AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une surprise au poil [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Une surprise au poil [ Terminé ]   23/1/2018, 17:30

Une surprise au poil!
Redemption is something you have to fight for in a very personal, down-dirty way  
Luke✧Virgile


Cinq heures du matin, Virgile était dehors. Il venait de quitter sa bande de potes, après avoir passé une soirée à picoler et à se shooter. Ouais, il était retombé, les mains jointes dedans. Après avoir passé deux jours tranquilles chez Luke, sans rien boire ou fumer, il était reparti chez lui et à nouveau la tentation était la. Et il n'avait aucune envie d'y résister, donc il avait sauté. Sans se poser la question d'un après, puisque ça n'avait pas d'importance. Et cela faisait six jours qu'il avait repris ce manège : se lever à 18heures, décuver un peu avant de partir en soirée, boire, fumer, des fois se piquer. Vomir, manger, et entre temps donner un signe de vie à Luke. Voila son superbe planning. Et la, il revenait chez lui, les mains dans les poches et le pas chancelant. Et l'estomac en vrac. Tant que quelques pas plus tard il s'engouffra dans la première ruelle pour y vomir. Ouais il préférait se planquer, parce que se faire à nouveau arrêter pour état d'ébriété, bof. Pouah … il avait une telle migraine, il donnerait mal au crâne à un doliprane … Terrible. Tout ça pour rentrer chez lui et s'écrouler sur son canapé, s'y endormir en vrac. Mais le lendemain, c'est un réveil qui le tira de son coma. Il avait regardé le réveil s'afficher sur son portable et soupira.

- Putain le psy …


Oui, le psy. Virgile ne se levait pas plus tôt pour picoler plus, mais bien pour aller voir un psy. Cette décision datait d'avant sa tournée infernale des bars, et, ayant trop la flemme d'appeler pour annuler, et bien... voilà. Il aurait bien pu se contenter de ne pas y aller, mais un truc le poussa à s'y rendre. D'un pas traînant, il s'était dirigé à sa salle de bains, évitant son reflet. Il avait déjà assez mal au bide comme ça, s'il voyait sa tête, il vomirait sûrement. Il mit le temps à faire partir l'odeur d'alcool et autre de son corps et ses cheveux, puis alla mettre des vêtements propres. Il était temps … Un simple jean et un pull noir en haut. Tiens si ça vous intéresse, il avait gardé sa barbe. Plus par souci technique qu'autre chose, parce qu'autant pour se piquer il ne tremblait pas, autant pour se raser ça aurait été galère. Donc il en profita pour un peu la tailler, afin de ne pas avoir un look de clochard-hypster. Il se détestait assez comme ça ! Si bien qu'il finit par être sortable à l'heure. Un bref instant il se demanda s'il pouvait manger quelque chose sans le vomir, mais dans le doute préféra s'abstenir. Ce serait pas judicieux de se retrouver à rendre son petit dej et les restes de la veilles dans le bureau du psy. Un peu comateux, le trajet jusqu'à chez le psy se déroula sans trop qu'il sache comment. Mais les faits étaient la, il se trouva bien la, le cul sur ce fauteuil face au psy. Qui lui posa de ces questions...Ce qu'il avait fait de ses jours d'arrêt par exemple – j'ai traîné avec des potes … - comment il se sentait – à votre avis ? - et des choses comme ça. Puis il lui demanda de lui raconter son histoire. Du début, du tout début. Aujourd'hui, Virgile n'eut le temps de lui parler que de sa jeune enfance, avant son adoption. Sa vie à l'orphelinat, le fait de n'avoir aucune réponse quand à qui sont ses parents, contrairement à d'autres qui savaient. Le fait d'avoir dû se faire rapidement à l'idée de ne jamais savoir. L'insécurité grandissante, la peur. Et bien sûr le psy en déduit bien d'autres choses dont Virgile n'avait pas conscience. Il parlait de tout ça parce qu'il n'avait pas honte. C'était son histoire, la seule chose qui lui appartenait réellement. Il ne voyait pas en quoi le fait de parler du fait qu'il se faisait souvent punir à l'orphelinat allait aider, mais bon...

Virgile ressorti de la avec un gros mal de crâne, et passa en coup de vent à une pharmacie chercher des médicaments. A force, il avait épuisé son stock. Il n'était pas sûr que ça serve à quelque chose que d'aller voir ce type, mais bon... Ah tiens il pourra dire à Luke qu'il était allé voir un psy aujourd'hui, et qu'il avait un nouveau rendez-vous la semaine prochaine. Ce sera sûrement une bonne nouvelle à entendre. Mieux que le sms bizarre qu'il lui avait envoyé, torché, lui demandant s'il était au courant qu'en vrai les dauphins c'est pas choupi du tout, mais des gros bâtards pervers sexuels. Vrai en plus ! Passons. Ça vaut mieux. Il rentra d'un pas lent, préférant la marche au métro, prenant la dernière rue avant d'arriver « miaou » chez lui. Pas trop tôt, parce que ce psy l'avait soûlé quoi. Il y était «  miaou » bientôt, et la il pourrait enfin « miaou »...

- Bon putain c'est quoi ça j'entends des voix maintenant...

Le blondinet releva un peu mieux la tête et fit un effort colossal pour se concentrer sur ce qu'il entendait. C'était faible, mais bien la. Il entendait des miaulements. Boh, un chat dans le coin qui est coincé dans un arbre.... Ah ouais mais y'a pas d'arbre ici. Hum, puis c'est étouffé. Et ça vient vachement de cette poubelle la.... Hé? De la poubelle ? Hésitant, parce que pas sûr qu'il rêvait ou non, Virgile se rapprocha de la supposée source de bruits. Il tendit la main et releva le couvercle. Et la, surprise ! Surprise en demi teinte. Dans un sac, il y avait bien une grosse boule de poils qui gigotait. D'instinct il récupéra le sac et l'ouvrit une fois en dehors de la poubelle. Puis la, il cligna plusieurs fois des yeux. Non c'était pas un gros chat mais bien une portée de chatons qui était la ! Il resta la quelques secondes, comme déconnecté, les chatons dans ses bras, avant de revenir à lui. Il agit sans réfléchir ensuite, faisant ce qui lui semblait être le plus normal à faire. Mais non il les a pas foutu à nouveau à la poubelle, bande de monstres ! Non, au contraire. Il les garda bien contre lui, et pressa le pas pour rentrer chez lui, monter les marches quatre à quatre et pousser la porte non fermée à clé de chez lui. La, il déposa le paquet surprise sur son lit et ouvrit davantage le sac pour sortir un à un chaque boule de poils. Cinq chatons, heureusement tous vivants. Il les regarda s'agiter faiblement, bouger leurs minuscules membres, miaulant. Il n'était pas un grand connaisseur en animaux, mais vu leur dégaine, ça devait être des nouveaux nés, un truc du genre. Putain mais qui était le connard qui avait pu faire une chose pareille ? Virgile n'était pas un grand amoureux des animaux, mais quand même pas un débile à ce point ! Il regarda les petites choses gesticuler faiblement, lentement sur le lit, avant de penser à un truc plutôt important. Vital on va dire. Alors ne quittant pas les chatons des yeux, il sorti son téléphone et appela son copain.

- Allo Luke ? Euh écoute tu va jamais le croire mais …. euh, est ce que par le plus graaaand des hasards tu saurais ou je peux me trouver des biberons et du lait ? Pour animaux, pas pour moi hein... Je t'expliquerais.


Quand Luke lui eu confirmé qu'il pouvait lui en procurer, il raccrocha, se disant qu'il allait sûrement bien être surpris par sa trouvaille. Et peut être aussi du fait de trouver Virgile sobre, et plutôt alerte. Pour le coup autant le passage chez le psy l'avait pas spécialement intéressé, mais la, il était réveillé. Alors pendant ce temps, il bougea un peu la couverture posée sur le lit, sur laquelle les boules de poils blanches et noires gesticulaient et miaulaient, leur faisant comme une barrière ou une protection en mettant un peu en boule les coins. Panier de fortune quoi !

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   23/1/2018, 19:23

Virgile était repartit et j’enchainais les journées au boulot. Le weekend avait été horrible comme toujours ces dernier temps. En apparence j’étais le gars calme et souriant, polis mais silencieux. Mais en apparence j’avais du mal. Mon agoraphobie pointait son bout du nez de plus en plus souvent et de manière plus prononcée. Mon psy disait que c’était dû à l’absence de mes parents et au manque de règles que ça impliquait. Mon monde avait été chamboulé. Les limites n’étaient plus claires et cela affectait ma perception d’une foule, entre autre. Enfin. Aujourd’hui je n’avais fait que deux crise respiratoires au boulot, c’était déjà un bon score. Les weekends j‘en faisait six à sept. Heureusement aujourd’hui je ne faisais que la matinée. Claquant la porte de mon appart j’accrochais ma veste et posais mon portefeuille, mes clefs et mon portable sur la commode de l’entrée. Virgile n’écrivait jamais en journée, mais ne se gênait pas pour écrire en pleine nuit qu’il avait appris un de ces trucs. Sur les dauphins, ou encore les grenouilles qui changent de sexe ou encore s’il avait une blague à partager. Enfin à côté de ça il y avait quand même des messages écrit d’une main plus ou moins sobre, mais certains me faisaient peur. J’avais noté sur une ardoise toutes les conneries qu’il faisait. On ne se voyait pas, ce qui était déjà une connerie en soi, mais je voulais que quand il revienne il ait sous les yeux toute la merde qu’il avait faite pour qu’il se rende compte. Le voir par écrit le fera peut-être réagir.

Installé sur mon canapé j’avais fermé les yeux quelques instants, savourant simplement le silence environnant. Soupirant grandement je me détendis enfin. Bien sûr, mes pensées choisissent toujours ce moment-là pour penser à Virgile, à mes parents… Qu’est e qu’ils font ? Comment ils vont ? Je soupirais en secouant la tête, ce n’était pas maintenant que j’allais pouvoir me vider la tête. Me redressant j’allais fouiller mon frigo pour manger un bout quand mon téléphone vibra. Contentieux j’allais répondre, n’aimant pas avoir des appels en absence sans raison. C’est cependant seulement une fois que j’entendis la voix de Virgile à l’autre bout que je pris l’appel réellement au sérieux, l’inquiétude venant m’inonder par vague. Pourquoi il m’appelait en pleine journée ?

« Mais qu’est-ce que tu veux faire avec un biberon et du lait ? Virgile… »

Soupirant j’abandonnais ce que j’allais dire (« si jamais c’est pour une expérience alors que tu es shooté, c’est une mauvaise idée ! ») et rajoutais simplement :

« Je vais te chercher ça et j’arrive ok ? Quel type de lait il te faut ? »

Mon dieu mais qu’est-ce qu’i fichais encore ? J’espérais juste qu’il n’ait rien de grave et que je ne le trouverais pas dans un état trop défoncé. Bon il m’avait demandé du lait pour bébé animaux. Surpris mais sans poser plus de questions j’avais raccroché et m’étais rhabillé pour aller faire les emplettes. Naturellement il avait fallu que je croise une vielle dame qui s’extasia devant mon sérieux à choisir le bon biberon, rajoutant que la maman était bien chanceuse. Je n’avais rien dit, trop occupé à essayer de contrôler mon rougissement et mon bafouillement. A la base je cherchais un simple biberon mais tous avaient des spécialités. Tétine en plastic extramasticable, rinçage facile, clipsant, tournant, ou alors forme pour faciliter le maintien. Mon dieu mais pourquoi inventer trente-six milles sortes ?! Je pris le modèle le plus basique que je puis trouver, me disant que ça ne pouvait pas être mauvais et que ça ne causerait de toute façon pas de tort à un bébé. J’eu un moment d’hésitation avant de me dire que si c’était pour un enfant, jamais Virgile aurait précisé du lait pour bébé animal. Ou peut-être que si ? Mon dieu, à chaque minute qui passait je devenais de plus en plus inquiet imaginant milles et un scénario. Bébé recueillit, bébé abandonné, Virgile qui se réveille à côté d’un bébé qu’il a kidnappé mais dont il ne se souvient pas…

Pressant le pas je me hâtais pour arriver à son appartement et c’est entre l’agitement et l’inquiétude que j’introduisis la clef dans la serrure avant de pousser la porte et d’appeler son prénom.

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   23/1/2018, 20:15

Pendant que Luke faisait sa course pour lui, Virgile resta près des chatons, s'asseyant au bord du lit, les jambes en tailleurs, face au panier de fortune. Il s'amusa et s'émerveilla aussi à la fois de cette chose toute simple qu'est un bébé animal. Quel âge devaient ils avoir ? Un jour ? Deux ? Ça ne changeait pas grand chose au bordel, c'est certain. Bon et malgré tout, il avait pêché ces bestioles dans la poubelle et tout, c'est joli, mais après ? Il ne pouvait pas les garder, c'est pas possible. Question de place et d'argent. Garder cinq chats dans un studio, c'est suicidaire, puis ça coûte du blé que de nourrir un animal. Peut être les donner. Sans être un pro des races félines, ça se voyait qu'ils étaient des chats de gouttière. Et puis des chats de race n'auraient sûrement pas fini dans les ordures. En en voyant un rouler sur lui même, il ricana en se disant qu'ils s'étaient bien trouvés. Le type qu'on jette aux poubelles y trouve des chats. Il avait raté sa vocation oui, il aurait dû être éboueur.

Un peu plus tard, Virgile entendit le bruit d'une clé dans une serrure, suivit de la voix de Luke appelant son prénom.

- Wesh, c'est jamais fermé à clé au cas ou.


Fit-il tout simplement en se levant. Les mains dans les poches, il se rapprocha de Luke, lui adressant un sourire … normal. Non, il n'était pas bourré, pas shooté aujourd'hui. Il ne sentait aucunement l'alcool ou l'odeur du vieux joint, ou pire. Il avait des vêtements propres, était propre sur lui tout court, et quand il alla embrasser Luke pour le saluer, son haleine était totalement clean aussi. Oh non, il n'avait pas trouvé la voie de la rédemption, faut pas abuser hein … Il jeta un coup d'oeil à ce que Luke avait apporté.

- Ah t'en a trouvé ? Super. Oh, viens voir un peu, tu devinera jamais ce que j'ai trouvé.


Virgile le guida jusqu'au lit de son studio, laissant à Luke libre vue sur ce qu'il y avait dessus. Soit les cinq chatons, qui gesticulaient et qui produisaient des miaulements que n'importe qui doté d'un cœur qualifierait d'adorables.

- Je les ai trouvé dans une poubelle en rentrant, genre cinq minutes avant de t'appeler.

Lui expliqua t-il alors qu'il regardait les bestioles. Quand même, s'il était possible de trouver l'enculé qui avait foutu ces chats à la poubelle, il lui dirait sa façon de penser. Sale hasard quand même : il raconte à son psy l'abandon qui a marqué le début de sa vie, et il tombe sur des chats abandonnés. Trop, trop chelou..... Enfin. Il se reprit et regarda Luke un peu plus sérieusement.

- Tu comprends pourquoi j'avais besoin de biberon et de lait ?


Et il espérait que Luke n'ait pas osé pensé que ça allait être pour lui !

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   23/1/2018, 21:07

Je rentrais dans l’appartement de Virgile et l’appelais, entendant directement un bruit aigu. Mais qu’est-ce qu’il faisait ? Je m’avançais alors que je voyais mon compagnon se lever et venir vers moi. Je m’arrêtais étonné en remarquant qu’il était … propre ? Droit ? Lucide ? Les trois en même temps en fait. Je le regarde surpris mais pas oins content. Et lorsqu’il m’embrasse je me détends contre lui. J’avais eu peur de le trouver déglingué, à planer avec je ne sais qu’elle substance mais non. Mon angoisse se dissipa bien vite à son contact, comme toujours. Je du cligner quelques fois des yeux pour dissiper la surprise alors que lui enchainait sur les achats. Je l’aurais bien embrassé plus longtemps mais soit. C’était limite flippant de le trouver si clean. Dans tous les sens du terme.

« Euh… oui, oui j’ai trouvé. D’ailleurs une vielle a cru que j… Ohhhh ! »

Alors que mon regard s’était posé sur les cinq petits chatons, la fin de ma phrase fut remplacée par un « oh » attendri. Des chatons. 5 petits chatons noirs et blancs et absolument adorables. Je regardais deux chatons essayer de se mordre les oreilles mutuellement, un autre était couché en boule. Les deux autres exploraient le terrain inconnu qu’étais le lit de mon compagnon.

« Ils sont super mignons ! »

J’avais un sourire béat sur le visage. Je relevais alors le regard vers Virgile et hochais la tête.

« J’espère qu’ils digèreront le lait ! »

Je me détournais après un dernier regard et allait poser mon sachet et ma veste sur le comptoir de la cuisine avant de déballer le tout. Je regardais alors le biberon que j’avais acheté. Un truc classique et un peu grand. Trop grand. Je fis une petite grimace avant de me tourner vers Virgile.

« T’as une seringue ? Le biberon sera trop grand je crois. Avec la seringue ce sera plus facile, et encore mieux si t’en a plusieurs ? »

En espérant que je ne me trompe pas en pensant que rincer les seringues d’un toxico suffirait pour les utiliser à nourrir des chatons ? La question saugrenue de savoir comment se comporteraient des chatons shootés me passa par la tête, mais je décidais de laisser tomber. Ce n’était pas la priorité. Comme mes autres questions. Comment cela se fait-il qu’il était si propre sur lui et qu’il n’était pas shooté ? il était redescendu sur terre miraculeusement ? Pas que je doute en la voix ou en les miracles du seigneur mais je me doutais que la s’il changeait du jour au lendemain c’est que je devais rêver. Si ça se met je m’étais endormi sur mon canapé ?

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   23/1/2018, 22:19

Virgile afficha un petit sourire à la réaction de Luke. Ouais ils étaient carrément trop mignons ces p'tits chatons ! Il tourna la tête vers Luke, qui lui espérait que les chats allaient digérer le lait.

- Y'a qu'une façon de le savoir.


Puis c'est des bébés, du coup normalement, ça peut en boire nan ? C'est juste à cet âge que ça en boit après basta. Comme un humain normalement ouais. Virgile regarda les chatons pendant que Luke lui, déballait ses affaires et lui posa une question qui le fit froncer des yeux. Justifié vu ce qu'il lui disait par rapport au fait qu'il avait un biberon trop grand pour leur taille, mais quand même...

- Sérieux, tu demande à un toxico s'il a une seringue ?


Air entendu, avant que Virgile ne quitte la pièce principale pour aller à la salle de bains, et ouvrir le tiroir ou il gardait son stock. Pas des masses non plus bien sûr, mais c'est la ou il gardait ce qu'il allait consommer, avec des seringues par après bien sûr. Il en prit deux, et revint vers Luke, ouvrant les sachets hermétiques dans lesquels elles se trouvaient.

- Drogué mais pas fou non plus. Un peu paradoxal hein ?


Le fait d'être suicidaire, mais de s'assurer d'avoir des seringues stériles.

- Bon, normalement y'a qu'à retirer l'aiguille et on pourra s'en servir pour les nourrir.


Les pauvres bêtes, ils n'allaient pas les shooter au lait ! Du coup, en parfait bricoleur ou plutôt habitué des seringues depuis bien des années, Virgile démonta tout ceci avec aisance pour retirer les seringues, ne laissant que le système de stockage et de piston. Étape de faite, il avisa le lait que Luke avait apporté, se disant que de toute manière ça fera l'affaire. Et ce sera mieux que rien. Alors il donna une seringue à Luke. Vu sa réaction, il ne pensait pas se tromper en pensant qu'il souhaiterait aussi en nourrir. Lait et seringue en main, il retourna sur le lit, posant le nécessaire dessus, puis lui dessus.

- Aller les rescapés, c'est l'heure de la bouffe ! Aller toi, viens voir papa …


Fit-il le ton léger, en prenant le plus délicatement possible le premier chaton venu. La petite chose se laissa faire, miaulant. Elle était si petite et minuscule dans sa main ! Incroyable …. Enfin, il rempli la seringue, et la rapprocha de son museau, laissant quelques gouttes couler pour l'appâter, avant de rapidement réussir à le nourrir.

- On dirait qu'ils ont rudement faim … regarde comment il le boit !


Virgile ce gosse ...

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   24/1/2018, 15:09

levais les yeux au ciel avec un sourire amusé. Oui j’étais sérieux à demander à un toxico qu’il avait des seringues. Si ça avait été quelqu’un d’autre j’aurais dit que j’allais aller en charger à une pharmacie. Je rigolais doucement avant de remettre le biberon dans le sachet alors qu’il partait vers la salle de bain. Alors qu’il revenait je le regardais faire ne répondant juste :

« Heureusement j’ai envie de dire ! »

Mon ton n’était pas aux reproches mais plus à la plaisanterie. Les chatons étaient adorables et avaient changé mon humeur angoissée et maussade. De plus voir Virgile motiver à s’en occuper de la sorte ça me faisait plaisir. La voilà peut-être ? Sa motivation à quitter la drogue ? Qui sait si ce n’était pas un signe qu’il ait trouvé ces chatons si proche de chez lui. Un petit message : il est temps de tourner la page, de se battre. Je souriais simplement à cette pensée. Le fait de savoir que quelque chose poussait mon copain à aller mieux me réconfortait. Je regardais Virgile retirer l’aiguille, non sans lancer quelques regards dernière moi pour m’assurer qu’aucun des chats ne s’essaye à une évasion. Je pris finalement une des seringue en main et suivais Virgile. J’allais prendre un chaton en main quand Virgile utilisa un mot qui me fit relever le visage vers lui. « Papa ». Souriant doucement je rabaissais le regard, touché et attendris devant cette image de mon compagnon prenant soin de ces petites bêtes.

Délicatement j’en pris un en main. La petite chose se débâtit légèrement, miaula avant que je lui présente la seringue avec le lait. Les deux premières gouttes lui firent un peu peur mais une fois qu’il commença à se lécher les babines et comprendre qu’il s’agissait de nourriture, le petit chat se blottit dans ma main et réclama plus. Je hochais la tête alors que les paroles de Virgile firent écho à mes pensées.

« Ils doivent être affamés. Hmmm… Qui a bien pu vous lâcher dans une poubelle ? Vous n’avez pas essayé le coup des gros yeux comme dans Shrek ? Ah mais vous ne connaissez pas Shrek je parie ! »

Tout en essayant au mieux de nourrir la petite boule de poil, je parlais d’une voix douce et caressais la petite chose. Ils étaient adorables. Rien qu’à regarder les autres venir voir où étaient leurs deux frères, ou sœurs tient, j’avais le cœur qui fondait. D’ailleurs un des petits rescapés commença à essayer d’escalader ma jambe pour venir voir. Assis en Indien, j’avais une vue sur tout le lit et était bien campé pour accueillir un deuxième chaton entre mes jambes. Arrêtant de nourrir l’un je pris son compagnon près de moi pour le nourrir à son tour.

« Faudra regarder de pas les nourrir trop d’un coup. S’ils sont affamés leur estomac ne supportera peut-être pas… Un peu comme toi quand je te force à manger trop ! »

J’avais relevé le visage vers mon copain et lui souriais de manière taquine avant de demander plus sérieusement :

« Et quoi, tu vas les garder ? »


......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   24/1/2018, 16:51

Virgile se posait aussi la question de savoir qui était l'enfoiré qui avait osé les balancer comme ça. Puis pas juste aller on les mets comme ça, mais non, d'abord dans un sac poubelle bien fermé, puis la seulement on les jette. Faut vraiment pas avoir de cœur pour faire ça … Virgile soupira doucement à cette réflexion, avant de se dire que de toute façon certains humains abandonnaient leurs propres enfants, alors des animaux, ça ne l'étonnait même pas plus que ça. Le premier chaton nourri, Virgile le reposa sur le lit avant d'en attraper un autre sans aucun mal, pour lui aussi le nourrir. Ou la. Il ne savait pas et ce n'était pas bien important pour le moment. Il hocha un peu la tête à la remarque de Luke, avant de lui répondre d'un ton léger :

- Oh bah les pauvres alors, je compatis !


Pour savoir ce que c'est ! Sauf que Virgile était un adulte et savait s'arrêter avant d'être – davantage – malade. Mais oui, y aller doucement pour leurs petits estomacs, ce sera pas mal. Il haussa les épaules à la question de Luke, se l'étant posée un peu plus tôt.

- Je sais pas trop. En tout cas, c'est évident que je ne peux pas tous les garder. J'ai pas la place.


Et pas envie d'être le fou aux chats. L'étiquette de toxico suffisait. Cinq chats dans un studio comme le sien, vous imaginez un peu ? Ce serait bien vite n'importe quoi.

- Pour le moment je les garde un peu au chaud ici, puis … on verra bien. Je passerais peut être une annonce pour les donner.


En groupe, séparément, à voir. Pour le moment il ne se posait pas plus la question que ça. Il verra comment ça avance, sur le fait d'en garder peut être un, si oui lequel. La, il profitait juste de ce moment auquel il ne s'était pas attendu en se levant ce matin, soit de nourrir des chatons tombés du ciel.

- Pourquoi, tu en veux un ?


Demanda t-il à Luke en reposant celui qu'il venait de nourrir, qui alla directement se mettre en boule pour pioncer. La belle vie quoi.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   24/1/2018, 18:13

Je venais de demander à Virgile s’il allait les garder, tout en nourrissant le deuxième chaton, voyant que le premier réclamait encore sa dose de lait, j’alternais entre les deux petits. C’est vrai que la place était un souci. C’était une grande pièce ouverte mais oui, avec 5 chats adultes… voilà quoi… Je relevais la tête alors qu’il m’entonnait une annonce. Bien sûr je comprenais que s’occuper de cinq chats sans avoir rien demandé ce n’était pas évident, mais les donner ? Personne ne voudra de 5 chats à la fois ! Mais on ne pouvait pas les séparer… Et puis ils étaient les rescapés de Virgile. Je maintenais toujours l’idée que c’était un signe, et non un pur hasard. Je ne pris même pas la peine de réfléchir à sa questions et répondis du tac au tac, avec peut-être un brin de férocité dans la voix :

« Tous ! »

Outre mes croyances individuelles, ils étaient des frères ou des sœurs. On ne sépare pas une famille ! Pas une famille qui a été abandonné ensemble.

« Ils font partie de la même portée, tu les sépare ça va les traumatiser ! Ils vont être perdus ! Tu ne peux pas envisager de les donner séparément ! Et personne ne prendrais cinq chats d’un coup ! »

Je regardais Virgile avec les sourcils froncé un moment, mécontent à l’idée de voir ces boules de poils séparées. Redirigeant mon attention vers ces dernières, je remplis ma seringue à nouveau puis pris le dernier rescapé qui n’avait pas encore mangé.

« Allé viens là petite chose, écoute pas le vilain monsieur, y a personne qui va vous séparer toi et les tiens ! »

Veillant à ce que la petite boulle de poil capte le système de la seringue pour boire et qu’il commence à se nourrir, je caressais doucement son crane avant de rajouter.

« Vous allez tous venir chez moi et je vais vous apprendre à faire les yeux du chat poté. Comme ça quand le vilain monsieur il viendra et bien vous aurez qu’à le regarder et le faire sentir abominablement mal d’avoir pensé à vous donner ! »


Je lançais un regard méchant, sans pour autant être réellement méchant, vers Virgile.

« Et puis comment tu sais que la personne va bien s’en occuper hein ? Si ça se met ce sera un sadique qui croira en des rituels sataniste et fera couler leur sang ! Ou alors un gars qui voudra seulement nourrir un serpent ! »

Je jouais le dramatique, j’avoue. Mais hy, j’avais quand même raison en partie !

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   24/1/2018, 21:18

A sa réponse, Virgile releva le regard vers lui ainsi qu'un sourcil. Euhm … oui, certes. Il était un fan à ce point des chats pour avoir droit à une telle ferveur dans sa voix ou bien ? Ah non, visiblement, il avait affaire à un pro de la psychologie féline. Oups, au temps pour lui ! Virgile regarda le chaton que Luke prit dans ses mains pour le nourrir à son tour, avant de secouer la tête en levant les yeux au ciel. Ce qu'il faut pas entendre des fois … Il posa son menton ensuite dans sa main, coude posé sur son genou, et l'écouta parler au chaton, lui disant qu'ils allaient tous venir chez lui, et qu'il allait faire en sorte de se sentir coupable d'avoir pensé à les donner. Non mais ça va, c'est des chats trouvés dans la poubelle, pas ses enfants non plus ! Visiblement, ils n'étaient pas du tout sur la même longueur d'ondes la … Et puis pour son essai de lui faire peur avec son histoire de mec débilos prompt à faire des rites sataniques ou un mec voulant nourrir un serpent …

- C'est un risque à prendre.


Fit-il platement. Il n'allait pas non plus lui expliquer que non, c'est pas parce qu'on est sataniste non plus qu'on fait des sacrifices d'animaux, franchement il n'avait pas envie de se lancer la dedans. Virgile continua sur un ton monocorde, pas motivé à s'emporter pour si peu.

- Luke, je ne garderais pas tous les chats. Et je les donne si bon me semble, à la famille qui voudra les accueillir. Alors si t'a envie de t'amuser avec cinq chats mec, c'est pas moi qui vais te retenir.


Ouais un peu gonflé par ses remarques ? Oui. Carrément. Oh non il n'y avait même pas de raison par rapport au fait qu'il n'avait rien mangé / bu / fumé, qu'il était fatigué ou autre. C'est juste que la, il avait l'impression que Luke tentait de le faire culpabiliser de vouloir les donner, et qui plus est les séparer. Mec, tout le monde fait ça … Fin bon, Virgile ne se sentait pas de rentrer la dedans. Alors il n'avait qu'à les prendre et s'en occuper.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   26/1/2018, 22:33

Je sentais bien aux réponses de Virgile qu’il s’énervait. Et vu que je doutais fort que des chatons pouvaient en être la cause je me doutais que c’était mes paroles qui avaient dû le mettre dans cet état. Je me tus tout simplement, haussant les épaules en souriant doucement. Ca n’avait rien d’un sourire provoquant, juste une tentative de faire passer le malaise que je ressentais. Plus un sourire légèrement nerveux et crispé. J’avais gardé les yeux baissés sur le bébé chats dans mes mains. Oh oui, il était fâché. Du coup je haussais simplement le épaules et répondis a mis voix.

« Pourquoi pas… »

Qui sait 5 chats me tiendront peut-être compagnie alors qu’il était en vadrouille pour trouver sa prochaine dose. Cette remarque méchant resta bien derrière mes lèvres scellées. Je n’avais jamais vraiment eu de dispute avec quelqu’un. Toujours calme et silencieux c’était tellement rare que je me prenne la tête… Du coup j’avais une réelle boule à l’estomac à entendre le ton qu’il employait. Je ne savais pas si m’excuser allait arranger les choses… les excuses et lui c’était une histoire assez particulière. Du coup je continuais à nourrir le dernier chaton, les autres vagabondant un peu par ci par là ou alors dormant comme des rois, dans un silence un peu tendu. Finalement je demandais, sans relever les yeux :

« Tu étais quelque part aujourd’hui ? D’habitude tu ne sors pas avant l’aprèm, voir le début de soirée… »

Le but n’étant pas de lui faire un reproche, ni mon intention d’ailleurs, a question n’avait aucune intonation de reproche. Par contre bien de curiosité. Je ne le fliquais pas non plus je m’étonnais juste de l’avoir vu si propre sur lui. Mais je n’allais pas non plus lui sortir que s’était son hygiène qui m’avait surprise… Quoi que lui ne se générais pas…

« Et tu sembles plus propre aussi que d’habitude… »

Et voilà, je m’essayais à son trait de dialecte fort direct. En espérant que ça passe aussi bien que quand il le faisait. En sois c’était dit sur un ton posé et calme. Curieux à la limite mais pas plus. J’espère que ça ne le mette pas plus en rogne qu’il ne l’était déjà. En même temps j’essayais de me calmer, ou du moins de faire passer un peu la sensation désagréable dans mon estomac. Au fond si jamais il était vraiment fâché il me le dirait non ? il avait toujours dit quand quelque chose ne lui plaisait pas.

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   27/1/2018, 11:03

Virgile se contenta de souffler du nez à la demi réponse de Luke. Cinq chats dans une baraque, n'importe quoi … S'il avait envie de faire en sorte que son appart ressemble à l'arche de Noé libre à lui. Dans un silence qui ne dérangeait nullement Virgile, puisqu'il en était visiblement à la source, il regarda les chatons. Ceux qui tentaient de marcher, à voir ce qu'il y avait de beau dans leur petite zone, et ceux qui dormaient, visiblement repus. Au moins, il aura fait sa bonne action du mois. Bien que pour lui ça semblait naturel. Ce fut Luke qui brisa le silence, lui demandant s'il avait fait quelque chose aujourd'hui. Virgile lui répondit simplement :

- Belle tentative de noyer le poisson.


Quand au fait de ses reproches débiles avec les chatons et lui dire qu'en faire avec. Et quand au fait qu'il était plus propre que d'hab :

- Oh tu peux le dire, j'ai moins l'air d'un clodo que ces derniers jours.


Appelons un chat un chat ! Le rapport à l'animal ici présent était un hasard. Les brefs moments de lucidité, Virgile l'avait bien remarqué, il ressemblait à un clochard. Alors il faisait une toilette rapide et se remettait mal. La, il avait prit une vraie douche, s'était peigné, taillé sa barbe et avait des vêtements propres. Et puis n'avait rien bu ou fumé de trop fort, mis à part quelques clopes.

- J'étais chez le psy.


Répondit-il d'abord, simplement. Simplement, parce que l'un des chats, le seul à être tout noir, avait tenté de venir vers lui sur ses petites pattes, mais s'était vautré. C'était mignon, du coup Virgile s'était contenté de pouffer de rire, avant de tendre les mains pour prendre l'animal contre lui. Celui-ci lança un miaulement approbatif avant de se mettre en boule contre lui.

- L'autre il se prends pour un oiseau et croit que je suis un nid ou bien ? …. Bref ouais, j'avais un rendez-vous chez le psy, pris quand j'étais encore à l'hosto. Puis j'avais la flemme d'annuler alors j'y suis allé.

Il fit une petite pause, observant le chat lové contre lui, repensant un peu à ce qui s'était dit pendant l'entretien.

- Il s'est mis à vouloir que je lui raconte ma life. Mais genre du début de chez début … Il est fou.


Complètement taré ce mec. Il en avait vu quelques uns durant sa vie, mais genre vite fait, mais il ne voyait pas pourquoi il voulait toute l'histoire. Bon, un peu aussi …. il était pas aussi con, mais est ce totalement nécessaire ? En attendant, il l'avait fait !

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   29/1/2018, 19:18

Je lui lançais un léger regard en coin, le poids dans mon estomac s’accentuant encore plus. Il n’y aurait pas eu de poisson s’il n’avait pas pris mes plaisanterie pour du sérieux. Bon il y avait une part de sérieux, je me sentais mal de séparer cinq frères, même chats, mais bon je n’allais pas non plus le pendre pour ça. Enfin bref, je roulais des yeux quand il se comparait à un clochard. Il se donnait des allures mais en sois il était très séduisant ! Je relevais le regard vers li surpris. Il avait consulté ? Il fut coupé par une boule de poil s’étant pris d’affection pour lui apparemment, ce qui me fit sourire tendrement. Ils étaient adorables à observer tous les deux. Je pouffais doucement alors qu’il fit semblant de râler sur le chat, tout en continuant à l’écouter attentivement.

La flemme d’annuler ? Je ne pus m’empêcher d’espérer que c’était plus que de la flemme qui l’avait poussé à y aller. Une envie de changer ? D’avancer ? Prions. Je ne parlais toujours pas, ne sachant pas quoi dire sans trop montrer mon enthousiasme et j’avais peur que ça ne le brusque ou le freine. Mais je ne pouvais empêcher un léger sourire de rester sur mes lèvres. Je haussais un sourcil en reposant mon regard vers lui, après avoir contemplé les chatons pendant qu’il parlait. Raconter sa vie depuis le début… J’étais passé par là aussi.

« Et tu veux, ou vas, le revoir ? »

Personnellement ça m’avait fait du bien. De tout déballer depuis le début. Peut-être qu’à Virgile aussi ? Même si j’avais l’impression qu’il lui faudrait aussi parlé de l’avenir pour lui venir en aide. Virgile n’étais pas con, il savait pourquoi il avait pris de la drogue, quels étaient les moments heureux et quels étaient les moments malheureux. Virgile n’étais pas un mouton, il avait une certaine lucidité sur les évènements. D’où le fait que je me disais que parler avenir avec lui l’aiderait peut-être plus. Enfin tant que son psy n’est pas moralisateur ça devrait bien se passer…

« Dis au fait, c’est quoi la toute première chose dont tu te souviens ? Ton premier souvenir ? »

Curieux je le regardais, toujours avec son chaton dans les mains. Je me souvenais que le premier souvenir que j’avais était cette odeur particulière qu’on trouve dans les églises : le bois polis, les livres, la poussière, la cire chauffée, l’encens, la pierre brute qui donnait aussi sa touche d’odeur à l’ambiance… Je me demandais ce que ce serait pour lui ?

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   29/1/2018, 20:08

Chaton toujours contre lui, Virgile hocha la tête à la positive.

- Ouais. J'ai déjà un prochain rendez-vous. J'sais pas ce que ça va donner mais j'irais.


Comme il y était allé aujourd'hui, il s'y rendra au prochain. Pourquoi alors que jusqu'ici il n'avait jamais revu les psy ? Peut être parce qu'il n'avait pas réussi à tomber aussi bas. Peut être parce que, même si jusqu'ici il n'avait certes jamais eu une haute estime de lui, jamais il ne s'était autant détesté. Ça, puis un ensemble de choses, d'évènements l'avait doucement décidé. Peut être que de voir Luke se battre aussi avait eu une influence sur lui. Virgile remonta finalement son regard sur Luke, un peu étonné de sa question.

- Mon tout premier souvenir ?


Son souvenir le plus ancien ? En v'la une drôle de question, mais soit. Un premier temps, Virgile regarda dans le vide, mais ne trouvant pas de réponse, ne s'y étant pas vraiment penché, il ferma les yeux pour essayer de savoir précisément quel était son souvenir le plus ancien. Quelques uns lui vinrent en tête, avant de réussir à le trouver, son souvenir à lui le plus vieux.

- C'est ma chambre à l'orphelinat. Enfin, le dortoir. Je me souviens du lit pas confortable, de la décoration vieillotte... quelques autres garçons jouaient par terre non loin. Moi j'étais posé sur mon lit, un livre illustré pour enfants en mains. Hum … je sais plus lequel …. et l'arbre de la cour que je voyais depuis la fenêtre ….


Virgile rouvrit les yeux, lâchant un petit soupir. Voila deux fois aujourd'hui qu'il se replongeait dans ses souvenirs d'enfance, cette période horrible. Il y avait eu bien sûr de bons souvenirs aussi, il avait pu se faire quelques copains. Mais dans la balance, le négatif était bien plus lourd. Bien sûr parler de tout ça était pénible, mais tout à fait faisable. Il était un adulte à présent et tout ça était déjà loin...

- Pourquoi cette question au fait ?


Simple curiosité ?

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   29/1/2018, 23:00

J’étais content qu’il y aille. J’étais content qu’il confirme avec motivation qu’il irait. Ca me redonnait espoir et force aussi. Moi qui avait été quand même influencé moralement par son état je me sentais mieux. Plus confiant, plus optimiste aussi ! Du coup en repensant à sa thérapie et à la mienne je me questionnait sur mon propre souvenir, lui demandant le sien par la même occasion. Hochant la tête je confirmais ma question. Je pris un des chats en mains qui arrêtais pas de vouloir grimper la barrière de tissus construite par Virgile et le caressais un instant avant de relever la tête vers mon compagnon et l’écouter.

Je souris doucement. J’imaginais en effet que les chambres d’orphelinats n’étaient pas individuelles. Je notais qu’il lisait à l’époque. Ca ne voulait pas dire grand-chose de fatidique pour son futur mais je trouvais ça… Mignon. J’imaginais un Virgile miniature assis dans un lit, un t-shirt trop grand sur ses épaules frêles, à lire un livre, le regarder avec attention, essayant de comprendre l’histoire. Je souris doucement et reposais le chaton, avant de hausser les épaules.

« Je sais pas, je me disait que les psy avait tendance à demander à ce qu’on raconte tout depuis le début et de fil en aiguille je me suis penchée sur la question de mon premier souvenir et du coup j’étais curieux de savoir le tien. »

Je haussais les épaules, joignant les mains devant moi, avant de rajouter.

« Moi c’est l’odeur de l’église, l’encens, la pierre, le bois, la poussière aussi. Et en Angleterre il y avait une vielle paroissienne qui mettait toujours la même eau de toilette ou le même parfum. Je sais pas pourquoi mais j’adorais cette odeur. Elle sentait le citron et les herbe. Un truc frais et épicé. »

J’eu un petit sourire à ce souvenir, avant de le perdre légèrement, vite remplacé par d’autres. Secouant la tête je me repris.

« Enfin bref, pas grave oublie ça, je divague un peu. »


Un coup vers lui je demandais :

« Tu veux qu’on mange un truc ensemble ce soir ou tu comptes retourner prendre une dose ? »


Encore une fois ce n’était pas un reproche. Juste une question, comme un autre homme demanderais à son compagnon ou sa compagne si elle ou il allait faire du sport ou devait travailler tard. Moi vouloir sauter sur chaque occasion pour voir Virgile ? Oui ! Mais trop effacé pour lui imposer de rester...

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   30/1/2018, 13:08

Petit hochement de tête à l'explication du comment du pourquoi d'une telle question. Puis Luke lui raconta quel était pour sa part son premier souvenir, soit l'église. Enfin, un souvenir olfactif on dirait. Ah, oui, c'est vrai qu'il venait d'Angleterre. Virgile avait tendance à l'oublier. Peut être parce que ça n'avait pas une bien grande importance en fait. Il le savait, mais voilà. Il souffla légèrement amusé à cette anecdote.

- On dirait que t'a surtout ta madeleine de Proust.


Si cette odeur l'avait marqué au point qu'il s'en souvienne ainsi. Pour sa part, il ne savait pas s'il y avait une odeur capable de déclencher chez lui un tel souvenir, le ramener à ce moment précis de sa vie. Il n'en n'avait peut être juste pas, contrairement à Luke qui savait encore décrire aujourd'hui avec précision cette odeur-la. Il balaya ses excuses pour divaguer un peu d'un haussement d'épaules.

- Aucun problème.


Même s'il n'allait pas s'extasier dessus, en fait il aimait bien quand Luke lui parlait de lui, de sa vie, son passé. Ce qui a fait qu'il est devenu celui qu'il est aujourd'hui, si on oublie la famille de débiles bien sûr. Comme ça, il continuait d'apprendre à le connaître. Et le truc qu'il connaissait bien à présent, c'est le fait de lui proposer toujours de manger ! Loin de se vexer pour la seconde partie de sa question, Virgile ne mit pas longtemps à répondre.

- Non, la il faut que je mange, je commence à avoir les crocs. Donc ouais, on a qu'à manger ensemble du coup.


D'avoir rien mangé de correct depuis un temps, qui soit non dissout par l'alcool, mine de rien ça affame. Alors il reposa le chaton noir auprès de sa fratrie. Eux, il verra plus tard ce qu'il en fera. D'abord, manger. Virgile se leva pour aller vers le coin cuisine et voir ce qu'il y avait dans ses placards. Rien de bien fameux, mais de quoi bidouiller quelque chose.

- Hum, j'ai des pâtes si ça te va ? Et je crois avoir encore un peu de sauce tomate quelque part.


Hey, si ça c'est pas un festin de roi !

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   30/1/2018, 15:07

Je rigolais doucement. La madeleine de Proust carrément ! Je me surpris à me dire que j’étais fier au final des connaissances de Virgile. Il n’était pas con, ni débile ni même simple d’esprit. Il avait une réflexion, des connaissances quand même et c’était agréable de discuter avec lui. Tous les toxicos n’auraient pas pu évoquer ce concept psychologique avec une telle facilité !

« Tant que je pense pas à la vielle chaque fois que je sens du citron c’est pas encore si grave ! »

Non mais si j’avais l’image de cette vielle à chaque fois que je sens du citron… Je finirais fous en moins de deux jours ! Enfin chaqu’un avait ses souvenirs. Je me demandais quand même combien de souvenir heureux et combien de souvenirs tristes se trouvaient dans sa tête. En attendant, essayant de profiter au maximum qu’il ne se drogue pas aujourd’hui, je lui demandais s’il voulait manger avec moi ce soir. Ce qu’il accepta, me faisant sourire grandement. Je restais près des chatons alors qu’il se levait, attendant de voir ce qu’il avait à me proposer. Je relevais le visage et grimaçais à l’évocation de son menu. EN sois j’étais super compliqué niveau nourriture. Prenant les seringues pour les poser sur l’évier histoire de rincer le tout un coup je regardais d’abord par-dessus son épaule dans le placard qu’il avait ouvert, me collant légèrement contre son dos.

« Je dois t’avoue que ça me tente pas trop… »

Je regardais le contenu de son armoire. Ouai pas grand-chose… Des ingrédients plic ploc mais difficile de les mélanger pour faire un bon truc.

« Ça te dis que je commande chinois ? Les portions pour une personne sont toujours trop grande au final du coup y devrais avoir assez pour nous deux ? »

J’avais passé mes bras doucement autour de sa taille. Il était toujours aussi maigre ce qui m’inquiétait à chaque fois. Posant mon menton sur son épaule je rajoutais :

« Sauf si tu as vraiment envie de te faire des pâtes sauce tomate ? »

Moi sceptique, difficile en nourriture et à cheval sur un bon repas ? A peine.

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   30/1/2018, 15:33

Bon, les pâtes n'étaient pas au goût de Luke semblait-il. Problème étant, Virgile n'avait pas grand chose de mieux à lui proposer pour l'occasion. Sinon des céréales. Des fois ça lui faisait office de repas en fait. Mais parce qu'il aimait ça aussi, et pas juste parce que c'était le dernier truc dispo chez lui. Alors, Luke lui proposa de passer commande chez le chinois.

- Et comment qu'il devrait y avoir assez pour nous deux !


Bien que l'estomac vide, Virgile n'avait toujours pas un appétit de dingue. Il sentit les bras de Luke autour de lui puis son menton se poser sur son épaule alors qu'il lui demandait s'il était vraiment motivé à faire des pâtes sauce to'. C'est con, mais il trouva cette position un peu … enfin, pas agréable. Pas le contact de Luke, mais leurs différences. Déja Luke était plus grand que lui, et vu qu'il n'avait pas de souci d'alimentation, était plus épais. La, comme ça il avait la nette impression d'être un truc rachitique prêt à casser. Ce pourquoi il se retourna, sans se dégager de ses bras. Voila, c'était mieux. Ça ne faisait pas une différence de dingue, mais pour lui, si. Il se sentait moins …. nul.

- Nan chuis pas plus passionné que ça à l'idée de bouffer des pâtes. On peut commander alors.


Il balaya le visage de Luke d'un regard avant de poser sa bouche sur la sienne, l'embrassant doucement. Pas un baisé passionné ou enflammé, juste un baiser, comme ça. Il s'en dégagea ensuite, désignant un tiroir du regard.

- J'ai un prospectus d'un chinois qui a ouvert dans le coin le mois dernier si tu veux tester celui-la. Perso ça m'es égal.


Ça reste des coréens qui font de la bouffe vietnamienne et appellent ça du chinois. Donc ici ou la …

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   30/1/2018, 17:21

Je relevais un peu la tête alors que Virgile se retournais, sans pour autant se dégager. Mon geste avait été impulsif et irréfléchis, j’espérais ne pas l’avoir froissé avec. Je souris doucement en hochant la tête. Bon apparemment il était dispo pour du chinois et apparemment la position ne le dérangeais pas plus que ça. Nos regards se croisèrent une fois et je rougis doucement. On ne s’était plus retrouvé si proche depuis la dernière fois que je l’avais vu. Je fermais les yeux alors que ses lèvres se posèrent sur les miennes. Ça aussi je devais m’en priver depuis qu’il avait entrepris sa tournée. Le contact fut court, comme la dernière fois, mais agréable, comme toujours.

Souriant d’une oreille à l’autre je me dégageais de mon câlin en même temps que lui. J’allais voir son prospectus et fis une légère moue, dos tourné à lui il n’en vis rien et ce n’était pas plus mal. J’étais parfois trop compliqué en nourriture je crois.

« Je vais appeler chez mon habituel si tu veux bien ? Depuis le temps j’ai des prix, ça reviendra moins cher que chez le tien. Et la livraison est gratuite. »


Les excuses sont faites pour s’en servir ! Prenant mon téléphone, je sélectionnais le numéro dans mes contacts sans pour autant presser la touche appeler.

« Tu veux qu’on prenne quoi ? Beignets de poulet et riz ou tu préfères autre chose ? »


On finit par se décider de la commande avant que je n’appelle. Au final il ne faudra attendre qu’une petite demi-heure avant de se faire livrer. Je l’indiquais à Virgile avant de retourner voir les petits chats… Bon c’est vrai que 5 c’était peut-être beaucoup… Mais ils étaient si mignons et tout… Finalement la demi-heure passa vite et la nourriture arriva. Je réglais la commande avec le liquide dans mon portefeuille avant de tout ramené à la cuisine pour qu’on mange au comptoir. En déballant je lançais un regard à Virgile

« Au fait, il tombe quand ton second rendez-vous chez le psy ? »

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   30/1/2018, 20:03

- Si ça te fais plaisir.

Que Luke commande ici ou la, ça restait de la bouffe pour lui. Et n'étant visiblement pas aussi compliqué que l'était Luke, ça lui ira parfaitement. Puis c'est Luke qui payait alors il n'allait pas faire son difficile quand il n'y avait pas lieu de l'être. Du coup, il le laissait s'en charger.

- Plutôt des nouilles à la place pour moi que du riz.


Ouais, il les aura ses pâtes au final … Commande passée, ils attendirent auprès des chatons que la commande n'arrive. Au moins Virgile ne se sera pas ennuyé pendant ce court laps de temps. Parce que trop occupé à jouer avec eux, les nourrir ou autre ? A se dire qu'ils étaient choupi tout plein ? Haha, non ! C'est pas des peluches, mais des êtres vivants, et en tant que tel, ça chie et ça pisse ! Quelle ne fut pas sa joie quand il réalisa ça..... Bon après, il en avait vu d'autres. Il rassura Luke sur le fait qu'il n'avait pas à s'en charger, qu'il laissait Virgile faire. Il avait parmi tous ses petits boulots occupé un poste dans un parc aquatique à nourrir des pingouins et à nettoyer leur banquise artificielle. Ça plus les fois ou il avait dû faire du ménage pour gagner sa croûte, c'est pas un pipi de chaton qui allait le faire baliser ! Mais au moins peut être que ça aura fait faire tilt dans la tête à Luke que 5 chats, dans un studio, c'est carrément pas possible. La nourriture arriva à point nommé, et ils purent passer à table après le repas payé. Virgile le regarda alors déballer tout ça, lui demandant quelle était la prochaine date de son rendez-vous chez le psy.

- A la fin du mois. De ce que j'ai capté il veut qu'on se voit genre toutes les deux semaines. Bon, je dis pas que j'irais à toutes, mais à la prochaine ouais.


Si déjà il était allé aujourd'hui et que le psy ne lui avait pas laissé une impression désagréable …

- J'imagine qu'à la prochaine fois, il va vouloir que je continue à lui narrer Les folles aventures de Virgile Dickinson. Un récit passionnant et plein de rebondissements ! Du coup … ça nous fera arriver au moment ou j'ai été adopté.


Pensa t-il tout haut. Le prélude à l'orphelinat, le peu qu'il savait sur sa naissance a été court, mais fallait bien amadouer la bête qu'était Virgile ! Les plats disposés, ils purent commencer à manger. Petite bouchée par petite bouchée pour le toxico, dont le corps s'était surtout habitué à boire de l'alcool ces derniers jours que de manger.

- Sans vouloir rentrer dans les détails, il t'a déjà posé des questions chelou, ton psy ?


Vu qu'ils causaient psy et tout ça.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   30/1/2018, 21:21

Voir Virgile s’occuper de ces chatons, savoir qu’il allait voir un psy… Que des réjouissances pour moi aujourd’hui. Et en plus il allait manger quelque chose de consistant. Après s’être occupé des chats et s’être installé à table je lui demandais quand il allait revoir son psy, tout en déballant la bouffe. Je lui tendis ses pâtes, prenant mon riz et mes beignets de poulets, ces derniers que je posais au centre pour lui montrer qu’il pouvait se servir. Je l’écoutais me dire que son psy voulait le voir toutes les deux semaines. En me servant du riz j’allais poser une autre question mais il reprit, avec humour cette fois ci. Je souriais doucement, légèrement inquiet. Est-ce que c’était une bonne ou une mauvaise chose de parler de son époque à l’internet ? Je savais qu’il avait été dans un foyer mais je ne savais pas comment ça s’était passé exactement.

Perdu dans mes pensées je commençais à manger mes beignets de poulets alors qu’il me posa une autre question. Relevant le regard je continuais de mastiquer avant de répondre après avoir avalé.

« Ca dépend de ce que t’appelle chelou… En sois il n’a pas dû ne poser beaucoup au début, j’étais là pour faire une déposition et je devais raconter donc il m’interrompait que quand il voyait que ça allait pour me proposer de faire une pause. Les séances qu’on a eu par après la par contre il me demandait d’approfondir tel ou tel moment dans le passé, ce que j’avais ressenti, ce que j’éprouvais aujourd’hui vis-à-vis. On a une sorte de schéma, il me parle d’évènement que je lui aie décrit ou juste évoqué, on en discute ensemble et il me demande aujourd’hui avec du recul ce que je pense de cette situation… »

Reprenant une bouchée je finis par rajouter, hésitant :

« Perso je ne trouve pas ça trop chelou… Enfin… Sauf quand il me pose des questions sur nous ... A chaque fois je ne sais pas … J’ai l’impression que … Que je ne comprends pas la moitié de ce qu’il me demande. Enfin j’ai l’impression qu’il fait des allusions sexuelles, mais je ne les capte pas… J’entends bien à son intonation mais je ne sais jamais quoi dire et je ne comprends pas et parfois il a juste un regard légèrement consterné et il hoche la tête avant de noter un truc et ça, ça c’est stressant ! »

Le début avait été prononcé de manière hésitante, avant que je n’accélère légèrement le rythme, tendu. Malgré que Virgile et moi n’avions rien fait et que pourtant Virgile avait pris le temps de me montrer des trucs j’avais encore du mal. Le fait de ne quasi pas le voir ces derniers jours m’avait fait retomber dans mes anciennes habitudes de ne pas penser aux relations intimes, de ne pas céder aux pulsions, m’interdire inconsciemment toutes les pensées qu’on pourrait considérer comme érotiques.

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   30/1/2018, 21:41

Et bien il appelait chelou des questions auxquelles on ne s'attend pas. Ou on se demande ; vazy d'ou il la sort celle la ? Quelque chose dans le genre. Mangeant ses nouilles, Virgile l'écouta, sachant très bien ce pourquoi Luke y était allé à la base. C'est plutôt bien qu'il ait continué à le voir d'ailleurs. Bon jusqu'ici, rien qui ne semblait chelou. Juste un truc, un travail avec son psy, mais rien qui ne choque. Ah, non quoique ! Luke finit par en trouver, des trucs un peu, non pas chelou, mais plutôt qu'il ne comprenait pas totalement. Et quel sujet ? Le sexe pardi ! Ça, il aurait pu le deviner en fait. Il eu un petit rire, pas méchant, quand il lui avoua ne pas comprendre la moitié des questions que lui posait son psy.

- Ah ouais ?


Demanda t-il en vidant sa bouche. En y réfléchissant bien, ça n'était que surprenant à moitié. Quand on y pense, c'est logique de penser qu'après tout ce qu'il a vécu Luke ait du mal coté sexe, pour diverses raisons. Qu'on le veuille ou non ça fait partie de notre épanouissement. Que l'on ait une vie sexuelle active ou non, l'important c'est d'être en accord avec sa vie et ses choix. De même pour Luke. A se demander s'il faisait les efforts qu'il voulait faire pour être « comme les autres » ou s'il était motivé réellement, parce qu'il restait un homme.

- Et tu te souviens de quelles questions il te posait ? Sait-on jamais, peut être que je saurais déceler les sous entendus. S'il y en a bien.

Peut être que Luke se faisait des films aussi. Ou peut être qu'il ne s'en faisait pas du tout ! Qu'importe, s'il se souvenait de quelques trucs, il pourra peut être éclairer sa lanterne.

- Je prétends pas tout savoir sur le sujet hein ! Juste être moins perdu.


Qu'un pauvre Luke qui découvrait la vie !

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   30/1/2018, 23:56

Apparemment les questions concernant ma sexualité que je ne captais pas semblaient être un sujet qui intéressait Virgile. En même temps en temps que mon compagnon, ce n’était qu’à moitié étonnant. Je fis un léger sourire à sa proposition d’aide. Je jouais alors dans mon riz essayant de me souvenir.

« Parfois il pose des questions sur toi, sur nous et je ne sais pas c’est plus l’intonation… J’ai l’impression qu’il attend une certaine réponse mais je n’arrive juste pas à savoir ce qu’il veut savoir. »

Je pris une bouchée de riz avant de continuer.

« Je saurais pas dire une question comme ça… Quoi que… Il m’a une fois demandé un truc attend que je me rappelle … »

Je revoyais cette séance avec mon psychiatre. On avait parlé du rapport à mon corps et à mes cicatrices et il m’avait demandé un truc en lien avec Virgile. Je penchais la tête dans un effort de mémoire avant de retomber dessus :

« Ah oui, voilà : la conversation tournais sur mes cicatrices et il m’a demandé si tu avais déjà vu mon corps. Et je ne sais pas son regard m’a fait hésiter. Après quelques secondes j’ai finis par répondre que oui, que tu m’avais aidé à soigner certaine blessures et que du coup tu m’avais déjà vu en partie dénudé. Bon là tu vas me dire que le sous-entendu était clair mais … Je ne sais pas parfois j’ai l’impression d’être à côté de la plaque. »

Je jouais toujours dans mon riz, ayant baissé les yeux sur mon assiette.

« Parfois durant l’évaluation il me demande naturellement comme ça se passe avec toi, vu que tu as quand même un impact positif sur moi… Et parfois il me regarde ou pose une question anodine mais j’ai l’impression qu’il attend une réponse précise. Quand il me demande si je te vois souvent par exemple, ou si j’arrive à être proche avec toi… Et vu son ton je me dis qu’il veut dire plus que ce qu’il demande mais d’un autre côté il me pose tellement de questions franche que je me demande pourquoi l ne le ferais pas juste aussi pour la sexualité… Enfin je ne sais pas, c’est peut-être aussi juste moi qui extériorise mes incertitude ou un truc du genre ! »

Je relevais la tête vers Virgile et lui servis un sourire incertain. Je ne savais pas ce qu’il pensait de ça ; Ce qu’il pensait de nous, notre situation. Là aussi c’était un peu flou. Il avait entamé sa tournée des bars et depuis j’étais un peu plus incertain quant au fait que je lui plaise ou autre. D’un autre coté Virgile était toujours le gars franc, s’il ne voulait pas s’encombrer de moi il me le dirait !

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   31/1/2018, 10:10

Des questions sur lui, et sur eux ? Hum, v'la qui titillait sa curiosité. Mangeant toujours ses nouilles, il était néanmoins bien plus concentré et intéressé par ce que Luke lui racontait, curieux de savoir un peu quelles étaient ces questions.

- Ouais prends ton temps y'a pas le feu.


Si Luke ne se souvenait pas non plus de tout, c'était pas grave. Avec toutes les discussions qu'ils avaient dû avoir et les questions qu'il avait posé, compliqué d'en retrouver quelques précises. Si, c'est bon, Luke s'en souvint, et c'était par rapport à ses cicatrices. Virgile hocha la tête. Oui, il l'avait aidé à soigner quelques récentes blessures quand il était rentré et avait trouvé Luke et son père aux mains, et de ce fait, avait vu une partie de son corps. Enfin, que le haut, qui était pourtant bien meurtri. Pas qu'il aurait pas voulu voir le reste ceci étant dit …. Et pas pour une curiosité malsaine qu'on se le dise.

- T'inquiète, ils sont des fois chelou avec leurs questions. Des fois ils t'en posent une pour répondre à tout autre chose...


Tenta t-il de le rassurer quand il lui avoua avoir été à coté de la plaque, ou l'impression de l'être. Surtout quand il y a un sujet comme ça ou tout ce qui se rapport au corps, aux contacts humains est si peu maîtrisé que c'était chez Luke. Mais le psy le savait sûrement, alors il devait y avoir des raisons pour lesquelles il posait ces questions et comment il les posait. Enfin, Virgile supposait … P'tit sourire content quand il dit d'emblée qu'il avait un impact positif sur lui. Belle ironie quand même, que ce soit un type au fond du trou qui aide les autres à s'en sortir ! En même temps quand on est dans le fond, c'est plus aisé pour pousser les autres vers le haut. Et en ce qui concerne son psy et ses questions franches ou non :

- Peut être qu'il fait ça parce qu'il sait ou a capté que ce sujet te mets mal à l'aise ? Et que plutôt que d'évoquer de but en blanc le sujet il préfère le contourner …. J'en sais rien hein, c'est mon avis seulement par rapport à ce que tu me dis.


Vu qu'à part un bonjour au tribunal, Virgile et lui ne s'étaient jamais parlé, il ne pouvait pas savoir.

- J'imagine qu'il cherche à savoir comment tu vis l'après tout ce bordel. Si tu arrive ou essaye de surpasser certaines choses, et par la même si je t'y aide ou non.


Que ce soit en lui laissant le temps ou des fois à lui tendre non plus des perches mais des ponts, Virgile estimait que pour un type comme lui qui avait jamais eu affaire à ce genre de cas, il se dépatouillait encore bien. Fin, ce n'était que son avis …

- Si … si une fois y'a besoin que je vienne pour X raison, y'a pas de souci. Enfin, tu le sais ça non ?


Si jamais pour toutes ces questions le psy aurait aimé avoir aussi l'avis du type qui partageait sa vie, Virgile était dispo. Et s'il désespérait de l'attitude réservée de Luke, peut être que le franc parler de Virgile lui fera regretter la timidité de son patient !

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 275
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   31/1/2018, 16:50

Je hochais la tête alors que Virgile me disait que parfois une question en répondait à une autre. Et quand à sa théorie de ne pas évoquer le sujet d’emblée avec moi je me dis que c’était ça. Ou alors que je ne comprenais vraiment rien. D’un autre côté si je voyais des sous-entendus alors qu’il n’y en avait pas c’est peut être que j’avais besoin d’en parler inconsciemment ? Et est ce qu’il voulait vraiment évaluer si Virgile m’aidait à surmonter ces choses ? Pouah, j’allais encore finir avec une migraine si je continuais à tourner la question dans tous les sens. Secouant la tête, je me reconcentrais sur ma nourriture et repris une bouchée de poulet.

Alors que j’avalais ma bouchée je me levais pour prendre un verre d’eau au même moment ou Virgile repris la parole. Je me retournais vers lui, un verre en main, un sourire touché aux lèvres.

« Ouai… Merci ! »

Bien sûr que ça me touchais qu’il me propose ça. Si jamais mon psy avait demandé à voir Virgile, je sais que je n’aurais pas eu peur de lui demander, mais le fait qu’il propose de son propre chef … Je lui demandais s’il voulait boire un truc pour le servir en même temps, avant de rasseoir posant mon verre sur le comptoir. Je repris encore une fourchette de riz avant de demander :

« Dis… Tu… Enfin tu n’es pas mal ou … Je ne sais pas, frustré qu’on ne fasse toujours rien ? »

Je relevais le regard vers lui sérieux. J’étais timide concernant ce sujet, les derniers évènements n’avaient pas été des plus enclins à un rapprochement mais bon, je me doutais bien que comparé à d’autres relations la nôtre était quasi platonique. Du coup autant je savais ce qu’il en pensait il y a un mois de ça depuis certaines choses avaient bien changées ! Et peut-être aussi son envie ?

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 192
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   31/1/2018, 17:06

Acceptant la proposition de boire quelque chose, qui pour une fois n'était pas alcoolisé, Virgile continua sa descente des nouilles, piochant de temps à autre dans le poulet. Et il pourra dire ce qu'il voulait, mais cette pause à manger et boire normalement sans s'être shooté au préalable faisait quand même du bien. Mais cette notion de bien n'était que temporaire. Bientôt il ressentira le manque, et à ce moment il devrai choisir.... Il n'y était pas tout à fait. D'abord, répondre à Luke, et ce, avec toute sa franchise habituelle.

- Oh bah oui, un peu que je le suis. Je veux dire … on sort ensemble, je te trouve attirant et totalement baisable si tu veux mon avis. Alors ouais, le fait de pas avoir un truc est frustrant quelque part.

Notez qu'il avait dit ça toujours de but en blanc, sans pression aucune. C'était pas un secret non plus qu'il trouve Luke à son goût ? Si ? Ah, c'était le fait qu'il soit frustré ? Hey, il restait honnête !

- Mais t'inquiète c'est totalement gérable ! Je veux dire … l'un des bien nombreux effets de ma vie de toxico, c'est qu'à force ma libido a quelque peu baissé. De base je pense être un type classique à ce niveau, donc bon. Et y'a le fait que je sais que c'est pas facile pour toi, qu'il y a plein de trucs qui te bloquent et des choses que tu ignores. Je suis peut être pas fut-fut, mais j'ai pas la volonté de prétendre au titre du plus gros connard des petits amis en te forçant.


En fait c'était surtout pour ce dernier point que Virgile faisait en sorte de n'avoir pas de mal à ce niveau. Forcément d'avoir une baisse de libido c'est une chose, mais savoir pourquoi ils n'avaient rien fait faisait pas mal relativiser les choses, faisant en sorte que Virgile ne soit pas enfermé dans une chaîne de frustration sans fin. Prenant son verre en main, il ajouta avec un de ses sourires désinvoltes :

- Et quand ça va pas, j'ai toujours ma main !


Puis il bu une gorgée d'eau. Pas que Luke ne pense que Virgile ait tout stoppé juste à cause de ça ! Non, voyez-vous, les quelques fois ou ça n'allait pas il s'occupait de lui même. Comme le soir ou ils avaient une fois tenté quelque chose par exemple. Reposant son verre, Virgile le désigna d'un geste du menton :

- Au fait ! Tu as tenté de te toucher depuis ?


Question normale quoi. Il y repensait suite à cette soirée ou il avait capté que même se masturber, Luke n'avait jamais tenté. De son humble point de vue, ce sera déjà un énorme pas en avant si Luke arrivait à passer cette étape, cette barrière. Et si ma foi faut mettre la main à la pâte … Oui on sait, sa bonté est énorme. Comme autre chose.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une surprise au poil [ Terminé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Districts :: Residences :: Bronx :: Virgile Dickinson-
Sauter vers: