AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sortie médicale entre amis ~ James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 158
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Sortie médicale entre amis ~ James   3/8/2017, 00:16

5 jours depuis le débarquement de mon père à mon appart. Mon oncle avait fait tomber enceinte une fille de la maison pour jeunes en difficulté et mon père était venu me voir. Accusant encore une fois mon démon il avait voulu m’emmener pour retenter une purge. Mais j’avais refusé, j’avais tenu tête. Et même si je m’étais retrouvé à terre, lui tirant mes cheveux après m’avoir donné un coup aux côtes et au visage Virgile était apparu. Et il m’avait sorti de la en cognant magnifiquement mon père. Enfin le lendemain j’avais appelé James. Je ne voulais pas coller un procès à mes parents mais je voulais qu’ils ne puissent plus m’approcher. James m’avait soutenu et le jour d’après j’étais dans une maison de justice pour prendre des renseignements : formulaires à remplir, avocat à prendre et expertise psychologique et physique au rendez-vous. Enfin j’avais passé les deux derniers jours à prendre des rendez-vous et contacter des gens. Je comprenais qu’on devait faire une expertise pour vérifier la véracité de mes mots mais je n’aimais pas déballer mes histoires de la sorte. Mais si je voulais que ça cesse.

Du coup je me retrouvais à l’hôpital, un autre que là ou bossait James par soucis de véracité des témoignages justement. Je venais de finir le contrôle physique. Le médecin m’avait posé un tas de question, avait fouillé dans mon dossier médical jusqu’à la moindre trace ne serait-ce que d’une toux. Concernant tout ça j’avais du essayer de justifier à chaque fois dans quel contexte. Le bras cassé à quatre ans, enregistré dans un hôpital londonien ? J’étais tombé d’un toit d’une remise que j’avais escaladé, là mes parents n’y étaient pour rien. Les problèmes respiratoires que j’avais eus quand j’avais 6 ans ? Je ne savais pas ce à quoi c’était du, je n’avais jamais eu d’asthme et ça n’était pas resté par après. Mais ça concordait à la période après ma première ‘purge’. J’étais terrorisé à l’idée de faire du mal aux autres. Le médecin avait juste noté en hochant la tête. Pleins de questions en plus avaient suivaient. Et puis il m’avait ausculté minutieusement, reprenant dans un carnet toutes les marques de mon dos et mes jambes entre autre. J’avais tremblé par moment, essayant de garder mon contrôle tant bien que mal alors que des mains étrangères exerçaient diverses pressions sur moi. J’avais l’impression qu’on me violait en quelques sortes. C’était mon corps et j’avais beaucoup de mal avec ça. Mais je prenais sur moi. Je voulais que ce cauchemar finisse. Et puis je n’étais plus seul il y avait aussi Virgile maintenant.

Du coup je sortais du cabinet du docteur tremblant. J’avais encore deux heures avant l’expertise psychologique deux étages au-dessus. Mais j’en fus plus que reconnaissants voulant prendre ce temps pour me calmer un peu. Et déjà rien que de voir la tête de James en sortant de la pièce, me fit du bien. Je ne parlais pas de suite, demandant juste à ce qu’on s’installe sur un banc dans le hall. Je finis par me laisser tomber sur le banc en soufflant et fermant les yeux essayant de retrouver un peu de contenance.

« C’était horrible… »

Mon ami me connaissait, il savait à quel point j’étais complexé, alors devoir me faire toucher pendant presque une heure par un inconnu !

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 171
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sortie médicale entre amis ~ James   4/8/2017, 18:58

Je venais de terminer deux jours de travail intense, une épidémie de choc anaphylactique dans une école secondaire, il y en avait des enfants qui avaient manger à la même cafétéria et cela avait durer 48 heures a tous les stabiliser. J'étais épuiser, je venais d'arriver chez moi et trouver mon lit, ce lit si confortable que je vénérais en ce moment. À peine que ma tête eu toucher mon oreiller qui me criai son manque, mon téléphone se remit a sonner, je n'avais même pas réaliser la sonnerie et donc pas du tout compris que c'était mon meilleur ami, c'est hargneux que je répondais.

- J'espère qu'il y a un mort sinon il attendra.

La voix de Luke cassé eu tôt fait de me faire lâcher un jurons et de m'excuser aussitôt, je fus même réveiller d'un seul coup, plus aucune trace de fatigue dans tout le corps. J'écoutais attentivement, ses foutus parents qui lui mettait tous les mal de la terre sur le dos et lui faisait payer physiquement. Par chance son ami Virgile avait intervenu à temps, mais je sacrais encore une fois, je m'en voulais de ne pas pourvoir être là plus souvent pour lui. Je lui promis de venir, il fallait tout de même me rhabiller.

C'est une heure plus tard, que j'arrivais chez lui, par habitude je ne pris même pas la peine de cogner à la porte, je me dirigeais simplement vers le bruits dans la chambre. Mon ami était là assis en petite boule sur son lit et prit place au côté de mon ami sans le toucher. Il m'expliquait qu'il voulait une injonction contre ses parents et je lui promis de l'accompagner à l'obtenir. Un appel a la police et on fut diriger vers un hôpital autre que le mien, certes il ne fallait pas que mon travail puisse intervenir d'une quelconque façon.

C'est une attente de deux heures à tourner en rond que je fis, la plus longue que j'eus a faire pour mon ami, je savais qu'il n'aimait pas être toucher et surtout par un homme qu'il ne connaissait pas. Plus le temps avançais et plus je faisait les cents pas, je stressais pour lui. C'est avec soulagement que je le vis apparaître et mon coeur se déchira à sa vu, il était si briser. Je gardais mon envie de le prendre dans mes bras, s'il en ressentait le besoin, il le ferai, mais si moi je le fais, il allait se braquer. Il ne parlait pas, gardait tout en dedans, les seuls mots que j'entendis est que ce fut horrible, je m'en doutais bien, mais tout ce que je pouvais faire être d'être physiquement à ses côtés.

- Je suis désolé...
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 158
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sortie médicale entre amis ~ James   6/8/2017, 20:49

J’avais été content que James vienne si vite et surtout qu’il m’accompagne à l’hôpital aujourd’hui. Je savais qu’il avait des horaires de fous mais il m’avait assuré que ça collais avec ses heures de travail. Je me disais que j’aurais pu être plus adulte et affronter ça tout seul mais je c’était au-dessus de mes forces. Être seul dans cet hôpital… Je n’aurais pas pu. Et puis rien que le fait que si jamais je pouvais hurler et James serait là, ça me rassurais énormément et permettais de me focaliser et ne pas finir dans un coin roulé en boule.

Du coup assis sur ce banc après les premiers tests physiques j’essayais de reprendre contenance. J’avais la peau qui brulait à certains endroits, ayant encore le touché du médecin ne mémoire. J’inspirais un grand coup après avoir dit que ça avait été horrible. Je relevais mon visage vers lui alors qu’il s’excusait ; ma première pensée fut pour Virgile : règle numéro un de mon copain : ne pas s’excuser pour tout, alors qu’on y est pour rien. Je fis un demi-sourire à James en haussant les épaules :

« C’est pas de ta faute… Virgile n’arrête pas de me dire d’arrêter de m’excuser pour tout. »

J’avais le regard un peu dans le vide. Repensant à mes parents, ma famille, les prêtres… Mais aussi à James et à Virgile et à la fille du centre qui était tombée enceinte de mon oncle. Tous ces gens aussi comptaient. Et je savais que je prenais une bonne, mais grande, décision en voulant avoir une injonction contre ma famille. J’essayais de ne plus penser au deux heures que je venais de passer, me focaliser sur les prochains pas à faire, les prochains papiers à remplir, les prochaines démarches… Le futur. Qui impliquait aussi ma séance chez le psy :

« Tu crois qu’il va me poser des questions le psychologue ? Ou qu’il va juste rester assis et attendre que e me mette à parler ? Parce que je ne saurais même pas par où commencer ou quoi dire… »

Cette pensée me fit rire doucement. Mais c’était plus un rire de fatigue, de stress et surtout d’angoisse, qui ne dura pas longtemps. Me demander ce que j’allais dire au docteur me fit repenser à pleins de choses. Des souvenirs en Angleterre, des souvenirs de ma jeunesse en Amérique, mon émancipation, comment le cauchemar avait recommencé après avoir rencontré Virgile. Tout un tas de choses. Je savais que je ne devais plus me sentir coupable, on me le répétait assez souvent. Mais du coup me tournant vers James je tentais de sourire un peu, et pour une fois au lieu de m’excuse je remerciais.

« Merci d’être là et de me soutenir ! Je n’y arriverais pas sans toi… Sans vous… »

Je le regardais en souriant doucement cette fois. Sincèrement content qu’il soit là. Sincèrement content d’avoir des amis

« Comment ça va avec Castiel ? »

Petite tentative pour changer de sujet. Légèrement. mais réel intérêt aussi!

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 171
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sortie médicale entre amis ~ James   8/8/2017, 21:30

Il ne faisait qu'écouter Luke, ne pas toujours s'excuser, c'était un bon avis, mais bon parfois on ne sait pas quoi dire d'autre et c'est aussi une façon d'exprimer notre peine ou de dire ''je suis avec toi''. Puis il vit les signes de stress embarquer, les mains qui se triturait, le pied qui tapais au sol, puis la questions qui trainait sur le bord de ses lèvres fini par en franchir la barrière. Le psy, comment ça allait se dérouler. Si ça avait été lui, il aurait poser des questions, mais chaque patient est différent et chaque docteur aussi, alors il ne savait pas. Une chose est certain, on pouvait toujours demander et expliquer.

- Dis lui. Que tu es perdu, que tu ne sais pas par où commencer et que ça serait plus simple s'il te posait des questions pour te retrouver.


Il savait que son ami était un peu perdu dans son histoire, entre le vrai et le faux, entre ce qu'il lui avait dit et ce que ses parents ou les curé avait raconter depuis sa jeunesse, comment faire la distinction entre le bon et le mauvais. Puis il le remercia, c'est à ce moment que James se permit de déposer sa mains dans le dos de son amis, il savait que mentalement il avait fini par se replacer, se centrer au présent.

- Tu n'as pas a me remercier, je le ferais toujours pour toi.

Et c'était vrai, il avait toujours répondu présent pour Luke, même s'il était en présence d'un autre homme, il ne faisait que quitter et trouver son ami. Aujourd'hui ne serait pas différent, il avait même appeler dire qu'il ne serait pas présent et qu'on devait le remplacer. Les deux hommes parlaient un peu, rassurant Luke et riant des personnes qui passaient, gentillement. Puis une autre questions se fit entendre, comment changer de sujet de façon radicale selon Luke Riley, se concentrer sur la vie non amoureuse de son meilleur ami.

Avec Castiel comment ça allait. A reculons, ça n'avançait pas. Il ne savait pas quoi dire, à part qu'il avait découvert qu'il était père de cinq enfants bientôt six, avec lequel il a fait lui-même l'échographie à cause d'un résident incompétent.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 158
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 25
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Imagine Dragons ~ Demons (III)
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena/Liam


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sortie médicale entre amis ~ James   11/8/2017, 12:30

Je hochais la tête alors qu’il me conseillait quoi dire à mon psy. Enfin mon psy… Un psy… Je me demandais aussi si je ne devais pas demander de pouvoir suivre quelqu’un… mais j’avais peur que ça passe pour le mec qui veut se rendre intéressant… On m’avait prévenu. Tout comportement pouvait servir à la partie adverse dans un tribunal. Je ne comprenais pas comment on pouvait être dans une société qui dénigrait les gens pour demander de l’aider. Parfois je comprenais pourquoi Virgile envoyais tout bouler. Il y avait même une manière correcte d’être une victime au risque de se faire refuser de l’aide.

Je finis par remercier mon ami qui m’assura qu’il le referait. Je souris en regardant James. Un petit sourire triste. C’était ironique. C’était ce genre de situations qui démontrait qui étaient les vrais amis mais c’était horrible de ce dire que ce genre de situations était nécessaire pour s’assurer que ce n’étaient pas que des paroles en l’air. Enfin j’espérais que James savait qu’il pouvait compter sur moi aussi à tout moment. Après un petit moment je demandais des nouvelles de Castiel et de a vie amoureuse de mon ami. Je fis des yeux aussi énormes que des soucoupes alors qu’il me parlait des cinq, pardon six, enfants de Castiel. Je sifflais légèrement alors qu’il me racontait qu’il avait lui-même fait l’échographie. Je restais un moment silencieux après ça. Que voulez-vous que je dise ? Autre que poser encore milles questions en plus.

« Et… Tu comptes en rester là ? »


Je lui lançais un regard en biais. Virgile m’avait annoncé qu’il se droguait mais j’étais resté tout comme lui après avoir appris mon histoire familiale. Ici Castiel avait bien six enfants mais … Ils avaient été intéressés l’un par l’autre non ? Du coup je fis part de mon fils de pensées à James :

« Tu aimes les enfants non ? Et tu aimes bien Castiel…. J’avais cru que c’était sérieux pour toi, que tu avais envie… Si jamais t’as envie de construire un truc peut-être qu’il faut être prêt à faire quelques concessions ... regarde Virgile. »

Il se drogue, mais bon ça, il ne valait mieux pas le dire à James.

« Il a pris sur lui vis-à-vis de ma situation familiale. C’était un compromis aussi en quelques sortes… Si tu veux sortir avec Castiel faudra peut-être prendre en compte qu’un de ses gamins interrompe une sortie en couple parce qu’il a chopé la crève ou autre… Faut juste savoir si te sens prêt à sortir avec Castiel en faisant ça. »

Je n’avais pas parlé sur un ton de reproche ou autre. J’exposais simplement une idée. Une manière de voir les choses. Je ne m’étendais pas sur Virgile et son addiction mais il avait pris en compte en me donnant la clé de son appart que je risquais de débarquer à l’improviste si jamais quelque chose venait à se reproduire. Je risquais de débarquer à l’improviste alors qu’il risquait d’être shooté. Chacun de nous avait fait des compromis et acceptait la facette de l’autre. Du coup je donnais un léger coup d’épaule à mon ami, joueur :

« En tout cas si jamais il te fait du mal, je lui casse la gueule ! »

......................................................................................................................................................

Luke Riley
Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. ~ Matthieu 25:41

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 171
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sortie médicale entre amis ~ James   17/8/2017, 13:50

Je souriais j'aimais voir mon ami s'emporter parce qu'il s'inquiétait pour moi quand je lui avais parler des enfants de l'homme qui faisait un peu partie de ma vie. Je l'écoutais attentivement, sans ne rien dire, je voulais voir jusqu'où il irait me sermonner sur le fait d'accepter ce l'envers de cette relation. J'avais pas mal raison, accepté que nos soirée soit écourter à cause des enfants, faire des compromis pour que cela fonctionne. Sans vraiment réfléchir, je lui ébouriffais les cheveux, il était si mignon à s'inquiéter pour moi ainsi.

- Voyons Luke, tu me connais mieux que ça. J'ai dit à Cas que c'est enfants n'étaient guère un problème. Mais c'est gentil de faire le grand frère comme tu l'as fait.

Je souriais encore de façon niaise, on ne se connaissaient que depuis quelques années déjà, mais on étaient si proche lui et moi, assez pour dire à l'autre ce qu'on pense même si cela n'est pas joyeux. Puis, quand il sortie qu'il allait lui casser la gueule s'il me faisait du mal je partie à rire, un rire franc et fort. Ce petit être tout maigre veut casser la gueule à Castiel. C'est ce que j'aimais de lui, il était prêt à tout faire pour les gens qu'il aime, même se battre à contre plus fort. Par contre, ne demander pas de le faire pour lui, son manque de confiance en sa personne fait en sorte qu'il se ramasse, c'est un peu pour ça que je suis toujours là. Je sers de support solide.

- J'aimerais bien te voir te mesurer à lui. Ça serait assez drôle. Quoique tu risque de te faire mettre au sol avec ton corps d'asperges.

Jetais sûrement la seule personne à pouvoir le chantier sur son corps sans qu'il se braque ou soit triste, jamais à je n'avais utiliser à son physique contre lui, mais pour le chantier a comme le font tous les amis. Puis qu'il avait fait des compromis avec ce Virgile, c'est pas mal la première fois qu'il m'en parle autant, je connaissais son nom, mais sans plus. J'étais curieux comme tout ce qui entoure mon ami, je voulais savoir.

- Parle moi de ce Virgile. Quel compromis tu parlais ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Sortie médicale entre amis ~ James
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Emergency & Services :: Hopital-
Sauter vers: