment avant de leur donner la carte du bar, puis les laisser choisir tranquillement.

- Les lois, les règles, la bienséance, les moralisateurs, les donneurs de leçons, les gars qui se croient au dessus des autres, les abrutis qui font du mal aux bestioles juste pour s'amuser ... les cons pour faire simple.


Virgile regardait en même temps les boissons que proposait la maison. Si avant il n'avait pas voulu d'alcool, à présent ça passerait bien. Tiens un Sex on the beach, ça lui disait bien. Un cocktail qu'il aimait bien préparer, et surtout les têtes des gens qui les commandaient. Les gars vous commandez un cocktail, vous demandez pas au serveur de vous envoyer en l'air avec lui sur la plage la plus proche !

- Il y a aussi quand je fais cramer un truc. Quand il y a plus de café, le métro bondé, quand je suis en soirée et qu'il y a de la musique nulle, ou quand je me coupe en me rasant, les gosses mal élevés qui braillent dans le supermarché, y choisir aussi la file qui est la plus lente ...


Et puis aussi quand l'effet de la drogue se dissipait, c'était assez chiant ne l'oublions pas. La gueule de bois du lendemain, ne plus se souvenir du prénom de la fille endormir à coté de soi, se retrouver avec un tatouage surprise, trouver une amie les veines tailladées dans sa baignoire, faire une overdose... Toutes ces petites choses de la vie !

- Et toi, y'a quoi que tu n'aimes pas ?


Lui demanda t-il en reposant la carte des boisons, regardant Luke avec son petit air désinvolte habituel.

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   15/7/2017, 23:17

Je haussais un sourcil, il y avait tant de choses que ça qu’on ne pouvait pas aimer ? Je remerciais le serveur et ouvrais la carte à la page des cocktails sans alcools. Je les avais tous déjà fait mais bon, voir la liste des ingrédients me donnera peut-être envie pour un truc précis. Je relevais le regard vers Virgile alors qu’il commençait à énoncer. Les lois ? Un petit rebelle donc. D’un côté c’était peut-être en lien avec ce côté philosophique. Du coup le fait qu’il n’aime ni la bienséance ni les moralisateurs collait avec le premier élément. Je rigolais doucement alors qu’ la fin il généralisait : les cons.

Les enfants du seigneur devaient s’aimer entre eux, s’entre aider. Mais j’avoue que j’avais du mal aussi avec certains. Je me demandais un instant si mes parents faisaient partie de cette catégorie là… Je n’avais pas voulu y réfléchir plus intensément depuis ce fameux weekend. Mais il faudra bien un jour que je me résigne à me positionner vis-à-vis de ce qu’ils avaient fait. Je fus tiré de mes pensées par Virgile qui entamait sur des choses plus légères. Je fis une petite mine désolé quand il évoqua le café, un point en moins pour moi.

J’étais en train d’hésiter entre un Bora Bora ou un Virgin Mojito quand il posa sa carte et retourna la question. Je soupirais un instant, ne sachant pas par où commencer. Des choses que je n’aimais pas il y en avait pleins. Posant la carte à mon tour, le Virgin Mojito l’emportera - qu’elle ironie -, je tordais mes mains doucement.

« Je n’aime pas les mensonges, je n’aime pas les moutons, enfin les gens stupides qui ne réfléchissent pas. Je n’aime pas non plus les gens butés ni ceux qui veulent imposer leurs idées. Et surtout je déteste les pâtes pas cuites ! »

J’avais finis sur un air plus que sérieux. Avant de rire doucement.

« Soit trop ou soit pas assez, je déteste la texture dans les deux cas. Ou alors trop salées ou pas assez ou quand elles sont sèche après avoir été à l’air quand t’oublie le film plastique. C’est fou quand on y pense parce que j’adore les pâtes à la base. Peut-être que c’est pour ça que je déteste quand elles ne sont pas bonne, parce que j’adore quand elles sont bonnes ? »

Allé on va philosopher sur les pâtes pas cuites. Au moins ça faisait un sujet. Qui sait ? Il n’aimait peut-être pas les pâtes ? Le serveur revint prendre nos commandes, je demandais du coup mon mojito vierge et laissais Virgile prendre ce qu’il désirait. Une fois le serveur partit je repris.

« En tout cas les files aux supermarchés ça ne m’a jamais ennuyé … Par contre le regard des caissiers ou des gens qui essayent de faire la conversation, te demandent si les bougies c’est pour une soirée romantique avec ta copine et que tu réponds que tu es gay, ça c’est juste horrible. Je me souviens d’une vielle que j’avais aidé à déballer ses achats, toute gentille, jusqu’à ce qu’elle découvre que j’étais gay. D’un coup j’étais le pire malfrat à ses yeux… Enfin je suppose que ce genre de situations on est plusieurs à l’avoir vécue. »


Maintenant il était bi du coup... lui peut-être moins...

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   15/7/2017, 23:34

Les mensonges, c'est vrai que Virgile ne les aimait pas trop non plus, mais c'en serait justement un que de dire qu'il ne mentait jamais. « Non m'sieur l'agent, c'est pas ma drogue, je ne touche pas de ce pain-la ! » … Par exemple... Ah, pour les moutons Virgile approuva grandement. Ça un bon point en commun à nouveau ! Et les gens qui cherchent à imposer leurs idées non plus ! Bien ça ! Et … euh … les pâtes pas cuites ? Surpris qu'il enchaîne avec ça, il le regarda avec un air amusé, attendant qu'il développe. Les pâtes pas bien cuites en fait alors. Il s'amusa de son explication et de sa petite question philosophique sur la fin, avant de se dire :

- Pourtant faut le faire pour rater des pâtes, non ?


Visiblement Luke devait connaître des gens qui y arrivaient. A moins que ce soit Luke lui même qui rate ses pâtes et qu'il s'énerve tout seul comme ça ? Chelou. Le serveur d'arrivé, Luke commanda en premier .. Un Virgin Mojito. Bon, il ne voulait pas chercher des coïncidences partout mais entre le mec bel et bien vierge qui demande ça et lui même qui par la suite demanda un Sex on the Beach, sachant la ou Luke et lui s'étaient rencontrés … Il y avait de quoi chercher de quoi faire. En attendant ça l'amusa un peu tout ça. Serveur de reparti, Luke continua. Sur le fait que c'est relou les caissières qui tentent de te faire la conversation. Ça l'était, mais les pauvres en même temps devaient des fois se faire chier. De la à demander cash si des bougies étaient pour une soirée romantique avec sa copine … La réponse que lui avait fourni Luke fit ricaner doucement Virgile, qui aurait bien aimé être la pour voir ça. Moins la petite vieille qui avait changé du tout au tout en découvrant l'orientation de Luke. Il avait raison sur le dernier point aussi.

- C'est sûr que oui, tu n'es pas le seul à avoir subi ça : être regardé différemment pour ce que tu es. Et de mon avis t'es loin d'être le dernier non plus.


Tiens du coup est ce que ça arrivera à Virgile ? S'il sortait un jour avec un mec, Luke par exemple ( comme il est la hein … ) et que quelqu'un le matait bête ? Sûr que ça l'énerverait, mais la, à froid il ne pouvait dire quelle sera sa réaction alors. Il croisa ses mains sur la table et regarda Luke un peu plus sérieusement.

- Mais ta famille alors ? De ce que j'ai compris, vous êtes très religion et tout ça … Hors c'est considéré comme une abomination. La belle excuse pour pas mal de cons si tu veux mon avis, mais … ta famille, elle est au courant que tu es gay ?


Et si elle l'était, comment Luke vivait avec ça ? Comment ça se passait ? Bien ? Mal ? Ils acceptaient quand même l'orientation de leur rejeton, ou bien l'aspergeait d'eau bénite à chaque fois qu'il le voyait ? … ça devait être alors pour ça la sortie à la plage, l'eau salée et tout …

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   16/7/2017, 10:42

Je devais avouer que oui il fallait le faire pour rater des pâtes. Sauf quand on donnait cours bénévolement à des enfants de la paroisse pour qu’ils apprennent à cuisiner… là ça devenait vite simple de rater des pâtes. Mais bon, ils apprenaient donc ce n’était pas si grave, juste infect. Je racontais ensuite les anecdotes avec les caissières et les vielles femmes. Oui je me disais aussi que je n’étais certainement pas le dernier. Et pourtant je ne comprenais pas ce que ça changeait d’être gay ou lesbienne ou hétéro ou polygames ou je ne sais pas tout quoi encore. Tant que toutes les personnes sont consentantes où est le souci ?

La prochaine question fut logique vu la conversation mais réussis quand même à me surprendre un peu. Ma famille ce qu’ils en pensaient… J’eu un petit sourire ironique alors que je frottais ma paume droite avec mon pouce gauche. Pas de cicatrice à cet endroit mais des mauvais souvenirs. Le catéchisme privé avec père Christophe alors que j’avais du mal avec mes mains pour les mettre correctement en attendant l’hostile. C’était là qu’il avait parlé avec mes parents comme quoi il avait des soupçons et que c’est là que tout avait commencé.

« Ils sont assez spécial… »

Je me coupais alors que le serveur arrivait nous servant nos boissons avec un clin d’œil. Je n’y fis pas plus attention que ça, je remerciant vaguement. C’était dingue comment les serveurs venaient toujours au mauvais moment ce soir. Je n’y prêtais pas plus attention et me replongeais dans mon récit, ne relevant pas vraiment le regard vers lui, sans non plus avoir baissé la tête au maximum.

« Ils ne m’en veulent pas d’être gay ils pensent juste que … je suis plus malade que ça et que le fait d’être gay découle de cette maladie. Du coup ils acceptent moyennement se disant que c’est un symptôme et que … Enfin voilà. »

J’avais fini avec une voix légèrement tremblante. Je ne savais pas si je devais tout dire, peut-être pas lors d’un premier rencard mais … j’avais commencé et c’était difficile de faire autrement que de continuer.

« Du coup mon père et mon oncle que tu as vu, me surveille de près et mes tantes étaient assez reluctance quand à me laisser approcher de mes cousins et cousines quand ils étaient bébés de peur que je contamine… Enfin ce n’était pas vraiment une enfance super joyeuse mais le fait que je sois gay ... Enfin ils le mettent sur le compte de la maladie et pensent que je n’ai pas de volonté libre au niveau de mes attirances… »

Je relevais le regard vers Virgile, incertain et perdu. Je ne savais pas comment il allait réagir et je me rendais compte à quel point c’était une idée stupide de forcer un gamin à croire qu’il avait le mal incarné en lui. Mais bon … j’étais en train de me soigner. Même là de suite avec Virgile qui arrivait à me faire me sentir bien.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   16/7/2017, 10:58

Assez spécial ? C'est à dire ? Petite pause rapportage de cocktails, interrompus par le serveur qui déposa les boissons devant eux. Virgile le regarda pour le remercier et … c'est quoi ce clin d'oeil à Luke ? … Boh, pas ses affaires. Il était plus intéressant que d'écouter Luke lui raconter la situation sur sa famille. Ils ne lui en veulent pas d'être gay ? … Bah encore heureux tiens ! Et de … hein ?? Virgile secoua brièvement la tête quand Luke lui expliqua que pour sa famille, son homosexualité découlait d'une maladie, que c'en était un des effets.

- P … pardon ?


Le ton de sa voix n'était pas énervé ou rien, juste énormément surpris. Mais vraiment ! Il n'en revenait pas qu'aujourd'hui encore il y ait des gens qui puissent penser un truc pareil ! Remarquez, si ses parents adoptifs apprenaient que Virgile était bi, pas sûr qu'ils aient une réaction plus mature. Mais Virgile se tu. Il laissa Luke lui raconter quelle était sa situation. Surveillé pour ne pas contaminer es cousins et cousines pour ne pas les contaminer ? … Sérieux ? Oh putain … La, il sentait doucement l'énervement arriver, ébahit qu'il puisse y avoir des gens qui pensent comme ça dans ce monde. Il s'en doutait avant aujourd'hui mais d'en avoir la confirmation c'était autre chose. Comme quoi l'autre jour à la plage ils lui avaient semblé être sympa et tout … Vraiment faut pas se fier aux apparences. Tout mettre sur le dos d'une maladie qui ne lui offrait pas le choix pour son attirance sexuelle …. Virgile le regarda dans les yeux quand Luke releva le regard vers lui. Il ne dit rien, gardant au mieux une attitude calme.

- Je vois un peu le genre …

S'énerver la contre Luke n'y changera rien, mais fera du bien cependant. Putain heureusement qu'il ne les avaient pas sous la main ! Il leur aurait fait comprendre sa façon de penser. A la place il touilla doucement son cocktail s'appliquant à faire des gestes mesurés.

- Mais toi ? Tu penses quoi de ça ?


Du fait que son homosexualité découlerait d'une maladie quelconque, du fait que sa famille le surveillait par rapport à ça pour qu'il ne contaminait pas le reste de sa famille. Lui même son homosexualité qu'est ce qu'il en pensait, il croyait lui aussi que c'était une maladie ou un truc comme ça ?

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 103
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   16/7/2017, 12:10

Je fis un demi-sourire à Virgile alors qu’il s’exclamait. Oui c’était une histoire assez ... Enfin voilà. Je finis mon récit. Me demandant comment il allait réagir. Je me demandais à quel point il était fâché. Pas que je sache lire les pensées mais je remarquais bien à son attitude plus froide. Je ne dis rien alors qu’il disait voir le genre. Et encore il ne connaissait pas tout. Je passais une main dans ma nuque un peu gêné. Je ne savais pas quoi dire d’autre. Ma famille était … elle était ce qu’elle était point. Et pourtant j’avais de plus en plus l’impression qu’elle était fausse et mauvaise.

Je regardais mon verre, n’ayant pas vraiment envie de boire, la gorge trop nouée. Je n’allais pas pleurer mais ce n’était pas la conversation la plus simple non plus. Quoi que temps qu’à devoir l’avoir un jour autant le faire le plus vite possible. Je relevais le regard sur lui alors qu’il me demandait ce que j’en pensais. Je pris un moment pour répondre, cherchant la bonne manière de formuler ma pensée.

« Je pensais longtemps comme eux mais j’ai commencé à remettre en question quand j’ai commencé mes petits trips philosophiques. Je n’ai pas entièrement remis en cause ce qu’ils me disaient. Dison que j’ai juste interprété de manière différente. Mais récemment je… Me suis dit que ce n’était peut-être rien de grave ni de mauvais. Juste ma préférence à moi. Au fond la bible n’est qu’une interprétation de la vie et je ne vois pas pourquoi des gens au temps de Constantin pouvaient décider que leur point de vue était la loi. Chacun a le droit de voir le monde comme il veut… Du moment qu’il n’essaye pas d’imposer je ne vois pas où est le mal. »

Je haussais doucement les épaules. Je savais qu’ils étaient dans le faux. Ma famille, les prêtres de notre communauté… Je savais bien. Maintenant. Et pourtant je ne pus m’empêcher de serrer les dents. Le souvenir de ma ‘cure’ était encore bien présent même si les marques physiques s’estompaient petit à petit. Ce n’était pas correct. Mais de là à porter plainte comme James l’avait demandé ? Je décidais de ne pas penser à ça ce soir. Du coup j’essayais de remonter un peu l’ambiance. Essayant de sourire.

« Mais au final temps que les gens sont heureux avec ce qu’ils ont je m’en fiche un peu qu’ils soient gay, lesbiennes ou autre. On sait mieux que quiconque ce qui nous rend heureux. »

J’avais regardé Virile dans les yeux à mon tour, rougissant doucement. J’étais bien avec lui. Il arrivait à me montrer une autre manière de vivre. Qu’il y avait le choix. Et je voulais prendre ce choix. Et puis … Il était une personne agréable. Sympathique, on s’entendait bien, séduisant. J’avais l’impression qu’on avait pas mal de point de divergence et pourtant qu’on était sur la même longueur d’ondes ou qu’on pourrait s’adapter l’un à l’autre. Et c’est ça que j’aimais. Il y avait moyen de construire quelque chose. Enfin j’espérais.

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 60
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 27
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde Wong Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un pas vers l'inconnu [ Luke ]   16/7/2017, 13:23

Virgile attendit que Luke trouve quoi lui répondre, puisque visiblement ce n'était pas un sujet facile à aborder pour lui. Tu m'étonnes tiens, passe ta vie avec des débiles qui te font croire que ton homosexualité est une maladie... Fin pas une maladie mais le résultat d'une maladie. Même délire. Ça le rassura un peu de savoir que Luke, malgré le fait qu'il ait visiblement longtemps pensé comme eux commençait à remettre en question ce qu'ils disaient la dessus. Virgile prit une petite gorgée de sa boisson pendant qu'il l'écoutait, alors qu'il essayait de remettre en cause ce qu'on lui avait dit toute sa vie, essayant d'interpréter autrement la Bible. La vision de Luke avait on dirait changé un peu de ce qu'on lui avait appris. Il hocha légèrement la tête, bien que dans sa tête, ça bouillonnait. Il n'arrivait pas à croire qu'un truc pareil puisse exister encore aujourd'hui, et si proche. Il regarda Luke qui finissait par dire qu'au final on est mieux placé que quiconque pour ce qui nous rendait heureux. Un homme, une femme, une piqure …

- Je suis bien d'accord.


Dit-il doucement, avant de se reprendre.

- Enfin sur ce que t'a dit au final, parce que la façon dont ta famille voit l'homosexualité, excuse-moi mais c'est des cons.


Pfiouh ça soulageait de le dire à voix haute ! Et il s'excusait seulement parce que c'était la famille de Luke et rien d'autre, peut être parce que Luke aimait quand même sa famille. La pour le coup, pas trop Virgile.

- J'sais pas dans quel monde ils vivent ni quel est leur souci dans leur tête pour penser que l'homosexualité est un truc qui s'attrape comme une maladie, un truc qui est contagieux, mais ça on le pensait au Moyen-Âge ! Alors vraiment tu as bien fait de remettre en question tout ce qu'ils disaient.


Ouais d'abord. Virgile avait dit ça avec entrain et assurance. Pas qu'il soit non plus fervent défenseur de la cause gay ou autre, mais les abrutis dans ce genre … Le tatoué ne dit rien quelques secondes, se disant un truc. Luke n'avait peut être pas remis tout en question. Peut être que si, mais il n'en n'avait pas l'impression. Le chemin pour lui jusqu'à s'assumer pleinement était peut être difficile mais peut être que jusqu'ici il n'avait eu personne pour lui dire à haute voix qu'être gay, c'est quelque chose de normal, banal. Quelqu'un qui l'encouragerait dans cette voie au lieu de vérifier qu'il ne contamine pas les gosses.

En un quart de seconde, sa décision était prise. Bousculer les gens, les mœurs, faire des doigts à la bienséance, c'était son truc. Donc, il laissa son cocktail sur la table, et se leva. Pas pour aller loin, juste pour aller se poser à coté de Luke, sur la même banquette. Le corps tourné vers lui, Virgile releva les mains pour prendre le visage de Luke, posant ses mains à ses joues pour lui faire totalement tourner la tête vers lui. Et être sûr qu'il n'allait pas se défiler. Il le regarda dans les yeux, l'air assuré, comme s'il savait parfaitement ce qu'il faisait. Comme si les yeux bleus de Luke n'étaient pas si proche des siens. Comme s'il n'était pas assez près de lui pour sentir sa respiration sur ses propres lèvres.

- Si c'est ce qui te rends heureux, laisse jamais personne te dire le contraire.


Gardant le visage de Luke entre ses mains, il réduit la déjà maigre distance entre eux pour poser ses lèvres sur les siennes, l'embrassant sans autre forme de discours.

......................................................................................................................................................


Virgile Dickinson
Norm life baby "We're white and oh so hetero and our sex is missionary" - "our God is white and unforgiving we're piss tested and we're praying" - "We're rehabbed and we're ready for our 15 minutes of shame" Raised to be stupid, taught to be nothing at all. We're taught to be nothing.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un pas vers l'inconnu [ Luke ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Attractions :: Restaurants-
Sauter vers: