AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le charme à la française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Le charme à la française   4/1/2015, 15:41

VOTRE PERSONNAGE

Nom : Lancaster
Prénom : Kendall Marie
Age : 19 printemps !
Nationalité : Française même si maman est américaine

Emploi : étudiante en lettres. Elle rêve de devenir écrivain.

Description physique: De taille moyenne, Kendall se trouve néanmoins trop petite et adore mettre des talons. Pour le reste, ses cheveux changent au gré de ses envies, du châtain foncé au blond même si actuellement, elle est plutôt entre les deux. Pendant de très nombreuses années, sa mère a voulu qu'elle les garde longs et à l'heure actuelle, la jeune femme veille à les couper régulièrement.
Elle est plutôt mince et même si elle n'est pas de ces filles qui surveille leur alimentation, il n'empêche qu'elle adore faire un tour à la piscine pour faire quelques longueurs.
Ses yeux marrons sont souvent soulignés par un trait d'eye liner noir.
Caractère : Un peu trop têtue, Ken a toujours été le genre de fille que l'on veut en amie. Bienveillante et drôle, ça ne l'empêche pas d'avoir parfois un petit caractère bien trempé. Un brin rêveuse, la jeune femme adore lire et écrire. Se perdre dans un imaginaire est l'une des choses qu'elle préfère.

Histoire :

-Grouilles toi Ken ! me sermonna Meg.

Impatiente, l’une de mes nouvelles amies poireautait devant la porte de ma chambre, attendant que je daigne enfin la quitter. Un peu comme une enfant, je refusais d'aller plus vite pour la simple et bonne raison que je ne voulais pas aller faire du patin à glace. Non mais quelle idée ! Est-ce que j'avais la tête d'un pingouin capable de se mouvoir sur la glace ? Et de qui venait-elle encore cette idée ? De Jessie bien sur et j'étais obligée de venir tout ça à cause d'un paris stupide.

-Sérieusement Kendall, si tu pouvais accélérer le mouvement, demanda Abygaël morte de rire.

Je lançais un dernier regard à mon miroir qui semblait comprendre ma hantise. Bonnet et manteau rouge, tchèck ! Echarpe noir et blanche, tchèck ! Jupe à volant et collant de laine, tchèck.

-J'ai pas mes gants, je peux pas faire du patin sans mes gants, dis-je presque victorieuse.

-Putin, mais tu fais chiée ! T'as quelle âge ?!

-J'ai tes gants dis Abby en montrant le bout de son nez. Allée Miss Lancaster, il n'est pas question que tu échappes à ta sentence.

Je lâchais un soupir résigné et suivait mes amies jusqu'à l'une des voitures qui me mènerait jusqu'à mon lieu de torture.

Trois heures plus tard, des bleus en plus dont un au visage, j’ouvrais la porte de notre appartement. Depuis le début de l'année scolaire Abby, Meg, Lexi et moi vivions ensemble dans une location new-yorkaise pas trop mal placé.
Lorsque j’avais émis le souhait de faire mes études à l’étranger, mes parents avaient accepté à l’unique condition que j’emménage dans une colocation uniquement féminine. Dans un sens, je les comprenais.

Déjà ma mère était tombée enceinte l'année de ses 15 ans. J'avais, en un sens, gâchée un peu leur vie même s'ils m'avaient toujours dis le contraire. Certes je n'étais pas fille unique mais j'étais leur ainée, me laisser partir à l'autre bout du monde c'était plus que difficile pour eux. Et puis, même s'ils avaient toujours su que j'avais plus l'âme rêveuse que terre à terre, mes parents avaient espéré jusqu'au bout que je suivrais leurs pas. Ma mère, infirmière américaine avait longtemps plaidé en la faveur des médecins et de ce qu'ils faisaient, sauver des vies, gagner de l'argent, etc. Mon père quant à lui, français de pur souche me voyait bien porter la tenue d'une avocate réputée.

Autant dire que mes envies d'écritures ont eut du mal à passer mais peu importe, j'ai toujours pu bénéficier de leur soutien.

Celui qui a eu du mal à se faire à mon départ, c'est mon petite frère, Aaron. A onze ans, même si aujourd'hui, il comprend mon envie de voir le monde, il a du mal à supporter que sa grande soeur l'abandonne.


Bref, après plusieurs mois de recherche, j’avais trouvé l’endroit parfait et je partageais  le loyer avec ces quatre filles (complètement déjantées mais au combien gentilles) qui aspiraient à faire de moi une patineuse artistique et qui n’avaient pas su me convaincre de « rester encore un petit peu ». Vaincues, les filles avaient décidé de rester avec des amis rencontrés à la patinoire. Quant à moi, il était plus que temps que je me mette à bosser.

J'allumais donc la lumière de l'entrée qui je quittais aussitôt pour retrouver mon petit cocon. Une fois dans ma chambre, je me débarrassais de mes affaires avant de m’installer devant mon bureau et mon ordinateur
Je n’aspirais qu’à une chose, devenir écrivain. J’adorais écrire et imaginer, créer un univers et le faire évoluer. Bien sûr j’aurai pu rester à Paris pour faire ça mais j’avais toujours été du genre aventureuse. Et puis, New-York me semblait être une merveilleuse ville pour commencer un nouveau chapitre de ma vie.

Avec un petit sourire, j’ouvrais mon logiciel de texte et commençais à taper les premiers mots de ma nouvelle histoire : American Dream.

Avatar : Emma Watson
Multicompte :  non

VOUS

Prenom : Lea
Age :  20 ans
Niveau de RPG : A vous de juger
Où avez-vous connu le forum : Sur un groupe Facebook mais je sais plus lequel


Dernière édition par Kendall Lancaster le 4/2/2015, 19:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le charme à la française   4/1/2015, 18:33

Salut la miss!

Alors je suis désolé mais j'ai un petit soucis vis a vis de ta présentation. Ce que tu as écris dans la parti histoire est très bien pour faire un 1er topic que rp mais ce n'est pas vraiment une présentation de l'histoire de ton personnage. a Par le pourquoi de son arrivé a New York on n'y apprend rien sur lui et c'est vraiment son vécu global qu'on cherche a comprendre dans cette parti.

Si tu peu revoir ce point s'il te plais se serait parfait^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le charme à la française   4/1/2015, 18:41

Pas de soucis, c'est vrai que je n'aime pas les bios et j'en mets toujours le moins possible pour développer le personnage après mais je changerais ça.
Même si ça sera pas pour maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le charme à la française   4/1/2015, 18:44

pasde probleme prend ton temps
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le charme à la française   5/1/2015, 18:03

C'est bon validé la miss :)
Revenir en haut Aller en bas
 
Le charme à la française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Présentation & Gestion perso suppr-
Sauter vers: