AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et un p'tit dernier pour la route ! [James]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
● Nombre de messages : 270
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Et un p'tit dernier pour la route ! [James]   3/8/2017, 21:19

Il avait terminer de tout nettoyer, essuyer et ranger, la cuisine était maintenant toute propre comme si personnes n'avait fait à manger, il avait même trouver des plats dans quoi placer le reste de la soupe, car oui il en avait trop fait. Il allait laisser le reste dans le frigidaire, certains que quelqu'un dans cette maison allait être ravi d'en manger. Puis il était revenu prendre place à côté du brun, avait prit sa main dans la sienne, frotter délicatement sa peau de son pouce et l'avait écouter.

Certes la normalité n'était pas une chose à dire, ce n'était pas non plus un terme que James utilisait généralement, mais c'était sa façon à lui de dire a son ami qu'il était comme tous les autres parents stresser dans la vie. Puis il eu un pincement au coeur, un tout léger, celui qu'on chasse vite et qu'il ne laisse pas de trace. Le doc l'avait remarquer que Castiel n'était pas de ceux qui se confiait, mais il pensait pas qu'il gardait tout enfoui au fond, il aimerais qu'il se sente assez à l'aise pour lui parler peut importe le sujet.

- Tu sais, ce n'est pas parce que je suis un psy ou même un amant dans ta vie. Mais si tu veux me parler, je serais là. Garde pas ça trop enfoui et que l'alcool le fasse ressortir, ça va te ronger. Juste je suis là.


Il l'était pour toutes les personnes qui en jugeait digne si on peut dire. Ce n'était pas beaucoup de personnes, le russe n'était que la deuxième personnes avec laquelle il répondait présent peut importe l'heure et aller savoir pourquoi, il en ressentait simplement le besoin de le faire. Son regard dériva vers le comptoir, il avait complètement oublier de le nettoyer celui-là, il retourna donc à son ménage sous le regard attendrit du brun. Qui sans avertissement lui sortie un autre de ses phrase déstabilisante en même pas vingt-quatre heures.

Rencontrer ses enfants, il avait vu les photos et ils avaient l'air magnifique, il aimerais vraiment les voir, mais il ne le fera pas, pas avant que leur père lui en donne la permission du moins.

- J'aimerais bien. Je suis certains de bien m'entendre avec eux. Ils ont l'air géniaux, du moins sur les photos.


Alexis, il ne savait pas c'était lequel, mais gentil et avenant, il ne l'avait pas vu face au jeunot à l'hôpital, c'est idiot qui se permette des erreurs et que lui doit arranger avant que le tout ne devienne catastrophique. Non il n'était pas gentil et avenant, du moins pas toujours.

- Ça c'est que tu n'as vu qu'un côté de moi. J'ai entendu des nouveaux médecin me nomme le Doc de la tombe. Je crois qu'ils ont peur de travailler avec moi.

Pas parce qu'il virait la personne qui travaillait dans son service a la moindre erreur ou qu'il prenait un des jeunots dans son secteur pour lui faire comprendre ses erreurs qu'il était si méchant, peut-être un peu, mais il fallait l'être lorsque des médecins travaillait avec des patients qui ont peur de mourir a longueur de journée.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1141
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 37
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Et un p'tit dernier pour la route ! [James]   3/8/2017, 22:12

Castiel avait simplement souri à James, lui caressant sa main à son tour. C'était aimable à lui de lui dire qu'il était la en cas de besoin, s'il avait envie de parler. Mais s'il faisait ça, ce serai bien juste par leur lien et pas par la profession de James. Un coup à ce qu'il ne l'analyse et capte à quel point le mec est grave quoi ! Oh bah tiens, il venait de lui dire qu'il ressemblait à Alexis pour l'aspect gentillesse ? Et bien on dirait qu'il ressemblait aussi à Dorian pour le coté fée du logis ! Quoique pour son fils c'était trop abusé. Au moins jamais ce n'était le bordel chez lui. Ça le fit sourire de savoir que James ne serait pas contre rencontrer ses enfants. Il ne pouvait pas dire si le courant passerait avec tous, mais avec certains, c'est sûr. De toutes, ils étaient tous géniaux.

Surtout en photo pour certains !

Fit-il en riant doucement. Ça va c'est une blague ! Mais il y en a, c'est de sales caractères ! Mais sinon, ils étaient super. En toute neutralité bien sûr. Calmement, il l'écouta lui expliquer que si Castiel disait ça, c'est parce qu'il n'avait vu qu'un coté de sa personne, lui racontant comment les nouveaux l'appelait. Sympathique comme surnom dites. Mais il ne s'en préoccupa pas plus que ça en fait. Ça lui semblait tout à fait cohérent.

C'est logique James. On ne se comporte pas de la même façon au boulot que dans le privé. Je me doute bien ne pas connaître chacune de tes facettes.


Ce qui était tout à fait logique. Et Castiel ne travaillant pas avec James, il ne savait donc pas comment il était avec ses collègues. Enfin il aurait pu le savoir, le jour de l'échographie, mais il était trop sur son petit nuage pour remarquer quoi que ce soit d'autre.

Regarde-moi. Tu penses que j'en serais arrivé la, petit immigré venu tout droit de Londres en faisant le mariole 24h sur 24 ?


Non au boulot il était très sérieux, inventif, impliqué et toujours à la recherche de mieux pour sa galerie. Il savait prendre les décisions difficiles, être sévère quand il le fallait, il savait gérer son affaire. D'accord de temps en temps il était cool aussi. On ne connaît jamais les gens entièrement de toute manière. Peut importe depuis combien de temps on les fréquente. Donc il le croyait volontiers quand il lui disait ne le connaître que d'un coté. Puis il se leva de la chaise et se dirigea vers James, un sourire malicieux aux lèvres et lui dit sur le ton de la confession, un brin séducteur ;

Mais qui sait .. peut être que j'aimerais aussi cet aspect de toi.


Hé, le coté mec dur au travail, ça peut être excitant ! Enfin la, pour le jeu...

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 270
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Et un p'tit dernier pour la route ! [James]   4/8/2017, 06:51

Surtout en photo, ses enfants ne devaient pas être si pire que ça, il exagérait c'est certain. Mais bon, il les connaissait après tout, même lui avait rencontré des enfants avec des caractère à faire reculer plus d'un.

- Je suis certain d'arriver à me faire aimer.

James n'avait pas voulut sortir la phrase sur ce sens là, pas qu'il devait absolument ce faire aimer des enfants du rose, mais tous ceux qu'il avait vu divisait par l'accepter alors il se dit que ça ne devrait pas être différent.

- Une chance que je sois différent en décors du travail, tu ne m'aurais pas aimer sinon.

Pas qu'ils étaient amoureux, mais il y avait plusieurs sens au mot aimer. Et puis imaginer un homme hyper stricte dans la vie réelle, même à lui cette pensée lui donnait des frissons. Au travail il n'avait pas le choix, la vie mentale et physique des ses patients étaient en jeu, alors pauvre de toi si tu n'es pas capable d'installer une perfusion du premier coup ou si il y une plainte de toi peu importe laquelle, tu ne seras jamais dans son service. Oui, il avait été une tombe pour certain.

Le pays sourit en entendant une autre partie de la vie de son amant, il aimait en apprendre plus à chaque jour comme si celui-ci se lâchait de plus en plus et ne le remarquait même pas. Il aurait apprécier avoir l'histoire au complet, mais il se dit que ça viendra le moment voulut.

- Et tu es fort du être arriver. Pour ma part je suis en mec d'un trou perdu au Kansas qui est devenu le premier médecin de son village. On a qu'en même de quoi raconter à deux.

Il ne voulait pas jouer à qui est le plus fort, simplement lui démontrer que encore une fois il arrivait à comprendre la situation. D'abord la sienne est totalement différente, il n'avait pas été un immigrant mais un gars de la campagne qui arrive à New York, c'est assez déstabilisant aussi. Puis il vit Castiel s'approcher de lui et il prit ses hanches entre ses doigts une fois celui-ci assez proche de son corps. S'il aimerait cet aspect de sa personne, s'il voulait qu'il la joie à la dur, sûrement, mais comme il l'avait dit, ce n'est que pour le travail, il ne voit pas comment être un bourreau à la maison.

- Je pense pas être capable d'être dur envers toi.

Non face au Brun il devenait presqu'une guimauve, il était moi et en même temps il gardait sa façon d'être et de pensée. Il ne voulait juste pas le blesser, juste s'en occuper et lui donner l'attention qu'il demande, sexuelle ou non.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1141
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 37
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Et un p'tit dernier pour la route ! [James]   4/8/2017, 17:15

Castiel émit un bref rire, amusé par sa petite conclusion comme quoi à eux deux ils avaient de quoi raconter. On dirait bien oui ! Entre James qui semblait avoir roulé sa bosse lui aussi et lui même, il y a de quoi faire.

J'aimerais bien en savoir plus un jour sur l'histoire de ce type venu du fin fond du Kansas, devenu médecin à New York.


Il aimerait bien un jour oui. Il ne le pressait pas. A voir quand et comment ils finiront par raconter leur vie respective à l'autre. Petit à petit comme jusqu'à présent ? Ou bien au lit, enchevêtrés dans les draps après une partie de jambes en l'air torride ? Il avait une petite préférence pour l'une des deux options. Est ce utile de vous dire laquelle ? Pour l'instant il profitait d'être contre lui, d'avoir ses mains posés à ses hanches alors qu'il posa ses mains à ses bras, et les remontait jusqu'à ses épaules ou il y passa ses bras. C'était quand même bon de savoir que James ne se sentait pas capable d'être aussi dur avec lui qu'il ne l'était avec ses collègues. Non, c'est bien normal. Ils étaient en dehors du boulot, n'avaient à se faire respecter de personne et étaient d'égal à égal. Se montrer en petit chef tyrannique ne servirait à rien si ce n'est à taper sur le système de l'autre.

Et je ne pense pas non plus qu'on en serait la si c'était le cas.


Si James s'était montré en vrai casse couilles dans le privé, jamais Castiel ne se serait doucement attaché à lui de la sorte. Ok pour s'envoyer en l'air mais après ça, merci au revoir. Il n'était pas masochiste et n'aimait pas les prises de tête, et encore moins avoir quelqu'un qui lui dicte sa conduite. De quoi l'irriter au possible. Des années qu'il n'avait plus ses parents et des années qu'il était son propre chef, on prends vite l'habitude d'être seul capitaine à bord. Cependant … Castiel raffermit un peu son étreinte autour des épaules de James pour rapprocher un peu plus leur corps, et lui adressa un sourire charmeur en lui adressant un regard taquin :

Mais je pense que ce petit coté autoritaire, dans certaines circonstances, peut être très sexy...


Lui dit-il d'une voix plus basse. La, il comprenait l'allusion ? Ou il lui fallait de plus amples explications ? S'il voulait il pouvait même lui donner un exemple !

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 270
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Et un p'tit dernier pour la route ! [James]   4/8/2017, 18:05

Comme il pouvait être entêter comme mec, lui qui essayait de résister pour le laisser se reposer voilà qu'il revenait à l'assaut, certes il avait comprit la première allusion avec son côté dur, mais Cas se remettait d'une soirée assez arrosé et il voulait l'épargné un peu. Mais le russe ne le voyait pas de cette façon on dirait. C'est dans un soupir de résignation qu'il empoigna le brun en dessous des muscles fessier et le souleva pour le déposer un peu durement sur le plan de travail sur lequel ils étaient accoudé à l'instant.

- Moi qui essayait que tu reste tranquille, je devrais te laisser tranquille.

Dit-il en allant parsemé de baiser le coup de son amant, lui-même ressentait le désir pour l'homme en ce moment, mais il avait aussi cette stupide conscience qui lui dictait que l'homme avait besoin de sommeil. Ses mains n'écoutant rien allèrent glisser sur les cuisses de son vis-à-vis, empoignant la peau à travers le malheureux pantalon. Elle remontèrent vers les hanches et sous le chandail qui se fit doucement relever, du moins pas assez pour être enlever.

Ses lèvres qui explorait le peau du cou et des oreilles, trouvèrent leur chemin vers les joues, le menton et la lèvre du bas qu'il se mit a mordiller. Sa respiration commençait à se couper, il avait vraiment envie de Castiel à ce moment là et son bon sens lui commençait à s'effacer, ses geste eux devenait plus rapide, plus exciter, son corps se réveillait à chaque bout de peau qu'il touchait.

- J'ai envie de toi Cas.

Il avait dit cette phrase dans un soupir d'envie, son excitation se réveillait et il sentait celle du brun sur son ventre grandir à son tour. Leur soirée allait devenir de plus en plus chaude et ce en plein milieu de la cuisine, par chance les enfants n'étaient pas présent. Il n'y avait pas vraiment d'endroit pour s'envoyer en l'air pour James, tout son logement avait déjà subi ses moment sportif ou doux, son auto aussi, il y avait aussi une fois à son travail dans son bureau, quoique la plus part le font dans les salles de sommeil prévu aux employer.

Revenons à nos deux sportifs, les mains de James remontèrent sur le dos du brun et le chandail de celui-ci fini au sol, ses mains allèrent se perdre dans les cheveux déjà défait et il se mit a grogner de plaisirs. les dernières fois qu'il avait jouer dans les cheveux du russe, ils avaient un peu de gel dedans et l'effet n'était des plus naturels, mais là l'effet lui faisait des frissons partout dans le corps.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1141
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 37
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Et un p'tit dernier pour la route ! [James]   4/8/2017, 18:29

Un brusque frisson le prit quand il sentit les mains de James passer en dessous de ses fesses pour le soulever, et le poser sur le plan de travail de la cuisine, contre lequel ils étaient un peu plus tôt, gardant ses mains aux épaules de James une fois posé la. Un sourire de pur sale gosse fleurit sur ses lèvres, conscient que oui, ce serait tellement plus sûr et réfléchi que de le laisser tranquille après sa nuit d'hier, mais franchement … On parle de Castiel la ! Castiel qui avait attendu depuis maintenant trop longtemps à son goût d'avoir de nouveau le corps de James contre le sien. Alors ce qu'il serait mieux de faire ou non hein ...

Hum … je n'aime pas être raisonnable...


Soupira t-il d'une voix basse, penchant sa tête de coté aux baisers de James dans son cou. Ses mains à lui descendirent des épaules de James pour aller se faufiler sous ses vêtements, caressant son dos avec insistance alors que la bouche de James embrassait sa peau, et finalement vinrent lui mordiller sa lèvre inférieure. Et entre eux, les gestes se firent rapidement fiévreux, pressés. L'ambiance s'était vite réchauffée alors que l'envie mutuelle se faisait ressentir chez chacun. Enfin, Castiel était sûr bien entendu de le désirer fortement, et pour James, il sentait son entre jambes se réveiller. Ça et la façon dont il agissait …

Oh et la voix de James, de base très agréable à l'oreille, qui lui murmurait avoir envie de lui ! Ça ne fit qu'exacerber sa propre envie, qui grimpait à une vitesse affriolante. Les mains de James retirant le haut de Castiel qui finit sa course au sol, il soupira de plaisir à sentir ses doigts glisser dans ses cheveux, penchant un peu la tête pour lui laisser toujours le meilleur accès possible.

Alors qu'est ce que tu attends ? … Prends-moi …


Lui dit-il en à son tour, s'affairant à retirer le haut de James, pendant que ses jambes vinrent se ceinturer autour de ses hanches, le rapprochant un peu plus de lui. Être le passif ? Oui ça lui arrivait quand l'envie lui prenait, comme à présent d'ailleurs. Il était l'actif la plupart du temps, mais de temps à autre, quand un bel homme viril passait par la, et bien il n'était pas désagréable de se laisser aller dans ses bras. Et la voyez-vous, il avait très envie que James le prenne, ici dans cette cuisine. Ou ailleurs. Dans la salle à manger. Dans le salon. Dans toutes les pièces s'il le fallait ! Euh non, pas dans les chambres des mômes, il y a une limite. Et il y avait assez de pièces pour s'amuser allègrement sans cela, et même, rester la dans cette cuisine sera largement suffisant. Tant qu'il avait James le reste était secondaire ...

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 270
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Et un p'tit dernier pour la route ! [James]   4/8/2017, 18:43

Son haut avait suivit celui de Castiel, il pouvait sentir leur peau l'une contre l'autre, depuis leur dernière fois un manque terrible avait fait surface, mais jamais James avait succomber et là ce soir dans cette cuisine, il avait décider de laisser tout tomber et succomber à son envie. Cette envie qui lui martelai les tripes de tous les côtés possible. Ce fut la descente totale lorsqu'il entendit Castiel lui demander ce qu'il attendait et lui ordonner de le prendre, il le voulait, mais tout ce qu'il pouvait atteindre était possible qu'avec ses mains, décidément cette surface était trop haute pour lui. Vite il fallait trouver un plan de secours, il regardait à gauche et ne vit que l'escalier, trop loin la chambre et à droit la table de la cuisine, il y avait une limite, ils venaient d'y manger, dernière solution, le canapé. Il reprit le brun sur ses hanches, les mains sous les fesses et se dirigea vers le salon, il jeta le russe sur le sofa le plus long, il le regardait avec envie, son pantalon se retrouva vite au sol pour se retrouver en caleçon.

C'est presque qu'il se jeta sur le corps du brun léchant du nombril a son coup, mordillant les mamelons par la même occasion, il ondula des hanches lorsque leur deux verges se rencontrèrent. Le psy ne savait plus du tout ce qu'il faisait, il n'était que diriger par ses envies, ses instincts presque animal. Ses mains trouvèrent le chemin sous le pantalon de survêt de son amant et il passa sa paumes sur le dessus de la bosse, cette bosse qui lui avait tant manquer et les bruit qui l'accompagnait chaque fois qu'il s'en approchait, c'était comme une drogue.

Ses lèvres allèrent chercher leur jumelles de façon urgente, il avait un besoin de sentir la bouche de Castiel sur la sienne, avoir son souffle et ses rauque passer à travers sa bouche lorsqu'il empoigna son excitation et qu'il commença a bouger sa main dessus. Il était foutu, il allait devenir accro à se corps, si c'était pas déjà fait.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1141
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 37
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Et un p'tit dernier pour la route ! [James]   4/8/2017, 20:01

Le petit moment ou James semblait s'être arrêté, ou du moins ralenti dans ses gestes ne dérangea pas trop Castiel, occupé lui à glisser ses mains sur sa peau dénudée, avant qu'il ne sente à nouveau les mains de James le tenir plus solidement. Automatiquement, pour lui faciliter la chose se doutant bien de ce qu'il comptait faire, Castiel serra un peu plus ses jambes autour de ses hanches et ses bras à ses épaules, se senti soulevé du plan de travail. Et pendant que James semblait leur chercher un meilleur endroit ou s'envoyer en l'air, il avait doucement mordillé le lobe de l'oreille de son amant retrouvé, avant de le relâcher, se sentant balancé sur l'un des sofa du salon. Hautement excité par un tel geste – de temps en temps se faire un peu secouer l'excitait pas mal – il jeta un regard brûlant à James, qui le regardait en retirant son pantalon pour ne rester qu'en sous vêtements. Castiel se mordit inconsciemment la lèvre inférieure devant un tel spectacle, avant d'être rejoint par le médecin.

Et aucun effort ne fut produit pour retenir ses soupirs en sentant la langue, avide, de James passer sur sa peau, jouer avec lui, attisant son envie dangereusement. Et lorsque leurs membres se touchèrent au travers ces vêtements gênants, Castiel accompagna légèrement d'un soulèvement de hanches, désireux d'en sentir plus. Plus que la peau qu'il touchait de ses mains. Il ferma les yeux en laissant un nouveau soupir de plaisir échapper à ses lèvres en sentant la main de James passer sous son pantalon, pour venir le caresser davantage. Mais pas assez encore pour lui. Quand les lèvres de son amant vinrent rencontrer les siennes, aussitôt Castiel lui rendit son baiser de façon fiévreuse, bougeant légèrement les hanches comme pour en réclamer plus, cherchant avidement plus de contact avec lui.

Une exclamation de plaisir mourut contre les lèvres de James en sentant sa main l'empoigner et lui appliquer des mouvements de va et viens. Ce geste pourtant simple était tellement bon, rendant davantage Castiel fou de désir et d'envie. Avide de plus, voulant ressentir davantage James. C'est dans cette optique qu'il glissa ses mains entre eux, pour aller, autant que possible, descendre le caleçon de James sur ses cuisses, pour aller plus librement pour sa part, venir passer sa main sur son membre, le caresser en un premier temps avant d'à son tour y appliquer un mouvement de va et viens, calquant le rythme que James appliquait sur lui. Sa respiration se faisait plus profonde, son corps entier appelait à plus, en réclamait davantage. Ce soir il avait besoin de lui. Davantage que hier de se changer les idées. Ce soir il voulait planer différemment, oublier son quotidien pour s'abandonner dans ses bras.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 270
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Et un p'tit dernier pour la route ! [James]   5/8/2017, 16:01

James ralentit, d'un coup, il aimait les parties plus torride, mais comment en profiter vraiment et puis ce soir Castiel était tellement à côté de la plaque alors il voulait seulement prendre son temps et donner doucement. Alors son corps tout entier se calma, une de ses mains remonta en effleurant tout le corps jusqu'au menton, il se mit doucement a caresser sa joues, ses lèvres qu'il embrassa simplement, puis il quémanda l'entré pour ses doigts, il avait besoin de lubrifier un peu. Cette image est la plus excitante qu'il ai eu, il lui fallut tout son contrôle pour ne pas perdre une fois de plus pied avec la réalité. Il réussit et sa main maintenant bien mouiller, alla à la rencontre de l'entrée du brun, avec lequel il ne fit que joue pour l'instant. Ses lèvre embrassa le cou et les oreilles de son amant laissant quelque trace de dent.

Une fois qu'il sentit que la patience de sa victime fut arriver à sa capacité maximum, il introduit un doigt, il ne le bougea pas de suite, attendant que Castiel se mette a bouger de lui-même signe qu'il était prêt et que le douleur l'ai quitter. C'est ainsi qu'il fit jusqu'à avoir trois de ses doigts à l'intérieur chaud de son amant. Tous ses gestes se faisaient doux ce soir et donc il mit un temps avant de se placer en position, par dessus le brun, leur deux visage aussi prêt que possible, sa propre verge à l'entrée intime du russe, il attendait l'accord même silencieux de celui-ci pour s'y introduire.

Lorsqu'il le fit, il prit tout son temps, un peu à la fois, à voir le visage de Castiel on aurait dit qu'il le torturait, mais qu'en même temps le tout était grisant. Cela prit une éternité avant d'être complètement à l'intérieur et qu'il se mette a bouger d'une lenteur des plus extrême, même pour lui qui commençait à avoir de la difficulté à ne pas se laisser complètement aller. C'est après la énième supplique de son amant, qu'il se lâche, se releva un peu tout en restant bien au chaud, souleva les hanches du brun et commença un mouvement rapide, sortant et entrant de plus en plus vite, buttant sur la prostate à chaque coup de reins, entendant Castiel hurler de plaisir, grogner et respirer de plus en plus difficilement. N'aller pas croire qu'il était mieux loti, non lui-même commençait a perdre sa vision, signe que l'orgasme arrivait, il aurait voulut ralentir un peu, mais non, il n'avait plus cette capacité, il fallait seulement continuer.

C'est en serrant les hanches du brun entre ses doigts, la tête penché par en arrière, le corps cambré qu'il atteint le summum de la jouissance à l'intérieur du brun, sentant celui-ci se serrer à son tour, une deuxième vague atteint toute sa colonne et il se mit à crier le nom de son amant. Espérons que les murs soit bien insonoriser, car il criait fort. James laissa sa tête tomber sur le haut du canapé, souriant regardant Castiel, beau après leur séances.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1141
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 37
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Et un p'tit dernier pour la route ! [James]   7/8/2017, 15:49

Était ce pour le faire davantage patienter que James s'était mis à agir plus lentement ? Si le but était de le faire un peu plus languir, c'était réussi. Puisque le corps entier de Castiel le réclamait, alors que son amant s'y prit de façon bien trop lente. C'est bien dans le but d'avoir gain de cause qu'il entrouvrit la bouche pour happer les doigts de James entre ses lèvres, et mimer une fellation tout en le regardant droit dans les yeux. Jouant de sa langue également, humidifiant au mieux ses doigts, sachant bien ce à quoi ils allaient servir. Sans arrêter ses va et viens sur son membre de sa main. Il donna un dernier coup de langue quand il retira ses doigts de sa bouche qu'il vit descendre entre leurs corps avant de sentir ses doigts … le narguer. Mais cette douce torture n'en n'était que mieux accueillie, Castiel fermant les yeux en sentant la bouche de James embrasser sa peau, et ses dents par moments, lui faisant prendre de plus brèves inspirations. Mais ça avait beau être très agréable tout ça, il en voulait plus. Dans une invitation muette, Castiel écarta davantage les jambes d'autour de James, le réclamant.

Il lâcha un soupir d'aise en sentant un premier de ses doigts le pénétrer. Peu habitué à avoir ce rôle, il n'était pas mécontent que James ait au final ralenti la cadence. Même s'il aurait tout aussi bien apprécié un peu plus d'ardeur. Alors pendant que son amant le préparait à le recevoir, Cas continua de bouger sa main sur le membre de James, se familiarisant doucement avec la situation, avec la sensation d'avoir ses doigts en lui. Et à chaque geste qu'il faisait, l'envie de Castiel grimpait de plus en plus mais prit son mal en patience jusqu'à ce que James décide de passer aux choses sérieuses. Retirant sa main de son membre, Cas passa ses mains aux épaules de son amant qui prenait place entre ses jambes. Et pour lui faire savoir qu'il pouvait y aller, Castiel avait simplement fait un petit signe de tête, désireux d'enfin l'avoir.

Sentant son membre le pénétrer, il ferma lentement les yeux, inspirant doucement alors que son corps trembla légèrement en sentant la lenteur avec laquelle James s'insinuait en lui. Il y avait quelque chose de terriblement frustrant la dedans, mais d'une même façon, terriblement plaisante. Encore plus lorsque James se mit à bouger en lui, mais gardant cette lenteur abominable. De temps en temps tout de même, Castiel essayait de le faire bouger plus vite, tant son corps chargé par l'envie en était presque douloureux. Il voulait le sentir bouger franchement en lui, le voir s'activer davantage au dessus de lui. Il glissait de brèves demandes, des « James …. / Plus vite … / Aller …. » sans grand résultat, alors il essayait de juste bouger de lui même ses hanches pour le motiver, d'aller mordiller son oreille, embrasser son cou ou son épaule, passer ses mains dans son dos et à ses fesses.

Enfin, James bougea plus vite. Ses hanches soulevées, il le senti bouger de façon plus brusque, lui arrachant une exclamation de surprise, mais surtout de plaisir. Et au fur et à mesure que James continuait de bouger de façon si entraînée leurs voix se firent davantage entendre. Les mains de Castiel se crispèrent doucement aux épaules de son amant, basculant légèrement sa tête en arrière alors qu'il sentait le plaisir le gagner entièrement. De temps à autre, il ouvrait les yeux, juste pour voir le visage de James ainsi que son corps en action. Et quelle vision … Pour se vider la tête et planer, oublier tout le reste, c'était mille fois mieux que de souler ! Et quand il se senti au bord de la rupture, il retira l'une de ses mains des épaules de James pour aller prendre son propre membre en main et y appliquer des va et viens. Et on dirait que James n'était pas en reste lui non plus … Il vint le premier, suivit de près par Castiel. Qui trembla de plus belle en entendant son prénom ainsi crié, par cette voix si agréable à l'oreille. Ca ne fit que prolonger son orgasme, le corps tendu à l'extrême. Il ne le relâcha qu'après, dans un large soupir.

Reprenant ses esprits, Castiel ouvrit les yeux pour voir James qui le regardait, souriant malgré son air épuisé. Cette vision le fit sourire à son tour, alors qu'il sépara leurs corps en sueur l'un de l'autre pour mieux se redresser et aller lui voler un baiser. La respiration encore un peu hasardeuse, il jeta un coup d'oeil au corps de James avant de le regarder à nouveau.

Tu vois … ça, c'est de mon avis le remède ultime contre la gueule de bois.


Enfin un remède à tout pour lui !

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 270
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Et un p'tit dernier pour la route ! [James]   8/8/2017, 19:54

James reçu avec plaisir le baiser de Castiel, il aimait toujours les moments tendres après avoir fait qu'un avec un autre homme, surtout si celui-ci était assez régulier dans ses moments intimes. Il se leva tant bien que mal, essayant de pas toucher le sofa, il n'allait pas mettre de la semence sur le revêtements manquerait plus qu'il le tâche. Mais une fois lever la phrase de son amant le fit sourire, s'il avait aider d'une quelconque façon tant mieux. Il passa dans le dos du brun, sa main frôlant sa peau humide de leur moments et se dirigea vers la salle de bains. Bon, il n'avait été dans cette maison qu'une ou deux fois, mais il avait bonne mémoire et se souvenait où se trouvait la salle de bain, pas qu'il n'aimait leur mélange corporelle sur son corps, mais il avait vraiment besoin de se nettoyer pour remettre ses vêtements.

Une fois bien propre, en fait aussi propre qu'on peut l'être en se lavant en dehors de la douche, il retourna au salon trouva son linge et commença a s'habiller, il avait dit qu'il ne resterais pas trop longtemps, il ne voulait pas déranger plus qu'il ne le fallait. Il ne savait pas pourquoi le russe avait bu autant et qu'il avait déblatéré sur ses enfants et leur mère irresponsables, mais il n'allait pas chercher a savoir, il savait que les gens parlaient au moment qu'ils en avaient le plus besoin.

- Je crois que je dois y aller, tu as besoin de dormir.

Il ne voulait pas vraiment partir, il aurait bien dormi avec Castiel, mais il avait l'air d'y avoir de quoi d'important demain et il ne s'imposerait pas. Le doc, se dirigea donc vers la porte d'entrée, attrapant le brun au passage pour lui rouler une pelle qu'il ne pourra pas oublier, une façon a lui d'étirer le moment avant de quitter. Ses mains sur ses hanches, sa langues qui allait découvrir sa jumelle, il lâcha un autre gémissement, s'il continuait ainsi son corps allait une fois de plus se réveiller. Par manque d'air, il dû se séparer, mais il appuya sont front sur celui de son amant et serra sa taille, il voulait s'imprégner de cette sensation avant de quitter, même lui avait des moments faibles où il avait besoin de la compagnie de l'autre, même s'il n'était pas en gueule de bois ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1141
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 37
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Et un p'tit dernier pour la route ! [James]   8/8/2017, 21:09

Aller, il semblerait que la phase suivante fut d'aller se laver. Si Castiel ça ne le dérangeait pas de rester un peu ainsi surtout après un moment si intense, il est vrai que l'envie de se sentir propre était pas mal aussi. Laissant James se relever le premier, Castiel en fit de même, se mettant sur pieds. Et bien, longtemps qu'il n'avait plus été en passif ! L'après changeait aussi quand même que lorsqu'il était actif, faut dire ce qui est. Mais ça va tout allait bien ! C'est vrai qu'il aurait pu attendre que James ait fini mais tant qu'à faire, il allait bien finir par y aller alors autant joindre l'utile à l'agréable.

La douche de prise, Castiel passa à la case vêtements pour mettre de quoi dormir ce soir. Inutile de remettre des vêtements alors que le soir était déjà avancé. Cela fait il descendit retrouver James, qui disait y aller vu le besoin de sommeil de Cas. Il est vrai que la nuit qu'il avait passé juste alors ne fut pas de tout repos pour lui. Mais en même temps … Il n'était pas trop motivé à ce que James s'en aille. Il hocha juste vaguement la tête avant de le raccompagner jusqu'à la porte d'entrée. Et à celle-ci, il sentit les mains de James se poser à ses hanches et ses lèvres sur les siennes, puis une langue inquisitrice venir contre la sienne. Le tout dans un baiser passionné et entraîné, auquel Castiel répondit avec entrain, passant ses bras autour de ses épaules. Et bon dieu le gémissement que James laissa échapper au milieu de ce baiser … un frisson passa dans le dos de Cas, et le genre qui présage des choses plus mouvementées par la suite. Aussi il était limite plus sage de cesser ce baiser oui … Parce que sinon, le James n'allait jamais partir d'ici ! Leur baiser terminé, front contre front, Castiel garda les yeux fermés comme s'il voulait prolonger ce moment, cette étreinte.

Tu es sûr que tu ne veux pas rester ?


Oui demain Shawn venait s'installer ici. Mais que l'après midi ! Demain, James bossait non ? Il pouvait bien rester ici dormir après tout ? Il rouvrit les yeux pour le regarder, reculant légèrement sa tête pour ce faire, laissant ses mains jouer dans les cheveux de James.

Promis, je serais sage.


On sait ce que ça vaut ce genre de promesses chez Castiel, c'est vrai ! Mais en même temps il avait en effet besoin de dormir, parce que demain il fallait qu'il soit en forme. Et vu que de dormir avec quelqu'un, avec James, l'aidait généralement à mieux dormir, alors … On tente !

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 270
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Et un p'tit dernier pour la route ! [James]   8/8/2017, 22:04

Il aimait voir Castiel laisser ses yeux fermer ou même se laisser aller dans ses étreintes, il tentait a chaque fois, il lui avait bien dit n'avoir aucunement l'intention de s'attacher, mais chaque fois il répondait positif a ses câlins ou à ses moment de tendresses. James ne cherchait pas une réponse, il voulait seulement profiter du fait que son amant répondait bien a ses envie de câlins. Mais là quand il essayait de s'éloigner pour être un bon amant, il lui demandait de rester, pendant que ses mains se baladait dans ses cheveux et après s'être coller une minutes front contre front. Il allait flancher, il le savait, demander ainsi ce n'était pas juste, il ne fallait pas s'impliquer d'avantage, il allait finir par en souffrir. Et cette promesse d'être sage, il savait qu'elle ne valait pas grand chose, la dernière fois ils n'ont pas été trop inactif qu'en même. Il ne faisait que le fixer, mesurant le pour et le contre dans sa tête, regardant s'il mentait ou non et dans un soupir résigner il accepta, il n'avait pas vraiment envie de partir toute façon.

Un baiser rapide sur la bouche de Castiel et il se pencha pour une nouvelle fois enlever ses souliers et son manteau. Il reprit aussitôt le brun dans ses bras et le serra doucement, une simple accolade qui ne signifiait rien, mais que lui avait besoin. Puis doucement, il prit la main du Russe et se dirigea vers la chambre, ayant fermer les lumières au passage. Arriver dans la chambre, enlevant son chandail, il se rendit compte qu'il n'était pas du tout propre, certes il c'était vite laver, mais pas dans la douche, il lui fallait cette douche. Il embrassa Castiel encore une fois.

- Je reviens, je vais me laver comme il faut.

C'est en passant la porte de la chambre qu'il ajouta en riant.

- Seul !

Oui, il savait que même si Castiel avait déjà prit sa douche il serait revenu avec lui juste pour profiter de la vu de son corps tout mouiller et comme il avait promis d'être sage, pas le droit de venir. James s'en amusait grandement. Une serviette autour de la taille, il rejoignit son amant dans la chambre, il venait de remarquer qu'il n'avait aucun vêtement de rechange, il allait donc dormir a poil pour faire changement. Comment ne pas tenter le diable qui était incarner en Castiel quand il dormait ensemble. Il se mit sous les couvertures, un bras étendu du côté du brun attendant qu'il se place contre lui pour cette nuit supposée être tranquille et réparatrice.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1141
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 37
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Et un p'tit dernier pour la route ! [James]   8/8/2017, 22:25

James n'eut besoin de répondre, le fait qu'il retirait ses chaussures et son manteau parlait pour lui. Castiel ne chercha même pas à cacher son sourire ravi en comprenant qu'il restait. C'était vraiment rare qu'il demande à un amant de rester dormir. Et s'il le faisait c'est qu'il était très très tard, qu'ils étaient vraiment épuisés, déjà au lit … Pas au pas de la porte, prêt à ce que l'autre parte. Vraiment James changeait beaucoup ses habitudes ces derniers temps … Mais encore une fois il n'y pensa pas. Il laissait les choses venir comme elles étaient sans se poser de question inutiles. Il aimait la compagnie de James, fin de l'histoire. Mains l'une dans l'autre ils s'en allèrent, éteignant les lumières sur leur passage pour monter à nouveau à l'étage ou James commença à se déshabiller. Mais pas pour aller au lit, vu que celui-ci annonça aller se laver dignement. Castiel hocha juste la tête, avant d'être faussement outré de sa précision.

Voyons James ce serait indigne de moi !


Et non, Castiel n'avait absolument fait un pas en avant ! Rien du tout … Bon, sérieusement il s'en alla du coté de son lit, éteignant les lumières pour ne laisser allumer que celles des chevets et se glissa sous les draps en attendant James. Il ferma les yeux le temps de la douche de celui-ci, à écouter l'eau couler de l'autre coté du mur. L'idée que James allait rester dormir ici le réjouissait plutôt oui. Et le calmait et rassurait quand à demain, bien qu'il ne lui en ait pas parlé. A moins qu'il l'ait fait en étant bourré ? … Qu'importe. Il rouvrit les yeux en entendant James revenir pour le voir en simple serviette … qu'il retira avant de le rejoindre au lit. Et une fois cela fait, les lumières éteintes, Castiel alla instinctivement rapprocher son corps du sien, un bras passé autour de lui.

Vil tentateur ….


Murmura t-il à son intention. Avant de dormir, il lui proposa d'aller piocher dans ses vêtements pour demain si jamais il avait besoin d'un rechange, vu qu'ils devaient faire la même taille. Avant de dormir oui. Parce que Castiel s'en tint à sa promesse et laissa James tranquillement s'endormir, se faisant cette même faveur pour la peine. En revanche, il n'avait rien promis pour le lendemain matin …

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Et un p'tit dernier pour la route ! [James]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et un p'tit dernier pour la route ! [James]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Attractions :: Bars & Club-
Sauter vers: