AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Betrayal [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: The Betrayal [ Terminé ]   13/10/2017, 20:58

The Betrayal
Jealous means : Just because I love you so much.
James ✧ Castiel


Le mois de septembre avait bien avancé. Les gamins avaient repris le chemin de l'école, allant dans la classe supérieure. Shawn, Castiel avait réussi à le foutre à l'école, devant utiliser l'argent de poche comme une carotte. Et seulement selon en fonction de ses résultats et les appréciations de ses profs, il aura l'argent adéquat. On fait comme on peut. Et parlant d'enfants, la petite dernière n'allait plus tarder à naître. En novembre seulement, mais ça allait passer vite. Sa chambre était déjà prête, l'organisation avec la mère mise en place. Ne restait plus qu'elle. Les parrain marraine étaient choisis aussi. Ainsi que le prénom de la petite également. Ne restait plus qu'elle. Le plus important.

Et comme il savait qu'une fois qu'elle sera la, il aura moins le temps de sortir, autant en profiter encore maintenant. Ce pourquoi, il avait appelé James pour lui proposer de sortir en boîte ce soir. Ah oui James. Oui, Castiel fréquentait toujours James. Ou le voyait, à défaut de savoir comment appeler tout ça. Il n'était pas plus avancé non plus quand au fait du pourquoi du comment il se retrouvait à apprécier autant sa compagnie. Des fois pendant la nuit quand il était avec lui, il se réveillait, sans raison. Et pendant qu'il recherchait à nouveau le sommeil, il se tournait vers lui, juste pour l'observer, l'admirer dormir. Il n'avait pour le moment pas rencontré d'autres de ses enfants, mais il avait recroisé une fois Roy, qui s'était parfaitement souvenu de lui. Régulièrement, ils se voyaient, pour un verre, un repas, une nuit. Tous les jours ou presque, ils s'envoyaient des messages ou bien s'appelaient. Et par dessus tout, il ne s'était toujours pas lassé de lui. Depuis le temps qu'ils avaient couché pour la première fois ensemble, James pétait littéralement tous les records. Vraiment ! Jamais il n'avait couché aussi longtemps avec le même amant, ne l'avait revu autant de fois, et tout ça, sans se lasser ! Au contraire, il avait même l'impression que plus ça allait, plus il avait envie de le voir ! C'est fou hein ?

A défaut de savoir le pourquoi du comment, il appréciait juste les choses et les prenaient comme elles venaient. C'est pour ça qu'il avait proposé à James de sortir ce soir. Roy n'était pas seul, vu qu'il y avait à présent Alexis et Shawn à la maison, donc il pouvait sortir ce soir. Mais James lui, lui dit non pour ce soir, ne pouvant pas venir. Bien sûr il était un peu déçu, mais il comprenait. Ça arrive. Bon. Qu'à cela ne tienne ! Castiel allait tout de même sortir. Seul, en effet. Mais c'est bien parce qu'il n'avait jamais de mal à repartir accompagné … Ce soir il voulait sortir, et ce n'est pas parce que son plus régulier des amants ne venait pas qu'il allait se priver ! Alors après s'être préparé, assuré que tout allait bien pour les mômes, il était parti, direction une boîte de nuit. Enfin, plus un club qu'autre chose, vous voyez le délire.

Après un trajet en taxi, il était sorti du véhicule pour se rendre sur les lieux. Passer le videur sans le moindre problème, rejoindre la foule, et s'imprégner de l'ambiance. La soirée pouvait commencer.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde


Dernière édition par Castiel L. Wilde le 16/10/2017, 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 255
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   13/10/2017, 22:20

La journée de James avait bien commencer, en fait sa soirée avait été parfaite, il avait reçu castiel seulement manger, prendre un verre, quelques baiser sur le sofa et la télévision, cela avait été parfait. Puis ils c'étaient quitter sans un énième baiser, ses fils étant a la maison il me reatait pas pour la nuit. Le lendemain au travail, toute sa tournée était aller sans encombres toutes ses patients allait bien, ses rendez-vous c'étaient enchaîné rapidement et ils avaient reçus un nouveau médecin dans son secteur, pas en psychologie mais en cancérologie et il semblait etre a la hauteur.

Vers le milieu de sa journée, certains des plus jeunes devaient passer leurs examens finaux et James attendait avec impatience l'appel de son protégé, ce qu'il reçus vers les quatre heures de la journée, son examen avait ete des plus excellent, il avait espoir. James allait quitter le bureau, quand son supérieur vint lui demander de se joindre a eux pour sortir, fêter la venu du nouveau docteur, il avait accepté n'ayant pas fait la fête depuis quelques temps.

Donc ils étaient là a attendre les retardataires devant l'entrée au froid de l'automne quand une sonnerie ce fit entendre. Le doc prit son téléphone, Castiel lui demandait de sortir, il aurait tellement aimer, mais il déclina l'invitation, sa toute première fois qu'il refusait Castiel, au début il ne se sentait pas à l'aise, mais suffit d'une conneries de ses amis et collègues pour oublier.

Ils avaient tous marcher vers vous le club, passer le portier qui les reconnus et qui leur indiqua que la table avait été réservé. Cela faisait une heure qu'ils étaient sur place à boire. Le nouveau parlaot avec tout le monde mais surtout avec James. Même qu'il devemait très proche, le psychologue n'était pas des plus réceptif, mais il n'était paa non plus insensible. Plus ils parlaient et plus ils riaient ensemble, les mains touchèrent les bras. Il se rapprochait.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   14/10/2017, 11:20

Castiel avait prit place au bar du club. La base quand on vient seul. De la on peut facilement commander à boire, et on a une plutôt bonne vue des gens présents. Pratique pour repérer les autres venu(e)s seul(e)s. En un premier temps il avait commandé de quoi boire. Cela fait pendant que le barman lui préparait la boisson, il avait commencé à jeter un coup d'oeil autour de lui. Au plus proche d'abord. Tiens, deux femmes étaient présentes un peu plus loin. Dont une plutôt pas mal. Plus loin il y avait un homme qui semblait pas dégueu. Il y avait du beau monde c'est vrai. Voyant sa boisson prête il remercia le barman pour retourner à sa petite observation tranquille. Son regard passa alors plus loin aux tables, celles qu'il arrivait à voir quand la foule entre bougeait assez. Il cru avoir reconnu quelqu'un quand Castiel entendit une personne proche de lui lui adresser la parole.

Bonsoir.


Oh, bonsoir.


C'était la femme qu'il avait repérée plus tôt. Le russe lui adressa alors un sourire charmeur.

Vous êtes venu seul ?


On m'a fait faux bond. Et vous, vous abandonnez votre amie?


Alors peut être voulez vous nous rejoindre ?


Comment refuser !


Entrainé par la jeune femme, Castiel la suivit un peu plus loin son verre à la main. Pendant le court trajet il jeta a nouveau un regard vers la table de tout à l'heure. Et cette fois, debout et plus près, avec moins de tête lui barrant la vue, il n'eut plus le moindre doute. Cette personne il la connaissait bel et bien ; James ! Il cligna quelques fois des yeux. C'est pour ça qu'il lui avait pour une fois dit non ? Bon, il avait bien le droit de sortir de son côté, c'est pas lui qui était en position de lui dire quoi que ce soit. Pourtant le type juste à côté de lui était au goût de Cas, un peu trop proche de James... il décrocha son regard de cette vue en arrivant près des deux femmes, et entama la conversation avec elles.

Elles étaient pas mal, Castiel voyait sans mal ce qu'elles recherchaient. Et en temps normal il leur aurait donné satisfaction avec grand plaisir. Mais le temps n'était pas normal. Pas parce qu'un de ses amants avait sa vie sans lui, mais parce qu'aujourd'hui ça ne le laissait pas indifférent. Il avait beau discuter avec les deux femmes, son attention était toute portée à la table plus loin à laquelle il ne cessait de jeter des coup d'oeil dès qu'il le pouvait. Il essayait de voir ce que faisait l'autre mec, et aussi de voir ce que faisais James. Ce dernier pour le moment, rien. Il ne faisait rien quand le type se rapprochait de lui. Il ne faisait rien quand leurs corps se touchaient d'une façon tout sauf innocente. Et dans un coin de son être, il sentait que ça l'agaçait. Castiel n'aimait pas vraiment ce qu'il voyait. D'une manière qu'il ne s'expliquait pas totalement, et de toute façon trop préoccupé par ce qu'il voyait...

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 255
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   14/10/2017, 19:16

Plus ils parlaient plus ils se rapprochaient, au fond de lui James avait de la difficulté à se laissé aller, mais l’effet produit sur lui était enivrant. La nouveauté, le fait d’être ne relation et de savoir qu’il pouvait fréquenter un autre homme, car ils n’étaient pas en relation officiellement. Castiel, James venait d’en parler avec Aiden – nom de ce nouveau collègue- il comprenait totalement le conflit intérieur que ressentait James et promis de ne rien prendre au sérieux. Ce qui rassura le doc.
Une autre de leur collègue vint les déranger et prit la main de James pour le tirer à sa suite sur la piste de danse. Il riait au éclat, rare sont les fois où il dansait mais aujourd’hui pourquoi pas. Rejoins par Aiden, qui se rapprochait une fois de plus, il se laissa tenter, il passa ses bras autour du coup du médecin et suivit le mouvement. Leurs têtes collées, ils ne suivaient plus vraiment le rythme de la musique, leur amis leur donna un câlin, surement dû au trop plein d’alcool et les obligea à se donner un baiser, celui-ci resta chaste, sur la joue, mais il fut là. James gêner, trouva l’excuse de chercher à boire ayant chaud, il se retrouva au bout du comptoir à attendre les boissons. Aiden vint le rejoindre, le fit se retourner pour qu’ils soient face à face.

- Je suis désolé si j’ai été trop loin.

Les excuses, il en avait marre d’en entendre, pas ce soir, il voulait s’amuser au fond, il n’avait pas à se sentir coupable non ? James se pencha vers son collègue et à son tour lui donna un baiser, pas directement sur les lèvres, mais pas loin. Les boissons prête, c’est en souriant gêner, qu’il remplit les mains de son ami et retourna à la table réserver pour l’hôpital. Ils prirent place un à côté de l'autre, leurs mains entrelacé et ils discutèrent encore de tout et de rien. Ils retournèrent même danser et cette fois plus aucune limite, de toute façon l'accord avait été ''signé'' demain serait un autre jour, dès que leur pieds aurait toucher l'extérieur rien de ce qui venait d'arrivé ici existerait. Ce soir ils s'amusaient et pour s'amuser ils le faisaient. Les caresses sur les bras, devenait, des mains dans les cheveux, les hanches se touchaient au rythme de la musique et les baisers sur la joue était devenu des baisers sur les lèvres, pas de gros baiser avec la langue, mais des pas loin.

James s'amusait, il oubliait son métier démoralisant, oubliait le fait qu'il était sur appel ce soir. Oubliait l'étrange impression qu'il venait de ressentir à l'instant, comme s'il était observer. Ce soir, James n'était pas un médecin, ce soir, il se permis même de boire et il enfilait les verres d'alcool fort un peu trop rapidement, il en était à quoi... cinq, il ne les avait pas compter. Par chance, il était quelqu'un qui tenait bien l'alcool, il avait encore toute sa tête, juste plus de retenu et de gêne.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   14/10/2017, 21:05

Quand Castiel vit l'autre type amener James à sa suite sur la piste de danse, il su que sa soirée venait de prendre un sacré coup. Oui même avec une promesse d'un plan à trois, cet incident venait de lui porter un sale coup dur. Placé comme il l'était, il ne pouvait rien rater. Rien du tout, à son grand désarroi. Il ne manqua pas de les voir danser l'un contre l'autre, d'une façon très collée serrée. Et quand il les vit s'embrasser la joue l'un de l'autre, Castiel du détourner le regard. Et alors qu'il parlait l'air de rien avec les jeunes femmes, une question tournait en boucle dans son esprit.

* Pourquoi ? Pourquoi ça ne me laisse pas indifférent comme ça le devrait ? *

Il lui était arrivé plein de fois de croiser des amants avec d'autres personnes. Amants d'un soir et des fois de plusieurs nuits. Et à chaque fois pour sa part ça s'était bien passé. La plupart du temps il passait son chemin, s'en foutant royalement. Quelques fois il faisait un clin d'oeil complice à son ancien amant pour l'encourager. Une autre fois il s'était aussi retrouvé dans un plan à trois, et une autre, avait même aidé à arranger le coup. Mais alors pourquoi ce soir, tout ça ne lui arrivait pas ? Pourquoi ça ne lui était pas égal ? Pourquoi la ça lui faisait quelque chose, et quelque chose de négatif ? Il n'en savait rien, mais Castiel n'aimait pas ça du tout. En désespoir de cause, il se força de son mieux à se concentrer sur les deux femmes. Avec qui, c'était limite du tout cuit. La s'il faisait traîner, c'était juste pour le plaisir de la drague, mais aussi pour rester dans les parages. A savoir si ce n'était pas une erreur. Il savait parfaitement qu'en restant il risquait de voir d'autres choses qui ne pouvaient pas lui plaire. Il le savait très bien ! Mais il restait ce quelque chose qui le forçait à rester ici, tiraillé.

Et il aurait dû réellement partir. Vraiment. Au bout d'un moment, n'y tenant plus de se forcer à ne pas regarder, il avait de nouveau relevé les yeux et le chercha du regard. Et il le trouva sur la piste de danse, avec ce type qui pour des soucis techniques nous nommerons à présent Connard numéro 1, en plein baisers. L'air souriant et charmeur qu'il affichait jusqu'ici sans le moindre mal s'évapora peu à peu. Il eu la sensation que son sang entier venait de se glacer en même temps qu'il le sentait s'échauffer. Il se sentait mal, à la fois attristé et en colère. Oui, en colère, définitivement.

Ça ne va pas ? Tu fais une drôle de tête ?


Castiel jeta un coup d'oeil à la femme. Ah, oui … elles... Il regarda à nouveau James, occupé à embrasser Connard numéro 1, Il ne pouvait pas rester la. Il ressenti l'envie d'aller cogner l'un ou l'autre, mais pourquoi ? Il voulait dire, à quoi bon ? James n'était pas son mec. Juste un amant, parmi d'autres, avec lequel ça durait peut être depuis plus longtemps que tous, mais James n'en savait rien. Castiel n'avait définitivement pas le droit de s'en mêler. Ça aurait été ridicule. Et rester ici à les regarder faire ne lui disait plus non plus. Alors il s'était relevé.

Désolé mesdemoiselles, je vais devoir vous laisser ici.

Gentlemen malgré tout, il laissa sur la table de quoi payer les boissons, se refusant à leur dire pourquoi il s'en allait ainsi. Ah oui, ça lui avait coupé la chique ! Non mais c'est dire ! Il ne s'imaginait pas du tout s'envoyer en l'air avec qui que ce soit la ! Tout ce à quoi il pensait c'était à cet énervement qui ne faisait que grandir pendant que les deux hommes se bécotaient. Alors il s'en alla, laissant les deux femmes. Et pour sortir, le chemin le plus simple était par la piste de danse. Qu'à cela ne tienne, il voulait juste partir. Faire quoi ? Pfff … il verra ! Castiel se fraya ainsi un chemin entre les danseurs, en bousculant par mégarde certains, se faisant bousculer également. Ne faisant pas attention au fait qu'il venait également de percuter James dans le lot. Trop occupé à aller le plus vite possible à la sortie, la mine décidée.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 255
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   14/10/2017, 21:54

Ils dansaient, s’embrassaient et s’amusaient. Ils changeaient de partenaire de danse, avec les autres collègues étant séparés de force, puis de retour ensemble. James se sentait de plus en plus surveiller et cela commençait à le déranger, mais Aiden arrivait à le ramener et Kathy à le faire boire, donc le reste autour devenait secondaire, il était dans son monde. Il commençait à vraiment ressentir les effets de l’alcool et il se devait d’arrêter de boire, il était tout de même sur appel, James refusa tous les verres proposer. Un énième verre vint à sa rencontrer ainsi qu’un homme apparemment presser de sortir puisqu’il ne s’excusait même pas de l’avoir percuté et qu’il ait reçu le verre sur le torse, il allait hurler après la personne lorsque son cerveau traita toute l’alcool avaler d’un seul coup. Castiel !

James alla courir vers son amant, lorsqu’il fut retenu par son coup du soir, oui, il avait un coup du soir, il regarda Aiden et comme s’il venait réaliser, il s’excusa. Il venait de comprendre, Castiel était le seul qu'il voulait et être avec un autre, n'était pas lui, jamais il ne courait deux hommes à la fois. Il ne pouvait pas coucher, embrasser un autre que celui qui avait voler son coeur, il voulait être avec lui, même si cela lui en coûtait de pas savoir ce qui arrivait quand ils étaient séparer. Il fallait qu'il le trouve, qu'il lui dise ce qu'il ressentait surtout maintenant que tout ce qui avait ingurgiter lui donnait des ailes. Par contre plus il regardait devant lui et plus cela avait l'air d'être compliqué à réaliser. Traverser la foule dense sur la piste, ne fut pas chose simple, les personnes se foutaient pas mal de leur bulle, l’alcool ingurgité les aidaient a se coller aux autres. Il reçut plusieurs coup de coude dans l’estomac, ça lui faisait mal, mais il laissa faire, il devait être dehors et courir après Castiel. Il voulait passer sa soirée avec lui, il était heureux de le voir, ce soir.

Arriver à l’extérieur, Il chercha de tous les côtés, il ne vit rien, qu’une masse de monde fumant leur cigarette, leur herbes et leur bière. Il poussa plusieurs groupes qui ne voulait que rire, d’autres qui cherchait le trouble, il marcha d’un côté chercha tous les hommes qui trouvait être seul, personnes. Il alla de l’autre côté, refit la même chose et aucun résultat. Dernier recours, l’autre côté de la rue, une ombre au loin, il était là. Il courut vers le russe en hurlant son nom, arriver à sa hauteur, il lui prit la main heureux de le voir.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   14/10/2017, 22:16

Quel ne fut pas son soulagement lorsqu'il parvint à sortir de la ! Enfin dehors, dans la rue au milieu des passants et des gens sortant de la eux aussi, il fit quelques pas avant de se stopper, se pinçant l'arrête du nez. Bordel, c'était quoi tout ça ? Non, pas ce qu'il venait de voir, mais ce qu'il venait de ressentir ? Ce malaise soudain à la vue de James bécotant un autre homme. Cette envie d'aller le frapper, et au passage donner un coup perdu à l'autre Connard. Il n'avait pas du tout aimé ça, vraiment pas ! Mais que pouvait il faire ? Aller faire son cinéma aurait été stupide, et mal placé. Ils n'étaient pas ensemble. Ils n'étaient pas en couple, il n'y avait rien de sérieux. Alors Castiel ne pouvait pas, n'avait aucun droit de faire sa diva, son type blessé … Il se reprit, relevant la tête, décidé à s'en aller. Peut être rentrer directement ? Sinon faire quoi ? Pff, il ne savait même pas. En attendant il marcha, décidé à rejoindre la rue principale pour héler un taxi.

Cependant, il y eu un contre temps. Il entendit une voix qu'il ne reconnu que trop bien malgré lui crier son prénom derrière lui. Le désavantage avec un tel prénom, c'est qu'on ne peut pas faire comme si on ne se reconnaissait pas. Il ne cessa pas de marcher pour autant, mais le fit en sentant qu'on lui prenait la main. A ce contact, il s'était vivement retourné, pour avoir confirmation visuelle qu'il s'agissait bien de James. Qui affichait un air visiblement heureux. Son énervement remonta d'un cran.

Qu'est ce que tu me fous ?


D'un mouvement sec, Castiel retira sa main de la sienne, serrant ses poings alors qu'il le regardait fixement. Les sourcils légèrement froncés, il prenait sur lui pour ne pas péter un plomb, mais ça devait se voir qu'au contraire de James, il n'était pas heureux. D'ailleurs, qu'est ce qu'il avait lui ?

Comment est ce que tu peux te tenir la avec un sourire béat alors que tu sais parfaitement que je vous ai vu ?

Par le vous il disait bien sûr James et Connard numéro 1. Il avait bu pour être à coté de la plaque comme ça ? Ou bien il pensait que ça n'allait faire ni chaud ni froid à Cas ? Et bien non ! Le principal concerné en était d'ailleurs le premier surpris, mais non ça ne l'avait pas laissé indifférent ! D'une façon dont il ne s'expliquait pas.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 255
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   14/10/2017, 22:55

Il pensa qu’il l’avait perdu, il pensa qu’il avait rêvé, jusqu’à ce qu’il le voit au loin, à marcher d’une façon qui montrait qu’il était pressé d’être loin d’ici. Heureux de l’avoir trouvé enfin, il se mit à courir vers l’homme que son cœur chérissait, il avait une connerie ce soir que jamais il ne referait, il se sentait tellement mal d’avoir embrassé un autre. Lorsqu’il eut sa main dans la sienne et que cette chaleur qu’il aimait tant ce retrouva en lui, il fut heureux, mais le froid qui suivit le gela complètement en une seconde.
Il ne comprenait pas ce qui venait d’arriver. A voir Castiel, la façon qu’il se tenait, les points serrer, le dos droit, la respiration saccadé, il était fâché, vraiment en colère après lui, mais il ne savait même pas pourquoi. James allait lui dire quelque chose, mais à peine il avait prononcé son prénom, qu’il lui déblatérait le tout sans respirer une seconde. Il l’avait vu et il pensait qu’il le savait, mais voyons comment était-il sensé le savoir. Avec tout le monde qu’il y avait dans la boîte, il n’avait pas pensé chercher si son amant était dans les environs. Puis il se souvenait qu’il c’était sentit observer, il aurait dû chercher plus, mais comment savoir que c’était son non petit ami. Il n’avait pas répondu à sa première questions, pensant que ce n’était que rhétorique et le russe semblait de plus en plus fâché après lui, mais là cette phrase, qu’est-ce que cela voulait dire ?

- Non Je ne sais pas que tu étais là. Tu viens à peine de me percuter, merci pour la chemise à la vodka d’ailleurs.

Il n’aurait pas dû ajouter cette phrase à la fin, bien, qu’il avait essayé de parler avec un ton des plus calmes, mais il avait un peu trop d’alcool dans le sang et il ne comprenait pas grand-chose à ce qui arrivait. Il se prit le front entre ses doigts sentant le mal de tête arriver, il essayait de mettre ses idées ensemble, mais il était trop bourré pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   14/10/2017, 23:07

Il semblait que Cas avait un peu perdu James au passage vu la tête qu'il faisait. Et on dirait aussi que non, il ne savait pas que Castiel se trouvait dans les environs et qu'il avait tout vu. Enfin avait il compris du coup que Castiel avait tout vu ? Le doute persistait … Ses yeux firent un rapide aller retour entre les yeux de James et la tâche foncée qu'il voyait bel et bien sur la chemise de James.

Mais je t'en prie, c'est cadeau.


Fit-il d'un ton un peu cassant malgré lui. Castiel resta silencieux quelques secondes, observant James se prendre le front entre ses doigts. Le russe en déduit qu'il devait avoir bu ce soir, ou bien qu'il essayait de capter la vie. Le brun ne prit pas la peine de réfléchir à quoi dire quand les mots sortirent seul de sa bouche.

J'ai tout vu.


Dit-il calmement. Calmement, mais froidement. Il attendit d'avoir à nouveau toute l'attention de James pour continuer.

Ça faisait un bon moment que j'ai repéré votre manège, à toi et l'autre … j'ai tout vu.


Peut être pas tout en entier, sûrement et heureusement qu'il avait dû rater certains détails ! Mais le peu qu'il avait vu lui suffisait. Leur manière de se rapprocher l'un de l'autre, leurs danses collés serrés, et surtout ces baisers. La goutte d'eau qui avait fait déborder le vase. Vase qui s'était rempli à une vitesse hallucinante. A nouveau, il serra davantage ses poings, énervé au souvenir récent de James dans les bras d'un autre.

C'est donc pour ça que tu ne pouvais pas venir ? Parce que tu étais trop occupé avec ce gars ?


Qui était ce type, d'ou il venait, Castiel s'en foutait, ça n'avait pas d'importance, c'est juste de James dont il parlait. Notez aussi que la fin de sa phrase fut teintée d'un énervement sourd, malgré qu'il n'ait pas haussé la voix.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 255
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   15/10/2017, 00:11

Cadeau. Le ton qu’il avait utilisé, si froid, mais qu’est-ce qui lui arrivait c’est temps-ci, il était si étrange envers lui. Possessif, affectueux dans un sens qu’un amant ne serait pas, il appel à tous les jours, il avait testé, pas de message et hop, le soir en voilà un de son amant.

- Merci, je n’en voulais pas.

Mais pourquoi, il avait répondu, il savait qu’il allait compliquer les choses, qu’il devait être calme et trouver les mots qu’il fallait pour régler la situation, comprendre. Il le faisait à tous les jours avec ses patients pourquoi il n’arrivait pas à le faire en ce moment, il commençait lui-même à paniquer en ce moment. Il prit une grande respiration et écouta tous ce qu’il avait à lui dire. Tout, ce mot il le détestait, il avait tout vu, il le regardait là sans rien faire attendant le point de non-retour, disant rien, absorbant que son amant copule avec un autre. James le vit serrer les poings un peu plus, prendre cet air d’extrême colère envers lui, mais il n’avait pas le droit de l’être, pas entre eux.

- D’accord tu as vu. Et ? J’ai embrassé un autre mec, tu le fais depuis quoi des mois, depuis le début. Tu m’as dit que tu ne faisais pas dans les relations de couples.


Il commençait lui aussi à se mettre en colère, à perdre patience, il devait se calmer et ne pas envenimer les choses, mais devant lui, devant ce mec, il perdait tous ses contrôles. James ne savait pas s’il se mettait en colère ou simplement il était blesser que pour Castiel, il n’avait pas le droit de voir d’autre hommes mais que lui le pouvait. Quand Cas, assuma qu’il avait refusé de le voir, parce qu’il allait avec un autre homme ce fut de trop, il avait envie de frapper un mur à son tour, parce qu’il était blesser par les propos de l’homme qui malgré lui aimait.

- Non, non. Tu as voulu voir que ce qui t’arrangeais. Toute mon équipe est là ce soir, on sortait en équipe, ce qui arrive une fois par mois et pour une fois, une seule fois, tu as appelé le même soir.

Sa voix, se coupait, plus il parlait et plus il se rendait compte qu’il avait tricher s’il prenait le tout selon le fait qu’il avait affirmé être un homme qui ne pouvait pas être avec plusieurs personne en même temps. En même temps, il se mettait en colère contre l’homme devant lui, qui l’accusait d’une chose dont il n’avait pas le droit. D’un seul coup, il fut fatigué, fatigué de se justifier ainsi, épuiser de revivre une dispute qui n’avait pas lieu d’être et il ne voulait pas se battre, ne comprenant même pas pourquoi il le faisait. Plus il regardait Castiel, plus il avait envie de rire, il avait l’air d’être…

- Attends tu n’es pas fâché que je fasse comme toi. Tu es jaloux ! Sérieusement, Cas. Dis-moi quand tu auras fini.


Soupirant, il se retourne prêt à partir, retourner chez lui pour cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   15/10/2017, 11:31

Et ? Comment ça, et ? Il croyait que ça suffirait ? Oui, en temps normal ça suffirait. En temps normal ce début de dispute n'aurait même jamais lieu. Mais avec James toutes les normes de Castiel se voyaient balayées une à une. Alors une de plus …

J'ai dit ça oui. Mais on ne parle pas de moi la !


Parce que s'ils parlaient de lui, parlons du fait qu'il était lui à table avec deux femmes pendant toute la soirée, et que sans James, il serait sûrement au lit avec elles... Mais il avait vu James avec cet autre mec et tout avait changé. Les plans de sa soirée, son humeur aussi. Il fronça un peu les sourcils quand James avança qu'il n'avait vu que ce qui l'arrangeait. Euh non ! Parce que si tel était le cas il n'aurait vu que James en train de passer sa soirée avec effectivement tous ses collègues et rien de plus, il l'aurait laissé en profiter sans s'en mêler. Mais ce qu'il avait vu, c'était un sale plan drague, juste sous ses yeux ! Faut pas trop se foutre de sa gueule non plus les gens …

Quoi ? Mais je m'en fiche de ton équipe, je te parle de ce mec qui visiblement n'arrivait pas à marcher ou à respirer sans toi !


A tout le temps être collé à lui, à venir récupérer son oxygène à même la bouche de James … Connard ! Alors bon … Castiel se pinça la lèvre inférieure, conscient malgré cette colère étrange qu'il était de tout New York le moins bien placé pour le lui reprocher d'aller voir d'autres mecs ! Mais il n'y pouvait rien, c'était réellement plus fort que lui. Alors qu'il essayait de se raisonner, de se calmer, il entendit à nouveau la voix de James et releva les yeux. Si si, il était bien fâché, s'il était heureux ça se saurait ! Non il n'était pas … jaloux ?

* Jaloux ? Moi ? *


Le mot le percuta de plein fouet. Lui jaloux ? Cet éternel insatisfait, coureur de jupons et autres sous vêtements, qui ne voulait plus rien savoir des relations de couples il était jaloux ? Sur le moment il ne trouva pas ses mots, mais en voyant que James se retournait pour visiblement se barrer, les gestes prirent le relais. Instinctivement, son corps bougea. Il s'était rapproché à grande vitesse de James pour lui attraper le bras, le retourner vers lui et aller le plaquer contre le mur du bâtiment le plus près.

Ne te permets pas de mettre des mots sur ce que moi, je ressens.


Il n'avait pas crié, mais ses yeux hurlaient. Ses mains avaient attrapé solidement la chemise de James, serrant le tissu entre ses doigts. Quelque part il avait une légère envie de lui en foutre une, mais pour l'heure il arrivait à se retenir. Pour le moment …

Oui, j'ai dit ne pas faire dans les relations de couple ! Et alors ? Ça m'empêche automatiquement de ne pas aimer te voir avec quelqu'un d'autre ? Tu penses vraiment que je te vois comme un type lambda ?

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 255
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   15/10/2017, 18:19

Non c’est certain, on parlait de lui, lui qui n’a pas le droit d’être dans les bras d’un autre tandis que son amant couche avec n’importe qui. Il ria lorsqu’il se montra inévitablement jaloux, sans respirer sans lui, il y avait un temps où même Castiel se comportait ainsi. James regardait cet homme devant lui, cet homme qu’il aimait bien malgré lui et que ce soir le blessait, il n’était pas un de ses serviteurs, il n’allait pas être collé sur son téléphone à attendre un appel de son maître. Il était décidé à ne pas se battre ce soir et donc fini la conversation là et partie. C’était sans compter sur le russe, qui lui n’avait pas l’air d’accord, la poigne sur son bras le fit se retourner, il fut d’abord surpris de la rage qu’il voyait dans le visage de son ami, mais le pire fut ce plaquage au mur, il avait de la force le papa. Le doc, prit sur lui, lors du contact avec les briques, il n’allait tout de même pas lui faire le plaisir de montrer qu’il lui avait fait mal physiquement et puis, est-ce que cela changerais quelque chose, il avait tellement l’air d’être déconnecter.

Voilà ce qu’il l’avait fait éclater, seulement que pour une fois, James avait raison, dommage qu’il se cache encore derrière le déni, à ne pas vouloir une relation, mais pourquoi, qu’est-ce qui l’effrayait autant.

- Tu as peur de quoi, dis-moi ? Que je me maris avec toi et que je t’abandonne, que je parte un jour fatigué de toi ? Tu as peur de quoi Cas ?!

Même pour lui, le ton commençait à devenir froid, il venait quand même de ce faire plaquer pour rien sur un mur et le coup lui avait surement laissé une marque. Il frappa sur les deux bras de Castiel, pas pour lui faire mal, mais pour se dégager, c’est en se décollant du mur qu’il grimaça, le coup avait frappé ses côtes, il allait morfler demain matin. Puis quand le russe lui affirma qu’il n’était pas un mec comme les autres pour lui, ce fut la goutte de trop, il se rapprocha de son amant de très près et avec le ton le plus froid qu’il le pouvait lui répondit.

- Non je suis que le premier sur la liste. Combien tu appels si je ne réponds pas ?

C’était bas comme réponse, mais c’est à croire que Castiel cherchait la confrontation. Tout ça, car pour une fois il ne voulait que s’amuser. Il se retourna plus loin afin d’éviter une attaque sur le coup de l’émotion et posa son front sur le mur, il fallait vraiment qu’il se calme, même pour lui, tous ses nerfs s’en prenait une dose.

- Tu sais Cas. Tu as choisi ce qui arrive aujourd’hui. Tu croyais quoi, que j’allais rester là à attendre un de tes appels à chaque soir et ce toute ma vie, un jour je vais partir et tu ne pourrais rien y changer…. Pas en restant ainsi.

Les derniers mots avait mourut dans sa gorge, ça lui faisait mal de l’avouer, il ne voulait pas le quitter, mais un jour un autre prendra plus de place, si le russe se réveille pas.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   15/10/2017, 18:40

Peur ? De quoi aurait il peur ? Pourquoi aurait il peur surtout ? De se marier avec James et qu'il l'abandonne un jour ? Les sourcils de Cas restèrent froncés, ne comprenant pas pourquoi il envisageait cette hypothèse la. Non, cette optique bien que peu réjouissante ne l'effrayait pas. L'idée d'un jour se remarier, non pas qu'elle l'effrayait, mais il n'y pensait juste pas, trop de choses lui arrivait pour y penser. Et ce n'était pas avec sa vie qu'il allait pouvoir avoir l'occasion de se marier, si ce n'est bourré à Las Vegas. Oh, attendez, c'était déjà fait ! Au geste de James sur ses bras, il relâcha la chemise de celui-ci automatiquement. Bien qu'il eu effectué un pas en arrière et que James se soit décollé du mur, ce dernier s'était rapproché et visiblement énervé lui en sorti une bien bonne... Il ne répondit pas, se contentant de le regarder droit dans les yeux sans chercher à se défaire de son regard, faisant comme s'il n'avait pas été un peu blessé par ses mots ou son ton froid. Lorsqu'il le vit aller poser son front contre le mur, Castiel se permit de fermer un bref instant les yeux, pour essayer de se calmer un peu. Il était énervé et tout, mais il ne voulait pas faire foirer ce qui se passait entre eux pour autant... Il les rouvrit, observant le dos de James qui lui dit la plus simple des vérités. Ça, il le savait, c'était limpide. S'il en était arrivé la, ce n'était que par ses choix et rien d'autre. Et ce qui arrivera en résultera également. Et il savait aussi que James n'allait pas se contenter de cette situation longtemps. Parce que Castiel savait que James tenait à lui, et faire durer les choses éternellement n'était pas possible. Un jour, James allait rencontrer un autre homme, un qui répondrait à ses attentes. Toutes.

Tu crois que je ne le sais pas ? Que je ne me doutais pas que lorsque tu n'es pas avec moi tu as aussi ta propre vie ?


Avait-il commencé, calmement. Du moins pour le timbre de sa voix, résolu et lucide.

Je le savais très bien, tout autant que cette situation n'est pas faite pour durer. Mais entre le fait de le savoir, et de le voir, il y a tout un monde. Et … de se prendre la réalité en pleine tronche m'a fait mal. Plus que je ne l'aurais jamais imaginé. Et tu sais pourquoi ?


Il fit un pas en avant, posa sa main sur l'épaule de James, et le décolla du mur pour le retourner. Pas brutalement, ni même doucement. Sûrement. Parce qu'il fallait qu'il le regarde dans les yeux pour ce qu'il voulait lui dire.

Parce que tu n'es pas juste un type comme les autres ! Tu es complètement à part et tu n'imagines même pas à quel point tu bouleverses plein de choses dans ma vie ! Jamais avant je ne me serais énervé à voir un amant dans les bras d'un autre, au point d'avoir l'envie de faire bouffer ses dents à ce type pour avoir posé les mains sur toi !

Et au passage en flanquer une aussi à James mais bon, évitons de parler de ça à voix haute.

Et puis … et peut être bien que je suis jaloux, oui !


Voila, content ? Non sérieusement, il ne l'avoua pas, sous le coup de l'émotion, mais James avait parfaitement raison : il était jaloux. Totalement jaloux, furieux qu'un autre ait posé les mains sur James, l'ait embrassé, touché. Jaloux que James ait répondu à ses avances, jaloux de ne pas avoir été cet homme.

Mais qu'est ce que ça change ? J'ai pas le droit d'être jaloux et encore moins de m'interposer dans ta vie ..


Lui dit-il dans un murmure, en regardant ses yeux si verts. Vous imaginez tout de même, ce gros foutage de gueule ? Castiel râler parce que James vivait sa vie ?

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 255
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   15/10/2017, 20:03

Il le savait, il savait que cette situation n’allait pas durer, il savait qu’il n’avait aucun droit de chialer sur cette situation et il le faisait. C’était dur d’avoir la vérité en face, il ne l’avait même pas programmé cette soirée, il ne l’a voulait même pas, jamais il n’avait voulu en embrasser une autre. Il n’avait eu aucun amant depuis des mois si ce n’est pas Castiel et là pour une fois il se rendait compte qu’à l’extérieur de ce couple qu’ils n’étaient pas, il y avait des mecs qui eux voulait lui donner ce qu’il voulait et lui l’avait rejeté, il c’était excuser a Aiden et avait couru après ce russe obstiné. Il l’écoutait parler, le plus calmement qu’il en était capable, c’était sans compter qu’il se face retourner, sèchement, mais pas de manière agressive, il ne voulait pas le regarder, pas avoir d’excuse, il voulait seulement rentrer, l’alcool était descendu et il se sentait vider avec ce trop-plein d’émotion.

Il était important pour lui, il chamboulait sa vie, il ne faisait rien, simplement suivre le courant, comme ce soir, mais ce courant ne plaisait pas au russe et il venait une fois de plus le confirme. Cas n’avait pas aimé se prendre la vérité en face, lui n’aimait pas savoir qu’il était enfermé dans cette bulle. James s’écarta de son amant, les mains lever en signe de paix ou plus pour garder une certaine distance.

- Tu sais, fais des mois que je ne vois personnes, attendant que tu te décides à vouloir me voir, j’étais décidé à te laisser du temps. Ce.. – Il respira – Ce soir, n’était pas prévu, la gagne a décidé de sortir fêter l’arrivée du nouveau et en parlant on s’est rapproché, peut-être trop vite, mais on la fait.


Il s’éloigna encore, reculant doucement.

- J’ai aimé ça ce soir, on n’avait pas l’intention de continuer, pas parler de ce qui se passerais après, parce que comme un idiot, j’ai été lui dire que j’étais pris. Je lui ai dit qu’il y a un mec qui vaut toute l’attente du monde et je suis partie courir après. Sauf que je me fais engueuler, je me fais plaquer au mur et accusé d’une chose dont tu n’as pas le droit de faire. Pourtant je suis là, à vouloir encore de toi demain, à accepter cette situation avec toi encore.

Il se recula un peu encore, mais se retrouva acculer au mur, il pencha sa tête vers le sol, respirant à peine, ses côtes lui faisait mal, mais son cœur se déchirait à chaque phrase qui sortait de leurs bouches.

- Tu n’as pas le droit de me faire ça, pas ainsi, pas tant que tu ne décideras pas à mettre un terme à cette situation. Que ce soit pour m’éloigner ou me garder, mais un jour va falloir tu l’arrêtes.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   15/10/2017, 20:30

Il le relacha, écoutant James lui raconter cette soirée non prévue, après lui avoir avoué ne pas avoir vu qui que ce soit à part lui. Petit élan de fierté au passage. Malheureusement Cas ne pouvait pas en dire de même ... et de ce fait a part à nouveau s'énerver dans son coin pendant que le médecin lui racontait le rapprochement avec l'autre Cas ne pouvait pas faire grand chose. .. il l'avait cherché.

Castiel eu un faible éclair d'espoir quand James parla de lui comme étant un mec qui valait toute l'attente du monde. Vraiment, c'est ce qu'il pensait ? Cela fit battre légèrement plus vite son coeur alors que James le rammena bien vite à la réalité. Ils étaient dans cette rue a enfin poser des mots sur leur situation et pas dans la joie et la bonne humeur. Le coeur de Cas se serra davantage quand son amant lui dit vouloir malgré tout de lui. Mais, que le russe n'avait aucun droit de faire ça, pas le droit de faire durer cette situation. Ce n'était pas sain et ca faisait souffrir James. Et nouveauté du soir, Castiel aussi. Alors il allait devoir choisir un jour ou l'autre, que ce soit pour passer aux choses sérieuses ou bien le quitter pour de bon. Mais pas continuer ainsi. L'eloigner ou le garder. Éloigner James, le faire sortir de sa vie. Ne plus le voir. Ne plus l'appeler, rien ...

Je ne peux pas ne serait ce qu'imaginer te faire sortir de ma vie.


Lui avoua le brun sans le moindre détour. Ne plus le toucher, l'embrasser, lui parler, être avec lui, cette idée etait tout bonnement insupportable.

James je ... je t'avoue que la, c'est un peu le bordel dans ma tête mais s'il y a une chose dont je suis sûr, c'est que je te veux dans ma vie.


C'était la seule certitude qu'il avait en ce moment présent. Malgré la colère ressentie tout à l'heure et un peu maintenant, la jalousie éprouvée, la tristesse, Castiel savait qu'il voulait garder James dans sa vie. Il ignorait s'il était pour autant prêt à se remettre en couple pour autant mais ca, aucun doute.

J'ai besoin de toi...


Murmura t-il en baissant quelque peu les yeux.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 255
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   15/10/2017, 21:14

Ils étaient là séparer à se parler de leur situation, ne pas se toucher, ne pas être trop prêt, la règle tacite non énoncé à voix haute, s’ils se touchaient, il savait que cette discussion serait fini, qu’ils s’embrasseraient, se donneraient des câlins, oublieraient tout. Mais James ne le pouvait pas, pas maintenant, il ne voulait qu’une chose et il savait que c’était sur le coup de l’émotion. Il retenait cette phrase avec tout ce qu’il avait, il n’allait pas tout couper entre eux, car Castiel avait été jaloux, mais il ne lui donnerait pas non plus la chance de l’avoir.
Il avait besoin de lui, il le voulait dans sa vie, mais avec cette limite, que lui n’avait pas le droit de voir d’autre mec, qu’il soit le seul des deux à être en couple. Il bougeait sa tête de droite à gauche signe de son désaccord plus que Cas parlait et plus il réfutait ce qu’il disait. Il ne l’acceptait pas, pas maintenant. Il avoua avoir un bordel dans sa tête, James comprenait, même lui il lui arrivait de l’avoir ce bordel, sauf qu’il ne pensait pas que cette situation arriverait aussi vite. Ils avaient besoin de temps, chacun de leur côté, du moins lui en avait besoin, il étouffait en ce moment, il n’était pas dans son état normal et sa tête tournait ou c’était un mélange d’émotion, d’alcool et d’envie, il ne le savait pas.

- Je crois..

Il ne voulait pas le dire, pas ainsi, pas à lui.

- On a besoin de temps, tu as besoin de te remettre les idées en place et j’ai besoin de voir si je peux continuer.


Il était sur le bord de craquer, pleurer pour cet homme qu’il aimait et à qui il ne l’avait pas encore avoué. Ça lui en coûtait de mettre cette pause entre eux deux ou du moins l’énoncer, il ne l’a voulait pas plus que ça, mais tant qu’à foutre le bordel, il fallait trouver comment le calmer et il ne le ferait pas en se voyant à tous les jours. James releva la tête vers le russe, ses yeux embués par les larmes qui refusaient de sortir, il ne souriait plus. Le doc n’osait pas bouger du mur, il avait peur que s’il osait faire un pas, il mettrait sa suggestions en marche ou que ses jambes perdre leur force parce qu’il a osé dire une chose qu’il ne voulait pas du tout.

- Je t’aime Cas, même si tu ne veux pas l’entendre, que tu ne veux rien de plus venant de moi que ce que tu prends déjà. J’aime tes gamins, pour ceux que j’ai rencontrés, j’aime ta façon de vivre, même si la mienne est mille fois pire. Mais je pense qu’on a une limite à quelque part.

Le doc, prit une grande respiration regardant le ciel, se retenant vraiment de craquer, il avait l’impression que leur situation venait de prendre un tournant dramatique.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   15/10/2017, 21:48

Prendre du temps. La sentence puisque c'est comme ça que Cas le voyait, tomba. Faire un break. Et on sait que dans un couple ça ne veut rien dire de bon. Mais ils n'étaient pas un couple alors peut être que ça ne voudrait rien dire pour eux? Oui après la confession qu'il venait de lui dire Cas flippait un peu à cette idée... d'un autre côté sa raison lui disait que prendre du temps serait une très bonne chose à faire. Mais pas son coeur, pas son instinct. Et Castiel n'était pas un homme de raison. De toute façon, le peu de raison qui lui restait vola en éclat.

Parce que James venait de lui dire qu'il l'aimait. Et la nettement, il sentit son coeur rater un battement alors qu'il releva vivement la tête vers son amant. Il l'aimait. .. Castiel savait déjà que James tenait beaucoup à lui mais pas qu'il l'aimait. Des déclarations il en avait eu, encore et encore. Aucune ne lui avait fait l'effet que celle ci lui fit. Il aimait les enfants qu'il avait rencontré, il aimait sa façon de vivre, il l'aimait. Et ça c'était merveilleux! Mais triste a la façon dont James disait ça. C'est un truc en quel il croyait dur comme fer ; l'amour est le plus beau sentiment au monde. Alors voir James ainsi ... son corps agit tout seul. Castiel fit un pas en avant, tendis ses bras et prit James contre lui. Il le serra doucement mais sûrement contre lui.

Pardon James. Excuses-moi.


Les mains fortement refermées sur la chemise de James, il respirait son odeur, sentait la chaleur de son corps et la douceur de ses cheveux contre sa joue. A tout ça il ne pouvait renoncer.

Je ne veux pas te faire du mal, je ne l'ai jamais voulu ... désolé si je t'ai causé du tort. Je ne savais pas que tu tenais à moi à ce point, j'en savais rien ...


Il le serra légèrement plus fort contre lui, tout en restant doux malgré tout. La peur que James s'en aille prenait le dessus, mêlée a la joie ressentie à sa confession. Il finit par doucement le relâcher juste pour se reculer un peu et le regarder

Qu'est ce que tu veux, James ?


Que voulait il de lui? Qu'est ce qu'il attendait exactement ? Que désirait il?

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 255
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   15/10/2017, 22:18

Il venait de trépasser la règle, le seule qu’il n’avait pas dit lors de leur dispute, si dispute il y avait, Cas venait de le prendre dans ses bras, il voulait y répondre, mais son corps refusait de bouger, son cœur avait mal en ce moment plus qu’il ne voulait y croire. Comment faire pour passer par-dessus, quand ton mec ne fait que s’excuser devant vous, disant qu’il n’avait pas remarqué que son amant l’aimait autant. Que des excuse, mais serait-ce ainsi à chaque fois qu’il recevra un texte d’un autre mec, il se fera plaquer sur un mur, car le russe est jaloux. Grimaçant il se décolla de son amant, grognant, il fallait vraiment qu’il se fasse vérifier, ce mur était vraiment plus dur qu’il l’avait cru.

Les deux mains sur les épaules de Castiel, il chercha ses mots, qu’est-ce qu’il voulait ? Une relation, une famille, garder son emploie avec son mec qui comprend l’importance de ce qu’il fait. Ne pas souffrir, car il réfléchit trop sur ce que Castiel fait pendant qu’il n’est pas là. Il cherchait ses mots comment lui expliquer sans qu’il le prenne mal ou qu’il décide sur un coup de tête d’être en relation avec lui. Il ne voulait rien de tout ça.

- Je… J’ai besoin d’un mec avec lequel je n’ai pas peur de laisser, car je ne sais pas avec qui il s’en va baiser. Je veux une famille que je pourrais prendre soins ou même abandonner mon job, car ils ont besoin de moi. Je veux finir le boulot et avoir quelqu’un à rejoindre et serrer contre moi parce que ma journée n’a été que peine. Tu comprends ?


Il prit son visage en coupe et le regarda, il ne pouvait se résoudre à l’embrasser pas maintenant.

- Ça c’est dans mon futur, ce que je veux pour mon futur. Le présent, je veux mon lit, je veux l’hôpital, car tu as une force incroyable et je veux qu’on reparle plus tard, que tu dormes, réfléchisse à ce que tu veux toi.


Il se décolla et lui prit la mains d’un côté et se tint les côtes de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   16/10/2017, 12:19

Castiel lui laissa le temps de trouver ses mots avant de les écouter. Ce qu'il voulait. Un mec fidèle. Il voulait une famille dont il pourrait prendre soin. L'aimer au point d'accourir pour elle. Avoir quelqu'un qui l'attends à la maison le soir, quelqu'un qu'il pourrait serrer contre lui après une longue journée. Il avait des envies tellement normales ! Mais difficiles a trouver chez Castiel ... Et bien qu'il savait ne pas pouvoir renoncer a lui, il ignorait si pour autant il était capable de tout ça. S'il était prêt à se remettre en couple, rester fidèle à quelqu'un, le laisser entrer dans sa vie... Il releva le regard qu'il n'avait pas eu conscience de baisser quand James lui prit le visage dans ses mains. Oui, il comprenait. Ce pourquoi il hocha légèrement la tête positivement.

Je comprends, oui.


C'était pour tout ce qu'il souhaitait pour plus tard mais pour l'heure son amant voulait juste son lit et l'hôpital. L'hôpital? Castiel releva un sourcil surpris. Il lui avait fait mal ? Bon ... on ne lui dit vraiment pas bravo la! Il espérait que ce soit juste l'alcool que James ait ingéré qui lui fasse penser ça et qu'il n'ait rien. Son haleine était un bon indice quand à ça, même si généralement c'est l'effet inverse qui se produit. N'y pensons pas. Serrant automatiquement ses doigts autour de la main de James quand il le sentit la lui prendre, il nota qu'il se tenait les côtes, et ferma les yeux à ça, s'en voulant tout de même, avant de les rouvrir.

Tu as sans nul doute raison... Mieux vaut que j'y réfléchisse de mon coté au calme.


Parce qu'on a vu ce que donnait l'impulsivité ! C'était vraiment un problème de famille ça tiens. Mais il devait vraiment réfléchir à ce qu'il voulait lui. Il fallait aussi savoir par après si leurs souhaits étaient compatibles ou ne l'étaient pas. Oui, y penser à tête reposée valait bien mieux. Parce que s'il ne le faisait pas il allait peut être faire quelque chose qu'il pourrait regretter par après. On ne sait jamais.

Laisse-moi au moins t'appeler un taxi, je te dois bien ça.


Pour se faire au moins pardonner de lui avoir fait mal.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 255
● Date de naissance : 24/07/1982
● Age : 35
● Originaire de : Kansas
● A NY Depuis : Février 2011
● Emploi/Etudes : Médecine (psychologie)
● Theme Musical : Fight Song
● Avatar : Jensen Ackles
● DC : aucun


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The Betrayal [ Terminé ]   16/10/2017, 13:07

Il se serrèrent la main, jouant de leur doigts, James avait peur de le quitter, peur de ce qu'il allait arriver, peur de ne plus le revoir. Il comprenait tout ce que James voulait, mais à son visage lui comprenait que ça ne serait pas une chose facile a accepter, a choisir. Étrangement ce soir le visage de Castiel parlait plus que ses mots disait quelque chose et le voyant se tenir les côtes, il vit qu'il s'en voulait. Aller comprendre que pour James ce n'était rien, des coups il en avait reçu plusieurs dans sa vie, il se disait que si Cas avait perdu la tête ainsi, c'est que ce qu'il avait vu ce soir avait toucher une corde sensible. Alors il ne lui en voulait pas et puis c'est surement rien, dans deux jours il sera remis.

- Ne t'excuse pas pour le mur, tu étais ailleurs je t'en veux pas.


Puis il offrit le taxi, en temps normal James aurait marcher jusqu'à l'hôpital, il y avait que 10 minutes de marches, mais là respirer lui faisait mal, le taxi était bienvenu. Ils attendirent celui-ci en silence, jouant de plus en plus de leur doigt, le doute étreignait le coeur du doc, il voulait pas embarquer dans ce taxi et attendre, c'était le pire des sentiments au monde, attendre de savoir si votre relation se termine là ou continue. La voiture jaune s'arrêta a leur hauteur, Cas lui ouvrit la porte et lui ne bougeait pas, voulant encrer le visage du russe dans sa mémoire. Puis sur un dernier élan, il le prit à son tour contre lui et lui donna un baiser sur la tempe avant de se glisser dans le taxi, direction l'hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
 
The Betrayal [ Terminé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Attractions :: Bars & Club-
Sauter vers: