AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Where you a lonely boy? (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Where you a lonely boy? (libre)   2/12/2010, 09:58

Quand Dan atterri à NY ce matin, son premier réflexe a été d'enfoncer un bonnet sur sa tête et de mettre des lunettes de soleil qui cachaient la moitié de son visage. Il avait l'air un peu ridicule avec ces deux accessoires complètement contradictoires mais il s'en fichait royalement... Il ne serait en sécurité que lorsqu'il aura gagné sa chambre d'hôtel. Jusque là, il devait se faire le plus discret possible. Le jeune homme glissa son ordinateur portable dans son sac à dos et se leva avant l'arrêt complet de l'appareil ce qui lui valut un regard noir de la part de l'hôtesse de l'air qui avait été adorable sous tous les points jusque là... Qu'importe, il était pressé! Lorsqu'il arriva dans la salle de récupération des bagages, son sac l'attendait déjà sagement sur le tapis roulant... Un des avantages des gold members.. Ni une, ni deux, il fut dehors à héler un taxi comme un parfait New Yorkais. God, qu'il faisait froid en cette période de l'année! Il venait de quitter sa Californie adorée et ses 20°C, le vent froid qui lui foutait le visage n'avait rien d'agréable. En effet, Dan portait un short kaki, des converses grises basses et un simple pull à capuche au dessus d'un T-shirt "I love LA". Le look de touriste de base...

* Je n'avais pas vraiment pensé à ça... Il faudrait que je m'achète des fringues d'hiver...*

Un taxi s'arrêta à son hauteur et baissa la vitre. Apparu un chauffeur black d'une trentaine d'année, des dreadlocks fouettant son visage et une dent en or au milieu de son sourire.

"Come on boy! T'viens d'où... Hawaï? T'vas mourir d'froid vu comment t'es sapé, sérieux! Aller, Grimpe! Où s'que j't'emmène?"

Dan n'hésita pas une seconde et s'engouffra dans le taxi où régnait une odeur de cigarette froide et de pizza. Il sortit de son sac son porte feuille avec le nom de l'hôtel où il séjournait.

"Four Seasons Hotel, s'il vous plait..."

Le taximan le fixa du regard à travers son rétroviseur avec les sourcils froncés. Oups, c'était peut être une gaffe cet hôtel en fin de compte...

"Le Four Seasons, hein? C'est là que tu crèches?"

Vu le regard suspicieux du conducteur, c'était clairement une gaffe... Ok, il va falloir trouver un bon moyen de détourner son attention, sinon fini l'anonymat! :o

"Ahah! Non! Mais j'aimerai bien! J'ai juste de source sûre qu'Angelina Jolie crèche là pour le weekend... Ce serait trop bête de passer à côté de l'occasion!"

Le regard du conducteur resta figé puis soudain il éclata de rire. Ouf, mission accomplie! Il passa la première et faillit rentrer dans une voiture qui était déjà engagée puis continua sa route vers l'hôtel le plus sereinement du monde.

"Clairement que tu vas pas rater cette occasion, mec! Et vu que ça à l'air de t'intéresser, mon cousin Tony, il tient une petite entreprise de Celebrity Tour, tu vois? Hop, tu grimpes dans sa caisse et il te montre les maisons des stars à NY! Bon ces tours sont assez chers en général.. une vrai pompe à touriste! Mais si tu dis que tu viens de ma part, il te fera la moitié du prix! Tiens c'est son numéro! Appelle le, ok?"

Dan lui fit un sourire poli, genre de promesse silencieuse "je n'y manquerai pas" et attrapa la carte de visite que l'homme lui tendait. Le reste du trajet, le taximan lui raconta toutes les anecdotes des fois où il avait croisé des stars. D'après lui, Johnny Depp est gay, et lui avait fait des avances dans ce même taxi... Bon, est-ce nécessaire de dire que Dan n'y croyait pas une seconde? Il connaissait Johnny personnellement et il détestait New York, il n'aurait jamais mis les pieds dans un taxi... Ils arrivèrent près de 45min plus tard à l'hôtel. Dan régla la note puis se glissa hors du taxi et pénétra dans le hall du Four Seasons. Il était déjà venu quelques fois à l'occasion d'une avant-première ou d'un gala. Il se dirigea vers le comptoir et retira ses lunettes de soleil.

"Bonjour, réservation au nom de Dan Lewis..."

Le réceptionniste leva les yeux vers lui puis hocha la tête d'un air entendu. Dan remis ses lunettes alors que l'homme lui tendait la carte magnétique pour la suite.

"C'est votre suite habituelle, au 32ème étage, la Four Seasons Executive Suite avec terrasse. Pour ce qui est de votre anonymat, vous êtes enregistrés sous le nom de Walter Hawks. Il s'adressa à un portier, Dean, voulez vous conduire Mr Hawks à sa chambre?"

Le jeune homme attrapa le sac à dos de Dan et ouvrit les portes de l'ascenseur. La montée du bâtiment pris une bonne minute même si celui-ci ne fit aucun autres arrêts. Arrivés au bon étage, le portier lui ouvrit la porte de la chambre et déposa son sac dans l'entrée.

"Bon séjour, Mr Hawks, si vous avez besoin de quoi que ce soit, appelez la réception."

Et il se glissa dehors. Dan retira son bonnet, qui lui grattait le front et ses lunettes de soleil qui n'étaient d'aucune utilité vu le manque de soleil évident de cette ville. Il sortit de son sac un smoking noir griffé et des chaussures du même gabarit et se changea à son aise en faisant le tour de la suite. On avait une magnifique vue sur Central Park depuis la terrasse, bien qu'il fasse beaucoup trop froid pour y mettre les pieds. La salle de bain était complètement recouverte de marbre et le lit était un lit King Size qui permettait d'accueillir 3 adultes... de préférence deux filles et un homme mais c'était selon le choix de chacun. Une fois changé, il redescendit dans le hall d'entrée et s'assit au bar.

"Un martini on ice, s'il vous plait"

Le serveur s'exécuta et Dan reçut son verre en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Il y trempa ses lèvres, perdu dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Where you a lonely boy? (libre)   9/12/2010, 22:59

Ce soir Jaden Marybeth ne devais pas travailler, et cela l’enchantait que d’avantage. Elle n’adorait pas son métier, ces ivrognes pervers qui vous sifflent à longueur de soirée, qui vous tripotent comme ils peuvent. Tout cela la dégoutait, mais bon, il faut bien se nourrir comme on peut, c’est sûr. Ce soir, elle avait envie de sortir, de se faire belle et de sortir. Quand elle reste seule en soirée, des idées noires lui viennent en tête et tout cela la perturbe.

Elle se jeta dans la salle de bain et pris une grande douche bien chaude, elle sortit de la douche lentement et enroula une serviette éponge rose autour de sa taille. Son dernier tatouage avait bien pris, une fleur à la cheville, elle en était fière. Mais elle savait qu’elle ne serait jamais acceptée dans un bar avec tous ces dessins sur son corps. Elle sécha lentement ses cheveux et les lissa, elle se maquillait soigneusement avant d’appeler un taxi qui passerais la prendre dans une demi-heure, le temps pour elle de s’habiller. Son dressing room était vraiment pas rangé, les vêtements gisaient sur le sol tels des âmes en peine, ce que c’est bête une blonde.

Le taxi klaxonnait en bas, et la jeune femme se dépêcha d’enfiler une jolie tenue, un jeans slim destroy avec une paire d’imitation Christian Louboutin noires, et une marinière rayée noire et blanche. Elle pris son sac et descendit aussi vite que possible les escaliers, et s’engouffra enfin dans le taxi. Le conducteur de taxi n’était qu’autre que Ricky, celui qui la ramène presque tous les soirs chez elle.


- Hey Mam’selle ! Il y a pas un chat dans les bars a cause de la neige !

Jaden-Marybeth grimaçais légèrement, cela l’ennuyais de ne voir personne, justement, si elle sortais c’était pour voir de nouvelles têtes.

- Bah… J’aimerais boire un verre a un endroit où il y a de la population, si non je vais déprimer je me connais…

Sans attendre le taxi démarra, Ricky emmena la jeune femme dans le beau New-York, la circulation commençais a se faire mon facile et le taxi étais a l’arret devant un hotel luxueux.

- Ici, ils ont un bar tu crois ?

Ricky regardait dans le rétroviseur l’air amusé.

- Bien sur Mam’selle qu’ils ont un bar ici, mais tente de te faire invité si tu veux pas payer salé !

Jaden-Marybeth se dépêcha de sortir, payant le taxi. Elle ajusta ses vêtements, se demandant si les portiers allaient la laisser passer. Il y avait autant de chances qu’elle puisse rencontrer Le King plutôt qu’elle rentre dans un endroit comme celui-ci pourtant, les portiers lui ouvrirent bien élégamment et cette dernière se dépêcha d’aller en direction du bar. Elle regardait autour d’elle, l’air perdu puis elle vis un joli dos, du moins, un individu masculin boire un verre seul au bar. Elle s’approcha de ce dernier, posant ses coudes sur le bar et dis d’un ton amusé :

- Les jeunes hommes seuls cela devrait-être interdit dans les bars.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Where you a lonely boy? (libre)   9/12/2010, 23:39

Dan avait les yeux rivés sur le mur d’en face. Il le regardaot par réfléxion dans le miroir du bar. Sur se mur était fixé un tableau, un E.C. Ricart pour être précis. Ce n’était pas très joli, c’était beaucoup trop jaune, les traits beaucoup trop épais., le visage beaucoup trop vide... Et pourtant ce genre d’oeuvre coûtait un pont! Voire plus... Drôle de rapprochement avec sa vie d’ailleurs... Tout était cher, hors de prix et pourtant c’était ce qu’on était s’offrir lorsqu’on avait son standing... Même ces slips à 55$ la paire le grattaient. Ridicule. Il poussa un petit soupire, vie débile... C’était pour échapper à cette vie qu’il était venu ici... Pour retrouver une part de lui même qui s’était perdu en chemin, en Australie pour être précis. C’était stupide de courir après cette vie passée mais c’est ce qui lui permettait de rester humain en ce moment. Il pètait les ponts, c’était évident, il le savait. C’était ce que son agent lui avait dit. “Tu pètes les plombs Dan! T’as intérêt à te reprendre ou tu vas passer Has-Been, sérieux! T’es tout jeune, tout beau, tout propre, t’as à peine l’âge légal pour boire et tu me sors que c’est plus ton truc! Woaw! Stop man! T’as pas 80 piges! Alors je sais pas comment tu vas le faire, mais tu vas le faire, d’acc?!” C’était pas vraiment une question. Il avait plutôt intérêt à être d’accord... Mais son agent avait raison, on ne pouvait pas être blasé si vite du showbizz, c’est clairement pas normal... Il est censé écumer les bars chaque soir, ramener une gonz différente dans son lit toutes les nuits et surtout faire parler les tabloïds! Et non, Môsieur, lui, préférait se caler dans son canapé, allumer un feu de cheminée et regarder un bon film en noir & blanc des années 40... Allo?! Re-soupire... Ok, c’était évident qu’il avait besoin d’une nouvelle motivation dans la vie, et celle qui s’était mise en tête en ce moment même concernait une magnifique blonde rencontrée il y a quelques années qui selon ses informations habitaient New York... OK, c’est romantique c’est clair... Mais mon petit gars, tu vas devoir te mettre dans la tête que tu risques de tomber de haut... de très haut, ca se trouve maintenant elle est mariée, 3 gosses, un mari qui la bat, 15 Kg en trop et des cheveux ternes! Et oui, faut commencer à se préparer au pire, la vie c’est pas un cônte de fée!

“Les jeunes hommes seuls cela devrait-être interdit dans les bars.”

Dan fut arraché de ses pensées tellement brutalement qu’il se ratrappa au bar pour ne pas tomber de ce tabouret beaucoup trop haut. Il leva les yeux vers une jeune demoiselle très jeune, très maquillée et très... sexy... Et en plus elle faisait du rentre-dedans très peu masqué. Ah, la soirée devenait un peu intéressante! Il bu une gorgée de sa boisson puis esquissa un sourire en coin et se pencha vers elle de sorte que le barman ne puisse l’entendre.

“Et les mineurs, ce n’est pas censé être interdit dans un bar?”

Il se redressa avec une mine enjouée. La demoiselle avait l’air rodée, ce n’était pas une petite pique comme ca qui risquerait de la vexer. Visiblement, elle voulait juste se faire payer un verre. Oui, Dan avait assez d’expérience dans ce genre de comportement. Il fit signe au serveur.

“Servez-lui ce qu’elle désire...”

Sans plus attendre, il lui tendit la main pour se présenter

“Walter Hawks, enchanté”

Dan avait pris l'habitude de mentir sur son identité, si il remarquait qu'on ne le reconnaissait pas immédiatement. Il avait l'air très sûr de lui et personne ne lui posait jamais de questions... en général... Et puis, si ça arrivait, il connaissait son texte par coeur!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Where you a lonely boy? (libre)   10/12/2010, 00:06

“Et les mineurs, ce n’est pas censé être interdit dans un bar?”

La jeune femme ne put s’empêcher de sourire légèrement, et oui, je pense que cela veux dire que la chasse est ouverte. Ce jeune homme est bien plus beau vu de face, vu de dos ce n’était pas mal, mais de face… La jeune fille ne regrettait pas son choix. Jaden-Marybeth était seulement là pour un verre, mais si cette aventure va plus loin, pourquoi s’en plaindre. D’un geste simple et élégant il demanda au serveur de lui offrir ce qu’elle voulait. Elle posa sa main sur le bras du jeune homme comme pour l’empêcher mais une invitation ne se refuse pas, encore moins quand un jeune homme lui offre un verre, un jeune homme très séduisant, même une jeune fille de famille moyenne le sais bien.

“Walter Hawks, enchanté”

Il avait le regard de quelqu'un qui n'était pas tranquil et ça, Jaden-Marybeth le sentais, il était sur d elui, souriant, mais justement, trop sur de lui, trop souriant. Jaden-Marybeth saisit sa main en souriant poliment, sa manière d’agir lui plaisait, non seulement il était mignon, mais ce petit jeu de Gentleman esseulé lui plaisait totalement. Elle pris place a côté du jeune homme au comptoir.

- Jaden-Marybeth, Enchantée…

La jeune femme ne se fit pas priée et commanda un cosmopolitain, durant un instant elle regarda le jeune homme, tentant de le dévisager d’avantage. Il marque des points, il est plutôt bel homme, Gentleman, il s’habille bien, il crêche dans un hôtel loin d’être miteux, il lui offre un verre. Saura-t-il la faire rire ?

- Merci pour le verre Walter, je n’en demandais pas tant…


Le bar ici était différent de celui dans lequel elle travaillait, d’habitude, elle danse sur le comptoir, ou sur les plateformes placées à côté de celui-ci. Ici il y avait de la musique New Yorkaise des année cinquante, le comptoir était lustré et l’image de la jeune femme s’y reflétait dedans. D’ailleurs, elle n’ést presque pas habillée quand elle travaille, a moins que des chaussures a plateforme nouées sois devenue une tenue.

- Je maintient tout de même ce que j’ai dis tout a l’heure…

Un léger sourire malicieux s’installa sur le visage de la blonde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Where you a lonely boy? (libre)   10/12/2010, 00:30

Jaden accepta son verre, même si elle émit la réflexion que ce n'était pas ce qu'elle demandait. C'est vrai qu'il ne devrait pas juger les gens si vite... Mais dans son milieu, c'est tellement courant les gens qui essaient de profiter de vous qu'on finit par devenir parano et penser que tout le monde est pareil. Malgrés sa tenue excentrique, elle avait l'air tout a fait normale, c'était peut être même une cliente de l'hôtel. C'était minable de penser d'entrer qu'elle venait vers lui pour se faire payer un verre.

"Ce que tu dis est un peu discriminatoire... Dire qu'un homme seul devrait se voir interdire l'accès au bar est un manquement au fondement de base de notre société fondée sur la liberté..."

Après avoir déballé sa sciences, Jaden le regardait d'un drôle d'oeil. Pensait-elle qu'il était sérieux? Il se pencha vers elle et lui glissa sur le ton de la confidence.

"En plus, si ça n'arrivait pas, on passerait à côté de pas mal de belles rencontres, crois moi..."

Il se redressa et garda le sérieux puis éclata de rire. Il bu une nouvelle gorgée ce qui eu comme conséquence de vider son verre. Il fit donc signe au serveur de lui en apporter un autre.

"Non, plus sérieusement... pourquoi pense-tu que ca serait à interdire?"




(Désolé c'est court mais je m'endors! ^^ Bonne nuit!)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Where you a lonely boy? (libre)   10/12/2010, 21:37

Les réfléctions du jeune homme importait peux à Jaden-Marybeth, elle secoua la tête, l’air surprise, il tentait de lui faire le coup de « Moi, je sais tout ! ». De ce point e vu, elle aussi pourrais ouvrir sa bouche en souriant comme elle le fait si bien d‘habitude. Elle regada longtemps son interlocuteur, légèrement intriguée par le bellâtre qui s’était décidé a lui payer ce fameux verre. Afin de défendre sa thèse, tout en souriant doucement, elle se redressa et posa son visage sur sa main.

- J’admet que si cette lois était passée, je ne t’aurais pas rencontrer et tu ne m’aurais pas offert gentiment un verre…

Le serveur servit la jeune femme, tout en la dévisageant, histoire d’être sûr qu’elle ne soit pas mineure et Jaden-Marybeth le fixait d’un air blasée. Elle pris son verre et but sa tekilla cul sec en grimaçant légèrement.

- Je disais ça pour parler surtout en fait, mais, je ne veux pas te vêxer, mais j’ai l’impression de t’avoir déjà vu quelque part, tu n’as jamais eu cette impression de connaitre une personne, ne serais-ce de vue, ou bien intimement, pour le cas présent ce serais bien sur de vue…

Jaden-Marybeth était cinsciente qu’elle parlait trop, un homme d’affaires comme lui, supposons que s’en soit un, à bien mieux a faire que d’écouter une gamine de dix huit ans lui raconter sa vie. Elle baissa les yeux, regardant le visage de profil du jeune homme, ses yeux fixaient les lèvres du jeune homme qui s’entre ouvraient de temps a autres pour parler. Il avait un magnifique regard et une voix douce, masculine et sensuelle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Where you a lonely boy? (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Where you a lonely boy? (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: