AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hazel Warenn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Hazel Warenn    25/10/2013, 21:29

MON PERSONNAGE

Nom : Warenn
Prénom : Hazel
Age : 25 ans
Nationalité : Américaine

Emploi : Driver (oui comme dans le film)

Description physique: Ce qui diffère par rapport à l'avatar c'est les quelques cicatrices qui lui rappellent tous les jours le monde dans lequel il vit. Pour l'instant il n'en a aucune sur le visage mais sur son torse on peut observer de nombreuses traces d'entailles ou des cicatrices de mystérieuses blessures.
En terme de look c'est le parfait bad boy. Blouson en cuir, jean troué, docs marteen ouverte. Bref il est peut être un bandit mais il a un look très rock qu'il aime bien entretenir.

Caractère : Hazel est un être bipolaire sur de nombreux plans et tout cela s'explique avec son histoire. Il est, au fond, un mec qu'on pourrait qualifier de bon mais seulement il s'est prouvé du contraire. On le connait froid, distant et peu communicatif. Son métier veut ça, il a un objectif, une mission et il s'en tient à ça, aucun sentiment, aucune émotion. Seulement c'est quelqu'un qui a le sang chaud et parfois la situation dérape car il n'arrive pas à garder son calme. Il peut alors se montrer très violent et voir même brutaliser la personne. Très jeune il était très arrogant, indiscipliné mais son esprit restait quoi qu'il arrive libre. Pour lui montrer ses faiblesse c'est signer sa mort alors il fait le type qui n'a peur de rien, atteint de rien mais au fond il est littéralement détruit. Il recherche secrètement le bonheur en espérant le trouver même si il dit qu'il n'existe pas.
Le concept d'amour n'existe pas pour lui. Il a beaucoup de succès envers la gente féminine et pour lui cela ne reste qu'un passe temps agréable. Il enchaine donc les coups d'un soir mais essaye de jamais créer de lien avec les filles qu'il rencontre car il aime le sexe mais uniquement le sexe. Il est donc assez solitaire, isolé dans son monde caché de la mafia et autre banditisme.
Il considère son métier comme un autre et ne cherche pas plus loin. En fait il évite de penser à l'avenir car il n'y voit rien, alors il vit au jour le jour se concentrant uniquement sur le moment présent.

Histoire : "- Putain ! vite on se tire !"
Finalement en y réfléchissant bien toute ma vie commença ici, à ce moment, lorsque le coup de feu parti tout seul.
Je suis orphelin et je viens de l'autre bout du pays, la Californie. Pour moi ce n'était pas sun, sexe and surf, non c'était plutôt ghetto, drogue et violence. Je n'ai jamais eu aucun renseignement sur ma famille, surement une prostituée qui ne savait pas quoi faire de moi. Quoi qu'il en soit mon quotidien devint très vite la maison de redressement. Là il fallait survivre, c'était la jungle, la loi du plus fort et j'ai bien été forcé d'apprendre sur le tas. J'ai toujours eu la hargne en moi et très vite je devins le chef de la communauté. Fallait tabasser, montrer que j'en avais dans le calbut' et surtout ne jamais flanché... Jamais ! Car une fois je pensais pouvoir faire confiance à un type et cette histoire s'est terminée par un coup de couteau dans les côtes pendant que je dormais. Je survécu heureusement ou malheureusement je ne sais pas et ce jour là je compris que l'Homme était foncièrement mauvais.

Il fallait que je me sorte de ce coupe-gorge et pour cela il me fallait du fric, beaucoup de fric et rapidement, avais-je une autre solution ? Je trouvais des combines par ci par là, d'abord pour dealer de petites quantités mais cela n'était pas encore assez. Je passais donc à la vitesse supérieur en trouvant un plan en or. Mes compétences physiques et de défenses furent remarquer par un boss, un type de la mafia russe, autant dire qu'il ne fallait pas se foutre de sa gueule. La mafia faisait souvent leur marché sous le manteau à l'orphelinat. Il repérait les jeunes recrues et passait de l'argent sous la table au directeur en échange de leur vie. J'ai été une de ces personnes. J'avais 16 ans quand je partis de l'orphelinat pour rejoindre leur QG.

On l'appelait Kameneff mais c'était un nom de couverture évidemment. Pour me tester il organisa dans un de ces fight clubs des matchs. Personne n'avait parié sur moi, j'étais nouveau et on n'aurait pas pensé que la belle gueule que j'étais pouvait aligné qui que ce soit sur le tapis. Or ce soir sur les 5 concurrents, tous finirent raide mort.
Ce soir je venais de me mettre le boss dans la poche pour le restant de ma vie ! Il me prit sous son aile et m'apprit tout ce qu'il fallait savoir dans le milieu. Il m'apprit également à conduire car il avait besoin de ce qu'on appelait un driver dans le métier. C'était le conducteur du groupe, avisé, rapide et as du volant. J'ai tout de suite aimé la sensation de la conduite, la voiture fut rapidement comme le prolongement de mon corps et le boss vit en moi un parfait driver. Je ne posais pas de question, je faisais ce qu'on me demandait sans broncher et surtout je restais pro quelque soit la situation. Le seul hic était mon sang chaud qui pouvait démarrer au quart de tour si on commençait un peu trop à me faire chier.

Bref j'étais intégré à la famille et je fis plusieurs missions avec eux. Puis leur QG déménagea à New-York pour diverses raisons entre mafieux. J'allais traverser tous le pays alors que je n'étais jamais sorti de la ville presque. Mais cela m'était bien égale tant que je touchais mon fric à la fin car finalement cela était ma seule motivation : avoir assez d'argent pour être libre. Kameneff me disait toujours : " Fiston, la liberté c'est comme tout, ça s'achète." Et je le crois toujours.
C'est donc à l'âge de 18 ans, en 2006 que je me rends à New York pour la première fois avec la famille. Il fallait dire que le Bronx était pour nous un terrain de jeu propice.

C'est là qu'on m'assigna sur ma première mission officielle. Je devais être le driver de 3 types qui devait dévaliser une banque en fin de journée, à la fermeture, presque du suicide... Nous avions eu que très peu d'infos mais en gros cette banque renfermait un des coffres forts les plus impressionnants de la capitale.
Tout commença parfaitement bien, la mission se déroulait à merveille et comme d'habitude j'attendais dans la voiture que les gars fassent leur travail à l'intérieur. Il n'y avait que des pros, un hacker pour déjouer le système de sécurité, un crocheteur et un porte flingue. De l'extérieur on n'y voyait que du feu, aucune alarme, aucun cri, aucun coup de feu pour l'instant.

Seulement à la sortie tout se précipita. Un gang rival arrivèrent en trombe, ils avaient planifié de nous voler le butin. Ils tirèrent dans le tas butant le hackeur. Les deux autres se mirent à tirer tout en s'avançant vers la voiture. Je sortis pour prêter main forte. J'ouvris les portières pour me protéger derrière et les coups de feu commençaient à pleuvoir. Heureusement nous étions en cagoule et aucune reconnaissance n'était possible.
C'est à ce moment là que je vis au milieu de la scène un civil totalement recroquevillé sur lui au sol. Il tenait une mallette et n'osait plus bouger, prit entre deux feux. Il n'était pas si loin que la voiture et le boss avait bien stipuler qu'il ne voulait aucun mort civil.
Je me précipitai sur lui mais au moment d'arriver à sa hauteur je me pris une ball dans la jambe gauche. Les muscles de ma cuisse explosèrent littéralement ce qui me fit chuter juste devant le gars qui avait relevé la tête afin de me voir. Comme si la scène se passa au ralentit je tombais inlassablement dans sa direction. Tenant fermement mon arme de la main droite, je m'étalai par terre dans un hurlement de douleur. Seulement quand ma main heurta le sol, le coup partit tout seul. Je vis les pupilles du civil se dilataient rapidement puis sa bouche s'entre-ouvrir. Du sans en sortit. Le heurt avait déclenché mon arme et la balle sécha le mec sur place. Il resta à genoux un moment puis tomba sur le côté inerte.

Mon instinct se mit en alerte rouge et je compris qu'il n'y avait qu'une chose à faire, filer en vitesse.
Sans comprendre comment je réussis à me relever et à claudiquer jusqu'à la voiture. Mes deux acolytes encore vivants sautèrent dans la voiture puis je décantais aussi vite que possible. Heureusement je pouvais conduire sans ma jambe gauche. Sur la radio pirate je mis la fréquence de la police qui semblait prendre en chasse l'autre gang.
"- Vous avez le butin ? demandai-je calmement."
"- Ouais... putain les fumiers..."

Nous revinrent au QG sans de nouvelles embuches. La suite ?
Et bien j'ai maintenant 25 ans presque 26, il ne reste plus qu'une cicatrice sur ma jambe et je continue les missions pour Kameneff qui semble vouloir faire de moi son successeur. Mais parfois le regard de ce mec perdant son espoir à cause de ma balle logé dans son abdomen me hante la nuit...

Avatar : Jensen Ackles
Multicompte :Non  

VOUS

Prenom : Haz
Age : 22 ans  
Niveau de RPG : A vous de me le dire mais j'ai de l'expérience
Où avez-vous connu le forum : grâce à Noëlia
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 736
● Date de naissance : 11/08/1987
● Age : 30
● Originaire de : Lawrence
● A NY Depuis : Juin 2010
● Emploi/Etudes : Ass' Social
● Theme Musical : Shake It Off
● Avatar : Eliza Dushku
● DC : Albert Jagger & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://kiarie.free.fr/eden nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Hazel Warenn    25/10/2013, 21:52

Oulala c'est bien diffèrent que mon Jensen habitué comme histoire et caractère... Je vais devoir faire avec x)

Bienvenue a toi, tu es validé! :)

......................................................................................................................................................


Mon Histoire ‹¦[♥]¦› Mes Sujets ‹¦[♥]¦› Mes Relations
Revenir en haut Aller en bas
 
Hazel Warenn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Présentation & Gestion perso suppr-
Sauter vers: