AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 52
● Date de naissance : 11/04/2000
● Age : 17
● Originaire de : Chicago
● A NY Depuis : juillet 2008
● Emploi/Etudes : Lycéen
● Theme Musical : a venir
● Avatar : Dean Geyer
● DC : Rain, Alby & Kyle

Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   24/7/2017, 09:48

Cela faisait une semaine depuis ma dernière rencontre avec Castiel que nous voici a une nouvelle, cette fois ci en présence de Carter, mon éducateur. J’avais mis ce dernier au courant de la récente découverte de mon géniteur il y a quelques jours et autant dire que la surprise avait été grande. Au début il ne voulait même pas me croire, pensant que je cherchais un moyen de me sortir du système et de la tutelle de l’état. C’est finalement en lui racontant l’histoire, mes découverte de papier, preuve à l’appui et du teste de paternité que j’avais réussi à le convaincre. J’avais en plus Castiel sous la main pour avérer ce que je disais même s’ils ne s’étaient pas encore rencontrés. C’était de toute façon le but de la manœuvre. Lui raconter tout ça vu que Castiel était prêt à me reconnaitre et me sortir du foyer. Quelle histoire de dingue quand même. Mon histoire avait un peu fait le tour du foyer et une gamine m’avait comparé à Cendrillon. Sortie de sa misère pour aller vivre dans un palais. Je ne savais pas encore ou j’allais vivre mais ça ne pouvait pas être pire qu’ici, ni même ou j’étais avec ma mère.

C’était donc aujourd’hui le grand jour de la rencontre. Castiel devait nous rejoindre au foyer pour rencontrer Carter, que celui-ci fasse sa connaissance, parle un peu de la suite et tout ça. Surement de moi plus généralement aussi. Chose qui m’inquiétait légèrement. Il y avait pas mal de chose que Castiel ne savait pas, des choses qui pourrait peut-être le freiner a finalement me récupérer. Pas que j’avais une folle envie d’aller vivre avec lui et sa marmaille mais en tout cas de me sortir d’ici, oui … On était donc tous deux devant le foyer à attendre l’arrivée du père prodigue. Mains dans les poches de mon sweat pour ma part, un peu nerveux tout de même. Carter lui était à son habitude hyper calme et détendu à attendre calmement les bras croisé sur le torse.

- T’es sur qu’il va venir ? Tu lui as donné la bonne adresse ?

- Mais oui il va venir, a moins d’un empêchement et il aurait prévenu, ne t’inquiète pas. Et je bosse ici depuis dix ans, merci je connais l’adresse.

- Moué … Bah j’attends de voir …

Si ça se trouve il avait changé d’avis. Décidé qu’il avait assez de gosse comme ça. C’était étrange tout de même que ça me stresse autant. Vu comment le type m’inspirait la sympathie, j’étais surpris d’être aussi impatient de le voir arrivé. Faut dire aussi que derrière nous, collé aux fenêtres, la moitié du foyer, les plus jeunes surtouts, attendait la venue « du roi ». Surnom trouvé par miss Cendrillon.

Et enfin, le voilà qui faisait son arrivé à l’autre bout de la rue ! Comment le savoir ? Suffit de voir la bagnole qui arrive. Des comme ça généralement y’en a pas dans le quartier ou sinon en pièce détaché.

......................................................................................................................................................



Dernière édition par Shawn Whelan le 25/7/2017, 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1045
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   24/7/2017, 10:13

Cela faisait une semaine que Castiel avait eu la preuve noir sur blanc que Shawn Whelan était son fils. Une semaine pendant laquelle il avait en un premier temps essayé d'accuser le coup tant bien que mal, et d'une autre part, annoncé la nouvelle à la marmaille. Pour la première partie, c'était assez simple ; aller coucher à droite à gauche, picoler, bref, rien de tel que de risquer d'avoir un nouveau môme sur les bras pour pouvoir accueillir celui-ci ! Et d'une autre part, annoncer ça aux autres. Si la nouvelle de la fille à venir d'ici novembre était bien passé, il avait un peu peur que cette fois ça coince un peu. Comme il leur a dit, il ne forçait personne à aimer ce gamin. Pour ça comptez sur Dorian ! Il disait ça, mais de tous, c'était sûrement celui capable de comprendre le mieux Shawn. Le coté « vie des bas quartiers » en moins. A la limite, pour lui et Kendall qui ne vivaient pas sous son toit c'était une chose. Pour Alexis et Roy, c'en était une autre. Le dernier comprit plutôt facilement le délire, comprenant que c'était un peu comme Kendall et Dorian. En gros oui. Et Alexis ? Il n'avait rien dit de spécial. Juste hoché la tête, semblant attendre de voir le loustic pour se faire sa propre idée. Gamin tu va pas être déçu !

Entre temps, il avait également commencé toutes les procédures pour reconnaître Shawn. Quand même ils devraient faire une carte de fidélité, genre au bout de 5 enfants le 6eme était offert... Ha tiens, d'ici peu il aura vraiment 6 gamins ! Peut être que ça existe à son insu tiens. Et aujourd'hui, non pas que ça y est tout était réglé et il allait récupérer Shawn, mais il avait rendez-vous au foyer du gamin, pour d'une part voir ou il vivait ( Dieu qu'il avait peur … ) et rencontrer son éducateur, Carter. Au téléphone il semblait être quelqu'un de correct, à défaut d'en savoir plus. Il verra. De ce fait, il avait quitté le boulot un peu plus tôt aujourd'hui pour cela. Il y a des priorités dans la vie. Ainsi fraîchement sorti du boulot, il avait prit la route pour le foyer ou vivait le gosse. Rien qu'en ayant vu ou ça se situait, le ton était donné. Foyer, de base c'est un peu péjoratif comme truc, alors en dehors de Manhattan … Il verra ! Après avoir roulé un petit moment, faisant taire un léger sentiment d'appréhension, il arriva à la rue ou devait se trouver le foyer. Et pour cela, plus besoin du gps pour savoir ou il était. Il suffisait qu'il continue à avancer jusqu'à voir Shawn et un homme, devant un bâtiment. Bien, nous y voilà. Aller, quand faut y aller, faut y aller ! Il n'allait pas tracer sa route en mode : nope ! Quand même … La voiture de garée, Castiel en sorti, retirant au passage ses lunettes de soleil qu'il avait pour rouler, ferma la voiture et se dirigea vers le comité d'accueil.

Bonjour Shawn, comment ça va ?


Lui demanda t-il avec un sourire. Non, il n'allait pas lui serrer la main, ni le prendre dans ses bras avec un « mon fils ! » ( patience... ) ou autre. Restons calmes. Puis il tourna la tête vers l'autre homme à qui il tendit la main pour saluer.

Carter c'est ça ? Ravi de vous rencontrer. Castiel Wilde. Mais vous l'avez sûrement deviné.


Alors, peut être qu'il se trompait, mais de son humble avis, il ne devait pas y avoir foule de types arrivant en costard sortant d'une voiture de luxe pour récupérer un gosse. Ça faisait très scénario de film ça … Genre le gamin allait être formé pour la mafia ou autre chose … Connerie à garder tiens ! Son regard fut attiré par autre chose, derrière les deux hommes. Il désigna les vitres de l'établissement avec un air amusé :

C'est la décoration ou bien vous êtes en surpopulation ?


Pour que les gosses soient agglutinés comme des mouches aux fenêtres.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 52
● Date de naissance : 11/04/2000
● Age : 17
● Originaire de : Chicago
● A NY Depuis : juillet 2008
● Emploi/Etudes : Lycéen
● Theme Musical : a venir
● Avatar : Dean Geyer
● DC : Rain, Alby & Kyle

Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   24/7/2017, 10:43

Planté sur mon trottoir, je regardais fixement la voiture arrivé puis se garer. C’était un peu comme si toute cette histoire devenait seulement maintenant réelle, comme si je réalisais seulement le truc. J’avais un père et il était là, à venir faire un genre d’état des lieux de ma situation pour voir s’il m’embarquait bien ou pas. Oué j’en étais toujours à l’idée qu’il pouvait encore changé d’avis.

- ‘Jour …

- Bonjour monsieur Wilde, ravi aussi. Et oui en effet.

Carter qui avait décroisé les bras a l’arrivé de Castiel lui tendait à présent la main pour lui la serrer. Pour ma part je restais un peu replié sur moi-même, pas bien sûr de ce que je devais dire ou faire. Et de quoi ? La décoration ? bien qu’on savait ce qui se trouvait dans notre dos, par réflexe nous nous étions retourné vers le foyer avec Carter, apercevant toutes les têtes brunes et blondes qui nous épiaient. D’ailleurs certains gamins étaient sortis pour venir nous rejoindre.

- Disons un mélange des deux !

- Hey msieux ! Si vous me donnez vingt billets je surveille votre voiture pour qu’elle se fasse pas désossée !

- Non moi ! J’le fais pour dix !


- Hé ho ! Cassez-vous les roumains ! Mais, oué, donne leur quelques chose, ça vaut mieux.

Parce qu’en effet sans surveillance, on ne sait jamais ce qu’il pouvait arriver ici … Carter avait acquis d’un signe de tête. Pas forcément à dire à Castiel de filé de l’argent aux gamins mais plus pour confirmer mes dire, ça vaut mieux.

- Si vous voulez bien, passons à l’intérieur. Ce n’est pas bien luxueux mais nous y seront mieux que sur ce trottoir.

Un petit signe de la main pour l’invité à le suivre et carter ouvrait la marche. Moi j’avais attendu que Castiel avance à son tour pour le suivre, comme surveillant qu’il ne fuyait pas. Entrer dans le foyer, tous les jeunes têtes qui étaient resté a la fenêtre c’était tourné vers nous, chuchotant des « le roi, c’est lui le roi ». Décidément ils étaient à fond dans leur histoire. Traversant la pièce principal, Carter nous invita à le suivre a passé par la salle a mangé puis à rejoindre le bureau du foyer. Ça ne payait pas de mine mais au moins c’était plus calme, sans la dizaine de gamins qui courait et criait de partout. Passant derrières le bureau, il fit un signe de la main à l’ intention de Castiel pour l’invité à s’asseoir en face, me faisant à moi-même un signe à la suite pour que je prenne la chaise à coté de … mon père.

- Bon. Je dois vous avouez que la situation étant si inattendue que je ne sais pas trop par ou commencé … Vous m’avez dit au téléphone avoir déjà commencé les papiers pour reconnaitre Shawn c’est bien ça ?

......................................................................................................................................................

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1045
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   24/7/2017, 12:04

Castiel regarda les mômes s'approcher, un sourcil relevé et un sourire en coin alors qu'ils se battaient pour savoir qui allait se faire payer pour surveiller sa voiture. Hey les mômes, jamais entendu parler d'alarme ou quelque chose comme ça ? Je vous jure... Castiel regarda Shawn les éjecter, tout en lui conseillant de leur donner quand même un truc, chose approuvée par Carter qu'il vit approuver. Bon bon ...

Jamais d'avance sur salaire ! Je ne paye qu'une fois le travail fait.


Il fit un sourire aux mômes ensuite. Vingt dollars, c'était quoi pour lui ? Un vieux fond de poche tout au plus, alors il n'allait pas pleurer la dessus. Il approuva la proposition de Carter, l'invitant à rentrer pour pouvoir discuter.

Je vous suis.

Castiel suivit Carter, qui ouvrait la marche, suivit par Shawn à qui il jeta un coup d'oeil avant d'entrer dans le foyer à son tour. La dedans, les gamins ne faisaient pas vraiment d'efforts pour rester discrets. Il y avait si peu de gens qui venaient ici pour récupérer des mômes ? Ou bien ça avait un rapport avec la façon dont ils semblaient l'appeler ? … Le roi ? Euhm … soit. Bon s'il était le roi, autant saluer ses nobles sujets ! Non il ne s'arrêta pas pour les saluer ou leur faire un salut étrange qu'ils n'auraient peut être pas compris, juste leur adresser un bref sourire. Il n'était pas pour eux, mais pour Shawn. Sur le trajet, il jeta des coups d'oeil aux environs, comme pour voir dans quel univers vivait Shawn, si les lieux étaient acceptables. Il n'avait pas assez d'éléments pour juger ce point précis, parce que pour le reste … Ils arrivèrent jusqu'à ce qui semblait être le bureau de Carter, ou … un bureau en tout cas, où ils allaient pouvoir discuter au calme. Il prit place la ou Carter l'invita à s'asseoir, Shawn prenant place à coté de lui. Il s'installa alors que Carter commença … sans savoir par ou commencer. Tu n'es pas seul …

Tout à fait. Pendant les derniers jours j'ai commencé à mettre en marche le processus pour pouvoir reconnaître Shawn. Le seul avantage qu'il y a à ce niveau, puisqu'il est mon fils biologique, c'est que ça prends moins de temps qu'une adoption. Que je sache.


Ou autre chose. Au moins si ça pouvait leur permettre de ne pas faire traîner les choses en longueur.

Et c'est aussi pour ça que ça me semblait la chose la plus naturelle à faire que de l'inviter à vivre sous mon toit. Il y a assez de place pour lui.


En disant ça il avait tourné les yeux vers Shawn, parce que ça le concernait lui aussi. S'il s'inquiétait de devoir vivre à nouveau soit entassé avec d'autres mômes soit ne pas avoir d'espace à lui, qu'il ne s'en fasse pas. Après pour la présence d'enfants, il ne pouvait rien lui promettre ! Il regarda à nouveau Carter avant de continuer.

D'ailleurs, pour vous, comment ça se passe ? Vous faites votre petite enquête ou vous laissez simplement les enfants partir avec les gens qui viennent les récupérer ?

Il parlait bien pour leur situation présente. Parce qu'il se doutait un peu que pour les autres cas de figure, famille d'accueil et compagnie, ils ne laissaient pas les gamins partir avec les premier venus. Normalement. Mais ici ? Est ce qu'ils allaient vouloir se renseigner sur Castiel ? Lui faire remplir une fiche ? Vouloir voir ou Shawn allait vivre ? Vérifier qu'il pouvait subvenir à ses besoins ? Ou il ne savait quoi d'autre.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 52
● Date de naissance : 11/04/2000
● Age : 17
● Originaire de : Chicago
● A NY Depuis : juillet 2008
● Emploi/Etudes : Lycéen
● Theme Musical : a venir
● Avatar : Dean Geyer
● DC : Rain, Alby & Kyle

Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   24/7/2017, 12:39

Bien. Au moins Castiel semblait vraiment motivé à faire avancer les choses rapidement. C’était un point qui plaisait à Carter. Pas qu’il souhaitait me mettre à la porte ou quoi mais ça le rassurait pour moi de voir que Castiel semblait vraiment motivé à me récupérer au plus vite malgré la rapidité et la façon dont il avait découvert mon existence. Après tout ça faisait à peine plus de deux semaines que c’était le cas et pourtant le gars semblait au taquer. C’était vraiment une bonne chose du point de vu de Carter. D’autant plus que bon, je n’allais pas à trouffion ville non plus quoi. Pas tous les jours qu’il avait l’occasion de placer un gamin dans une si bonne famille, d’autant plus en étant bel et bien mon père. La plus part des gamins qui se retrouve ici et vont un jour vivre avec leur parents c’est parce que cela sont sorti de prison ou ont terminé leur cure de désintoxication.

- Je vous le confirme, une adoption prend généralement beaucoup plus de temps. Généralement une demande de droit aussi mais disons que la situation n’est pas la même.

Comme dit plus tôt, généralement les demandes de droits parentaux se font après destitution. La Castiel me reconnaissait pour la première fois et il ne sortait pas d’un établissement pénitencier ou de santé.

- Et bien il y aura forcément une petite enquête. Depuis le décès de sa mère Shawn étant mineur a été placé sous la pupille de l’état, nous nous assurons donc de placer l’enfant en de bonne main. Vu que vous avez entamé les démarches nous devrions sous peu recevoir votre demande de garde, à ce moment-là l’assistante social qui s’occupe de Shawn devrait vous contacter pour faire au moins une visite de votre domicile, s’assurer que vous êtes financièrement et matériellement prêt à l’accueillir. Des formalités en sommes.

Parce que bon, vu ce que j’en avais vu a son taff, ses fringues et sa bagnole, le mec il avait large les qualifications requise pour s’occupé d’un gosse. Mais bon c’était comme ça, les joies de l’administration à ce qu’il parait. Me jetant un coup d’œil, Carter avait joint ses mains en croisant ses doigts sur le bureau avant de reposer à nouveau son regard sur Castiel.

- Bon avant d’aller plus loin il y a quand même certaines choses que vous devez savoir à propos de Shawn. Moi-même je ne suis pas un éducateur social mais de réinsertion. Il y a deux ans Shawn a, entre autre, participé au cambriolage d’une épicerie ou l’un de ses complices avait une arme. Heureusement il n’y a eu aucun blessé mais suite a ça Shawn a passé six moins en maison pour mineur grâce a un allégement de peine du a son âge et des travaux d’intérêt généraux. C’est depuis cette époque que je m’occupe de lui car il est toujours en probation jusqu’à ses dix-huit ans. Si Shawn venait à faire des bêtises d’ici là il serait d’office jugé en adulte avec prise en compte de son casier.

Voilà, ça c’était dit. Moi ? Boh, j’étais juste un peu en train de m’enfoncer dans mon siège, n’en menant pas large. Pas que j’avais honte mais je n’étais pas fière pour autant. C’était une connerie de jeunesse que j’avais, je l’estime, salement payer. Depuis je me tenais à carreaux mais bon ici on a vite fait de déraper même sur un petit truc.

- Vous avez des questions ou remarques à propos de ça ?

Genre toujours envie de me récupérer ?

......................................................................................................................................................

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1045
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   24/7/2017, 15:17

Un petite enquête ne posait pas de problème à Castiel, s'en doutant un peu. Visite d'une assistante sociale, qui vérifiera que la ou il devrait vivre était convenable, et que Castiel avait de quoi subvenir à ses besoins. Des formalités ? Des banalités plutôt vu sa situation.

Rien de bien effrayant.


Assura Castiel, l'air confiant. A un moment donné il faut bien être sûr de ce qu'on vaut. Si lui n'était pas digne d'accueillir Shawn, alors qui pouvait le faire ? Hey, il était Castiel Wilde, pas Jo le clodo ! Puis Carter commença à prendre la parole, et au vue de ses premiers mots sur un sujet important. Et pas des moindres. Heureusement que Castiel était assis dites lui ! En même temps il illustrait bien l'expression « être sur le cul ». Alors quoi, son rejeton était un délinquant en devenir ? Qui avait cambriolé une épicerie, et avait passé quelques mois en maison d'arrêt ? Et bien putain ! Castiel ne dit rien suite à ça. Une fois de plus il accusa le coup. C'est pas peu dire que l'un et l'autre avaient leurs valises avec eux … Il prit une discrète inspiration à la question de Carter. Ça ne servait à rien de faire l'étalage de ses états d'âme et ne ferait rien avancer.

Non, je n'ai pas de remarque ou rien à dire dans l'immédiat, mais merci de m'avoir prévenu. Je préfère encore apprendre les choses directement.

Plutôt que de les lire sur un dossier et ne pas avoir toutes les réponses. Néanmoins il avait tourné les yeux vers Shawn, qui semblait ne vouloir faire plus qu'un avec le fauteuil, un regard qui disait ; je t'ai à l'oeil. C'est tout ce qu'il pouvait décemment faire. L'engueuler, lui faire le numéro de papa ? Beaucoup trop tôt, ridicule et ça n'aurait servi à rien. C'est bon qu'il l'ait prévenu, parce qu'il avait tout de même un gosse de huit ans, encore influençable. Pas que Shawn semblait être le gros caïd de base... Au moins, il était au courant... Et qu'avait dit sa mère suite à ça ? Bon … Ça ne servait à rien de chercher le pourquoi du comment. Pas aujourd'hui en tout cas. Un jour peut être ils en discuteront et Castiel saurait pourquoi il a fait une telle connerie.

Y a t-il d'autres choses « glorieuses » que Shawn aurait fait et qu'il est bon que je sache ? De même que si vous même, si vous avez des questions, n'hésitez pas. C'est aussi le but de cette visite.


Connaître un peu Shawn, son passé, la ou il résidait pour le moment et par la même en apprendre de bonnes … Et ça fonctionnait aussi dans l'autre sens. Plutôt pour Carter, puisque Shawn et lui auront bien le temps de se connaître. Si tout se passe bien du moins.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 52
● Date de naissance : 11/04/2000
● Age : 17
● Originaire de : Chicago
● A NY Depuis : juillet 2008
● Emploi/Etudes : Lycéen
● Theme Musical : a venir
● Avatar : Dean Geyer
● DC : Rain, Alby & Kyle

Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   24/7/2017, 17:23

C’était bien pour cela que Carter c’était charger de lui faire savoir mon passé ou du moins le plus gros truc concernant ma courte carrier de délinquant juvénile. En même temps, il fallait bien justifier que même une fois récupérer par Castiel, celui-ci serait malgré tout toujours dans mes parages jusqu’à ma majorité. Du coup de l’œil j’avais capté le regard de Castiel, le regardant à mon tour d’un air de die « quoi ? Qu’est ce qu’il y’a ? » Pas en mode racaille mais plus d’un air agacé d’être regardé ainsi. Bah oui je ne suis pas tout blanc désolé hein. Mais à la question de Castiel, je m’étais redressé sur ma chaise de façon rapide en levant une main pour le désigné tout en regardant Carter.

- Ah toi vois ! C’est ça ! Cette façon de parler là !

Dont j’avais parlé à Carter car ça avait eu le don de m’énervé à nos deux rencontres. Cette espèce d’ironie voir sarcasme. Je trouvais ça hyper désagréable et énervant. Genre le mec se donnait des airs supérieurs. Mais loin de partager mon avis, Carter m’avait fait un signe de la main pour me dire de me calmer et rasseoir.

- Shawn calme toi et répond à la question.


Et voilà, en plus il prenait limite sa défense. Pas content, je m’étais renfoncé dans mon siège et croisant les bras sur mon torse, gardant quelques secondes de silence pour marquer mon mécontentement et réfléchir un instant avant de souffler un coup et de reprendre.

- Avant ça je m’étais déjà fait prendre a volé une voiture et aussi a dealer de l’herbe mais c’est tout …

Surement bien suffisant pour certain mais bon. Là encore je n’avais pas été trop inquiété du fait de mon âge. C’était à cette époque que j’avais commencé à être suivit par une assistante social mais c’était la seule vrai peine que j’avais eu. Et c’était suffisamment chiant d’avoir une inconnu qui venait expliquer à votre mère comment vous élever.

- Pour ma part j’aimerais savoir si vous avez annoncé l’existence de Shawn à vos enfants et comment ils prenaient la chose. Sa venue et tout ça.


On c’était échangé un bref regard avec Carter. Ce que pouvait pensé les autres gosses de Castiel de moi ne le regardait pas vraiment. J’en compris qu’il avait posé la question pour moi, parce qu’à plusieurs reprise peut être j’en avais parlé. De tous les gosses qu’il avait, plus grand et plus petit que moi. Je n’étais pas vraiment du genre loquace mais quand un truc me turlupinait je savais que je pouvais revenir à demi-mot plusieurs fois sur le sujet. Sans doute Carter l’avait-il capté.

......................................................................................................................................................

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1045
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   24/7/2017, 17:47

Castiel n'avait pas bougé d'un iota, mais au contraire, avait regardé Shawn avec une expression qui disait clairement « tu te fiche de qui gamin ? ». Quoi sa façon de parler ? On lui dit qu'il avait braqué une épicerie et il trouvait encore le moyen de l'ouvrir ? Encore un truc à régler. Génial ! Mais s'il avait un souci avec sa façon de parler maintenant, et bien pauvre gamin, t'es pas sorti du sable. Il regarda calmement Carter qui incita Shawn à se calmer, le remerciant silencieusement. Tiens ! Vous vous souvenez que pendant un moment, Castiel craignait de se payer un infarctus ? Par rapport à Kendall, Dorian, puis les histoires entre ce dernier et Albert ? Et bien il semblerait que l'heureux gagnant sera Shawn ! Voler une voiture et dealer de l'herbe. Génial ! Non mais comme ça on élargit la palette de la famille ! C'est bien de varier ! … Oh seigneur. Bon bon …

Et les gosses de tout à l'heure sont tes adeptes ?

Pour voler des voitures ? Comme bien souvent, préférons un ton léger pour justement alléger une situation plus lourde. Mais le regard qu'il échangea avec Carter en disait long. Ce gosse était parti sur de très mauvaises bases, et le remettre sur le droit chemin ne sera pas chose aisée. Ah dans quoi il s'aventurait la …. Sinon ça allait cette fois sa façon de parler, ou c'est aussi sujet à un petit pétage de pile? Carter passa à présent sur le sujet des enfants de Castiel, enfin, les autres enfants, à savoir comment ils ont prit la nouvelle, et s'ils appréhendent la venue de Shawn.

Ils savent oui. Et globalement, ça allait. Je ne ferais pas au cas par cas, mais les aînés ont bien prit la chose et le plus jeune a très vite compris. Des quatre, il n'y en a que deux qui vivent encore sous mon toit.


Petit détail si jamais ça intéressait Carter. Shawn ne saurait de toute façon tarder à le savoir. Ça puis le fait qu'il y aura aussi un nouveau né d'ici novembre. Majoritairement chez Castiel, et le reste du temps chez la mère. Ça fait toujours moins de monde que dans un foyer ! Puis, préférant jouer cartes sur tables et se montrer totalement honnête, Castiel préféra aborder un autre sujet en rapport.

Tant que nous en parlons, et, qu'un jour ou l'autre tu sera au courant, autant tout dire. Il y a deux ans j'ai été dans une situation similaire. J'ai eu la … surprise, d'apprendre qu'on m'avait caché l'existence de deux de mes enfants. J'ai rencontré ma fille grâce au hasard et mon fils m'a retrouvé. C'est un peu triste à dire, mais cette situation n'est pas totalement nouvelle.


Alors les procédures pour reconnaître un enfant de plus de dix ans, annoncer la nouvelle à ses autres enfants, accuser le coup … ce n'était malheureusement pas nouveau. Cependant, ça bouleversait toujours autant. Oui, pardon Shawn, si ta mère avait une vie mouvementée, celle de ton père n'était pas spécialement calme non plus.

De ce fait, pour eux aussi cette situation n'est pas nouvelle, et j'espère vraiment que ça se passera aussi bien cette fois ci.


Parce que la première, ça c'était bien passé, alors qu'il y avait deux nouveaux arrivants dans la famille. Deux nouveaux arrivants qui avaient de suite apporté avec eux leur petit ami ( et futur ) mais bon.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 52
● Date de naissance : 11/04/2000
● Age : 17
● Originaire de : Chicago
● A NY Depuis : juillet 2008
● Emploi/Etudes : Lycéen
● Theme Musical : a venir
● Avatar : Dean Geyer
● DC : Rain, Alby & Kyle

Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   24/7/2017, 18:15

Bah oui mes adeptes, c’est ça continu à te foutre de ma gueule, vieux con va … Ah il m’énervé à me prendre de haut comme ça ! Et Carter qui ne réagissait pas comme si tout était normal ! Raaah ! Pour autant cette fois je n’avais rien dit, restant juste à bougonné sur ma chaise les bras toujours croisé sur le torse.

Mais bon la suite m’intéressait tout de même. Savoir comment ses autres gosses prenaient mon arrivé. Bien apparemment en majorité. Ah et c’était intéressant de savoir qu’il n’y en avait que deux qui vivait encore chez lui. Pas que ça changeait grand-chose à ma vie mais c’était une info de prise. Par contre la suite était plus inattendue, au point de me faire relever le nez et le tourner vers lui. Deux de ses gosses étaient comme moi des trouvé en court de route ? Ah c’était pas mal ça ! Ce n’était donc pas un mormon mais juste un mec qui ne connait pas les capotes lors de coup d’un soir.

- En effet c’est assez … atypique.

Vu qu’à présent ce n’était pas deux mais bien trois gamins qu’il se découvrait. Dans le genre pas courant ça devait le faire. Etrangement cette annonce avait quelque chose de réconfortant pour moi. Je ne serais pas le vilain petit canard sortie de nulle part. Celui qui s’amène dans une famille unis depuis toujours et qui aurait du mal a trouvé sa place. Pour ce dernier point sans doute que si mais pas plus que les autres non ?

- Et … ça se passe bien ? …

Cette nouvelle intrigante m’avait un peu calmé, me sentant à présent plus intéressé qu’autre chose. Je me demandais comment ça c’était passé pour les autres. S’il avait su trouvé place au milieu de cette famille de pièce détaché. Ce n’était quand même pas rien de ce dire qu’on allait totalement changer de vie mais aussi par la même devoir la partager avec d’autres. D’apprendre qu’eux même pour la moitié était passé par là avait là encore quelque chose de rassurant.

- Tu m’as dit leur âge mais pas leur prénom, c’est quoi ?

Même si j’allais bien le savoir tôt ou tard, ça m’intriguait un peu ça aussi. je n’avais pas pris le temps de demandé l’autre jour car j’étais déjà sous le choc d’apprendre que j’avais tout une bradassé de frère et sœur mai j’y avais repensé par la suite, d’autant plus maintenant que j’apprenais que certain avait vécu cette situation étrange eux aussi.

......................................................................................................................................................

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1045
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   24/7/2017, 18:39

Castiel hocha la tête, l'air entendu quand Carter finit par déclarer que la situation était on ne peut plus surprenante. C'est sûr qu'on ne voit pas ça tous les jours, mais tant qu'à faire :

Oh vous pouvez dire les choses telles qu'elles, c'est surtout un sacré bordel.


Mais non, pas l'appart des Wilde ! La vie que menait Castiel. Ah non, ça aussi ça prête à confusion … Disons sa vie de famille, c'était un désordre pas possible. Et ça continuait. Si toi aussi t'as des mômes cachés tape dans tes mains... Il posa son regard sur Shawn, qui lui avait demandé si ça se passait bien. Question légitime, et, qui du coup était un peu en lien avec leur situation présente.

Les débuts étaient assez étranges. Entre eux surtout. Se découvrir un père, se découvrir un enfant, ce n'est pas rien, mais quand en plus il y a des frères et sœur dans le lot, c'est encore plus délicat. Il leur a fallu un peu de temps et d'adaptation, mais au final, ils se sont très vite entendu, et ça s'est passé sans encombre. Pourtant il y aurait eu de quoi faire péter des piles à tout le monde.


Leur chance, c'est qu'aucun n'a fait le con. Chacun avait mit du sien pour que les choses se passent au mieux avec tout le monde. Bien entendu, jamais Castiel ne les a forcé à s'aimer. Ils se sont aimés naturellement, au fil du temps. Et pourtant il y aurait eu matière à criser. Kendall aurait très bien pu dire merci au revoir je retourne chez ma mère, Dorian aurait pu faire son petit con prétentieux ( ah non, ça c'est fait ) pour tout faire foirer, Alexis aurait pu faire sa crise puisque perdant année après année sa place privilégiée. Roy ? Non, le seul risque aurait qu'il n'ait pas compris. Mais avec sa mère ils avaient su lui expliquer et faire passer au mieux. Alors sans demander la lune, il espérait sincèrement que cette fois ci se passe bien, à nouveau. C'est vrai, Castiel ne lui avait pas dit leurs prénoms, seulement l'âge qu'ils avaient. Il était effectivement temps de lui dire les prénoms de toute la maramaille qu'il allait un jour rencontrer. S'il en oublie ou que le jour de la rencontre il mélange, personne ne lui en voudra.

Il y a Kendall, la seule fille et l'aînée. Dorian ensuite, qui va se payer une apoplexie quand je lui raconterais cette journée....


Ou peut être ne fallait-il mieux pas... Gagner un gamin pour en perdre un autre n'est pas très réjouissant.

Ce sont eux dont je parlais avant. Et pour ceux qui vivent avec moi, il y a Alexis, qui a un an de plus que toi. Et Roy, le petit dernier. Pour le moment.


Puisqu'il lui avait dit attendre un sixième enfant. Une fille d'ailleurs. Bon sang quelle famille ! Et maintenant on a un petit délinquant dans la famille. Ils sont beaux les Wilde... Enfin, les Wilde Lancaster Whelan. Le jour ou Shawn les rencontrera, Castiel leur accrochera un post it avec leur prénom dessus.

Est ce que ça va aller ? Je veux dire, ça va quand même en faire du changement.


De passer à chez sa mère à ici en peu de temps, avoir peu de temps pour faire son deuil ( l'avait il seulement fait ? ) vivre dans un foyer plein de gosses, et la, être envoyé chez son père avec des frères et sœurs surprise. Il y en a qui pètent des piles pour moins que ça.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 52
● Date de naissance : 11/04/2000
● Age : 17
● Originaire de : Chicago
● A NY Depuis : juillet 2008
● Emploi/Etudes : Lycéen
● Theme Musical : a venir
● Avatar : Dean Geyer
● DC : Rain, Alby & Kyle

Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   24/7/2017, 19:09

Oui ça, pour être étrange ça devait l’être. Déjà devoir apprendre à connaitre un parent c’était une chose mais quand en plus il y a tout une fratrie autour, ça ne devait pas aider. Mais bon s’ils avaient trouvé leur place pourquoi pas moi ? Sans doute que moi aussi j’aurais besoin d’adaptation. Après tout je ne découvrais pas seulement une nouvelle famille mais un nouveau style de vie. Je ne savais pas vraiment comment c’était chez Castiel mais c’était sans doute a mille lieu de mon cadre actuel. Au final ça sera peut-être ça le plus dur, changé de vie tout simplement.

Kendall, Dorian, (c’est quoi une apoplexie ?) Alexis et Roy donc. C’était mes demis frères et sœur. Etrange encore une fois de ce dire ça. Et oui pour le moment vu qu’il m’avait déjà dit en attendre un nouveau. Vraiment, ça sentait la famille chelou cette histoire. Mais pour autant je n’allais pas craché dessus. Pour être honnête j’avais une appréhension découvrir tout ça, une certain peur, mais en même temps j’avais hâte. Me sortir de là, découvrir cette vie et cette famille … Donc oui, c’est clair que ça faisait beaucoup mais en même temps, les changements brutaux j’y étais plutôt habitué.

- Actuellement je partage ma chambre avec six mecs dont un gamin de six quand qui vient me rejoindre presque toutes les nuits dans mon lit après avoir mouillé le sien et généralement fini par faire de même dans le mien. Je suis obligé de me battre à coup de fourchette pour qu’on laisse ma bouffe tranquille, a planqué toutes mes affaires pour pas qu’on y touche et j’te parle pas de quand tu veux aller au toilette … Donc oui ça va faire beaucoup de changement mais je demande que ça.

Pet importe ou il allait m’embarqué, ça pouvait pas être pire qu’ici. Bon après je n’étais pas au bagne non plus. après mon passage en maison de correction de toute façon tout me paraissait au top. Puis ici ce qui était surtout chiant c’était les gosses toujours sur le dos des plus grand a réclamé qu’on s’occupe d’eux parce que c’était comme ça que ça se passait. Pour le reste je m’entendais relativement avec tout le monde mais j’avais tout de même hâte de me barrer de cet endroit.

- ça va prendre encore longtemps ?

Je m’étais adressé à Carter. Après tout c’était plus lui qui était au courant de ces choses. Castiel était finalement un habitué des reconnaissances de gosses mais vu que ma situation était plus particulière, avec l’enquête et tout ça, il serait plus à même de répondre.

- Je vais faire en sorte de forcer la procédure mais je pense encore bien deux semaines minimum. Le temps que ton assistante social passe chez .. ton père, et que tous les détails soit réglé. Après, peut être souhaitez-vous faire une première rencontre avec vos enfants avant que Shawn ne vienne chez vous. Si c’est le cas ça ne me pose pas de problème.

Il c’était bien sur adressé à Castiel en disant ça. Faire une pré-rencontre avec toute la famille histoire que je ne débarque pas en mode salut c’est moi le jour de mon emménagement. L’idée me plaisait bien, ça me permettrait aussi de jugé la température avant d’arrivé vraiment. Je m’étais donc tourné vers Castiel pour voir son avis sur la question.

......................................................................................................................................................

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1045
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   24/7/2017, 20:49

Hum. C'est sûr que quand on l'entends parler de sa vie ici, ça ne donnait pas très envie ! Certes la vie qui l'attendait comportait aussi du monde, mais personne n'ira souiller son lit, personne ne lui volera de la nourriture ( tant qu'il n'y a pas Alby ) et personne ne lui piquera ses affaires non plus. Et les gens lui ficheront la paix quand il ira aux toilettes.

En effet, ça se comprends.


Plutôt bien même. Castiel n'était jamais passé par une telle situation mais rien qu'à l'entendre en parler pour ces petits détails, ça ne donnait pas spécialement envie. Il y a mieux. Si ça allait prendre longtemps, ça, la procédure de reconnaissance pas spécialement, mais pour tout le reste … Alors à son tour Castiel regarda Carter. Oui toi, réponds à nos questions, combien de temps avant de réunir cette charmante famille ? Selon lui, au minimum deux semaines. Avec en prévision la visite de l'assistante sociale ( est ce qu'elle est mignonne?) chez lui. Hé oui il pouvait dire son père, personne n'allait mourir s'il disait ça, il n'était pas Voldemort non plus. Puis tous les petits détails aussi et .. oh, tiens, l'idée de Carter n'était pas bête dites-lui ! On croirait presque que c'est son job ! Castiel regarda à son tour Shawn, qui attendait visiblement une réponse de sa part sur la question.

C'est vrai que ça pourrait être bien. Pour toi et pour eux.


Pour les autres gamins afin qu'ils puissent rencontrer ce nouveau frangin, et pour Shawn les rencontrer aussi. Et puis au passage voir ou il allait vivre, s'ils optaient pour faire ça chez Castiel. Ce qui serait le choix le plus logique.

Mais dans ce cas, si on veut que tout le monde soit la, il serait plus judicieux de faire ça sous peu : y'en a qui vont soit chez leur mère, soit qui partent en vacances dans peu de temps.


De toute manière le but était de faire ça rapidement puisque dans peu de temps aussi Shawn allait être reconnu comme étant son fils et viendra à la maison. Pour dire qu'en plus de son coté il y avait des impératifs. Mais que c'était tout à fait faisable. C'est pas comme si ses mômes avaient des emploi du temps de ministre. Ils pouvaient bien se libérer une soirée pour rencontrer leur nouveau demi frère !

Ah oui du coup tiens, pendant quelques jours tu aurais même la maison pour toi en journée.


Réalisa alors le russe en disant ça. S'il n'y avait pas Roy et Alex, et que lui travaillait la journée, Shawn sera seul. Comptez sur Castiel pour faire en sorte de ne pas le laisser non plus toute la journée seul, ou du moins pas tous les jours ! Fils ou pas, à l'heure actuelle Shawn et lui ne se connaissaient pas assez, et Castiel ignorait s'il pouvait lui faire confiance pour le laisser seul chez lui … Il verra.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 52
● Date de naissance : 11/04/2000
● Age : 17
● Originaire de : Chicago
● A NY Depuis : juillet 2008
● Emploi/Etudes : Lycéen
● Theme Musical : a venir
● Avatar : Dean Geyer
● DC : Rain, Alby & Kyle

Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   24/7/2017, 21:16

En effet c’était un bon plan pour tout le monde. Pour moi de rencontrer les autres et inversement, pour Castiel de voir comment ça collait ou non. Un bon plan en sommes. Et faire sa vie n’était pas un souci, de toute façon deux semaines ça allait vite venir alors oui, si on voulait faire un truc c’était dans les jours prochains.

- ça me va.

- Pour ma part il me faudra juste le jour et l’heure pour que je prévienne les responsables du foyer de la sortie de Shawn.

Vu qu’il y avait normalement un couvre-feu, qu’on ne se dise pas que j’avais fugué, ça serait con. Du coup avec tout ça j’étais un peu partagé. D’un côté j’avais hâte de faire ces rencontres, de découvrir ce nouvel univers et en même temps j’avais tout de même une sacré appréhension. Rencontrer autant de monde d’un coup, me dire que j’allais être examiné à la loupe. La peur que ça ne colle pas et tout ça. Comme disait Castiel, ça faisait beaucoup à force. Mais j’en avais malgré tout envie.

- Ah oui ?

C’est vrai qu’il venait de dire que ses gamins partaient sous peu en vacance. Une maison pour moi tout seul. Du coup, bien que ce n’était pas la première fois, je me mettais de nouveau a imaginé a quoi ça pouvait bien ressembler. Bon c’était un peu confus dans mon esprit à cause des gamins qui n’arrêtait pas de me parler de château du roi. Après je m’imaginais plus le truc comme on pouvait le voir dans les séries de riche.

- Je suis sûr qu’a ses moment là tout se passera très bien.

C’était bizarre comme entre son regard et le ton de sa voix, l’affirmation de Carter ressemblait plus à une mise en garde à mon égard. J’avais du coup pris un petit air indigné.

- Et ça va, j’vais pas lui cramer sa baraque …


Ou y faire rentrer je ne sais qui, ou lui voler des trucs pour les revendre ou quoi. Du moins ce n’était pour le moment pas prévu au programme. Un petit rictus en coin en me regardant, Carter secoua légèrement la tête avant de reporter à nouveau son attention sur Castiel.

- Bon, pour ma part je pense que c’est déjà pas mal pour aujourd’hui. Vous avez d’autres questions ou autres ?

......................................................................................................................................................

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1045
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   24/7/2017, 21:45

Mwep, vivement que l'on sorte Shawn d'ici ! A devoir donner la date et l'heure d'un repas avec sa propre famille, dans quel monde on vit ! Il disait ça mais bien sûr il comprenait tout à fait. La vie dans un foyer, ça a ses règles. Faudra pas qu'il oublie. Qu'on se le note. Et oui, une maison pour lui tout seul. Pour le moment Castiel n'était pas sûr quand au fait que ce soit une très bonne idée non plus. Pas qu'il pensait que c'en était une mauvaise, mais il doutait. Il tourna la tête vers Carter qui disait comme quoi ça allait bien se passer. Ou que du moins il y avait intérêt à ce que ça se passe bien. Hé oui, fais gaffe gamin, un faux pas et soit t'es de retour ici, soit en taule ! Jamais dans l'abus, c'est ça qui est bien. Puis, il tourna lentement la tête vers Shawn, une tête assez sceptique quand à ses mots.

Merci, ça me rassure c'est fou !


La encore, il verra au moment venu comment ça allait se passer. Dans sa grande naïveté, il espérait que ça se passe bien ! Il posa ensuite les yeux sur Carter, qui mena doucement cette première rencontre en grand comité vers sa fin, lui demandant s'il avait encore des questions pour la fin. Oh, tellement ! Vous ne pouvez pas savoir ! Non, vous ne pouvez pas. A moins d'avoir vécu la même situation que Castiel, vous ne le pouvez.

J'en ai tellement, mais il serait bien plus sage de les poser au fur et à mesure. Et si j'ai d'autres questions, je me permettrais de vous appeler.


Vu que Carter semblait être la personne adulte qui le connaissait le mieux. Et les questions qu'il se posait pour Shawn, il aura sûrement ses réponses au fil du temps, petit à petit. Tout ce qui est plus administratif était assez clair pour lui, et Carter avait répondu à ses questions. De même que si Shawn avait des questions, et sûrement était-ce le cas, il aura bien le loisir de toutes les poser par la suite. Ils avaient le temps.

Bon, on va vérifier que votre police de rue a bien fait son job ?


Soit les mômes de tout à l'heure. On lui avait dit qu'ils allaient surveiller sa voiture moyennant finance, alors il espérait bien voir un travail bien fait. Sinon, kedalle ! A part un coup de pied au derrière.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 52
● Date de naissance : 11/04/2000
● Age : 17
● Originaire de : Chicago
● A NY Depuis : juillet 2008
● Emploi/Etudes : Lycéen
● Theme Musical : a venir
● Avatar : Dean Geyer
● DC : Rain, Alby & Kyle

Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   25/7/2017, 10:45

Carter avait acquis de la tête. Il comprenait parfaitement. Vu la situation c’était évident que Castiel devait avoir beaucoup de question mais il n’était pas évident de les poser ainsi sans contexte. Moi-même j’avais pas mal de chose qui me passait en tête mais justement, tellement que je ne savais pas trop par ou commencé alors comme disait le vieux, ça viendra au fur et à mesure.

- Pas de souci, n’hésitez pas si je peux vous aider.

Que ce soit pour répondre à ses questions ou pour tout autre chose me concernant, il serait disponible. Carter eu un petit rire amusé à la réflexion de Castiel. Oui allons voir si sa voiture allait bien. Rien n’était moins sûr dans ce coin mais s’il y avait eu un truc sans doute qu’on aurait entendu le gosse braillé. A moins que mécontent de ne pas avoir été payé il ait fait le travail eux même ou vendu à plus offrant.

- Oui, allons voir ça !

Carter c’était levé de son siège, j’en avais fait de même, allant jusqu’à la porte pour en sortir en premier. En fait il fallait déjà ce frayer un passage à travers tous les gosses qui c’était agglutiné derrière la porte pour tenter d’écouté ce qui se disait ici. Désolé les mômes, il n’en prends qu’un.

- aller oust !

J’avais fait un signe de la main pour leur dire de partir et aussi tôt la marée de gosse c’était mis à courir dans tous les sens bien que la plus part reprenaient le chemin pour rejoindre la sortie du centre. Juste une était restée, la petite Cendrillon, qui me tendait les bras pour que je la porte, chose que j’avais fait.

- Tu t’en vas ?

- Non pas encore.

Celle-ci c’était alors blotti contre moi alors que tout en la portant je commençais a avancé dans la salle de mangé pour rejoindre la pièce principal puis la sortie. Carter qui avait laissé Castiel en premier le suivait en me regardant.

- Il est très à l’aise avec les plus jeune et s’en occupe bien. Au moins ça devrait bien ce passé avec son plus petit frère.

Arrivé à l’extérieur, une escouade de gamin se trouvait tout autour de la voiture comme pour lui former un bouclier. Au moins celle-ci avait été bien protégée. Et oui, on s’occupe comme on peut dans le quartier. Enfin là c’était plus l’appât du gain car à peine Castiel arrivé mais tous les gosses avaient lâché leur poste pour courir vers lui.

- j’ai protégé votre voiture m’sieur !

- Non c’est moi !

- Non moi !


......................................................................................................................................................

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1045
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   25/7/2017, 16:21

Ce beau monde se levant, c'est a se demander si tous les gosses du foyer s'étaient donnés rendez-vous pour essayer d'espionner leur conversation. D'un air amusé, Castiel regarda Shawn chasser tout ce beau monde, du moins essayer, avant qu'il ne le voit récupérer une gamine. Ah non, désolé, on emporte pas de souvenir ! Il le regarda silencieusement, alors qu'il avançait, se laissant guider par Carter lui fit part du fait que Shawn était à l'aise avec les jeunes enfants, chose qu'il lui semblait en effet, remarquer. Après ça n'aurait pu être que cette petite, c'est vrai.

Ce serait super c'est sûr.


Que ça puisse bien se passer avec Roy au moins. Bien sûr Shawn n'aura pas à s'en occuper comme Castiel le faisait, mais si selon Carter ca pouvait bien se passer et que Roy puisse apprécier Shawn... petit soulagement. Et puis s'il appréciait les plus jeunes, il allait être servi. Une fois a l'extérieur du foyer, il n'eut même pas à chercher ou il avait garé sa voiture. L'armée de gosses était un assez bon indicateur. À la fois amusé mais curieux de savoir si tout allait bien, ils s'en rapprochèrent alors que les gosses en faisaient de même, clamant avoir fait le travail.

Vous me l'avez tous gardée? Mais c'est génial ça dites moi !


Son porte feuille penserait le contraire s'il n'était pas blindé. Jouant le jeu bien volontiers il fit mine d'inspecter vite fait sa voiture. Bon et l'inspecta tout court aussi mais rien à signaler. C'est du bon boulot! Et tout bon travail mérite salaire. Bon aller, ils étaient combien ? 7? 8? Plus ? Bon qu'importe il sorti son portefeuille pour voir déjà ce qu'il avait sur lui, n'étant pas un distributeur ambulant. Bon aller 200$ on va pas chipoter. Non, il n'était toujours pas un distributeur, pourquoi ?

Tenez, partagez-le vous !


Démerdez-vous! C'est bon quand on sait que "l'argent de poche " de chacun de ses gosses ( sauf Roy pour le moment ) était a 3000$ ca va pas changer grand chose. D'ailleurs avec un môme en plus va falloir manger du cassoulet en boîte pour tenir ce rythme ... tiens il allait faire cette blague a Alex ce soir. Laissant les mômes il s'était tourné vers ... le sien.

Bien... dans ce cas je te tiens rapidement au courant pour cette rencontre. Et vous aussi.


Dit-il a l'adresse de Carter.

Quoi qu'il y ait vous avez mon numéro, donc s'il y a quelque chose n'hésitez pas. Tous les deux.


En regardant également Shawn cette fois. La de suite il ne voyait pas quoi, mais sait on jamais si Shawn avait besoin de l'appeler pour une raison ou une autre, il était joignable.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 52
● Date de naissance : 11/04/2000
● Age : 17
● Originaire de : Chicago
● A NY Depuis : juillet 2008
● Emploi/Etudes : Lycéen
● Theme Musical : a venir
● Avatar : Dean Geyer
● DC : Rain, Alby & Kyle

Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]   25/7/2017, 17:29

Arrivé dehors j’avais reposé la petite Cendrillon à terre pour voir un peu mieux ce qu’il se passait, les gosses qui courraient dans tous les sens et Castiel qui semblait inspecté si sa voiture n’avait rien, plus pour le style qu’autre chose. Jusqu’ici rien de bien extraordinaire, du moins jusqu’à ce que Castiel ne sorte 200$ de son portefeuille. Là, que ce soit moi, les gamins ou même Carter, tout le monde avait fait des yeux rond. Non mais le mec il lâche comme ça 200 balles à des gosses justes pour s’être assuré que personne n’avait touché à sa voiture. Après un petit moment de flottement ou tout le monde semblait se demandé s’il était sérieux, forcément, la cohue.

- C’est moi qui les garde !

- Non c’est moi !!

- Moiiiii !!!

- Donnez-moi ça. J’irais vous faire de la monnaie à la banque.


Heureusement, Carter venait d’intervenir sinon, tous ce beau argent aurait fini en confetti avec cette bande de sauvage. Non mais il n’est pas bien lui de donner autant de fric à des gamins déjà prêt à ce tapé sur la gueule pour un twix. Relevant les yeux vers Castiel, j’avais acquis d’un petit hochement de tête quand il me disait me contacter rapidement pour cette histoire de rencontre puis tout en continuant sur le fait de l’appeler en cas de besoin.

- Ok.


- Merci encore d’être venu jusqu’ici et à bientôt.

Nous étions resté dehors le temps que Castiel ne rentre dans sa voiture et ne s’en aille avant de retourné dans le foyer, harceler pour ma part par tous les autres qui me disait à quel point j’avais de la chance, que mon « nouveau » père semblait être trop cool et surtout trop riche. Oué, voyons voir comment tout ça allait ce passé …

......................................................................................................................................................

Revenir en haut Aller en bas
 
Le père charmant dans sa berline blanche [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Batiments :: Other-
Sauter vers: