AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   26/12/2014, 17:19

Ce jour où elle avait été au plus mal, ce jour où elle avait bousculé Alex involontairement et où il avait fini par lui proposer son aide… Au final, ce jour était une journée de merde. Caroline avait regretté sur le moment, elle n’aurait pas dû baisser sa garde ainsi. Ca ne lui ressemblait absolument pas mais c’était ainsi, elle avait exposé sa faiblesse.

Alex l’avait embrassé, la voulait et la désirait mais Caroline ne put accepter, malgré le fait qu’elle s’était laissée embrasser. Elle avait dû limiter les dégâts : elle avait besoin de temps de faire le tri, d’une mise au point, elle avait besoin de recentrer sur elle-même pour savoir ce qu’elle voulait… surtout après s’être fait à l’idée qu’elle n’aurait jamais Connor. Mais il fallait que Monsieur Alex prenne de nouveau personnellement, comme si elle se foutait de lui et de ses sentiments, qu’elle le jetait comme un mouchoir alors que non, bien au contraire, elle s’en était préoccupée justement. Si elle sortait avec lui pour de mauvaises raisons ? Voulait-il vraiment qu’elle le désire ou non ? N’en finirait-il pas par en souffrir si au final elle ne l’aimait pas ? Le fait qu’il ait pu imaginer que tout lui était acquis,… Quel égocentrisme ! Ce geste n’avait fait que l’énerver encore plus ce jour-là. Caroline s’était rappelée pourquoi Alex l’agaçait au plus au point avec ce comportement où il fallait que tout tourne autour de lui égoïstement.

Les jours suivirent. Caroline découvrit petit à petit des petites surprises dans son casier. Ca avait commencé avec un petit poème, puis un second, parfois une rose s’était glissée. Aux premiers abords, comprenant que ça venait d’Alex, Caroline avait commencé par transformer ce poème en une boule de papier, gardant encore un peu de rancœur à leur dernière entrevue… Puis elle demandait si en fait, Alex y avait réfléchi, avait remédié à son comportement vis-à-vis d’elle et acceptait de lui laisser le temps, ce temps qu’elle demandait ? Le jour où elle avait découvert la rose, Caroline n’avait pu s’empêcher de sourire. Elle l’avait humée, adorant l’odeur de cette magnifique fleur… C’était bien comme ça que Caroline appréciait d’être charmée.

Malheureusement, l’année scolaire s’achevait. Caroline n’avait pu assister aux derniers cours car sa mère l’en disposait, voulant partir en grand weekend de famille. Cela ne pouvait pas attendre quinze jours ? Il se pourrait que non ! Cela dit, Caroline en fut dégoûtée. Pourquoi ? Parce qu’après s’être laissée séduite et après avoir réfléchie, elle se disait qu’elle devrait laisser une chance à cet Alex, du moins lui proposer un rencard dans le but d’apprendre à le connaître, d’en savoir plus sur lui. Le minimum qu’elle savait était qu’il venait de Londres, adorait les sciences, qu’il faisait le basket, était friqué… et encore... Pas grand-chose. Une énième chose : il était affreusement maladroit avec elle. Cela dit, Alex ne semblait pas d’être quelqu’un de mauvais dans le fond.

Le jour où Caroline voulut aller le voir pour faire un tour, elle alla chez lui et tomba sur Elda qui lui apprend qu’Alex était parti en Angleterre avec son père… Super ! Merci pour l’info … Il fallait croire que ce n’était pas sa veine… Bon, … tant pis. Elle repartit déçue.

N’empêche, pourquoi se prendre la tête pour un mec ? Et surtout lui, pourquoi s’acharnait-il ainsi ? Le nombre de fois où elle avait pu l’envoyer balader, où ils avaient pu s’énerver, ne se supportant pas l’un et l’autre… Pourquoi ? Et pourquoi ça la travaillait tout de même tout l’été ? Pourtant, il y avait bien tellement de mecs qui trainent. Alex était loin d’être le seul mec de la terre… Mais peut-être le seul mec qui lui avait pourri l’esprit tout l’été…

La rentrée scolaire se fit en septembre : retour dans ce lycée Saint-James en terminale ! La dernière année avant l’université et pour dire, Caroline en avait hâte. Pour elle, sa vie était déjà tracée, allant soit à l’université de journalisme ou de droit. Ces deux choses l’intéressaient fortement et peut-être qu’elle pourrait combiner les deux pour peut-être finir journaliste dans le domaine de la justice.

Dans le couloir, Caroline pensait qu’elle n’arriverait pas à le trouver. Savait-on jamais s’il était complétement parti, déscolarisé de ce lycée et qu’il soit resté en Angleterre … La jeune adolescente finit par le croiser, vers son casier… Elle se dirigea vers lui et de but en blanc lui fit tout en réajustant son sac de cours sur son épaule :

Salut ... Euh, on peut parler ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   2/1/2015, 15:01

Ma dernière entrevue avec Caro avait si bien commencée et si mal finie. Après trois baiser, dont le premier de sa part, avec un consentement réciproque, tout se présentait bien, elle ne refusait pas mes baiser, puis elle me brisa le cœur, me disant qu’elle ne pouvait m’offrir ce que je voulais. Je me souviens avoir quitté les lieux, les larmes coulant mes joues, me réfugiant chez moi, séchant les cours du reste de la journée et évitant de parler de mes peines de cœur à qui que se soit.
 
Après avoir pleurais un bon moment et avoir maudit Connor le traitant de tous les noms que je connaissais, je réfléchis à un plan pour conquérir ou reconquérir, ma bien aimée dans les règles de l’art et du romantisme, selon mes finance, un peu a sec en se moment. En réussissant à négocier avec mon père une avance sur mon argent de poche du mois prochain je pus mettre mon plan à exécution dès le lendemain.
 
Après avoir cherchais sur internet un poème qui ferait fondre plus d’une je le déposais dans son casier, je connaissais le code, elle et moi avions un casier proche donc j’avais eu l’occasion de la voir le composée et de l’avoir mémorisé. Le deuxième après de multiple recherches et réflexion jusque tard dans la nuit je lui avais composée un poème sortit tout droit de mon esprit. Le troisième et avant dernier jour avant les vacances d’été je déposais une rose, à chaque fois qu’elle ouvrait son casier je me tenais pas trop loin pour voir sa réaction, je me cachais pour qu’elle ne puisse pas me voir. Puis le dernier jour je déposais un bijou, une chaîne avec un petit « C » comme pendentif, je ne pus voir sa réaction car je devais rentrer illico à la maison pour finir me bagages.
 
Le lendemain matin avec seulement mon père au s’envolaient pour Londres en Angleterre. On y a passaient deux semaine incroyable, j’ai revu des amis précieux, mes grand parents, j’en suis appris un peu plus sur Castiel… Une fois de retour aux USA, je passais le week end à dormir, quand le téléphone sonna, le rédacteur du Times pour qui j’effectué un stage me demandait de rejoindre un journaliste dans les Hampton et de couvrir avec lui les événementiel de la province jusqu'à la rentrée. Cela me permettrait de voir un pro sur le terrain. La bas je couvris des grande réceptions, des g fiançailles des mariages… ce qui rythme la vie des people. Croyez moi ou pas, mais la photo qui a fait la Une des fiançailles du jeune Graysson elle est de moi, si vous regardez bien sous la photo il y a mon nom « A. Harper » Oui je ne t’utilisais pas celui de Castiel pour mon travail.
 
Et enfin la rentrée, je ne faisais pas attention, je retrouvais mes potes de Basket, ils me demandant si j’allais rejoindre l’équipe, je devais y réfléchir, c’est une voie féminine qui me fit sourire, Caro elle voulait qu’on parle elle était encore plus belle que avant les vacances, mais ne s’emballons pas :
 
« Oui bien sûr. ici dans le couloir ou un coin tranquille. »
 
Je me demandais bien de quoi voulait elle que l’on parle, alors que moi je ne pensais qu’a une chose l’embrassais, mais cela ne servirais à rien seulement raviver une douleur pas encore cicatriser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   2/1/2015, 19:16

Tout en sachant qu’Alex n’était pas tout seul, étant avec quelques basketteurs du lycée, Caroline s’était incrustée pour avoir l’occasion d’arracher Alex à eux dans le but de lui parler. L’adolescente pouvait être du genre culottée, n’étant pas spécialement timide. Cela dit, son intervention s’était fait remarquée puisque deux des basketteurs se mettaient à siffler. L’un d’eux disait même « Hey Harper, t’as une touche ! ». Caroline leur donnait pas spécialement d’attention puisqu’elle en avait plutôt rien à foutre d’eux.

Passant une main sur son pendentif (c’était un tic), elle attendait la réponse du concerné. Cela dit, pour la journée, c’était la première fois qu’elle portait ce « pendentif » puisque c’était un collier qu’elle avait fini par trouver dans son casier, chose qui lui avait énormément fait plaisir car adorant les bijoux, c’était plutôt chouette… Cependant, elle n’avait pas osé le porter de suite… Pendant tout l’été, c’était « je le porte ou je ne le porte pas ? Je vais aller le lui rendre ? ou … » et finalement, ça avait fini au fond d’une boite jusqu’à ce qu’elle le ressorte là pour l’occasion de la rentrée scolaire.

Sur ce, Alex acceptait de lui parler. Plutôt contente, elle lâcha son pendentif et entraîna Alex sur le côté, proche du mur où elle s’y adossa. Là, ils seraient un peu plus tranquille, un peu à l’écart des passages et surtout des basketteurs qui s’en allaient pour leur affaire ou elle ne savait quoi.

Je suis contente que tu veuilles me parler … Ecoutes… Je… Je me demandais si tu voulais qu’on se voit après les cours ? Si tu voulais prendre un café… Juste… histoire d’apprendre à se connaître, proposa-t-elle innocemment, bien qu’elle venait tout juste de proposer un « rencard » mais demandez-lui de l’admettre là, pas sûr qu’elle l’admettrait. Qu’en penses-tu ?

Elle le regarda dans les yeux, cherchant à savoir s’il allait accepter ou pas, tout en se pinçant la lèvre inférieure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   7/1/2015, 15:32

Quand les basketteurs sifflèrent je ne put m’empêcher de sourire, si seulement ils avaient raisons ? Bref cela ne comptait pas trop… si en faite. Je remarquais que Caro portait le bijou que je lui avait offert avant les vacances  me réchauffait le cœur. Caro m’attrapai et poussa sur le côté un peu à l’écart, elle s’adossa à un mur, je la regardait un peu perplexe.
 
Bizarrement elle me proposait d’aller boire un café après les cours, histoire d’apprendre à se connaître, j’éclatais de rire, elle me proposait un rencard. Je repris mon sérieux et lui dit :
 
« Tu me propose un rancard ? »
 
Elle pinçait sa lèvres inférieur, là c’est sûr je fond, qui ne le ferait as dans n tel moment, elle était semble t’il pas prête à l’avoué. Oui j’aurais préféré qu’on s’embrasse mais bon :
 
« Tu me propose bien un rancard là ? Aller avoue et j’accepte »
 
Là je prend un gros risque aussi bien elle peut retirer sa proposition, mais j’avais bien le droit a ce moment de supériorité, pour toutes les fois ou elle m’a rebaissait plus bas que terre, je me demandait si j’allais tenter ou pas une certaine demande et puis oui :
 
« Tu sais je serais pas contre un baiser comme celui échangeait dans la classe de chimie avant les vacances, je suis sûr que ma réponse en serais plus positif »
 
Mon voyage en Angleterre m’avait quelques peu changeait. J’étais moi froussard, plus sur de moi et même si mes sentiment pour cette fille n’avaient nullement changeaient, si elle ne voulait pas de moi, j’avais enfin réussit à me faire une raison :
 
« Bon okay j’accepte, j’ai encore une heure de géo après j’ai fini, on se retrouve là si tu veut ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   9/1/2015, 11:52

Caroline allait presque regretter ses paroles. Pourquoi ? Pour se retrouver face à un gars aussi désagréable la refroidissait, c'était génial! En quelque sorte, oui, elle lui proposait un « rencard » et cela semblait le surprendre. Devrait-elle lui en vouloir ? Mais ce n’était pas ce qu’il désirait après tout ce temps où il cherchait à la séduire avec ses poèmes? Avec la rose qu’il lui avait offerte ou même ce pendentif ? Certes, Caroline avait mis un moment pour venir puisqu’il y avait les vacances scolaires entre temps et elle avait su trop tard qu’Alex était parti en Angleterre et encore elle ne savait ce qu’il avait fait aux dernières nouvelles, notamment travailler pour un photographe, ou paparazzi, c’est selon, quand il s’agissait de prendre des stars en photos pour des magasines people.

Caroline finit par croiser les bras. Oui, elle était un peu blasée qu’Alex se comporte ainsi. Certes, jusque-là, l’adolescente n’avait pas été forcément des plus agréables envers Alex mais avec tout ce qu’il avait pu lui faire voir, il ne fallait pas lui jeter la pierre, hein ? Caroline estimait que le nombre de fois où elle l'avait pu l'envoyer chier, c'était mérité. Et puis, lorsqu’il s’agissait de ses sentiments, ce n’était pas sur commande. Caroline ne pouvait pas les contrôler. En plus, Alex voulait qu'il l'embrasse ? Qu’elle dise déjà « oui » pour qu’ils sortent ensemble ?
C’était ça qui l’agaçait chez Alex : il fallait que tout lui soit acquis… Gosse de riche… Et dire que là, Caroline prenait sur elle en essayant de faire des efforts à sa manière pour essayer d’apprendre à le connaître et s’intéresser à lui, ben merde… Elle pouvait se mettre le doigt dans l’œil. Et dire que le fait qu’il ait pu faire des poèmes, ces petites attentions lui avait fait imaginé qu’il avait compris, qu’il avait changé… Caroline avait eu besoin de temps pour faire le tri dans ce qu’elle ressentait après le fait de réaliser qu’elle n’aurait jamais Connor, et le fait de voir les petites attentions qu’elle avait eu dans son casier, c’était bien une chose qui la séduisait chez quelqu’un, car ça démontrait bien une part de romantisme et de sensibilité chez une personne. Et là, face à Alex, tout lui revenait en pleine figure et elle se demandait si elle trouvait vraiment cette part de romantisme chez Alex et non ce côté narcissique et égoïste. Il était si… contradictoire…

En tout cas, à sa manière, à la tête qu’elle pouvait tirer, en croisant les bras, il ne fallait pas la titiller. L’adolescente n’allait pas avouer que c’était un « rencard », et allait encore moins l’embrasser là, c’était trop lui demander. Ce qu’elle proposait, c’était à prendre ou à laisser. Sur ce, Alex finit par s’adoucir et accepter sa proposition.

Ok. Je finis dans deux heures, moi par contre, précisa Caroline.

Malheureusement, elle avait deux heures de cours et non une heure. Elle avait deux heures d’Histoire, cours qu’elle adorait. Cette année, elle continuait les cours de littérature et d’histoire par curiosité mais aussi par rapport à l’avenir qu’elle pensait lorsqu’elle ira à l’université. Elle aurait pu continuer avec le cours de géo mais ça ne lui convenait pas.

Les deux heures de cours fini, Caroline savait qu’Alex l’attendait – sûrement – au point de rendez-vous qu’ils s’étaient fixés. Elle remonta son sac sur son épaule correctement, quitta son amie Karen et se dirigea vers le rendez-vous fixé pour retrouver Alex. Honnêtement, ce « rencard » la rendait nerveuse, en fait. Elle ne pensait vraiment pas. Devrait-elle renoncer ou non ? Elle avait énormément de doutes. Tout en se dirigeant vers ce lieu, Caroline avait un bouquin en main et le lisait minutieusement, du moins elle essayait car ses pensées vagabondaient vers ses doutes et questionnements.

Arrivant presque au lieu de rendez-vous, il y avait un type qui la bouscula. Caroline eut un mouvement de recul, car le type lui avait vraiment foutu un coup d’épaule. Au passage, l’adolescente avait lâché son livre par terre. Oh le livre allait moins souffrir qu’elle, car au coup d’épaule reçu, Caroline grimaça de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   11/1/2015, 17:49

Une fois mon cours finis je profitais du temps que j’avais avant de revoir Caro, à savoir encore une heure, pour m’avancer dans me devoirs. Je m’installais donc à une table  de la cafète dans la cour ouvrit mon sac prit un cahier ma trousse et un livre et commençait mon travail. Je ne prêtais que peu ne voir aucune attention à ce qui se passait autour de moi, trop concentrer sur mes devoirs et impatient de passer un moment avec la fille de mes rêves. C’est alors que ‘entendis un bruit qui attira mon attention, un attroupement d’élève que je m’empressais de suivre.
 

Alors que nous remontions un couloir une situation sur un couloir adjacent me stoppais, je reconnus immédiatement l’un des personnages, il s’agissait de Caro, elle se tenait debout face à un homme, un livre au sol, je me demandais si fallait que j’intervienne ou rester en arrière et attendre de voire ce qui allait se passer. Je choisis la deuxième solution. Je reculais un peu pour ne pas être vu, je ne distinguais pas bien le visage de l’homme. Une question apparut dans mon esprit s’agissait il de ce fameux Connor de dos il est tout à fait possible. Mon cœur battait à tout rompre à cette idée, mes poings se serrèrent à faire blanchir les phalanges, prenant mon courage à deux mains je les rejoignis :
 

« Ah Caroline tu es là, ça va et lui c’est qui ? »
 

Voyant le visage de Caroline, qui grimace, je la regarde perplexe. Puis tour à tour je la regarde elle et le gars :
 

« Ca va pas ? Que vous lui avez-vous fait ? »
 

Je me positionnais entre le type et Caro, comme un preux chevalier prêt à défendre sa belle, j’attendais que l’homme me dise qui il était et ce dont il se passé exactement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   11/1/2015, 19:22

Franchement, ce type lui avait fait mal à l’épaule, sur le coup.

Ca ne va pas la tête, connard ?

Caroline aurait presque envie de lui balancer son livre en pleine tête, mais il lui avait fait mal ce con ! A le dévisager, l’adolescente eut un choc parce qu’elle venait d’insulter une personne qu’il ne fallait pas « agresser ». Elle ne le connaissait pas personnellement, ne le côtoyant pas mais en l’observant, discutant avec les gens et écoutant les rumeurs, il était plutôt « connu » pour quelqu’un qu’il ne fallait pas trop chercher, à l’occurrence. Ce gars-là se prénommait Dylan McCoy. A la réplique spontanée de Caroline, ce cher Dylan ne put que répondre un « Pardon ? » à moitié agressif. Hey, c’était normal que Caroline s’emballait, tout de même. Ce n’était pas comme si ce type l’avait bousculé de main morte. Allez savoir s’il ne l’avait pas fait exprès. Ne portait-il pas Caroline dans son cœur ?
Cela dit, elle ne pouvait pas débattre plus longtemps, et lui non plus, puisqu’Alex intervenait et avec brillantissime.

C’est juste un connard qui vient tout juste de me bousculer sans s’excuser, répondit Caroline aux questions qu’Alex venait tout juste de poser. Non, Caroline ne faisait pas du tout rapporteuse, dis comme ça.

Caroline ramassa son livre qu’elle venait tout juste de faire tomber et massa son épaule comme elle le pouvait. En levant les yeux vers les deux mecs, elle pouvait remarquer la tension mais surtout le futur bordel que ça allait donner. Parce que l’air de rien, ça avait bien sûr attirer la curiosité de quelques personnes.

Toi aussi, tu as un problème ? lâcha ce soi-disant Dylan à l’adresse d’Alex. Tu sors d'où ?

Non mais excuses-toi, tu t'en vas et n'en parlons plus, ok ? fit Caroline parce qu'elle ne voulait pas forcément que cette histoire s'envenime.

Mais d'une part, ça lui ferait presque plaisir car Alex était venu s'interposer, prêt à la défendre et en plus, pas que deux garçons en train de se battre était plaisant à regarder... mais.. bref.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   14/1/2015, 10:47

Je venais de m’interposer. Ce mec ne me disait rien de bon, il avait tout du type prétentieux et trop sûr de lui, le gars tellement sûr de lui que aucune fille ne lui dirais jamais non. Ben avec Caro et moi de surcroît il tombe mal. Je vis Caroline se frottait l’épaule, je lui jetais un regard interrogateur qui voulais dire « Ca va ? ». Je fixais ce mec, je le connaissais de nom, McCoy, Dylan McCoy l’un des fils à papa les plus riche  de bahut. Se garçon se croyait visiblement au dessus de tout et surtout du règlement. Il m’interpellait en me demandant ce que je voulais et d’où je venais. Mais Caro fus plus rapide et répondis avant moi essayant de calmer la tension. Il ne bronchait pas me dévisageant, je pris la parole :
 
« Ecoute là mec et restons en là ! »
«  Pfff tapette »
 
Il fit mine de s’éloigner sans un regard, j’étais soulageai de pas avoir à me battre. C’est alors avec une rare rapidité il se retournât et fonçait droit sur moi tête baissée, il percuta de plain fouet passant c’est autour de ma taille, m’envoyant au sol avec lui. Le choc m’étourdit un peu, il en profita pour m’envoyer son points dans la figure, il m’entaillait la lèvre inférieur. Je vis déjà un attroupement des élèves se former avec  Caro en première lignes.
 
Je réagis illico et lui envoya mon genou sur son côté au dessous des cotes, il roula sur le côté, en un bon je me remis sur pieds, il fit de même, je lui envoyais un crochet du gauche dans son ventre, il se lie en deux, du revers de ma main j’essuie le sang à ma lèvres. La bagarre continua un moment puis Dylan et moi furent séparait par deux profs, on fit un rapide message à l’infirmerie puis par le bureau du directeur :
 
« Alex pouvais vous me dire ce qui se passe »
« Rien monsieur »
« Monsieur McCoy ? »
« C’est lui monsieur, je parlais avec une fille, sa petite amie sûrement, puis sans raisons il m’a fonçai dessus et ma frapper alors je n’est fait que me défendre »
« Mais c’est FAUX, Totalement faux ce n’est pas… »
« Alexander Harper Wilde, taisez vous, vous avez eu votre tours »
 
McCoy eut un simple avertissement et quelques bleus, il ne s’en sort pas trop mal lui. Moi j’ai eut un avertissement avec mise à l’épreuve, des hématomes ici et là, dont un immense qui part de mon côté et se finit dans le dos, une jolie cocard, une lèvre fendue rien de bien méchant et une exclusion temporaire de l’établissement pour une durée d’une semaine. Mon père allait être informé par courrier de cela et sûrement convoqué.
 
A ma sortie du bureau l’autre fanfaronnait, il passa devant Caro qui m’attendait, lui faisant un clin d’œil :
« Vas y jette toi sur moi »
 
Je serrais les poings, mais ne bougeais pas, je me retournais sur Caro, je lui informai de ma sanction, mais lui proposais la chose suivante :
 

« Je pense que me montrais dans un café dans cette état n’est pas une bonne idée, je dois quitter les lieux, je te dirais bien de venir, il y à personne à cette si chez moi, on ait quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   18/1/2015, 22:26

Oh là, que ce type et ses hormones se calment. Qu’est-ce que les hommes ont pour faire régulièrement leur coq ? Bon, en fait, surtout ce Dylan… Même si Alex avait eu le besoin de se la ramener également, Caroline pouvait relever son côté  « chevaleresque ». Elle pouvait l’admettre.

L’adolescente ne fut pas surprise que Dylan attaque le premier. Pour si peu, voilà que ça dégénérait. Le seul et unique responsable était ce con de Dylan. Dans un autre contexte, Caroline aurait sûrement apprécié le spectacle, dégotté les ragots pour les faire tourner mais là, non, ça la concernait.

Il fallait faire quelque chose, au risque de se prendre un pain. Souvent dans ce genre de situation, rare les élèves qui prenaient l’initiative de les séparer, préférant regarder le spectacle et surtout à jubiler – elle la première dans un autre contexte. Fort heureusement que deux profs passaient par là pour faire un peu la police.

En peu de temps, ou à peu près, tout devenait à la normale. Les quelques élèves circulèrent, reprenant leur train de vie, même si certains chuchotaient entre eux. Cette histoire n’allait pas passer inaperçue dans ce bahut. Malheureusement. Même l’un des élèves la dévisageait. Caroline s’en foutait mais de son propre regard qu’elle lui lançait, elle ne se laisserait pas faire. Elle n’avait honte. Du moins, elle voulait garder de la fierté dans tout ça.

Caroline surveilla du coin de l’œil où allait atterrir ces deux gars-là. Après un tour à l’infirmerie, Caroline se doutait que les deux gus allaient finir au bureau du proviseur. Avec impatience, elle attendit sur un des sièges dans le couloir, attendant Alex. Elle se mordillait l’ongle de son pouce, tout en tapotant le pied par terre, démontrant son impatience.

Les deux gus sortirent finalement du bureau. Caroline bondit de la chaise, voulant accueillir Alex. L’autre ducon – nommé Dylan – passa à côté et la « draguait » d’une manière pathétique.

Pourquoi ? Tu veux te refaire une beauté encore ? répliqua Caroline avec un air du genre « tu me cherches ? Me cherches pas Connard ! ». Si elle lui sautait dessus, ça serait pour lui crever les yeux.

Elle le regarda s’en aller avec un œil noir, puis se retrouva face à Alex.

Ca va ? s'inquieta-t-elle.

Puis Alex lui annonça sa sentence : un avertissement avec une mise à l’épreuve et une exclusion temporaire d’une semaine :

Sérieux ? Aussi sévère pour ça ? Et lui, il a eu quoi ?

Caroline était à deux doigts de crier à l’injustice. La sanction était abusée.

Tu ne veux pas montrer à quel point tu m’as défendu ? répliqua-t-elle un peu amusée à sa proposition, juste histoire d’un peu relativiser la chose. Surtout qu’en fait, cette histoire l’avait fait presque oubliée qu’elle était nerveuse à la base. Bon, ok, je te suis, accepta-elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   23/1/2015, 16:24

J’emmenais Caro chez moi, elle était déjà venu, donc ce ne fut pas la peine de lui faire le tour du propriétaire. Je lui montrais une chaise et l’inviter à s’y asseoir, et lui dit :
« Vas y met toi à l’aise, tu veux quoi a boire, un jus de fruits, un soda ou si tu veux vraiment un café je le fais »
J’écoutais sa réponse et obtempéra. A cette de la journée, l’appart était vraiment calme, propice à une discussion sérieuse, pas de père à me surveiller, pas de petit frère à nous interrompre, le bon moment :
« Tu m’excuse deux minutes je me change et je re »
Je partie changeait de T-shirt et fourrais celui tachait de sang au fond du linge sale, histoire de dissimuler la chose aussi longtemps que possible, je revins vers Caro, avec une petite boîte :
« Tient ça vient de Londres, j’espère que cela va te plaire sinon je comprendrais que n’en veuille pas »
Il s’agissait d’une boule à neige, nichait au creux d’un écrin de velours rouge. Elle représentait Big Ben et le parlement avec London Eyes en fond. Elle représentait le mieux Londres selon moi. J’espérais que ce cadeau allait lui plaire. J’en profitais pour récupérer un sachet de petit pois surgelé que j’apposais sur mon œil espérant le faire dégonflé. Puis je lui servis la boisson choisit, je l’assis face à elle avec mon sachet sur l’œil :
« Ca te plaît ? Bien. Tu disais vouloir parlait, prendre un café, nous y voilà je t’écoute de quoi veux tu qu’on parle ? »
Je ne suis pas le champion de la parlotte, mais je ferais un effort, j’étais curieux de savoir de quoi elle voulait que l’on parle, peut être de ma tentative de la reconquérir de façon romantique avant les vacances…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   23/1/2015, 20:07

Caroline suivit alors Alex jusqu’à chez lui. Ce n’était pas comme si c’était la première fois qu’elle y allait. D’ailleurs, elle n’avait jamais imaginée qu’elle puisse y remettre les pieds un jour. Alex l’invita alors à s’asseoir. Enlevant son blouson et son écharpe qu’elle installa au bord de la chaise, elle s’installa alors.

Je veux bien une tisane, merci.

Cela dit, Caroline l’excusa de son moment d’absence… pour au final se changer, soi-disant mais non seulement ça puisqu’il revint avec une boîte. Une boîte ? Pour elle ? Apparemment, ça venait de son voyage à Londres. Pour dire, Caroline était surprise. Bouche ouverte, aucun son ne put en sortir. Il avait pensé à elle pendant son voyage ? C’était adorable.

Vra… vraiment ?

Elle finit par l’ouvrir pendant qu’Alex lui apporta son thé chaud et elle découvrit alors une boule à neige, représentant Londres. Pour dire, les yeux de Caroline s’écarquillèrent, puis brillèrent. Elle adorait aller à Londres, découvrir la ville alors d’avoir un souvenir de là-bas alors qu’il n’était pas obligé … Avait-il réfléchir à son comportement ? Avait-il pu réaliser qu’elle n’avait pas voulu se foutre de lui avant les vacances ?

Bien sûr que ça me plait … Tu es fou ! répondit-elle avec le sourire. Tu n’aurais pas dû…

Elle le secoua juste pour voir l’effet de voir la neige retomber tranquillement, puis elle posa la boule sur la table, pour se réchauffer les mains autour de la tasse de thé. Relevant les yeux vers lui, il lui ferait presque de la peine avec son sachet à petit poids sur l’œil.
Sur ce, pour enchaîner, Alex lui demandait ce qu’elle voulait, de quoi ils pouvaient parler. En haussant les épaules, elle répondit :

Je ne sais pas… Un peu de tout et de rien. Je mettais dit que … on n’a pas eu l’occasion de faire connaissance ou d’apprendre à se connaître.

Pour le moment, sa tasse de thé était toujours un peu trop chaud pour la porter à ses lèvres. Sur ce, elle continua :

On n’est pas spécialement parti du bon pied… donc j’aimerais laisser une chance pour partir sur de bonnes bases …

Enfin, voilà… Elle lui offrait sa chance. Cependant, elle ne lui demandait pas forcément de sortir ensemble pour le moment mais qui savait à force de le côtoyer, il lui plairait et tomberait amoureuse de lui… C’était un peu tout ce qu’elle pouvait donner en ce moment.

Merci pour les cadeaux … reprit-elle...

Que ce soit pour les poèmes ou encore la boule à neige. C’était touchant. Et c’était peut-être ceci qui a tourné en faveur pour Alex… Ce côté romantique… C’était un côté qui séduisait Caroline.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   24/1/2015, 13:42

Toujours avec mon sachet de petit pois surgelés sur l’œil, j’écoutais la réponse de Caro. Elle voulait qu’on parle de tout et de rien, faire connaissance, elle dit même qu’on était parti par du bon pied tout les deux, on se demande bien à qui la faute. Caro voulait repartir sur de bonne base. Je n’étais pas contre. Elle finit par me remercier pour tous les présents que je lui avais offerts. On avait une deuxième chance à deux autant que cela fonctionne :
 

« Je t’en pris cela m’a fait plaisir de t’offrir cela »
*Et m’a couté presque deux mois d’argent de poche*
 

Je me pris un soda d’une marque très connu, que je ne citerais pas dont le liquide pétillant noire et de renommée mondiale. Faire connaissance soit, mais que dire exactement, je décidais de le jeter à l’eau :
 

"Faire connaissance comment ? Quel est ma couleur préféré, mon plat, si je suis plus rock ou RNB, caleçon ou boxer… Parce que si c’est ça c’est simple, j’aime le bleu, Poulet frites, pas trop les hamburger, j’aime tout genre de musique sauf e rap et la techno et je suis plus boxeur et moi caleçon »
 

Je dis tout cela avec un sourire et sur le ton de la plaisanterie, puis reprenant mon sérieux plongeant mon regard dans le sien :
 

« Mais pas dessus tout j’adore les baiser qu’on échangeait avant de partir en vacances. A toi de me dire maintenant »
 

Oui ces baisers, m’avait plut énormément, je rêvais de pouvoir recommencer sans ne jamais plus m’arrêter, a vrai dire je voulais plus de ça part, sortir ensemble comme un couple, ne pas a avoir se préoccuper des autres seulement de nous. Si je n’avais que cela se serais merveilleux, bien sûr comme tout garçon de mon âge, j’avais d’autres idée en tête, mais ça on verra dans l’avenir, je ne dirais pas que je n’ai pas envie, mais j’ai e temps de voir venir. J’attendais de voir ce qu’elle allait dire ou poser comme questions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   26/1/2015, 17:20

Caroline s’étonnait presque à sa réaction. Comment voulait-il qu’ils fassent connaissance ? En ne discutant pas ? En ne parlant pas un peu de soi ? Ou tout simplement parce qu’Alex n’était pas trop le genre à parler de lui ? Bien possible. C’était facile de passer par la plaisanterie pour éviter de parler de soi. Caroline ne put s’empêcher d’esquisser un sourire.

Je pensais plutôt à savoir d’où tu viens, me parler de tes vacances à Londres… Par exemples.

Pas que ça la dérange de savoir quel sous-vêtement il portait… mais bon, elle n’allait pas en voir la couleur, si ? Ca serait comme si elle lui parlait de ses dessous et qu’elle lui avoue les couleurs qu’elle préférait porter pour cette partie-là.

Et cela dit, ce qu’il préférait avant tout était de l’embrasser ? Pas que Caroline disait que ça l’avait déplu mais pour le moment, elle n’était pas encore à ce stade au niveau de ses sentiments.

Pour commencer, je viens de Portland dans le Maine. Je viens d’une famille de pêcheur. Ma couleur préférée est le violet, j’ai une préférence pour le Pop-rock et mon péché mignon est le milkshake à la framboise.

Caroline se pinça sa lèvre inférieure, réfléchissant, si elle devait relever sa dernière remarque. Oui, d’un coup, elle était pensive et l’observait… Qui, elle, habituellement était loin d’être silencieuse, elle réfléchissait à quoi dire … A le dévisager, il avait l'air malin avec ses petits pois sur l'oeil... et dire que c'était à cause de ce bouffon ... Vraiment ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   30/1/2015, 16:16

Elle souriait c’était bon signe. Il savait ce qu’elle voulait dire, mai il avait eu envie de s’amuser. Il était vraiment belle, à cet instant il aurait tout donné pour rien qu’un baiser, mais il ne voulait pas mettre en l’air ce lien qui se tissait lentement entre eux. Elle se mit à parler, d’où elle venait, de sa famille, de ses goûts… Elle se pinça sa lèvre inferieur, je dus faire un effort sur humain pour ne pas céder et l’embrassais, elle me rendait dingue d’elle quand elle faisait cela. Je compris ce qu’elle voulait et je le fis :
 

« Bon ben je viens de Londres en Angleterre, mais ça ce n’est pas une surprise. J’ai vécu avec ma mère et mon grand parent maternel, je ne connaissais pas mon père. Il nous abandonne ma  mère et moi. Mon grand père est très catho donc pas toujours marrant, d’ailleurs avec mon père lors de notre voyage ça à chauffé grave. Pour mes vacances ce fut, génial, mon père et moi on n’a rattrapait le temps perdu. J’ai revu mon meilleur pote, Thomas. Je te fais une promesse, un jour toi et moi on ira à Londres »
 

Je ne savais quand ce réaliserais cette promesse, mais elle se réalisera, j’en fais le serment. Je la regardais ne sachant que faire, mon sachet de petit pois commencer à décongeler, je décidais de le remettre au congélateur. J’avais l’œil pas trop gonflé, mais il avait pris une teinte marron clair striée de bleu et violet, en rigolant je lui dit :
 

« Dommage pour œil, il y aura aucune marques dans quelque jours, je ne peux pas en dire autant pour ma lèvre, mais ce n’est pas grave, il paraît que ça plaît aux filles »
 

Je me moquais a qui ça plaisais en réalité du moment que Caro ça lui va, seul son avis compte pour moi.


Dernière édition par Alex Harper Wilde le 5/2/2015, 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   2/2/2015, 16:47

Caroline l’écouta alors parler un peu de lui que soit, il venait de Londres, qu’il avait vécu avec sa mère et sa grand-mère maternelle et que son père l’avait abandonné mais qu’aujourd’hui, ils se retrouvaient et rattrapaient le temps perdu.

Et ta mère ? Elle est toujours à Londres ? s’intéressa-t-elle.

C’était une question légitime tout en sachant qu’Alex vivait ici avec son père et sa belle-mère, soi-disant, dans ce qu’elle avait compris depuis qu’elle connaissait Alex. Elle n’imaginait absolument pas que sa mère n’était plus de ce monde. Caroline se demandait seulement où elle était au milieu de cette histoire.

Sur le fait qu’Alex lui promet qu’un jour, ils iraient à Londres, Caroline ne pouvait s’empêcher d’en sourire, car effectivement, cette idée lui plaisait beaucoup. Et comment ! Par contre, une tâche d’ombre était sur le tableau : sa mère ne la laisserait pas partir. Et non ! De toute façon, Caroline ne serait pas mineure toute sa vie mais quand même, allez savoir si elle aurait la patience d’attendre jusque-là…

C’est con ! Ce qui importe, c’est qu’il n’y a plus aucune marque, non ? fit-elle avec un sourire.

C’était un peu idiot toute cette histoire, non ? Et surtout aussi con qu’Alex s’était vraiment plus amoché que ce cher Dylan … Ce n’était pas trop ce qui séduit vraiment.
En tout cas, Alex semblait différent d’un peu plus tôt. Il semblait être moins sur ses gardes et ne la remballait pas.

En tout cas, c’est sympa d’avoir accepté que l’on se parle …

C’était vrai. Après tout, Caroline n’avait pas imaginée qu’ils puissent se parler sans qu’ils puissent se prendre le bec. Jusque-là, c’était le cas, et là, c’était différent. Il n’y avait rien chez Alex qui l’agaçait. Pour le moment.

Dis-moi, t'aimes quoi ? Enfin, ce que je veux dire, t'aimes le cinéma ? Autre chose pour une éventuelle sortie ?

Après tout, s'ils voulaient apprendre à se connaitre, il fallait prévoir autre chose en dehors du lycée, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   8/2/2015, 12:55

Je la laissais parler. Poser toutes les questions qui lui plaisait, même je ne pensais vraiment pas que ma vie pouvait l’intéresser. Elle voulait savoir ce qu’il en était de ma mère. Je pris une grande inspiration et lui répondis :
 

«  Ma mère est morte, il y a presque un an. Je fus envoyais ici le lendemain de son enterrement. Parlons d’autre chose s’il te plait »
 

Je sortis malgré tout de mon portefeuille une [url=#]photo[/url] de ma défunte mère. Physiquement je lui ressemblais énormément, je n’avais hérité de mon père, quelques intonation de [url=#]voies[/url], certaine manière et d’un charme incroyable. Je ne répondis pas au reste sauf à sa dernière question. Je réfléchis un instant et repris :
 

« Oui j’aime bien le cinéma, j’aime les [url=#]films[/url] d’aventure à la Indiana Jones ou de science fiction comme les Stars Wars, Castiel les à tous en dvd. Tu as vu le retour vers le futur… je ne suis pas trop films comme Twilight, avec des loups garou des vampires ou de la magie. Je ne suis contre les films d’amour. Et toi ? »
 

Une fois avoir après écoutais sa réponse, une lueur passais dans mes yeux, je la laissais quelque secondes seule et revint avec un grade pochette à dessin sous le bras. Je l’ouvris devant elle, il y avait une multitude de photo, de la famille et d’édifie connue ou pas, mais sous un angle différents :
 

« Mais par-dessus tout, j’aime cela. La photo. Il y a une exposition à central Park, ça te dit d’y aller demain aprèm on est samedi ? »
 

En admettant que mon père accepte de me laisser sortir. Vu la bagarre, mon exclusion pas sur qu’il veuille. A ce propose je m’inquiétais de sa réaction face à cela. Mais on verrait plus tard pour ça. Je [url=#]comptais[/url] bien profiter de ce moment avec Caro.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   8/2/2015, 19:38

Ah…

Caroline avait touché un point sensible. Intentionnellement, certes, mais elle avait mis le doigt sur quelque chose de douloureux pour Alex. Peut-être était-ce trop tôt pour en parler ou n’avait-il pas assez confiance en elle ? Peut-être bien possible avec la réputation qu’elle trainait derrière elle et toutes les couilles qu’elle avait pu lui faire…

Cela dit, quand le sujet a tourné sur le cinéma, Caroline avait pratiquement l’impression d’entendre son oncle Will qui était un prestigieux fan des films de Spielberg, et notamment d’Indiana Jones. Mais pour elle, ce n’était pas trop son dada. Elle ne put s’empêcher de cligner des yeux concernant le « Retour du Futur ».

Euh, non, je ne les ai pas spécialement vus. Je suis plus genre policier et comédie romantique …

Pour le dernier thème, tous les deux risqueraient de se battre ; mais bon, on ne pouvait pas en vouloir à une fille d’aimer les histoires d’amour. Cela dit, Alex repartit de nouveau pour aller chercher elle ne savait quoi et c’était une pochette à dessins remplie de photographie. C’était donc une de ses passions, contrairement à elle qui était la littérature. Elle regarda les photos tirées et c’était vrai que c’était plutôt magnifique. Pendant qu’elle y regardait, il lui proposait même d’aller voir une exposition dans le lendemain, mais Caroline ne répondit pas de suite car elle buguait justement sur une des photographies puisque la photographie la représentait elle.

Mais… c’est moi, ça ?

Voilà que son téléphone se mit à vibrer dans sa poche… Elle le récupéra et put alors voir que c’était sa mère qui l’appelait.

Excuses-moi !

Caroline soupira avant de répondre à son téléphone. Sa mère la cherchait. L’adolescente finit par raccrocher.

Désolée, je dois rentrer, fit-elle en se levant et en récupérant sa veste qu’elle mit par la suite sur son dos. Puis en piquant un stylo qui traînait, et ne trouvant pas de quoi écrire, elle prit automatiquement la main d’Alex pour lui écrire son numéro de téléphone : Appelles-moi tout à l’heure…

Puis levant les yeux vers lui avec un sourire, elle lui fit une bise sur la joue.

Merci pour ce moment.

Ni une, ni deux, elle finit par se sauver.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Va-t-on encore se détester ? [Alex - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: