AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cavalier d'une nuit [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Cavalier d'une nuit [ Terminé ]   9/10/2017, 17:37

Après que James ait disparu de leur champ de vision, Roy s'était tourné vers Castiel, la mine soucieuse.

Pourquoi il partirait ?


Parce que James est un super héro.


Pour de vrai ?


Oui, de vrai de vrai ; il est médecin et soigne plein d'enfants.


Les yeux de Roy s'ouvrirent davantage, fasciné par une telle chose. Et ce n'était absolument pas exagéré que de dire que James était un super héro. Tous ne portent pas des capes, certains portent des blouses, des uniformes.... et même si James n'était pas de ceux qui sauvaient la vie à recoudre ou soigner un corps, il soignait le mental de ses jeunes patients. Et Dieu sait que c'est important. James venait peut être de lui dire qu'il restait avec eux, il ne craignait qu'il n'y ait une urgence qui le réclamait réellement. Et en quel cas, il aurait compris. Il faisait un métier prenant, avec des imprévus. James ne pouvait pas faire comme Castiel, de se dire qu'une fois qu'il quittait son lieu de travail il pouvait être tranquille et limite couper le portable, rien ne se passera. Bon bien sur Cas le laissait toujours allumé mais vous aurez sûrement compris.

Alors pendant que James passait son coup de fil depuis sa chambre, Roy alla jouer au salon ou Castiel l'y rejoint. Il ne s'inquieta pas outre mesure du temps qu'il prenait, lui laissant le temps de régler ses affaires. Pendant ce temps la il se retrouva a jouer avec Roy, aux figurines de super héro. Bien sûr le gamin jouait Iron Man et il battait tout le monde ( comprenez que Cas avait hérité de tous les copains de Tony Stark qui se faisaient poutrer la gueule ). A la fin de cette bataille épique, James revint parmi eux. Et Castiel eu un sourire en l'entendant confirmer qu'il passait bien la journée ou du moins une partie avec eux.

Alors allons-y!


Et ils y allèrent. Le temps de mettre une légère veste au gamin, d'en proposer une a James et c'était parti, un ballon sous le bras. Le parc n'étant pas loin ils n'avaient pas à marcher longtemps avant d'y être. La, ils pouvaient profiter du bon temps du matin, des dernières chaleurs de l'été qui s'en allait. Une fois qu'ils avaient un peu avancé, Roy avait commencé à jouer sans tarder avec son ballon. A essayer de jongler avec mais en se prenant le ballon sur la figure plus qu'autre chose. Vue qui faisait doucement ricaner Castiel en fait.

Il me fait penser à Alex quand il avait son âge, en plus calme néanmoins dans l'ensemble, a essayer de jongler comme ça.


Alex a force de s'y entraîner y arrivait, a voir si Roy allait prendre exemple sur son sportif de frère. Non sans vérifier que Roy était bien occupé à essayer de réaliser son exploit ( sûrement pour épater James ) Castiel alla trouver la main de James et glisser son index et son majeur vers ses doigts pour les nouer aux siens.

Ça me fait plaisir que tu ais pris le temps de rester avec nous.


D'accord de base James était en repos, mais vu le coup de fil qu'il avait reçu, lui dire qu'il était reconnaissant était la moindre des choses. Et oui, il avait initié un geste envers lui en public sans y méditer pendant trois ans ou après!

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 255
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Cavalier d'une nuit [ Terminé ]   9/10/2017, 20:27

James sourit en voyant le petit sauter de joie, laisser ses super héros en plan et partir s'habiller, une veste à chacun plus tard, ils étaient dans l’ascenseur puis dans l'entré, traversèrent la rue et le parc. Toute cette verdure qui ne finissait pas, comme un autre monde déconnecter de toutes la pollution de la ville. Roy vola le ballon a son père et commença a le faire aller de tous les côtés jonglant avec, jusqu'à ce qu'il se le prenne en plein figure. Automatiquement, le doc alla vis à vis du plus jeune simplement vérifié que le nez meurtri ne saignait pas, un ballon comme celui-là pardonnait rarement sur le nez.

C'était dans son sang, il se devait de vérifier les blessures s'il voyait un incident arriver. Son accord donner, il laissa l'enfant courir une nouvelle fois avec son ballon. James reprit sa place près de Castiel en souriant. Il l'entendit dire qu'il ressemblait à un autre de ses fils, cela s'entendait dans sa voix.

- Tu peux être fier d'eux Cas, à ce que j'ai vu avec Roy, ils sont extras tes enfants.

Il sentit les doigts de son amant prendre les siens, doucement, discrètement, il le regarda en souriant, Roy était loin devant, mais ils restaient tout de même en publique et Castiel n'était pas de ceux qui se montrait avec un autre homme. Toutes les fois où ils étaient sortie, le russe était rester tranquillement sans démonstrations. Cas le remercia d'être rester et James ria légèrement, il s'arrêta, se mit dos a Roy et plaça sa main sur la joue de son amant.

- Ne commence pas a me remercier à chaque fois que je fais quelque chose qui te plaît. Je voulais rester, il y a d'autres médecin qui peuvent s'occuper des enfants.

James serra les mains du russe un peu plus fort et partie à la course vers son fils. Il lui vola son ballon en lui tirant la langue, une partie un contre l'autre venait de commencer.

- Aller Roy, vient le chercher !

Certains que James n'allait pas aussi vite qu'un adulte le ferais, il était même là à attendre que Roy vienne l'attaquer. Il avait un méga sourire dans le visage, il se sentait bien dans cette sortie en famille à jouer au parc. Il continua ainsi a jouer pendant plusieurs minutes avant d'arriver au centre du parc et de se laisser tomber sur l'herbe.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Cavalier d'une nuit [ Terminé ]   13/10/2017, 19:52

Devinez qui ne broncha pas quand Roy se prit le ballon en pleine tronche? Son père, tout à fait ! Oh non c'était pas son genre d'accourir quand il y avait le moindre bobo. Ça leur apprends la vie aux mômes ! Et puis s'il avait fait ça a chaque fois qu'Alexis se blessait, il serait encore en train de courir... c'est avec un sourire amusé qu'il vit James aller voir si tout allait bien. Tant que Roy ne se faisait pas entendre ou ne le faisait pas savoir ça allait! Une fois le diagnostique posé, James revint vers lui et ils purent continuer leur petit chemin. Il afficha un air amusé au compliment de James sur ses enfants.

Étant leur père je ne peux pas te contredire, mais attends de les avoir tous rencontré avant de dire ça.


Ok, peut être que Roy était adorable. Peut être qu'Alexis était une crème. Mais Shawn était un gamin mal éduqué qui venait directement de la zone, Kendall était une petite sournoise à ses heures, et Dorian ? Le pire ! Pas avec Castiel, mais il connaissait la bête. Cependant, il eu ensuite un petit air content et satisfait, car bien que tout à fait conscient de tous les travers de ses enfants, ils étaient juste extra, les meilleurs, et tous les autres gosses du monde ne leur arrivait pas à la cheville. Voila ! Il cessa de marcher, imitant James qui avait stoppé sa marche, et posé sur son regard sur son visage radieux, sentant une main se poser à sa joue. Il ne trouva rien à lui répondre, se contentant de rester la à le regarder comme un âne, à encore une fois trouver James magnifique. A tout point de vue. Oui, il y avait d'autres médecins qui pouvaient s'occuper des enfants, mais il avait apprécié que James leur dise non, et passe du temps avec eux.

Et, lorsqu'il marcha à la suite de James et Roy qui commencèrent à jouer l'un avec ( contre?) l'autre, il se dit qu'il faisait vraiment bien de ne pas laisser ses amants, même les plus régulier ne pas rencontrer ses enfants. Parce que de voir James et Roy jouer au ballon dans le parc, ça lui fit chaud au cœur d'une drôle de façon. Il profita alors d'être un peu en arrière pour prendre quelques photos de ces moments. Ces, puisque la journée n'était pas terminée. James lui fit le plaisir de passer du temps avec eux deux, à traîner au parc, jouer avec le gamin, juste passer du temps ensemble. Et malgré que le moment venu James était retourné chez lui, Castiel savait que cette journée, il n'allait pas l'oublier de sitôt.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
 
Cavalier d'une nuit [ Terminé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Batiments :: Hotel-
Sauter vers: