AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trash Club [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Trash Club [ Terminé ]   30/12/2017, 21:42

Trash Club
Sometimes we need to feel bad to know what it's like to feel good  
Luke✧Virgile

Une semaine. Une putain de semaine que Virgile avait passé à l'hôpital, après qu'il se soit réveillé. Pendant ce temps il avait récupéré à peu près, et avait commencé à voir un psy. Enfin pour lui il l'avait vu deux fois et salut, à jamais ! Au moins il lui avait fait un arrêt, jugeant de toute évidence Virgile inapte au boulot pendant un mois. Passé ce temps ils se reverront pour un checking. Et vous voulez savoir quelle fut sa première pensée ?

«Oh putain, ça me fait du coup un mois entier de défonce totale ! »


Et c'est ce qu'il allait faire. Et était bien parti pour d'ailleurs ! Plus rien n'avait d'importance pour lui ces derniers temps. Oui, il y avait bien Tony, Luke …. Mais ce dernier, il ne l'avait pas revu depuis sa sortie d'hôpital il y a maintenant dix jours. Sachant très bien ce qu'il allait faire, il lui avait envoyé un message pour lui dire qu'il avait besoin d'un peu de temps seul. Tu parles …. Les jours suivants, il les aura passé défoncé, bourré …. Oh que non, c'était vraiment pas bon pour sa santé vu ce qu'il avait traversé il y a peu. Mais la encore, il s'en foutait. Totalement. Si bien qu'il n'avait même pas vu le temps passer de la sorte. Il était bien, franchement, à planer tout le temps. A ne plus se réveiller avant 15heures, et à des fois vomir au petit réveil. Un café, et on était reparti ! Soit il allait dans des soirées se défoncer entre potes, soit il sortait pour picoler, seul ou accompagné, ça dépends. Bref, il s'éclatait ! Dans tous les sens du terme, hélas.

- On ferme on a dit !


La, ce type qui se faisait traîner hors du bar, c'était Virgile. Déchiré, le serveur n'eut aucun mal ( en plus vu leur différence de corpulence ) à le jeter dehors. Non, à le jeter directement sur le tas de poubelles laissées devant le bar. Virgile finit dedans sans la moindre grâce, relevant à peine la tête pour lancer d'une voix forte, mais traînante :

- Hé j'allais m'barrer de toute façon ! Ton bar il craint sa mère !


Puis il laissa sa tête retomber lourdement. Il renifla ensuite. Erk, ça puait … C'était les poubelles ou c'était lui ? Boh, qu'importe. Il se dépatouilla un instant dans ses poubelles, ignorant parfaitement le regard des quelques passants. De toute façon à cette heure ci, la plupart avaient aussi un gramme ou deux. Oh quoique Virgile était tellement bourré que si on allumait un briquet près de lui, il exploserait direct. Il ferma un bref instant les yeux, avant de les rouvrir. Pour voir un visage, qui lui disait quelque chose... Il fronça un peu les sourcils, mais vu que le type était derrière lui, il le voyait à l'envers... Attendez. Il se tourna un peu dans ses poubelles pour pouvoir voir le type en question dans le bon sens et …

- Luke, c'est toi ?


Deja la sortie du cinéma, ou il traînait juste? Ah, merde, il lui avait pas envoyé un message tout à l'heure? Il savait plus, ses idées étaient embrouillées. En tout cas si c'était lui, c'était cool!

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   30/12/2017, 22:31

Je faisais tourner ma tasse dans ma main. Comme moi elle tournait en rond. Soupirant je pris une gorgée de mon thé. Depuis que Virgile était sorti de l’hôpital il n’avait plus donné signe de vie, disant avoir besoin de temps. J’essayais de lui ne laisser, du temps. Mais j’avais du mal. Je ne savais pas ce qu’il faisait, ni dans quel état il était. J’avais essayé de ne pas l’appeler, de ne pas aller toquer chez lui. Et j’en avais parlé. À mon psy d’abord. Il m’avait dit de laisser du temps à Virgile, me mettant aussi en garde sur le côté instable des toxicos. Je l’avais écouté, j’avais hoché la tête mais j’avais continué à espérer. J’hésitais de plus en plus à en parler avec Rory, qui allait légèrement mieux lui. Il comprendrait peut-être mieux le point de vue de Virgile et pourrait mieux m’éclairer ? Enfin jusque maintenant je n’en avais pas encore parlé à d’autres gens qu’à mon psy et ça suffisait. Je n’allais pas exposer la vie de mon copain pour calmer mes inquiétudes non plus.

Je fis encore tourner ma tasse dans ma main quand mon portable vibra. Le prenant dans ma poche sans entrain je m’attendais à un message de James ou encore du boulot, mais mon cœur rata un battement quand je vis le nom de Virgile s’afficher. Merde… Ouvrant le message je devins légèrement livide. Orthographe de merde, mots incohérents, je compris à peine qu’il demandait si je ne voulais pas le rejoindre dans un bar en donnant le nom de ce dernier. Je compris qu’il devait être bourré et mal en point. Rangeant mon téléphone je quittais mon appartement à la hâte après avoir vérifié l’adresse et pris le premier métro que je pus pour m’y rendre. Dans quel état était-il ? Drogué ? Saoul ? Mal en points ? Il m’avait dit avoir besoin de temps… Bien sûr que je l’avais imaginé me sortir cette excuse et disparaitre pour ne jamais revenir. Une manière de rompre comme une autre. Je l’avais aussi imaginé dans les bras d’une femme ou d’un homme ou encore à se droguer. Bien sûr dans des moments plus positifs je l’avais aussi imaginé essayé de prendre sa vie en main, de faire des choix et autre. Je ne m’attendais pas à le trouver petant la forme mais j’avais peur de voir à quel point il avait été loin.

J’arrivais finalement dans le bon quartier et arpentais les rues à la recherche du bar. Mon attention fut attirée vers une ruelle perpendiculaire à la grand route ou un gars étalé dans les poubelles, il venait de se faire jettera parement, criait après le barman. Je reconnu immédiatement la voix et pris un instant pour rester calmer alors qu’un frisson me traversa le dos. Mais dans quel état est ce qu’il était ? M’avançant finalement je me dirigeais droit sur lui. N disant rien je le contemplais juste étalé dans les poubelles, pale et maigre. Je soupirais. On m’avait prévenu, mais je ne voulais pas lâcher l’affaire. Hochant juste la tête je tendis un bras et l’aidait à se relever. L’adossant au mur je pris un instant pour sortir mon téléphone et appeler un taxi. Nous éloignant des poubelles ensuite je le trainais avec moi.

« Et quoi, il était bon l’alcool ? »


Je souriais en posant la question d’un air heureux. Quand il avait pris quelque chose il avait toujours tendance à être heureux et à planer, autant le garder de bonne humeur et m’assurer sa coopération. Le taxi arriva et le chauffeur eu un pourboire une fois dépassé en bas de mon immeuble. Je trainais Virgile à ma suite, l’menant à mon appart avant de le laisser tomber dans le lit. A quoi bon essayer de le laver ? Je devais faire les draps de toute façon. Allant dans la salle de bain je me passais de l’eau sur le visage avant d’aller dans le salon, me poser sur le canapé. Autant le laisser décuver tranquillement. Malgré moi je ne trouvais pas réellement le sommeil. Mais une idée me vint dans mon insomnie. Tôt le matin je filais du coup dans une pharmacie et me procurait deux aiguilles et rentrais chez moi. Mes quelques connaissances en drogue me firent hésiter longtemps entre le sucre et la farine, n’étant pas entièrement sur que l’un ou l’autre pouvait passer pour de la drogue. Par contre ma lessive vint me sauver. Remplissant un petit sachet je le posais sur la table basse avec les deux aiguilles déballées avant d’aller me faire un thé et de prévenir le boulot que j’étais malade.

Je lisais le journal dans le canapé en buvant ma tasse quand Virgile émergea finalement. Relevant la tête vers lui je souris grandement.

« T’es prêts à me montrer comment prendre une dose ? »

Tentative d’approche variée numéro 1.

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   31/12/2017, 13:55

Il avait tendit la main pour prendre celle que Luke lui tendait, et se senti soulevé, comme par magie. Wow, ça tourne ici ! Merci petit mur de le soutenir, le temps que Luke bidouille il ne savait quoi sur son portable. Virgile était juste content de le voir, puis aussi content de ne pas avoir encore vomi. Si c'est pas cool ça ! Alors il se laissa entraîner sans rechigner, répondant avec entrain à sa question même.

- L'alcool ouais mais ce bar il craint à mort ! Sérieux n'y va pas la d'dans, j'en connais des bien meilleurs.

Des ou on ne se fait pas jeter dans les poubelles par exemples ! Il se souvint vite fait être monté dans une voiture ensuite. Le retour se passa dans un total flou artistique. Comme la plupart de ses derniers jours en fait. Vaguement, il avait conscience d'aller dans un appartement, et d'être entraîné à un lit ou il s'y laissa tomber et s'effondra comme une masse. Ah c'est sûr que le reste du temps il avait du mal avec le sommeil, mais comme à présent il passait la plupart de son temps déchiré... ça aide.

Le réveil fut plus difficile. Il avait la sensation d'une couverture sur lui, de ses vêtements sur sa peau. La bouche pâteuse et une sale migraine. Difficilement il ouvrit les yeux pour découvrir qu'il n'était pas chez lui. Ça ne le fit pas paniquer outre mesure. Il avait l'habitude de se retrouver ailleurs que chez lui après des soirées difficiles. Il lui fallut quelques secondes pour qu'il reconnaisse les lieux et se situe, chez Luke. Qu'est ce qu'il foutait chez lui ? Oh putain ça sentait pas bon … Qu'est ce qui s'était passé hier ? Il ne s'en souvenait pas bien. Il dû faire un gros effort pour se rappeler. Un bar, des verres et des verres, les poubelles, Luke qui le tire de la. Hum. Ça suffira. Ayant comme le sentiment qu'un truc pas cool l'attendait, il prit sur lui pour se lever. Il alla à la salle de bains en un premier lieu, avisant son reflet dans la glace. Les cheveux en désordre, des cernes sous les yeux, il avait une barbe de quelques jours également. Les vêtements de la veille qui n'étaient pas de première fraîcheur non plus. Attendez, ils étaient en fait de l'avant veille... Pff, c'te dégaine … Il se passa un coup d'eau sur le visage et se rinça la bouche pour tenter de faire partir ce goût pâteux, et se dit que ça suffira. Virgile se traîna ensuite dans le salon, ou l'attendait Luke. Il le retrouva assis sur le canapé, avec une tasse, un journal et … non putain, dites lui qu'il rêvait … Le toxico se frotta les yeux et les rouvrit pour s'assurer qu'il n'avait pas rêvé. Non putain, c'était bien des seringues et … non pas de …. Il posa les yeux sur Luke, qui lui demanda joyeusement s'il était prêt à lui montrer comment prendre une dose. La réponse de Virgile ?

- Non mais ça va pas ?


La voix encore enrouée, malgré son état comateux, son ton était net. Autant tous les autres, ils pouvaient bien se shooter s'ils voulaient, autant Luke … non ! Refermant un peu mieux sa chemise par dessus son t-shirt, comme si ça allait lui donner un peu plus chaud, il alla se poster au coin ou il allait habituellement pour fumer. Pour l'instant il ne sortit rien pour, essayant de comprendre pourquoi Luke lui demandait un tel truc. Ah oui, lui il n'avait pas marché dans son piège, il avait couru !

- J'sais pas ce que tu essaye de faire en faisant ça … mais sérieux le fait pas ! T'es dingue ou quoi ?


Panique à bord les gars ! Son Luke, encore pur et sain, voulait se shooter ! Taré ! Débile ! D'ailleurs...

- Et ou t'a eu ça au fait ?


C'est Tony qui le lui a refourgué ? Il était allé en chercher chez Virgile, à son appart ?

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   1/1/2018, 11:17

Je regardais Virgile avec un sourire. J’essayais d’évaluer sa réaction. Déjà il avait l’air pâle et légèrement malade. Je me demandais si hier avait été une exception ou s’il avait passé les derniers jours dans un état pareil. Pourquoi m’écrire aussi ? Oui j’étais son compagnon mais… Après dix jours de silence radio la théorie de la fugue me semblait plus appropriée. Enfin je laissais tout ça de côté et le regardais en souriant, posant la fameuse question. Non mais il fallait arrêter les conneries. Virgile faisait une overdose, disparaissait pendant des jours… j’étais censé penser quoi ? Que tout allait bien dans le meilleur des mondes ? En plus… Qu’est-ce que ces trucs pouvaient avoir d’aussi attirant pour presque en crever et vouloir replonger ? La réponse vint finalement assez rapidement. J’avais un « à toi de me le dire » coincé dans la gorge mais je me tus.

Je haussais un sourcil alors qu’il me disait de ne pas le faire et demandant si j’étais débile. Je haussais simplement les épaules à sa question. Lessive et pharmacie mon pote. Oui j’avais essayé de prendre une voix de gros dealer italien dans ma tête, inutile de rajouter que je n’essayerais jamais à voix haute !

« On s’en fous un peu non ? Ça semble te faire du bien. T’as failli en crever mais t’as pas voulu t’en détourner. Je me dis que si c’est si bon que ça, je pourrais gouter. »

Je tapotais la place à côté de moi sur le canapé. Je voulais voir jusqu’où il irait, je voulais voir sa réaction, ses arguments. Je voulais comprendre et je voulais qu’il me comprenne…. Et qu’il arrête de se foutre en l’air de la sorte. Il n’avait vraiment pas l’air bien en plus. Plus maigre que la dernière fois, cerné. Je l’observais, l’inquiétude prenant le dessus. Mais qu’est-ce que tu fais Virgile ? Qu’est ce qui te pousse de la sorte ? Rajoutant une couche je lançais gaiement à nouveau :

« T’as passé les dix derniers jours à faire je ne sais quoi… Alors pourquoi pas faire n’importe quoi ensemble ? En plus ici tu auras moins de chances de finir dans des poubelles ! »

N’importe quoi pour comprendre et pour faire comprendre. J’étais inquiet pour lui, il était important pour moi. Autant je le laissais bien faire ses propres choix, autant là ça ne pouvait plus durer. Qu’il fume ok, qu’il boive comme un trou pourquoi pas… Mais son problème de drogue… Enfin voilà quoi. Pour voir jusqu’où je pouvais le pousser je me penchais en avant, main t'endue vers une des seringues.

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   1/1/2018, 13:36

Virgile regarda Luke d'un air interdit. Putain mais il rêvait ou quoi ? C'était quoi le problème ou l'embrouille ? Sentant la nervosité monter, il se frotta nerveusement l'avant bras, regardant Luke toujours avec son air d'incompréhension totale.

- Quoi ?


Ça semblait lui faire du bien ? Il voulait goûter ? C'était une blague ou quoi ? Et non, Virgile ne prit pas place à coté de son copain sur le canapé. A la limite, il s'était juste un peu rapproché, habité par une grande agitation. Putain c'est pas bon de lui faire des trucs comme ça dès le réveil. Lui il voulait juste décuver vite fait avant de s'y remettre de plus belle ! Picoler, fumer ou se piquer, qu'importe ! Mais quelque chose ! Et ce grand dadet de Luke qui continuait gaiement à dire qu'il voulait faire son n'importe quoi avec lui, sous prétexte de ne pas savoir ce qu'il avait foutu ces derniers jours et tout, et que comme ça il ne finirait pas dans les poubelles et tout et …. Et Virgile le vit tendre la main vers les seringues.

- Mais putain arrête !


D'un réflexe pur et dur, Virgile avait bondi vers Luke, vers la table, pour d'un coup sec lui retirer les aiguilles et le sachet et les éloigner de lui. Enfin en faisant un pas en arrière et le regarda comme s'il avait bel et bien perdu la raison.

- J'sais pas ce que t'a bu ces derniers jours toi non plus mais putain commence surtout jamais ça ! Tu crois vraiment que ça me fait du bien ça ? Ouais quand j'en prends et que je plane c'est mortel, mais quand tu redescends …. Mais putain Luke t'es complètement fou !


Le temps de retirer le matos de la portée de Luke, Virgile avait perdu tout tremblement. Non pas qu'il faisait du cinéma mais la peur qu'il eu en le voyant si près de ça … Tout en continuant de le houspiller, il alla jeter les seringues à la poubelles, et se demandant quelle merde Luke avait trouvé, commença à ouvrir le sachet.

- Putain et tu te doutes bien de ce que j'ai foutu ces derniers jours t'a bien vu comment tu m'a trouvé hier et …. bordel mais c'est quoi ça ?


Sachet ouvert, il avait d'abord senti l'odeur, et perturbé par ce qu'il sentait, en avait prit un peu de son index et posé sur sa langue, pour aussitôt le recracher. Ok il y avait une chose dont il était sûr, ce qu'il y avait dans ce sachet n'était pas de la drogue, quelle qu'elle soit. Alors soit on s'est foutu de Luke, soit …. il regarda ce dernier, les sourcils froncés.

- Tu m'expliques ?


C'est sûr que vu sa dégaine, Virgile ne faisait peur à personne ! Enfin attendez un peu qu'il soit vraiment en manque et la il pourra peut être en secouer quelques uns.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   1/1/2018, 15:17

Virgile semblait perdu par mon numéro. Poussant encore le bouchon je tendis la main vers les seringues, mais mon copain fut plus rapide et réagis enfin. Je le regardais, évaluant sa réaction, mais sans aucun défis dans mon attitude. Au fond ce n’était pas une compétition ou autre mais juste un moyen pour moi de le secouer un peu. Je haussais à nouveau un sourcil, me redressent du canapé alors qu’il confirmait ne pas avoir été clean les derniers jours de manière indirecte. Oh Virgile. Je croisais les bras alors qu’il disait que j’étais complètement fou. Et lui ? Il était quoi pour continuer à en prendre ? Je suivais Virgile de loin alors qu’il alla jeter les seringues. Je ne sais pas à quoi je m’étais attendu mais j’étais soulagé qu’il ne les garde pas pour … pour lui-même.

Je ne pensais pas à le prévenir sur le contenu du paquet, roulant simplement les yeux alors qu’il me disputait jusqu’à ce qu’il s’exclame à haute voix. Ah, en effet ça devait sentir la violette, d’après l’emballage de ma poudre à lessiver du moins. J’allais lever la main dans je le vis en prendre sur son index mais ce fut trop tard et je le regardais cracher le tout dans l’évier. Je le regardais alors un peu moins sur de moi.

« Oui… heu… Je… »

Soupirant je baissais les yeux et passais ma main dans ma nuque pour la frotter nerveusement.

« Je voulais te faire réagir, voir ta réaction. Je ne sais même pas pourquoi exactement juste… Je n’entends rien de toi pendant deux semaines presque et d’un coup un message pour finalement te trouver dans des poubelles. La dernière fois que je t’ai vu tu sortais de l’hôpital et tu venais de faire une overdose… Qu’est-ce que ce truc t’apporte donc tant que tu … que tu … »

Je bougeais mes bras, montrant l’espace vide devant moi, essayant de mettre des mots sur la situation mais c’était plus compliqué que prévus. Je relevais le regard vers lui et m’avançais doucement de deux pas, je ne voulais pas lui donner l’impression de le coincer ou autre.

« Il n’y a rien d’autre qui te fasse sentir bien ou qui te motiverais à essayer d’avancer ? »


Je le regardai avec un regard inquiet, appréhendant la réponse avant de rajouter.

« Mets-toi à ma place, je te vois faire une overdose et comprend que direct après tu as repris de la drogue et de l’alcool et je ne sais quoi d’autre. Si c’est tellement bon que ça, pourquoi ne pas me laisser essayer ? Tu m’as dit à l’hôpital que je méritais mieux que toi … mais sincèrement j’en doute. Ma vie se résume à mon boulot et mon bénévolat. J’ai fait en sorte que mes parents m’approchent plus mais ils ont été toute ma vie avant ça. Alors tu vois là je sais juste pas quoi faire, ni ou aller ni comment vivre. Donc si ce truc peut amener les gens à trouver ce genre de réponse pourquoi pas se faire un rail de coke ou je ne sais quoi ensemble histoire que j’ai aussi droit au seul truc qui semble te rendre heureux ! »

Je le regardais, j’étais mi sérieux, mi sarcastique.

« Quant au sachet, c’est de la poudre à lessiver… je voulais voir ta réaction. Au moins tu sembles quand même encore un minimum lucide de ce qui t'entoure. »

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   4/1/2018, 19:44

Bah réagi, pour avoir réagi il l'avait fait ! Dans le sens ou il avait eu super peur que Luke ne fasse la connerie de s'y mettre. Parce que ouais, s'il y avait un point sur lequel il n'avait jamais changé d'avis, au contraire, c'est que se shooter c'est la dernière des débilités. Hum, sûr que pour une reprise de contact, de retrouver son mec en train de se prendre un petit bain de poubelles, on aura vu mieux … Virgile baissa un peu les yeux, se frottant le bras dans un geste inconscient, nerveux. Il savait bien ce que ce truc, cette connerie de première lui apportait ! En point positif, bien sûr, parce que pour le négatif la liste est longue. Il regarda en coin Luke qui s'approchait un peu de lui, ne bougeant pas pour sa part. Luke ne l'avait jamais mis mal à l'aise ou ne lui avait jamais donné l'impression d'étouffer non plus. Puis bon, la question à un million …. Le drogué de bas étages haussa vaguement les épaules, marmonant un :

- Si j'le savais …


Bon essayer d'avancer, qu'on soit clair depuis des années il n'avait l'impression que d'aller dans un sens soit droit dans le mur. Et autre chose qui le fasse se sentir aussi bien que lorsqu'il planait ? La, il ne savait pas si ça existait. Et Luke reprit. Il avait beau ne pas hausser la voix, Virgile avait bien la sensation de se faire un peu engueuler. En toute franchise, à la place de Luke il l'aurait franchement engueulé … mais il lui confia aussi ne plus savoir quoi faire, avant qu'il lui redise un truc qui lui fasse froncer les sourcils, à redire vouloir essayer ça …. Lui vivant, jamais ! Bien joué pour la lessive, au visuel ça y ressemblait à s'y méprendre.

- Encore heureux que j'sois lucide, j'ai rien pris depuis … 10 heures ?


Essaya t-il d'estimer en regardant l'heure. Il jugea d'ailleurs que c'en était trop pour lui, à se retenir de fumer. Donc il se déplaça pour retourner à sa place fumigation, et pendant qu'avec des gestes plus lents il cherchait de quoi fumer, fit à Luke d'un ton monocorde.

- Bon … si tu attends de moi que je te fasse une réponse à tout ça en trois parties, introduction plus conclusion, c'est pas le bon jour.


Quoique ça pouvait ressembler à une intro. D'abord, il s'alluma sa clope, et avec un plaisir non dissimulé, aspira avant de souffler la fumée, vers la fenêtre entre ouverte.

- Sans penser à retenter le coup, l'idée de me foutre en l'air est toujours la dans un coin.


Fit-il en désignant sa propre tête. Pour lui ça semblait évident. Quand on en arrive à une telle extremité, ça reste encore en tête pour une durée inconnue. Qu'il sache, Luke n'avait jamais pensé à ça, et ne pouvait peut être pas savoir. C'était histoire de lui dire que ça restait encore.

- J'suis pas encore à un stade ou je cherche une raison de me battre, de relever la tête tu vois. Ne serait-ce que pour reprendre un peu ma vie d'avant. Faut croire que je me suis pas encore assez bousillé …. Ah ! Et redis plus jamais que tu va t'y mettre toi aussi ! T'a bien vu ce qui arrive, et fais pas genre « une fois pour essayer » parce que dès la première prise t'es accro. J'sais pas si tu déconnais vraiment ou non, mais dans l'doute …

Et si ce qu'il a vu chez Virgile ne lui avait pas suffit, ce dernier avait pleeeein d'histoires à lui raconter pour le faire changer d'avis. Mieux, il avait les résultats de ses examens médicaux récents ! Ça c'est parlant. Pour Virgile aussi, mais gardez en tête que l'autodestruction et lui, c'est une longue histoire.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   12/1/2018, 10:32

J’avais l’impression que son mal être était bien plus profond et tellement habituel qu’il n’y faisait même plus gaffe. J’avais aussi l’impression qu’il se shootait tout en ayant abandonné d’essayer de faire autre chose. Abandonné d’essayé de vivre. Et ça me faisait peur parce que je ne voulais pas qu’il abandonne. Je le regardais retourner à sa place fétiche pour fumer et le laissais faire. Fumer passait, se droguer par contre. J’eu un petit sourire à sa remarque. Au moins j’avais une certitude : il faudra plus qu’une overdose ou encore des jours de débauche pour altérer son caractère qui me plaisait tant.

Je m’asseyais alors sur un des tabourets au comptoir, et tourné vers lui l’écoutait. J’essayais de ne pas tirer la tête alors qu’il disait que l’idée du suicide ne le quittait pas. Bien sûr que ça ne m’enchantais pas, mais je suppose qu’on ne se débarrasse pas de ça si facilement. Et je ne lui en faisais pas un reproche. Je voulais juste qu’il reste… Et je savais que quelque part c’était plus pour des raisons égoïstes qu’une quelconque croyance quant à la valorisation de la vie humaine et l’intolérance de la bible au suicide. Je l’écoutais attentivement pour la suite. Le début était assez mélancolique je trouvais. Rien ne l’intéressait assez que pour le motiver ? Je relevais la tête vers lui, je ne m’étais même pas rendu compte que je l’avais baissée légèrement pour regarder le sol, alors qu’il changeait de ton pour me gronder comme un enfant. Rougissant, je me passais la main dans la nuque. Haussant juste les épaules je répondis.

« Parfois je me demande si ça vaut le coup d’être vécu… »


Haussant les épaules je ne finis pas ma phrase. Je supposais qu’il comprenait ce genre de sentiments. Un petit sourire apparu alors sur mes lèvres :

« Et d’un autre côté il y a d’excellents arguments pour rester et voir ce que le chapitre nous réserve. Et même si ces raisons finissent en partie entre des sacs poubelles elles sont quand même là. »

Je le regardais assez franchement. Le sous-entendu était tellement évident qu’on ne pouvait même plus le décrire comme un sous-entendu. Mais bon, ce n’était que la vérité. Virgile était une des raisons qui me faisaient aimer la vie, qui me donnait envie de continuer, de voir ce que la vie me réserve. Nous réserve… En priant à certains moments que ce ne soit pas une overdose. Soupirant je rajoutais alors :

« J’espère qu’un jour tu trouveras quelque chose qui te motive. Sincèrement ! »

Même si ce n’était pas moi, même si c’était une expédition en antarctique, même si c’était devenir astronaute et entreprendre des expéditions à risques. Je m’en fichais. Le fait de savoir qu’il avait finalement trouvé quelque chose qui le faisait savourer la vie me suffirait !

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   12/1/2018, 12:34

Il n'avait pas vraiment de réponse à ça. Si ça valait le coup d'être vécu. Pour le moment présent, ouais, carrément. Pour tous les à cotés, non. Et d'un point de vue quantitatif, les points négatifs étaient vraiment plus nombreux que les positifs. Alors … enfin même, non. Si le fait de fréquenter Virgile pouvait amener Luke à se poser de telles questions alors autant dire que Virg préférait mettre les voiles ! Clope entre ses lèvres, il songea un instant à quels autres arguments on peut avoir pour rester et voir la suite. Il eut à son tour un faible, mais présent, sourire en comprenant ce à quoi Luke faisait allusion. Il était défoncé ( la majeure partie de ces derniers temps ), pas con. Pas autant qu'il ne voulait le faire croire. Ouais, c'est vrai d'un coté. Luke avait tout à fait raison. Il y avait leur histoire à eux, ce drôle de couple qu'ils formaient. C'est juste dommage que le mal être de Virgile soit plus vieux, et plus présent que tout le reste quoi... Il trouva aussi ça vaguement zabri d'être la raison de quelqu'un de continuer aussi à lutter. Ou du moins l'une des raisons, il n'avait pas la prétention de plus que ça. Il releva un sourcil en répondant à Luke sur trouver un truc qui puisse le motiver :

- Autre chose que la cocaïne j'imagine ?


C'était évident que oui. De toute façon il mentirait bien en disant qu'il la savoure en se déglinguant ainsi. Il la vit pleinement et à sa façon, c'est sûr, mais il n'y avait qu'à voir l'état dans lequel il était pour voir qu'il n'était pas épanoui. Il soupira, soufflant de la fumée, ajoutant d'une voix plate.

- J'sais pas …. j'imagine que je verrais une fois les idées plus claires.

Trouver un truc qui le motive … Si tant est qu'il y ait bien quelque chose ! Il n'allait pas se mettre à y penser maintenant, les idées trop floues, mais il se questionnait sur l'existence d'une telle chose qu'une passion, un truc à lui …. Clope terminée, il l'éteignit avant de se relever.

- Je crois que je vais y aller. M'doucher en un premier temps puis pioncer certainement.


Il n'était pas du genre hyper coquet, mais cette petite fragrance « Poubelles de la veille » n'était pas à son goût. Quand on est bourré ou autre on s'en fout, mais maintenant qu'il avait un peu décuvé …. Il eu une vague pensée pour ces pauvres gens qui allaient le cotoyer dans le métro, à se taper son odeur. Ça allait être drôle ! Puis il regarda Luke et ajouta :

- T'inquiète j'vais plus rien faire d'autre la. Si tu veux t'en assurer, t'a qu'à venir avec.


Il était au courant aussi que Luke n'avait rien dit, et ne savait pas s'il pensait ça, mais il prenait les devants. Pour aujourd'hui, il n'avait plus la force de se défoncer, de boire. Une douche et son lit étaient tout ce dont il avait besoin. Et concernant demain, il ne pouvait rien promettre ...

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   17/1/2018, 22:18

Je souris doucement alors qu’il présumait juste, hochant simplement la tête. Inutile de dire plus. Je n’insistais pas, alors qu’il fumait sa clope. Oui peut-être. Mais j’avais comme l’impression que ce n’était pas pour de suite. Mais je gardais espoirs. Je ne voulais pas qu’il devienne un gars rangé, clean etc… Je le voulais juste lui, comme il était, sans la coke. Et peut-être qu’un jour il le voudra aussi ? Qui sait ce que l’avenir et le destin nous réservaient. N’empêche je me demandais vraiment si cette substance rendait si heureux…  Mais il suffisait de voir l’état de Virgile à l’hôpital pour savoir que le prix à payer était plus que de l’argent. Et c’est dans les moments où j’hésite, que je me dis qu’il y a des choses qui rendent heureuse gratuitement, parfois même sans chercher bien loin.

Perdus dans mes pensées je revins au présent alors qu’il se redressait après avoir éteint sa clope. Je le regardais, mon estomac se nouant alors qu’il disait qu’il allait partir. Je savais que la douche était nécessaire, je dirais même plus : ça se sentait ! Et un peu de sommeil lui ferait le plus grand bien mais … je voulais le garder avec moi un peu. Je le regardais légèrement étonné alors qu’il me disait que je pouvais venir avec lui pour m’assurer qu’il ne fera rien d’autre. M’approchant de lui, je le regardais sérieusement, fronçant légèrement les sourcils.

« Je n’ai aucune envie de jouer au flic avec toi Virgile. Tu es adulte, tu prends tes choix, certains ne me plaisent pas, mais ce n’est pas pour autant que je vais te surveiller non-stop et te gronder à la moindre chose qui me contrarie. »


Je ne voulais pas qu’il se sente fliqué ou autre. Malgré que je me sois rapproché je ne m’étais cependant pas collé à lui. Son odeur était vraiment entêtante. Souriant doucement je rajoutais.

« Une de tes chemises traine encore dans la chambre. Et mon lit est tout à toi si tu veux ?  Ça t’éviterait le voyage. »

Et moi je profiterais un peu plus de toi. Pas que je ne sois pas bien chez lui, mais ici j’avais de quoi cuisiner, j’avais des médocs si jamais, mon appart était bien chauffé pour la période. Je ne savais pas s’il avait tout ça chez lui, s’il s’en préoccupait, alors qu’il était défoncé. Mais ici au moins je pouvais lui offrir tout le confort nécessaire. Enfin tout… Je ne roulais pas sur de l’or mais voilà. Ce n’était pas non plus qu’il était une œuvre de charité, mais je voulais qu’il soit bien. Tentant un sourire taquin je rajoutais :

« Qui sait je viendrais peut-être même te tenir compagnie dans le lit ! »

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   18/1/2018, 12:34

Ha, de toute façon si Luke avait voulu jouer les flic avec lui, ou au parent pas content, ça n'aurait jamais pu coller, qu'on soit bien d'accord. Y'a cette différence entre s'inquiéter pour quelqu'un et le lui faire savoir, et commencer à le fliquer. Donc Virgile hocha un peu la tête. L'inverse était vrai aussi, que Virgile n'avait en retour pas à faire ça non plus. Il avait sa façon de dire les choses, franche et sans détour, mais engueuler Luke n'était pas dans ses plans. Sa proposition par contre réussi à capter toute l'attention que Virgile était en mesure de produire. L'option rester ici pour se doucher et dormir était peut être pas plus mal en effet ! Parce que l'envie de mettre en place son plan douche + pieu, était bien présente, qu'on se le dise.

- Ah wai, pas con …


Fit-il en approuvant un peu de la tête. Et à sa petite tentative d'humour, c'est bien naturellement qu'un sourire amusé se fit sur les lèvres de Virgile. Si peut être il viendra lui tenir compagnie dans le lit ?

- Oh bah j'espère bien ! Attends un peu que je me sois passé au karcher et c'est tout ce dont tu rêvera !


En disant ça, Virgile s'était relevé, encore un peu plus motivé pour faire tout ça. Pas la peine de dire qu'il acceptait bien volontiers la proposition de Luke. Donc sans plus tarder, agacé par sa propre odeur, il quitta le salon pour se rendre dans la salle de bains et fermer la porte derrière lui pour aller à la douche. Mais la première chose qu'il fit, fut de croiser son reflet dans la glace. Ah oui … quand même … La mine fatiguée, le teint pâle et terne, des cernes sous les yeux, les joues légèrement creusées … Cheveux dans un état pas possible et barbe naissante pas du tout taillée … Il soupira en avisant ses vêtements, sales, qu'il retira ensuite pour jeter un coup d'oeil à son torse non pas aminci, mais amaigri. Vu les jours qu'il venait de passer, il n'était pas possible qu'il s'épaississe un peu. Il n'avait rien à faire pour qu'on voit ses côtes par ailleurs. Il se regarda dans le miroir, et le premier mot qui lui vint à l'esprit fut : déchet. Virgile se détesta à ce moment précis. Pas qu'il se soit un jour jamais aimé ou qu'il ait eu une quelconque estime de sa personne, mais il y avait un vague semblant de dignité humaine, quelque part. La, plus rien. Il se retrouva à haïr profondément ce type qu'il voyait dans la glace. Il lui demanda alors qu'est ce qu'il foutait. Qu'il allait y passer pour de bon, lui demanda si c'était ce qu'il voulait vraiment. Mais ce sale type n'avait pas de réponse. Alors il détourna les yeux, termina de se déshabiller et fila sous la douche pour se laver à grandes eaux, faisant partir l'odeur. Il se frotta énergiquement le corps, jusqu'à faire partir toute trace visible ou olfactive de ses derniers jours, se forçant à ne plus rien penser d'autre. Quand il fut propre, il sorti de la douche pour se sécher, et mettre un peu d'ordre dans ses cheveux. Puis il se mit à se demander ce qu'il allait mettre. Il n'était pas du genre pudique, mais voilà. Bon, c'était vite vu. Il sorti de la salle de bains pour aller au plus grand des calme, piquer des fringues à Luke. Pas ses trucs les plus cher hein, juste un boxer et un tshirt quelconque qui lui feront office de pyjama. Méfait accompli, il alla tout de même retrouver Luke :

- Je t'ai piqué des trucs au passage. J'allais pas remettre mes trucs dégueu alors que je suis propre.


Hé, c'est que même avec des vestiges d'alcool et autre dans l'organisme, il restait logique le p'tit !

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   18/1/2018, 13:45

Je haussais un sourcil. J’avais de sérieux doutes que le karcher suffirait pour faire partir l’odeur… Mais qui sait ! Je souris cependant à l’idée de passer du temps près de lui. Et alors que je le regardais partir vers la salle de bain je me surpris à respirer un peu plus calmement. Je jetais le sachet de poudre à lessiver à la poubelle et effaçais les dernières traces de mon petit jeu de ce matin, avant de me mettre aux fourneaux. Pas que je me transforme en chef cuisinier cinq étoiles mais j’essayais quand même de faire un truc bon. Pains briochés beurrés, j’en fis quatre au jambon. J’avais hésité avec le saumon mais je m’étais dit que son estomac ne supporterait peut-être pas le poisson. Agrémentés de tomates, concombre, œufs durs j’en fis deux supplémentaires avec juste le jambon au cas où.

Je relevais la tête alors que Virgile réapparaissait. Avec une meilleure mine, une meilleure odeur et des vêtements propres. Souriant je hochais la tête.

« T’as bien fait. Tu peux mètres tes trucs au linge si tu veux, je devais faire une lessive de toute façon. »

M’approchant de lui, je passais mes bras autour de sa taille. Ses os ressortaient encore plus que d’habitude, mais j’essayais de ne pas montrer mon inquiétude. Avançant alors mon visage je posais mes lèvres sur les siennes. Le geste était un peu hésitant. Je n’étais pas du genre à me jeter sur lui et l’embrasser comme un demeuré alors qu’il n’avait pas donné de nouvelles pendant dix jours. Pas que j’étais rancunier mais, ça et la discussion de rupture à l’hôpital faisaient que je ne voulais pas l’étouffer ou le rendre mal à l’aise. De plus ça m’avait rendu légèrement incertain. Est-ce que je pouvais encore l’embrasser quand je voulais ? Est-ce que lui, le voulais encore ? Il avait dit vouloir me quitter pour mon bien, mais il n’y avait qu’avec lui que je m’étais senti vraiment bien. Et pourtant une fois que je l’embrassais le geste me semblait plus naturel et j’y mettais un peu plus de certitude. Je me détache finalement et observe son visage d’un peu plus près avant de me reculer et de lancer taquin.

« Ça te vas bien la barbe ! »


Je dispose vite fait la nourriture sur les assiettes et me dirige vers la chambre. Qui m’aime me suive ! Cette phrase me faisait toujours penser à Moïse qui a traversé une mer avec un peuple d’esclaves affamés, avec la seule promesse d’une vie meilleure de l’autre côté ainsi que leur foie pour avancer. M’installant en indien sur le matelas je posais l’assiette devant moi.

« Tu te sens un peu mieux ? »

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   18/1/2018, 16:29

Ok alors il ira mettre ses fringues dégueu au linge sale quand il retournera à la salle de bains. Faut bien pisser dans la vie. Bien que la douche l'avait un peu réveillé et lui avait un peu fait de bien, il restait un peu comateux sur les bords. Aussi, à l'étreinte de Luke, il ferma automatiquement les yeux, posa ses mains à ses hanches et répondit doucement à son baiser. Aujourd'hui il n'était pas bon pour penser, mais l'autre fois à l'hôpital, il s'était penché sur le cas Luke. Après qu'ils se soient mis d'accord pour continuer et que Virgile arrête avec son idée débile de vouloir rompre. Il s'était demandé pourquoi malgré tout ça, Luke restait auprès de lui, et semblait désirer sa présence. La première idée qui lui était venue fut qu'en désespoir de cause, le premier type qui avait bien voulu de lui, il le gardait. Mais s'était ravisé. D'eux deux, c'était lui qui avait une piètre opinion de sa personne, pas Luke. Donc si même lui ne pensait pas ça, il voyait mal son copain le faire. Ne voyant pas d'explication logique, Virgile s'était fait alors la réflexion que Luke devait sacrément tenir à lui.

Les lèvres se séparant l'une de l'autre, Virgile rouvrit les yeux pour voir ceux de Luke lui observer le visage. Il attendit qu'il lui dise ce qu'il pensait de son observation, s'attendant à un truc sur sa tête fatiguée et tout, mais non, c'est une petite remarque sur sa barbe, comme quoi d'après lui ça lui allait bien. Le toxico se contenta de grommeler dans sa barbe – justement – en se passant machinalement la main dessus. Il n'était pas un très grand fan sur lui même en fait. Ou alors quand il en prenait un peu soin, qu'il la taillait et tout, mais vous pensez bien que ces derniers temps, il ne s'était pas dit entre deux shot de vodka ou de cocaïne : Oh tiens, allons nous tailler la barbe tel un gentlemen ! Il s'en occupera un autre jour, pour le moment ça n'avait pas d'importance. En tout cas Virgile ne se fit pas prier pour aller rejoindre Luke, le suivant à la chambre. Et si ce dernier se posa sur le matelas, le barman préféra glisser ses jambes sous la couette, les gardant un peu au chaud.

- Un peu plus propre on va dire.

Mais la propreté, à moins d'être le gros crado du quartier, ce que Virgile n'était pas, est plutôt confortable et fait du bien. Un peu plus alerte et moins pâteux que tout à l'heure aussi, mais encore fatigué. Il avisa alors la nourriture que Luke avait apporté avec lui, C'est que ça semblait plutôt bon tout ça en fait. Mais la encore :

- T'offusques pas si j'en mange pas beaucoup. Mais c'est cool, merci.


Fit-il en prenant un des pains. Maintenant Luke devait connaître son appétit d'oiseau et sûrement les causes aussi. Mais il préférait le lui rappeler, pour ne pas qu'il se vexe ou autre. Puisque de toute c'était bon ce truc, se dit-il en mangeant dans l'un d'eux.

- Tu travailles pas aujourd'hui ? …. Attends on est quel jour ?


Il était bien incapable de le dire tiens ! Et son portable … euh il était ou ? Oh boh on s'en fout. D'abord manger et dormir, après pour le reste.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   18/1/2018, 18:07

Je souriais légèrement alors qu’on était installés dans le lit. Je mordais dans un des petits pains avec appétit, alors qu’il me répondit qu’il se sentait plus propre. Au moins c’était déjà un début. Je ne répondis rien au fait qu’il précisait ne pas manger beaucoup. J’avais bien retenu cet aspect-là de ses habitudes. D’ailleurs l’idée de la cuisine miniature ne m’avait pas quittée. Je le regardais prendre un des pains et mordre dedans. C’était déjà ça. Au moins le jambon amenait un de graisses. Je rigolais doucement et répondit :

« On est mercredi. Et non je ne bosse pas. J’ai enchainé les weekends dernièrement et je dois encore enchainer ce weekend du coup j’ai des journées de congé bonus. C’est fous le nombre de blockbuster qui sortent ces derniers temps. Les réservations pleuvent et les familles affluent. »


Je développais ma réponse au-delà de ce qu’il m’avait demandé, peut-être que ça lui changerait les idées. Je repris une bouchée. Je ne savais pas trop quoi demander. Il ne bossait plus donc toutes les questions de banalités pouvaient être écartées. Du coup je demandais de but en blanc.

« Et sinon… tu as rencontré des gars lors de tes sorties ? »

Je repris une bouchée pour essayer de cacher mon ressentit vis-à-vis de cette question. Lancée sur un ton que j’espérais anodin, je n’étais pas moins nerveux de sa réponse. On fait quoi s’il a couché avec un autre gars en étant entrain de planer ? Pas que je suppose qu’il soit infidèle de nature, mais sous l’influence de la drogue ? Je n’avais pas la prétention de penser que j’étais beau, encore moins avec mes cicatrices. Mais du coup… ça me travaillais un peu. Pas que je faisais des crises d’angoisse, mais la possibilité avait traversé mon esprit bien entendu. Je lui lançais un regard en biais. Je n’étais pas possessif, pas comme ça du moins… Mon dieu je ne savais même pas moi-même quoi penser de cette question.

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   18/1/2018, 19:39

Mercredi ? Déja ? Pfiou le temps passe à une de ces vitesse … Virgile hocha la tête alors. Donc non, Luke ne bossait pas aujourd'hui, ce pourquoi il pouvait rester chez lui tranquillement. Par contre ses derniers jours semblaient avoir été plutôt mouvementés avec les sorties de film récemment. Il l'écouta lui raconter ça, en se disant qu'il avait déjà passé la moitié de son arrêt à boire et à se shooter. Comme c'était prévu après tout. Mais ça passe vite. Tellement qu'il avait l'impression d'être encore au moment ou il venait de quitter l'hôpital... Puis, Luke en posa une bien bonne tiens ! Sur le coup, oui il fut surpris de la question de Luke. Mais il n'en montra rien. A la place, il se contenta de dire sur un ton tout à fait calme :

- Ouais quelques uns. Fin un soir on a fini par se faire une p'tite partouze chez l'un d'eux, c'était cool.


Content de sa blague très pourrie, il se prit le temps de prendre une nouvelle bouchée de son pain, le mâchant tranquillement jusqu'à l'avaler. La seulement il regarda Luke un peu de travers pour lui répondre franchement.

- Luke, j'ai passé les derniers jours complètement déchiré, je pense pas que rencontrer des gars, ou même des gens faisait partie de mes plans... Puis même t'es con ? Qu'est ce que tu penses que je puisse aller ailleurs ? Même foncedé ?


Fit-il avec un peu plus de véhémence, relevant sa main pour faire une pichenette sur le bout du nez de Luke. L'était con lui ou bien ? Ok Virgile n'était pas un exemple de stabilité, mais quand même quoi, il ne comptait pas tromper Luke. Il l'avait fait une ou deux fois y'a quelques années, quand c'était des relations pas sérieuses. Des meufs de passage, la preuve en est. Mais voilà, c'était avant et la, la question de fidélité entre eux, qu'il y ait eu relation ou non, ne se posait pas.

- De toute, quand t'es trop déchiré c'est physiquement pas possible.


Ajouta t-il pour l'info. Disons que ça se lève pas vraiment chez un mec. Et aussi, a force de se shooter la libido baisse, alors c'est pas en train de planer ou en rechute qu'il allait vouloir se taper la première personne venue. On dit bien personne, parce qu'à présent qu'il était au clair quand à sa bisexualité, ça pouvait être un homme comme une femme. Bien qu'il ait une préférence évidente pour les femmes. Fin bon.

- Alors stresse pas, ok ? J'fais peut être des conneries, mais te faire du mal intentionnellement ne fait pas partie de mes projets.

Cependant il pouvait comprendre son questionnement. Son mec ne donne plus de signe de vie pendant des jours, a fait visiblement la tournée des bars … lui aussi se serait posé des questions. Après, sûrement qu'il avait rencontré des gens, mais il n'en n'avait pas souvenir. Si ce n'est de vagues discussions ou squats chez des potes, mais rien de fou.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   18/1/2018, 21:47

Je blêmis légèrement. Il avait l’air sérieux en plus. Et totalement indifférent. J’avais jamais été en couple ; Une partie de moi avait envie de hurler de jalousie et de colère, l’autre voulait trouver une excuse : il n’était pas lui-même, c’était des circonstances spécifiques, ça ne se reproduira plus. Passé sa vie à cacher ses émotions, à essayer de ressentir le moins possible et d’un coup être exposé à tout ça… Parfois je me disais que ma bulle me manquait, parfois que j’avais été en prison pendant toute ma vie. N’empêche en ce moment j’aurais bien aimé être resté dans ma bulle, ne pas me laisser submerger par les émotions et rétorquer un simple : « oh tes soirées étaient mouvementées alors je suppose ! » sur le ton de la conversation. Malheureusement ma gorge était nouée et je ne pouvais que regarder Virgile muet. Au final il me lança un regard avant de reprendre.

Je le regardais incrédule et rougis un peu, honteux de ma question. Je sursautais un peu à sa pichenette, avant de baisser la tête, légèrement honteux quand même. Me frottant le bras j’allais répondre quand il enchaina en disant que la drogue alternait les capacités physiques sexuelles. Je le regardais quelques secondes avant de hocher la tête doucement. Information enregistrée. Mon cœur loupa un battement quand il rajouta qu’il ne me ferait pas de mal intentionnellement.

« Désolé je … »

Haussant les épaules je soupirais. Je ne savais même pas comment finir ma phrase.

« C’est juste que je me faisais du soucis pour toi. Mais désolé c’était déplacé comme question… »

Après le coup de : je veux me droguer, tu me montres, je lui faisais une crise de jalousie. Je ne savais même pas dire si j’avais été excessif ou non. Je n’avais aucune référence et encore moins d’expérience. Trop de questions se bousculaient dans ma tête : et s’il ne revenait pas la prochaine fois ? S’il fuguait pour mettre son plan de me quitter en exécution ? S’il rencontrait quelqu’un d’autre ? Et si jamais il refaisait une overdose ? Et puis en plus de ça j’étais tiraillé entre le fait de vouloir le laisser respirer, vivre sa vie, car après tout je n’étais pas son père, et le fait de vouloir le garder près de moi et le soigner ! Grignotant à peine le bord de mon pain, je finis par le poser, me redresser et me tourner vers Virgile sérieux.

« J’ai besoin qu’on fixe quelques règles je crois… Pas... pas pour te brider, mais pour moi savoir ou j’en suis. Je savais pas si je pouvais t’appeler, je ne sais pas si je dois être fâché ou soulagé de t’avoir récupéré dans les poubelles… je ne sais pas quoi faire quand tu repartiras dans ta tournées de bar, je sais que … Que voilà tu en a envie ou besoin et tout mais je ne sais pas comment me comporter, ce que j’ai e droit de faire, ce que tu ne supporterais pas que je fasse… »

J’inspirais, lâchant un peu la pression des derniers jours. Moi qui avait passé ma vie avec des règles des plus stricte cette nouvelle liberté volage était étrange et angoissante en quelque sortes… Je le regardais dans les yeux. On était vraiment un coupable d’instables. Je me repris alors me disant qu'il n'avait pas besoin de mes crises d'angoisse pour l'instant.

« Oublies ça, tu devrais manger et dormir, pas m'écouter me lamenter! »



......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   19/1/2018, 12:24

La tête qu'avait fait Luke a sa blague était quand même pas mal. On aurait dit qu'il avait complètement planté, peut être à se demander si c'était vrai ou non tiens. Mais bon, chose clarifiée rapidement, Virgile ne fut presque pas surpris de l'entendre s'excuser. Une habitude chez lui, bien que la, ça allait encore. A cela il se contenta de répondre un simple :

- C'est rien, balise pas.


Après son cinéma à faire genre il voulait se shooter, il était peu probable qu'aujourd'hui Virgile réagisse autant qu'avant. Donc pas de problème. Il prit une autre bouchée de son pain, une petite à nouveau. Il allait sûrement réussi à en finir un, et ce serait pas plus mal. Parce qu'il ne savait plus à quand remontait son dernier vrai repas. Parce qu'un McDo après s'être bourré la gueule, qu'on vomit après, ça ne compte pas... Ah si l'autre jour il s'était fait des nouilles ! Un peu trop cuites mais bon. Puis Luke lui expliqua son besoin de règles. Ouais, il avait remarqué que c'était un truc à lui ça, de poser des limites, des règles et tout. Le total inverse de Virgile, c'est sûr. Alors pendant qu'il lui parlait, Virgile l'écouta sans ciller, mangeant petit bout par petit bout son pain jusqu'à réussir à le terminer, alors que Luke finit par balayer tout ce qu'il venait de dire, qu'il serait préférable qu'il ne l'écoute pas et tout ça.

- Ouais mais trop tard, je t'ai déjà écouté.


Quoiqu'il ne se lamentait pas de son avis. Se lamenter ça aurait été du genre « Virgile noooon pourquoi tu fais ça ? Tu bousilles ta santé alors qu'on a un avenir merveilleux devant nous ! Pense aux noms qu'on va donner à nos enfants ! ». Quelque chose comme ça quoi.

-Je sais que c'est ton truc, les règlements, les limites, avoir un truc bien défini … mais t'aura remarqué que c'est carrément pas le mien, alors je suis mal placé pour t'y aider. Je fais les choses parce que j'en ai envie, parce que je les ressent, c'est tout... Si je te voyais en train de faire ce que je jugerais être une connerie, je ne me gênerais pas pour te le faire savoir par exemple.


Pour reprendre l'exemple de tout à l'heure avec la drogue. Après il y a le contexte et tout, mais généralement il ne mâche pas ses mots. Donc bon.

- Puis j'sais pas, mais toi tu sais très bien si tu as été fâché ou soulagé de m'avoir pêché dans les poubelles. Ou même autre chose, j'en sais rien. T'a le droit d'être furax et de me le faire savoir, de me balancer sous la flotte, c'est pas ça qui va faire que je vais moins …


T'aimer ? Il n'était pas en état de méditer la dessus, alors il continua :

- Donc s'il te faut vraiment des règles ou j'sais pas quoi … hum … on a qu'a dire que tu as juste à te demander si moi je me permettrais de faire tel ou tel truc, et selon, tu l'fais. Un truc comme ça.


Comme ça, tous les deux étaient à égalité, non ? Et vu qu'il était clair que Virgile avait peu de limites … ça laissait un libre champ d'action ! Attention il ne disait pas à Luke de réagir comme lui, non, mais de lui aussi d'avoir une réaction, une décision. C'était clair pour tout le monde ?

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   19/1/2018, 22:32

Je me sentais mal d’avoir craqué et tout lâché de la sorte mais bon le mal était fait, et Virgile ne semblait pas trop crevé pour lâcher l’affaire. Je l’écoutais en prenant la dernière bouchée de mon petit pain. Ça pour avoir remarqué j’avais remarqué que les règles et lui. Et pourtant ce n’était pas que je trouvais désagréable sa manière de vivre. Mais je crois bien que de passer d’un extrême à l’autre d’un coup n’était pas ma tasse de thé ! Je l’écoutais en mâchant, essayant d’intérioriser ses mots. Il avait toujours été de bons conseils suite à ce genre de questions. Sans le vouloir et dans toute sa franchise. « Que je vais moins… ». J’avais relevé la tête et le regardais. J’étais naïf et totalement novice mais je me doutais de la fin de la phrase. Même sans l’entendre. J’eu un petit sourire en rebaissant mon visage. Il m’appréciait. Je n’avais pas la prétention de dire « aimer » mais … Il l’avait avoué en quelques sortes non ?  

Je redescendais de mon petit nuage passager et avalais ma bouchée avant de regarder mes mains. Si je considérais qu’il ferait pareil simplement le faire ? Mon regard se porta sur mes mains posées sur mes genoux. Je réfléchissais à sa réaction de ce matin alors qu’il avait cru que j’allais faire une connerie. Non, qu’il avait été persuadé que j’allais faire une connerie. Ca changeait tout car j’étais persuadé qu’il allait faire une connerie aussi : retourner faire la tournée des bars pour les vingt prochains jours ! Je repensais à sa réaction, et je me demandais ce qu’il aurait fait s’il avait été plus alerte ou en forme. La claque partit toute seule pour le coup. Je regardais Virgile incrédule, avant d’inspirer un grand coup. Assumer ses actes, avoir confiance.

« Ça c’est pour les conneries que tu as faites et que tu vas certainement refaire ! »

Me redressant alors sur mes genoux, je me penchais vers lui, pris son visage entre mes mains et plaquais mes lèvres sur les siennes. Sans nécessairement vouloir approfondir le baisé je laissais simplement mes lèvres reposer quelques secondes avant de m’éloigner et de juste le regarder dans les yeux.

« Et ça c’est parce que je me suis inquiété pour toi et que je suis soulagé que tu sois avec moi maintenant. »


Je me rassis doucement, le regardant toujours. Il allait repartir. Ca me semblait une évidence. Et ça faisait mal. Mais je ne voulais pas l’enfermer, j’avais l’impression que ce serait pire. Mais au moins je pouvais essayer de le convaincre de rester. C’est clair que ce n’était pas en giflant que j’allais pouvoir le faire mais qui sait. Ça lui servira peut-être de déclic. En tout cas pour l’instant j’étais juste content qu’il était là. Je me sentais moins sur les nerfs et mal que hier et j’avais juste envie de m’allonger à ses côtés et profiter du moment. Et le fait de savoir que je pouvais le faire me faisait le plus grand bien !

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   20/1/2018, 12:59

Il ne pensait franchement pas à avoir droit à une réaction de la part de Luke encore aujourd'hui. Il pensait qu'il lui aurait fallu du temps pour se faire à l'idée ou quelque chose comme ça, et avoir une réaction une fois prochaine, quelle que soit l'occasion. Raté ! Parce que cette claque, comme une sodomie sous GHB, il ne l'avait pas vue venir ! Alors une fois que la main de Luke avait atteint sa joue, Virgile se retrouva à juste pouvoir afficher une tête surprise, les yeux grand ouverts. Oh non, le geste n'avait pas été violent ou douloureux, mais ça secoue un peu quoi. Surtout de la part de Luke. Des claques il en avait déjà prit. Par les sorcières à l'orphelinat, par des ex qu'il avait déçu ou quitté, par sa sœur, mais il ne faisait aucun doute qu'il en avait moins prit que ce qu'il méritait en vrai. Pour les conneries qu'il avait déjà faites et celles qu'il fera par la suite. Ok. Ne disant toujours rien, le toxico regarda son copain, qui se remettait un peu mieux en place sur le lit, avant de le voir se rapprocher de lui, ses mains à son visage, et finalement, ses lèvres sur les siennes. Il ne ferma pas les yeux, se contentant de cligner plusieurs fois, plein d'incompréhension. Sans le contexte, ça aurait été un coup à ce que Virgile pense que Luke ait des tendances SM … Connerie à part, le baiser terminé, Luke lui expliqua cette fois pourquoi ce dernier geste. Parce qu'il s'était inquiété et était soulagé de le voir avec lui. Clignant un peu des yeux, il répondit un simple :

- Ok …


Il était encore un peu surpris par tant d'audaces de la part de Luke, donc pas trop en état de faire une phrase complète. Alors il laissa un peu la surprise se dissiper, puis finit par tout simplement mieux se poser dans le lit. Quittant sa position assise, il se glissa davantage sous les draps, posant sa tête sur l'oreiller.

- Bon bah voilà, à l'avenir t'aura qu'à te poser juste la question de si j'aurais réagit pour être fixé.


Il hocha la tête l'air approbatif, avant de regarder Luke.

- Enfin, tant que tu te mets pas à me cogner pour de bon, ça devrait le faire.


Avait-il précisé avec un sourire quelque peu moqueur. Il se doutait bien, merci, que c'était pas le genre de Luke de faire ça. Mais sans rire, il était quand même content d'avoir pu voir une vraie réaction de sa part, même si vive. Ça fait plaisir. Et puis le message était très bien passé comme ça, c'est sûr ...

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   22/1/2018, 23:01

J’étais choqué par moi-même. J’avais giflé Virgile. J’avais giflé mon compagnon. J’avais levé la main sur lui… mais mes pensées étaient assez bousculées comme ça. Agir dans la limite de ses actions. Il en avait eu une plus tôt en croyant que je voulais me droguer. J’en avais eu une maintenant après tout le sang d’encre que je m’étais fait. Virgile ne semblait pas trop m’en vouloir, il m’avait laissé l’approcher pour l’embrasser après tout. Virgile qui se plaça mieux sous les draps. En profitant pour bouger à mon tour je laissais l’assiette avec les pains restant sur ma table de chevet et enleva mon jeans pour me glisser à mon tour sous les draps.

Je souris doucement en rabattant mon côté de la couverture sur moi. Je rigolais même alors qu’il rajoutait que tant que je ne connais pas ça le ferait. Un sourire victorieux sur les lèvres je réponds :

« Donc si je dois agir comme tu agirais… je vais devoir me saouler et me droguer pendant les deux prochaines semaines c’est ça ? »


Je le regardais en haussant un sourcil avant de rajouter plus doucement, un sourire légèrement triste sur les lèvres :

« Je disais ça pour rire. »

Je savais qu’il repartirait. Mais sérieusement j’aurais bien voulu qu’il reste. L’idée de le séquestrer m’enchainait mais je savais que ce n’était pas correct. J’avais été enchainé toute ma vie. Mais au final est ce que l’enchainer pour sa propre sécurité physique et objective n’était pas justement ce qu’il fallait faire ? J’avais été enchainé sur base de mensonges, lui il suffisait de voir son dossier médical. Je soupirais doucement, laissant mes histoires de séquestration de côté et me concentrais sur lui. Passant une main sur sa joue je caressais sa barbe du bout des doigts.

« Tu peux rester ici quelques jours si tu veux reprendre des forces. J’ai à manger, j’ai Netflix, j’ai un lit confortable… »

Essayant de finir sur une note plus amusante je lâchais :

« Par contre je  crois que je vais planquer mon rasoir, la barbe te va vraiment bien ! »

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   23/1/2018, 12:17

Virgile envoya un regard mauvais à Luke quand il lui parla de se droguer et de picoler pendant les deux prochaines semaines, avant d'ajouter qu'il blaguait. Mouais ! Il préférait ça, et puis :

- D'façon tu tiendrais pas un jour …

Maugréa t-il. Pas pour être méchant, mais juste réaliste. Comment voulez-vous que Luke qui ne buvait jamais tienne le coup pendant deux semaines au même rythme que Virgile ? Sans avoir le foi d'un alcoolo ou d'un détraqué, il avait une bonne descente alors Luke …

- Puis j'dis pas ça pour que tu réagisse comme moi je le fais. Mais que tu réagisse au même moment que je l'aurais fais, ou à la même chose.


Fin ça normalement il avait compris, mais il préférait le repréciser encore pour être sûr. Il se blotti un peu mieux sous les draps, sentant que du moment ou il fermera les yeux, le sommeil l'emportera. Alors il les garda ouvert, regardant Luke parler, sentant le contact de ses doigts à sa mâchoire non rasée. Le voilà qui lui proposait en plus de rester ici pour reprendre du poil de la bête,lui offrant son lit, netflix, et de quoi bouffer. Hum, sympa à lui. Il considéra l'offre, avant de lever les yeux au ciel à cette histoire de barbe qui lui allait bien.

- Fétichiste du poil va.


Fit-il sans la moindre méchanceté. Pardon aussi, mais quand Luke avait parlé de cacher son rasoir, sa première pensée fut qu'il allait dire : pour que tu ne t'ouvres pas les veines avec. L'image d'une amie retrouvée dans la baignoire les veines ouvertes lui revint douloureusement. Il ferma les yeux, enfouissant un peu mieux sa tête dans le coussin.

- Je verrais demain ce qu'il en est... Pour le moment, je crois que je vais juste dormir. Ou m'évanouir, je sais pas trop.

Des fois c'est à se demander lequel c'était. Quoi ? Pas vous ? Merde alors.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Trash Club [ Terminé ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trash Club [ Terminé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Attractions :: Bars & Club-
Sauter vers: