AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vie Parisienne en hiver [Alex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: La vie Parisienne en hiver [Alex]    4/1/2015, 22:57

Ca faisait 6 mois que Cassandre vivait dans le bonheur, et ce pour plusieurs raisons, notamment familial et professionnel.

Pour faire court, toute cette histoire commence déjà en juillet quand Alex et elle s’étaient enfin décidés à se mettre naturellement ensemble. Pour dire, c’était déjà une chose qui la rendait heureuse, même si elle ne savait où tout ça allait la mener et comme à chaque fois, elle suivait son instinct, se laissant guider pour avoir rien à regretter… Mais cela n’empêchait pas à ce qu’elle pose des questions parfois. Jusque-là, aucun regrets.
Ces deux-là avaient commencé leur relation dans le secret. Seule Lorely était au courant. Cassandre ne se doutait absolument pas que sa meilleure amie avait dès le premier soir vendu la mèche à son frère et au reste de la famille. Le fameux couple vivait dans leur petit cocon et dans le secret. Ils allaient à leur rythme, apprenant un peu plus à se connaître et cherchaient à savoir si ça allait tenir, avant de dévoiler les faits à tout le monde. Lors des réunions de famille, c’était un peu difficile à devoir se cacher. Quoique… Ca pouvait tout aussi pimenter la chose. Encore plus quand les autres réagissaient bizarrement comme s’ils le savaient déjà. C’était à devenir paranoïaque. C’était comme le coup d’aller foutre une fille dans les pattes d’Alex. Cassandre n’avait pu s’empêcher de ressentir une pointe d’énervement à cette nouvelle, sentiment qu’elle gardait bien sûr pour elle.

Au mois d’août, ils pouvaient fêter un mois de leur relation en secret et comment mieux le fêter quand leur anniversaire respectif arrivait au début du mois ? Surtout qu’ils le fêtaient à un jour prêt. Vu la chaleur qu’ils faisaient à l’extérieur, autant faire une chose simple tous les deux, au frais et au calme. Surtout que Cassandre avait fini par emménager chez Alex pour faciliter l’arrivée du bébé, avant de fatiguer encore plus, proche à terme en octobre.

Niveau boulot, Cassandre avait enfin fini par prendre un congé maternité. Elle s’était arrangée Jake pour arrêter tout en continuant à toucher un salaire pour subvenir à ses besoins et à voir comment sa vie professionnelle pourrait prendre un détour - chose qu’elle verrait après la naissance d’Eden - mais elle était en bonne voie. C’était le cas car après discussion avec son amie Haylie, elle travaillait dans une agence de publicité avec Tex. Ils auraient sans doute besoin de quelqu’un ayant ses compétences car un employé allait finir par partir dans les quelques mois qui suivront. Ce poste pourrait permettre d’offrir de l’expérience et certaines compétences que Cass’ chercherait avant d’aboutir à d’autres projets qu’elle avait en tête (comme gérer une galerie pour plus tard). La jeune future mère qu’était Cassandre n’allait pas cracher dessus, surtout si ça lui permettait de décoller d’une manière ou d’une autre. Et avec ce boulot, Cass’ pourrait le combiner avec sa fille, car Haylie comptait bien combiner avec sa propre fille Haylie. Que demandait le peuple ? Si ça donnait le moyen à Cass’ de ne pas rester inactive. Haylie et elle était sur la même longueur d’ondes, donc c’était nickel.

Sur ce, le temps passa et ce ne fut qu’en septembre, lors d’une réunion familiale, que le couple finit par avouer leur relation. A leur grande surprise – ou non - tout le monde était déjà au courant et n’attendait que ce moment, impatiemment. Au moins de voir le fait qu’ils prenaient tout ça aussi bien faisait plaisir à voir. Même Chris. Cass’ ne pouvait pas rêver mieux. Ce fut même lors de cette réunion que le couple annonça notamment le futur parrain ainsi que la future marraine, alors c’était la journée des grandes nouvelles.
Le mois suivant, c’était le mois tant attendu. Un certain 15 octobre, le jour J, une petite fille vint faire la joie à deux grands-parents, à un oncle, à un parrain et à une marraine mais surtout à deux parents : Eden débarquait. Cass’ ne put s’empêcher de verser quelques larmes (et elle n’était pas la seule). Pour dire, quand elle eut Eden dans les bras, elle en était tombée sous le charme… C’était un moment si magique et si intense qu’elle n’aurait jamais imaginé pouvoir vivre. C’était également un sentiment partagé avec Alex. Ils en étaient heureux. Tout simplement.

Les fêtes de Noël arrivèrent et les moments en famille fusèrent aussi. C’était bien le premier Noël avec trois enfants. Un an plus tôt, personne ne s’imaginait ça. Si, avec Fred et Reagan qui arrivait en cours de route… La vie réservait toujours de belles surprises. En tout cas, pour dire, Cass’ ne pouvait pas nier que les enfants n’étaient pas chouchoutés. Autant profiter de ces doux moments avant que la nouvelle petite famille parte à destination de Paris pour le jour de l’an.

Après moult conversations et confidences, Alex avait ce besoin de retourner aux sources, de là où il venait. Compréhensive, Cassandre acceptait de le suivre. Oh, ce n’était absolument pas elle qui allait dire non. Bien qu’en premier lieu, elle était là pour soutenir Alex, et en deuxième lieu, découvrir des choses sur son petit ami, elle n’allait pas dire « non » à la ville des artistes. C’était une pierre, deux coups. Et pour ce voyage, évidemment, ils avaient tout pour voyager sans trop de difficultés avec la petite après s’être renseigner à droite et à gauche, notamment pour prendre l’avion sans risque avec le nourrisson. Ce n’était pas comme s’ils avaient avoir au moins 7h de vol dans les pattes et n’imaginons pas non plus le décalage horaire. Ca devrait le faire ! Au final, le couple opta pour un vol de nuit pour que la petite puisse dormir durant le trajet et que pour ce soit un peu plus agréable pour tout le monde. En effet, en prenant un vol à 20h à l’heure new yorkaise, ils seront censés arriver vers 4h du mat. Mais en fait, à l’heure où ils arrivaient réellement… il est 10 heures du matin à Paris. Ca leur laissait le temps d’aller s’installer à l’hôtel, se poser, s’occuper d’Eden et commencer à visualiser ce qu’ils allaient pouvoir commencer. Une chose était sûre, Cassandre voulait absolument aller au Sacré Cœur. C’était loin où il y avait pas mal d’artistes qui venaient pour faire des portraits mais ça, ils avaient le temps d’y passer. Bref, bonjour Paris.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    15/1/2015, 12:54

En ce moment, la vie d'Alexandre Hyde ne pouvait être plus merveilleuses. Tant de choses s'étaient passées ces derniers mois, des choses qu'il ne croyait pas possibles.

En premier lieu, il y avait Cassandre. Cassandre Ramsey. Magnifique, sublime et merveilleuse Cassandre. Si il y a un peu plus d'un an la jeune femme n'était que pour lui la petite sœur d'un ami cher, aujourd'hui, elle était devenue la personne la plus importante de sa vie. Tant que pour la première fois de son existence, lui qui écumait les bars et se réveillait les lendemains avec de parfaits inconnus dans son lit, avait décidé de se poser. Enfin, a vrai dire, il n'avait pas décidé. Ça s'était fait, tout naturellement presque. Au début, ils avaient décidé de ne rien dire à personne. Seule Lorely fut au courant. S'il n'avait pas de soucis pour garder les secrets, celui-ci fut très difficile à garder ! Parce que du coup, ses amis pensaient qu'il était toujours célibataire, et on tenta même de lui refourguer une nana. C'était du coup un vrai casse tête pour ne pas éveiller de soupçons sans pour autant envoyer bouler toutes les candidates. Parce que du moment ou Cassandre et lui se mirent ensemble, il cessa net d'aller draguer. A quoi bon ? Ça ne lui manquait pas de tout de façon, et il savait que ça ne lui manquera jamais. Mais les fêtes de familles étaient une vraie galère pour lui … Et pour elle aussi.

C'est aussi avec joie qu'il accueillit Cassandre chez lui. Chez lui qui devint chez eux. Encore aujourd'hui Alex se rappelle la petite joie qu'il eu en voyant sur la boîte aux lettres : Hyde – Ramsey. Un petit bonheur de la vie. Il pu profiter de ses congés pour se mettre à réaménager l'ancien bureau en une jolie chambre de bébé. Cassandre décidait comment, et Alex faisait ! Même si la jeune femme se comportait comme un charme pendant sa grossesse, il n'allait pas lui demander de monter une armoire … Et c'est pas comme s'ils n'avaient pas un futur tonton hein ? Et puis, il était aussi heureux qu'elle vienne vivre avec lui. Disons que, même s'il n'était pas millionnaire, il gagnait très bien sa vie. Suffisamment pour nourrir et loger toute sa famille sans peine. Même s'il savait bien que Cassandre refuserait de rester à la maison. Au moins, elle pouvait se concentrer plus sereinement sur ses projets professionnels, sans se demander comment elle allait subvenir à ses besoins et ceux de son enfant. Problème réglé !

La grande délivrance pour Alex, ce fut lorsqu'ils se décidèrent à annoncer à leur famille et amis leur relation. Bon, à cette nouvelle, la moitié était déjà au courant. Peut importe, personne n'avait plus besoin de faire semblait au moins. Puisque maintenant, ils étaient sûr d'eux et de leur couple.

Mais le jour qui restera dans sa tête pour le restant de sa vie, ce sera sûrement le 15 octobre. Ce jour la, il écourta un cour qu'il donnait à la fac pour pouvoir emmener Cass à la maternité. Ce jour la, vint au monde la petite Eden. Dès qu'il posa les yeux sur elle, il su qu'il l'aimait. Il l'aimait, et il allait l'aimer, la chérir éternellement. Il allait l'aimer bien plus fort que tous les connards qui pourront croiser sa route. Eden était devenu à ce moment précis sa petite princesse, son petit trésor, sa fille chérie. Papa gâteau lui ? Fallait s'y attendre. C'est bien le premier à s'émerveiller dès qu'elle faisait quelque chose. Dès lors, il était devenu le mec le plus heureux du monde ! Il était avec une femme géniale, qui lui avait fait une petite fille magnifique. Bref, il était aux anges, et jusqu'à présent, il était toujours sur son petit nuage. Entre une compagne merveilleuse et une fille extraordinaire, que demande le peuple ?

Et bien, le peuple demandait encore autre chose. Depuis l'annonce de la grossesse de Cassandre, Alex n'avait de cesse de se demander d'ou il venait. Il savait juste qu'il venait de Paris. Que ses parents avaient perdu la vie lorsqu'il avait trois ans. Point barre. Tout au long de sa vie, il n'avait eu de cesse d'entretenir ce lien avec son pays d'origine. En prenant des cours de français. C'est pas parce qu'il y est né qu'il sait parler la langue naturellement. Enfin, ça n'avait plus suffit. Il avait besoin de savoir d'ou il venait. Alors, avec le soutien de Cassandre, ils avaient décidé de s'envoler en famille pour Paris.

Oh il se doutait bien que l'artiste qu'était sa compagne serait aux anges ! Tant de choses et d'oeuvres à voir, c'est pas comme si elle allait s'ennuyer. Lui, n'avait rien prévu. Si ce n'est se rendre sur la tombe de ses parents, au moins une fois. Il ne retournerait pas en France avant un moment, c'était l'occasion. Jamais il n'avait pu le faire jusqu'ici. Mis à part ça, il allait jouer les parfaits touristes ! Alors, après les fêtes de Noël, toute la petite famille s'était envolé pour le vieux continent, à la découverte de nouveaux horizons. Au moins, une fois arrivé sur place, Alex n'était pas vraiment perdu, comprenant la langue. Sans peine, ils s'installèrent tranquillement à l'hôtel qu'ils avaient réservé. Un hôtel plutôt classe, en plein cœur de Paris. Le métro n'était pas très loin, et tout était facile d'accès d'ici. Une fois avoir visité la chambre, défait les valises, changé la petite, ils pouvaient commencer à profiter de ces vacances.

Bon, que dirais-tu d'aller goûter la cuisine locale ? A force d'entendre du bien sur la nourriture française, ça donne envie.

Le temps de tout faire, l'heure avait quand même tourné. Et puis les petits repas donnés dans l'avion n'étaient pas spécialement bons alors...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    15/1/2015, 17:18

Sur le trajet en direction de l’hôtel, Cassandre ne pouvait s’empêcher de regarder un peu autour d’elle. Paris, Paris… Oui, elle était en France et elle ne rêvait pas. Cela changeait de sa ville natale ; et puis d’entendre une autre langue que l’américain faisait un peu bizarre, parce qu’une chose était sûre : Cassandre ne comprenait pas grand-chose. Bien que la jeune femme s’était achetée deux trois livres - l’un concernant le pays et le second pour essayer d’apprendre le français - ce n’était pas simple. Un jour avant leur départ, Alex passait le plus clair de son temps à la reprendre. N’empêche, entendre Alex parler français était bien plus que charmant, et n’imaginons pas comment la journée s’était finie, ce jour-là.
Eden aura sûrement plus de chance d’être bilingue cela dit, même voire trilingue. Ayant la double nationalité, Eden sera sûrement bien curieuse. Mais ça, c’était à voir dans les années à venir, Cassandre ne savait pas quel sera son choix.

Enfin arrivés à l’hôtel, pour déposer les bagages, s’occuper d’Eden, Alex lui proposait de manger un morceau. Après tout, pour être totalement « frenchie », autant commencer toute suite !

Je ne vais pas me faire prier ! Je crois avoir vu un bon resto dans l’avion... lâcha-t-elle en s’asseyant sur le lit, et feuilletant son livre qui lui servira de guide pour le séjour.

Il y avait une liste de resto, tout en démontrant où ils se trouvaient et comment on y accédait par le métro.

Celui-là ! « Les … mauvais garçons ».

Cassandre le disait d’une certaine manière qui pouvait être mal interprété. Cela se trouvait au 4ème arrondissement. Enfin bref, en tout cas, ça allait être journée détente et aux feelings. Cassandre récupéra son sac à main, ainsi qu’un sac avec quelques affaires pour Eden. O joie qu’ils allaient découvrir le déplacement dans Paris ; enfin comme si ça pouvait changer de New York, en réalité.

Arrivés au restaurant, celui-ci était le parfait type bistrot parisien mais ça avait l’air plus sympa. La ladite famille fut installée dans un coin. Eden était endormie dans sa nacelle, avec deux parents qui veillaient sur elle, si besoin. Cass’ regardait la carte, ne sachant que prendre pour le moment. Il y avait bien le choix, soit une salade lyonnaise en entrée ou du saucisson brioché, et quant au plat principal, du poulet fermier ou encore ces fameuses cuisses de grenouilles. Le serveur vint les voir pour la commande. Cass’ essaya de parler français mais en fait, elle ne mettait pas forcément les mots dans le bon ordre, rendant la chose plutôt comique.

Ca ne me réussit pas ! se reprit-elle en américain. J’abandonne.

On pouvait se moquer d’elle gentiment, il n’y avait absolument pas de mal, puisqu’elle riait d’elle-même également. Au final, Cass’ avait opté pour la salade et les cuisses de grenouille pour goûter. Après, elle pourra en dire autant rentrée aux Etats-Unis et se vanter auprès de son frère qui voudra immédiatement apprendre de nouvelles recettes. Cass’ laissa Alex faire son choix. Le regardant, la brunette était plutôt heureuse d’être là avec lui pour ce moment. Enfin, ce n’était pas comme si c’était nouveau, non plus. Pour dire, elle était bien avec Alex. Elle ne s’imaginait pas en arriver là dans sa vie. L’année précédente, elle faisait sa vie, tout simplement… Et elle ne pensait pas tomber aussi bas ou encore avoir une relation aussi sérieuse de nouveau, et aussi rapidement… Pour ne pas dire tomber amoureuse rapidement et surtout d'Alex. Depuis Dunstan, elle aurait cru voir sa confiance envers les hommes s'ébranler. Au début de sa relation avec Alex, Cassandre devait avouer qu'elle avait eu des doutes qui n'empêche, s'étaient peu à peu envolés. Jusque-là, Cassandre ne regrettait absolument rien et ça pouvait absolument se voir puisqu'elle respirait le bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    15/1/2015, 20:05

Cassandre semblait être d'attaque pour aller manger un morceau. Vu qu'ils étaient la pour plusieurs jours, ils allaient avoir l'occasion de découvrir plein de restaurants ! Peut être pouvaient ils même demander au personnel de l'hôtel s'il y en avait un de sympathique à leur conseiller. En attendant, c'est Cassandre qui s'occupa de trouver quelque chose de sympa. Rien que le nom lui plaisait, alors, c'était vendu pour lui ! Leurs affaires de prises, la petite dans sa poussette bien au chaud, et les voilà parés !

Une fois sur place, ils découvrirent les lieux, avec plaisir. Cela faisait restaurant familial en fait. Cela lui plaisait. De tout de façon, ils auront l'occasion de se faire des restaurants plus chics quelques soirs. C'est pas pour rien qu'au moment de faire leurs valises Alex lui avait glissé l'idée de prendre des vêtements plus classes. Parce que pour la journée, pour se promener, ni elle ni lui n'allait se mettre sur son 31 ! Des vêtements chauds et confortables étaient surtout de rigueur. Alex trouva charmant le fait que Cassandre tente de se dépatouiller en français pour passer sa commande. Même si ça ne voulait rien dire, le serveur comprit tout de même ce que voulait la jeune femme, avec un sourire il prit sa commande. Alex eu moins de mal à passer la sienne, une salade et de la viande en plat principal.

Que Cass s'essaye au français faisait vraiment très plaisir à Alex. Qu'elle s'intéresse à son monde entre autre. C'était un plaisir aussi de lui donner quelques cours de langue, surtout si à chaque fois ça finissait par déraper. Il se gardait bien de dire combien de femmes il avait charmé en sortant des phrases en français ! D'ailleurs, il comptait bien apprendre cette langue à Eden. Juste pour l'habituer, pour le moment quand il lui parlait, il lui sortait des trucs genre : ma petite princesse. Ça au moins, Cassandre savait ce que cela voulait dire c'est sûr. Puisqu'à sa chère et tendre il lui sortait des : mon amour. Hé, c'est qu'Alex était un dragueur. A quoi ça servait s'il ne pouvait pas continuer à draguer Cassandre ? Enfin, leurs commandes finirent par arriver devant eux. Les salades qu'ils avaient pris en entrées devant eux, ils pouvaient commencer.

Et bien bon appétit ! Et puis, à nos premières vacances en famille.

Ajouta t-il en levant son verre. Certes un verre d'eau mais qu'importe, il s'en fichait. Il était juste heureux d'être la avec sa petite famille. Ainsi il se fit un plaisir de goûter sa salade, qui était, il faut le dire, fort sympathique.

Alors dis-moi, pour cette première journée y a t-il quelque chose que tu souhaiterais faire ?

Si il avait aussi des idées de choses à voir, quelque chose lui disait que Cassandre en avait davantage. Tant de choses à voir et à faire !

Visiter un musée ? Un lieu ? Juste se balader ?

En plus, les décorations de Noël étaient toujours la, c'était plutôt chouette. Un soir ils se feront les Champs Elysées, c'est obligé ! Pour sa part, il ne souhaitait pas aller à la tombe de ses parents de suite. Peut être le lendemain ou le jour d'après.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    16/1/2015, 15:29

Pépère, le stress n’était pas au rendez-vous pour leurs premières heures sur Paris. Un bon resto pour déguster la gastronomie française, autant commencer par une bonne régale. Certes, ils avaient encore tout le séjour pour faire différents styles de restaurant. Cela dit, les salades arrivant, ils pouvaient commencer à déguster. Cass’ leva à son tour son verre. Au moins, si on pouvait se contenter de peu dans la vie. Il en fallait peu pour être heureux.

Quel sera le programme de la journée ? Evidemment, Cass’ avait sa petite idée dans la tête puisqu’elle avait son livre magique dont elle avait feuilleté les pages un peu plus tôt. D’ailleurs, elle ressortit ce livre qu’elle garda sous le coude puisqu’il y avait le plan de la ville.

Comme on est dans le quartier, on ne peut pas louper la Cathédrale de Notre-Dame.

Ca serait bête de passer à côté d’un tel monument historique, non ?

Et puis j’ai vu qu’il y a le Centre nation d’Art et de Culture.

Non, Cassandre ne prenait pas du tout le malin plaisir de faire le guide et de tout décider. Oh, il n’y avait rien de mal là-dedans. Le couple faisait la paire pour ça : Cass’ était sûrement sans surprise aux vues de son choix et Alex était aussi curieux. Ca marchait comme sur des roulettes. Quoique, Cass’ lui mettait effectivement la corde au cou, en fait…

Après le repas, le séjour pouvait continuer en se dégourdissant les jambes jusqu’à la Cathédrale qui était tout simplement magnifique. Pas forcément pour le style. D’ailleurs, pour charrier leurs amis américains, le téléphone était magique pour prendre une photo devant le monument et de le leur envoyer. Vu l’heure qu’il était, le jour s’était déjà levé il y a bien longtemps à New York.

La promenade se finit alors au Centre national d’art et de culture Georges Pompidou avec une belle collection d’art moderne, de sculptures, de peintures, de photographies, d’architecture ou encore en ce qui concernait le Cinéma. Cassandre était peut-être un peu trop dans son élément. Quoique, elle ne connaissait pas forcément tout mais tout de même, rien ne l’arrêtait sur le sujet. Rien n’arrêtait une artiste !

La promenade se terminait. Déjà pour Eden mais il y avait aussi le nombre d’heures de vol qui pouvait carrément casser en fait. Le couple pourrait profiter Paris de nuit un autre soir. Eden couché. Cass’ et Alex avaient leur moment à eux. La jeune femme se trouvait allonger à plat ventre sur le lit, une main lui tenant la tête.

Je suis exténuée… Tu m'as trop promenée !

Elle, mauvaise langue ? Pas du tout !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    19/2/2015, 20:41

Vraiment il l'avait trop promenée ? Et bien qu'elle ne se plaigne surtout pas, puisque ce n'était que le début !

Le lendemain de ces aventures, le lundi 29, l'attraction principale si tel est le mot juste, fut la visite à la tombe des parents d'Alex. C'était la première fois de sa vie qu'il s'y rendait. Forcément, ayant quitté la France à ses trois ans, c'était la première fois qu'il y retournait depuis. Ainsi toute la petite famille se retrouva au cimetière du Père Lachaise, Même si d'un point de vu extérieur ça pouvait être banal, Alex ne s'attendait pas à être pris d'une émotion particulièrement forte au moment ou il vit le nom de ses parents sur le marbre. Il ne fondit pas en larmes ou quoi que ce soit, mais il en fut vraiment ému. Il n'était pas spécialement croyant, mais à ce moment il ne pu s'empêcher de leur adresser une prière en pensées. Celle-ci terminée, il avoua à Cassandre qu'il ne savait presque rien d'eux. Son oncle le frère de son père, avait perdu le contact avec lui longtemps avant sa mort. Du coup, les quelques fois ou il avait des questions à poser, il n'avait pas de réponse. Petit ça le chagrinait, mais en grandissant, il avait appris à faire avec. C'est pour ça que ce voyage lui tenait à cœur. Il pouvait ainsi comprendre pourquoi son père a quitté l'Amérique pour vivre ici et y rencontrer sa mère. Cette visite ne le chagrina en aucun cas. Au contraire, elle lui redonna comme un souffle de vie si on peut dire ainsi. Il s'était retourné, avait embrassé Cassandre et Eden, mesurant toute la chance qu'il avait de les avoir. C'est peut être à ce moment précis que le petit Alexandre Hyde pu faire le deuil de ses parents, pour embrasser pleinement sa vie d'adulte.

Ensuite, ils s'en allèrent dans la rue ou vivait la famille Hyde avant le décès de ses parents. Ça lui fit drôle de revoir cette rue et l'immeuble dans lequel il avait grandi. Ses souvenirs de cette époque étaient flous, mais au moins, il était content de voir qu'a peine avait il vu la devanture de l'immeuble, si parisienne, il la reconnue. Le reste, il découvrait. Se disant qu'il n'allait pas non plus passer la journée à ressasser le passé, la petite famille se mit à continuer à jouer les touristes. Après avoir mangé un morceau, ils allèrent au Louvres. Franchement, Alex n'était pas un fou des musées et d'Art comme l'était Cassandre, mais il devait reconnaître qu'il y avait des choses magnifiques la dedans ! Ça vallait vraiment le coup d'oeil. Et puis, il se promenait avec une artiste, et du coup, y allait de son petit commentaire ou de sa petite anecdote, rendant la visite bien plus intéressante. De tout de façon, c'était la vie qui était bien plus intéressante aux cotés de Cassandre.

Puis, le mardi, ils optèrent pour traîner dans le quartier du Sacré Coeur. Le paradis pour Cassandre ! Hier c'était le moment d'Alex, aujourd'hui c'était davantage le sien. Mais ça ne le dérangeait pas. Au contraire même, ça l'arrangeait pas mal ! Depuis hier, il y avait une idée qui avait germé dans son esprit, et qui en très peu de temps, avait déjà fait son chemin. Peut être était elle la bien avant et qu'il fallait juste un déclic. Bon en tout cas, il était décidé. Forcément son idée pouvait être un peu casse gueule, peut être aurait il un refus de la part de Cassandre, mais ce matin, en se réveillant auprès d'elle, encore endormie, il eu une seule et unique pensée. Il l'aimait, et voulait se réveiller tous les jours de sa vie à ses cotés. L'idée lui sembla folle sur le moment, et en fait, elle lui semblait toujours ainsi. Mais la vie n'est elle pas une succession de folies ? Il était décidé. Il allait demander la main de Cassandre. Et pourquoi ne pas profiter de se trouver ici, à Paris ? Il avait pris sa décision.

Alors, toute la petite famille se promenait gaiement dans le quartier près du Sacré Coeur. Ils se trouvaient sur cette place ou tous les artistes étaient étalés la, avec leurs chevalets et leurs pinceaux. Cassandre semblait être au paradis en voyant tout ça. Pas étonnant, c'était son univers après tout. Elle était tellement enthousiaste qu'elle se retrouvait à papoter avec des artistes de choses et d'autres. Sincèrement, Alex ne comprit pas la moitié. C'est parce qu'il se dit que c'était le moment ou jamais. Il voulait tout de même avoir une bague à présenter à Cass lors de sa demande. Et pour ce, il allait avoir besoin d'un complice. Une complice en fait. Eden lui pardonnera sûrement. Pendant que la jolie brune papotait, Alex prétexta un truc genre besoin de changer la couche de la petite, et la laissa un instant le temps de trouver un endroit ou la changer. En fait, il avait repéré une bijouterie pas loin, et s'y rendit. La petite dans les bras, il observait chaque bague disponible. Il demanda même à Eden son avis, si elle pensait que telle ou telle bague plairait à sa maman. Bon, peut être qu'un rot voulait dire non. Puis, il la vit. LA bague ! Ze ring ! Elle était parfaite. Une sublime bague en or blanc, surmonté d'un magnifique diamant. La forme de cette bague était tout à fait originale, et très belle. Vraiment le genre qui pourrait plaire à Cassandre, du moins, il l'espérait. Sans regarder le prix, il demanda au vendeur de la lui mettre dans son plus bel écrin. La bague dans la poche, heureux, il pu ressortir, et tous les deux retouvèrent Cassandre, toujours à papoter d'Art. Elle ne se doutait de rien. Parfait ! Son plan était en marche ! Après avoir testé une crêperie, ils eurent droit à leur après midi musée, celui du musée Grevin. En voilà un musée amusant ! C'était drole de voir ces figures connues, et de faire des photos avec, comme de parfaits touristes ! Eden y avait meme eu droit.

Le 31 décembre arriva. Ils s'apprétaient à feter le nouvel an loin de leur famille et de leurs amis. Mais ça ne les dérangeait pas. Au contraire. Pour ce soir, Alex avait prévu un truc. Oui, la demande. Pour ça, Alex avait demandé à la reception de l'hôtel quels étaient les restaurants chics de la capitale. On lui conseilla Le Baudelaire, dans le 1er arrondissement. Ils y servaient de la cuisine gastronomique française et apparement, c'était excellent. Pour le coup, Alex eu énormément de chance. Il pu réserver une table le matin même, car des personnes avaient annulé leur réservation. Une chance de cocu comme on dit. Aussi, s'ils s'étaient promenés dans les boutiques de la ville, Alex en avait profité pour inciter Cassandre à choisir une belle robe pour ce soir, sans lui dire pourquoi. C'est une fois de retour à l'hôtel, les sacs posés, qu'Alex finit par cracher le morceau. Il lui dit de se préparer et de se mettre sur son 31 ( ça tombe bien ils étaient le 31 avait il dit) parce que ce soir, ils allaient au restaurant ! Heureusement il le lui avait dit largement avant, le temps qu'elle se prépare. Et que lui aussi. Et qu'Eden soit prête également. Pendant que Cassandre terminant de se faire une beauté, Alex observait son reflet dans le miroir. Il avait mis un costume noir et une chemise blanche. Ah non, ce soir, ça rigolait plus ! Ce soir, c'était le grand soir. Il vérifia dans sa poche que la bague était toujours la, puis regarda Eden d'un air complice. Comme il espérait qu'elle dise oui ! Une fois tout le monde prêt, ils prirent le taxi pour se rendre au Baudelaire.

Les voici donc tous les trois, dans leurs plus beaux apparats, assis à cette table dans ce restaurant super. On leur avait offert une coupe de champagne de de bienvenue pour le nouvel an, quelques amuses bouches, et les menus. Bien sûr, seul celui d'Alex avait des prix. Ok c'était cher, mais on ne demande qu'une fois dans sa vie, normalement, une femme en mariage. Au moins, Alex se dit que c'était bien d'être lui dans ces situations. Parce que petit à petit, il sentait le stress monter. Quand lui demander ? A quel moment exactement ? Avant le dessert ? Après ? En tout cas avant l'addition.

Prends surtout ce que tu veux, fais toi plaisir ! Personnellement, je vais prendre le 2eme menu dégustation.


L'avantage dans ce genre de resto, c'est qu'il y avait des menus proposant plusieurs choix pour chaque plat. Ce sera du foie gras, puis du canard pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    19/2/2015, 23:49

Pour ce voyage, ils n’étaient qu’au début. L’aventure continuait. C’était loin d’être fini. Pas encore ! Cassandre n’avait pas envie de rentrer toute suite sans avoir tout vu. Déjà pour la journée, elle avait été aux anges, ce n’était pas forcément pour en arrêter là…

Le lendemain, la petite famille allait se reposer sur la tombe des parents d’Alex. A la base, leur petit voyage avait été dans ce but-là. En partie. Cassandre savait pertinemment que ça turlupinait le père de sa fille et elle voulait être là pour lui. Non seulement elle voulait être là pour lui mais c’était aussi l’occasion d’en apprendre un peu plus sur sa famille, où il avait vécu – pour le peu de temps soit-il ! – et tout simplement savoir d’où il venait. En arrivant sur les tombes, Cass’ resta pas très loin de lui, silencieuse, lui laissant le temps qu’il lui fallait pour ces retrouvailles… Ce n’était pas comme si ça faisait 30 ans qu’il n’était pas venu ici…Les yeux rivés sur les tombes, Cass’ se disait qu’elle aurait bien apprécié les rencontrer une fois dans sa vie, et/ou même leur présenter leur petite fille qu’elle tenait dans ses bras. Et puis elle demandait à quoi ils ressembleraient aujourd’hui. Elle avait déjà une vague idée puisqu’Alex lui avait déjà montré une photo, certes, ancienne, mais elle pouvait mettre un visage sur ces êtres chers disparus. La première fois qu’elle avait découvert la photo, elle s’en souviendrait comme si c’était la veille : c’était un moment où elle rentrait à la maison, tout en déposant ses affaires, elle découvrit Alex dans le canapé en train de parler à Eden avec une photo dans les mains. Pour dire, ça l’avait marqué. Mais aussi autre chose, elle aimait la façon dont Alex s’occupait de leur fille. Il était attentionné mais avant tout un vrai papa poule.

Après ce moment purement familial, ils étaient partis pour une grande promenade… D’abord, dans les rues d’enfance d’Alex, ils finirent au Louvres. Un autre paradis sur terre pour la jeune femme, c’était le cas de le dire…Il y avait de tout : de l’Antiquité à l’art d’aujourd’hui. Il y avait vraiment de tout et c’était tellement grand. Cassandre se ferait un plaisir de passer deux jours sur place – en comptant le camping. Elle ne pouvait s’empêcher raconter des anecdotes : pas forcément sur la culture grecque pour l’Antiquité mais aussi pour certains peintres. D’ailleurs, connaissant quelques tableaux, Cassandre n’aurait jamais imaginé les voir un jour en vrai, sous ses yeux. Ce n’était pas comme si Paris était à côté, qu’elle y allait tous les jours et se liait d’amitié avec la Joconde !

Le lendemain, non, le couple n’avait pas dormi au Louvres. Quand même ! Et ce, pour continuer la visite, cela se continua au Sacré Cœur … Comment voulez-vous que Cassandre résiste à tout ça ? Surtout pour rencontrer les artistes sur cette place particulière ? La brunette y passerait également des heures entières, rien que pour discuter avec ces gens-là, et même rien qu’à dessiner. Elle sauterait de partout si elle ne se retenait pas, enfin, c’était un peu difficile, en fait. Après avoir fait le tour, voilà qu’elle entamait la conversation avec un artiste. D’ailleurs, ils parlèrent des techniques de dessins, etc. Alex en profita pour lui dire qu’il allait changer Eden. Cass’ les regarda s’en aller avec le sourire avant de reprendre sa conversation, et surtout, culottée comme elle était, elle lui relevait le défi de le dessiner lui. Tout en prenant son crayon et une feuille, elle dessina avec plaisir, tout en ne se doutant absolument pas qu’en fait, son cher Alex était dans une bijouterie. Elle était à milles kilomètres de là…
Après quelques heures sur cette place et la visite de la Basilique, ils se dirigèrent vers le musée Grévin où là, niveau statue de cire, il y avait un peu de tout. D’abord des célébrités françaises inconnues aux yeux de Cassandre mais quant aux artistes internationaux, c’était autre chose : ils avaient le droit à Michael Jackson, Elton Jones et puis certains personnages de films comme Indiana Jones. En fait, le meilleur dans tout ça était bien sûr l’un des personnages des jeux vidéos : Lara Croft. Hey, vous croyez quoi ? Ce n’était pas comme si elle n’avait pas passé des après-midi avec Erwan à jouer aux jeux vidéo pendant leurs années lycée. Forcément, en revenant, Cassandre pensait narguer son meilleur ami, pour ça !

Le 31 décembre arriva alors, et pour la journée, ils avaient décidé d’y aller tranquillou, soit faire les magasins. Ils étaient à Paris alors pourquoi pas ne pas en profiter, et pourquoi ne pas prendre également des souvenirs pour ceux qui étaient restés aux Etats-Unis. C’était bien beau de narguer leurs amis/familles mais tout de même. Cass’ avait déjà quelques trucs pour son frère Chris et Ryan, ses parents, Tex et Haylie, ainsi que Lorely et Erwan. Pour dire, ce n’était pas comme si Cass’ venait d’une famille nombreuse et avait beaucoup d’amis. Pour le peu qu’elle avait, ça lui convenait très bien… Ces personnes lui rendaient bien. Ils ont toujours été sa famille et le sera toujours. Bien sûr, elle n’oubliait pas d’inclure la nouvelle actuelle : Alex et son petit soleil au nom d’Eden.
D’ailleurs, Alex lui avait soufflé de prendre une robe. Tiens, il comptait la sortir où dans la soirée ? Est-ce qu’elle pourrait lui décrocher les vers du nez ? Même pas ! Nada ! Il n’y avait rien de pire pour la faire brûler d’impatience. Bon, pour une fois, elle se laissait guider par la surprise… Elle ne saurait pas de suite mais en tout cas, ça n’allait pas l’empêcher de se mettre sur son 31. Oh, ce n’était pas comme si après la naissance d’Eden, elle allait se laisser aller. Après tout, il fallait tout de même un minimum qu’elle prenne soin d’elle ? Elle restait, tout de même, une femme. N’était-ce pas normal de vouloir se sentir toujours et encore désirable ? Et surtout aux yeux d’Alex. Alors pour le coup, elle arriva à trouver une magnifique robe noire, sans bretelle. Et évidemment, elle n’avait pas oublié d’aller partir à la quête des chaussures…
A l’hôtel, déposant les paquets et s’occupant également d’Eden qui était toujours en âge d’être au petit soin, ils prirent le temps de se préparer. Quand Eden fut occupée, Cassandre laissa Alex s’en occuper car il voulait l’habiller. La brunette lui laissa ce plaisir pendant qu’elle allait occuper la salle de bain pour prendre une douche afin de se détendre, puis entourée d’une serviette, elle sécha ses cheveux, les coiffa, et se maquilla légèrement. Ceci fait, elle finit par enfiler sa robe ainsi que les chaussures… Alex, lui, était habillé d’un costard. Pour dire, il n’y avait pas photo : les mecs à costard … c’était la classe. Bon, pas que ça changeait à d’habitude, Alex était toujours aussi bien habillé pour son boulot. Il avait toujours été classe et séduisant. Mais là, pour la soirée, c’était pour elle, et rien qu’elle. Elle n’était pas prête à le lâcher. Quant à Eden, elle était habillée comme une petite princesse. De toute manière, elle était tous les jours une princesse. C’était sa petite princesse… Malgré le fait qu’elle avait espéré avoir un garçon, non, elle était heureuse d’avoir une fille. Peut-être qu’un jour, ça évoluera. Mais ça, elle le garda dans le coin de sa tête.

Tout le monde prêt, c’était parti pour la surprise : le restaurant, et d’ailleurs, soi-disant nommé « le Beaudelaire ». Rien que de nom, ça en jetait ! Arrivés sur les lieux en taxi, Cass’ put découvrir les lieux et pour dire, c’était magnifique ! Elle n’était pas forcément habituée à ce genre de lieu, pour ne pas dire pas du tout. La jeune femme n’avait pu cacher son émerveillement. Pour fêter le nouvel an, c’était la classe ! Quand Alex avait prévu ce resto, franchement ? Parce que pour un jour pareil, pour avoir une place, c’était du luxe ! C’était magnifique en tout cas !
Passé à table, coupe de champagne pour commencer, Cass’ regarda le menu. Pour dire, il y avait le choix et hésitait. Se pinçant la lèvre inférieure, elle était en pleine réflexion…

Hum… Dur dur de choisir !

Elle regarda son menu dégustation pour voir en quoi il consistait. En tout cas, le foi gras lui ferait bien envie, ainsi que du bœuf par la suite… pourquoi pas ! Cela dit, elle se décida bien vite… Elle déposa le menu sur la table et ne put s’empêcher de lever le nez pour voir les décors.

Pour une surprise, ça en est une ! fit Cass’ en revenant à lui avec le regard pétillant.

Elle ne se doutait absolument pas que ça était fait au dernier moment.

Cachotier !

Comment la séduire? En meme temps, il savait très bien le faire avec ses manières et ses "mon amour" en français... Pour dire, depuis qu'ils étaient ensemble, elle découvrait des facettes qu'elle appréciait et qui même jusque-là la faisait ... finalement chavirer.

Bon, était-ce la seule surprise de la soirée? Sans aucun doute. Et Cass' n'avait pas à stresser non plus? Non pas qu'elle aimait avoir le contrôle sur tout, hein? Pas du tout ! Et pis ça serait renié d'être une Ramsey. Mais à part ça, elle était très facile à vivre. Mais peut-être qu'en le draguant, elle en saurait plus? Qui savait? Bon, autant laisser tomber au final ? Oui, c'était ce qu'elle allait faire ...

Elle prit sa coupe de champagne et la leva pour trinquer :

A ... notre dernière soirée de l'année ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    20/2/2015, 11:45

Fallait pas croire que parce qu'il avait reservé dans un restaurant comme ça qu'Alex était un habitué des lieux chics. Il n'était qu'enseignant, son salaire n'était pas non plus élevé au point de manger dans des endroits comme ça tous les quatre matins. Mais c'était suffisant pour se faire plaisir de temps en temps. Ceci dit, il n'était pas moins impressionné pas l'endroit. A son tour il prit sa coupe pour trinquer avec Cassandre.

A notre dernière soirée de l'année.


En espérant qu'elle soit inoubliable. Puis le serveur vint à leur table afin de passer commande. Il laissa donc Cassandre faire en première avant d'annoncer ce qu'il prendrait. Avec ceci, il demanda à ce qu'ils aient une bonne bouteille de vin pour aller avec le repas. Franchement, Alex n'était pas regardant sur les dépenses, mais pour le coup, il n'allait pas regarder le montant de l'addition en payant. Mais rien n'était trop beau pour Cassandre, et surtout avec ce qu'il avait prévu.

En tout cas je suis vraiment content que tu sois venue ici avec moi. Oui toi aussi ma puce.


Dit-il à Eden, toute sage dans sa nacelle. Toute sage sûrement parce qu'elle avait mangé avant de partir et qu'elle s'apprétait à dormir oui. Ah la vie des enfants, si simple ! Puis il regarda de nouveau Cassandre.

Tu es vraiment magnifique, et cette robe est très bien choisie.


Tellement que ça lui foutait un coup de pression en plus ! Ah pour fanfaronner et faire le guignol il y avait du monde, mais la … Non de toute façon, hors de question de faire marche arrière. La bague était bien dans sa poche, il avait vérifié cent fois avant de venir. Tout semblait aller avec lui pour cette demande si spéciale. Par la suite, le serveur revint avec leurs entrées. Tout cela semblait vraiment délicieux, et c'était très bien présenté, rien à dire la dessus. Une œuvre d'art mangeable entre autre.

Bon appétit ma chère !


Dit-il en français. Parce qu'un plat arrivé en plus était égal a du temps en moins avant de poser la question fatidique!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    2/3/2015, 21:13

Cassandre était tout de même émerveillée, il fallait l’avouer. Pour dire, ce n’était pas le genre d’endroit où elle viendrait manger tous les midis et auquel elle aurait pensé en premier lieu. Si ça se savait, elle serait milliardaire et vivrait en permanence ici à Paris car c’était une magnifique ville. Tout était des plus romantiques... Les commandes prises, le couple pouvait discuter tranquillement.

Je crois que je ne raterais pas ça pour rien au monde ! Je suis contente de t’accompagner ici…

Paris, certes, elle en avait rêvé et d’ailleurs, elle ne lui avait jamais caché. Bien avant qu’il se passe quelque chose entre eux, cela dit. Mais aujourd’hui, tout était différent puisqu’ils étaient ensemble, ils formaient une famille, et ce voyage, Alex en avait besoin. Cassandre était tout aussi curieuse de savoir d’où il venait, et puis, qui serait-elle si elle n’était pas là pour le soutenir ? Franchement ! En tout cas, le fait de le voir aussi gaga face à Eden la faisait plutôt délirer.

Je trouve qu’elle te ressemble de plus en plus.

Y’a pas à dire, y’avait pas photos là-dessus ! Notamment au niveau des yeux, Eden avait récupéré ceux d’Alex. Ce dernier ne changeait pas, toujours à complimenter. Au moins, sa robe choisie lui faisait de l’effet et encore heureux qu’elle continuait à lui plaire, c’était bien son but !

Quelqu’un m’a dit de prendre une robe, je ne fais pas les choses à moitié ! fit-elle, une de ses manières de dire « merci ». Et elle ne dirait pas qui c’est ce « quelqu’un », c’était peut-être un inconnu… Ah non, en fait !

Surtout que la salle est magnifique ! C’est une bonne surprise ! C’est un endroit rêvé pour une salle de mariage, tu ne trouves pas ?

Cassandre disait ça comme ça mais le jour où elle aurait l’occasion de se marier, elle ne saurait comment elle l’organiserait, ce qui la ferait rêver sur le coup. Toutes les jeunes filles avaient déjà une idée dans la tête mais pour elle, … du romantisme ? De l’inattendue ? Bien possible. D’ailleurs, ce n’était pas à un mariage où Alex et elle s’étaient vraiment rencontrés pour la première fois ? Genre celui de Tex et Haylie ? La première fois où Cassandre avait rencontré la première fois Haylie, c’était lorsque Tex et elle avaient emménagé ensemble et encore, ce jour-là, il n’y avait pas que ça. Cela dit, en cinq années, il y avait eu du chemin…

Qui aurait cru qu’on finirait ici, ensemble ?

Pas eux, en tout cas… Et encore moins il y a un an, jour pour jour, lorsque les Ramsey-Wolfe débarquaient chez Alex pour fêter le nouvel an. Cela dit, le serveur apporta enfin leur plat. Le fait d’entendre Alex parler français, Cassandre ne pouvait s’empêcher de craquer… un petit peu, beaucoup. Bon appétit, my love !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    2/3/2015, 22:36

Elle lui ressemblait sérieux ? Et bien elle en avait de la chance cette petite ! Si c'était pas la un sacré avantage dans la vie, il ne savait pas. Alex regarda sa fille avec un sourire et déclara ;

Alors notre petite Eden sera une sacrée tombeuse !


Oui comme quoi s'être casé et avoir eu une fille ne changeait pas Alex dans le fond, toujours prêt à faire le guignol ou à s'envoyer des fleurs de temps à autre. Même s'il préférait les envoyer à Cassandre ces derniers temps. Ces derniers mois plutôt. C'était bien plus sympathique de continuer de draguer la femme qu'il aimait. Normal me diriez-vous. A la phrase de Cassandre, Alex ne saurai dire ou il avait trouvé le self contrôl dont il fit preuve. Une salle parfaite pour une demande en mariage ? Oh si elle savait … La preuve que non, parce que le stress monta encore d'un cran ! Il est vrai que jamais Cassandre et lui n'avait parlé sérieusement mariage et compagnie. Peut être qu'Alex aurait dû tâter le terrain avant de se lancer la dedans ? Non c'est pas ça mais il avait dans la poche une bague spécialement prévue pour cette occasion, alors si c'était pour essuyer un refus … Il pouvait peut être en profiter pour poser une petite question, tout à fait innocente ?

Tu penses à ce genre de chose ? Au mariage, tout ça ...

Si du coup, Cassandre lui disait clairement que non, il allait devoir remettre ses plans à un autre jour … Le repas arrivé, ils purent se mettre à l'attaque. La première bouchée fut merveilleuse.

Y'a pas à dire, c'est sacrément bon.


Au prix ou ça était en même temps, heureusement. Cassandre émit une réflexion on ne peut plus juste. Très franchement, jamais il n'aura cru finalement se caser avec elle ! Enfin, ni se caser avec qui que ce soit ! Encore moins avoir un enfant. La vie est pleine de rebondissements !

C'est vrai qu'on a parcouru un sacré chemin depuis nouvel an dernier.


Fit Alex, légèrement pensif. En un an il s'était passé des choses. Ils avaient finalement commencé à se tourner autour avant de tomber très vite dans les bras l'un de l'autre et de concevoir un enfant. Entre temps, elle était sortie avec un type qu'Alex avait détesté comme pas possible. C'est juste plus tard qu'il avait reconnu être jaloux. Il s'était passé du temps avant qu'ils ne se mettent vraiment ensemble, l'avouent à leurs proches, et finalement, qu'Eden vint compléter ce tableau parfait. Alex regarda alors Cassandre. C'est vrai. Il était heureux. Elle le rendait heureux. Puis, l'entrée terminée, les serveurs vinrent les débarasser. Un plat en moins. Et moins de temps pour réfléchir à quand poser la question fatidique ! Et non, pas question de se défiler ! Il allait faire sa demande et ce soir!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    15/3/2015, 22:27

Tel père, telle fille ! C’était ce qu’on disait, hein ! Cela fit plutôt sourire Cassandre. Oh, c’était certain qu’Eden deviendrait sans aucun doute une magnifique fille. Cass’ se demandait à quoi elle ressemblerait plus tard, la personnalité qu’elle aurait. Et pour ce qui était de faire tomber les mecs à ses pieds, elle n’en était pas encore là. Laissons au temps le temps, car Cass’ n’était pas forcément prête à la laisser grandir. Et dire que ça faisait déjà deux mois et demi qu’elle avait accouché… Le temps passait beaucoup trop vite…

Le sujet dériva alors sur le mariage. Effectivement, Cass’ en parlait par rapport à la salle. Quelle fille ne rêverait pas finir ici dans cette pièce digne d’un Disney de princesse pour se marier ? Pour elle, si elle devait imaginer son propre mariage, à vrai dire, la brune ne savait vraiment. Et d’ailleurs, Alex y demandait si elle y pensait ?

Un jour, peut-être !

Vous imaginez Alex et elle, mariés un jour ? La vie réservait tellement de surprises alors pourquoi pas ! Et elle ne croyait pas si bien dire. Déjà l’une des plus grandes surprises était Eden. Cass’ ne s’attendait pas à être mère maintenant, et elle n’avait pas été forcément préparée pour ça ! Mais qu’importait car dans le fond, Eden était l’une des plus belles choses qui lui était arrivée.

A savoir quand, j’en sais rien. Je préfère vivre le moment présent et non voir comment je serais dans cinq ans.

Après vivre le moment présent, se voir comment on allait être dans un an, à la limite… ce n’était pas forcément le mieux ? Déjà comme déjà dit, un an plus tôt pile, jour pour jour, tous les deux ne pensaient pas avoir un enfant ensemble… Et dire que cette soirée-là, eux et le groupe d’amis avaient tripé sur qui allait se marier en premier… Alors bon ! Cass’ n’était pas du genre à se prendre la tête, et préférait se laisser aller comme bon lui semblait. Alors que contrairement à elle, ses parents la tannaient d’ailleurs à ce sujet.

Ca ne te fait pas rêver, toi ?

Cassandre le regarda un peu suspicieux. Genre, il ne fallait pas que ça lui donne des idées tout ça, hein ? Parce que sérieusement, personne ne lui ait demandé pour le moment sa main mais elle devait avouer que si un jour ça lui arrivait vraiment, elle ne saurait comment elle réagirait, en fait.

En tout cas, c’était clair que c’était magnifiquement bon tout ça. L’entrée finit, les serveurs viennent récupérer le plat vide. Maintenant il n’y avait plus qu’à attendre la suite.

Tu penses à quoi ? demanda-t-elle quand elle remarquait qu’Alex était pensif. A vrai dire, c’était assez rare qu’elle le voyait ainsi, voire quasi pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    16/3/2015, 13:27

Un jour peut être. D'accord. Ce n'était pas un oui j'aimerais tant porter une robe blanche de princesse, ni un non quelle idée à la con sérieux ! Mais, à la façon dont elle le disait ça semblait plus pencher vers une idée positive. Peut être qu'il se faisait des films après. Parce que s'il voulait lui demander sa main, c'est parce qu'il espérait une réponse positive de sa part. Si ça ne lui donnait pas des idées ? Il haussa les épaules et fit d'un air rêveur :

Je ne sais pas trop … peut être …


Après tout, qui il y avait encore un an était le dragueur invétéré du coin, incapable de rester en place ? Au moins, avec un peu de chance, jamais Cassandre ne s'attendrait à ce qu'il lui demande sa main ce soir. Et puis, il n'allait pas dire non plus que ce n'était pas un lieu magnifique comme celui la qui l'avait poussé dans cette direction. Elle saura un jour ou l'autre, peut importe sa réponse, que c'est suite à la visite sur la tombe de ses parents que l'idée à germé. Peut être était elle la depuis un moment, mais c'est à cet instant que cette idée un peu folle avait prit vie. Se dire qu'il avait de la chance de l'avoir elle, et, l'idée de l'épouser était à ses yeux la meilleure au monde. Cela dit, à voir si cette envie était partagée. Au moins, sa jolie compagne n'était pas contre l'idée du mariage. A quoi il pensait ?

A l'année qui vient de s'écouler. Je ne pensais pas vivre autant de chose en l'espace de 12 mois pour tout te dire.


Et encore, l'année n'était pas tout à fait terminée. Bien entendu, Alex ne pensait pas spécialement au temps qui s'écoulait. Mais allait il pouvoir lui dire : oh tu sais rien de spécial, je me demandais si j'allais te demander ta main avant ou après le dessert. Sérieusement ! Mais, puisqu'on parle de nourriture, un serveur vint à leur table afin de déposer les plats devant eux, surmontés d'une cloche. D'un geste élégant, il les retira en même temps, laissant le loisir au couple de découvrir leur dîner, tout en leur souhaitant un bon appétit avant de s'en aller. Alex en fit de même en souhaitant aussi cela à Cass. Puis bon à l'attaque quoi ! La première bouchée fut succulente. Au moins, il savait pourquoi il payait cher en venant ici. C'était justifié. Et rien que pour voir Cassandre ravie, ça n'avait pas de prix.

Tout va comme tu veux ?


*La nourriture est bonne ? L'ambiance te plait ? Veux-tu m'épouser ? …. Ah non c'est pour plus tard ça.*

Le stress qui montait ? Si peu !

Je veux dire, ce repas, et ces vacances aussi ?


Ils en avaient encore pour quelques jour ici avant de revenir à New York. C'est dingue comme cette ville lui semblait loin. Comme si ici, ils étaient dans un bulle, hors du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    17/3/2015, 18:40

Cassandre regarda Alex du coin de l’œil. Pas qu’il l’intriguait… en fait, si un peu ! La brunette aimerait parfois s’immiscer un instant dans son esprit pour voir à quoi il pensait. Pourtant, c’était loin d’être bizarre : ce n’était pas la première fois qu’elle le voyait pensif ou concentré sur quelque chose, ce n’était pas comme si c’était surprenant chez Alex. La télépathie n’était pas forcément l’une des meilleures choses, estimant que chacun avait droit à son petit jardin secret…

La brunette se posait des questions. Devrait-elle s’inquiéter ? Peut-être qu’elle se faisait des films… De toute évidence, s’il y avait un truc, elle finirait par le savoir. Vous pouvez compter sur son pouvoir et sa détermination. On ne pouvait rien lui cacher. Un point c’est tout…

Cela dit, il pensait à l’année qui venait de s’écouler... Où il fut surpris de la tournure de sa vie ! Normal, que voulez-vous ? Quand on finissait par vivre au côté d’une Ramsey, ça changeait tout ! Les Ramsey sont si géniaux, si éblouissants, qu’on ne pouvait vivre sans eux, hein ! Cass’ eut un sourire malicieux à cette pensée très « Ramséique »… En réalité, elle-même en était plutôt surprise de toutes ces choses vécues. Après tout, qui aurait imaginé une telle destinée ? Cass’ n’avait même pas imaginé un seul instant batifoler avec un prof de l’université, même si elle ne suivait ses cours, et surtout batifoler suite à des rumeurs, en les rendant réalité. Connerie ! Une belle connerie !
Mais surtout à travers tout ça, elle n’aurait jamais imaginé pouvoir retomber amoureuse, surtout aussi rapidement mais surtout d’Alex. Elle aurait pu tomber amoureuse d’untel ou untel… mais elle n’avait pas choisi n’importe qui !

Le serveur revint avec le plat principal et sous cloche. Cass’ avait vraiment l’impression d’être autre part, une autre époque, ou elle ne savait… Car c’était vrai, ce genre de chose était loin d’être son milieu qu’elle avait l’habitude de côtoyer. Bien que là, c’était seulement occasionnel. Cassandre se tenait droite, comme si elle voulait bien paraître. C’était bête !

En tout cas, tout avait l’air appétissant. Cass’ ne pouvait s’empêcher de jeter un coup d’œil vers Eden, savait-on jamais ! Pourtant il n’y avait rien à craindre, elle dormait à point fermé. Un tremblement de terre pouvait surgir, elle ne sentirait sans doute rien du tout. Si tout allait comme elle le voulait, que ce soit ce repas ou ces vacances ... elle répondit alors avec un sourire sadique :

Je ne sais pas ! Demain, on prend l’avion et on rentre à New York illico presto !

Allez, tout le monde rentre à sa ville natale, la ville qui l’avait vue grandir.

Tu rêves ! C’est le meilleur séjour ! On ne peut pas mieux rêver !

Alex avait su son envie d’aller à Paris, que cette ville la faisait rêver. L’art jouait mais cela la faisait rêver.

La ville est magnifique, la bouffe est délicieuse… et puis ce séjour sans toi et notre fille n’aurait sans doute pas la même saveur.

Honnêtement !

N’empêche, ça donne même pas l’envie de revenir à New York. On laisse tout tomber pour rester ici.

Idée complétement folle. Oui, c’était le cas de le dire. Mais dit comme ça, ça voulait dire abandonner maison, boulot, famille et amis. Chris, Ryan, Erwan, Lorely… Tout ça était de l’autre côté de l’océan … C’était une autre vie !

Je sais ce qu’il manque ! fit-elle un peu plus sérieusement pour laisser le suspense, comme s’il manquait réellement un truc. Elle laissa un petit suspense avant de reprendre : un piano !

Voilà ! Tout ce qui manquait, c’était tout ! Seul ça qui gâchait le tableau… Non mais sérieusement tout était parfait, en réalité ! Bref, c’était mignon de s’assurer si tout allait bien, mais n’empêche, pas que ça paraissait louche. Rien de mieux pour que Cassandre devienne suspicieuse. Et puis face au suspense qu'elle avait émis, elle avait donné son attention à la réaction d'Alex.

Une minute et j'aurais cru que tu me caches quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    17/3/2015, 20:16

Alex était rassuré, Cassandre passait une bonne soirée. Lui aussi, même si il guettait le moment ou il allait se jeter à l'eau. Vraiment, la bonne ambiance de la soirée était partagée. Parce que oui, si c'était aussi important qu'elle passe un bon séjour à Paris, c'était bien plus important que cette soirée soit parfaite pour elle. Ne pas revenir à New York ? Alex eu un petit sourire à cette phrase. Effectivement, elle n'était pas la seule à se plaire ici. Oh et puis, la vie était longue qui sait, peut être qu'ils retourneront un jour ici ? Ou même ailleurs, une autre ville, un autre pays qui sait.

C'est vrai que tout semble être fait pour nous retenir ici.


Ah ? Il lui manquait quelque chose ? De suite il sentit un petit stress monter encore en lui. Oh ? Un piano ? Ah, ce n'était que ça … mais merde il manquait un truc quoi … Bon, ils feront sans. Pas le choix. Et puis s'il y avait un piano, Cassandre se serait jetée dessus et Alex aurait fini la soirée en tête à tête avec Eden, profondément endormie. Quelque chose comme ça peut être... Ah elle pensait qu'il lui cachait quelque chose ? Oh voyons si peu !

Que veux-tu je suis tellement mystérieux !


Dit-il avec un sourire. Voila, une petite blague à la Alex, comme ça aucun soupçon ! Nickel ! Du moins, il l'espérait. Le dîner se déroula dans la joie et la bonne humeur. La nourriture délicieuse y était aussi pour quelque chose. Une fois leurs assiettes vides, un serveur revint vers eux s'assurant qu'ils avaient passé une bon repas avant de les débarrasser. Le dessert viendra dans peu de temps avec des cafés. Puis, Alex se dit que c'était la. C'était maintenant. C'était le moment de faire sa demande. S'il ne le faisait pas maintenant, il ne savait pas quand il pourra le faire. S'il était du genre à faire des trucs un peu space, il tenait à ce qu'au moins sa bien aimée ait une jolie demande en mariage – et si possible qu'il récolte un oui au passage. Il inspira et expira profondément, avant de prendre une expression un peu plus sérieuse et dire à Cassandre :

Bon, en fait je t'ai un peu menti. En fait, il y a quelque chose que je dois te dire.


Il avait parlé d'un ton très sérieux, comme s'il allait annoncer un truc grave limite. Mais rien de tel. Il releva les yeux vers sa compagne, et, d'une voix bien plus calme, plus tendre, se lança.

Cassandre, depuis que tu es entrée dans ma vie, dans mon cœur, tout n'est que joie et bonheur. Je n'ai jamais été aussi heureux que depuis que tu vis à mes cotés. Tu m'a donné une fille merveilleuse et fais de chaque moment de ma vie un instant magique. Et chaque jour je mesure ma chance de t'avoir dans ma vie.


Puis, ignorant le fait que son cœur allait sûrement exploser, il se leva de sa chaise, et tentant de ne pas trembler ou même tomber, se déplaça vers Cassandre et, ignorant les regards curieux posés sur eux, il posa un genou à terre, et prit la main de sa bien aimée. Il plongea son regard dans les yeux si bleus de la jeune femme et, continua son improvisation qui sortait du cœur cependant.

Je t'aime du fond de mon cœur, de tout mon être. Je sais que cela ne fait pas longtemps que nous sommes ensembles, mais j'ai la conviction qu'entre nous, c'est bien plus qu'une simple histoire d'amour. Jamais une seule personne, une seule femme n'a autant compté dans ma vie. Tu es la seule aux cotés de qui je souhaite me réveiller et passer ma vie. Je t'aime comme jamais aucun autre homme ne pourra t'aimer.


Puis, il chercha dans sa poche le précieux écrin. Sous le coup du stress, il se trompa de poche et trouva juste un stylo. Euh …

Euh non pas ça ….


Non, avec un stylo il n'allait pas faire grand chose ! Alex remit l'objet inattendu dans sa poche et plongea sa main dans l'autre et retint de justesse un soupir de soulagement en sentant l'écrin sous ses doigts. Il le sorti de sa poche, et, l'ouvrit finalement devant Cassandre, avant de poser la fameuse question :

Cassandre Ramsey, voulez-vous m'épouser ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    18/3/2015, 19:59

Hum. Ne serait-ce qu’un petit mystère de rien du tout dans tout ça ? Qu’importait ! De toute manière, c’était sans doute pas grand-chose ! La suite du dîner lui faisait déjà oublier ce détail ! Après tout, si c’était important, elle finirait bien par le savoir mais là, Cass’ n’en était pas du tout inquiète ! Mais si elle savait réellement… Là, elle était loin de la réalité !

Dégustant, prenant leur temps, ils conversaient dans la bonne humeur. Le repas était vraiment excellent. Cass’ devenait fan de la cuisine française… Le lieu où ils étaient jouait également puisque ce n’était pas un restaurant bas de gamme. La jeune femme ne préférait même pas imaginer les prix… Elle remarquait bien qu’Alex se lâchait pour lui faire plaisir et qu’ainsi aussi, ils puissent passer une magnifique soirée mémorable…

Désormais, le couple pouvait passer au dessert ! Les serveurs vinrent récupérer leur plat vide. Bon, en attendant le reste, Cass’ pouvait relancer la conversation mais Alex la devança… En fait, il y avait vraiment un truc.

Tu me fais peur…

Ce n’était pas vraiment de la peur de sa part mais c’était fortement intriguant ! Alex était vachement sérieux. Il avait quoi en tête ? Alex avait toute son attention, surtout sur la manière dont il commençait son discours. Elle resta stoïque aux premiers abords puis ce fut de la surprise, surtout en le voyant se lever pour se mettre sur un genou à côté d’elle.

Bougre, qu’est-ce que tu fais ?

La question ne se posait même pas ! Cassandre exprimait seulement de la surprise. Pour dire, c’était une grosse surprise. Son cœur commençait à battre la chamade. Ces mots d’amour qu’Alex lui déclarait lui allaient droit au cœur… Au quotidien, Alex lui démontrait déjà assez son amour avec ses petites attentions et en cette soirée, en réalité, tout prenait une autre tournure, elle n’avait rien venu venir, du moins qu’Alex avait pu germé une idée pareille. Ils n’en avaient jamais discutés… A part dans la soirée mais sans vraiment l’idée que ça puisse se concrétiser maintenant. A l’immédiat. A la minute !

Pour la peine, Alex lui mettait presque les larmes aux yeux, des larmes de joie, en fait. Cherchant sûrement la bague dans sa veste, son pauvre homme se trompait en sortant un stylo… Alex tout craché, non ? Rien que ça, Cass’ ne put s’empêcher de lâcher un rire… jusqu’à ce qu’elle voit l’alliance dans l’écrin avec la fameuse question. Cass’ avait sa main devant sa bouche. Elle ne croyait pas ses oreilles : tout simplement, Alex lui demandait en mariage.

Oui … répondit-elle émue. Sans véritablement réfléchir mais ça lui paraissait tellement naturel en fait… Oui, je veux vous épouser, Monsieur Hyde…

Voilà qu’elle venait d’accepter… D’ailleurs, sur ce, elle ne put s’empêcher de prendre son visage à deux mains afin de l’embrasser.

Pauvre fou ! finit-elle par lui souffler, toujours larmes aux yeux…

Elle finit par jeter un regard à la bague, qui plus est, était magnifique.

Elle est magnifique….

Jusque là, Cass’ n’avait pas fait attention aux gens curieux qui avaient remarqué la scène. D’ailleurs, lorsqu’elle avait répondu, elle pouvait entendre certaines personnes les applaudir… Cela dit, il fallait peut-être un petit moment là, pour que la pauvre se remette de ses émotions…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    18/3/2015, 21:38

Cassandre fut clémente avec lui, puisqu'elle ne fit pas durer le suspens bien longtemps et ne tarda pas à lui donner sa réponse. Quand il entendit le Oui tant attendu et espéré, le visage d'Alex se fendit d'un large sourire. Elle avait dit oui ! Pour un peu et il allait sautiller partout dans les restaurant, clamant sa joie ! Mais, il préféra répondre au baiser que lui donnait sa désormais fiancée. Oh c'était merveilleux ! Les mots lui manquaient, mais son expression parlait pour lui. Ses yeux étaient brillants à souhait et son sourire était des plus rayonnants. La femme qu'il aimait lui avait dit oui !

Tu viens de faire de moi l'homme le plus heureux au monde !


Alors il allait tout faire pour la rendre heureuse chaque jour qui passe. Jamais il n'aurait pu croire que l'idée qu'il allait se marier puisse être si superbe. Comme quoi, il suffisait juste de trouver la bonne personne pour avoir l'envie de se lier avec, une manière comme une autre de prouver son amour. En fait il était heureux. Et il avait même hâte de planifier ce mariage avec Cassandre. Très franchement, il ne fit pas spécialement attention, ni aux regards attendris posés sur eux, ni aux applaudissements, ou les serveurs qui trouvaient ça super et qui préparaient la coupe de champagne qu'ils allaient leur offrir. Il était comme dans une bulle, ou il n'y avait que Cassandre et lui. Il était aussi soulagé que la bague plaisait à Cassandre.

Je suis content qu'elle te plaise, j'espère maintenant qu'elle te va !


Et si ça n'allait pas, il se souvenait ou il avait trouvé la bague, alors ils pourront toujours y faire un saut histoire de l'ajuster. Aussi, ému, il sortit la bague de son écrin, et prit la main gauche de la jeune femme et y glissa le précieux anneau à son doigt. Parfait !

Elle te va à merveille !


Dit-il avec un sourire. Elle avait de très belles mains, de longs doigts fins, des mains d'artiste. Vraiment il était ravi. Il ne savait pas si elle allait la porter avec sa future alliance, comme beaucoup de femmes le faisaient, de porter les deux à la fois, ou bien juste la mettre le temps de leurs fiançailles. Peut importe, il voulait simplement qu'elle lui plaise et il était content d'avoir réussi son coup. Ça, plus sa demande ! Le serveur qui s'occupait d'eux revint à leur table, et déposa leurs desserts, et en plus, deux coupes de champagne sur la table :

Toutes nos félicitations, c'est offert par la maison !


Sympa ! Après avoir embrassé tendrement sa magnifique fiancée, Alex retourna s'asseoir à sa place. Face à la future Madame Hyde. A moins qu'elle ne choisisse de garder le nom Ramsey, ou d'y ajouter le nom Hyde peut importe, c'est un détail.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    22/3/2015, 22:24

Si Cassandre s’y attendait que ce genre de chose arriverait à l’immédiat, franchement… elle n’avait effectivement pas ça en tête, carrément à milles lieues d’ici ! La jeune femme s’était toujours dit qu’un jour ça arriverait, et sûrement avec Alex puisqu’ils étaient ensemble. Ca allait dans la logique des choses… mais à aucun moment elle s’était dite que ça serait un sujet auquel Alex penserait vraiment… Elle savait pourtant qu’il était du genre très « famille », qu’il en souhaitait surtout à en avoir une à lui-même…

Et c’était d’un naturel qu’elle dise « oui ». Vous avez déjà vu des gens dire « non » dans ce genre de situation ? Cassandre était peut-être loin d’être la fille hyper romantique. En fait, si juste un petit peu. Elle n’était pas le genre de nana à faire diner aux chandelles tous les soirs, à s’extasier devant les comédies romantiques, mais n’empêche, elle n’était pas forcément insensible… Alex lui avait fait une super demande mais avant tout… le regardant dans les yeux et tout en étant à la fois émue, Cass’ ne pouvait pas nier la chance qu’elle avait… Elle l’aimait, c’était clair… Depuis qu’elle était avec lui, elle vivait son propre petit conte de fée idéalisé. Ils s’entendaient à merveille ! Cass’ appréciait son humour, ses manies, ses manières à la charmer mais surtout pour ses façons de montrer qu’il l’aimait mais surtout elle adorait la façon dont il se comportait avec Eden. Il y avait un tout … Et encore mieux, quand elle lui fit part de sa réponse, rien que de voir le bonheur s’afficher sur le visage d’Alex… Ils étaient dingues, c’était tout… Dingue !

Alex inséra alors la bague à son doigt et rien que de voir l’effet que de porter l’alliance aidait quelque peu à réaliser ce qu’il venait de se passer même si pour le moment, chacun était dans leur bulle. Pour le moment, Cass’ n’était pas en état d’atterrir et elle ne le voulait surtout pas… Elle était dans ce qu’elle avait toujours souhaité : heureuse.

La soirée s’enchaîna sur la coupe de champagne mais notamment le dessert, profitant un peu du moment, du lieu… De cette magie qui émanait depuis ce changement de « statut »…

Les douze coups de minuit n’avaient pas encore sonné ! Ils avaient encore le temps pour se promener sur le champ de mars, histoire d’assister au feu de l’artifice… L’année se finissait en beauté et commençait de même. Dans les bras d’Alex, assistant à ce spectacle, Cassandre ne pouvait pas rêver mieux. L’année d’avant, jour pour jour, ils étaient en train d’admirer la neige tomber…

Il était peut-être temps de rentrer ! Surtout pour Eden qui commençait à se réveiller, et dont Cass devait s’en occuper, et ce qu’elle fit en premier lieu lorsqu’ils rentrèrent à l’hôtel, puis il fallait la bercer pour qu’elle se rendorme. Alex proposa de s’en occuper, le temps que la jeune femme se démaquille et tout ça dans la salle de bain, mais celle-ci en profita d’ailleurs pour jouer sur la petite tenue : nuisette noire transparente par dessus des sous-vêtements noirs. Cass' s'était dit que ça pouvait toujours être utile! A elle de surprendre son ... fiancé ? Sûrement!
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La vie Parisienne en hiver [Alex]    

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie Parisienne en hiver [Alex]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: