AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chris Ramsey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Chris Ramsey   20/10/2013, 18:34

CHRISTIAN JUNIOR RAMSEY
La vie vaut la peine d'être vécue !

2

La base


Nom : Ramsey
Prénom : Christian, Junior
Age :  31
Nationalité : Américaine
Emploi/Etude : Mécanicien
Avatar : Chad Michael Murray

Description Physique


Perché d'un bon mètre quatre-vingt trois, Chris est grand pour ainsi dire : normal. Plutôt attentionné, il prend soin de son physique que ce soit ses cheveux blonds, sa peau dorée - garni par la magie du surf et du soleil - et le reste de son corps. C'est quelque chose de très important pour lui et on peut dire qu'il a bien appris les choses via sa mère, étant esthéticienne. Cependant de son paternel, Chris a hérité une paire de yeux bleus océans. Peut-être la seule chose dont il peut être fier d'avoir tiré de lui.
Niveau vestimentaire, il est plutôt du genre relax, que ce soit un pantalon dont la ceinture ne tient pas forcément à la taille accompagné d'un marcel. C'est bien pratique quand il doit bricoler le moteur de sa voiture.

Caractère / Personnalité


Caractèrement ? Chris est peut-être complexe à définir au premier abord. Tout d'abord, c'est quelqu'un de très agréable et qui peut très bien partir dans ses délires dans la vie de tous les jours, inspirant alors d'avoir un bon semblant de joie de vivre. Il a gardé une âme très enfantine. Cependant, quand il y a un manque de respect ou quand quelque chose le touche de trop près, de ses cicatrices intérieures encore vives, il s'emballe : plus rien arrête sa susceptibilité et qui lui a bien joué des tours de partir en quart de tour. Ce sont bien les évènements de la vie qui lui forge ce caractère, le rendant borné et très têtu, alors qu'au fond de lui, si on cherchait à le connaître, c'est une personne à fleur de peau qui ne cherche tout simplement qu'à être aimé.
D'autres critères que vous avez peut-être déjà remarqué, il est du genre à prendre très soin de lui alors qu'il n'a pas peur de se salir les mains dans une voiture, mais ça, il a les produits miracles pour s'arranger après, produits qui lui prendrait une bonne étagère de sa salle de bain. Autre côté paradoxale, c'est une personne assez bordélique et il adore faire la cuisine. Autre petite chose, ne cherchez pas d'où ça peut venir mais ... il est semi-végétarien..

Histoire


Fils d'un ingénieur et d'une esthéticienne, il nait sous le nom de Christian Ramsey Junior. Tout ce qui intéressait le jeune homme dès son plus jeune âge, c'est bien sûr le surf, ça l'avait toujours attiré mais il ne pouvait faire de cette passion un métier. D'ailleurs, cette passion ne semblait pas vraiment être au goût de son père, provoquant parfois une relation très conflictuelle.

Il grandit tranquillement tout de même au sein de sa famille, ayant tout à fait une vie normale avec des parents qui veillaient et s'inquietaient pour son avenir comme tout parent. Pourtant, les cours n’étaient pas vraiment brillants mais peu importait. Etant plutôt manuel qu'autre chose, il savait qu'il pourrait prendre un tournant pour s'en sortir et se faire une vie correcte en finissant par se tourner vers la mécanique. Une seconde passion qui lui était venu également tôt en commençant par bricoler les choses par-ci par-là et surtout quand il commença à s'interesser aux voitures lorsqu'il avait la possibilité de passer la conduite accompagnée.

Comme un adolescent normal, il eut des petites amies mais ses relations ne duraient pas très longtemps. Vous savez quand vous découvrez la vie, il n'y avait véritablement rien de bien sérieux, n'est-ce pas ? Les choses se faisaient par expérience. C'était comme le surf, ça se construisait avec l'expérience. D'ailleurs, la dernière petite amie en date, il s'en souvenait, c'était vers ses 17 ans et elle portait le doux nom de Maureen.
D'ailleurs, c'était un passage très difficile de sa vie ... Enfin pas le sens que Maureen était quelqu'un de très mauvaise mais plutôt dans le sens dans ce qu'il se passait dans la tête de ce blondinet. Il ne comprenait ce qu'il se passait véritablement ce qu'il pouvait changer en lui, plutôt cette chose qu'il avait toujours eu en lui et il cherchait des réponses, des repères pour savoir si tout était normal et il ne savait à qui en parler pour être rassurer. Dur de se chercher à se connaître et de se construire. Certes, même si avec Maureen, de traîner avec elle pouvait se passer très bien mais de là à l'embrasser et de s'imaginer plus loin ... alors qu'il imaginait plutôt tout à fait autre chose lorsqu'il l'embrassait. Vous imaginez embrasser une fille devant votre lycée alors que vous êtes plutôt tenté à reluquer l'arrière-train d'un mec de l'autre côté du trottoir? Et qu'en plus qu'à un moment donné, cette attirance semble être réciproque ? C'était qu'il y avait un souci quelque part.

De fil en aiguille, sa relation avec Maureen pouvait sembler très tendue. Cette dernière sentait qu'il y avait bien sûr quelque chose qui clochait et se demandait si son petit ami était vraiment présent et investi dans leur relation, et même pire, s'il l'aimait vraiment... alors que lui-même avait l'impression de rester avec elle par dépit pour se rassurer et pour se voiler la face à lui-même et au monde entier. Quel regard il pouvait attirer des autres adolescents ? Qui savait dans quel monde cruel on pouvait vivre lorsqu'on était tout simplement un adolescent.

Le déclic et l'apothéose étaient survenus lorsqu'il avait décidé de se mettre aux compétitions de surf ; là où il rencontra d'autres jeunes adultes. Voilà qu'il finit par faire la rencontre de ce cher Matthew. Il ne réalisa pas toute suite que ce mec allait complétement changer sa vie et surtout de lui révéler l'irréalisable.
Le surf prenant peu à peu plus de place dans la vie de Chris que sa relation avec Maureen ne prenait plus d'importance. Sur sa planche, il avait l'impression de voler, d'exprimer et d'apaiser ce qu'il ressentait vraiment à l'intérieur de lui et surtout, c'était le fait qu'il y avait Matthew pas très loin. Et fallait-il avouer que c'était ... lorsque Maureen le plaqua qu'il réalisa vraiment les choses telles qu'elles étaient ? Qu'il fallait assumer cette réalité ? Surtout qu'il n'était pas seul dans cette réalité en se rendant compte qu'il n'était pas le seul à ressentir ça et que Matt ressentait la même chose à son égard... Quand ils échangèrent leur premier baiser, c'était beaucoup plus électrique que d'embrasser une simple nana? C'était vraiment le début du changement et le fait d'accepter ce qu'il en était depuis toujours lui. C'en était d'un grand soulagement. Chris put enfin être tout simplement lui-même!

Le seul hic était peut-être d'annoncer ça aux parents. Chris savait que son père ne le tolererait pas - déjà qu'il ne tolérait pas qu'il fasse du surf - quant à sa mère, il savait qu'elle suivait toujours les décisions de son père et n'osait contester une quelconque décision. Mais il fallait bien un jour qu'il l'avoue puisque évidément, d'une part, les parents étaient toujours d'une nature très curieuse dans la vie de leurs enfants... D'autre part, sa relation avec Matthew avait pris de l'ampleur. Et ce n'était qu'à vingt ans que Chris le présenta auprès de ses parents, leur annonçant alors enfin son coming out en prenant son courage à deux mains. Mais appréhendant leur réaction, surtout celle de son père, Chris n'avait pas eu tord d'avoir eu ses appréhensions. Ce fut le désastre. L’horreur ! Son paternel qui voulait que Chris devienne comme lui, un vrai homme et voilà ce qu’il devenait, selon lui, un moins que rien… Suite à une énorme dispute, le blondinet claqua alors la porte et ne revint plus jamais. Ayant toujours eu une relation conflictuelle avec ce daron, c'était la goutte d'eau de trop. Chris avait toujours eu l'impression de n'avoir jamais rien fait qui pouvait plaire à ce père qu'il ne l'acceptait tout simplement pas ce qu'il était.
Ainsi, depuis ce jour-là, comme c'en était fini pour Chris, pour le daron, celui-ci le reniait. Chris n'était plus son fils, il n'existait plus. Et malgré ça, ce souci aurait très bien pu s'en arrêter là mais il fallait avouer que la famille était dissoud depuis cette terrible dispute... C'était une famille brisée. Pourquoi ? Parce que derrière lui, en fermant la porte, Chris avait laissé une petite soeur de huit ans de moins que lui et qui portait le nom de Cassandre. Chris était très proche d'elle, ayant toujours été protecteur à son égard. Il ne voulait pas l'abandonner, surtout à cause de ses soucis avec ses parents, alors par tous les moyens, il gardait contact avec elle et trouvait le moyen de la voir lorsqu'elle sortait de l'école par exemple. Il l'emmenait souvent sur la place pour qu'elle puisse le regarder surfer, ou qu'importe. Chris ne voulait pas briser ce lien fraternel. Cependant, Cassandre, malgré ses douze ans, dégageait déjà un entêtement et avait déjà un opinion vis-à-vis de ses parents. Vu les relations conflictuels et le manque d'affection de son père par les non-dits la firent déjà plus mature que son propre âge. Le jour où le blondinet avait pris la porte, Cassandre haïssait ses parents et leur faisait la vie dure. C'était la crise d'adolescence précoce. En grandissant, elle commença à reellement à detester ses cheveux blonds hérités de sa mère$ qu'elle se mit à se les teindre en noir... et à devenir complétement rebelle à sa façon et seulement face à ses parents. Pourtant, Chris n'avait pas souhaité que tout ça prenne cette ampleur. Déjà qu'il s'était mis les parents à dos, il ne fallait pas que ce soit le même cas pour Cassandre. C'était déjà un choc lorsque le contact interrompu entre les parents et leur fils aîné avait été un choc et personne ne voulait ranger leur orgueil que... Cassandre était tout ce qui leur restait à ses darons.

Depuis son départ, Chris s'était alors installé avec Matthew. Les années passèrent sans véritablement de soucis, excepté bien sûr que le blondinet n'avait plus aucun contact de ses parents. Il avait pu être mécanicien, il avait un boulot, il vivait avec son petit ami et gardait toujours un oeil sur sa soeur. D'autant plus qu'il ne fallait pas oublier qu'il vivait aussi de sa passion qu'était le surf lors des compétitions.

Mais était-ce toujours trop beau pour que ça puisse perdurer ? Trois ans plus tard, lors qu'il avait 23 ans, voilà qu'il arrive une tragédie. Lors d'une compétition de surf à Miami, Chris perdit alors son petit ami. Une vague l'engloutit, l’emportant alors dans les fin fonds de la mer. Chris crut mourir ce jour-là, comme si la vie s'arrêtait également pour lui. Vous n'imaginez pas la peine qu'il ressentit, ce gouffre qui s'élargissait devant lui...

Et ce n'était pas dans les pires moments qu'on connaissait les bons amis, les personnes qui vous aimaient véritablement pour ce que vous étiez ? Il y avait ce cher Baptiste, ami du couple... et heureusement qu'il était là, et une amie de l'époque, - Anna - qui récoltaient les morceaux à la petite cuillère.

Ne disait-on pas que le temps pansait les blessures ? Chris n'était pas forcément d'accord avec ce dicton à ce moment-là, devenant complétement un légume, en ayant comme ce sentiment que tout l'abandonnait. S'enfermant dans son appartement, comme une mollusque à ne plus voir une seule lueur, une seule once de lumière de la vie extérieure. Il mit un moment à pouvoir revivre un quotidien "normal". La bonne idée qu'il a eu étant qu'il avait décidé d'adopter un animal de compagnie... Enfin idée tout à fait suggérer par Baptiste évidement et voilà l'arrivée d'une magnifique chienne : Brindille, un labrador. Et cette adorable chienne lui mettait un peu de baume au coeur. Quand au surf, il mit déjà une bonne année avant de se mettre debout sur une planche, tout en se promettant tout de même au fond de lui qu'il ne ferait plus jamais un championnat. Evidement, il essaya de continuer à vivre et surtout, il essaya d’oublier Matthew dans les bras de quelques autres hommes mais sans succès…Enfin tout de même, il réussit certes à tourner la page sur ça et à se construire mais ce n'est pas pour autant qu'il arriverait à se lancer dans une relation tout à fait sérieuse. Chris marchait au coup de coeur. En fait, chaussure à son pied ou non, le problème était que le blondinet craignait de s'attacher réellement à quelqu'un.

Le temps passe et voilà qu'à ses 25 ans, la vie s'acharnait sur lui. Pourquoi ? Son meilleur pote, soit Baptiste surnommé facilement par Texto ou par Tex, l'invita à une soirée en boite, faisant par la même occasion des connaissances, des amis à Tex et d'autres... Et voilà si on peut appeler ça comme ça : un coup de foudre, et ce, pour un beau brun portant de beau yeux vert, qui en plus d'être un flic - non Chris n'avait rien contre les flics - il était hétérosexuel.
Mais ce n'était sûrement qu'une passage mais le fait de se rencontrer par hasard ou le fait de revoir les autres potes qu'ils avaient en commun, rien ne faisait que ça rende les choses aussi simple car plus ça allait, plus Chris en pinçait... D'ailleurs, il y avait bien une chose qui avait fini par le tiquer, c'était que le meilleur ami de Ryan qui était bisexuel espérait bien un jour foutre ce cher Ryan dans son propre lit. Tout ce jeu ridicule faisait bien par faire péter un plomb à ce blondinet qu'au bout du compte, il avait fini par avouer son attirance pour lui, chose que lui, Ryan, ne s'attendait pas du tout.
Il fallait s'y attendre que, tout ça n'avait servi à rien et Chris devait bien s'y faire que Ryan n'était pas homosexuel et n'était pas attiré par lui.
Chris essayant de passer à autre chose avec d'autres mecs mais plus ça allait, rien n'arrangeait son attachement à Ryan. Après la perte de Matt où il avait du mal à s'en remettre, voilà que la vie souhaitait qu'il en souffre davantage en lui faisant tomber amoureux d'un hétérosexuel? D'autant plus un hétérosexuel qui était un parent célibataire d'un enfant de trois ans ? Ca c'était vraiment le pied! Car va-t-on dire que oui, Chris n'était pas du genre à savoir bien s'y prendre avec les enfants.

Le temps passait et rien n'arrangeait la complexité de leur relation qui pouvait être tout à fait comparable à une montagne russe et tout cette complexité avait bien sûr amené à une amitié, et plutôt à quelque chose d'inespérée : une relation amoureuse.
Qu'est-ce qui avait pu déclenché tout ceci ? Le fait que leur meilleur ami respectif leur avaient fait des coups tordus pour qu'ils se retrouvent dans un même avion pour Miami, ou encore à leur faire danser des slows ? toutes les conneries du monde? ou bien le fait que Ryan avait fini par prendre une balle lors d'une affaire et que Chris, lui, avait cru finir par le perdre comme il avait fini par perdre Matt ? Et ce, sans qu'il ait sa chance de vivre quelque chose avec Ryan alors qu'au fond, ce n'était pas possible puisque Ryan n'aimait que les femmes? Ben en fait, il ne fallait pas chercher à comprendre à tout ça, comment avait pu naître tout simplement leur amour.

Désormais, aujourd'hui, Chris était toujours mécanicien, vivait maintenant en couple avec Ryan depuis trois ans, avait adopté d'ailleurs son enfant portant le nom de Fred et avait toujours quatre femmes dans sa vie : sa soeur Cassandre, sa chienne Brindille, sa voiture - un pick up - et sa planche de surf.

Et l'aventure ne fait que continuer...

Vous


Prenom : Orel
Age :  24 ans
Niveau de RPG : Je vous laisse juger !
Multicompte : Ramsey et cie
Où avez-vous connu le forum : Mystère et boule de gomme, suis admin  8



Dernière édition par Chris Ramsey le 20/2/2015, 15:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Chris Ramsey   20/10/2013, 18:36

Auto-val ! :)
Revenir en haut Aller en bas
 
Chris Ramsey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Présentation & Gestion perso suppr-
Sauter vers: