AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Theodore Campbell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Theodore Campbell   22/1/2015, 12:33

VOTRE PERSONNAGE



Nom : Campbell
Prénom : Théodore Lucas
Age : 27 ans
Nationalité : Anglais

Emploi : Sous-directeur dans une chaîne hôtelière, bras droit de son père dans cette entreprise familiale

Description physique: Théodore a un complexe : sa taille. Il ne mesure que 1m65. S’il pouvait mesurer une quinzaine centimètres de plus, il ne dirait pas non… surtout si c’est pour dépasser son frère plus jeune que lui. Par ailleurs, cela ne l’empêche pas d’avoir un certain charme auprès de la gente féminine, surtout à travers son accent british très prononcé. Héritant de certains traits de son père, Théo est en réalité le portrait craché de son patriarche vingt ans plus tôt. Brun, il a en plus une paire de yeux bleus à vous transpercer le corps, pouvant lui donner un air froid d’apparence. Niveau corpulence, à part sa taille qui lui fait défaut, il n’a rien de plus normal. Pas du genre très musclé, ni trop maigre non plus. Niveau vestimentaire, lorsqu’il n’est pas en costume pour son travail, il est plutôt décontract en jean… avec chemise.

Caractère : Aux premiers abords, Théodore peut vous paraître hautain, froid, ou encore vous paraître comme le parfait cliché du riche businessman, mais la réalité en est tout autre. Au fond de lui-même, il souffre d’un mal-être. Il est tiraillé, prisonnier d’un personnage qu’il n’aime pas mais surtout qu’il n’est pas. C’est un personnage complexe. Il se plie aux règles familiales mais rêve de les dépasser. Le personnage au fond de lui-même ne demande qu’à s’exprimer, soit envoyer tout balader, vivre sa vie comme il l’entend et assumer tel qu’il est… Comment démontrer qu'il est une personne aimante, qu’il ferait n’importe quoi pour les gens proches de lui (notamment son frère, s’il le savait…)... Si vous voyez son meilleur côté, vous êtes chanceux !

Histoire : Toute histoire a un début et la sienne commença dans la fameuse ville de Manchester en Angleterre. Un merveilleux jour du mois de janvier 1988, Théodore fit la joie d’être le premier enfant du couple Campbell, récemment marié. John et Carla ne s’arrêtèrent pas là. Deux ans plus tard, Gaspard fit son apparition.
Les deux frangins manquèrent de rien. Ils vivaient comme deux bons enfants normaux, ayant la belle vie entre les mains : ils s’amusaient, chahutaient, allaient à l’école… Rien de plus normal. Ils étaient deux enfants pleines de vie. Cela dit, malheureusement, cela ne dura qu’un temps. Même s’il fut un temps où ils furent très proches, peu à peu, en grandissant, un fossé se creuse. La cause ? Leur destinée. Très tôt, Théodore et Gaspard ont été mis en compétition. John, leur père, s’appuyait beaucoup sur l’aîné et négligeait le second, comme s’il n’existait pas. Tenant un hôtel à Manchester, John espérait qu’un jour Théodore puisse prendre les rennes, lui léguant le business familial. Lorsque Théodore fut un adolescent, son père lui apprit très tôt quelques techniques de son boulot, voulant l’initier très tôt dans ce monde. Il le poussait même à faire ses études là-dedans dans l’une des plus prestigieuses des écoles, puis il l’engagerait sous son aile dans cette entreprise. La voie de Théodore était déjà toute tracée. Considérant son père comme un modèle, Théodore ne voulait pas le décevoir, acceptant la pression pesant sur ses épaules. Cette histoire aggrava sa relation avec Gaspard qui lui rend la vie difficile. Par pure jalousie ? Sans doute en partie. Théodore voyait sa peine mais il ne pouvait rien faire sans se confronter à un mur…

Très vite, lors de ses études dans la plus prestigieuse des écoles de Manchester, Théodore côtoya les filles. Il n’empêche qu’il ne savait pas pourquoi il ne pouvait s’empêcher de dévisager les hommes. Surtout un. Son meilleur pote, Quentin, qu’il venait tout juste de se faire. Il ne comprenait pas, ne se l’avouait pas… Il ne l’acceptait pas non plus, tout en sachant que dans sa famille, elle ne le tolèrerait pas non plus. Comme sa « destinée » était déjà toute « tracée », sa famille le voyait déjà se marier avec Lénore, une jeune femme d’une très bonne famille anglaise, une jeune femme qu’il côtoyait, très gentille et très belle femme. Mais qu’est-ce qu’il pouvait l’empêcher de l’aimer ? Oh, il l’adorait. C’était sûr. Ils se parlaient bien et étaient plutôt complices…  

Et tout ça pourquoi ? Toute cette vie pour quoi ? Aujourd’hui, Théodore vient de fêter ses 27 ans. Il est le bras droit de son père dans l’entreprise familiale sur New York, et passant parfois directeur principal quand son paternel fait les trajets entre New York et Manchester. Il est à ce poste sur New York depuis deux ans. Son père avait fait un travail génial tout en transformant son business local en un business international. Théodore se retrouve fiancé à Lenore, sans qu’il le veuille ou non. Ce sont effectivement leurs familles respectives qui ont tout simplement décidé de les unir, leur disant qu’ils faisaient un magnifique couple.

C’était le bonheur parfait et total alors que c’était loin de l’être ! Théodore déteste en réalité sa vie. Même si face à sa famille, il était le fils parfait, faisait bonne figure, depuis ses études, rien n’allait. Sa relation avec son frère Gaspard ne s’arrangeait pas, elle était toujours aussi conflictuelle. Son ami Quentin avait pris la fuite, et pour ça ? Vous n’avez pas une petite idée ? Lenore est loin d’être la femme de sa vie. Théo ne voulait pas s’engager dans une relation pour le moment et encore moins dans un mariage. Depuis tout ce temps, pour relâcher la pression, Théodore aime bien traîner dans les clubs ou les boites où d’ailleurs, il put flirter. Non seulement avec des femmes mais aussi des hommes, mais pour ces derniers,… il ne l’avouerait pas. Du moins, il n’assume pas du tout ce côté-là. Surtout le fait qu’il préférait les hommes aux femmes…

Théodore est prisonnier de sa propre vie. Il rêve de liberté. Combien de temps tiendrait-il comme ça ? A suivre…
Avatar : Daniel Radcliffe
Multicompte : Ramsey et cie

VOUS

Prenom : Vous ne le savez toujours pas?
Age :  24 ans.
Niveau de RPG : Depuis le temps, à vous de juger^^
Où avez-vous connu le forum : Etant déjà ici à la base... :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Theodore Campbell   22/1/2015, 12:35

Validé : ( quel suspens ! )
Revenir en haut Aller en bas
 
Theodore Campbell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Présentation & Gestion perso suppr-
Sauter vers: