AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cavalier d'une nuit [ James ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 1045
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Cavalier d'une nuit [ James ]   9/8/2017, 08:53

One-night guest
I love being close to you.
James ✧ Castiel


Appartenant au grand monde comme on dit dans le jargon, Castiel se faisait régulièrement inviter à des soirées. Pour de nombreuses raisons il ne pouvait évidemment pas toutes les accepter. Certaines tombaient le même soir, des fois il n'avait personne pour garder Roy aussi. D'autres il n'avait juste pas envie et préférait profiter d'une mise à jour de World of Warcraft que d'aller à ces soirées pompeuses. Ce soir la il avait, vous l'aurez deviné, accepté. Parce qu'il avait quelqu'un pour Roy, que c'était de bonnes relations, que ça pouvait aussi être utile pour sa galerie … Donc aller, pourquoi pas ! Cependant il était stipulé de venir accompagné. Hors, Castiel était encore et toujours le célibataire le plus convoité de Manhattan. Sans rire. Vint alors la question de qui amener avec lui à cette soirée. Des femmes canon, magnifiques à souhait il en connaissait qui auraient été ravies d'être la. Mais voilà, le genre pimbêche prête à tout pour du fric, non merci. Il parcouru mentalement la liste des personnes à inviter. Il pensa vite fait à Elena, mais se ravisa, à d'autres et … et avait ensuite pensé à James. Quand son nom vint dans sa tête, ça fit comme un tilt. Genre : ah oui, c'est logique pourtant, pourquoi n'y ais-je pas pensé plus tôt ? Dans la foulée, il l'avait appelé, du moins quand il pu répondre, et le lui proposa. Il lui expliqua qu'il était invité à une soirée, qu'il fallait être invité et qu'il avait pensé à lui. Alors s'il était partant … Et heureusement pour Cas, il le fut. Bien content, il lui donna les info nécessaires. Le dress code, la date et l'heure, tout ça quoi.

Et ce soir était le grand soir. Sur son 31 pour Castiel dans une tenue approuvé par son féru de mode qu'était son fils ( Dorian ) il attendit la venue de James pour pouvoir y aller, dans le hall de l'immeuble. Et en le voyant arriver dans son plus bel apparat, Castiel ne pu s'empêcher à la fois de le sourire et de le complimenter. Se rendant sur les lieux, un hôtel haute gamme ou des locaux au dernier étages furent loués pour l'occasion, Castiel le briefa un peu sur cette soirée. Une soirée de bienfaisance ou se rendaient les pointures de la ville, ou ça allait beaucoup parler et compagnie. Soirée ou Castiel ne s'en faisait pas de s'y rendre avec un homme. On est en 2017 bordel. Et puis même, jamais Cas ne s'est préoccupé de ce genre de détail c'est pas aujourd'hui qu'il allait commencer !

Une fois sur place, voiture prise en charge par le service, les deux hommes sortirent de la voiture avant de se diriger à l'intérieur ou ils prirent l'ascenseur pour se rendre à l'étage ou se déroulait la soirée. Lorsque les portes s'ouvrirent, ils en sortirent, Cas guidant James avec lui avant qu'on ne les accueille dignement. C'est à dire coupe de champagne chacun, portes ouvertes après que Castiel se soit à peine présenté. Et la, que du beau monde ! Mis eux aussi sur leur 31, un orchestre qui jouait sans casser les oreilles, des serveurs qui passaient entre les convives, les femmes dans leurs plus belles robes portant leurs plus beaux bijoux. Le tout dans un superbe décor. Et cette vue ! Un verre à la main, Castiel avait remonté l'autre dans le dos de James. Il était son cavalier ce soir après tout. Plus que simplement son ami avec lequel il couchait. D'ailleurs ce n'était sûrement pas comme ça qu'il irait le présenter. Comment? Sûrement en ami ... il y avait réfléchi oui, et se disait que le présenter comme "petit ami" serait totalement faux.

Prêt à affronter cette mer de requins ?


Lui demanda t-il avec un ton léger. C'était pour essayer de le détendre si besoin est et également voir comment il allait.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 171
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Cavalier d'une nuit [ James ]   9/8/2017, 16:16

Il venait de quitter un nouveau patient, plutôt la famille au complet, les premières fois étaient toujours ainsi, il devait voir tout le petit monde entourant le jeune ainsi il savait a quoi s'attendre et avait des précision diverse. Il regarda son téléphone par hasard et vit deux appels manquer de Castiel, il n'avait pas vraiment le temps de le rappeler à l'instant, mais ce promis de le faire le plus vite possible. Sa journée passa, il avait oublier l'appel, il était entrain de remplir ses dossier quand il le sentit vibrer dans sa poche, tiens encore Castiel, il le prit et écouta. Une soirée et il lui demandait d'être son cavalier, un rapide coup d'oeil à son horaire et accepta, il finissait assez tôt cette journée là, donc il pourrait apporter tout ce qu'il faut pour se préparer au travail et partir le rejoindre aussitôt après.

Le jour J arriva, il avait eu une urgence et avait fini vraiment trop tard, il allait être en retard s'il ne se dépêchait pas, une douche rapide, un habillage des plus sommaire, il avait fini par demander a une des infirmières et son amie de lui attacher son noeud papillon, il était si stresser par le temps qu'il faisait tout de travers. Enfin prêt, il prit sa voiture pour l'immeuble de Castiel, trouva une place ou se stationner et courut presque jusqu'à l'entré. Le brun était là, à l'attendre, si beau dans son habit qu'il ne put résister pour le saluer, il l'embrassa tout sourire. Il allait falloir résister ce soir à ne pas lui enlever ses vêtements sur place.

James avait déjà vu cet hôtel de loin, mais pas aussi proche, il leva la tête impressionner et en fit même l'inspection une fois à l'intérieur. C'était splendide comme endroit, il se fit même la réflexion que les chambres devait coûter une fortune pour la nuit. Arriver à l'étage, on lui remit une coupe de champagne, il n'aimait pas tant le champagne, les petites bulles ne lui plaisait pas sur la langue, mais il sourit à la serveuse et en prit tout de même une gorgée, ce soir il devait faire honneur à son amant.

Mettez une jeune fille qui rêve de bals de princesses devant le tableau qui se présentait devant lui et elle serait en plein rêves, tous le monde étaient trop bien habillés, les dames brillaient par leur bijoux et les hommes on aurait dit une marre de pingouins et ce soir il en était un aussi. La main de Castiel dans son dos, il se sentait prêt a affronter cette soirée. Quand Cas lui demanda dans un murmure, il lui sourit.

- Crois moi, c'est rien comparer au soirée de bienfaisance pour des fonds à l'hôpital. Eux ce sont des requins.

Certes il en était pas à sa première soirée pingouins, comme il aimait les nommer. Chaque année, une fois ou deux dans l'année, il devait faire acte de présence et vendre son département pour accéder au fonds verser par les plus riches donataires et ce n'était chose simple, par chance pour lui sa belle gueule aidait avec les dames et les enfants malades rendait le tout si triste, il réussissait à avoir les fonds nécessaire. Il avança avec Castiel saluant tout ceux que le brun s'arrêtait pour parler avec eux. Il était présenter comme ami, la dernière dame qui accompagnait l'homme avec qui le russe parlait en ce moment n'avait pas l'air convaincu. Elle se colla même au doc pour lui en faire part, il ne put que lui faire un clin d'oeil et commença une discussion sur son travail. Il ne savait pas comment s'en était rendu là, mais la dame avait l'air intéresser et il ne fut pas moins déranger d'en parler. Plus ils parlaient ensemble et plus ils se rendaient compte que ce couple était présent a plusieurs des soirée de l'hôpital, James baisa la main de la dame tout en la remercia des dons donner.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1045
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Cavalier d'une nuit [ James ]   15/8/2017, 20:13

Les types aux soirées de donation de l'hôpital étaient pire qu'ici? Castiel ne dit rien se contentant d'un petit sourire. Si ça pouvait rassurer James de se penser moins a découvert ici pourquoi lui retirer ça? Non ici on parle des pires. On parle de gens qui utilisaient ces soirées de bienfaisance pour des fois laver leur nom d'un scandale. Comme lui la bas, le bruit courait qu'il s'était tapé une mineure, une amie de sa fille. Quoi de mieux que de donner du fric aux démunis pour que les gens se disent qu'en fait il avait un bon fond ? Ou elle la bas. Lors d'une soirée elle avait humilié son ex mari prenant à témoin tous les convives. Ah c'était beau. Mais oui, laissons croire a James encore un peu que tous ces gens ne sont pas moins gentils. Avec un peu de chance il n'en saura jamais rien.

De toute façon il se montrait pour l'instant très détendu, poli et courtois envers les personnes avec qui Castiel parlait jusqu'ici. Même avec une femme en particulier. Femme qui ne se montra pas convaincue pour James et lui. Pas qu'il y ait quoi que ce soit de sérieux entre eux vous aurez compris. La raison pour laquelle elle doutait c'est tout simplement qu'elle avait trompé son cher mari avec Castiel. Oui une de plus mais dans son cas, le russe n'était pas son seul amant. Il ignorait si son mari se doutait de quelque chose et c'était bien la le cadet de ses soucis. Alors qu'ils discutaient un peu politique il vit James baiser la main de la femme. Geste bien poli et courtois mais connaissant la donzelle, c'était un coup à ce qu'elle se mette en tête que James soit son prochain amant. Certes il était gay mais ce n'était pas marqué sur sa tête. Alors Castiel avait simplement passé sa main au bras de James.

Si vous voulez bien nous excuser, il y a encore tant d'autres gens a saluer.

Avec un sourire poli, il prit congé d'eux entraînant James avec lui. Quand ils furent un peu plus loin il lui glissa discrètement :

Fais attention, cette chère lady est sans cesse a la recherche d'un nouvel amant pour sa collection... Pas que je doute de tes capacités a dire non, mais si on peut s'éviter ce genre de choses ...

Ce serait bien. Puis il tourna la tête vers James et chercha son regard du sien avant de lui dire franchement :

Et puis je ne suis pas trop partant pour me faire voler mon cavalier ce soir. Par qui que ce soit.

Homme, femme, lapin ... non ce soir James était a lui. Non pas que d'habitude il s'en fout qu'on lui vole un cavalier mais voilà....

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
 
Cavalier d'une nuit [ James ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Batiments :: Hotel-
Sauter vers: