AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Carmen Juraquille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Carmen Juraquille   19/2/2014, 20:27

CARMEN JURAQUILLE



Juraquille
Carmen
26 ans
Américaine
Membre du FBI

Description physique:




Carmen mesure un mètre soixante dix, a un corps élancé, de jolies formes la ou il faut. Ses yeux sont verts et ses cheveux bruns. De temps en temps elle se fait des mèches plus claires ou plus foncées selon ses envies. Son corps entier est musclé. Pas comme une championne de culturisme non plus ! Mais assez pour faire son boulot, pour garder la forme. Elle n'a pas de tatouages, en revanche Carmen a une cicatrice sur sa hanche gauche. Plutôt féminine, elle est rarement sans talons, et ne sors jamais pas maquillée ou coiffée convenablement. Ne serait ce que pour aller bosser.
.



Caractère :



D'une nature impulsive, elle est du genre à ne jamais reculer et à agir sous le coup de l'impusivité. Elle se laisse guider par son instinct quand il le faut. Du coup elle peut avoir des réactions étranges qui surprennent les gens. Enfin, au boulot ça lui a servi plus d'une fois. Un peu difficile à vivre sur les bords, elle sait se montrer aimable quand il le faut. Elle sait montrer les crocs lorsque c'est nécessaire. Remballer des gens, les remettre à leur place, répondre au tac au tac, pas de soucis. Comme dit, c'est seulement si nécessaire. Il est inutile qu'elle se promène dans la rue prêt à bondir sur le premier venu. Si on lui fout la paix, alors elle sera sympa. Si au contraire on le cherche trop, on la trouve facilement dans ce cas.

Histoire :





Carmen est née à Miami, sous le soleil de la Floride. Elle est la seconde fille d'une famille plutôt heureuse. Elle avait un frère de deux ans de plus qu'elle, qui à ses yeux était génial, ce qui est encore le cas, nommé Aaron. Ses parents forment un couple heureux, sa mère Pénélope, était une très belle femme, et son père Jason, un homme qu'elle adorait. Mais sa vie est rythmée par d'incessants déménagements, changeant d’État à chaque fois. Son père était acro aux jeux, forçant la famille à déménager régulièrement. A changer aussi souvent il fut difficile pour elle de se faire des amis. Alors pour pallier l'absence, la petite fille choisit de se plonger dans les études. Ce qui fit qu'à défaut d'avoir des copains de jeu elle avait de bons résultats. Dans son temps libre, elle pratiqua beaucoup de sport avec son frère. Que de soit du football, courir dans le parc, grimper aux arbres, la petite fille développa une passion pour le sport qui ne la quitta jamais. Ce manège dura pendant huit ans.  Un matin, son père avait disparu. Tout simplement. Elle ne le revit plus jamais. Sa mère eu le cœur brisé, et, prit ses enfants sous le bras et ils s'installèrent à Los Angeles. La bas ils virèrent dans une petite location, tous les trois. Sa mère travaillait dur pour boucler les fins de mois, mais ils étaient heureux tous ensembles. C'est à cette période qu'elle se fit ses premiers amis. Ils étaient peu, mais ils suffisaient à son bonheur, même si elle aurait tant aimé savoir ou était son père.

Un an plus tard, sa mère retrouva un compagnon, un homme très gentil, qui s'occupa d'elle et de son frère comme s'ils étaient ses enfants. Une petite sœur ne tarda pas à rejoindre cette petite famille reconstruite, Monica. Aaron et Carmen furent très heureux et super fiers d'avoir une sœur, et de voir leur mère heureuse à nouveau. Ils virèrent alors tous ensembles à Los Angeles, mais, une fois de plus, ce bonheur ne dura pas. Quand Carmen fut âgée de quinze ans, le compagnon de sa mère la trompa, et pour elle, c'en était trop. Une fois de plus, elle prit ses enfants avec elle, et tous les quatre, et partirent pour Manchester près de la famille de sa mère. Ils s'installèrent dans un petit studio, tous ensembles. Ce fut difficile avec toutes ces bouches à nourrir, son frère Aaron prit un petit job pour aider leur mère à boucler les fins de mois. Carmen elle, continua ses études avec brio. Elle quitta sa famille lorsqu'elle eu son diplôme pour vivre à New York, afin de suivre des études d'informatique. Carment vécu dans le campus universitaire le temps d'obtenir son master. Cependant, elle ignora quoi faire de son diplôme. Elle avait 22 ans, un bon diplôme en poche, mais aucun projet d'avenir.

C'est alors qu'elle travaillait comme serveuse dans un café, qu'elle servit des militaires. Enfin, des jeunes recrues. Ils allaient partir à la guerre pour la première fois. Intriguée, elle en oublia les autres clients, et se mit à parler avec eux. Les deux hommes lui racontèrent leur vie, pourquoi ils avaient fait le choix d'entrer dans l'armée. En rentrant le soir chez elle, Carmen eu tout le mal du monde a trouver le sommeil. Pour cause elle repassait en boucle cette soirée dans sa tête. Et le lendemain, elle s'engagea. Ses aptitudes dans le sport lui servirent alors enfin à autre chose que faire rêver les hommes. Avec son diplôme, elle eu une bonne place. Sa famille ne fut pas très heureuse de cette nouvelle. Sa mère craignit qu'elle ne fut appelée à partir à la guerre, Aaron, fraîchement marié avait du mal à concevoir qu'elle était maintenant un soldat, et sa jeune sœur Monica ne comprit pas non plus. Cela dit son choix était fait, et ils choisirent de la soutenir. Bien vite, les craintes de sa mère furent confirmées, Carmen fut appelée pour partir en Irak. Elle rassura sa mère comme elle put en lui rappelant qu'elle ne serait pas directement sur le terrain, mais en arrière au niveau informatique.

Elle fêta son 23eme anniversaire sous les coups de feu, loin des siens. Ce fut difficile. Des fois elle voyait des compagnons partir le matin pour ne jamais revenir. Le soir son sommeil était troublé par les tirs, ennemis ou alliés, lorsqu'elle ne devait pas se lever en trombe. Sa garnison ne restait pas souvent au même endroit, vivant comme des nomades, craignant de voir leurs compagnons mourir aujourd'hui. Cela dura huit mois, au bout des quels elle revint à New York en un seul morceau, au grand soulagement de sa famille. Ils savaient pourtant que ça ne durerait pas. Effectivement, a peine les fêtes de Noël passées, elle fut rappelée, pour repartir dans l'enfer de la guerre. Carmen elle même ne savait pas pourquoi elle y était retournée. Comme si elle se disait qu'elle devait y aller. Ce fut comme la première fois. L'adrénaline constante, de l'action tout le temps, toujours quelque chose à faire, des vrais amis de rencontrés la bas. Puisqu'eux seuls savent ce qu'ils vivent, personne d'autre. Ils étaient comme une nouvelle famille. C'est la bas qu'elle rencontra un homme qu'elle a aimé profondément, Joey. Ils pensaient même se marier au retour. Il n'y eu pas de retour. Une nuit, un raid ennemi les pris par surprise, attaquant le camp ou ils étaient. Carmen se réveilla alors, et comprit que cette nuit les attaques les visaient eux. Ses camarades et elle même partirent en trombe, s'équipant du mieux qu'ils le purent en tout vitesse. Ils partirent dans les rues de la ville afin d'éviter les tirs ennemis, mais cela ne suffit pas à sauver toute la garnison. Beaucoup furent blessés, dans la tentative de fuite et de riposte face aux assaillants. Durant cette nuit fut tué l'homme qu'elle aimait, et beaucoup de ses camarades. Elle-même fut blessée. Le lendemain, Carmen et les survivants furent admis à l'hôpital pour être rapatriés rapidement. De cette nuit elle garde une longue cicatrice à la hanche.

Le retour à la vie normale ne se passa pas bien. Malgré un suivit psychologique, Carmen préféra démissionner plutôt que de retourner dans cet enfer. Elle ne dormait plus la nuit. Les coups de feu résonnaient encore dans sa tête. Elle avait une pension qui lui permettait de vivre, mais cela n'allait pas durer longtemps. Sa blessure à la hanche la faisait souffrir régulièrement, et intérieurement, elle se sentait complètement vidée. Elle sentait que lentement, elle perdait pied. Carmen avait perdu l'homme qu'elle aimait, des compagnons de guerre, et chaque nuit elle revivait cette nuit de terreur. Sa famille avait beau la soutenir cela ne suffisait pas. Elle savait que quelque chose en elle s'était brisé la bas. Le pire dans l'histoire c'était que l'inaction qui la tuait petit à petit. Elle devait faire quelque chose, ou elle allait devenir dingue. C'est un reportage à la télévision qui lui donna un indice quand à son avenir. Un reportage sur le FBI qui avait arrêté un terroriste. Le FBI ? Comme dans les séries et tout ? C'est vrai qu'à y voir de plus près, Carmen pouvait tenter le coup. Elle était américaine, avait un bon diplôme et avait servi dans l'armée. Ceci n'était pas vraiment de l'avis de son psy. Mais il n'était pas dans sa tête, il n'avait pas vécu ce qu'elle avait vécu. Tous ses bouquins ne pourront jamais lui expliquer ça. C'est ainsi qu'elle postula au FBI, et au bout d'un moment elle eu un entretient. Elle tint bon le temps du recrutement, et montra que psychologiquement elle allait bien. Il lui fallait juste sa dose d'action, sans quoi elle crèverait. Elle fut alors acceptée, et Carmen commença rapidement sa formation obligatoire. Une fois qu'elle eu un poste, elle su qu'elle avait bien fait de postuler. C'est dans la branche luttant contre le terrorisme qu'elle fut branchée, et dans lequel elle travaille aujourd'hui. Pour sûr ses collègues ont tous remarqués qu'elle était un peu dérangée, mais elle faisait du bon boulot, savait se faire respecter et se défendre, alors …

A présent, elle a retrouvé un semblant de stabilité dans sa vie. Elle voit toujours son psy, continue de faire du sport régulièrement, voit sa famille de temps en temps, sort quand elle le peut. L'amour en revanche, c'est une autre histoire...



Avatar : Lyndsy Fonesca
Multicompte :  Cas et compagnie


VOUS

Prénom : Steph
Age :  23 ans
Niveau de RPG : Good
Où avez-vous connu le forum : Il était une fois ...
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1149
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 37
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Carmen Juraquille   19/2/2014, 20:29

Auto val'

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
 
Carmen Juraquille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Présentation & Gestion perso suppr-
Sauter vers: