AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une surprise au poil [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
● Nombre de messages : 257
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   31/1/2018, 23:00

Je prenais une gorgée alors qu’il me répondait. Je faillis en recracher, et eu du mal à déglutir alors qu’il me décrivait comme baisable. Rougissant jusqu’à la pointe des cheveux, je ne savais plus où me mettre. Alors que je passais de la gêne à la culpabilité il reprit d’un air tout aussi détaché. C’était fous qu’il soit aussi détaché et moi aussi complexé. Ca paraissait si simple dans sa bouche, si naturel… Alors que moi je bloquais rien qu’à l’idée de penser au mot pénis. Mon malaise se transforma en un autre sentiment alors qu’il avançait dans son explication. Un sourire tendre prenait le relais. Il m’avait de suite dit, dès le début, qu’il ne me forcerait pas et j’avais admiré et respecté cet aspect-là de lui. Cru, véridique, très abrupte parfois dans ses paroles, mais sincère aussi et véridique. Il ne mentait pas dans ce genre de discourt et il disait ce qu’il pensait sans être faux cul ou autre.

Naturellement ce petit sourire de gratitude ne restait pas longtemps alors qu’il évoquait sa main, revenant un sujet plus sensible. Enfin sensible, gênant plus tôt : la masturbation. Je sentis mes joues chauffer, pourtant je n’avais pas palis depuis tantôt donc quasi impossible que je rougisse encore plus. Je pris nerveusement une bouchée de riz alors que lui buvais. Je ne savais même pas quoi répondre. Je sentais légèrement le sang pulser dans mes oreilles. Je crois bien que j’avais perdu toute progression depuis la dernière fois. En même temps entre tribunal, passage chez le psy, boulot, overdose, boulot, hôpital et cure d’intoxication… On n’avait pas trop eu le temps pour se rapprocher petit à petit. Et bien sûr il fallut qu’il me pose la question fatidique qui me fit presque avaler de travers mais je réussis à garder le contrôle, en toussant légèrement derrière mon essuie-tout.

« Je … heu… j… »


Je dus me racler la gorge pour pouvoir finalement lâcher ma phrase, qui partait légèrement dans les aigus vers la fin.

« J’ai essayé deux – trois fois oui… »

Mon dieu, ouvrez le sol sous mes pieds et envoyez moi directement en enfer ! Jouant nerveusement avec ma fourchette je finis par me donner une tape mentale histoire de me donner du courage.

« Je… j’ai regardé … Un film aussi… Je crois que ce n’est pas mon truc. Je me focalise trop sur le scénario, la caméra etc… Mais je… Me suis renseigné et j’ai … Enfin j’ai lu qu’il existait des romans, donc… je crois que ce serait plus ma tasse de thé ça… »


Le poids dans mon estomac s’était accentué à l’idée de lui poser la question qui me taraudait l’esprit. Oh seigneur aidez-moi. Ou non, ne m’aidez pas ! Je ne préfère pas savoir qu’une entité supérieure et divine est au courant de mes envies vis-à-vis de mon copain, encore moins qu’elle m’aide à lui demander ce genre de choses. Ou encore m’imaginer qu’elle nous regarde… Un frisson me parcouru le dos – dégoutant ! Inspirant je demandais alors :

« Tu …. Enfin je ne sais pas ce qu’est ton programme pour les prochaine jours mais… Tu… Il y aurait moyen… Que… Enfin… Tu me montre comment faire ? »

Bafouillant, rouge de honte, le cœur battant vite, l’estomac au bord de la bouche… Mais je venais de demander un moment intime avec mon copain !

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 184
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   5/2/2018, 19:11

Alors ? Oui ? Non ? Virgile attendait la réponse qui eu bien du mal à venir de la part de Luke. Mais quand il l'entendit, c'est un large sourire qui se fit sur les lèvres de Virgile.

- Ah voilà une bonne nouvelle !

Dit-il en adressant une tape encourageante sur l'épaule de Luke. Ouais on est content de savoir que son copain a fini par essayer de se toucher la nouille quelques fois ! Mais … malgré tout, s'il disait qu'il avait essayé, ça voulait dire que ça n'était pas concluant ? Virgile ne retint même pas un ricanement amusé à l'explication de Luke, sur pourquoi ça a pas fonctionné pour lui de se mater un film. Mais alors lui !

- Y'a que toi pour rester bloqué sur des détails comme ça dans un film de boules.


Avait alors sorti Virgile, un amusement certain dans la voix. Ah mes amis, quel drôle d'énergumène il avait choppé comme copain ? Peut être qu'on a que ce qu'on sème au final, ce dans tous les plans de la vie ? Genre un type chelou comme lui ne pouvait avoir qu'un copain assez chelou pour le supporter et vouloir de lui ? Ça se tient.

- J'ai personnellement pas lu, mais askip, 50 Shades ça en a fait mouiller plus d'une. Peut être que ça fonctionnera chez toi ?


Hasarda le toxico, à moitié convaincu. Il n'avait pas lu ce truc, et ne savait pas si déjà, ça valait le coup, ni si c'était vraiment qu'un truc pour les meufs. C'était donc le conseil à moitié utile du jour ! Et sinon il n'avait jamais tenté la littérature érotique. Aussi étonnant que ça paraisse, s'il lisait, c'était pour un truc intéressant. Quitte à se branler par après ( ou pendant ), autant se mater un film. Et lui faisait partie de ces gens qui se foutaient bien du cadrage ou de la lumière. Quoique, niveau cadrage, vue à la 1ere personne c'est pas mal aussi … mais on s'égare, parce que Luke n'avait pas terminé on dirait. Et nom de nom, ça avait du mal à sortir ! Un sourcil froncé, légèrement penché vers Luke sans même l'avoir remarqué, Virgile se demandait ce qu'il allait bien pouvoir lui dire, avant qu'il ne relève ses sourcils et ouvre un peu plus les yeux sous la surprise. Ouaip, celle-la non plus il ne s'y attendait pas ! Il se laissa le temps de passer la surprise avant de dire en premier temps :

- Alors on verra une autre fois tout ce qui est question spontanéité, tout ça tout ça …


Chaque chose en son temps ! D'abord régler tout ce qui est souci technique avant de faire tout le reste. Puis il regarda Luke, et, bien que sacrément amusé, n'hésita pas un instant dans ses mots :

- Mais si tu veux qu'à l'occasion je te branle, je suis ton homme.


Ouais et lui montrer comment on fait, il avait compris. Pour ça Luke aura qu'à observer – et kiffer sa mère. Pas qu'il se pensait pour un dieu du sexe, mais parce que c'est cool tout ça. Non ? Bon, la ce soir, il était pas du tout en état pour. Même si ça l'intéressait et tout, il avait pas la tête à ça.

- On a qu'à dire que … quand on se fera une soirée, pas forcément la prochaine, je te filerais un cours particulier. Ça te va ?

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine

Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 257
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   7/2/2018, 23:26

C’est vrai que peut-être que je me focalisais trop sur les aspects technique du film. Mais d’un autre côté peut-être que je me focalisais tant la dessus parce que j’avais peur de me laisser aller ? Possible… Je crois qu’il faudrait que je vois un psy spécialement pour toutes mes questions et angoisses sexuelles si ça continuait ainsi. En attendant j’essayais. Les films me mettaient un peu trop mal à l’aise aussi. Trop brutes, trop directes. Autant la franchise de Virgile était agréable autant là je me sentais un peu agressée. Du coup oui pourquoi pas passer à la lecture érotique.

Penser a ce genre de choses était devenu un peu moins pénible mais en parler… je voyais bien que j’avais beaucoup de mal. Enfin heureusement Virgile était bon public et avait les réactions adéquates qui me faisaient sentir bien. Plus à l’aise. Il ne prenait pas la chose trop à la légère pour que je pense qu’il s’en foutait, mais ne le prenait pas non plus trop sérieusement pour que je me sente oppresser. Je haussais un sourcil sceptique quant à son idée de lire 50 nuances.

« Tu crois que lire un livre qui parle d’une fille paumée qui se soumet à un mec qui a clairement des problèmes psychologique d’engagement serait bénéfique ? »

J’avais parlé d’un ton hésitant. Sérieusement ? Bien sûr que j’avais vu les deux premiers films, les joies de travailler dans un cinéma. Et bien sûr que j’avais entendus les commentaires des filles qui l’avaient vue. A croire que vu que c’était devenu connu toutes se découvraient un côté sado-maso qu’elles voulaient exploiter. Deux jours avant elles seraient parties en hurlant. Enfin peut-être que ça pourrais m’aider à savoir si jamais j’étais tenté par ce genre de choses. Du coup une autre question me vint à l’esprit mais impossible de la formuler pour l’instant. A la place je demandais quelque chose d’autre et pas nécessairement de moins osé. Mon dieu je me trouvais pathétique à bafouiller de la sorte. Nous étions adultes consentants et je n’arrivais pas à demander un moment intime à mon compagnon… Mon dieu donner moi la force. Et puis détourner le regard si jamais nous passons à l’action ! Le fait que Virgile ne répondit pas me rendit nerveux. Du coup je le regardais simplement, angoissé, mal à l’aise et stressé.

Je me tendis alors qu’il parlait de spontanéité, en grimaçant légèrement. Oui, c’est vrai qu’à ce niveau-là ce n’était pas top comme manière de faire. Cette situation me renvoyait à la figure que je ne faisais pas comme tout le monde et pourquoi surtout je ne faisais pas comme tous. Le fait que Virgile me regarda ensuite un peu plus amusé me détendit quand même. Ne sachant pas quoi répondre à sa franchise je déglutis simplement et heureusement il me sauva en finissant sur une note plus soft. Je haussais la tête, souriant un peu de manière hésitante.

« Ouai, pourquoi pas… »

Ma réponse n’étais pas la plus enthousiaste de l’année mais c’était plus du au malaise que me procurais le sujet que pour autre chose. Je retournais à mon assiette, baissant les yeux et picorant avec ma fourchette les restes de nourriture avant de lâcher d’un coup en relevant la tête :

« Tu crois que tu as des penchants dominants à la 50 nuances ? »

Il m’avait fait tiquer à en parler tout à l’heure. Est-ce qu’il avait ce genre de penchants ? C’est vrai moi je n’y connaissais rien et lui n’avais jamais dit clairement ce qu’il aimait… Pas dans ce sens-là. Je rougis furieusement alors que la question était sortie plus vite que prévus. Pour sûr que si j’avais réfléchis plus longtemps j’aurais bégayé trois mille fois plus. Enfin je me doutais que sa réponse me métrais aussi, si pas encore plus, mal à l’aise.

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 184
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   13/2/2018, 20:10

- Si ça parle bien de ça …. non je crois pas que ce soit une bonne idée alors.

Mais alors Luke l'avait lu ce bouquin ? … Ou vu les films ? Ou alors il savait juste de quoi ça parlait. Lui pensait simplement que ça traitait d'un couple sadomaso et basta. Bon et bien voilà un truc que Virgile s'épargnera ! Il dirait bien à Luke de passer outre l'histoire pour ce qui les intéressait, mais si même un porno il n'arrivait pas à le regarder … Laissons cette idée de coté.

Virgile hocha un peu la tête alors que le marché était conclu, terminant tranquillement son repas. Il ne préférait pas dire que ça y est, la prochaine fois qu'ils se retrouveront seul ils allaient le dévergonder le Riley. Ça retire le coté spontané. Prévoir des choses n'était pas un truc qu'il aimait outre mesure, alors planifier un truc pareil, non merci. Ils iront à leur rythme. Ou plutôt celui de Luke. Enfin, la façon dont Luke posa sa question pour une fois lui paru assez … ouais non, pas spontanée. Mais presque.

- T'essayes de voir ce qui t'attends ?


Lui demanda d'abord Virgile avant de boire un peu avant de répondre réellement à sa question. Et quelle question tiens ! S'il avait des penchants à la 50 nuances.

- Pour des penchants SM je dirais que rien qu'avec la drogue c'est le cas. Mais d'un point de vue vie sexuelle … hum … non, je dirais que non. Je n'ai pas de penchants quelconque ou du moins ne penses pas en avoir.

Il ne disait pas, il aimait aussi s'amuser au lit et varier un peu les plaisirs, des fois attacher sa partenaire, lui bander les yeux … mais pas non plus à chaque fois et n'avait pas besoin de ça pour bander ! Enfin ça, Luke le découvrira en temps et en heure.

- Alors t'en fais pas, je risque pas de vouloir te donner la fessée ! …. Sauf si ça se révèle être ton kiff.


Avait-il ajouté d'un air un peu songeur. Franchement il n'y croyait pas vu les antécédents de Luke, mais qui sait si justement ….Non, ça l'étonnerait. Enfin ils n'y étaient pas du tout. Ils en parlaient c'est tout. Et puis ce soir, le programme de Virgile était de dormir comme une masse et le lendemain, voir quoi faire de ces chatons, pensa t-il en leur jetant un coup d'oeil. Ces chatons … hum, peut être bien qu'il en gardera un tiens...

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine

Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 257
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   15/2/2018, 23:12

Je hochais simplement la tête. Oui les films ne parlaient pas vraiment de plus. Du coup la question suivante sortit un peu à l’improviste, perdus dans mes pensées en liens avec la trilogie qui faisait fureur auprès des autres et mouche auprès de ma petite personne. Je me tendis légèrement alors qu’il me demandait si j’essayais de voir ce qui m’attendait. Pas vraiment en fait mais si jamais c’était son truc je n’étais vraiment pas sûr de pouvoir suivre…. C’est vrai qu’au final je savais très peu de ce qu’il aimait. Je ne l’imaginais pas fleur bleu … Enfin je ne savais pas, je ne l’imaginais pas du tout en fait. Il savait être sarcastique mais aussi sérieux… A voir comment il prendrait la chose. Je finis mon assiette alors qu’il me répondit.

Un sourcil haussé à son intention alors qu’il évoquait la drogue comme penchant SM. Ah ça… Bon sinon apparemment il était assez neutre. D’un côté c’était positif, ça permettais de découvrir ensemble. D’un autre côté…J’avais peur de mal faire. Je sentis une boule se former dans mon ventre. Essayant de me calmer je me disais que j’avais encore un peu de temps pour me préparer. Et en effet peut-être que la lecture me conviendrait mieux et que j’arriverais à prendre du plaisir… à voir. Je relevais la tête après avoir pris ma dernière bouchée, ruminant à tout ça,  quand il me parla de fessée. Déglutissant je répondis légèrement mal à l’aise :

« Je préfère qu’on évite … »

Petit sourire nerveux. Non je ne pense pas que voir, sentir ou vivre l’expérience de Virgile levant la main sur moi soit bénéfique. Rien que l’idée me donnait la nausée. Secouant la tête je me relevais, vérifiant qu’il avait fini de manger avant de débarrasser nos assiettes et me mettre à ranger machinalement les boites de nourriture et tout ce qui trainait un peu sur le comptoir.

« Vas faire quoi maintenant ? Tu veux que je reste jusqu’à ce soir ? »


Malheureusement je bossais tôt demain et donc l’option de rester loger n’était pas vraiment la meilleure. Mais je pouvais encore rester cet après-midi, après tout il était encore jour. Et Virgile avait 5 nouveaux colocataires dont il fallait s’occuper. D’ailleurs ça recommençait à s’agiter à ce niveau-là. Jetant un regard dans leurs directions je souris attendris.

« Et dire qu’en Asie ils mangent de la viande de chat… »


J’avais dit ça un peu absent, encore une fois perdus dans mes pensées. Mais c’est vrai que c’était juste inimaginable pour moi… En même temps j’avais grandi dans une société qui donnait une place domestique au chat …  Proposer un burger à un indou, il vous dira que vous êtes fous. AU final je parlais d’Asie et de chat, mais j’avais encore la conversation précédente en tête. Avancer avec Virgile… Malgré l’angoisse et l’incertitude une partie de moi me disait que peut-être ça l’aiderait de décrocher un peu de son planning de «  je me bourre, je me shoote, je dos, je me bourre » ?

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 184
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   17/2/2018, 22:34

Bon d'accord, pas de fessée pour Luke ! En même temps vu le passé du gars, c'était à s'en douter. De toute manière, c'était pas non plus le genre de truc qui faisait kiffer Virgile, alors fin de l'histoire. En tout cas il lui fut grandement reconnaissant pour débarrasser la table et tout le reste de leur repas. Ce n'était pas dans son état que Virgile l'aurait fait. Allez savoir quand il s'en serait chargé ! Il était difficile pour lui ces derniers temps de programmer quoi que ce soit de si futile. Et du coup il n'avait aucune idée de ce qu'il allait faire ensuite. Ou plutôt :

- Oh j'vais plus rien faire de fou …. tu peux rester un peu si tu veux.


Lui répondit-il avec un petit sourire. S'il ne voulait pas que Luke reste, il le lui aurait fait savoir d'une façon ou d'une autre. Il descendit de son siège pendant que Luke était justement en train de regarder en direction des chats, se faisant la remarque qu'en Asie on mangeait du chat. A cela, après s'être étiré, Virgile lui répondit d'un ton plat :

- Baaah …. nous on mange bien du cochon ou du poulet. Ça reste des animaux.


Mais voilà, les coutumes ici ont fait entrer dans les mœurs qu'il était « normal » de manger ceux-la, et en Asie, des chats ou des chiens, c'est dans les mœurs de les manger eux aussi. Donc bon... C'est pas bien logique tout ça en un sens non ? Enfin c'est ce qu'il se dit en regardant les chatons. Un jour peut être Virgile se penchera sur la question. Pour le moment il avait simplement besoin de dormir. D'ailleurs, il regarda Luke. Ce dernier lui proposait régulièrement de rester dormir avec lui, alors lui demander la même chose en retour ne devrait pas le brusquer.

- Je ne pense pas rester longtemps réveillé. Je suis naze et même après avoir mangé, je suis épuisé... Alors chatons ou pas, il faut que je dorme la. Mais libre à toi de rester près de moi ou d'eux si t'en as envie.

Voila, il proposait, et Luke disposait ! Parlant de disposer, Virgile allait devoir déplacer les chatons pour la nuit. Même pour sa sieste qui allait avoir lieu sous peu. Ce serait con d'en shooter un par mégarde dans le sommeil …

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine

Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 257
● Date de naissance : 14/02/1992
● Age : 26
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : 1999
● Emploi/Etudes : employé en chef dans un cinéma
● Theme Musical : Better place - Rachel Platten
● Avatar : Jake Abel
● DC : Serena


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   19/2/2018, 20:51

Je me tournais vers Virgile un instant en souriant doucement et hochais la tête, avant de continuer de ranger. Rassuré qu’il ne comptait pas faire grand choses, comme partir se droguer à nouveau, je resterais donc avec lui cet après-midi. Une fois l’ange je me tournais alors vers les chats et lâcha ma réflexion. Les paroles de Virgile firent écho à mes pensées. Je souris amusé face à la remarque typiquement Virgile. Posant alors mon regard sur lui je souris doucement. Cette facette de lui ne s’était pas effacée avec cette overdose, et j’en étais heureux. Elles m’avaient manquées ses remarques franches de but en blanc et sans détour quand il avait été dans le coma et ces derniers temps quand je ne le voyais plus. Je rougis légèrement lorsqu’il tourna sa tête vers moi alors que je le regardais toujours. J’avais peut-être un air légèrement nias sur le visage… mais apparemment cela ne le dérangeais pas plus que ça.

Je souris doucement et hochais la tête. Je m’avançais alors vers les chatons et regardais comment les disposer autre part. Trois dormaient fermement et deux remuaient, marchant dans ce nouvel espace qui était le leur.

« Tiens on pourrait les mettre dans ta manne à linge non ? »

Comprenez par manne à linge un bac en plastique rectangulaire et allongé. C’est vrai que ça callé dans un coin avec des essuies ou quoi dedans ça irait. Je regardais si Virgile n’avait pas d’autre idée. Après tout il avait peut-être autre chose ? En tout cas les chatons furent bougés, pas trop loin histoire qu’on puisse intervenir en cas de … Fugue ? Chute ? Problème en tout genre on va dire. Du coup Virgile pu s’installer et je ne me fis pas prier pour m’installer confortablement près de lui après avoir retiré mes chaussures. Un coussin dans le dos, adossé au mur j’avais pris son ordinateur sur mes genoux. Il comptait dormir de toute façon non ? Et puis bon le contexte de : je ne venais pas pour la première fois, je l’avais déjà fait et que si jamais Virgile était contre il me le dirait, faisait que je me permettais d’agir de la sorte.

« Par contre ce soir je dois partir, je bosse tôt demain… »

J’avais légèrement du mal à cacher que je n’avais pas trop envie de partir… Mais bon on n’y était pas encore ! J’avais devant moi quelques heures ou je pouvais observer Virgile dormir et m’assurer qu’il aille bien ! Tout en lisant divers trucs sur le net, vis-à-vis d’un reportage visionné, je gardais un œil sur les chatons et un sur Virgile. Pas littéralement sinon niveau louchement ce serait du haut niveau mais bon.

......................................................................................................................................................

“La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour…”
Moulin Rouge
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 184
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   20/2/2018, 17:16

Virgile avait approuvé l'idée de mettre les chatons dans le panier à linge. Ça offrait un espace délimité, sécurisé, et étanche si jamais ! Avec Luke, ils déplacèrent tout ce petit monde dans leur nouveau coin de fortune, une couverture dans le fond pour un peu de confort néanmoins, le tout pas bien loin du lit. Au cas ou. Et de toute manière, vu la taille du studio de Virgile, ils auraient pu les mettre n'importe ou ça serait allé très bien. Cela étant fait, il était temps pour Virgile de se poser, et de se reposer. Chaussures retirées, le blond alla s'allonger sous une couverture, sur son lit. Bien vite rejoint par Luke. Non pas que lui allait dormir, visiblement il comptait passer le temps sur le pc. C'était mieux que de compter les secondes passer. Le toxico se cala tranquillement à sa place, tête dans l'oreiller, hochant un peu la tête quand Luke lui dit que ce soir il allait devoir rester, travaillant tôt demain.

- Huhum, ça marche.


Il ne prévoyait pas de dormir tout l'après midi, mais la il en avait besoin. Une petite pause ! Et quand à ce qu'il fera demain, de lui ou des chats, il verra en temps et en heure. Pour l'instant, dodo !

- Si tu veux quand même te mater un film de cul tu me réveille hein ?


Lança t-il d'un ton amusé tout en se retournant avec un petit rire étouffé. Sait-on jamais si Luke allait se lancer la dedans … Au final il semblait que non, puisque Virgile pu faire une vraie sieste, sans avoir été réveillé par Luke. C'est lui même qui se réveilla, une heure plus tard. Ce n'était pas beaucoup, mais ça lui suffira. Et sinon il n'allait pas dormir cette nuit du tout ! Ainsi ils purent passer encore la fin de la journée ensemble. A ne pas faire grand chose, mais ça importait peu, ce qui compte au final c'est juste d'être ensemble.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine

Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une surprise au poil [ Terminé ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une surprise au poil [ Terminé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Districts :: Residences :: Bronx :: Virgile Dickinson-
Sauter vers: